close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Accédez à la lettre - Ecofi Investissements

IntégréTéléchargement
[Le marché du lundi]
Camille Barbier, Directeur des gestions – 21 mars 2016
Les marchés
américains sont
revenus à l’équilibre
depuis le début de
l’année.
Une Réserve fédérale (Fed) pragmatique
Les marchés américains sont revenus à l’équilibre depuis le début de l’année. Le S&P et le Dow
Jones affichent ainsi à vendredi soir des performances positives respectivement de +0,28% et
+1%. La progression des marchés américains la semaine dernière s’explique par le ton très
accommodant de la Fed lors de sa réunion du 16 mars. Malgré des révisions à la baisse très
modestes de ses projections économiques (de 2,4% à 2,2% pour la croissance 2016), les membres
votants de la Fed ont revu drastiquement à la baisse leurs anticipations de relèvement des taux
pour 2016. La Fed n’attend ainsi plus que deux hausses des taux cette année et a laissé ses
prévisions inchangées pour 2017 et 2018. La Fed rejoint ainsi progressivement les anticipations
du marché qui n’attend qu’une seule hausse pour cette année.
Cette position, somme toute surprenante de la part de la Fed (si l’économie est solide, comme le
présente Janet Yellen, pourquoi revoir aussi fortement à la baisse les projections ?), s’explique
par l’importance donnée à la conjoncture mondiale et aux perturbations financières depuis le
début de l’année. Cette vision pragmatique de la politique de la Fed doit donc désormais être
pleinement intégrée par les marchés. La Fed ne s’engagera pas dans une politique définie à
l’avance mais restera flexible par rapport au contexte économique et financier. En attendant, le
dollar a été pénalisé par ses révisions baissières (-1,07% à 1,127 contre l’euro), ce qui a favorisé
les actions américaines au détriment des actions européennes.
Les marchés européens ont en effet souffert de la vigueur de l’euro contre le dollar. L’EuroStoxx
50 s’est ainsi replié de 0,46% sur la semaine. L’indice est toujours en baisse de 6,7% depuis le
début de l’année. Les chiffres de la production industrielle de la zone Euro publiés la semaine
dernière ont confirmé les bons chiffres parus pour l’Allemagne et la France. La production
industrielle dans la zone a ainsi progressé de 2,1% en janvier, ce qui représente la plus forte
hausse mensuelle depuis septembre 2009. Le chiffre de décembre a été revu à la hausse à -0,5%.
Les marchés émergents sont les grands gagnants de la poursuite des politiques d’assouplissement
monétaire menées par les grandes banques centrales. Le MSCI Emerging est repassé en territoire
positif depuis le début de l’année à la suite de la réunion de la Fed. Dans le détail de nombreux
marchés affichent désormais des progressions largement positives comme le Mexique (+5,83%),
le Brésil (+17%) ou encore Taïwan (+5,69%) et l’Indonésie (+6,36%).
Rendez-vous lundi prochain…
Source : Ecofi Investissements, au 18 mars 2016
Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent
document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme
exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est
produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
113 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler