close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

7 jours à Stains n°870 du 24 mars 2016

IntégréTéléchargement
N° 870
J E U D I 2 4 M A R S 2 016
Papier recyclé et recyclable et imprimé avec des encres végétales.
Le budget au conseil
©Julien Ernst
Jeudi dernier s'est tenu le conseil
municipal portant sur le vote du budget.
La ville n’a pas l’intention d’augmenter
la fiscalité communale. Compte rendu
de la séance. | PAGES 6/7
Expulsions : un combat local
Pour bien des familles la fin de la
trêve hivernale fait resurgir le spectre
des expulsions locatives. La ville et ses
partenaires mettent en place un dispositif
pour prévenir du danger. | PAGE 5
« La Fontaine est un auteur
populaire au sens noble du
terme », Marjorie Nakache,
7 jours à Stains
©Julien Ernst
L ’ a c t u a l i t é
d e
l a
s e m a i n e
metteuse en scène de « Fables ».
Première, le 24 mars au STS.
| PAGE 9
« ON NE LA
RETIRERA PAS ! »
Le juge a confirmé la demande du préfet de retrait de la banderole en faveur de Marwan Barghouti sur la
façade de la mairie. Cependant, au nom de liberté d’expression et de la paix dans le monde, le maire n’entend
pas obtempérer. | PAGE 3
JOBS D’ÉTÉ, RDV MERCREDI 30 MARS
Quand ?
Mardi 29 mars, 18 h 30, maternelle
Guillaume-Apollinaire, nouvelle réunion publique autour des questions du
logement et de l'habitat avant la première
rencontre plénière pour le secteur sud de
la ville le 1er avril. | PAGE 3
L
a préparation aura été longue et minutieuse pour le service jeunesse avant
l’échéance. En effet, si le 30 mars prochain, les jeunes Stanois s’entretiennent
avec des recruteurs d’entreprises du territoire en vue d’obtenir un job d’été, c’est
qu’auparavant tout un travail a été fait pour faciliter leur rencontre. Ainsi, le maire
s’est adressé aux entrepreneurs pour les convaincre de participer à l’initiative. Côté
jeunes, mardi 23 mars, la mission locale et le PIJ organisaient une énième journée
pour les préparer aux entretiens. Désormais les dés sont jetés et l’après-midi du
30 mars jeunes et entreprises qui recrutent se trouveront. Alors si vous recherchez un
petit boulot cet été pour partir en vacances, financer vos études ou encore payer
votre permis de conduire, soyez présents à l’Espace Paul-Éluard entre 13 h 30 à
17 h 30. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter la
Passerelle au 01 71 86 33 90.
2
CLIC-CLAC
« MARS BLEU » AU CAFÉ
© Dragan Lekic
© Dragan Lekic
L’opération « Mars Bleu » sur la prévention du cancer
colorectal a fait halte mercredi au Café de la mairie où le coordinateur des Ateliers santé ville du CMS est allé à la rencontre
des consommateurs. Même initiative le matin au café-bar l’An
2000, avec la participation d’une bénévole de l’association
Femmes relais. Mars Bleu trouvera son épilogue le 31 mars
avec un petit déjeuner en compagnie d’un groupe de l’association Femmes dans la cité.
DES PARENTS
©Julien Ernst
Mercredi, des parents d'élèves élus de plusieurs écoles ont décidé de se rendre à l'improviste à l'inspection de Stains pour demander une entrevue à l'inspectrice à propos de
l'école le samedi. Ils ont trouvé portes closes,
mais promettent de revenir car "cette histoire
d'école le samedi matin pose de nombreux
problèmes, nous devons en parler," a déclaré
une des mamans. À suivre.
©Julien Ernst
MÉCONTENTS
APRÈS LA DANSE ILS FÊTENT
SE SOUVENIR…
© Dragan Lekic
Lors de la commémoration du cesser le feu de la Guerre d’Algérie, le
19 mars, les jeunes élus du conseil
municipal ont fait leur devoir de mémoire. Des instants marqués par la
lecture de textes d’enfants membres
du CME et l’allocution du maire qui
conclut en disant, « notre France, c’est
celle de la fraternité, de l’union, cette
nation éprise de paix et de liberté.
C’est celle que nous souhaitons léguer
à nos enfants et pour laquelle, nous
ne cesserons de mener le combat ».
© Dragan Lekic
© Dragan Lekic
Mercredi, les quinze jeunes participant pour
la deuxième année consécutive aux ateliers
chorégraphiques avec les résidents de la
Vallée des Fleurs, ont pu voir le documentaire qui a été tourné sur eux. Un vrai travail
de gestuel qui a rapproché ces deux générations qui aiment à se retrouver.
À la fin de cette projection, un goûter d’anniversaire a été organisé en l’honneur de
Maurice Gret (en bas à droite) qui fêtait son
centième anniversaire.
© Dragan Lekic
LES 100 ANS DE MAURICE
3
ACTUS
Pour la paix, Stains
affiche sa liberté d’expression
©Julien Ernst
Lundi matin, 150 Stanois accompagnaient le maire au tribunal administratif de Montreuil afin de s’opposer à la volonté du préfet de faire retirer
de la façade de la mairie la banderole de celui que l’on surnomme le Mandela palestinien, Marwan Barghouti. Si la justice a rendu un avis
favorable à la requête préfectorale, Stains ne compte pas en rester là.
L
e maire et la ville étaient entendus lundi
21 mars par le juge du tribunal administratif de Montreuil suite à un référé du Préfet.
Le représentant de l’État demande que soit retirée
du fronton de l’Hôtel de ville la banderole « Stains
s’engage pour la paix. Libérez Marwan Barghouti, le
Mandela palestinien ». Environ 150 Stanois, représentants d’associations et élus étaient présents pour
soutenir la commune et son maire. La remarque du
juge donne le ton de cette séance expéditive, quand
il affirme : « Mandela n'a jamais été condamné pour
meurtre ».
Quelques heures plus tard, le verdict tombe : Stains
est prié de retirer la banderole dans l’attente du jugement sur le fond et peut faire appel dans un délai de
15 jours. Consternation à la réception de ce verdict.
À Stains, on s’interroge : qu’advient-il de la neutralité de la justice ? En effet, rappelons que Marwan
Barghouti, député palestinien élu par le peuple, a été
enlevé pour être condamné par un tribunal d'exception militaire ce qui est illégal au regard du droit
international. L’histoire, a déjà démontré l’aberration de ce type d’instance. Le 2 août 1940, le tribunal militaire permanent de la 13e région, siégeant à
Clermont-Ferrand, condamnait Charles de Gaulle
à la peine de mort pour trahison, atteinte à la sûreté
extérieure de l’État et désertion en temps de guerre.
« Cette affaire de banderole est une atteinte grave à la liberté d'expression, » diront plusieurs Stanois. « Si l’on
remonte quelques années en arrière, pourquoi le préfet n'a
rien dit de l’affichage du portrait d'Ingrid Betancourt ?
Même silence lorsque des villes exposaient le portrait de
Gilad Shalit, soldat israëlien emprisonné, pour lequel la
ville de Stains avait d'ailleurs également exprimé son
soutien », argumentent plusieurs d’entre eux. Les
sceptiques diront « mais il y’a plus important à faire à
Stains… c’est un conflit qui nous dépasse ».
Pour autant, la municipalité soutient que cet engagement n’est nullement un appel à la discorde et à
la division. Il s’agit d’une prise de position sur des
valeurs fondamentales de paix, de droit des peuples
à disposer d'eux-mêmes, et du respect du droit
international. C’est donc une affaire qui concerne
tout le monde et qui ne s’oppose en rien à la gestion
quotidienne de la ville.
Une affaire d’ailleurs qui n’a pas fini de faire parler
d’elle, puisque l’information s’étant propagée, un
véritable élan populaire prend forme. De nombreux
témoignages de soutien parviennent au maire. Parmi
eux, ses homologues de Gennevilliers, de Montreuil,
d’Aubervilliers, La Courneuve. De nombreuses associations comme l’Union Juive pour la Paix, l’association des camps de réfugiés palestiniens jumelés avec des villes françaises, l’association France
Solidarité Palestine, mais aussi des personnalités
comme Fadwa Barghouti, femme de Marwan, Michel Warchawski, journaliste israélien ont fait part
de leur indignation quant à cette traduction en justice. Des associations locales ont également rejoint
le mouvement : le collectif solidarité Palestine, le
Secours populaire de Stains, le Studio Théâtre de
Stains, l’association des habitants du quartier du
Maroc. Sur la page Facebook du maire des citoyens
de différents quartiers affirment leur solidarité avec
la municipalité. « Nous ne retirerons pas cette banderole et nous sommes prêts à en mettre d’autres pour tous
les peuples opprimés à travers le monde », conclura le
maire à la sortie du tribunal. Rochdi Haoues
EXTRAITS DE TÉMOIGNAGE DE SOUTIEN.
L’intégralité des textes et bien d’autres sont accessibles sur la
page Facebook du maire.
« Fernand Tuil et Ahmed Muhaisen, fondateurs et présidents de l’AJPF avaient l’habitude de dire que les
maires qui soutenaient les droits des palestiniens
étaient l’honneur de la France », Isabelle Tordjman,
militante
« De tout cœur avec vous. Ce combat solidaire pour
la libération de notre ami Marwan Barghouti est aussi
celui de notre ville », Françoise Baud, maire de Valenton
« Vous avez le bon droit et le courage de votre côté.
Ils n’ont que haine et refus de l’autre du côté adverse.
Alors c’est la tête haute que le maire de Stains peut
aller devant la barre. Il accusera ceux qui l’accusent.
Car la vérité est de son côté, du côté de la paix »,
Jean-Claude Lefort, député honoraire.
4
EN VILLE
Au sauvetage de l’aquarium
Un aquarium, offert par une association, trône dans le hall
de la mairie depuis des années. Placé près des chaises
de la salle d’attente du service logement, les enfants (les
grands aussi) aiment y coller le nez et admirer, jouer
à tapoter sur la vitre. Néanmoins, le bénévole qui s’en
occupait est parti en province et « l’aquarium est, depuis,
en plein naufrage », s’inquiètent les agents d’accueil en
mairie. « Nous avons un besoin urgent d’une ou plusieurs personnes bénévoles pour sauver cet aquarium et
l’entretenir régulièrement, » ajoutent-elles. Qui sauvera ces
poissons ?
Informations et renseignements à l’accueil de la
mairie ou au 01 49 71 82 27.
MAISON DU DROIT ET DE LA MÉDIATION
Vous avez un problème, pensez aux médiateurs !
Vous avez un problème avec votre voisin, un problème locatif (insectes, rats, travaux réalisés ou pas, humidité…), un
problème administratif (CAF, Impôts, Education Nationale …),
pensez à la Maison du droit et de la médiation du pôle
quotidienneté et cadre de vie, créé par la municipalité pour
vous accompagner. La Médiation propose, en effet, dans un
cadre confidentiel, en lien avec les différents partenaires de
la ville (bailleurs, service hygiène…) de vous aider dans la
recherche d’une solution. Vous pouvez contacter les médiateurs et médiatrices à la Maison du Droit et de la Médiation
du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h au 01
71 86 33 11 (sur rendez-vous).
STAINS VILLE FLEURIE
Loto
L’association organise le dimanche 10 avril son loto annuel dans le préau de l’école du Globe. Ouverture des
portes à 13 h 30. Entrée : 3 euros (un carton et une boisson). D’autres cartons seront disponibles à l’entrée. Lots
attrayants à gagner. Buvette et pâtisseries aux entractes.
Vous êtes attendus nombreux !
Nouveau bureau
Suite à l’assemblée générale, un nouveau bureau a été
élu. Il est composé de Laurent Chapelle, président, Jeannine Marie Serré, secrétaire, et Lionel Chaignon, trésorier.
STAINS VILLE FLEURIE ET COMITÉ DES FÊTES
Joli programme !
Les deux associations organisent conjointement le samedi
7 mai une sortie. Au programme : visite du musée Galléjuillet et de la maison de la Faïence à Creil puis déjeuner
et après-midi dansant à l’auberge du pêcheur à Rieux au
bord de l’Oise. Participation : adhérents 50 euros – non
adhérents : 55 euros.
Inscriptions auprès de Jeannine-Marie Serré 16, rue Marcel le Pogamp par courrier ou lors des permanences du
Comité des Fêtes les jeudis 7 -14 -21 et 28 avril date
limite d’inscription. Renseignements au 01 48 26 30 92 ou
06 84 42 29 57.
COMITÉ DES MAMANS
Goûter, le 26 mars !
Le Comité des mamans reprend ses initiatives d’animations à la Cité-jardin. Un goûter du monde est programmé pour le samedi 26 mars de 16 à 18h au cœur d’ilot
Fernand Tuil. Les Stanois de tous les quartiers sont invités
à venir nombreux avec juste une petite spécialité culinaire.
QUARTIER MAROC
Après des semaines :
enfin la solution ?
Osica s’est engagé
à ce que soit
rapidement nettoyée
l’allée Saint-Exupéry
qui est « souillée
d’ordures depuis des
semaines »
selon les riverains.
© Dragan Lekic
RECHERCHE URGENTE
VOISINS/VOISINES
«A
llo, le 7 Jours ? Il faut que vous publiez quelque
chose pour le problème que nous rencontrons
actuellement ! Des semaines que des déchets de
toutes natures jonchent le sol allée Saint-Exupéry. C’est franchement dégoûtant, s’énerve cette locataire de la rue de
Poissy. Nous tapons à toutes les portes et rien ne bouge. Nous
avons, avec des voisines, appelé Allo Agglo qui nous a renvoyé
vers le bailleur Osica que nous avons sollicité également. Ce
dernier ne réagit pas et nous laisse vivre comme ça ! »
« La police municipale nous a également contactés pour demander l’enlèvement de ces déchets, raconte un opérateur
de la plate-forme téléphonique. Mais après recherche nous
avons établi qu’ils sont situés sur une propriété privée, celle
d’Osica. »
Les semaines passent, les ordures restent, bien que la
Police municipale confirme leur passage sur place. Des
habitants se sont alors tournés vers le service communal
Entrée en
Zone 30
U
Réponse d’Osica
7 Jours a réussi à obtenir une explication et un engagement d’Osica. La directrice de l’agence reconnaît un
dysfonctionnement : « En fait cet espace appartient bien
à Osica mais aussi à la copropriété voisine. Nous fonctionnons en Association foncière urbaine libre (AFUL). Il y a
eu un problème de renouvellement de contrat avec l’entreprise en charge de l’entretien. Nous allons en revoter un
nouveau lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 15 avril. Mais nous avons programmé un passage
avant. Ce devrait être fait dans les tous prochains jours. »
Carole Sapia
AVENIR
MAROC
ne
plaquette
d’information
a été distribuée
cette semaine dans les
boîtes aux lettres du
quartier du Maroc, suscitant du coup des questionnements chez des
Stanois qui ont sollicité
leur journal. Ce document informe de la mise
en place d’une zone 30
dans tout le quartier et
débordant sur un secteur de Pierrefitte attenant. « Nous avons déjà
commencé a installer
quelques panneaux et à
faire des marquages au sol,
autorisant les vélos à rouler à contre sens dans les
rues à sens unique pour les
voitures, nous explique-
d’hygiène et de sécurité du pôle cadre de vie et quotidienneté. « Après constat sur place, une mise en demeure,
exigeant que le bailleur nettoie les espaces qui lui appartient, a
été rédigée, » confirme le responsable du service.
t-on à Plaine commune.
En zone 30, ils le peuvent.
Ensuite nous installerons
des panneaux aux entrées
et sorties de zone. Nous
enlèverons des panneaux
signalant les dos-d’âne
car en zone 30, ils n’ont
pas besoin d’être indiqués. » La mise en place
devrait durer encore
quelques semaines. En
attendant, sachez que
Plaine commune fait
ces changements « pour
apaiser la circulation,
permettre un meilleur
partage de l’espace public
entre l’ensemble des usagers et rendre plus calme
et sécurisé le secteur ».
C. S.
À votre écoute
«V
ous parlez toujours des travaux
au Clos ou au
Moulin, mais nous aussi on
existe ! Nous aussi on souffre
des travaux, des klaxons
tout au long de la journée,
etc », une Stanoise déclarant habiter avenue JulesGuesde est énervée derrière son téléphone. Nous
ne pourrons pas en savoir
plus sur sa colère car elle
raccroche immédiatement
sans laisser de nom. Pour
l’informer quand même, 7
Jours lui rappelle que dans
un article de l’édition du
26 mars 2015 (n° 825) et
dans un autre de celle du
16 novembre 2015 (n° 825)
les travaux actuels de l’avenue départementale JulesGuedes ont été annoncés
et suivis : il s’agit de travaux, en plusieurs phases,
pour sécuriser la circulation piétonne de nombreux
enfants fréquentant les
structures sportives et le
collège notamment. Ceuxci devraient se terminer le
15 avril. À part l’inquiétude
d’une riveraine lors d’une
réunion publique au sujet
de la construction d’un plateau surélevé au croisement
avec la rue des Hucailles
qui lui faisait craindre un
surplus de bruit, et un coup
de fil à Allo Agglo qui a
orienté la plaignante sur le
département en charge de
ces interventions, personne
n’a contacté 7 Jours pour
se plaindre. Ceci écrit, 7
Jours réaffirme néanmoins
que ses colonnes restent
ouvertes à tous les Stanois.
C’est votre hebdo… jusqu’à
nouvel ordre, alors n’hésitez
pas. C. S.
ENCOMBRANTS
Prévenir les impayés locatifs
Ce vendredi, à quelques jours de la fin de la trêve hivernale qui menace à nouveau
d’expulsion plusieurs foyers de la ville, une dernière rencontre à huis clos va avoir lieu
pour peaufiner les contours d’une commission que l’Oph93, la ville, le département et la
Caf vont mettre en place pour prévenir le plus rapidement possible les impayés locatifs et
éviter le cauchemar de l’expulsion.
«S
Les expulsions locatives : un combat local
La création de cette CLIL stanoise est-elle une des premières retombées de la série de réunions publiques autour des questions du logement et de l’habitat qui amine
la vie politique de la ville ces dernières semaines ? Probablement. Mardi soir, l’une d’elles avait lieu à Allende,
mercredi, au Moulin Neuf. La prochaine se tiendra mardi 29 mars à 18 h 30 à l’école Apollinaire pour le quar-
tier Bordes. Les Stanois y répondent présents. Le sujet
mobilise. Mais à quelques jours de la fin de la trêve hivernale, le volet expulsions locatives inquiète à nouveau. En
ville, depuis le début de la trêve en novembre dernier, des
recours à la force publique ont été prononcés à l’encontre
de 23 familles. Un a été exécuté car il ne concernait pas
les dettes locatives. En 2015, au moins 120 enfants de
Stains ont été menacés par des recours à la force publique
prononcés. « Contre ce traitement inhumain, nous continuerons d’exiger « Pas d’expulsion sans solution de relogement
parce que le droit au logement est un droit fondamental, »
affirme la municipalité qui annonce également qu’elle
reprendra sa lutte politique le 1er avril en distribuant des
tracts au début du Conseil métropolitain, durant lequel
un des maires communistes lira une déclaration. Quant à
la signature d’un arrêté « anti-expulsion et coupures d’énergie », elle aura également lieu comme chaque année.
Face au rouleau compresseur administratif de la machine
à expulsions, à un système à bout de souffle qui n’arrive
pas toujours à venir en aide aux personnes en difficulté,
à des maires qui refusent toujours de construire des logements sociaux, à un préfet qui a augmenté l’exécution des
recours à la force publique depuis sa nomination…, les
Stanois peuvent compter sur une équipe municipale pour
qui les expulsions locatives restent un combat politique
prioritaire dans lequel l’humain doit trouver une place
centrale… La création d’une CLIL en est un exemple.
Caroles Sapia
Quelques chiffres
130 000 personnes sont condamnées à l’expulsion chaque année
en France. 2 700 expulsions ont été réalisées avec le concours de
la force publique dans le département en 2014. 22 expulsions
ont été exécutées en ville entre juin et novembre 2015.
CŒUR VILLE
Une coopérative, la Cap’s, propose sur plan la vente d’appartements qui seront construits
place du 19 mars 1962. Avec une triple sécurisation et des prix inférieurs à ceux du marché,
ce peut-être un encouragement à franchir le pas de l’achat et à devenir propriétaire.
D
La collecte des encombrants a lieu à Stains tous les 15 jours,
le mercredi des semaines impaires : prochain passage mercredi 30 mars 2016. Ils doivent être sortis la veille après 18h
et correctement rangés sur l’espace public. Attention, seuls
sont acceptés le mobilier, les matelas et sommiers, la ferraille
et les grands cartons. Pour tout autre objet vous devez vous
rendre dans une des 3 déchèteries communautaires. La plus
proche se trouve 102 rue d’Amiens à Pierrefitte (face à la
clinique de l’Estrée). Accès gratuit pour les particuliers avec un
justificatif de domicile. Renseignez-vous auprès d’Allo Agglo
au 08 00 07 49 04 (gratuit d’un poste fixe) ou sur plainecommune. fr.
MAROC
Les inscriptions brocante, c’est
maintenant !
La traditionnelle brocante vide-grenier organisée par l’Association des Habitants du quartier du Maroc (AHQM) rue de
Fontenay se déroulera cette année dimanche 22 mai. Les
inscriptions sont ouvertes, renseignements au 01 48 26 25 52
ou directement sur place à la Maison de quartier.
SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS
Braderie le 2 avril
Le comité de Stains du Secours populaire Français organise
une braderie le samedi 2 avril de 9h à 16 h, 14 rue DanielFalempin. Vêtements, chaussures… à prix solidaires. La totalité de la recette sera versée à l'organisation d’une sortie à la
mer pour les familles bénéficiaires.
PÔLE CADRE DE VIE ET QUOTIDIENNETÉ
Devenez propriétaire
en toute sécurité
errière la palissade blanche faisant face au centre
municipal de santé, 4700 m2 de friche. Après des
années d’attente, un projet immobilier, qui pourrait séduire de nombreux Stanois, va y voir le jour.
C’est la Coopérative d’accession sociale à la propriété
(Cap’s) qui en est à l’origine, encouragée par la municipalité. Ses deux principaux sociétaires sont Plaine commune et Plaine commune Habitat, ce n’est donc pas un
promoteur classique. Ses objectifs : proposer un parcours
résidentiel aux personnes issues du parc social, et favoriser
ainsi l’accession à la propriété. Cela à des prix inférieurs
au marché avec une clause anti-spéculative, mais avec une
triple sécurisation : celle de revente, de rachat et de relogement en cas d’accident de parcours pendant 15 ans. 80%
de la population française peut candidater à ce dispositif.
La collecte, c’est mercredi
©Dragan Lekic
EN VILLE
ur nos 6300 locataires de Stains, 4 500 ont un
retard de paiement, l’Oph93 confirme ces
chiffres que 7 Jours, stupéfait, avait découverts. Ces chiffres sont dans la même moyenne que les autres
villes du département, pas plus, pas moins. Notre service recouvrement arrive à trouver des arrangements dans la plupart des
cas, assure Cécile Maje, directrice du recouvrement et de
la prévention des expulsions à l' Oph93. Le rôle d’un bailleur est de loger, pas de déloger, et nous pensons, nous croyons
que réunir les bonnes personnes autour d’une table pour prévenir le plus en amont possible, dès les premiers signes de faiblesse,
ne peut que donner plus de chance de s’en sortir aux personnes
qui peuvent rencontrer un accident de vie. Nous avons donc
accepté d’emblée la proposition du maire de Stains de créer ce
que l’on appelle une « Commission locale des impayés locatifs. » Suite à la signature d’une charte départementale, le
16 décembre dernier, entre le préfet et le président du
Conseil départemental (consultable sur www.seine-saintdenis.fr), ce dispositif est déjà en expérimentation dans
deux villes. « Nous n’avons pas encore de bilan, mais le retour
de nos agents de recouvrement est positif, souligne la directrice de l’Oph93. Ces commissions seront un outil supplémentaire pour accompagner un locataire en difficulté jusqu’à ce
qu’il n’en ait plus besoin du tout, et ce dès le début. »
5
EN VILLE
VOISINS-VOISINES
Sur les plans, le bâtiment, avec un label énergétique de
qualité (RT 2012), propose 22 appartements allant du
deux pièces, 46 m2, au cinq pièces, 97m2. Tous sont dotés
soit de balcons d’au moins 1,50m de large, soit de terrasses, d’une place en boxe ou en parking extérieur fermé…
« Vous pourrez rencontrer la Cop’s, que nous présenterons aux
Stanois, explique-t-on en mairie, lors de différentes réunions
publiques que nous tenons actuellement autour de la question du
logement. En effet, pour la conférence communal du logement
et de l’habitat en juin prochain, nous voulons aussi aborder la
question de l’habitat privé et du habiter autrement. La cop’s est
un partenaire intéressant. »
Les ventes sont d’ores et déjà ouvertes. Renseignements
au 07 85 52 55 59.
Opération Fourrière
Jeudi dernier, une nouvelle opération fourrière a été menée
sur la ville, comme régulièrement, par la Police municipale.
Ainsi 16 véhicules épaves ou ventouses ont été enlevés sur
le parking du marché, au chemin des fourches et au Bois
Moussay.
UNRPA
Croisière en musique
l'UNRPA propose une journée en Seine-et-Marne pour une
croisière découverte de l'Ourcq sauvage de sa faune et de
sa flore. « Nous traverserons la Ferté Milon en passant son
écluse sous les regards bienveillants de Louis d'Orléans, Jean
de la Fontaine ou encore de Gustave Eiffel. Un apéritif sera
servi à bord et, nous arriverons en musique à Silly la Poterie
à la guinguette pour déjeuner. Nous pourrons nous laisser
entraîner par la musique et danser tout l'après midi, » promettent les organisateurs.
Prix : Adhérents 54 - Prix : Non Adhérents 59 - Possibilité
de payer en deux fois. Les inscriptions se feront aux permanences les mardis 29 mars et 5 avril de 14 h à 16 h à
la Maison des Associations 6 av. Jules Guesde. Renseignements : 06 81 66 65 05.
6
BUDGET
Confirmation d'un vote
de résistance
© Julien Ernst
Le 17 mars, le vote du budget primitif a marqué l’avant-dernière étape du marathon de validation de l’exercice 2016. Une con
dotations de l’État, la ville n’entend pas diminuer ses services à la population, mais réduira ses dépenses de fonctionnement.
pas d’augmentation de la fiscalité communale.
Le maire a affirmé « nous préférons développer l’attractivité de notre territoire, obtenir par les mobilisations et la gestion rigoureuse, de nouvelles resources plutôt que de faire payer les
habitants »
À
séance particulière du conseil
municipal -l'adoption du budget primitif 2016- dispositif en
conséquence. Une heure inhabituelle
,19h, un lieu inaccoutumé, la Maison
du temps libre et une vidéo d'introduction au débat. Bonne nouvelle le
17 mars dernier, la salle Mahmoud
Darwich était copieusement garnie
par le public, preuve que l'enjeu de la
soirée ne laissait pas les Stanois indifférents. Ce que n'a pas manqué de
souligner le maire en ouverture de la
séance. Très peu de points à l'ordre du
jour, de façon à privilégier l'examen
du principal, le budget. Quitte même à
rebattre l’ordre du jour en faisant passer son examen en début de séance.
Celle-ci s'est cependant ouverte avec
une première minute de silence à la
mémoire des victimes des attentats en
Côte d'Ivoire et en Turquie (C’était
avant ceux de Bruxelles le 22 mars
N.D.L.R.) « Ces attentats appellent encore plus à faire valoir les valeurs de paix
et à réorienter les politiques de la France à
l'étranger » a déclaré le maire. Une autre
minute de recueillement fut observée
à la fin du conseil à la mémoire de
Jacques Salvator, l’ancien maire d’Aubervilliers.
Puis ce fut l’entrée dans le vif du sujet. La droite a voté contre le rapport
d'orientation budgétaire. Un clip vidéo
a souligné les axes d'intervention de la
commune et mis en exergue la mobilisation citoyenne contre la baisse des
aides de l'État. Ce sont 11 milliards
ainsi ponctionnés dans les budgets
des collectivités, en France. Dans son
intervention post projection le maire a
rappelé la situation de la commune à
l'heure de ces baisses continues. Pour
Stains, ce sont 3 millions d’euros en
moins sur les exercices 2015, 2016 et
2017, soit 1 million en moins chaque
année.
« C’est une véritable injustice quand on
sait que chaque euro dépensé par les communes l'est pour des services essentiels aux
habitants, des projets d'investissements qui
créent des emplois » a-t-il déclaré. « Nous
ne lâchons rien pour le respect et la dignité
des Stanoises et des Stanois ». Il a parlé
« d’un budget de résistance ».
Le maire a livré les intentions de sa
majorité municipale : ne pas augmenter les impôts lors du vote des taux de
fiscalité au prochain conseil municipal, ne pas réduire les services publics
rendus à la population que ce soit
dans l'éducation, la santé, la culture, la
vie sociale des quartiers, le sport.
58 millions d’euros de recettes
L’examen du rapport technique sur le
budget primitif met en évidence plusieurs éléments. Pour rappel, les recettes de la ville s’établissent à 58 millions d’euros, dont 45 dépendent de
dotations de l’État. La part de DGF
(Dotation globale de fonctionnement) baisse d’un million d’euros.
Mais la mobilisation des élus et de la
population a permis d’obtenir l’augmentation d’un million de la DSU
(Dotation de solidarité urbaine). Ce
succès ne compense pas car la DSU
est basée sur les critères sociaux de la
population. Donc si elle augmente,
c'est pour faire face à des dépenses
sociales supplémentaires. La ville perd
bien 1 million d’euros chaque année
de DGF. S’agissant des impôts, pour
la 4e année consecutive il n’y aura pas
d’augmentation de la fiscalité communale car « la ville n’entend pas faire payer
aux habitants la baisse des dotations de
l’Etat et les cadeaux fiscaux aux grandes
entreprises » a assuré le maire.
Au registre des dépenses, celles d'investissement s’élèvent à 13,5 millions
d’euros soit 1 % du budget commu-
nal. La priorité est maintenue au fonctionnement des services de la ville,
mais avec des économies à réaliser
dans certains d’entre-eux, telles que
les relations publiques ou la direction
générale des services.
« Nous préférons développer l’attractivité
de notre territoire, obtenir par les mobilisations et la gestion rigoureuse, de nouvelles resources plutôt que de faire payer
les habitants » a affirmé le maire. « Et, si
demain cela ne suffisait plus, si les pouvoirs
publics s’entêtaient dans ce non sens économique, c’est un budget en déséquilibre
que nous présenterions à l’avenir, autour
d’une grande mobilisation pour obtenir
les moyens necessaries et dignes pour notre
ville ». La droite a voté contre le budget primitif 2016.
À noter, également, parmi les autres
décisions votées au cours de cette soirée, l’autodiminution de l'indemnité
du maire ainsi qu’une subvention de
13 715 euros accordée au festival Banlieue Bleue pour le concert de vendredi à l’Espace Paul-Éluard (voir article
page 9). La droite a voté contre cette
dernière décision.
Frédéric Lombard
Une confirmation, malgré la baisse des
ement. Il a été annoncé qu’il n’y aurait
7
FÊTES SOLIDAIRES
Interventions
La ville réduit sa dette de 6 millions
Après de longues et difficiles
négociations entreprises depuis
2014, la ville a réussi à se
débarasser de ses emprunts
toxiques. Ce succès lui a permis
de renégocier sa dette et de la
réduire de 6 millions d’euros,
avec l’aide du Fonds de soutien
aux emprunts à risque. Cet acte
aura un impact positif sur les
frais financiers de la commune. Il
est ainsi prévu une baisse de ces
frais financiers pour 2016 de près
de 1 million d’euros par rapport
à 2015. En 2014, la dette par
habitant s’élève à 127 euros. Elle
est de 1 156 euros à LevalloisPerret.
JULIEN MUGERIN
(STAINS POUR TOUS) :
« Malgré votre discours guerrier, les
actes et les chiffres sont inquiétants.
Vous continuez à alimenter une
dette abyssale. Chaque Stanois
a une dette de 1 849 euros sur
la tête. Où sont les économies et
les modernisations ? Ce n’est pas
un budget de résistance mais
d'inconscience ».
FRANÇOIS VIGNERON
(PARTI SOCIALISTE) :
« Le budget atteint l’équilibre
grâce au réaménagement de deux
emprunts structurés et aux mesures
du gouvernement. Il est nécessaire
de voir plus loin que 2016 et penser
à des baisses significatives de
nos dépenses de fonctionnement,
freiner les investissements car
Stains fait peut-être au-delà de ses
compétences ».
FRANCIS MORIN
(ECOLOGIE POPULAIRE DE
STAINS) :
« Nos marges sont de plus en plus
étroites. On a décidé de faire la
chasse au gaspi. Ce qui sépare les
villes de droites et de gauche c’est
la nature des coupes budgétaires.
On préserve le futur en maintenant
l'équilibre de nos choix ».
MATHIEU DEFREL
(FRONT DE GAUCHE-PARTI
COMMUNISTE ?) :
« Pour la 4e année consécutive, pas
de hausse des impôts. C’est le sens
de la responsabilité. Notre ville n’a
pas obligation d'avoir un CMS ni
d'envoyer les enfants aux sports
d'hiver ou de faire fonctionner un
conservatoire de musique. Mais il le
fait. Ce budget permet de maintenir
le cap de politiques au service du
plus grand nombre ».
© Julien Ernst
ote
BUDGET
F Ê T E SS PS O RL ITDSA I R E S
Page réalisée par Rochdi Haoues
HANDBALL
© DR
Champions du 93 !
Les élèves de 4e et de 3e du collège Barbara ont remporté le championnat départemental des collèges, en handball. 7 Jours revient sur ce
beau parcours qui les a conduit jusqu'au sacre.
I
ls ont entre 14 et 15 ans, s’appellent Modibo,
Amine, Boukari, Hicham, Bouillé, Salim, Dine,
Richard. Ils sont en classe de 4e en option handball au collège Barbara ou en 3e après avoir suivi
durant deux ans cette classe sportive. Tout le long
de l’année scolaire, ils ont participé au championnat UNSS qui oppose les associations sportives de
chaque collège de Seine-Saint-Denis. De là à imaginer le remporter… En tout cas, c’est chose faite.
Et de quelle manière ! Certes, il a fallu batailler car
le championnat s'est déroulé en plusieurs phases.
Dès la première, de septembre à janvier, appelée
« phase district », les garçons ont marqué la compétition de leur emprunte en affrontant divers collèges
des villes voisines: La Courneuve, Pierrefitte, Aubervilliers, matchs dont ils sont ressortis victorieux
à chaque fois. Par conséquent, ils se sont qualifiés
pour la phase départementale qui se déroulait en
deux tours. Dès le premier, ils n’ont pas fait de
détails : face à Montfermeil et Gourmay, au top de
leur forme, ils se sont imposés très largement. Une
victoire qui leur a permis de jouer le haut de tableau, c'est-à-dire, les 4 premières places du département lors du second tour.
Un second tour durant lequel 4 équipes venues
de Bobigny, Aulnay-sous-bois et Rosny-sous-Bois
et donc de Stains s’affrontaient en deux demies
finales. Stains contre Rosny, et Aulnay contre Bobigny. Les élèves de Rosny n’ont pas résisté à l’élan
de ceux de Stains qui ont fait un match solide 4
buts d'écart à l’arrivée en faveur des joueurs de
Barbara. De son côté, Bobigny ayant battu Aulnay,
l’heure de la finale sonnait.
Et c’est avec 10 buts d’avance que les Stanois sont
devenus champions du 93. Félicitations à eux !
FOOTBALL
RUGBY
Résultats
du weekend
Au pays du rugby
U15 A
STAINS ES (3 - 1) MONTREUIL RSC
U19
STAINS ES (7 - 1) STADE DE L EST
U17
BOURGET FC (0 - 4) STAINS ES
SENIORS B
ANTILLAIS PARIS 19 (2 - 3) STAINS ES
VÉTÉRANS + 45 ANS
STAINS ES (1 - 0) ANTILLAIS AULNAY
VÉTÉRANS EXCELLENCE
STAINS ES (3 - 0) ST-DENIS RC
Stains Ligue
Service des sports
JEUDI 24 MARS AURONT LIEU LES MATCHS :
FRANCE / IRLANDE : 18H00
ITALIE / PORTUGAL : 18H30
LE RENDEZ-VOUS EST À 17H30 POUR LES ÉQUIPES
AU GYMNASE JEAN GUIMIER.
C
e samedi 19 mars les petits de l’école de
rugby se déplaçaient au Blanc-Mesnil pour
un après-midi rugbystique. Les différentes
catégories ont passé un bon moment en pratiquant
leur sport favori. Un goûter clôtura comme toujours cet après-midi. Quant aux minimes, ils se sont
rendus à Saint-Germain-En-Laye (au camp des
loges) avec des fourmis dans les jambes. Malheureusement seuls les hôtes du jour étaient présents
pour accueillir les Stanois, les deux autres équipes
participantes n’ayant fait le déplacement. « Un mal
récurant et un manque de respect » s’indignent les
dirigeants. Après un moment de flottement pour
prendre leurs marques, les joueurs ont réalisé un
bon match avec de belles actions offensives et défensives contre St-Germain.Victoire : 18 essais à
16 face au MLSGP 78. L’équipe séniors se déplaçait chez le leader l’Olympique Columérien ce dimanche. Les Stanois étaient prévenus, ce match ne
serait pas facile face à une équipe en grande forme.
Résultat, un match à sens unique et une très grosse
défaite pour le XV stanois: 8 essais et 7 transformations pour les premiers du championnat, soit 54-00
au coup de sifflet final. Un match à vite oublier.
Sur le plan comptable pas de changement. Stains
pointe toujours à la quatrième place avec 45 points.
Les derniers matchs de la phase retour devraient
être à la portée des Rouges et verts.
©Dragan Lekic
8
9
C U LT U R E
THÉÂTRE
À l’aube des Fables
LES
REPRÉSENTATIONS
Il ne reste plus que
quelques places, réservez
les votres au 01 48 23 06 61.
Le décor est en
place, le texte
est maîtrisé et
les projecteurs
bien chauds.
Le 24 mars, les
portes du Studio
Théâtre de Stains
s’ouvriront pour
la première de
Fables. Marjorie
Nakache les a
entrouvertes pour
7 Jours.
14h : jeudi 24 et vendredi
25 mars, mardi 29 et
mercredi 30 mars, jeudi 31
mars, mardi 5 et jeudi 7
avril, mardi 12 et jeudi 14
avril
20h45 : vendredi 25 mars*,
vendredi 8 avril, samedi 9
avril*, vendredi 15 avril.
© Julien Ernst
16h : dimanche 10 avril,
représentation suivie d’un
goûter.
Les Vikings
de la Guadeloupe
D
evenue au fil des ans une véritable légende de la musique
antillaise/caribéenne, les Vikings de Guadeloupe se produiront à
Stains le 25 mars a à l’Espace PaulÉluard dans le cadre du 33e festival
Banlieues Bleues. Cinquante ans après
leurs débuts, les vaillants vétérans du
Funk antillais sont donc de retour. Et
à en croire les répétions, ils n’ont pas
perdu leur flamme. Ils sont redoutables
sur scène. Ils vont vous faire danser en
cadence. Camille Sopran’n, l’un des
membres dit « on pourrait repartir pour
dix ans, les Vikings sont encore jeune ».
R.H.
MATINÉE SPÉCIALE
SENIOR :
Des séances sont proposées aux
seniors le mercredi 30 mars à
14h et le dimanche 10 avril à
16h. Réservation obligatoire.
Djoudi Dendoune, Xavier Marcheschi, Éric Mariotto et
Sonja Mazouz en pleine répétition.
© Julien Ernst
© Julien Ernst
BANLIEUES BLEUES
réduit).
© Julien Ernst
D
Tarifs : 11euros | 8 euros (tarif
« La Fontaine, par le génie de son écriture est un auteur intemporel. Ces textes sont contemporains, tant les
sujets traités épousent à merveille le contexte des différentes époques que ces textes traversent. Il évoque dans
son œuvre les rapports humains : le fort au faible, la soif
de pouvoir, la fourberie de certains. Il a écrit 243 fables,
les premières destinées aux enfants et d’autres s’adressant à un public plus âgé ». La Fontaine est un auteur
engagé, et pour Marjorie il est « essentiel en ces temps
obscurs que traverse l’humanité de porter la parole d’un
auteur qui parlait au peuple, un auteur populaire au
sens noble du terme. Il clamait haut est fort que son but
était d’instruire en s’amusant ». La metteuse en scène
promet au public un spectacle qu’elle a voulu court
durant lequel ils assisteront à de belles prouesses
techniques. Les comédiens et toute l’équipe du STS
ont hâte de vous emmener dans l’univers fantastique
des Fables. Rochdi Haoues
ernière ligne droite avant la première de
Fables, spectacle du Studio Théâtre. Après
trois semaines de répétions intensives de
filages et d'installation technique, l’équipe trépigne
d’impatience de se frotter au public. Le téléphone
ne cesse de sonner, les réservations s’enchaînent. Le
public semble impatient d’assister à l’une des représentations de l’adaptation des textes de Jean de La
Fontaine. « J’ai choisis 10 fables. J’ai essayé de faire
une proposition artistique très variée, de la danse du
chant et du jeu théâtral. Il y en aura pour tous les goûts »
explique Marjorie Nakache, metteuse en scène. Ce
spectacle est principalement composé de fables mais
le public appréciera également des extraits d’auteurs
qui ont écrit au sujet de La Fontaine. Un texte de
Pierre Repp, rappellera aux nouvelles générations
que dans les années 70, l’humour aussi se racontait
sur scène. À la question, pourquoi avoir choisi de
mettre en scène les Fables, Marjorie Nakache répond
* Soirées précédées d’un repas
dès 19h sur réservations au
01 48 23 06 61 : attention les
places sont limitées.
PERFORMANCE BUTOH
Danse
à la Cité-jardin
N
é au milieu des mouvements
d’avant-garde surgis dans les
années 1960 au Japon, le Butoh
fait partie des pratiques qui ont contribuées au renouvellement de la culture
chorégraphique et des arts de la scène.
La performance, qui se déroulera sur la
place Pointet, mercredi 6 avril prochain
à 14h, proposera un parcours au sein de
la Cité-jardin de Stains, explorant par
une déambulation publique les plis qui
se forment entre paysage végétal et architecture. Les danseurs : Christine Rosas, Céline Auclair, Frederic Lestel-Lassere, Ghislaine Parent, Laurence Guez
et Jutta Mayer, attendent les Stanois qui
aimeraient participer. Renseignements
à la boutique Mémoires de Cité-jardin.
R.H.
10
PUB
www.avanzini-funeraire.com
Contrats obsèques - Organisation d’obsèques - Marbrerie - Fleurs
RAMEAUX - PÂQUES
•
•
Réservez
vos fleurs naturelles
et on vous
les dépose.
Prix et production française
de qualité.
Fleurir Entretenir toute l’année
3 floraisons + 2 nettoyages
(Rameaux, Toussaint)
rs
ma
Promotion jusqu’au 31
pour
nt
tout nouveau clie
5€
245 € au lieu de 27
Monument en exposition
PROMOTION
URGENCE DÉCÈS
É È 24H/24 ET 7J/7
2 AGENCES POUR VOUS SERVIR
6, rue Michel-Rolnikas
93240 STAINS
Tél. 01 48 26 64 28
avanzini93@orange.fr
6, rue Hippolyte-Bossin
95140 GARGES
E -LES
E -GONESS
E E
Tél. 01 39 86 26 41
avanzini95@orange.fr
À côté du cimetière
1 avenue Jules Guesde
93240 STAINS
01 48 26 39 20
SARCELLES. Studio. SH 25,45 m². Bon état. Entrée avec
placards, séjour, cuisine aménagée, salle d'eau wc. Cave.
Classe énergie : D.
80 000 €
DUGNY. Ds imm stand. F2. Ent., séj. s/balc, cuis. meub., ch, sdb,
wc. Vendu loué. Cont.t et garan. Solibail. Loyer 551 € + 78 € chgs.
Ch. ind. gaz. Cpteur div pour eau froide. Classe énergie : D.
111 000 €
PIERREFITTE. Appt. duplex, F2. SH 34,01 m², au sol 48,57
m². Séjour et cuis US, sde wc, à l'étage grde ch. Chauf. élec.
Pas de syndic. Pas de charges. Classe énergie : F.
115 000 €
STAINS.Maison de deux pièces, cuisine meublée, salle d'eau
wc SH 26,45 m² et petit débarras attenant. Jardinet 109 m².
Classe énergie : G.
129 000 €
PIERREFITTE. Maison avec jardinet. TBE. SH 46,07 m². Entrée,
séjour avec cheminée, cuisine US meublée, chambre, salle
de bains, wc. Parking. Chauffage gaz. Classe énergie : D.
152 000 €
STAINS. Ds bel imm. F2. Exc. état. SH 46,34 m²,. Ent. av dressing.
Séj. s/les 2 terrasses 20 et 25 m², cuis. équi. US, ch. + plcd s/1 ter.,
sdb/buanderie. Cave. Pkg privé s/sol. Classe énergie : E.
157 000 €
STAINS. Pavillon s/200 m² ter. Entrée, séjour, salle à manger,
cuisine, 2 chambres, bureau, sde, 2 wc. Grenier aménageable.
Sous-sol total. Garage.Chauffage gaz. Classe énergie : F.
219 000 €
STAINS. Pav. 1980 s/291 m² ter. SH 105 m². Entrée, séjour
dble chem s/terrasse, cuis. équipée, 3 ch. (4 poss), sdb, 2
wc. Sous-sol total. Garage. Chauf. gaz. Classe énergie : D.
253 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. 1996 s/282 m². TBE. Ent., séj.
dble av chem insert s/terras. et jd, cuis US équ, cellier, 3 ch. av
dres., sde, 2 wc. Gar. + allée voit. Ch élec. Classe énergie : D.
272 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. indép. s/235 m² ter. TBE. Terrasse, cuis. équi., salle à manger, séj. + chem., sde, wc, 3 ch.
+ 1 ch. enfant. Cave partielle. Chauf. gaz. Classe énergie : F.
280 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. s/442 m² ter. TBE. SH 100 m². Ent.,
plcd, séj. + chemi. insert et balc, cuis meublée, 2 ch, sdb, wc. 1er : grd
bur., ch. Rdj total aména.. Garage, cave, chauf. gaz. Clas. énergie : D.
290 000 €
STAINS. Pav s/290 m². SH 100 m². Entrée, séjour double cheminée insert, cuis. équipée, 3 ch. dt 1 s/terrasse, 2 sde, wc. Cave partielle. Garage et park. Chauf. gaz. Classe énergie : D.
314 000 €
NUMÉROS UTILES
POMPIERS 18
POLICE SECOURS 17
en cas d'urgences,
contactez le 17plutôt que
le commissariat
GENDARMERIE
01 48 29 64 38
CENTRE ANTI-POISON
01 40 05 48 48
HÔPITAL
DELAFONTAINE
01 42 35 61 40
SIDA INFO SERVICE
08 00 84 08 00
COMMISSARIAT
01 49 71 33 50
POLICE MUNICIPALE
01 49 71 84 00
CLINIQUE DE L’ESTRÉE
01 49 71 71 71
URGENCE 24h/24
01 49 71 90 00
MAIRIE
01 49 71 82 27
ERDF (dépannages et
interventions d'urgence)
09 72 67 50 93
Pharmacies
de garde
Dimanche
27 mars
PHARMACIE THULLIER
65 RUE PARMENTIER,
93380 pIerrefITTe-Sur-SeINe
01 48 26 50 01
Lundi 28 mars
PHARMACIE VONG
80 BLD M.GORKI,
C.C. CARREFOUR
93240 STAINS
01 48 26 39 62
Météo du week-end
ag ag
Samedi
8°/14°
Dimanche
6°/12°
g
Lundi
8°/13°
5, rue Carnot • 93240 STAINS
Tél. : 01 48 21 30 30Pour joindre votre correspondant composez le 01.48.21 suivi des 4 chiffres de
son numéro de poste.Responsable de la publication :
Azzédine Taïbi • Directeur de la rédaction : Alain
Schillé (3031 - alain.schille@stains.fr) • Rédaction :
Carole Sapia (4210 - carole.sapia@stains.fr) •
Frédéric Lombard • Rochdi Haoues (rochdi.haoues@
stains.fr) • Administration : Djoudi Dendoune
(3030 - djoudi.dendoune@stains.fr) • Photos :
Dragan Lekic - Julien Ernst • Conception : Médiris •
Maquette : Viviane Greusard (40 40) • Impression :
Rivet Presse Édition Limoges (05 55 04 49 50) •
Distribution : 01 75 34 69 83 • Publicité : PSD (01
42 43 12 12).
11
P R AT I Q U E
MODE D’EMPLOI
des petites annonces
NAISSANCES
La famille DUMONT est fière de vous annoncer la naissance de leur enfant Ethann le 26 janvier dernier.
Pour déposer votre annonce, plusieurs solutions s’offrent à vous : venir à la rédaction du journal (5
rue Carnot), la déposer dans la boîte aux lettres, l'envoyer par mail : djoudi.dendoune@stains.fr ou
la donner par téléphone au 01 48 21 30 30. Les annonces nous parvenant après mardi midi seront
publiées dans le numéro de la semaine suivante. Pour une meilleure diffusion, il est conseillé de
rédiger et d’envoyer l’annonce par mail. La rédaction attire l’attention des lecteurs de la rubrique
« EmploiService » sur l’obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d’emploi.
Les annonces sont publiées sous l’entière responsabilité de leur auteur.
À VENDRE
Chaise haute bébé combelle
transformable en bois vernis naturel
avec, tablette + antidérapant TBE
Prix : 40 euros, boot chicco rouge
taille 23/25 TBE, neuve Prix 5 euros,
chausson garçon taille 25 TBE Prix :
4 euros. Chaussures Bellamy garçon
taille 25 neuve TBE Prix : 13 euros,
baby sac jaune 80x90 cm usage
gigoteuse, nid d'ange, couverture
poussette TBE, neuve Prix : 6 euros,
2 Plateaux micro-ondes + support
diamètre 30 cm, différents TBE Prix :
10 euros l'unité, poignée de sécurité
entrée et sortie de bain adaptable
tout les baignoires se fixe facilement
sans percer 48x30x15 TBE neuve
Prix 18 euros, 1 enceinte 80Watt et
2 de 60 W marque Kenwood reste à
mettre la fixation TBE Prix : 10 euros
les 3, 4 pieds de lit à visser 15 cm
TBE prix : 6 euros, 2 chenets anciens
en fonte à rénover Prix : 13 euros.
Tél. : 06 74 83 39 70
Acer liquid galland, boite d'origine,
housse cuir : 40 euros, samsung
galaxy core plus avec vitre verre
trempé, housse protection cuir :
75 euros, tablier protection pluie,
doublé très bonne état de MP3 :
65 euros, barre de toit Dacia
Sandero, barre de toit Renault
capture, rollers 5 euros paires (36,37
42) set verrines 12 pièces sur ardoise
neuf : 10 euros, bottines noire neuve
en 36 : 10 euros bottines grise (neuve,
valeur 28 euros) : 10 euros, ordi,
chaussures femme en 36 : 3 euros
paire lingères tissus : 15 euros, Tél. :
06 63 93 00 98.
Chaise robe de chambre (chaise à
pot), une chaise de douche et des
barres parallèles pour se relever des
toilettes. Le tout vendu 160 euro.
Tél. : 07 84 00 58 46
Plusieurs robes de type oranaises
et de types marocaines divers
coloris 40 euros pièce, 3 robe de
soirée taille S portée une seule fois
70 euros à débattre pièce, 1 jupe
pailletée rose fuchsia jamais portée
avec étiquette 40 euros, 1 blouson
beige simili cuir taille XL chevignon
90 euros à débattre, Placards de
cuisine marron châtaigne (1 porte
à revoir) 200 euros à débattre, 1
buffet bas de séjour marron très
clair en très bon état 190 euros à
débattre, 1 table basse de la marque
ikéa avec deux rangement 70 euros
à débattre, 2 très grandes armoires
250 euros pièces couleur blanche
porte coulissante avec des miroirs, 1
petite télévision ancienne 36 cm plus
TNT et support avec magnétoscope
intégré 50 euros, pour collectionneur
magnétoscope qui ne fonctionne plus
avec accessoires 70 euros à débattre,
table de jardin en fer forgé avec deux
chaises 35 euros à débattre, une
armoire spécial bureau 80 euros,
un petit four de cuisine traditionnel
30 euros à débattre, un micro onde
acheté en septembre 2015 40 euros à
Débattre Tél. : 06 23 16 91 88 laisser
un message.
A voir absolument ! Salon en
chêne massif avec bahut haut
+ meuble tv + meuble hifi + table
ovale + 4 chaises + chiffonnier
+ canapé 3 places état impeccable
prix : 1 600 euros peut être vendu
séparément. Tél. : 06 32 60 45 78
Lots divers idéal brocanteur, meubles
ancien, récent (table, chaise, armoire,
buffet etc.), électroménager (lave
vaisselle, lave linge), bijoux fantaisies,
maquillage divers, outillages
(bétonnière, perceuse, tronçonneuse,
échafaudages, serre joints etc.),
vêtements de marques, sacs à mains
de marque, lots de vêtements de
marque, vente sur place et petit prix
Tél. : 07 51 52 56 13
406 bleu Année 98, 295 000 km,
pompe direction assistée changé,
rien à prévoir, roule très bien,
1 000 euros. Tél. : 06 19 57 69 33
Piano marque Upfels à 450 euros,
robes marocaines (dagchita) 60 euros
la pièce, nombreux jeans (pour fille)
taille 34 et 36 bon état et de la qualité
6 euros la pièce, gazinière électrique
bon état qui fonctionne très bien de
marque Beko à 150 euros, poussette
bon état acheté à 110 euros vendu à
40 euros Tél. : 06 47 13 36 02
cuir : 40 euros. samsung galaxy core
plus avec vitre verre trempé, housse
protection cuir : 75 euros, tablier
protection pluie, doublé très bonne
état de MP3 : 65 euros, barre de toit
Dacia Sandero, barre de toit Renault
capture, rollers 5 euros paires (36,37
42), set verrines 12 pièces sur ardoise
neuf : 10 euros, bottines noire neuve
en 36 : 10 euros bottines grise (neuve,
valeur 28 euros) : 10 euros, ordi,
chaussures femme en 36 : 3 euros
paire lingères tissus : 15 euros, Tél. :
06 63 93 00 98
Deux buffets de salon bibliothèque et
bar 200 euros et 500 euros, clic clac
50 euros, cuisinière 50 euros en bon
état, congélateur 7 tiroirs 100 euros
Tél. : 06 51 36 40 64 URGENT
Téléviseur 127 cm marque LG
600 euros à débattre + vêtements
de sport Vénum, raquette de
sport WILSON, lustre 3 lumières,
plusieurs DVD MMA FREE
FIGHT Tél. : 06 48 25 55 39
À LOUER
1 chambre en colocation sur Stains
les prévoyants 5 minutes du bus 252
et 10 minute du 255 avec cuisine
équipé, salle de bain et toilette tout
a été refait à neuf (pour une seul
personne) Tél. : 06 45 89 92 62
La famille SOLOMES est fière de vous annoncer la naissance de leur enfant Naomy le 1er mars dernier.
Nous souhaitons la bienvenue à ces nouveaux nés et tout le
bonheur du monde à leur famille.
d'école zone Anatole France Tél. :
06 95 86 95 27
Mail : gerpoch1@gmail.com Tél. :
07 61 17 34 73
Dépanneur électroménager
professionnel intervient sur les frigos,
lave-linges, lave-vaisselles, fours et
plaques encastrable gaz, électrique
ou induction. Tarif 40 déplacement
avec 1 heure de main d'oeuvre. Devis
sur place si pièces défectueuses.
Sérieux et pas de surprises. Tel :
06 12 16 89 96.
Peintre et spécialiste en bâtiment et
travaux d’intérieur et d’extérieur,
compétent, sérieux et ponctuel,
avec expérience professionnelle
confirmée, propose travail soigné et
de qualité, en papier peint, peinture,
carrelage (intérieur et extérieur),
parquets. Photos de travaux
réalisés à disposition. Devis gratuit
et tarifs étudiés à débattre. Tél. :
06 28 93 38 35
Donne Cours de Maths – Physique
Chimie du primaire au bac S, aide
au devoirs Français-Anglais jusqu’au
collège. Tél. : 06 39 35 98 59
Assistance informatique : cours
d’accompagnement, maintenance,
installation de système, éradication
de virus, sauvegarde de donnés
et installation réseau Tél. :
01 74 61 23 44
Professeur de Maths propose des
cours Maths/Physique/Chimie du
Primaire au Bac S. Aide aux devoirs.
Cours Français/Anglais Niveau
collège Tél. : 06 59 35 98 59
Jeune femme très sérieuse cherche
aide à la personne, aide aux repas le
midi et heures de ménage à petit prix
Tél. : 06 40 29 19 62
Professionnel indépendant,
propose son expérience en travaux
d’intérieur et d’extérieur (peintures,
papiers peints, parquets vernis,
carrelage (sols et murs, intérieur et
Dame sérieuse dynamique disponible extérieur). Travail soigné : présente
de suite vous propose ses services photos témoins de travaux déjà
dans garde d'enfant et sortie d'école réalisés chez particuliers. Disponible
toutes les zones Tél. : 06 05 51 56 77
immédiatement,
semainePage
et
ambulancecarnot:stains ambul
4/10/11 en10:57
Je propose mon service dans sorte WE. Devis gratuits. Tarifs étudiés.
SERVICE
Assistante maternelle agrée
cherche enfants à garder Tél. :
06 78 80 11 21/01 48 26 07 73
Cherche heures de ménages pour
personnes âgées et garde d’enfants
Tél. : 09 52 75 04 61
Couturière professionnelle petites
retouches à partir de 3 euros. Tél. :
06 52 44 47 58
ECHANGE
Pavillons F2 avec jardin contre
pavillons F3 à cité jardin Tél. :
09 52 75 04 61
RECHERCHE
Chaises pliantes (noir/gris) : Tél. :
06 63 03 82 55
Dame qui sache faire des tresses pour
25 euros Tél. : 06 68 14 57 00
DONNE
Chat femelle, âgée de 4 ans, pour
1
cause
de décès du propriétaire.
Urgent. Tél. : 06 23 63 06 49.
Abonnement "Arena fitness" à Stains
jusqu’à fin août 2017 à vendre pour
425 . (soit 25 mois). Offre à un prix
imbattable. Merci de me contacter
au plus vite au 06 23 62 09 15.
Vends fonds de commerce, institut
de beauté. 110 m 2 comprenant
espace de vente, salle d’attente, 4
cabines, 1 espace privé chaufferie, 2
WC sur Pierrefitte-sur-Seine. Loyer
trimestriel 2 600 euros. Prix de vente
60 000 euros. Tél. : 06 09 79 07 16.
DVD pour enfants neuf entre 1 et
5 euros, un grand bahu avec son
miroir 350 euros, Roller en ligne
pour fille taille 35/37 15 euros,
Iphone 4 16 GIGA noir comme neuf
150 euros Tél. : 07 60 93 70 20
Tél. : 01 42 35 03 03
Pantalon fitness adidas noir et
rose taille M. (valeur 40 euros)
15 euros comme neuf, acer liquid
galland, boite d origine, housse
Menu de la semaine
Jeudi 24
Vendredi 25 Lundi 21
Mardi 22
Mercredi 23 Jeudi 24
Entrée Salade de
pomme de terre
ciboulette
Plat Rôti de porc*
Sp : rôti de dinde/
Carottes bio vichy
Dessert Yaourt aux
fruits mixés/Fruit frais
Entrée Maïs et tomate
Plat Filet de cabillaud
au safran/Ratatouille
et riz
Dessert St Bricet/
Compote pomme fraise
et chocolat de pâques
Entrée Concombre et
feta
Plat Filet de colin
meunière citron/Duo
choufleur et romanesco
Dessert Yaourt nature/
Biscuit bio
Entrée Salade verte et
croûtons
Plat Steak haché
moutarde/Spaghetti bio
Dessert Carré de l’est/
Pomme au four au
caramel
Férié
Entrée Rillettes de
thon
Plat Omelette/Gratin de
courgettes bio
Dessert Petit louis/Fruit
frais
12
PUB
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
15 689 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler