close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

à télécharger ici - La Financière Tiepolo

IntégréTéléchargement
Esquisse
n°24
Retrouvez-nous
Retrouvez-noussur
surwww.tiepolo.fr
www.tiepolo.fr
L E T T R E
D ’ I N F O R M A T I O N
T R I M E S T R I E L L E
D E
L A
Mars 2016
F I N A N C I È R E
T I E P O L O
Société de gestion de portefeuilles agréée par l’AMF
p.2 Gestio n P riv é e
Le PEA-PME, un vrai facteur de soutien
pour notre économie
p.3 Gestio n C o lle c tiv e
Où en est le FCP Tiepolo PME ?
p.4 An aly s e Fina nc iè r e
Guerbet : un acteur historique
des produits de contraste
EDITORIAL
« Le courage croît en osant
et la peur en hésitant » (proverbe romain)
« Faites-moi de bonnes politiques, je vous ferai
de bonnes finances ! » nous disait le Baron Louis
en 1830. Plusieurs fois ministre des Finances
entre 1814 et 1832, ce remarquable technicien
des finances publiques aurait sûrement du
vague à l’âme en analysant la situation politique
et financière de l’Europe de 2016. Ce vague à
l’âme deviendrait même un sérieux coup de mou
si son regard se portait sur la situation de notre
cher pays… Où en sommes-nous ?
ERIC
DOUTREBENTE
PRÉSIDENT
Une dette abyssale que nous n’arrivons pas à
endiguer et qui ne permet pas un retour sérieux
de la croissance. Un chômage important avec, en
première ligne, nos jeunes qui trouvent difficilement
des emplois stables et durables
malgré des formations solides et
de plus en plus internationales.
DOMINIQUE
VILLEROY DE GALHAU
DIRECTEUR GÉNÉRAL
Le principal souci reste pourtant
le manque de courage politique
de nos dirigeants qui gouvernent
en ayant les yeux rivés sur les
sondages avec leur seule réélection comme objectif.
A ce titre, la polémique ubuesque
sur la « Loi Travail » récemment
proposée est lourdement révélatrice. Enfin une loi à peu près
ouverte, presque courageuse,
réformatrice d’un système totalement sclérosé qui
ouvre la voie à un dialogue indispensable entre
patronat et salariés.
Las ! Le mammouth reprend vie et avant même que la
loi ait été présentée au Parlement, nos syndicats
appellent à la grève générale pour s’y opposer.
Une pétition hostile est lancée qui aurait regroupé
près d’un million de signatures. Pire, les lycéens et
étudiants, qui sont les principales victimes du système
actuel, se mobilisent contre cette loi…
Forcément hélas, le gouvernement recule et la
montagne risque fort d’accoucher d’une souris.
La France serait-elle définitivement irréformable ?
Certes, nous vivons une période difficile mais nous
refusons pourtant de céder au pessimisme ambiant.
Les raisons d’espérer sont là. Il y a des solutions à
tous les maux connus, même celui de la dette. Il est
possible de diminuer la dette d’un Etat si des
mesures de bons sens sont adoptées. Cela commence
par la réduction des dépenses publiques et la liste
est connue si l’on en croit la Cour des Comptes.
Il y a, en France, de très nombreux hommes et
femmes qui travaillent, créent, embauchent, innovent
et refusent la fatalité des chiffres. Nos ingénieurs
sont parmi les meilleurs, notre
système bancaire est solide, nos
commerciaux poussent avec
talent les produits « made in
France » partout dans le monde.
Ces personnes courageuses,
engagées et responsables, on
les trouve essentiellement dans
le monde de l’entreprise, là où
aucun de nos grands dirigeants
politiques n’a jamais été…
Viaduc de Millau,
France
Dans le monde actuel, caractérisé
par des taux d’intérêt très faibles
et l’émergence de nouveaux pays et de nouveaux
métiers, la gestion de patrimoine évolue. Dans la
mesure où l’investisseur dispose de temps, les rendements probants viendront en priorité des actions et
notamment des PME qui sont l’avenir de la bourse.
A La Financière Tiepolo, plus que jamais, nous
croyons à l’intérêt de ces actions. Mais il convient de
savoir trier le bon grain de l’ivraie et c’est notre
métier.
Gestion Privée
Raymond Sorel
Gérant de portefeuilles
Le PEA-PME, un vrai facteur de soutien
pour notre économie
Le PEA-PME, indispensable prolongement du PEA classique (voir Esquisse n°17), vous permet
d’épargner dans des conditions financières et fiscales très attractives.
Notre FCP TIEPOLO PME, créé pour le PEA-PME, bénéficie du savoir-faire de La Financière Tiepolo
dont la philosophie de gestion s’appuie précisément et de longue date sur l’investissement dans
les entreprises cotées de taille moyenne.
En outre, vous pourrez bientôt verser dans votre PEA-PME vos fonds monétaires en franchise
d’impôt (hors prélèvement sociaux) et les conditions d’éligibilité des titres sont assouplies.
I. Le PEA-PME : une épargne et
un fonctionnement très attractifs
A. Le FCP TIEPOLO PME : un
concentré de notre expertise en
gestion financière
Sur longue période, les petites et
moyennes valeurs réalisent une
meilleure performance que les
grandes entreprises.
Investi essentiellement dans des
actions cotées de PME et ETI
(Entreprises de Taille Intermédiaire)
françaises et de l’Union Européenne,
notre FCP TIEPOLO PME, spécialement
créé pour votre PEA-PME, a réalisé
une bonne performance depuis
l’origine.
Nous sélectionnons les entreprises
pour leurs qualités intrinsèques.
Notre savoir-faire s’appuie sur les
principes suivants :
- un esprit libre, curieux et contrariant,
B. Un fonctionnement très attractif
Vous pouvez verser jusqu’à 75 000€€
dans votre PEA-PME.
Comme pour votre PEA classique,
investir dans un PEA-PME vous permet
de bénéficier d’une exonération totale
d’impôt sur les revenus et plus-values
pendant toute sa durée en l’absence
de retrait.
A partir de 5 ans d’existence, vous
bénéficiez d’une fiscalité très avantageuse en cas de retraits : aucun
impôt sur les gains réalisés, hors
prélèvements sociaux. Et au-delà de
8 ans, les retraits n’entraînent plus sa
clôture.
Nous vous invitons à vous rendre sur
notre site internet www.tiepolo.fr,
rubriques Gestion privée et PEA-PME,
pour y trouver tous les détails de son
fonctionnement.
- huit cents contacts d’entreprises
par an,
II. Le PEA-PME : deux
nouveautés qui renforcent son
attrait, créées par la dernière loi
de finances
- une connaissance intuitu personae
des managements,
A. L’exonération des plus-values de
cession de titres d’OPC monétaires
- une assistance active et engagée
aux Assemblées Générales et
publications de résultats.
Du 1er avril 2016 au 31 mars 2017,
dans le but de réorienter l’épargne
des particuliers vers les PME et ETI,
un report d’imposition des plusvalues de cession des titres de SICAV
et FCP monétaires est créé sous
condition de réemploi dans un
PEA-PME. Cette exonération d’impôt
sur le revenu, non applicable aux
prélèvements sociaux, est définitive
au bout de 5 ans.
B. L’assouplissement des conditions
d’éligibilité des titres
Certaines conditions techniques,
assouplies par rapport aux
précédentes, multiplient le nombre
de titres de sociétés dans lesquels
nous pouvons investir ; cet
élargissement est le bienvenu pour
augmenter toujours plus la qualité et
la performance de nos choix
d’investissement.
Comme vous le voyez, le PEA-PME
vous offre un cadre privilégié pour
faire fructifier votre épargne dans des
conditions financières et fiscales
avantageuses.
Contactez sans plus attendre votre
gérant pour étudier avec lui, au vu de
la situation de votre patrimoine et de
vos objectifs, comment profiter du
PEA-PME.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Le PEA-PME, tout comme le PEA, sont des produits investis en actions ; ils sont exposés au risque de l’évolution des
marchés d’actions. Les informations ci-dessus, données à ce jour, ne sont pas exhaustives et doivent être détaillées et
approfondies au cas par cas, le sujet étant complexe. Elles ont été puisées aux meilleures sources, sont non contractuelles,
sont données sauf erreurs ou omissions de notre part et ne sauraient engager notre responsabilité.
2
Gestion Collective
Xavier Milvaux
Co-gérant des FCP Tiepolo Valeurs
et Tiepolo PME
Où en est le FCP Tiepolo PME ?
Un peu plus de deux ans après sa création, nous vous
proposons un point sur le développement de notre FCP
Tiepolo PME. Son lancement (décembre 2013) coïncidait
avec celui du PEA-PME, enveloppe d’investissement
comparable au PEA classique sur le plan fiscal mais se
focalisant sur des entreprises de petite et moyenne taille.
Cette classe d’actifs correspond parfaitement au savoirfaire historique de La Financière Tiepolo.
Sur longue période, les valeurs petites et moyennes
sont plus performantes* que les grandes (sur 10 ans, la
différence est de 40%…). La progression de votre FCP ne
doit donc rien au hasard mais nous veillons chaque jour
à capter cette performance, tout en diminuant le risque.
Ceci est le résultat d’un travail passionné de recherche et
d’analyse financière, de rencontres avec des fondateurs
d’entreprises de talent.
2014 a été l’année de la construction du portefeuille.
47 valeurs avaient été sélectionnées au terme d’un
processus rigoureux de sélection. Le FCP Tiepolo PME
a montré une belle résistance par rapport aux variations
importantes du marché cette année-là, en terminant sur
une valeur liquidative stable.
En 2015, nous avons introduit plusieurs sociétés
européennes dans le FCP. Nous pouvons citer SOL (Italie),
actif dans les gaz industriels et médicaux, et Wessanen
(Pays-Bas), producteur et distributeur de produits agroalimentaires issus de l’agriculture biologique.
Parmi les principales sociétés françaises du fonds,
citons SAMSE, leader de la distribution de matériaux
de construction et de bricolage dans l’Est de la France,
Infotel, spécialiste des services informatiques et des
logiciels de gestion des bases de données, Lectra, leader
mondial des machines et des logiciels de découpe pour
l’habillement, l’ameublement ou l’automobile, ou encore
Guerbet, un des leaders mondiaux des produits de
contrastes pour l’imagerie médicale.
En 2015, le FCP a progressé de 28,8%*, à comparer aux
principaux indices de la place de Paris (CAC 40 +10,92%,
CAC Mid&Small +18,20%). Ce bon résultat a été rendu
possible par des choix judicieux. Nous avons eu de
nombreuses satisfactions tout en ne déplorant aucune
déconvenue significative. La performance a été obtenue
de manière équilibrée et progressive, tout en affichant un
faible niveau de volatilité de 10,4% contre 16,4% pour le
CAC Mid&Small.
Il y a de très nombreuses histoires passionnantes à
Historiquement, les valeurs petites et moyennes affichent
découvrir parmi les petites et moyennes sociétés cotées
une volatilité plus faible que les grandes. En revanche, en
en Europe et le FCP Tiepolo PME constitue un excellent
cas de retournement de marché, les baisses peuvent être
vecteur pour en profiter.
soudaines. L’un de nos objectifs
étant la préservation du capital,
Principales positions
Répartition Sectorielle du Portefeuille investi
nous sélectionnons des entredu Portefeuille investi
prises solides, aux fondamenSociétés
Poids
taux sains, positionnées dans
4,82 %
CEGID
des métiers caractérisés par
des risques de baisse d’activi4,41 %
SAMSE
té faibles et gérées par des diri4,26 %
PLASTIVALOIRE
geants de talent et directement
4,22 %
GUERBET
concernés que nous rencontrons
régulièrement. Nous constatons
3,99 %
PSB INDUSTRIES
ainsi que les valeurs familiales
3,86 %
MAISONS FR. CONFORT
(regroupant souvent toutes ces
qualités) représentent 88,7%
3,41 %
INFOTEL
de votre FCP au 1er mars 2016 !
WESSANEN
3,33 %
LECTRA
3,13 %
NATUREX
2,88 %
(Données au 01.03.2016)
*Les performances passées ne préjugent pas les performances futures. Elles ne sont ni garanties ni constantes dans le
temps. Le FCP Tiepolo PME est investi en petites et moyennes valeurs. Il est exposé à différents risques et peut subir une
perte en capital. La durée minimum d’investissement recommandée est de 5 ans.
3
Analyse Financière
Dominique Dequidt
Directeur adjoint de la gestion collective
Responsable de l’analyse financière
Un acteur historique des produits de contraste
La société Guerbet est un groupe pharmaceutique
historiquement spécialisé dans les produits de contraste
avec deux divisions principales : la division Rayons X
(46,9% des ventes) et la division IRM (images à résonance
magnétique, 41,1% des ventes). Ces dernières années, le
groupe a développé avec succès deux nouveaux métiers :
la radiologie interventionnelle (7,8% des ventes) et les
solutions injectables (4,2% des ventes).
Le chiffre d’affaires devrait
doubler en passant de 409 M€
fin 2014 à 840 M€ fin 2016. La
profitabilité qui s’était fortement
redressée ces dernières années
(avec une marge opérationnelle
passant de 5,5% en 2011 à plus
de 11% en 2015) permet cet
investissement de 270 MUS$.
Même si l’impact de l’acquisition
pourrait peser sur l’année 2016,
l’intégration de CMDS semble
bien tracée. Dans chacune des divisions, la complémentarité semble parfaite. En terme géographique, le nouveau
groupe rééquilibre ses ventes. Même si l’Europe restera
dominante avec 50% de ces dernières, les USA seront à
20%, l’Asie à 15% et le reste du monde à 15%. Le groupe
étoffe son dispositif industriel avec trois usines aux USA
et une en Irlande. Les produits de contraste représenteront 81% des ventes et les solutions d’imagerie et services
19%. Le groupe complète son offre dans les Rayons X
avec Optiray / Conray et Gastroview et dans l’IRM avec
Optimark. CMDS disposait d’une forte position dans les
systèmes d’injection avec seringues alors que Guerbet a
développé son système propre de système à injection
hydraulique.
Un groupe en plein développement…
Dans chacune des divisions, le groupe affiche des
positions très fortes avec des produits reconnus par les
professionnels et dont l’efficacité est prouvée. Dans les
Rayons X, ce sont Xenetix, Telebrix et Hexabrix qui tirent
la croissance. Dans l’IRM, le Dotarem, avec notamment
l’introduction du médicament aux USA, devrait permettre
une poursuite de la croissance. Avec plus de 30% de
parts de marché pour le Dotarem en Europe, le groupe a
prouvé son savoir-faire en termes de production
industrielle et l’introduction d’un générique, pour l’instant
retardée, devrait avoir un impact mesuré. La radiologie
interventionnelle (RIT) est également en forte croissance
sous l’impulsion d’un produit ancien, le Lipiodol, que les
radiologistes ont redécouvert dans le cadre de la chirurgie.
Un second produit, le bleu patenté V, a aussi contribué au
retour en grâce de cette division. Enfin la dernière division,
les solutions injectables, de création récente, regroupe
sous la marque Flowsens les dispositifs d’injecteurs
hydrauliques pour les poches consommables Guerbet.
Grâce à cette acquisition, Guerbet devient le n° 3 mondial
des produits de contraste derrière Bayer et General
Electric. Grâce à cette position nouvelle, une organisation
efficiente et une gamme de produits performants, la
société devrait poursuivre sa croissance soutenue. Elle
bénéficiera en outre du vieillissement de la population
favorable à la croissance des volumes.
L’année 2015 a été une année exceptionnelle pour
Guerbet. D’abord elle consacre avec succès le
redressement de la société sous l’impulsion du
management qui a pris les rênes en 2012. Ensuite, forte
de ce succès, la société s’est lancée dans l’acquisition de
CMDS, la division du groupe Mallinckrodt (USA).
…vers l’émergence d’un leader mondial
Cette acquisition, finalisée en novembre 2015, change
radicalement le profil de la société. Elle se justifie
pleinement en termes de complémentarité produits et
géographique.
En Millions d’Euros
2015e
2016e
2017e
Chiffre d’affaires
473,5
838,1
838,1
11,60%
10,50%
11%
Marge opérationnelle
Résultat net
PER
34
58
66
26,7x
15,6x
13,7x
Edité par La Financière Tiepolo - RCS 498 003 268 - 7 rue de Tilsitt 75017 Paris - www.tiepolo.fr - gp@tiepolo.fr - +33 (0)1 45 61 78 78
Société de gestion de portefeuilles agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro GP 07-000019 - AMF - 17, place de la Bourse 75002 Paris
www.amf-france.org - Conception et réalisation : C&CO
4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
691 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler