close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Champagne

IntégréTéléchargement
DIRECTION REGIONALE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’AMENAGEMENT ET
DU LOGEMENT D’ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE
Service Risques et Sécurité
Bulletin de Situation Hydrologique
Bassin hydrographique de la Seine en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et Bourgogne Franche-Comté
et secteur amont du bassin Rhône-Méditerranée
Bilan du mois de février 2016
Date de parution :
16 mars 2016
Année 2016, BSH n° 109
Synthèse du mois de février 2016
SOMMAIRE DE CE NUMERO :
Pluviométrie
2
Le mois de février 2016 est doux, pluvieux et venteux. Le
Hydrométrie du bassin SN
5
temps est agité du 1er au 10 février et surtout du 7 au 10, avec de
fortes pluies et des vents forts. Le mois comptabilise un excédent
État des nappes
10
pluviométrique variant de 7 à 95 % sur la Champagne-Ardenne.
Les écoulements sont en hausse ce mois-ci par rapport à
État des lacs
14
janvier. Les hydraulicités sont en forte hausse sur les cours d’eau non
crayeux, mais elles n’augmentent que faiblement sur les cours d’eau
Situation réglementaire
17
crayeux. Les stations non crayeuses présentent des écoulements très
supérieures à la moyenne tandis que les crayeuses enregistrent toujours
18
Glossaire thématique
des débits inférieurs à la moyenne. Les fréquences de VCN3 évoluent
de même, elles sont très supérieures à la médiane pour les cours d’eau
non crayeux et inférieures pour les crayeux.
Ce mois-ci, tous les niveaux des piézomètres, sans exception,
sont en hausse par rapport à janvier. Six points
de mesure présentent des niveaux conformes ou
supérieurs à la normale, un seul était dans ce cas
le mois précédent.
Fin février, les taux de remplissage des 3
lacs-réservoirs sont conformes à leur objectif de
gestion. La campagne de remplissage des 3 lacs
a débuté fin novembre 2015 et elle se poursuit.
L’ensemble
des
Bulletins
Réglementaires Sécheresse (BRS)
et des
Bulletins de Situation Hydrologique (BSH) est
disponible sur le site Internet de la DREAL
Champagne-Ardenne :
Crédit photo : SPC SAMA
www.champagne-ardenne.developpementLa Seine à Sauvage (10),
durable.gouv.fr
le 16 février 2016
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 1
Pluviométrie
Précipitations du mois et rapport aux normales
Précipitations
Février 2016
Carte éditée en l’état de la base de données le 02/03/2016
Le mois de février 2016 est doux,
pluvieux et venteux avec une température
moyenne de 5,2°C soit 1,4°C au dessus de la
normale de saison.
Le temps est agité du 1er au 10 février et
surtout du 7 au 10, avec de fortes pluies et des
vents forts. Le cumul de précipitations sur le
bassin Seine-Normandie est de 81,7 mm et la
normale mensuelle de 60,3 mm, soit un excédent
de 34 %. Les rapports aux normales des
précipitations varient de 87 à 116 % du sud de la
Manche à la Marne et fluctuent de 150 % à
206 % sur le littoral et le relief à l'est du bassin.
Le département le plus arrosé est la SeineMaritime (cumul 102,4 mm, excédent 55 %) ; le
moins pluvieux est les Hauts-de-Seine (cumul
44,3 mm, normale 44,8 mm). Toutes les régions
sont excédentaires en pluie, de 18 % sur l'Ile-deFrance à 45 % sur la Haute-Normandie.
N
S
0
25
Limites des bassins versants
50
Limites de départements
km
Rapport aux normales des précipitations 1981/2010
Février 2016
Carte éditée en l’état de la base de données le 02/03/2016
En Champagne-Ardenne et dans l’ouest
meusien, la pluviométrie mensuelle moyenne est
aussi excédentaire. Comme au mois de janvier,
les cumuls de précipitations de février ont été
plus importantes au Nord et à l’Est de la région.
Les cumuls les plus importants sont localisés
dans les départements de la Haute-Marne (151
mm à Busson (52)) et des Ardennes (148 mm à
Rocroi (08)) Les cumuls les moins importants se
trouvent au cœur de la région et notamment dans
la Marne avec 45,7 mm à Reims-Prunay.
L’excédent de précipitations s’échelonne de 7 %
à Reims-Prunay dans la Marne à 95 % dans
certains secteurs au nord de la Haute-Marne (71
% d’excédent à Saint-Dizier), de l’Aube (95 % à
Romilly-sur-Seine) et au sud-ouest de la Marne
(79 % à Frignicourt).
N
S
0
25
km
50
Limites des bassins versants
Limites de départements
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 2
Pluviométrie
Pluviométrie aux stations de référence pour le mois de février 2016 et
cumul sur les 6 derniers mois (septembre 2015 à février 2016)
Pluie s Mensuelles Février 2016
140
Pluies Mensuelles
120
Moyennes
100
80
60
40
20
0
mm
CHARLEVILLEM EZIERES
REIM S-PRUNAY
TROYES (
BARBEREY-SAINTSULPICE )
Sur les 6 derniers mois (de
septembre 2015 à février 2016), les
stations de référence sont assez
proches des normales. On peut
toutefois remarquer un déficit sur
les stations de Reims-Prunay et
Saint-Dizier avec des valeur
respectives de –7 % et –8 % de la
normale. Les autres stations sont
légèrement excédentaires avec des
valeurs de +4 % à CharlevilleMézières et Troyes-Barberey et de
+5 % à Langres.
SAINT-DIZIER
LANGRES
Ce mois-ci, les cinq stations
de référence enregistrent, comme en
janvier, des excédents
pluviométriques par rapport aux
normales de février. Les excédents
s’échelonnent de +7 % à ReimsPrunay (51) à +71 % à Saint-Dizier
(52). Les stations de CharlevilleMézières, Langres et TroyesBarberey affichent respectivement
+42 %, +69 % et +70 % de la
normale.
Cumuls sur les 6 derniers mois (sept. 2015 - fév. 2016)
600
Pluies cumulées sur la période
Moyennes des pluies cumulées
500
400
300
200
100
0
mm
CHARLEVILLEM EZIERES
REIM S-PRUNAY
TROYES (
BARBEREY-SAINTSULPICE )
SAINT-DIZIER
LANGRES
C’était il y a un an… la pluviométrie en février 2015 et le cumul de septembre 2014 à février 2015
Pluies Me nsue lles Février 2015
90
Pluies Mensuelles
80
Cumuls sur les 6 de rniers mois
600
Pluies cumulées sur la période
Moyennes des pluies cumulées
Moyennes
500
70
400
60
50
300
40
200
30
20
100
10
0
0
CHARLEVILLEM EZIERES
REIM S-PRUNAY
TROYES (
BARBEREY-SAINTSULPICE )
SAINT-DIZIER
LANGRES
CHA RLEV ILLEM EZIERES
REIM S-PRUNA Y
TROYES (
B A RB EREY -SA INTSULPICE )
SA INT-DIZIER
LA NGRES
En février 2015, les stations de référence étaient en déficit (de –12 % à Reims-Prunay à -33 % de la
normale à Troyes-Barberey), excepté pour la station de Charleville-Mézières en excédent de +8 % par
rapport à la normale. Sur les 6 derniers mois (de septembre 2014 à février 2015), deux stations étaient en
excédent (Reims-Prunay et Langres avec 3 % d’excédent) et les trois autres en déficit (-6 % pour TroyesBarberey, -9 % pour Saint-Dizier et –11 % pour Charleville-Mézières)
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 3
Pluviométrie
Pluie efficace
Février 2016
Pluie efficace en février 2016 et rapport aux
normales de précipitations de septembre
2015 à février 2016
Cumuls de pluies efficaces :
Les pluies efficaces sur le bassin SeineNormandie sont de 59,3 mm pour une normale
mensuelle de 38 mm ; l'écart à la normale est
donc positif : +21,2 mm. Elles se classent au
14e rang des valeurs les plus élevées depuis
1959. Les écarts aux normales sont positifs sur
les régions, de +10,5 mm sur l'Ile-de-France à
+27,8 mm sur la Haute-Normandie.
En Champagne-Ardenne et dans
l’Ouest meusien, les cumuls de pluies
efficaces sont, comme pour l’ensemble du
bassin Seine-Normandie, partout positifs et
varient de 0 à +125 mm. Les cumuls les plus
importants, jusqu’à +150 mm, sont localisés
au Nord du département des Ardennes, dans
l’Ouest meusien et au Nord du département de
la Haute-Marne alors que les moins
importants, de 0 à +25 mm, sont très localisés
dans le département de la Marne.
Carte éditée en l’état de la base de données le 02/03/2016
N
S
0
25
50
km
Rapport aux normales des précipitations 1981/2010
de Septembre 2015 à Février 2016
Carte éditée en l’état de la base de données le 02/03/2016
N
S
0
Limites des bassins versants
25
km
50
Limites de départements
Limites des bassins versants
Limites de départements
Rapport aux normales des précipitations
de septembre 2015 à février 2016 :
Sur le bassin Seine-Normandie, la
pluviométrie de ces 6 derniers mois est de
416,2 mm pour une normale de 443,3 mm
soit un déficit de 13 %. Sur le bassin,
septembre, novembre, janvier et février ont
une pluviométrie excédentaire de 7 à 34%.
Octobre et décembre présentent des déficits
importants, respectivement de 37% et 59%.
Au niveau régional, la pluviométrie est
légèrement déficitaire à conforme à la
normale de saison. Le déficit maximal est de
11 % sur la Basse-Normandie (cumul 467.8
mm, normale 523.5 mm). Sur cette période,
la Picardie a un cumul de précipitations de
399.8 mm pour une normale de 400.3 mm
En Champagne-Ardenne et dans
l’Ouest meusien, le rapport aux normales de
précipitations est majoritairement conforme
aux normales. Seul l’ouest meusien et
ponctuellement quelques secteurs dans les
départements de la Marne, l’Aube et la Haute
-Marne sont légèrement déficitaires avec des
valeurs comprises entre 75 et 90 % des
normales.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 4
Hydrométrie du bassin Seine-Normandie
Hydraulicités mensuelles
En février, les écoulements sont en hausse par rapport à janvier. Les hydraulicités des bassins non
crayeux sont en forte hausse tandis que celles des bassins crayeux sont seulement en légère hausse. Seules
5 stations sur 69 présentent des hydraulicités inférieures à 0,5, alors qu’elles étaient 22 dans ce cas en
janvier.
DELIMITATION DES
BASSINS VERSANTS :
A : Aisne Amont
B : Aisne Aval
C : Saulx-Ornain
D : Marne Amont
E : Aube Amont
F : Seine Amont
G : Blaise
H : Affluents crayeux
Marne et Aisne aval
I : Affluents crayeux Aube
et Seine
J : Brie et Tardenois
K : Bassin RhôneMéditerranée
L : Corridor Marne
M : Corridor Aube
N : Corridor Seine
- Bassins crayeux : Ce mois-ci, les stations crayeuses affichent des écoulements en hausse par rapport au
mois dernier, mais leurs hydraulicités n’augmentent que légèrement. 5 stations sur 9 présentent des
hydraulicités inférieures à 0,5 alors qu’il y en avait 7 dans ce cas au mois de janvier.
- Bassins non crayeux : Les hydraulicités sont en forte hausse ce mois-ci sur les bassins non crayeux par
rapport à janvier. 43 stations sur 53 présentent des hydraulicités supérieures à 1,5, alors qu’il n’y en avait
aucune dans ce cas le mois dernier.
- Corridors fluviaux : Les hydraulicités sont en forte hausse sur les trois corridors. Les hydraulicités sont
supérieures à 1 pour les 7 stations de mesure alors qu’elles étaient toutes inférieures à 0,5 en janvier.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 5
Hydrométrie du bassin Seine-Normandie
Fréquences d’observation des VCN3
En février, les fréquences d’observation des VCN3 sont en très légère hausse pour les bassins
crayeux et en forte hausse pour les non crayeux. Ce mois-ci, seules 5 stations sur 69 présentent des
fréquences de VCN3 inférieures à 0,1 contre 27 le mois dernier.
DELIMITATION DES
BASSINS VERSANTS :
A : Aisne Amont
B : Aisne Aval
C : Saulx-Ornain
D : Marne Amont
E : Aube Amont
F : Seine Amont
G : Blaise
H : Affluents crayeux
Marne et Aisne aval
I : Affluents crayeux Aube
et Seine
J : Brie et Tardenois
K : Bassin RhôneMéditerranée
L : Corridor Marne
M : Corridor Aube
N : Corridor Seine
- Bassins crayeux : Les fréquences d’observation des VCN3 des cours d’eau crayeux sont en très légère
hausse par rapport au mois dernier. 5 stations sur 9 présentent des fréquences de VCN3 inférieures
à 0,1 comme le mois dernier. Les dates d’observation de VCN3 sont toutes entre le 1er et le 3 février.
- Bassins non crayeux : Sur les cours d’eau non crayeux, les fréquences de VCN3 sont en forte hausse. 14
stations sur 69 présentent des fréquences supérieures à 0,9, alors qu’il n’y en avait aucune dans ce cas le
mois dernier. Les dates de VCN3 sont dispersées au cours du mois du fait des épisodes de crues qui se
sont produits durant février.
- Corridors fluviaux : Les fréquences de VCN3 sont en hausse sur les trois corridors. Les fréquences de
VCN3 sont supérieures à la moyenne sur les corridors Marne et Aube et sont conformes à la moyenne sur
le corridors Seine. Les VCN3 ont tous été observés majoritairement en tout début février.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 6
Hydrométrie du bassin Seine-Normandie
Tableau récapitulatif des hydraulicités et fréquences de VCN3 de février 2016
N° station
visible sur
la carte
Bassin
1
2
3
4
Aisne Amont
5
6
7
8
9
10
Aisne Aval
11
12
13
14
Aube Amont
15
16
17
18
Corridor Aube
19
20
21
22
23
24
Affluents crayeux Marne et Aisne-aval
25
26
27
28
29
30
31
32
Affluents crayeux Aube et Seine
33
34
35
36
37
38
39
40
Marne Amont
41
42
43
44
45
46
47
Brie et Tardenois
48
49
50
51
52
53
Corridor Marne
Blaise
54
55
56
57
58
Saulx_Ornain
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
Seine Amont
69
70
71
72
73
74
75
Corridor Seine
76
77
78
79
80
Rhone-Mediterranee
Station
AMBLAINCOURT
CHATRICES
CHEVIERES
Le CLAON
VARENNES
VERPEL
VERRIERES
ECLY
GIVRY sur AISNE
JUSTINE
MOURON
BAR SUR AUBE
GERVILLIERS
OUTRE-AUBE
MARANVILLE
SOULAINES
ARCIS / AUBE
BLAINCOURT
BOUY
BRAINE
CHALONS/VESLE
DAMPIERRE-DOMMARTIN
ECURY sur COOLE
ORAINVILLE
PUISIEULX
SAINT-BRICE
SELLES sur SUIPPE
SOUDRON
ALLIBAUDIERES
LHUITRE
PONT sur VANNE
POUAN LES VALLEES
SAINT-AUBIN
SAINT-SATURNIN
CHAMOUILLEY
CHAUMONT
CONDES
LACRETE
LOUVIERES
MARNAY
MUSSEY
SAUCOURT
SAINT DIZIER
VILLIERS
MONTMIRAIL
FAVEROLLES
FISMES
VERNEUIL
PIERRY
CHALONS en CHAMPAGNE
FRIGNICOURT
DAILLANCOURT
PONT VARIN
BETTANCOURT
BRUSSON
MOGNEVILLE
MONTIERS sur SAULX
TRONVILLE
VAL DE VIERE
VARNEY
VILLOTTE LOUPY
VITRY en PERTHOIS
AUTRICOURT
BAR / SEINE
CHESSY LES PRES
COURGERENNES
COURTENOT
LEUGLAY-FROIDVENT
LES RICEYS
MONTIERAMEY
NOD sur SEINE
PLAINE St LANGE
QUEMIGNY
MERY sur SEINE
PONT sur SEINE
TROYES
DENEVRE
SAINT MAURICE
SELONGEY
CRECEY
Rivière
L' AIRE
L' ANTE
L' AIRE
La BIESME
L' AIRE
L' AGRON
L' AISNE
La VAUX
L' AISNE
La DRAIZE
L' AISNE
L' AUBE
La VOIRE
L' AUBE
L' AUJON
La LAINE
L' AUBE
L' AUBE
La VESLE
La VESLE
La VESLE
L' AUVE
La COOLE
La SUIPPE
La VESLE
La VESLE
La SUIPPE
La SOUDE
L' HERBISSONNE
L' HUITRELLE
La VANNE
La BARBUISE
L' ARDUSSON
La SUPERBE
La MARNE
La SUIZE
La MARNE
Le ROGNON
La TRAIRE
La MARNE
La MARNE
Le ROGNON
La MARNE
La SUIZE
Le PETIT MORIN
L' ARDRE
L' ARDRE
La SEMOIGNE
Le CUBRY
La MARNE
La MARNE
La BLAISE
La BLAISE
La CHEE
La BRUXENELLE
La SAULX
La SAULX
L' ORNAIN
La VIERE
L' ORNAIN
La CHEE
La SAULX
L' OURCE
La SEINE
L' ARMANCE
L' HOZAIN
La SEINE
L' OURCE
LA LAIGNE
La BARSE
La SEINE
La SEINE
La SEINE
La SEINE
La SEINE
La SEINE
Le SALON
La VINGEANNE
La VENELLE
La TILLE
F(VCN3)
Hydraulicité
Date
VCN3
1,00
2,36
27/02/2016
0,96
1,69
27/02/2016
0,97
1,60
27/02/2016
0,98
1,68
27/02/2016
0,94
1,36
17/02/2016
0,99
1,64
27/02/2016
0,93
1,55
27/02/2016
0,97
1,59
01/02/2016
0,95
2,06
27/02/2016
0,99
1,85
27/02/2016
0,98
1,90
27/02/2016
0,96
1,46
27/02/2016
0,98
1,86
25/02/2016
1,00
2,11
22/02/2016
0,71
1,34
01/02/2016
0,82
1,45
01/02/2016
0,02
0,31
01/02/2016
0,19
0,59
18/02/2016
0,18
0,52
01/02/2016
0,33
0,91
01/02/2016
0,09
0,49
01/02/2016
0,01
0,25
01/02/2016
0,04
0,33
03/02/2016
0,25
0,69
04/02/2016
0,08
0,46
02/02/2016
0,99
1,77
27/02/2016
0,97
1,84
20/02/2016
0,95
2,02
27/02/2016
0,98
1,58
18/02/2016
0,98
1,86
27/02/2016
0,97
1,57
27/02/2016
1,00
2,24
27/02/2016
0,99
2,97
27/02/2016
0,81
1,53
27/02/2016
0,99
1,99
20/02/2016
0,26
0,74
05/02/2016
0,50
0,85
27/02/2016
0,40
0,67
18/02/2016
0,25
0,57
05/02/2016
0,86
1,66
01/02/2016
0,96
1,85
27/02/2016
1,00
2,07
27/02/2016
0,99
1,63
27/02/2016
0,97
2,08
27/02/2016
1,00
3,52
27/02/2016
0,96
1,75
01/02/2016
0,98
1,83
27/02/2016
1,00
2,38
01/02/2016
0,99
1,95
01/02/2016
0,99
2,20
27/02/2016
0,98
2,07
01/02/2016
0,95
1,65
27/02/2016
0,94
1,61
01/02/2016
0,87
1,39
07/02/2016
0,83
1,32
06/02/2016
0,66
2,07
01/02/2016
0,97
1,95
22/02/2016
0,86
1,16
05/02/2016
0,87
1,52
06/02/2016
0,96
1,71
22/02/2016
0,93
1,44
24/02/2016
0,97
2,36
22/02/2016
0,54
1,16
02/02/2016
0,39
1,22
01/02/2016
0,60
1,23
01/02/2016
0,96
1,66
22/02/2016
0,98
1,91
22/02/2016
0,96
1,52
22/02/2016
0,95
1,76
22/02/2016
Légende :
Fréquences de VCN3
0 – 0,1
0,1 – 0,2
0,2 – 0,4
0,4 – 0,6
0,6 – 0,8
0,8 – 0,9
0,9 -1
Hydraulicités
0 – 0,5
0,5 – 0,75
0,75 – 1
1 – 1,25
1 – 1,5
> 1,5
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 7
Hydrométrie du bassin Seine-Normandie
Débits Moyens Journaliers (QMJ) des cours d’eau crayeux
Débits ( m ³/s ) à Orainville sur la Suippe
8.0
Modules
7.0
2016
2015
6.0
1976
1/10 module
5.0
4.0
3.0
2.0
1.0
0.0
janv
févr
mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
nov
déc
nov
déc
nov
déc
Débits ( m ³/s ) à Soudron sur la Soude
1.2
Modules
2016
1.0
2015
1976
0.8
1/10 module
Au début du mois de mars
2015, la recharge s’est ralentie et les débits
de la Suippe, de la Soude et de la Superbe
sont restés stables au cours du mois. Une
baisse régulière de débit de ces trois cours
d’eau est observée d’avril à juillet.
D’août à octobre, les débits sont restés
faibles (bien en dessous de leurs modules) et
stables sur la Suippe à Orainville et sur la
Soude à Soudron. La Superbe à SaintSaturnin a été en assec tout au long du mois
d’août avant d’enregistrer une légère
remontée de son niveau à la mi-septembre.
D’octobre 2015 à janvier 2016, les
débits de la Suippe à Orainville, de la
Superbe à Saint-Saturnin et de la Soude à
Soudron sont en légère hausse mais restent
toujours bien inférieurs à la moyenne.
En février 2016, la hausse des débits
s’est fortement accélérée mais à la fin du
mois ils restent toujours très inférieurs à la
moyenne pour ces trois cours d’eau.
0.6
0.4
0.2
0.0
janv
févr
mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
Débits ( m ³/s ) à Saint Saturnin sur la Superbe
3.5
Modules
2016
3.0
2015
1976
2.5
1/10 module
2.0
1.5
1.0
0.5
0.0
janv
févr
mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 8
Hydrométrie du bassin Seine-Normandie
Débits Moyens Journaliers (QMJ) des cours d’eau non crayeux
Débits ( m ³/s ) à Mouron sur l'Aisne
140.0
Modules
2016
120.0
2015
1976
100.0
1/10 module
80.0
60.0
40.0
20.0
0.0
janv
févr
mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
nov
déc
nov
déc
nov
déc
Débits ( m³/s ) à Saucourt sur le Rognon
80.0
Modules
70.0
2016
2015
60.0
1976
1/10 module
50.0
40.0
30.0
20.0
De fin mai jusqu’à la mi-novembre 2015,
les débits sont restés assez faibles sur l’Aisne, le
Rognon et la Chée. Excepté une petite hausse à la
mi-septembre, suite au passage d’une
perturbation pluvieuse plus intense.
A partir de la mi-novembre, suite à
l’observation des premières précipitations
importantes depuis six mois, les débits de l’Aisne
à Mouron, du Rognon à Saucourt et de la Chée à
Bettancourt présentent une forte hausse. Les
écoulements ont dépassé ceux de novembre 2014
et le module du mois de novembre. Les débits
sont ensuite redescendus assez rapidement. La
baisse des débits s’est poursuivie courant
décembre.
A partir de janvier 2016, plusieurs pics de débits
sont observés grâce à l’arrivée d’un temps plus
humide. En particulier au mois de février, où
plusieurs crues modérées se sont produites. A la
fin février, les débits sont redescendus mais sont
toujours légèrement supérieurs à la moyenne sur
ces trois cours d’eau.
10.0
0.0
janv
févr mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
Débits ( m ³/s ) à Bettancourt sur la Chée
25.0
Modules
2016
20.0
2015
1976
1/10 module
15.0
10.0
5.0
0.0
janv
févr mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 9
État des nappes
Dénomination des aquifères :
A : Calcaires de Brie et de Champigny
B : Craie de Champagne Nord
C : Craie de Champagne Sud et Centre
D : Craie du Sénonais et Pays d’Othe
E : Sables de l’Albo-Aptien
F : Calcaires du Portlandien
G : Calcaires de l’Oxfordien
H : Nappe de Brienne
I : Alluvions du Perthois
J : Calcaires du Dogger
K : Calcaires Tithonien Karstique
Secteurs non suivis
Au mois de février, tous les piézomètres, sans exception, sont en hausse par rapport au mois
précédent (en janvier, trois d’entre eux étaient encore en baisse). Six points de mesure affichent des
niveaux conformes ou supérieurs à la normale (seul Janvilliers était dans ce cas en janvier).
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 10
État des nappes
Tableau statistique global de l’état des nappes en Champagne-Ardenne
pour le mois de février 2016
En complément de la représentation cartographique des piézomètres réglementaires de la page
précédente, le tableau suivant regroupe l’ensemble des points de mesure suivis en Champagne-Ardenne et
permet de situer le niveau moyen mensuel de chaque piézomètre (avant-dernière colonne « Moyenne du
mois ») par rapport à ses cotes piézométriques statistiques (20 ans sec à 20 ans humide).
S ec
1
2
3
4
5
6
7
8
9
M < = 20 s ec
2 0< M < = 10
10 < M <= 5
5< M < = 2 .5
2 .5 s ec < M < =2 .5h um id e
2.5 < M <= 5
5< M < = 10
10 < M < = 20
M > 2 0 h um ide
H u m id e
N.B.1 : Les données statistiques de ce tableau ont été mises à jour. Elles intègrent l’ensemble de la chronique disponible.
Les fréquences affichées sont des fréquences de retour expérimentales.
N.B.2 : En l’absence de mesure d’un piézomètre durant le mois, la classe et la moyenne du mois du piézomètre
correspondant n’apparaissent pas dans ce tableau.
N.B. 3 : Pour des raisons de clarté et de lisibilité, le nombre de classes de niveau piézométrique a volontairement été réduit
sur la carte présentée en page précédente (5 niveaux, classification DREAL Champagne-Ardenne) par rapport à ce
tableau et aux graphiques des pages suivantes (9 niveaux, classification BRGM, données d’entrée).
N.B. 4 : Sur l’ensemble des graphiques piézométriques présentés sur les deux pages suivantes, la flèche bleue pointe vers la
valeur moyenne du mois considéré.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 11
État des nappes
Aquifères crayeux - Synthèse du mois de février 2016
Sur les bassins crayeux, tous les niveaux des piézomètres sont en hausse par rapport au mois de
janvier. Le mois précédent, Sompuis et Vailly étaient encore en baisse.
Les piézomètres de Saint-Hilaire-sous-Romilly et de Villeloup ont des niveaux conformes à la
moyenne alors qu’il n’y en avait aucun au mois de janvier..
Localisation et dénomination des
masses d’eau souterraine :
B : Craie de Champagne Nord
C : Craie de Champagne Sud et Centre
D : Craie du Sénonais et Pays d’Othe
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 12
État des nappes
Aquifères non crayeux - Synthèse du mois de février 2016
Ce mois-ci, comme pour les nappes crayeuses, tous les piézomètres des masses d’eau souterraines
non crayeuses, sont en hausse par rapport au mois de janvier.
En février, le piézomètre de Janvilliers a encore un niveau conforme à la normale. Ce mois-ci, une
nette amélioration a lieu pour les piézomètres d’Hallignicourt, Vaux-sur-Blaise et Praslin qui passent d’un
niveau compris entre 2,5 et 10 ans sec à un niveau compris entre 2,5 et 10 ans humide.
Dénomination des masses d’eau
souterraine :
A : Calcaires de Brie et de Champigny
E : Sables de l’Albo-Aptien
F : Calcaires du Portlandien
G : Calcaires de l’Oxfordien
H : Nappe de Brienne
I : Alluvions du Perthois
J : Calcaires du Dogger
K : Calcaires Tithonien Karstique
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 13
État des lacs
État des lacs-réservoirs
Marne, Aube et Seine
Etat au 10/03/2016 à 11h
Marne
Volume objectif théorique
(millions de m3)
267.26
Volume objectif 2016
(millions de m3)
267.28
Volume du jour
(millions de m3)
276.6
Taux de remplissage
79 %
Marne
M
Vitry-le-F.
ar
ne
St-Dizier
M
ar
ne
HauteMarne
Aube
Bla
Se
in
e
ise
Au
be
Pour répondre à la double mission de soutien des
étiages et de lutte contre les crues, les lacs-réservoirs sont en
théorie remplis du 1er novembre au 30 juin puis vidangés du
1er juillet au 31 octobre ; la vidange pouvant être prolongée
en cas d'étiage sévère jusqu’à début décembre.
C’est le cas cette année puisque la campagne de
restitution et de soutien des étiages des 3 lacs-réservoirs
Marne, Seine et Aube a pris fin à la fin novembre 2015.
Troyes
Etat au 10/03/2016 à 11h
Seine
Aube
Volume objectif théorique
(millions de m3)
143.06
134.06
Volume objectif 2015
(millions de m3)
143.06
134.06
Volume du jour
(millions de m3)
147.8
135.6
Taux de remplissage
71 %
80 %
La campagne de remplissage
et d’écrêtement des crues des 3 lacsréservoirs a pris le relais et a débuté à
cette même date.
Cependant, les faibles débits
des cours d’eau cet automne 2015
n’ont pas permis un remplissage
suffisant, et les niveaux des trois lacs
ont été bien en dessous de leur
courbe d’objectif en décembre.
A la fin février 2016, les trois
lacs ont tous retrouvé des niveaux
conformes à leurs objectifs voire
légèrement supérieurs.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 14
État des lacs
Réservoirs de Charmes et de la Mouche au 2 mars 2016
Au 02/03/2016, le volume cumulé des 4 réservoirs atteignait 97 % du volume moyen (sur 20 ans).
Graphique d'exploitation du réservoir de Charmes
Volume en millions de m3
10.0
9.5
9.0
8.5
8.0
7.5
7.0
6.5
6.0
5.5
5.0
4.5
Volume utile au
02/03/2016 :
4.0
3.5
3.0
2.5
7.35 millions de m3
2.0
1.5
1.0
0.5
0.0
janvier
f évrier
mars
avril
mai
juin
juillet
août
sept embre
oct obre
novembre
décembre
De mai à novembre 2015, le niveau du
réservoir de Charmes est en baisse et se
stabilise en décembre. Il repart à la hausse à
partir de janvier 2016 et à la fin février, son
niveau est légèrement inférieur à la moyenne
sur 20 ans.
Le réservoir de la Mouche est en baisse
de mai 2015 à début janvier 2016. Une hausse
est toutefois observée de mi-novembre à début
décembre. Depuis début janvier le niveau est
reparti à la hausse et à la fin février, le niveau
de remplissage du réservoir de la Mouche est
proche de la moyenne des 5 volumes minimaux
sur 20 ans.
Graphique d'exploitation du réservoir de la Mouche
8.0
Volume utile au
02/03/2016 :
Volume en millions de m3
7.5
7.0
6 .5
4.77 millions de m3
6.0
5.5
5.0
4 .5
Rappel :
Les volumes
indiqués sur les
graphiques sont
les volumes utiles
hors réserves.
4.0
3 .5
3.0
2 .5
2.0
1.5
1.0
0 .5
0.0
janvier
f évrier
mars
avril
mai
juin
juillet
août
sept embre
oct ob re
novemb re
d écembre
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 15
État des lacs
Réservoirs de la Liez et de la Vingeanne au 2 mars 2016
Au 02/03/2016, le volume cumulé des 4 réservoirs atteignait 97 % du volume moyen (sur 20 ans).
Graphique d'exploitation du réservoir de la Liez
Volume en millions de m3
16
15
14
13
12
11
10
9
Volume utile au
02/03/2016 :
8
7
6
5
11.46 millions de m3
4
3
2
1
0
janvier
f évrier
mars
avril
mai
juin
juillet
août
sep t emb re
oct o bre
novembre
d écembre
De mai à décembre 2015, le niveau du
réservoir de La Liez est en baisse. Il repart à la
hausse à partir de janvier 2016 et est à la fin février,
proche de la moyenne sur 20 ans et légèrement
supérieur au volume observé en février 2015.
Le réservoir de la Vingeanne est en baisse
de mai à mi-novembre. A partir de mi-novembre,
son niveau part à la hausse et se stabilise à partir de
la mi-janvier 2016. A la fin février, son volume de
remplissage est supérieur à la moyenne sur 20 ans
et est proche du volume de fin janvier 2015.
Les 4 réservoirs, construits au fil de l’eau,
sont tributaires des variations de niveaux des cours
d’eau qu’ils drainent et donc des précipitations.
Graphique d'exploitation du réservoir de la Vingeanne
Volume utile au
02/03/2016 :
8 .5
6,60 millions de m3
Volume en millions de m3
8.0
7.5
7.0
6 .5
6.0
5.5
Rappel :
Les volumes
indiqués sur les
graphiques sont les
volumes utiles hors
réserves.
5.0
4 .5
4.0
3 .5
3.0
2 .5
2.0
1.5
1.0
0 .5
0.0
janvier
f évrier
mars
avril
mai
juin
juillet
août
sept embre
o ct ob re
no vembre
décembre
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 16
Situation réglementaire
Chaque année durant la période d’étiage, la DREAL Champagne-Ardenne publie également un
autre bulletin, le Bulletin Réglementaire Sécheresse.
Le Bulletin Réglementaire Sécheresse (BRS) ne se substitue pas à ce Bulletin de Situation
Hydrologique (BSH), les deux sont complémentaires. En effet, alors que le présent bulletin dresse un état
des lieux complet mois par mois de la situation hydro-géo-météorologique de la région (en intégrant
notamment la pluviométrie, les réservoirs VNF ou encore les grands lacs de Seine), le Bulletin
Réglementaire Sécheresse s’intéresse chaque quinzaine à la situation des cours d’eau et des aquifères par
rapport à des seuils réglementaires d’alerte, d’alerte renforcée et de crise.
Le dernier Bulletin Réglementaire Sécheresse de la saison de suivi d’étiage 2015 est le n° 97 paru
le 25 novembre 2015 et dressant le bilan du 1er au 15 novembre. A l’occasion de ce dernier bulletin de la
saison 2015, un bilan complet de la saison de suivi réglementaire a été réalisé.
La publication bimensuelle des Bulletins Réglementaires Sécheresse reprendra en 2016 dès que la
situation le nécessitera.
Pour mémoire, tous les BSH et BRS sont disponibles sur le site Internet de la DREAL Champagne
-Ardenne : www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 17
Glossaire thématique (1/2)
Thème 1. Météorologie :
Évapotranspiration :
Quantité d'eau consommée qui comprend d'une part l'eau transpirée par la plante, d'autre part
l'évaporation directe à partir du sol, exprimée en millimètre.
Évapotranspiration Potentielle ETP :
Correspond à la quantité maximale d'eau transpirée par les végétaux et à l'évaporation du sol dans des
conditions idéales.
Normale (météorologique) :
Moyenne de variables météorologiques calculées sur une période uniforme relativement longue choisie
par consensus et telle qu'une moyenne établie sur toute période plus longue n'ait pas une valeur
significativement différente. En météorologie, une période de 30 années a été retenue par l'Organisation
Météorologique Mondiale (OMM). Les périodes de référence furent 1901-1930, 1931-1960, 1951-1980,
et actuellement la période est 1971-2000.
Attention, à ne pas confondre avec la moyenne (voir définition dans ce glossaire).
Pluie efficace (ou bilan hydrique potentiel) :
Différence entre les cumuls de précipitations (RR) et l'évapotranspiration potentielle (ETP). Elle peut
donc être négative.
RR (Rainfall Runoff) :
Cumul de précipitations, généralement exprimé en millimètre de pluie (mm).
Thème 2. Hydrologie :
Débit :
Volume d'eau écoulé par unité de temps généralement exprimé en mètre cube par seconde (m3/s).
Débit de pointe de crue :
Débit instantané maximum observé.
Débit de base (VCN 3) :
Le VCN 3 correspond au débit moyen minimal calculé sur 3 jours consécutifs sur une période donnée.
La date du VCN3 correspond au premier des trois jours considérés.
Débit moyen journalier (QMJ) :
Le débit moyen journalier correspond au volume écoulé sur une journée rapporté à l’unité de temps, et
généralement exprimé en m3/s.
Hydraulicité mensuelle :
Rapport du débit moyen du mois considéré à la moyenne historique du mois considéré. Elle permet de
positionner un mois par rapport à un mois moyen.
Module mensuel:
Moyenne de l’ensemble des débits moyen mensuels d’un mois considéré, calculé sur l’ensemble de la
période d’observation de la station.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 18
Glossaire thématique (2/2)
Thème 3. Piézométrie :
Aquifère (ou nappe d'eau souterraine) :
Formation géologique contenant de façon temporaire ou permanente de l'eau mobilisable, constituée de
roches perméables et capables de la restituer naturellement et/ou par exploitation. On distingue deux
types d’aquifères :
- Aquifère à nappe libre : l’aquifère reposant sur une couche très peu perméable est surmonté d'une zone
non saturée en eau.
- Aquifère captif (ou nappe captive) : dans une nappe captive, l'eau souterraine est confinée entre deux
formations très peu perméables. Lorsqu'un forage atteint une nappe captive, l'eau remonte dans le forage.
Niveau piézométrique :
Niveau auquel peut monter l’eau d’une nappe dans un tube (le piézomètre) lorsqu’on réalise un forage.
Ce niveau correspond à la pression de la nappe, il est généralement donné en mètres NGF.
Piézomètre :
Tube foré dans le sol atteignant la nappe phréatique et permettant de mesurer son niveau. Certains puits
ou forages qui ne sont plus exploités aujourd’hui servent également de piézomètres.
Thème 4. Statistique :
Fréquence :
Pourcentage de chance qu’un événement se produise sur une période donnée.
Fréquence quinquennale ( respectivement décennale) sèche ou humide :
Valeur-seuil dépassée 20 % (respectivement 10%) du temps.
Médiane :
Valeur qui divise une séquence ordonnée de données en deux parties strictement égales. En l'absence de
valeurs toutes similaires, la moitié des observations sera inférieure et l’autre moitié sera supérieure à la
médiane. Elle est aussi appelée normale en hydrologie.
Moyenne (moyenne arithmétique) :
Somme des valeurs x1, x2, ..., xn formant un ensemble, divisée par le nombre n. Attention, à ne pas
confondre avec la médiane.
Période de retour (ou durée de retour) :
Inverse de la fréquence, généralement exprimée en nombre d'années. Par exemple, pour une fréquence
quinquennale (soit 20%, donc 1/5ème), la période de retour est de 5 ans.
COTECO :
Comité Technique de Coordination de l’IIBRBS.
IIBRBS :
Institution Interdépartementale des Barrages-Réservoirs du Bassin de la Seine.
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 19
DIRECTION REGIONALE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’AMENAGEMENT
ET DU LOGEMENT DE CHAMPAGNE-ARDENNE
Service Risques et Sécurité
Pour nous contacter :
Adresse : DREAL Champagne-Ardenne - 40 Bd Anatole France - 51022 Châlons-en-Champagne Cedex
Téléphone : 03.51.41.62.00
Télécopie : 03.51.41.62.01
Mail : cpc-sama.dreal-champard@developpement-durable.gouv.fr
Conception, mise en page : Guillaume Gublin
Rédaction, validation : Elvire Canlers, Johann Andrich, Bertrand Milville, Raynald Victoire,
Félicien Zuber
Avec le concours de : METEO FRANCE, IIBRBS, BRGM, VNF
Retrouvez-nous sur le web !
www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr
Bulletin de Situation Hydrologique - DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine - Service Risques et Sécurité
Bilan de situation du mois de février 2016
Page 20
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 411 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler