close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse Microfuidique

IntégréTéléchargement
Information Presse
Paris, le 22 mars 2016
Diagnostiquer les infections virales et bactériennes en un temps record !
Afin de mieux contrôler les foyers infectieux, comme par exemple l’épidémie d’Ebola
en 2014, il est nécessaire de développer des méthodes de diagnostiques à la fois
fiables et rapides à partir d’échantillon biologique de volume réduit tel une goutte de
sang.
Dans ce contexte se sont imposés les systèmes par amplification en chaîne par
polymérase (« Polymerase Chain Reaction » - PCR). Mise au point en 1985 par Kary
Mullis, qui obtient pour ces travaux le prix Nobel de Chimie en 1993, la PCR permet
de dupliquer une séquence d’ADN ou d’ARN spécifique à partir d’une faible quantité
de substances (quelques microlitres). Une fois la séquence amplifiée, il devient
possible de rechercher rapidement les agents pathogènes contenus dans
l’échantillon, même peu abondant.
Le Pôle Microfluidique du Département de Chimie de l’ENS (UMR 8640 PASTEUR –
ENS/PSL/CRNS/UPMC) en collaboration avec la société Elvesys ont mis au point
une méthode novatrice de type PCR quantitative sur puce permettant de
diagnostiquer des infections virales ou bactériennes en seulement quelques
minutes : la technologie FASTGENE. En particulier, ils sont en mesure de détecter
une contamination à la bactérie d’anthrax ou au virus Ebola en 7 et 7,5 minutes
respectivement contre presque une heure actuellement.
Cette amélioration significative du temps de diagnostique est essentielle afin
d’optimiser l’accueil, l’orientation et le traitement des patients au sein des centres de
soins en cas d’épidémie.
Virus Ebola – Droits : CDC Global
La technologie FASTGENE a en outre été reconnue comme l’une des 100
technologies du futur et récompensée du prix mondial « innovation 2030 ». Grâce à
cette technologie, il sera possible d’ici quelques années d’obtenir un diagnostic fiable
et rapide directement chez le médecin. En offrant un diagnostic immédiat et
personnalisé à chaque patient, cette technologie améliorera la prise en charge des
maladies de façon plus précoce et donc bien plus efficace, tout en réduisant les
coûts de santé publique ainsi que l’impact des prescriptions de médicaments sur la
recrudescence des antibiorésistances.
Source :
Ultrafast, sensitive and large-volume on-chip real-time PCR for the molecular
diagnosis of bacterial and viral infections
Timothée
Houssina,b, Jérémy
Cramerb,c, Rébecca
Grojsmana, Lyes
a
a
a
Bellahsene , Guillaume Colas , Hélène Moulet , Walter Minnellaa, Christophe
Pannetierd, Maël Leberrea, Adrien Plecisa and Yong Chenb
a
Elvesys – Innovation Center, 83 avenue Philippe Auguste, Paris, France
École Normale Supérieure, PSL Research University, Département de Chimie,
Sorbonne Universités – UPMC Univ Paris 06, CNRS UMR 8640 PASTEUR, 24 rue
Lhomond, 75005 Paris, France
c
Cherry Biotech, Université de Rennes 1, Campus Santé, Bât8, Et2, 2 Av. du Pr.
Léon Bernard, 35043 Rennes Cedex, France
d
Episteme Research and Consulting, 1 rue Rabelais, Vanves, France
b
Lab Chip, 2016, Advance Article
DOI: 10.1039/C5LC01459J
Contact Chercheur :
Yong CHEN, Directeur de Recherche CNRS
UMR 8640 PASTEUR (ENS/PSL/CRNS/UPMC)
yong.chen@ens.fr
Maël LEBERRE & Adrien PLÉCIS
ELVESYS
mael.leberre@elvesys.com / adrien.plecis@elvesys.com
Contact Communication Chimie :
Nicolas LEVY, Responsable Communication Chimie,
Département Chimie ENS (www.chimie.ens.fr)
nicolas.levy@ens.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 305 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler