close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

alerte sociale - CGT Eiffage Energie

IntégréTéléchargement
ALERTE SOCIALE !!!
Pratiquement rien n’a changé
Avant-hier ils voulaient passer en force avec le 49-3
Hier sous la pression naissante, il repousse le projet
Aujourd’hui après les mobilisations du 9 mars, il le modifie à peine.
Ces quelques reculs sont le fruit de la mobilisation de 500 000 jeunes et salariés
Demain sous la poussée des salariés, ils doivent le retirer !
Ce projet remet toujours en cause des garanties fondamentales prévues dans le
code du travail pour tous. Voici quelques exemples
•
•
La majoration des heures supplémentaires à 25 et 50 % n’est plus garantie.
Plus aucune garantie sur le temps de travail, l’employeur pourra changer les
horaires de travail, la date des congés au dernier moment. Bonjour la vie de famille
et la garde des enfants !
•
•
La durée de travail maximum passera à 10 h par jour et à 46 par semaine.
Pour les conventions de forfait la limitation du nombre de jours travaillés
passera de 218 à 275. Dans les entreprises de moins de 50, la convention de forfait
pourra être proposée à tous les salariés. Bonjour les heures sup gratuites !
•
Il est possible en cas de modulation de décompter les heures sup sur trois
ans (au lieu d’un) et l’employeur n’est pas obligé de fournir un planning à l’avance.
On pourra faire 12 h par jour et ne pas avoir d’heures sup !
•
Les deux jours supplémentaires de congés pour fractionnement et le nombre de
jours pour les évènements familiaux ne sont plus garantis.
•
Si un accord est signé à la baisse, les contrats de travail ne valent plus rien, le
salaire peut être abaissé et la durée de travail augmentée ;
•
Si le salarié refuse la modification, il est licencié non plus pour motif
économique mais pour faute et il ne peut contester son licenciement ;
•
Un employeur pourra licencier pour raison économiques mêmes sans
difficultés ;
•
Le plancher d’une indemnité minimum de 6 mois de salaire pour un
licenciement injustifié pour les salariés travaillant depuis plus de deux ans dans
une entreprise de plus de 11 salariés est toujours supprimé :
•
Diminution des indemnités de licenciement pour les salariés inaptes.
Cette loi attaque aussi la médecine du travail, l'inspection du travail,
le temps partiel, les salariés déclarés inaptes malheureusement
nombreux dans nos professions bref tous nos droits acquis.
Ils nous trompent ce n’est pas une loi pour l’emploi mais une loi pour
les actionnaires.
Ce n’est pas une loi pour le dialogue social mais une loi qui laisse les
pleins pouvoirs aux patrons pour faire le chantage à l’emploi.
Rien n’est bon dans ce texte il n’est pas amendable ni négociable car
il supprime la protection du code du travail.
Il veut faire rouler les salariés sans ceinture de sécurité !
Signez la pétition pour le retrait de la loi de destruction
du code du travail : www.loitravail.lol
Cette loi suscite la colère à juste titre et notamment dans la
jeunesse.
Ensemble nous pouvons et nous devons y faire échec.
La CGT exige : le RETRAIT TOTAL de la Loi El Khomri et de toutes
les dernières lois qui détruisent le Code du Travail, notamment les
lois Macron et Rebsamen.
MOBILISONS NOUS !
Jeudi 31 Mars GREVE ET MANIFESTATION TOUS ENSEMBLE
La CGT appelle les salarié-e-s à s'organiser sur leurs lieux de
travail, à se mettre en grève et rejoindre les manifestations, pour
imposer un rapport de force favorable à l'arrêt de toutes ces lois
régressives
CGT CONSTRUCTION 63-03 Maison du peuple Place de la Liberté 63 000 Clermont-Fd
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
464 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler