close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Blog - L`Équipe

IntégréTéléchargement
30 TOUS SPORTS
Dimanche 28 février 2016 | L’ÉQUIPE
Illustration Fabien Clairefond
70 ans de « L’Équipe »
TEDDY RINER VU PAR OMAR SY
César du meilleur
acteur en 2012
« Teddy et moi, on se croise depuis environ
quatre ans, mais ça fait deux ans qu’on se fréquente vraiment, qu’on s’appelle régulièrement. Je suis ses compétitions à la télé ou sur
Internet. Ou j’essaie d’aller le voir. C’était
d’ailleurs prévu pour le Tournoi de Paris. Malheureusement, il s’est blessé. J’étais navré. Je
vais tout faire pour aller aux Jeux, à Rio. Je
n’aime pas trop la foule, mais pour lui… Teddy,
c’est un garçon qui a beaucoup de qualités.
« JE T’AI
VOULU»
«Me mettre à écrire en couplets
Même pour ma mère je n’avais pas osé.
Mais un anniversaire c’est important
Surtout tes 70 ans.
Et puis sportif et innovant
C’est bien ce que tu prétends.
Coadic Guirec/Bestimage
MARTIN FOURCADE
En tant que fan je t’ai tellement lu
Que comme sportif je t’ai voulu.
Ce n’était pas par vanité
Mais pour, comme Zidane et les siens,
entrer dans l’éternité.
Parfois j’ai cru te mériter
Mais j’ai dû tourner tes pages
pour me trouver.
C’est d’abord un mec bien éduqué. Ç’a l’air un
peu con à dire, mais il n’y a pas énormément
de gars comme lui. Il porte les valeurs d’une
famille, de l’humanité. Il a ça en lui et j’apprécie. C’est un bon mec. Et puis, il me fait rire. Il a
des bonnes conneries. Je suis client de son
humour très potache. Ce qui me plaît, notamment, c’est le décalage entre son gabarit et cet
humour de gamin. C’est un jeune de vingt-six
ans avec un physique qui pourrait être celui
de mon oncle. Ça me touche. Il me fait penser
à un nounours en guimauve. Dur à la surface,
tout moelleux à l’intérieur. Et le tout est très
bon. C’est ça, Teddy.
On voit que c’est un enfant au fait qu’il
s’écroule à la fin de la journée. Il joue tout le
temps et il s’endort quand la nuit tombe. Un
môme. C’est très touchant. Tant qu’il en a, il
donne. Jusqu’à épuisement. C’est ce qui fait
aussi, je pense, sa force dans son sport. Il est généreux. Et toujours le même, qu’il ait en face de
lui des petits, des ados, des anciens ou des potes. Il est fidèle à lui-même, il ne se ment pas.
Malgré son succès, il ne prend aucune posture.
Il reste lui tout le temps. C’est assez admirable.
Surtout pour son âge. Teddy, il est droit dans
ses pompes. Il dit ce qu’il pense, ce qui le rend
parfois maladroit. Il est honnête et franc.
Illustration Fabien Clairefond
«Il a des bonnes conneries»
Évidemment, on a aussi des discussions
sérieuses entre nous. Sur la vie, l’avenir, l’éducation des enfants… Il est mature, il sait ce
qu’il veut et où il veut aller. Contrairement à
moi, qui suis dans l’instant présent, il a une vision à long terme. Il prévoit, il a de la réflexion
sur le futur. C’est impressionnant…
Il ne me demande pas de conseils, mais il
écoute ce que je lui dis. Il a une oreille mais,
en même temps, il est déterminé. Je l’ai rarement vu dans le doute. Je pense qu’il en a forcément, mais il ne le confie que difficilement.
Il faut le sentir et essayer de l’aiguiller habilement. Il a de la fierté. Teddy, c’est un petit frère
(Omar Sy a 38 ans). Je l’aime beaucoup et je
serai toujours là pour l’épauler. Il le sait. »
ILS CÉLÈBRENT
Sportifs ou non sportifs, ils sont nombreux à avoir souhaité,
à leur manière, un bon anniversaire à «L’Équipe».
C’est finalement pour me défier
Que sur ta une j’étais imprimé.
“Samedi Martin” tu te questionnais,
Et moi je n’avais pas besoin de ça
pour flipper.
Et puis le sprint je l’ai perdu
Alors forcément je t’ai déçu.
C’est Jean Guillaume qui m’a aidé
Pour finalement te savourer.
Car “L’Équipe” c’est comme l’amitié,
C’est fait pour être partagé.
Il faut croire que tu as apprécié,
Trois jours plus tard tu recommençais.
“Divin Martin” était titré
Et c’est toujours une vraie fierté.
Ce n’est pas tout, je dois te laisser,
Car j’ai des Mondiaux à disputer.
Mais comme tu t’es modernisé,
Je pourrai te télécharger
Et si je te fais des infidélités,
Ce sera pour ta télé.»
Philippe Caron/L’Équipe
Depuis je n’ai pas abdiqué
Mais c’est l’attente qui fait apprécier.
Alors je suis patient
En essayant d’être performant.
Les Gallopin ont souvent occupé les colonnes de notre journal. Guy, Alain, Marion, l’épouse de Tony, seul Maillot Jaune de la famille, ont, comme
Gérard, Loïc (le fils d’Alain) et André, pris le temps de se réunir pour une petite photo souvenir...
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 801 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler