close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BERINGER

IntégréTéléchargement
ASTHM-URG
DEVENIR À UN MOIS DES PATIENTS ASTHMATIQUES
CONSULTANT POUR EXACERBATION D’ASTHME
AUX URGENCES DU C.H.R.U. DE MONTPELLIER
DrJulineBERINGER
UrgencesLAPEYRONIEC.H.R.U.MONTPELLIER
INTRODUCTION è ÉPIDÉMIOLOGIE
q  L’asthme en France :
Effectifs de décès par asthme en France
métropolitaine de 2000 à 2012
¡  Prévalence en augmentation (IRDES, 2011)
¡  Taux de mortalité stable (CépiDC, 2012)
1800
1600
1400
3,8 millions
1200
1000
¡  54 130 hospitalisations (Delmas, Rev Mal Respi, 2010)
800
¡  1,5 milliard d’euros
600
400
200
0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Enjeu de santé publique +++
INTRODUCTION è DERNIÈRES RECO 2014
q  Recommandations GINA 2014 :
¡  Notion de contrôle +++
¡  Nouvelle classification / traitement de fond
LÉGER
MODÉRÉ
SÉVÈRE
INTRODUCTION è AUX URGENCES…
q  ASUR, 1998
(Salmeron, Lancet, 2001)
¡  3772 patients
¡  75 % exacerbations sévères ou AAG
¡  54 % hospit
q  ASUR 2, 2003
(Salmeron, Rev Mal Resp, 2005)
¡  3153 patients
¡  31,5 % hospit
¡  Taux rechute important
è
38 % à un mois
q  Peu d’étude épidémio (Annesi-Maesani, 2011)
q  Médecine d’urgence
OBJECTIFS
q  PRINCIPAL
q 
§  Devenir à un mois des patients asthmatiques consultant au SAU du CHRU de Montpellier
Ø  Niveau de contrôle
Ø  Nouvelles consult urgences / hospitalisations
Ø  Suivi
SECONDAIRES
§  Epidémiologie de l’asthme aux urgences
§  Repérer les asthmatiques sévères è suivi spécialisé
MATERIEL & METHODE (1)
q  Etude observationnelle descriptive mono-centrique
q  1er mars è 31 août 2015
q  Critères d’inclusion :
¡  ≥ 18 ans
¡  Consult pour exacerbation d’asthme
¡  SAU du CHRU de Montpellier
q  Critères de non inclusion :
¡  Diagnostic incertain (BPCO, insuffisance cardiaque)
MATERIEL & METHODE (2)
q  Support :
¡  Questionnaire
¡  Reco GINA 2014
¡  2 parties :
Ø  inclusion des patients
Ø  rappel à un mois
MATERIEL & METHODE (3)
q  Inclusion des patients :
¡  Logiciel RÉSURGENCES ®
¡  Codes diagnostic J45 et J46 (CIM-10)
¡  2 requêtes par semaine
¡  Données recueillies :
Ø  Générales et administratives
Ø  Concernant la pathologie asthmatique (niveau contrôle +++)
Ø  Concernant la crise/exacerbation actuelle
¡  Rappel des patients quand données manquantes
MATERIEL & METHODE (4)
q  Réévaluation à un mois :
¡  Téléphonique
¡  Un mois après passage aux urgences
¡  Critères évalués :
Ø  Niveau de contrôle +++
Ø  Nouvelles consult aux urgences / hospit pour asthme
Ø  Consult chez médecin traitant / pneumo
MATERIEL & METHODE (5)
q  Analyse statistique
¡  Tableur Excel®
¡  Logiciel STATVIEW® et R®
¡  Fisher et Chi-2
¡  Student
¡  p value < 0,05
PRINCIPAUX RÉSULTATS (1) : FLOW CHART
CLUSIONS
44 patients
74 patients
89 patients
10 mineurs
30 sans réponse
4 BPCO
1 allergie
60 %
17 légers
14 modérés
13 sévères
PRINCIPAUX RÉSULTATS (2) : CARACTÉRISTIQUES
PRINCIPAUX RESULTATS (3)
18 %
46 %
PRINCIPAUX RÉSULTATS (4) : DEVENIR
PRINCIPAUX RÉSULTATS (5)
q  A l’inclusion
¡  34 % BC
¡  43 % PC
¡  23 % NC
¡  92 % sévères = PC ou NC
q  A la réévaluation
¡  82 % BC
¡  9 % PC
¡  9 % NC
¡  38 % sévères = PC ou NC
DISCUSSION (1) : CONFRONTATION // LITTÉRATURE
q 
Caractéristiques démographiques superposables // littérature
¡  Ratio homme / femme < 1
(Salmeron, Lancet, 2001)
¡  IMC
(Akerman, J Asthma, 2004) (Godard, Lettre du pneumologue, 2005)
¡  Age
(Com-Ruelle, CREDES, 2000)
¡  Tabagisme
(Salmeron, Lancet, 2001)
DISCUSSION (2)
q  Taux d’hospit : 18 %
¡  54 % ASUR1 (Salmeron, Lancet, 2001)
¡  31,5 % ASUR2 (Salmeron, Rev Mal Resp, 2005)
¡  17,2 %
(Baffert, BEH, 2007)
q  Taux rechute : 9 %
¡  38 % dans ASUR 2
¡  17 % de rechute à 2 semaines (Emerman, J Asthma, 2000)
¡  Consultations urgentes en soins primaires non prises en compte dans notre étude
DISCUSSION (3) : BIAIS & LIMITES
q  Principal biais è faible effectif
¡  Courte période d’étude
¡  Difficultés rencontrées // rappel des patients
¡  Pathologie moyennement fréquente
q  Biais de recrutement
¡  Encodage diagnostic sur RÉSURGENCES ®
DISCUSSION (4) : PERSPECTIVES & PROLONGEMENTS
q  Créer une cohorte d’asthmatiques sévères
¡  Partiellement ou non contrôlés
¡  Nécessitant la mise en place d’un suivi spécialisé
¡  En adéquation Reco 2014
CONCLUSION
q 
Repérer les asthmatiques sévères +++
§  57 % AAG ou exacerbations sévères
§  75 % hospit
§  38 % partiellement ou non contrôlés / épisode aigu
§  Suivi spécialisé
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 051 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler