close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CHALONS - n°349 - L`Hebdo du Vendredi

IntégréTéléchargement
$#"!
POLNAREFF
SAMEDI 30 AVRIL 2016
À 20H30 AU MILLESIUM / EPERNAY
BALLET REVOLUCIÓN
AU QUOTIDIEN SUR www.lhebdoduvendredi.com
É d i t i o n C H Â L O N S N ° 3 49 d u 8 a u 1 4 av r i l 2 0 1 6
APRÈS
DEUX ANS DE MANDAT
VENDREDI 20 MAI 2016
À 20H30 AU CAPITOLE / CHÂLONS
Suivez la programmation sur www.marne-live.fr
Réservations : Points de ventes habituels dont offices de tourisme d’Epernay et de Châlons-en-Champagne, Carrefour, Fnac, Leclerc…
POLÉMIQUE
Dans la région, on ne compte plus les épreuves de course à pied au programme dans les semaines à venir : 10 km d'Epernay, Funny Run, Foulée
des Sacres, Champenoise, Trail des tordus, Duathlon de la Montagne de Reims… Autant d'événements alliant sport et plaisir qui affichent le plus
souvent complet. Mais qu’est-ce qui fait courir les Marnais ? P.3
2
HUMEURS
ÉDITO
!'$&(%('%
Les lycéens en Terminale économique et sociale
seront bientôt en pleine révision pour le Bac. Au fil
de leurs cours, ils ont fait la connaissance d'un
dénommé Joseph Schumpeter, qui en plus d'être un
économiste autrichien reconnu ayant vécu au milieu
du siècle dernier, a fait passer un oxymore à la postérité dans le vocabulaire économique. Schumpeter a
en effet établi le concept de « destruction créatrice ».
Ce processus se répète de la façon suivante : des
secteurs d'activités naissent, prospèrent puis périclitent pour laisser leur place à de nouvelles activités.
Et ainsi va la vie dans le monde capitaliste actuel.
Aucune filière n'est censée ignorer cette loi économique implacable. Car elle n'est jamais à l'abri des
aléas de la conjoncture, de la demande du client ou
de l'innovation de son concurrent. Pourtant en
France beaucoup préfèrent la théorie du « on-a-toujours-fait-comme-ça-on-voit-pas-pourquoi-onferait-autrement ». C'est le cas des taxis en guerre
contre les VTC. Plutôt que de passer la cinquième,
les taxis préfèrent rester au point mort. Certes ils
commencent à comprendre l'enjeu de disposer d'un
service en ligne. Mais, sur le fond, au lieu de
réfléchir à la manière d'évoluer, ils bloquent les
routes et en appellent à l'Etat. Etat-providence qui,
dans sa grande bonté, annonce le rachat d'une partie
des licences des chauffeurs. Coût : plusieurs milliers,
millions voire milliards d'euros selon le prix du marché et la quantité de licences achetées, rien n'ayant
été acté. Question : est-ce la mission de l'Etat de
soutenir un secteur privé quand, dans le même
temps, celui-ci raréfie l'argent public ? D'indemniser
plutôt que de réformer ? Vous avez 4 h...
Fanny Lattach
Retrouvez-nous au quotidien sur
www.lhebdoduvendredi.com
L’he bdo du ve ndredi
édité par la SARL BMDR Editions
Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims
T él. 03 26 3 6 50 13
E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com
Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com
Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com)
Edition Reims : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com)
Edition Châlons : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com)
Edition Epernay : Fanny Lattach (fanny.lattach@lhebdoduvendredi.com)
Responsable commercial : Loïc Gouzien (loic.gouzien@lhebdoduvendredi.com)
Responsable diffusion : Alexandre Percheron (distribution@lhebdoduvendredi.com)
Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé
Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
> Cette semaine...
#&($#!'* (*&)'"*%$*
Sans surprise, Philippe Richert, président de la région Alsace Champagne-Ardenne
Lorraine, a anoncé ce lundi que le nom choisi pour la grande région est Grand Est.
Cette appellation a récolté 75,03 % des suffrages parmi 289 000 votants, dont 288 914
sur internet, contre 10,38% pour Nouvelle Austrasie, 9,77% pour Rhin-Champagne et
4,82% pour Acalie. La dénomination « Grand Est » sera soumise au débat et au vote
de l’assemblée régionale en séance plénière le 29 avril prochain et fera par la suite
l’objet d’un arrêté du Conseil d’État, le 1er octobre 2016 au plus tard.
Mais si on connaît désormais le nom de la grande région, en revanche, on ne sait pas
comment seront appelés ses habitants...
&'!*)%%#%*($*)%*&(!#'('$** #$*"(!$*(
)*&!&))$#!'*"*))&($*(&$ %)("#**)&# **(#%
Programmé les 25, 26, 27 et 28 août prochains, l'éco-festival du Cabaret Vert vient
de dévoiler 16 nouveaux groupes et artistes qui enflammeront la scène ardennaise
aux côté de Indochine, Louise Attaque ou encore Eagles of Death Metal. Il s'agit
de Cassius, Nas, Arno, Soom T, Nekfeu, Sum 41, Grandaddy, Anderson Paak &
The Free Nationals, Wolfmother, L7, Mastodon, The Internet, King Gizzard & The
Lizard Wizard, Fat White Family, MHD et Songhoy Blues.
Renseignements et réservations : www.cabaretvert.com
Actuellement, le Pass 4 jours est à 80€.
!'%*"*%)'**)( ** )*
!# #%)$#!'*")'%* (*&)'"*%$
L’Etablissement Français du Sang (EFS) Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne
constate depuis plusieurs semaines une baisse de la fréquentation de ses sites fixes
et de ses collectes mobiles. Si cette situation peut s'expliquer par les dernières épidémies de grippe et de gastroentérite qui ont sévi sur notre territoire, l'EFS appelle
la population en bonne santé à se mobiliser à l'occasion de ces vacances de printemps. Tous les groupes sanguins sont concernés, mais en particulier les donneurs
universels du groupe O négatif. Pour connaître les coordonnées et horaires d’ouverture des sites et les lieux des prochaines collectes mobiles dans toute la région :
0 800 109 900 ou www.dondusang.net
&)'(*
(*))'(&"(''(*&)"#!*)&$(')#&(*"*$)"(*"(*(#%
Ce samedi 9 avril, la victoire est impérative pour le Stade de Reims à l'occasion de la réception de Nantes. Des Rémois
toujours en bas de tableau qui ne doivent compter que sur eux-mêmes pour se maintenir en Ligue 1. Un match à suivre
en direct sur France Bleu Champagne-Ardenne avec Alexandre Audabram et Martin Bourdin, dès 19 h 30 pour l'avant
match, puis à 20 h pour le coup d'envoi et enfin à 21 h 50 en direct des vestiaires. A suivre également, lundi 11 avril, « le
Debrief » de la rencontre en direct de l'Edito, place d'Erlon à Reims.
© 361 degrés • Châlons-en-Champagne
Ecoutez France Bleu Champagne-Ardenne à : Reims : 95.1 - Châlons en Champagne : 94.8 - Epernay : 103.4
Pau-Lacq
Orthez
SAMEDI 16 AVRIL - 20H À CHÂLONS
Le courrier du (faux) lecteur
()*)$)*&)'"*%$
Dans l’atmosphère anxiogène ambiante, un attentat contre le bon sens vient d’être déjoué. Car, ne
nous voilons pas la face, nous avons échappé à un
voyage, non pas au bout de l’enfer, mais en absurdie !
Côté nouvelles régions, jadis, nous nous étions
promenés au Pays de Candy ou sur l’Ile aux
enfants, là, nous avons raté pile-poil une balade
vers l’Alcalie, évité La Nouvelle-Austrasie sans
ses grands gourous et assisté à la très sexy chute
de Rhin-Champagne. Ce sera finalement le Grand
Est ! Pourquoi faire simple, quand on peut faire
compliqué ! Cette ubuesque réforme territoriale
va au moins permettre aux fabricants de panneaux
signalétiques, aux hipsters des boites de com’ et
autres génies du slogan d’envisager cet été une
escapade aux Seychelles. « À l’Ouest, rien de
nouveau, dans le Grand Est, si ! », « Voyez la vie
en Grand… Est ! », « Alea jacta Grand Est ! »…
J’en passe et des meilleures. Et le pire, c’est que
la dénomination Alsace-Champagne-ArdenneLorraine figurera toujours dans le logo de la
Région. Tout ça pour ça ou comment être pris
pour une quiche !
8
INVITATIONSR
U
VALABLE PO
Personnes
2
offert par
PALAIS DES SPORTS P. DE COUBERTIN
Billetterie en ligne sur www.ccrbasket.com et suivez-nous sur
Alors qu'une nouvelle journée de mobilisation est programmée ce samedi 9 avril contre le projet de loi travail
de Myriam El Khomri, une « Nuit debout » sera également organisée le même jour à Reims, à partir de 18 h
place Royale. Une première dans la cité des sacres alors
que ce mouvement ne cesse de prendre de l'ampleur à
Paris et dans plusieurs autres grandes villes françaises
mais également européenne. Depuis le 31 mars, les
« Nuit debout » rassemblent des indignés par le projet de
loi travail, mais plus globalement par l'environnement
économique et politique mondial : soit des milliers de
personnes qui échangent et débattent pour inventer un
autre monde, une autre démocratie.
r le site
nt à gagner su
•
Les places so
om
duvendredi.c
www.lhebdo
3
SOCIÉTÉ
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Mandat municipal - Point d'étape
Benoist Apparu : « Avoir une influence à Paris
et au niveau national, ça compte »
venir sur le développement économique, l'accueil des entreprises ou
encore le foncier. On obligera de fait,
dans le bon sens du terme, les gens à
travailler ensemble. L'idée, c'est aussi
d'anticiper et de créer un Mess avant le
Mess dès cette année, au moins sur le
plan fonctionnel et numérique.
Le 5 avril 2014, une nouvelle
équipe municipale s'installait à
l'Hôtel de Ville. Deux ans plus
tard, le député-maire Benoist
Apparu dresse un point
d'étape de ce mandat, et
revient sur les mauvaises surprises avec lesquelles il a fallu
conjuguer.
En deux ans, plusieurs mauvaises
nouvelles se sont abattues sur
Châlons. Aviez-vous envisagé cela
lors de la campagne électorale ? Et si
c'était à refaire ?
Je le referais, bien sûr ! Lorsqu'on a
conçu notre projet municipal, rien de ce
qui s'est passé depuis n'était prévisible.
Nous n'avions pas l'ombre d'une info
sur le départ des militaires, ni sur la
réorganisation des régions. Et la réduction des dotations de l'Etat aux collectivités n'a été annoncée qu'après les élections. Mécaniquement, ça a donné lieu à
des priorités en partie différentes de
celles que nous avions pu identifier en
2014. A l'époque, nous n'avions pas
vraiment envisagé la question suivante :
faut-il transformer l'ADN économique
de Châlons ? Ce coup de fouet gigantesque nous a obligés à réagir de
manière beaucoup plus rapide et forte.
Le territoire dispose aujourd'hui d'un
Contrat de redynamisation de site de
défense (CRSD) chiffré à 132 millions
d'euros. Une chance pour rebondir ?
À ce stade, c'est très compliqué à dire.
On le saura dans dix ou quinze ans, si
on a réussi. Je vois plutôt cela comme
une opportunité. C'est l'occasion d'accé-
Benoist Apparu prenait officiellement ses fonctions de député-maire de Châlons le 5 avril
2014. © l'Hebdo du Vendredi
lérer les changements pour Châlons.
Toute la réflexion menée avec l'ensemble des acteurs économiques pour l'avenir du territoire nous a permis d'identifier des axes de développement. Le
CRSD représente un programme d'investissements pour les quatre ans à
venir, c'est un outil qui doit nous aider à
concrétiser ces projets.
Quid du plan Marshall que vous évoquiez lors de la campagne pour redynamiser le centre-ville ?
Il sera présenté en détail au mois de
juin, avec des plans, des calendriers, des
maquettes en 3D. L'objectif, c'est que
les Châlonnais puissent visualiser
concrètement tout ce que nous prévoyons de faire pour le centre-ville, sur
les cinq ou dix ans à venir. Le
Hackathon reste l'action la plus symbolique suggérée par l'étude commandée
au cabinet Citadia, mais il est loin d'être
Le point de vue
de l'opposition municipale
Alain Goze, président de l'Association
des personnalités civiles socialistes,
écologistes et républicaines (APCSER) :
« Les acteurs territoriaux
ne jouent pas tous le jeu »
« C'est une réalité qui se confirme : la Ville n'a pas
de marge de manœuvre financière. L'endettement
lié au Capitole nous handicape sur un certain
nombre d'années encore, et plusieurs projets ne
pourront pas se concrétiser avant 2020. Par
contre, des actions vont dans le bon sens : la
reprise en direct de la gestion du stationnement et
le rachat du Mess des officiers. Benoist Apparu a
également eu le courage politique de réformer la
carte scolaire. Nous avons des relations honnêtes
entre majorité et opposition, une qualité d'écoute
et un respect. Je reste inquiet quant à l'attractivité
économique du territoire. J'avais proposé de créer
un comité stratégique et de suivi autour du CRSD,
mais ça n'a pas été entendu. Aujourd'hui, les
acteurs territoriaux ne jouent pas tous le jeu et ne
travaillent pas toujours dans le même sens. Ça
pose problème sur certains dossiers, et ça me désole. Au-delà d'un guichet unique, il faut de vrais
acteurs économiques, capables d'aller chercher
l'alpha et l'oméga de notre démarche.
Deux ans, c'est très long. Je comprends
l'impatience de ceux qui vivent le centre-ville. Mais nous ne nous sommes
pas contentés de lancer cette réflexion.
Nous avons déjà mis en place un nouveau plan de stationnement conséquent,
et commencé à travailler sur le foncier,
avec l'achat d'un certain nombre d'immeubles.
Le Mess des entrepreneurs devrait
sortir de terre fin 2017. Au-delà
de réunir dans un même lieu tous
les acteurs économiques, sera-t-il
possible de les faire travailler main
dans la main ?
Je pense qu'on y arrivera, justement
parce que le projet architectural est
construit dans ce sens. On organisera le
Mess non pas en fonction des entités
qui y seront réunies, mais de leurs
métiers. Nous sommes plusieurs à inter-
les entreprises et les investisseurs. Et il faut aussi,
en complément des actions menées sur les nouvelles filières, soutenir et maintenir l'existant,
notamment les artisans et les petites entreprises
qui font l'économie locale. Autre sujet qui fâche :
l'échec de notre rapprochement avec Reims.
Châlons va se retrouver toute seule, et risque de
devenir un désert rural. C'est le député-maire qui
nous a entraînés dans cette démarche, sans avoir
pris les garanties politiques nécessaires avant de
l'annoncer. Il a fait confiance à ses amis (Arnaud
Robinet et Catherine Vautrin), mais ça n'a pas
tenu la route. »
Dominique Vatel (PCF) :
« Le volontarisme contagieux de
Benoist Apparu est une bonne chose »
« Deux ans seulement, c'est un peu court pour
dresser un bilan de l'action municipale. Mais logiquement, Benoist Apparu et son équipe appliquent
une politique de droite assez conforme à ce qu'ils
avaient annoncé. Ils mettent des caméras partout,
augmentent les tarifs de certains services publics,
réduisent le personnel, etc. Ce n'est pas une surprise, et c'est le principe de la démocratie. Je dois
reconnaître que face au départ de l'armée et à la
perte du statut de capitale administrative, le
volontarisme contagieux de Benoist Apparu est
une bonne chose pour Châlons. Tout est fait, à
Quel regard portez-vous sur la
réforme de la carte scolaire que vous
avez engagée, et qui implique au total
la fermeture de huit écoles ?
C'était une réforme indispensable. Il y a
eu beaucoup de contestations par rapport à ce projet, et c'est plus que légitime. Symboliquement, lorsqu'on
touche aux écoles, on touche aussi à ce
qu'il y a de plus cher pour les parents, à
savoir leurs enfants. Aujourd'hui, j'ai le
sentiment que la rentrée scolaire s'est
bien passée et que cela n'a pas changé
énormément de choses pour les écoles
qui accueillent les élèves des établissements fermés. Encore une fois, nous
pourrons juger de la pertinence de cette
démarche d'ici une dizaine d'années.
Le projet de construire un skatepark
au Jard est-il toujours d'actualité ?
Nous rencontrons régulièrement des
problèmes sur les dossiers urbains. Qu'il
s'agisse de la gare multimodale ou du
skatepark, ces projets sont toujours en
cours. Nous avons pris du retard, mais
l'un et l'autre se feront. Le projet de la
Haute-Mère-Dieu, par exemple, a mis
des années avant de se concrétiser. Les
dernières réunions sur l'aménagement
des Jards se sont bien déroulées, nous
sommes repartis sur des perspectives
positives.
mon sens, pour chercher des solutions, pour attirer des entreprises, pour avancer, et je mets cela
au crédit de la majorité. Pour quels résultats ?
Bien malin celui qui le saura. Quant au centreville, le fait que la commune achète des locaux
pour les relouer à des tarifs moins élevés est une
bonne idée, tout comme l'heure gratuite de stationnement. »
Pascal Erre (FN) :
« Rien n'a fondamentalement
changé en deux ans »
« Même si je suis partisan de la zone bleue pour le
stationnement, l'heure gratuite au centre-ville,
c'est déjà mieux que rien. Le vrai problème, c'est
le pouvoir d'achat. Si les consommateurs n'ont pas
d'argent, on ne relancera pas l'activité. Mais globalement, rien n'a fondamentalement changé en
deux ans. On attend toujours le plan Marshall. Le
CRSD, c'est bien, mais ça n'aura aucun impact sur
Châlons. Moi, ce que je voudrais, c'est qu'on fasse
venir des entreprises et de la richesse sur le territoire, pas uniquement des effets d'aubaine. Il faudra calculer, au final, si le solde entre la création
et la suppression d'emplois est positif ou négatif.
Mais de toute façon, les solutions sont nationales,
le maire ne peut pas faire grand-chose. Je n'ai
aucune confiance en la majorité. Et ça aurait été
pareil si elle avait été de gauche. »
Que répondez-vous à ceux qui
craignent que ce mandat municipal
ne soit qu'un tremplin pour servir
des
ambitions
politiques
nationales ?
Cet argument du tremplin est stupide : il n'aura échappé à personne
que j'ai eu une carrière nationale et
que j'ai même été ministre avant
d'être maire. Cela ne veut pas dire
que je n'ambitionne pas de redevenir
ministre un jour, mais ce n'est pas le
sujet. Je sais que certains me reprochent de passer beaucoup de temps
sur les plateaux télévisés ou à Paris.
En réalité, je passe grosso modo
deux, parfois trois jours à Paris dans
la semaine, et le reste à Châlons.
Rappelons que la plupart des décisions importantes concernant l'avenir
de Châlons ont été discutées et prises
à Paris. Le départ de l'armée, la perte
du statut de préfecture de Région,
mais aussi l'arrivée de la Caisse primaire d'assurance maladie ou du
Service militaire volontaire. Oui,
avoir une influence à Paris et au
niveau national, ça compte.
Seriez-vous partant pour briguer
de nouveau ce mandat lors des
prochaines municipales ?
C'est dans quatre ans seulement ! On
a le temps !
Propos recueillis
par Sonia Legendre
4 Retrouvez l'intégralité de l'interview
sur www.lhebdoduvendredi.com.
Rudy Namur (PS) : « Il y a un manque
de concertation et de transparence »
« Nous sommes déçus. Il n'y a pas de résultat de
la politique menée à l'heure actuelle. Le skatepark
et le fameux plan Marshall sont au point mort, la
spirale dans laquelle se trouve Châlons n'est pas
enrayée. On peut amuser la population avec des
animations en centre-ville, mais ça ne permettra
pas de relancer l'image et le dynamisme de la ville.
Je n'ignore pas les difficultés rencontrées.
Néanmoins, les engagements pris à l'époque de la
campagne sont complètement mis en stand-by. Et
on constate un gros manque d'anticipation sur
beaucoup de dossiers. Allez demander aux habitants du Verbeau ce qu'ils pensent de la disparition
de leur centre commercial, qui aurait pu être évitée. On a l'impression que les réseaux nationaux
de Benoist Apparu n'ont que très peu apporté à
Châlons. Nous restons prêts à travailler dans l'intérêt général pour l'avenir de Châlons. Encore
faut-il que nous soyons sollicités et que nos propositions soient écoutées. Concernant le skatepark, pourquoi ne pas réfléchir à créer un complexe multi-activités pour ouvrir le quartier du
Verbeau sur les allées de Forêts ? On est informé
de la plupart des projets dans la presse, bien avant
qu'ils soient abordés en conseil municipal. Il y a
un manque de concertation et de transparence. »
4
A LA UNE
Running
constat qui vaut au niveau national. Dans un
premier temps cela a contribué à la disparition
de nos grosses épreuves. Ensuite le loisir a pris
de l'ampleur. Cela fait une douzaine d'années
que tout le monde veut courir. D'ailleurs les
marques d'équipement sportif l'ont bien compris ! Courir est devenu normal.
Bernard Vinot, 68 ans au compteur
dont 43 passés à la tête de l'Amicale
des coureurs agéens (AC Aÿ), constate
l'évolution de la pratique sportive vers
le loisir. L'association qu'il préside
organise La Champenoise, course
déguisée et arrosée de champagne
dans la vallée de la Marne, et la
Funny Run où les coureurs seront
repeints de la tête aux baskets. Deux
événements folkloriques pris d'assaut
par les amateurs.
Les inscriptions continuent d'affluer pour la
première édition de la Funny Run, qui se
déroulera le 16 avril à Aÿ. Comment expliquez-vous cet engouement ?
Il nous reste environ 150 dossards disponibles.
Au total nous devrions arriver à 1 500 participants. Pour une première c'est pas mal ! Il s'agit
essentiellement de locaux qui ont entendu
parler de l'événement sur les réseaux sociaux.
Au début on pensait qu'atteindre le millier de
participants ce serait déjà bien mais il y eu une
forte demande. C'est un événement inédit en
Champagne, une course festive. Enfin ce n'est
même pas vraiment une course ! On peut marcher, il n'y a pas de chrono, elle accessible à tout
le monde. On s'amuse et à chaque zone balisée
on reçoit de la poudre de couleurs différentes.
C'est avant tout une grande fête.
Votre association organise déjà la
Champenoise. Pourquoi avez-vous décidé de
lancer une autre course festive ?
La Champenoise est complète depuis fin février
avec des chiffres totalement délirants : 1 700
dossards, plus de 63% de participants étrangers
contre 53 % en 2015, une trentaine de nations
différentes, 228 balades du lendemain c'est-àdire des visites d'exploitation chez des vignerons. Nous avions évoqué la Funny Run il y a
10 km d'Epernay
Le président de l'AC Aÿ estime que les courses festives
ont encore de beaux jours devant elles car elles
s'inscrivent dans la société de loisirs actuelle.
© l'Hebdo du Vendredi
Cette pratique sportive est recommandée à
plus d'un titre...
C'est forcément bon pour la santé. Le corps est
fait pour bouger. On parle aussi beaucoup de l'obésité...y a pas beaucoup de coureurs obèses ! (rires)
C'est aussi une liberté par rapport à d'autres
sports. Il suffit de se changer et d'enfiler des
baskets. Concernant la Funny Run, ce seront
surtout des groupes de copains qui viendront
pour se marrer. Ils sont bien mieux là qu'assis
dans un fauteuil !
Quels conseils donnez-vous à ces coureurs du
dimanche ?
Passer une visite médicale chez le médecin :
c'est le point de départ. Le risque existe.
Quelqu'un qui n'est pas entraîné peut se sentir
bien alors que son organisme n'est pas préparé
et va forcer. Les problèmes cardiaques ou les
douleurs aux tendons existent. Avant et après
l'entraînement je réalise quelques extensions en
me servant du bord du trottoir. Le débutant doit
alterner entre course et marche au début puis
augmenter progressivement les distances courues.
Propos recueillis par Fanny Lattach
4 Samedi 16 avril : Funny Run, Aÿ
Samedi 28 mai : La Champenoise
de la vallée de la Marne (Complet)
www.la-champenoise.com
quelques années mais ce n'était pas le bon
moment. Et on se disait que ce serait bien
d'organiser quelque chose à Aÿ, là où se trouve
notre club. La corrida de l'année dernière
n'a pas fonctionné comme nous l'espérions
(elle ne sera pas reconduite, ndlr) et à ce
moment-là nous avons repensé à l'idée
d'une course en couleurs. La corrida n'a
pas marché car c'était une course au chrono pur
et dur. Mais c'est fini ça !
Qu'est-ce que recherche la majorité des coureurs aujourd'hui ?
Le loisir. Avant nous organisions des courses
qualificatives au championnat de France à Aÿ et
nous faisions partie d'un circuit national de
marathon. Nous étions dans le top. Ensuite pour
notre malheur à nous, organisateurs dans des
petites communes, les grandes villes sont arrivées avec du budget et on a coulé. C'est un
Trois mois avant le départ, la Champenoise affiche déjà complet. Il ne reste plus aux participants qu'à réfléchir à
leurs déguisements. © AC AY
km à pied, ça use les souliers ? Pas
à croire les participants du 10 km
d'Epernay qui, depuis le lancement
de cet événement sportif il y a 6 ans, sont de
plus en plus nombreux à s'aligner sur la ligne de
départ. « Ça a augmenté de façon constante,
confirme Michel Avart, le président du Racing
club Epernay athlétisme, l'association qui organise la course en partenariat avec la Ville. La
première édition comptait environ 400 coureurs. Nous sommes passés à 1 400 arrivants
l'année dernière. Et nous remarquons aussi que
les comités d'entreprise s'inscrivent de plus en
plus. » L'engouement pour cette course s'explique de fait par sa longueur qui la rend accessible sans exiger un entraînement spécifique
comme pour un semi-marathon. Elle est
ouverte à tous pour peu que l'on s'entraîne deux
à trois fois par semaine. Certains jouent le
chrono car l'épreuve est qualificative pour les
championnats de France. Mais d'autres viennent avant tout pour se faire plaisir. « La première fois qu'ils participent, ils ne recherchent
pas la performance mais veulent courir en
niveau de l'Hôtel de Ville. Le parcours fera passer les coureurs par la place de la République,
le parc Roger-Menu, la rue de l'hôpital, pour
une arrivée sur le Jard après deux boucles de 5
km. « L'avenue de Champagne, ça ne paraît
pas comme ça, mais ça monte quand même ! »
prévient Michel Avart. Et de préciser que même
dans une optique de loisirs, le 10 km ne s'improvise pas. « Il ne faut pas y aller au pied levé
sinon on risque de se blesser. Je conseille de s'y
préparer trois mois à l'avance. » Pour ceux qui
voudraient se lancer cette année, ce sera donc
trop juste. Sauf à venir en spectateur encourager les coureurs qui auront besoin de soutien !
F.L
L'épreuve attire environ 1400 coureurs, un millier de plus qu'à ses débuts. © Ville d'Epernay
équipe, pour le côté convivial. L'année suivante
ils essaient de battre leur record personnel. On
est dans le sport santé, la détente. » Le départ
sera donné sur l'avenue de Champagne, au
4 10 km d'Epernay, vendredi 29 avril. Ouvert
aux licenciés comme aux non licenciés.
Certificat médical obligatoire. Tarif : 12 €
jusqu'au 23 avril, 15 € ensuite. Un euro par
engagement sera reversé à l’association
« Vaincre la mucoviscidose ». Inscriptions sur
www.rceathle.com ou le jour du départ.
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Solidarité
Qu'ils soient coureurs du dimanche ou
athlètes confirmés, des milliers de participants s'investissent chaque année dans les
manifestations sportives solidaires.
imanche dernier, à Châlons, la 21e édition
de Courir pour la vie a transformé le centreville en un gigantesque parcours sportif.
Plus de 1 600 inscrits se sont confrontés aux différents challenges proposés par le Lions club SaintVincent, le Club olympique Champagne Argonne
athlétisme (Cocaa) et leurs partenaires. « Je ne suis
pas sûr d'avoir accueilli autant de monde en 21 ans,
sourit Hubert Cartel, qui préside le Lions club.
D'autant que certaines années, jusqu'à 300 militaires participaient aux courses. Nous comptons
610 arrivants sur le 10 km et 278 sur le semi-marathon. Ce qui nous a épatés, c'est aussi le nombre de
personnes venues encourager les coureurs. » Et
l'implication d'environ 200 bénévoles, sur le pont
dès 6 heures du matin, a ajouté à la réussite de l'événement. Au commencement, cette manifestation
servait la cause du Sidaction. « Dès la quatrième
édition, on s'est orienté vers les jeunes en difficulté.
Les bénéfices sont reversés aux associations qui les
encadrent et leur permettent de partir en vacances,
dans les centres de plein air des Lions clubs. »
Un sponsoring
de plus en plus timoré
Si l'engouement des athlètes est resté intact au fil du
temps, le sponsoring, lui, se fait de plus en plus
timoré. « La Ville de Châlons nous a toujours sou-
Nouveauté
Dimanche dernier, petits et grands ont couru pour la vie à Châlons. © l'Hebdo du Vendredi
tenus, tant sur l'aspect financier que logistique.
Mais d'autres collectivités ont réduit leur budget,
parfois de moitié. Du côté des entreprises, on sent
bien que les temps sont difficiles. Nous étions
autour de 15 000 euros de sponsoring à l'époque.
Aujourd'hui, c'est plutôt 10 000. »
Plus de 5 000 participants
aux Virades de l'espoir
Les Virades de l'espoir souffleront leur 29e bougie
dans la Marne le 25 septembre. Déployées aux quatre coins de l'Hexagone chaque année par l'association Vaincre la mucoviscidose, elles fédèrent en
moyenne 5 000 participants sur le département, dont
près de 3 000 à Villers-Marmery. Au programme :
des randonnées et des courses à pied sur des parcours de 5 à 20 km, ainsi que deux circuits VTT de
18 et 36 km. « A l'origine, cette initiative reposait sur
un parrainage, qui consistait à collecter des dons
auprès de ses proches au kilomètre parcouru, rappelle Francis Faverdin, administrateur de l'association. Certains ont conservé ce principe, mais
aujourd'hui, chacun peut apporter son don sur la
base du volontariat. On trouvait que le fait de venir
donner de son souffle pour combattre cette maladie,
qui s'accompagne de problèmes respiratoires, était
un beau symbole. » Environ 95 000 euros sont collectés tous les ans sur l'ensemble des sites marnais.
« Nous sommes surpris et touchés de voir les participants exprimer leur motivation, alors que la mucoviscidose n'est pas toujours bien connue du grand
public. » Mieux, d'autres organisateurs se rallient à
cette cause. Fin avril, le 10 km d'Epernay reversera à
l'association un euro par participant.
EN BREF
Une Foulée des Sacres
toujours plus populaire
En quelques années, la Foulée des Sacres est
devenu un événement incontournable dans l'univers de la course à pied avec plus de 2 000 participants en 2015. La prochaine édition se déroulera le 11 juin. Course à pied urbaine et seminocturne de 8 km, au départ du parvis de la
cathédrale, cette manifestation prône le plaisir
de courir entre amis en laissant l’esprit de compétition au vestiaire, avec comme lors des précédentes éditions de nombreuses animations
tout au long du parcours proposées par l’équipe
des sapeurs pompiers de Reims et de la Marne.
Attention, cette épreuve est limitée à 2 500 participants.
Infos et inscriptions sur www.scap18.fr
Autres courses :
La Maizonnaise
Trois parcours nature, de 12, 19 et 35 km (12 à
20€), et la Maizo'rando de 12 ou 19 km (4€).
Dimanche 15 mai à Muizon.
Infos : http://foulees.muizonnaises.free.fr
ou 06 74 66 32 54
l
Trail et Rando de Trigny
Un trail de 18 km (14€), entre chemins de
vigne et forêt, et rando ou marche nordique de
10 km (8€). Dimanche 29 mai à Trigny.
Infos : www.scap18.fr ou 06 61 14 00 71
l
Trail des tordus
Trois trails au programme, de 12, 22 et 42 km
(12 à 27€), une marche nordique sportive de 24
km (12 à 18€) et une marche compétition de
12,4 km (12 à 18€), et un circuit de randonnée,
de 12 à 22 km (8 à 14€).
Dimanche 10 juillet à Verzenay.
Infos : www.efsra.com ou 03 26 09 22 41
l
Sonia Legendre
Conso
u sein du calendrier fourni des courses
natures, le duathlon de Sillery fait une
entrée remarquée. Se déroulant le 1er
mai et organisé par le club Reims Triathlon,
cette épreuve brille par son originalité et son
ouverture à tous les sportifs, quel que soit leur
niveau. « Nous avons un objectif, indique
Hervé Cordebar, vice-président du club rémois,
faire découvrir une discipline et donc proposer
des épreuves accessibles à tous, mêlant course
à pieds et vélo, en attendant peut-être un jour
la natation lors d'un triathlon. » Sur un
parcours pittoresque et vallonné le long du
canal et à travers le vignoble champenois et la
Accessible, cette première édition propose 4 épreuves Montagne de Reims, quatre épreuves sont au
pour tous les niveaux à parcourir à pied et à vélo.
programme. Les plus jeunes, âgés de 6 à 9 ans,
© Reims Triathlon
enchaîneront donc respectivement deux fois
250 m de course à pied, entrecoupé d'un 1 km de vélo sur route. Leurs aînés, de 10 à 13 ans, devront,
eux, courir deux fois 750 m et pédaler 5,4 km. Du côté des épreuves adultes (plus de 14 ans), deux
choix s'offrent aux participants : le Sprint à destination des sportifs confirmés et le Découverte à ceux
qui souhaitent d'abord tester la discipline. Avec le Sprint, les amateurs de duathlon ou triathlon s'y
retrouveront avec deux séances de course à pied de 5 et 3 km et une partie à vélo longue de 23 km.
Le circuit Découverte est donc, lui, plus accessible avec d'abord 3 km de course, suivis de 10 km de
vélo sur route et pour finir 1,3 km à galoper sur le bitume. Pas de difficulté insurmontable, même si
prévient le vice-président de Reims Triathlon, « quand on n'a jamais participé à un duathlon ou à
un triathlon, ça fait drôle au moment de descendre du vélo et de se mettre à courir, car on a l'impression de ne pas avancer. »
4 Duathlon de la Montagne de Reims, dimanche 1er mai, à partir de 10 h à Sillery. Tarifs :
épreuves jeunes 3/5€, Découverte 10/12€ et Sprint 20/25€. Renseignements et inscriptions sur
www.reimstriathlon.fr et sur place le jour de la course.
J.D
ace à la démocratisation de la course à
pied, les fabricants de chaussures de
running se sont adaptés en multipliant
les modèles innovants, tant sur le plan technique qu'esthétique. Il faut dire que si courir
est un sport qui se pratique facilement, être
bien chaussé est la seule condition sur
laquelle les pratiquants ne doivent pas badiner. « Lors de chaque impact, c'est 3 à 4 fois
le poid du coureur qui est supporté, d'où la
nécessité de se munir de chaussures capables
d'amortir correctement le choc et donc adaptées à la morphologie et au type de foulée de
chaque personne », explique Wilfried
Rutkowski, responsable de la boutique
S'il est facile de courir, encore faut-il bien s'équiper.
Running 3 à Reims. L'autre spécialiste rémois
© l'Hebdo du Vendredi
de la course à pied, Jean-François Arestier,
gérant de Footing+, précise « qu'une bonne paire de chaussure va soulager en particulier les articulations et le dos, diminuer les risques de blessure et surtout permettre aux coureurs, qu'il soit occasionnel
ou confirmé, de prendre un maximum de plaisir ». Dans ces deux magains spécialisés, jamais avares de
bons conseils personnalisés, chaussures et équipements divers et variés s'étalent généreusement. Hier plutôt sobres, les running ne sont plus aujourd'hui seulement vues comme un simple équipement technique,
mais bien comme un produit de consommation à part entière où l'esthétisme à son importance. Plus
design, plus colorés et plus flashy, ils en existent des dizaines de modèles différents. « L'esthétisme est un
critère qui rentre clairement en ligne de compte, en particulier chez la clientèle féminine, mais qui arrive
toujours après le confort », assure Wilfried Rutkowski. Comptez ainsi entre 100 et 180€ pour bien vous
chausser, même si les deux boutiques proposent quelques bonnes affaires sur les fins de série tout au long
de l'année.
4 Running 3, 2 rue Saint-Jean Césarée à Reims. www.running3.com
Footing+, 104, rue Chanzy à Reims. www.footingplus.fr
J.D
6
SOCIÉTÉ
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Service départemental d'incendie et de secours
Jugeant injuste la répartition de cette contribution financière entre les différents territoires marnais, la Communauté d'agglomération de Châlons (Cac) a saisi le tribunal
administratif et suspendu la somme qu'elle
verse habituellement au Service départemental d'incendie et de secours (SDIS).
Explications.
e vendredi, dans un courrier adressé à tous
les membres du conseil d'administration
du SDIS, Bruno Bourg-Broc, le président
de Cités en Champagne, a tenu à expliquer sa
démarche. « Nous ne remettons absolument pas
en cause le budget du SDIS, ni sa gestion,
insiste-t-il. Et il ne s'agit pas non plus de capitaliser ou d'utiliser cet argent autrement, puisque
nous consignons chaque mois auprès de la
Caisse des dépôts la contribution habituellement
versée au SDIS. » D'après lui, cette suspension
s'est vue automatiquement engagée par le dépôt
d'un recours au tribunal administratif, et ce, malgré le caractère légalement obligatoire de ladite
contribution.
Un coup de pouce de 70
euros par habitant, contre
45 euros chez les Rémois
En cause : la situation jugée inéquitable par la
Cac entre les différentes intercommunalités marnaises. « En 2015, nous avons financé ce ser-
En 2015, Cités en Champagne a financé les services d'incendie et de secours à hauteur de plus de 5 millions d'euros. © l'Hebdo du Vendredi
vice à hauteur de plus de cinq millions d'euros,
soit environ 70 euros par habitant. » Les territoires rémois, sparnacien et vitryat ont respectivement payé l'équivalent de 45, 55 et 42 euros
par habitant. « On évoque le nombre d'effectifs
pour justifier ces inégalités. Mais les textes stipulent que des critères de calcul et d'attribution
doivent être votés pour répartir cette somme.
Cela n'a jamais été fait. » Et la question avait
déjà été soulevée plusieurs fois par le passé.
« On nous a longtemps promis la mise en place
d'un groupe de travail pour définir ces critères.
Cette commission a finalement été créée, mais la
nouvelle répartition ne s'appliquera qu'à partir
de 2017, et de façon progressive. Nous ne pouvons l'accepter. » La Cac réclame également la
révision de sa participation financière au SDIS
depuis 2013, et le remboursement qui en découlera. Evidemment, l'initiative risque rapidement
d'avoir un impact sur le fonctionnement du
SDIS. « Nous n'en portons pas la responsabilité,
assume l'élu. Nous ne faisons pas cela par
caprice. Il existe des jurisprudences qui ont déjà
donné raison à des collectivités se trouvant dans
le même cas de figure. »
De son côté, Charles de Courson, qui préside le
conseil d'administration du SDIS, a demandé au
préfet de la Marne l'ouverture d'une procédure
de mandatement d'office. « C'est une mesure
conservatoire pour protéger la continuité du service assuré 24 h /24 par le SDIS. La Cac n'a pas
payé sa contribution depuis janvier, ce qui
représente environ 1,2 million d'euros de moins
pour notre budget. Nous disposons d'un fonds de
roulement modeste. Si la situation se poursuit,
nous serons confrontés à de sérieux problèmes
de trésorerie d'ici septembre ou octobre. » Puis
de préciser que « cette contribution tient compte
de l'inflation, de l'évolution des casernes, de la
gestion des pompiers et du matériel, ou encore
du temps d'intervention. Sur une agglomération
comme Châlons, il est d'environ 7 ou 8 minutes.
Mais on peut vite attendre les 30 minutes en zone
rurale. Je regrette qu'un recours ait été déposé
alors qu'un groupe de travail étudie la question
depuis plusieurs mois. Je pense que la Cac perdra ce recours, mais laissons la justice se prononcer. »
Sonia Legendre
EN BREF
Pascal Obispo annoncé à Foire en scène
Après Dire Straits Legacy, Kendji Girac ou encore Souchon & Voulzy, un autre
grand nom de la chanson française rejoint la programmation de Foire en scène :
Pascal Obispo. Il se produira le mercredi 31 août à Châlons, et parrainera également l'édition 2016 des Foires de Champagne à Troyes, du 28 mai au 5 juin prochains.
La Croix-Rouge ouvre sa braderie de printemps
Comme chaque année, en marge de la campagne de collecte nationale, la Croix-Rouge française et ses
bénévoles organisent leur braderie de printemps. Rendez-vous mercredi 13 et jeudi 14 avril, de 10 h à
17 h 45 dans les locaux de la délégation départementale (45 bis, avenue du Général de Gaulle).
Les élus à la rencontre des habitants
La prochaine permanence de l'équipe municipale se tiendra le samedi 9 avril, de 10 h à 12 h près du marché, à l'angle de la place Godart. Sur place, le député-maire Benoist Apparu et plusieurs adjoints répondront aux questions des habitants.
Distribution gratuite de compost
En lien avec la Semaine nationale du compostage de proximité, la Communauté d'agglomération organise une distribution gratuite de compost à la déchèterie de Châlons (chemin des Grèves). Les habitants
intéressés devront présenter un justificatif de domicile et apporter un contenant (maximum de 100 litres
distribués par foyer). Rendez-vous samedi 9 avril de 9 h à 19 h et dimanche 10 avril de 9 h à 13 h.
L'opération zéro phyto se poursuit
Initiée en 2015 à Croix-Dampierre et au Mont-Héry, la démarche Objectif zéro phyto a permis de supprimer l'utilisation de produits phytosanitaires sur plus de 15 000 mètres linéaires de voiries, et sur quasiment 13 000 m2 d'allées de parcs et jardins. Prochaines étapes : la végétalisation du parking du MontHéry et des îlots Malraux, puis le passage au zéro phyto pour toutes les allées des parcs et jardins châlonnais ainsi que sur trois nouveaux quartiers (Frison-Gare Orléans, Clamart-Madagascar et Grévières).
Pour rappel, à compter du 1er janvier 2017, ces produits seront strictement interdits aux collectivités
locales et aux établissements publics pour l'entretien de leurs espaces verts.
Cotisation foncière des entreprises : demandez le crédit d'impôt
Jardinerie Animalerie
43, Chaussée du Port - CHÂLONS - 03 26 70 58 00 - Ouvert 7j./7
Pour la seconde année, grâce au dispositif d'exonérations fiscales et sociales mis en place suite au départ
de l'armée, les commerçants et artisans châlonnais employant moins de 10 salariés et réalisant un chiffre
d'affaires inférieur à deux millions d'euros peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt sur leur Cotisation foncière des entreprises (CFE). Soit jusqu'à 750 euros par an et par salarié présent depuis plus d'un an. Avant
le 1er mai, cette demande et les justificatifs nécessaires doivent être joints à la déclaration de CFE puis
adressés aux services fiscaux référents. En 2015, plus de 250 entreprises ont réclamé ce crédit d'impôt,
pour un total de 581 000 euros accordés. Contacts : Mission CRSD (03 26 26 17 99), Chambre de commerce et d'industrie (03 26 21 11 33) ou Chambre de métiers et de l'artisanat (03 26 40 64 94).
7
SOCIÉTÉ
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Friches militaires
La Communauté d'agglomération vient
d'acter la signature d'un protocole d'accord avec le groupe Stratègéco
International pour reconvertir les 36 hectares de l'ancienne caserne Corbineau et
y dessiner une Smart city. D'ores et déjà,
le projet soulève des interrogations.
'ici peu, Cités en Champagne sera fixée
sur les demandes d'acquisition qu'elle a
adressées au ministère de la Défense. A
savoir, la cession à l'euro symbolique du terrain
militaire Hawk, situé chemin de Melette, et du
quartier Corbineau, tous deux désertés depuis le
départ de l'armée. A l'époque, le député-maire de
Châlons, Benoist Apparu, avait émis des réserves
quant au rachat pur et simple de ces friches. « Je ne
voulais pas reprendre des terrains militaires sans
avoir de projets solides et réalisables financièrement pour les reconvertir. A partir du moment où
ces projets existent, je les soutiens. » Aujourd'hui,
la Sem champenoise énergie et ses partenaires
planchent sur la réalisation de panneaux photovoltaïques sur la zone Hawk, tandis que les négociations se poursuivent avec le groupe Stratègéco
International pour bâtir une Smart city (ou ville
intelligente) sur Corbineau. Soit près de 36 hectares qui pourraient accueillir, à terme, des cottages
d'habitation labellisés Bâtiments basse consommation (BBC) voire passifs. Le projet comprend également la construction de bureaux, de commerces
et autres structures de loisirs dans les bâtiments
réhabilités, et permettrait d'ajouter au désenclave-
mique, le risque zéro n'existe pas. « Mais nous
avons mesuré ce risque et expliqué nos attentes au
groupe. Ce projet est estimé entre 80 et 90 millions
d'euros. Nous allons évidemment mener une étude
d'impact. » Et Bruno Bourg-Broc, le président de
l'agglomération, de rappeler que le rôle de la collectivité, dans ce type de projet, est bien de réunir
les conditions nécessaires à l'implantation économique. « Nous ne concrétiserons ce projet que si
les conditions de sûreté, pour nous comme pour
notre partenaire, sont garanties. Notons tout de
même que moins d'un an après le départ des militaires, nous avons déjà une idée assez précise sur
l'occupation potentielle de ces terrains. On ne peut
que s'en réjouir. » A suivre.
Sonia Legendre
La commune de Fagnières planche elle aussi,
depuis plusieurs années, sur un projet de Smart
city dédié aux séniors. « C'est un projet LVA,
comme Les villages actifs, qui pourrait voir le
jour à l'horizon 2017 voire 2018, précise Alain
Biaux, le premier magistrat. Il s'étendra sur quatre hectares, sur la friche urbaine située entre le
centre Leclerc et le lotissement des Collines. » A
terme, 84 pavillons passifs, en bois et spécialement équipés pour les personnes âgées, sortiront
de terre, ainsi qu'une trentaine de studios. « Le
tout géré par une maison centrale, avec des services et des loisirs à la carte pour les résidents,
et peut-être une maison de la santé. »
Pendant ce temps, à Fagnières...
Après la Smart agriculture, le territoire châlonnais se tourne vers le concept de Smart city pour reconvertir les
friches militaires suite au départ de l'armée. © l'Hebdo du Vendredi
ment de la Vallée Saint-Pierre. Objectif : créer à
Châlons l'un des premiers quartiers à énergie positive de France. Mais avant cela, ledit groupe devra
trouver des financeurs pour commercialiser les
parcelles de la friche.
Un projet estimé entre 80
et 90 millions d'euros
Lors du dernier conseil communautaire, plusieurs
élus ont fait part de leurs interrogations sur ce dossier, notamment en termes de coût, de calendrier et
de risque financier. « Vous prévoyez les premières
commercialisations d'ici juillet, mais c'est utopique, dixit Alain Goze, qui préside l'Association
des personnalités civiles socialistes, écologistes et
républicaines (APCSER). Avez-vous réalisé une
étude de faisabilité en amont ? Quelle garanties
financières avons-nous face à ce porteur de projets
et contre une possible spéculation foncière ?
Lorsqu'on présente un tel dossier sur la place
publique, il faut qu'il tienne la route. » De l'avis de
Jérôme Mat, vice-président de Cités en
Champagne en charge du développement écono-
  
LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT
LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007).
Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).
Office Notarial
de WITRY LES REIMS
TERRAIN A VENDRE A BOULT SUR SUIPPE
Hors lotissement, de forme rectangulaire, expo sud
et environnement calme
Ref. : 12631/150
Prix : 71 000 euros
Laurent QUINART
Site et annonces sur : http://laurentquinart.notaires.fr
Emmanuel CAILTEAUX
2, avenue de Rethel
51420 Witry-les-Reims
APPARTEMENT A VENDRE A REIMS
SECTEUR HAUTS DE MURIGNY
Au 3 ème étage avec ascenseur dans petit
immeuble comprenant 4 étages, un appartement
de type 3, comprenant Entrée avec placard,
salon - séjour ouvert sur cuisine équipée avec
balcon, wc, salle de douches, pièce noire et
deux chambres. Cave en sous-sol. DPE : D
Ref. : 12631/148
Prix : 130 400 euros
A VENDRE A REIMS
QUARTIER JEAN JAURÈS
MAISON DE VILLE, COMPRENANT :
- au rdc : entree, deux pieces, cuisine,
wc et douche
- au 1er etage : une chambre, salon - salle à
manger, cuisine, salle de bians avec wc, wc,
- au dernier etage : deux pièces aménageables
Jardin, cave et garage carrelée
avec porte motorisee et atelier. DPE : D
Ref. : i12631/126
Prix : 233 800 euros
Service Immobilier : 03 26 97 25 94
www.cailteaux-witrylesreims.notaires.fr
A VENDRE A WARMERIVILLE
UNE MAISON COMPRENANT :
- au rdc : entrée, cuisine, deux pièces,
salle de bains avec wc
- à l étage : deux chambres et un grenier
Cour Jardin en face de la maison
Travaux à prévoir (chauffage, aménagement...)
DPE VIERGE
Ref. : i51057/64
Prix : 110 600 euros
MAISON A VENDRE A 30 MIN DE RETHEL
UNE MAISON COMPRENANT :
- au rdc : salle à manger, salon
avec cheminée insert, cuisine équipée,
salle de bains avec sauna, wc,
- à l'étage : palier, wc, trois chambres
dont une en enfilade, dressing, salle d'eau à faire
et dégagement.
Jardin avec dépendances: remise, atelier et garage
Sous-sol total DPE : D
Ref. : 12631/153
Prix : 142 400 euros
TERRAIN A VENDRE A CAUREL
HORS LOTISSEMENT, ENVIRONNEMENT CALME
Terrain à viabiliser d'une surface de 678 m² d'une
façade d'environ 9 m
Ref. : 12631/152
Prix : 78 700 euros
Office Notarial Foch
G ARCIS-LE-PONSART - Terrain de 795 m² (alimenté
en eau/électricité) clos et arboré destiné à la construction
d'une maison à usage d'habitation offrant une vue dégagée
sur la Vallée de l'Ardre. Bâtiment existant (40 m² environ)
à usage de garage, box à chevaux et pièce.
Réf :052/0918
68 000,00 €
REIMS COURLANCY
Maison de ville à rénover
avec jardin comprenant :
- au rez-de-chaussée: séjour double
avec cheminée, cuisine, salon
donnant sur le jardin, buanderie,
- au 1er étage: palier, bureau,
deux chambres, SDB,
- au 2eme étage: palier,
deux chambres, grenier.
Cave - Chauffage gaz
DPE : en cours.
Prix : 269 000,00 € HNI
G REIMS, SECTEUR JEAN JAURÈS, maison d'habitation
comprenant au Rch : entrée, wc, couloir, séjour, cuisine.
Au 1er étage : couloir, wc, salle de bain, 2 chambres.
Au 2ème étage : couloir, 2 chambres, grenier. Cour.
Dépendance (atelier, chaufferie). - Classe énergie : E
Réf : 052/1049
180 000,00 €
G REIMS, Appartement T3 au 8ème étage comprenant :
G REIMS, T3 - Appartement au rez-de-chaussée et
1er étage avec courette et abri. Au Rch : entrée, wc, couloir,
cuisine, séjour. Au 1er étage : palier, wc, couloir, deux
chambres, salle de bain.
- Classe énergie : C
Réf : 052/1051
161 000,00 €
REIMS CHALET
Appartement de 110m² avec 3 ch
et 2 sdb + garage + stationnement.
DPE : D – Charges : 2.916 €/an –
Copro de 87 lots
Prix : 135.000,00 € HNI
PONTFAVERGER
Du potentiel pour cette maison de
120m² avec gd jardin et garage,
composée dʼun gd séjour, dʼ un bureau et de trois chbres. Travaux de
rafraichissement à prévoir. DPE : E
Prix : 150.000,00 € HNI
REIMS
RUINART DE BRIMONT
Immeuble de rapport dʼune
superficie de 220m², rénové
en 2010 et 2014 (sauf
communs), composé de deux
F2, un F3, un F4 loués.
Revenu brut mensuel :
2.100 €.
G REIMS, SECTEUR HIPPODROME, maison plain-pied
comprenant : entrée, cuisine, séjour en deux parties,
trois chambres, salle de bains, toilettes, dégagement. Garage
individuel. - Classe énergie : E
Réf : 052/1056
210 000,00 €
G REIMS, SECTEUR STE ANNE, une maison d'habitation
comprenant au rez de chaussée : entrée, salon-salle à
manger, cuisine ouverte, pièce vitrée sur jardin, WC avec
lavabo, chaudière à condensation. Garage, petite cave, jardin.
Au 1er étage : couloir, 5 chambres, salle de bains, WC.
- Classe énergie : D
Réf : 052/1029
280 000,00 €
Prix : 360.000 € HNI
BERRU - CORPS DE FERME
A rafraichir, composé dʼune
maison habitation en pierres
meulières de 150m², une grande
grange et dépendances. Charme
de lʼancien (parquets chêne,
cheminées marbre…). DPE : E.
Prix : 262.000,00 € HNI
03 26 03 25 56
03 26 03 27 02
1, place de la Mairie - 51490 BEINE-NAUROY
Contact : laetitia.pigeot@notaires.fr
29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28
www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com
G RUE GAMBETTA – ENTRE CENTRE-VILLE ET ST REMI Type 2 spacieux au dernier étage comprenant : entrée, séjour,
cuisine, chambre, salle de bain, wc. Chauffage individuel gaz.
Double vitrage. Classe énergie : D
Loyer 495€ - Charges 63€ - Prov./frais bail 247,50€
G A BACONNES, Maison d'habitation d'environ 190m²
APPARTEMENTS
au 2ème étage comprenant : entrée, dégagement,
quatre pièces, cuisine, salle de bains, wc, placards,
séjour et loggia. Cave au sous-sol.
- Classe énergie : D
Réf : 052/1044
130 000,00 €
BEINE-NAUROY
Pavillon de 1999 en parfait état
composé dʼun RDC et dʼun étage,
avec 4 chbres dont une au Rdc, séjour
double, cuisine séparé, sur terrain
de 805m². Garage. DPE : en cours.
Prix : 250.000,00 € HNI
MAISONS REIMS/DISTRICT
ment - parcelles viabilisées de 800 à 1000 m² environ,
libres de tout constructeur.
Réf :052/0796
à partir de 99.000 €
G REIMS, T4 - Quartier Jean-Jaurès, un appartement
DONTRIEN
A vendre deux grands terrains
à bâtir non viabilisés de 1.200m²
chacun situés à proximité du centre
du village.
Prix : 63.000 € HNI lʼunité
Prix : 365.000 € HNI
G ENTRE REIMS ET RETHEL - Terrains à bâtir Lotisse-
entrée, cuisine équipée, une chambre, salle de bains, salonséjour avec balcon, wc, un grand placard avec penderie.
Cave au sous-sol. Chauffage collectif, ascenseur, gardien.
- Classe énergie : E
Réf : 052/1045
120 000,00 €
REIMS LAON – PLACE LUTON
Studio renové en rdc compr. gde pièce
avec coin cuisine, sdb avec dche, wc.
Lumineux et bien agencé. Vendu avec
jardin privatif de 40m². Copro de 16 lots.
Charges : 512 € /an. DPE : Vierge
Prix : 49.000 € HNI
REIMS
SECTEUR SEBASTOPOL
Immeuble de rapport en
pierres de taille dʼarchitecture
remarquable, dʼune superficie
de 220m², rénové en 2008,
composé de quatre F2,
deux F1 et jardin loués.
Revenu brut mensuel :
2.600 €.
H E RV É C I R E T E T I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T
TERRAINS À BÂTIR
SÉLECTION
BAZANCOURT
Pavillon tradit. de 2004, sur sous-sol
complet, avec cuisine ouverte sur
gd sal-séj, une chbre avec sdd, à
lʼétage 3 chambres, sdb. Terrain de
1.056m². DPE : C
Prix : 285.000 € HNI
G BETHENY - Le Petit Betheny, une maison à usage
d'habitation comprenant au Rez-de-chaussée : entrée,
une chambre, cuisine meublée et équipée, séjour-salon
ouvert sur jardin. A l'étage : palier, salle de bains avec
double vasque, douche et baignoire, 4 chambres. Terrain
clos. Sous-sol sur toute la surface de la maison dont garage
pour 2 voitures. - Classe énergie : E
Réf : 052/1021
300 000,00 €
G REIMS, SECTEUR AVENUE DE PARIS, une maison
d'habitation comprenant : Au sous-sol : atelier, cave, laverie,
une pièce. Au Rch : entrée, salon, salle à manger, cuisine,
cellier, wc. Au 1er étage : 2 chambres, dressing, bureau,
salle de bains et douche, wc, lingerie. Au 2ème étage :
2 chambres, salle d'eau, wc, grenier. Jardin.
- Classe énergie : C
Réf : 052/1053
475 000,00 €
G BETHENY, Maison d'habitation - Entrée, grande cuisine,
séjour, WC. Au 1er : 2 chambres, dressing, salle de bains,
bureau, WC, laverie. Au 2ème : 1 chambre, salle de bains,
WC. Garage, jardin.
- Classe énergie : E
Réf : 052/1019
550 000,00 €
MAISONS EXTERIEUR
G COURCY, Maison d'habitation - tous commerces à proximité
- comprenant au RDC, une entrée, cuisine, une chambre, salonsalle à manger, WC, salle d'eau. A l'étage : une chambre. Classe énergie : E
Réf : 052/991
190 000,00 €
sur plusieurs 1/2 niveaux. 5 chambres, 1 bureau, dressing,
1 grand salon-salle à manger d'environ 40m² avec mezzanine
donnant sur cuisine ouverte toute équipée. 1 salle de bains,
1 salle de d'eau, 2 WC, garage + emplacement 3 véhicules,
terrasse de 45m², jardin. - Classe énergie : E
Réf : 052/1014
268 000,00 €
G A JONCHERY-SUR-VESLE, une maison d'habitation comprenant au Rch ; entrée, cuisine équipée, salon, salle à manger, wc. Au 1er étage : trois chambres, salle de bains, wc. Au
2ème étage : une chambre, une salle de douche avec wc, grenier. Cave, cour, jardin, lingerie, garage. - Classe énergie : E
Réf : 052/1055
290 000,00 €
G RUE GAMBETTA – APPARTEMENT AVEC COUR PRIVA-
TIVE - Type 2 comprenant :séjour, cuisine, chambre, salle dʼeau,
wc. Chauffage individuel gaz. Double vitrage. REFAIT A NEUF
– COUR PRIVATIVE. Classe énergie : en cours
Loyer 525€ - Charges 55€ - Prov./Frais de bail 262,50€
G RUE DE VESLE – CENTRE VILLE - Type 2 situé au 4ème
étage dʼune résidence avec ascenseur et gardien comprenant :
séjour avec balcon donnant sur cour intérieure et cuisine ouverte, chambre avec placard, débarras, salle de bains avec WC.
Parking en sous-sol. Classe énergie : E
Loyer 550€ - Charges 55€ - Prov./Frais de bail 275€
G RUE EDOUARD MIGNOT – GARE - Type 2 situé au 1er
étage dʼune résidence récente avec ascenseur comprenant :
entrée, débarras, séjour, cuisine meublée et équipée (plaques
de cuisson, hotte), chambre, salle de bains, wc. Parking en
sous-sol. Classe énergie : E
Loyer 550€ - Charges 55€ - Prov./Frais de bail 275€
G RUE LAGRIVE – CLEMENCEAU - Type 3 lumineux situé au
G CERNAY LES REIMS, Maison d'habitation - Au Rez-de-
chaussée : entrée, cuisine, salle de bains, wc, séjour double,
1 chambre. Au 1er étage : 3 chambres, wc, 1 débarras. Soussol complet divisé en garage, cave et lingerie. Pergola. Jardin.
- Classe énergie : F
Réf : 052/1037
310 000,00 €
LOCATIONS
G RUE ALBERT THOMAS / SECTEUR FAC DE SCIENCES
- Type 2 situé au dernier étage dʼuns résidence avec ascenseur
comprenant : entrée, cuisine meublée équipée, salon avec
balcon, dressing, chambre avec balcon, salle de bains, wc.
Classe énergie : E
Loyer 489€ - Charges 180€ - Prov./Frais bail 244,50€
2ème étage dʼune résidence calme dans quartier recherché et
proche tous commerces comprenant : entrée, séjour, cuisine
meublée et équipée, 2 chambres dont 1 avec balcon et placards, salle dʼeau meublée, buanderie, dressing, wc séparés.
Cave en sous-sol. Classe énergie : C
Loyer 471€ - Charges 130€ - Prov./Frais de bail 235€
G RUE GAMBETTA – PROCHE TOUS COMMERCES - Type
3 au 2ème étage comprenant : entrée, séjour, cuisine, 2 chambres, dressing/bureau, salle de bain, wc. Chauffage individuel
gaz. Double vitrage. Classe énergie : D
Loyer 600€ - Charges 60€ - Prov./frais bail 300€
MAISON
G BETHENY - Maison indépendante de 148,85 m² habitables
située sur une parcelle de 1331 m² comprenant : entrée, séjour
double avec cheminée insert, cuisine meublée, bureau, salle
dʼeau avec wc, véranda avec accès cave. A lʼétage palier, 4
chambres, salle de bains avec wc. Jardin. Classe énergie : E
Loyer : 1 007€ - Prov./frais bail 503,50€
Les prix sʼentendent émolument de négociation compris conformément au décret n°93.1060 du 09/09/93, barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au-dessus de 45.735 € + TVA 20%
MAISONS REIMS DISTRICT
EXCLUSIVITÉ QUARTIER JJAURÈS/CHÂLET,maison ancienne avec garage (double) et grand jardin (env 400 m²). RDC comprenant gde entrée, cuisine, séjour, une
chambre et SDD. A l'étage : palier, une chambre et bureau (3 p en enfil). Cave.
CC au gaz. Classe énergie :vierge
Prix : 187 000 €
EXCLUSIVITÉ Sect Gal Battesti (sect Robespierre/Luton) maison ancienne d'env
90 m² hab avec garage et jardin comprenant cuis, sal/séj au RDC. A l'étage : 3
chambres, cabinet de toilette. Comble aménagé : une grande chambre avec
SDD. Sous/sol total. Cave. Travaux à prévoir.
Prix : 167 000 €
EXCLUSIVITE POMMERY / AXE RAPIDE ZONE FARMAN - Maison sur
301 m² de terrain. Surf hab : 110 m² comprenant au RDC : Entrée, séjour
(36m²), cuisine éq, buanderie, Wc. A l'étage : 3 ch, SDB et SDD, terrasse Cave et garage - Chauff au gaz. ENSEMBLE AGREABLE
Classe Energie : Vierge
Prix : 198 000 €
PROXIMITÉ BEZANNES, pavillon jum de 6 pièces principales comprenant cuisine équipée, séjour/salon sur terrasse et jardin clos au RDC. A l'étage : 4 chambres et SDD récente. Sous/sol. Garage attenant. CC au gaz Prix : 208 000 €
EXCLUSIVITÉ Europe, maison jum d'un seul côté, en bon état général, avec
garage et jardin. 4/5 pièces comprenant cuisine équipée de 20 m², salon 22 m²,
cab toilettes. A l'étage : 2 chambres, SDB et grand palier/bureau. Fenêtres PVC,
volets roulants électriques. CC au gaz. Classe énergie : E
Prix : 177 000 €
VAL DE MURIGNY, pavillon secteur calme, de 5 pièces principales avec garage et jardin. Séjour 29 m² avec cheminée/insert, cuisine équipée au RDC. 3
chambres et SDD à l'étage. Bon état général. Fenêtres PVC, volets roulants électriques. Classe énergie : en cours
Prix : 215 000 €
SECT REIMS LA NEUVILLETTE - Maison bien entretenue comprenant au
RDC : Entrée, Séjour (18m²), cuisine, WC. A l'étage : 3 ch, SDB/WC. Sous-sol
avec partie garage. Chauff gaz. Terrain clos : 159 m². SECTEUR CALME
et AGREABLE.
Prix : 176 700 €
SECT SAINTE ANNE, maison indépendante 4 pièces, avec dépendance d'env
45 m² avec partie garage. Jardin. Environ 85 m² hab, comprenant séjour/salon
22 m², cuisine équipée, dégagement/bureau au rdc. A l'étage : 3 chbres et SDB.
Cave. CC au gaz. Classe énergie : en cours
Prix : 235 000 €
PROCHE REIMS(environ.Witry les Reims), secteur recherché, maison CONTEMPORAINE récente, indépendante, de 7/8 pièces. Environ 180 m² habitables.
Excellent état général. Prestations de bonne qualité. Garage. S/sol aménagé.
Jardin. Classe énergie : B
Prix : 527 000 €
DISTRICT AXE TAISSY - PLAIN PIED de 250 m² habitables, contemporain et
indépendant, sur 717 m² de terrain clos, comprenant : Vaste entrée, Bel espace
séjour/cuisine équipée (80m²), bureau (20m²), 4 ch dont une de 40 m² (5è possible), 3 SDB. Piscine de nage chauffée. Deux parkings couverts. ENSEMBLE TRES
AGREABLE.
Prix : 655 000 €
REIMS VILLE, secteur apprécié, Maison indépendante d'environ 195 m² hab
de plain-pied sur un terrain clos de 660 m². PISCINE. Beaux volumes bien
distribués. Séjour/salon de 58 m² avec chem, gde cuisine ouverte, 3 gdes
chbres, 2 SDB, 2 Wc. Ss/sol total avec pièce aménagée (bureau), lingerie, cave.
Gd garage et parking. ENSEMBLE TRES AGREABLE.
Prix : 703 000 €
SECT HOTEL DE VILLE, maison ancienne en pierre, datant du 18ème, avec
charme et cachet. Beaux volumes bien distribués. Env 260 m² hab. Salon avec
cheminée 29 m², s à m 20 m², gde cuisine 17 m² donnant sur cour agrémentée,
close de murs, sans vis-à-vis. 3 gdes chbres au 1er étage, 2 SDB, bureau. 3 chbres
et SDD au second. Grenier, cave. Lingerie. CC au gaz. RENSEIGNEMENTS UNIQUEMENT SUR RDV A L ETUDE. Classe énergie : E.
Prix : 780 000 €
MAISONS CAMPAGNE
EXCLUSIVITÉ VERZY maison ancienne à rénover, de 4 pièces principales
(env 95 m² hab) + grenier aménageable. Garage. Courette.
Classe énergie : DPE Vierge
Prix : 107 000 €
SECTEUR MUIZON, sur 2600 m² de terrain clos, sans vis-à-vis, vaste maison
indépendante, d'env 320 m² hab sur deux niveaux comprenant au RDC
vaste réception avec cheminée (env 65 m²) cuisine équipée 14 m² et belle
véranda à vivre de 38 m², lingerie, 3 chambres et 2 SDB. A l'étage :
bureau (mezzanine) et grande pièce aménagée de 80 m² (cloisonnable).
Sous/sol total avec partie garage. Grande terrasse avec spa. Beau jardin.
Ensemble très agréable.
Classe énergie : E
Prix : 517 000 €
VIGNOBLE SECTEUR VERZY maison ancienne avec charme et cachet,
d'env 140 m² hab, comprenant cuisine, séjour/salon, bureau au RDC.
A l'étage : 3 chambres dont une avec mezzanine (bureau), SDB. Grenier. Cc
au gaz. Cellier. Cour sans vis-à-vis. Bon état général. Ensemble très agréable.
Classe énergie : D
Prix : 199 000 €
VIGNOBLE SECT VERZENAY - Maison récente et indépendante sur 500 m²
de terrain. Sous-sol avec partie garage (2 voitures) - Surf hab : 150m²
comprenant au RDC : Entrée, séjour (50m²), cuisine éq , 1 ch, SDD, Wc.
A l'étage : mezzanine, 3 ch, dressing, SDB, Wc. Chauff gaz. Cave voutée.
ENSEMBLE TRES AGREABLE.
Classe énergie : E
Prix : 311 000 €
FISMES, secteur calme et agréable, maison ancienne en pierres, avec dépendances. Ensemble avec beaucoup de charme et cachet. Beau terrain clos (1847 m²). Maison d'env 170 m²
hab compr cuisine/repas, séjour, salon avec gde cheminée au RDC. A l'étage : 3 chambres,
bureau et SDB. Dépendance/réception de 36 m² sur le jardin, garage, jardin parfaitement
entretenu, arboré et clos. CC au gaz.Classe énergie : C
Prix : 388 000 €
SECT LES MESNEUX, maison contemporaine récente, de 6 pp sur 1000 m² de terrain clos
avec piscine chauffée. Réception de 75 m² avec partie cuisine entièrement équipée, suite
parentale (ch, dressing et SDB, 30 m²). Gdes baies sur terrasse de 80 m²/piscine. A l'étage : 3
chbres dont deux avec dressing et SDD (19 m² chacune). SS/SOL TOTAL avec partie garage.
Parkings. Prestations de qualité, tout confort. Classe énergie : E.
Prix : 620 000 €
MASSIF SAINT THIERRY - Maison d'architecte de plain pied dans un
environnement très agréable - Beaux volumes offrant une surf hab d'env
300 m². Vaste réception (67m²), bureau, cuisine équipée (35m²). 5 chambres
dont une de 40 m² avec SDB et dressing attenants. 2 SDB, 1 SDD. Terrain
de 3709 m² avec piscine chauffée. ENVIRONNEMENT TRES AGREABLE.
Classe énergie : en cours
Prix : 827 000 €
APPARTEMENTS
CENTRE VILLE, très bel appartement 6 pièces avec cachet, d'env 165 m² au 1er étage d'un
immeuble en pierre de taille parfaitement entretenu. Réception de 45 m² avec cheminée,
cuisine équipée, lingerie, 3 chambres, bureau, SDB et SDD. Grande cave de 65 m².
Très bon état général. Bonne luminosité. Possibilité de garage en location à prox.
Classe énergie : C
Prix : 550 000 €
EXCLUSIVITE - AV LAON - Appart de 3 pp situé au 1er étage avec ASC. Surf hab : 68 m² comprenant : Entrée, séjour avec balcon, cuisine, 2 ch, SDB. Wc. Chauff élect. Cellier. Ensemble en
bon état. Classe Energie : D
Prix : 99 000 €
Sect AV D’EPERNAY prox tramway, facs, accès rapide CV, 4 pièces au 1er étage
d'une petite copropriété (sans asc). Env 72 m² hab, séjour/salon et 2 ch (ou salon
3 ch), cuisine équipée, SDB. Bon entretien général. Charges ind (cc au gaz, chaud
récente). Cave et parking extérieur. Classe énergie : E
Prix : 117 000 €
Sect Courlancy, Résidence avec ascenseur, 4 pièces d'environ 79 m² avec séjour
double et 2 chambres. Cuisine meublée. BALCON sur verdure. Bon entretien général avec rafraîchissements à prévoir. Fenêtres PVC. Cave et parking en sous/sol.
Accès rapide centre ville et tramway. Classe énergie : D
Prix : 187 000 €
POMMERY résidence très récente de bon standing, bel appartement 5 pièces en excellent
état, avec balcon tout autour, comprenant séjour de 35 m², cuisine, 3 chambres, SDD.
Bonne luminosité. Ascenseur. Garage en sous/sol. Vue sur verdure. Secteur calme et agréable.
Classe énergie : C
Prix : 289 000 €
PROXIMITE BOULINGRIN- Appartement 5 pièces d'env 137 m² au 2ème et dernier étage (ss
asc) d'un bel immeuble ancien. Réceptions/cuisine équipée de 53 m², grande hauteur sous plafond. 3 chambres, SDB et SDD - Conception orignale, bonne luminosité. Cave. Environnement
très agréable. Classe Energie : D
Prix : 373 000 €
SECT CLEMENCEAU, 5 pièces d'environ 80 m², en étage avec asc, comprenant séjour/salon, cuisine, SDB et 3 chbres. Nbx rangements. Balcon offrant vue dégagée.
Cave. Possibilité d'achat garage (box fermé). Classe énergie : E Prix : 148 000 €
TERRAINS À BÂTIR
SECTEUR CATHEDRALE - Immeuble ancien, très belle façade - Appart de 6 PP situé au 3ème
et dernier étage (SS ASC). Surf hab : 125 m², comprenant : Entrée, Séjour (38m²), cuisine, 4 ch,
SDB et SDD, WC. Chauff ind gaz. Travaux à prévoir - Possibilité achat garage en sus du prix.
ENSEMBLE TRES LUMINEUX, EMPLACEMENT DE QUALITE.
Classe Energie : D
Prix : 249 000 €
SECT VILLERS MARMERY, TERRAIN A BATIR VIABILISE, belle façade (10 m),
surf : 798m².
Prix : 87 000 €
ARDENNES - PROX le Châtelet sur Retourne - Terrain à bâtir viabilisé de
2204 m², arboré, belle façade.
Prix : 126 000 €
LOCATIONS AU 03 26 87 71 70
F4 - rue Guernier, appt de 76m2 dans petite copropriété très
calme et bien entretenue, bon état, 1er ét., cpt : entrée,
salon/séjour avec balcon, cuisine équipée, 2 chbres, SDB, cave,
parking et garage, chauff. coll. Classe Energie : D
Libre le 24/04/2016
LOYER HC : 693 € FRAIS DE BAIL : 519.75 €
F3 - Bd Pommery, appt de 83m2 en excellent état dans résidence, superbe vue, 8ieme et dernier étage, cpt : entrée et dgt
avec placards, cuisine,arrière cuisine, séjour avec balcon, 2
chbres dont une avec placard et balcon ouverte sur séjour,
SDB, WC, cave, chauf. coll. Classe Energie : C
LOYER HC : 600,00 € FRAIS DE BAIL : 450 €
F2 - rue Emile Zola, appt de 45 m2 dans copropriété
proche St Thomas, au 5e ét, bon état, cpt : entrée,
débarras, cuisine, SDB avec WC, séjour, chbre, cave,
parking, chauff coll.
Classe Energie D.
LOYER HC : 430,00 € FRAIS DE BAIL : 322.50 €
F2 - rue Martin Peller Appt de 43m2 en bon état, dans
résidence bien entretenue, calme, 2ième ét. cpt : entrée
avec plcd, séjour, cuisine équipée, chbre, SDD avec WC,
cave, park. chauff. coll.
Classe Energie : F
LOYER HC : 433,00 € FRAIS DE BAIL : 324.75 €
F3 rue Wauthier Lenoir, proche cathédrale, appt de 61m2 en
excellent état dans copropriété calme et bien entretenue
en rdc, cpt : entrée, dgt avec placard. cuisine équipée ouverte,
séjour, 2 chbres, dressing, SDD, WC, chauf. coll.
Classe Energie : D Parking couvert. Libre le 01/06/2016.
LOYER HC : 654,00 € FRAIS DE BAIL : 490.50 €
TINQUEUX - Résidence de très bon standing - Appart neuf
de T3 pièces principales situé au 2eme étage avec asc
comprenant : Séjour sur terrasse (43m²), cuisine éq moderne,
2 ch, SDB. Chauff élect. Cave, parking et garage.
ENSEMBLE TRES AGREABLE - Classe Energie : D
LOYER HC : 780,00 € FRAIS DE BAIL : 585.00 €
F1 BIS - Bd Dieu Lumière, appt en bon état, beaucoup
de charme, 1er étage, cpt : entrée avec placard, séjour,
chbre ouverte, cuisine équipée, SDD, WC, chauf coll.
Classe Energie : F
LOYER HC : 380,00 € FRAIS DE BAIL : 285.00 €
F3 - rue Verlaine, appt en excellent état de 65m2 dans
petite copropriété, calme, espaces verts, cpt : entrée
avec placards, séjour, cuisine avec éléments, 2 chbres,
SDB. chauf coll. Libre le 31/05/2016.
Classe Energie : D
Loyer HC : 500 € FRAIS DE BAIL : 375.00 €
10
SPORT
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Foot L1 (33e j.) : Reims (17e) - Nantes (10e)
lequel les Rouge et Blanc partagent actuellement le même nombre de points (33 points) a
rendez-vous à Angers (9e). Et il ne faut pas
oublier Toulouse (19e avec 29 points) qui
revient fort et qui recevra ce week-end Bastia
(11e).
Le Stade de Reims reçoit, samedi soir
à Delaune, le FC Nantes.
Une rencontre que les Rémois doivent
absolument gagner dans l'optique
du maintien. Et malgré un manque
de résultat, joueurs et staff rémois
assurent ne pas douter.
iscours de façade ou méthode Coué ?
Toujours est-il que le Stade de Reims
affiche à quelques heures du coup d'envoi une confiance inébranlable quant à son
maintien en L1. Un objectif pour lequel le club
est programmé, selon Olivier Guégan, qui passera par une victoire lors de la venue de Nantes.
« On est prêt à affronter cette situation. La solution est en nous, répète à l'envi Prince
Oninagué, de retour dans le groupe après 6
semaines passées à soigner une blessure aux
ischio-jambiers. On ne doute pas. On va créer
l'atmosphère pour gagner et quelque chose de
magnifique va se passer. » L'entraîneur rémois
s'appuie aussi sur les prestations de son équipe
qu'il juge, certes, « moyennes face à Rennes et
Lille, mais cohérentes face à Bordeaux, Monaco
et Guingamp, même si sur ce dernier match
l'équipe a été punie sur une seule action ».
Un adversaire pas au mieux
Un groupe et un staff confiants
Si la confiance est une chose, il est bon aussi
parfois de changer de méthode dans l'approche
du match. « On l'a bien fait l'année dernière »,
note Olivier Guégan. Mais à défaut de créer un
électrochoc en changeant d'entraîneur, c'est
« Le maintien ne dépendra que de nous », martèle Olivier Guégan. © l'Hebdo du Vendredi
dans l'approche du match qu'il faut chercher
une évolution. Cette semaine, le groupe convoqué pour la rencontre face à Nantes a été divulgué aux joueurs très tôt.
Des habitudes bousculées
« On s'est bien préparé, assure ainsi le coach
rémois. Les joueurs savent qui va jouer face à
Nantes et depuis jeudi ils peuvent se concentrer
sur cette rencontre. A eux maintenant de prendre leur responsabilité même si je suis avec eux
à 200% Ils ne doivent pas hésiter. Je ne me fais
Basket Pro A (28e j.) : Rouen (17e) - Châlons-Reims (13e)
Un destin toujours en main
A six journées de la fin, Prince Oninagué
indique ainsi, « ne pas regarder derrière ». « Le
maintien ne dépendra que de nous », martèle de
son côté Olivier Guégan. Le club corse avec
Julien Debant
4 Reims - Nantes, samedi 9 avril, à 20 h,
stade Auguste Delaune, Reims.
A SUIVRE CE WEEK-END
Basket LF2 (play-offs) : Landerneau - Reims
st-ce la pression du résultat envolée ou la
méthode Antic qui a enfin été totalement
acceptée par les joueurs ? Toujours est-il
que depuis que le Champagne Châlons Reims
Basket a atteint son objectif de maintien « tranquille », l'équipe enchaîne les bonnes performances, tant en terme de résultat que de jeu. Ce
ne sont pas les spectateurs qui ont assisté à la
victoire face à l'ASVEL (82-72), samedi dernier
à Reims, qui diront le contraire. Opposée à une
des grosses cylindrées de la Pro A, l'équipe marnaise a répondu présente, livrant une partie particulièrement aboutie (93 contre 56 à l'évaluation). Un succès qui n'est finalement pas si surprenant au regard de la phase retour qu'est en
train de réaliser le CCRB. Michel Morandais et
ses coéquipiers possèdent sur cette période un
bilan positif avec 6 victoires pour 4 défaites,
contre 6 victoires et 11 défaites à la fin des
matches aller. Des résultats qui ne se traduisent
pas encore au classement avec toujours une anonyme 13e position. Cependant, à défaut des
play-offs, les places d'honneur sont désormais
en vue. Nikola Antic et ses joueurs pourraient
d'ailleurs faire un petit bond en avant au tableau
dès ce week-end, s'ils avaient la bonne idée de
poursuivre avec autant d'application leur série
positive sur le parquet de Rouen. A priori, le défi
est largement à la portée du collectif marnais
face à une formation normande qui n'a plus
pas de souci. On va répondre présent. » Si globalement les mauvais résultats s'enchaînent
depuis un bon mois, avec un seul point pris lors
des 4 derniers matches, le Stade de Reims n'est
toujours pas relégable, au bénéfice d'une différence de buts meilleure que celle d'Ajaccio.
Depuis leurs fantastiques mois de janvier et
février (4 victoires et 4 nuls en championnat,
plus 3 succès en Coupe de France) qui leur a
permis de pointer un moment à la 6e place et
rêver d'Europe, les Canaris marquent le pas. Un
sérieux coup de mou qui a débuté début mars
après l'élimination en Coupe de France sur la
pelouse de Sochaux. Depuis, l'équipe entraînée
par Michel Der Zakarian n'a remporté qu'un
seul match, concédant 3 défaites et un nul. Pire,
Nantes, qui possède toujours la 4e défense la
plus hermétique de L1 (33 buts), a encaissé lors
de cette période 11 buts. Une fébrilité dont doit
absolument profiter un Stade de Reims en mal
d'efficacité, en particulier en attaque. « Nantes
propose un groupe compact qui excelle dans les
attaques rapides, mais cette équipe est moins
bien en ce moment, juge Olivier Guégan. A
nous de mettre beaucoup d'intensité et d'engagement dès le coup d'envoi afin d'emmener
notre public avec nous. » Le Stade devra aussi
éviter à tout prix de courir après le score, « son
pêché mignon du moment ».
Grâce à leur succès lors de leur dernier match de championnat face à Landerneau (67-59),
Aurélie Lopez, qui a prolongé son bail avec le club rémois cette semaine, et ses joueuses ont
gagné le droit de poursuivre leur saison. Les Rémoises sont donc qualifiées pour un match de
play-offs sur le parquet de… Landerneau ! Respectivement 4e et 5e, Bretonnes et
Champenoises se disputeront donc sur un match sec, samedi 9 avril, une place pour le Final
Four. A noter que les équipes de Tarbes et Roche Vendée, les deux premières de la saison régulière, sont déjà qualifiées.
Roller hockey Elite (match en retard de la 7e j.) :
Aubagne (8e) - Epernay (9e)
Michel Morandais et ses coéquipiers ont rendezvous à Rouen, une équipe en panne de résultat et
quasi condamnée à retourner en pro B.
© l'Hebdo du Vendredi
guère d'espoir de se maintenir en pro A (4 succès de retard sur le premier non relégable,
Nancy), et qui n'a obtenu qu'une seule victoire
(au Havre, 18e et dernier de Pro A) lors de ses
dix derniers matches.
J.D
4 Rouen - Châlons-Reims, vendredi 8 avril,
à 20 h 30, Kindarena, Rouen.
4 Prochain match à domicile :
Châlons-Reims - Pau-Orthez, samedi 16 avril,
à 20 h, Palais des sports Pierre de Coubertin,
Châlons-en-Champagne.
Match capital pour les Sparnariders (9e) qui se déplacent ce samedi 9 avril sur le terrain de
leurs homologues d'Aubagne (8e), leurs adversaires directs pour le maintien. Lors de leur première confrontation, en mars dernier, Aubagne était venue l'emporter en Champagne sur le
score de 12 à 6. L'enjeu est simple : en cas de victoire, Epernay serait assurée de jouer une
saison supplémentaire en Elite. Dans le cas contraire, et pour éviter un barrage périlleux face
au finaliste de N1, le club sparnacien serait condamné à un exploit lors de la dernière journée,
samedi 16 avril, à Paris XIII (6e).
Foot Féminin D2 (19e j.) :
Reims (5e) - Hénin-Beaumont (8e)
Le Stade de Reims, revenu victorieux de son voyage à Saint-Denis (1-0, but de Lewandoski),
reçoit Hénin-Beaumont, 8e du classement, qui reste sur une très belle performance face au leader de la division Metz (0-0). Au match aller, les Rémoises s'étaient imposées dans le Pas-deCalais sur le score de 2-0.
Reims - Hénin-Beaumont, dimanche 10 avril, à 15 h, stade Louis Blériot, Bétheny
Water-polo N1 (22e j.) : Moulins (10e) - Reims (1er)
Après avoir balayé à domicile Bordeaux (21-9), le leader rémois se déplace dans le bassin de
Moulins (10e). Au match aller, dans la piscine des Thiolettes, le Reims Natation 89 s'était
imposés 16-6.
Cette semaine
L
DU
’
8
A
AU
G
14
E
N
AVRIL
D
A
2016
C
magazine
U
L
T
U
R
E
L
>> chalons.lhebdoduvendredi.c o m
La Femme
La Cartonnerie
Meeting
La Comète
La Surprise
Le Capitole
Années 80 : toute
une culture !
Bibliothèques municipales
Patrimoine
en couleurs
Espace, ville d'art
et d'histoire
Kilomètre 113
sur l’autoroute A4
Helen Barenton
Toutes les séances
Cinémas La Comète
et le Majestic
Bourses
et vide-greniers
ce week-end
près de chez vous
Votre agenda
à Châlons
et dans ses environs
12
SORTIES
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Concert - La Cartonnerie
Danse - La Comète
Trois ans après la sortie
de son premier album
Psycho Tropical Berlin,
La Femme signe son
grand retour avec
Sphynx, un nouveau titre
envoûtant aux accents
psychédéliques qui offre
un bel aperçu du prochain album. Pour
l’heure, aucune date de
sortie n’est officielle mais
le groupe de la french
pop française compte
bien dévoiler quelques
nouvelles pépites à ses
fans. En effet, depuis fin
mars, les jeunes gens de
la Femme se sont lancés
La Femme fait son grand retour à la Cartonnerie. © DR
dans une tournée un peu
partout en France. Après
Paris et Nîmes, le groupe français sera sur la scène de la Cartonnerie mercredi 13 avril,
l’occasion pour le public de découvrir une musique synthétique et hypnotique aux influences
multiples telles que Taxi Girl, Velvet Underground ou encore X Ray Pop. Né de la rencontre
d’un groupe d’amis à Biarritz, La Femme a vu le jour en 2010 a vec le succès de son premier EP Le Podium. Depuis, le groupe de rock enchaîne les tournées et les festivals pour le
plus grand plaisir de ses fans. Interrogé durant sa dernière session d’enregistrement, le
groupe s’est dévoilé au sujet de la sortie de son prochain opus « Le deuxième album sera
plus tout ! C’est à dire plus de guitare, plus de rock, plus d’électro, plus de folie. C’est notre
premier disque force deux ». La Femme est bel et bien de retour et voit les choses en grand.
Pauline Saintive
4 La Femme, mercredi 13 avril, à 20h, à la Cartonnerie, Reims. Tarifs : 15€ à 24€.
Chiner
SAMEDI 9 AVRIL
COUVROT
VIDE-DRESSING & FOIRE AUX MÔMES
9h-17h - Salle des fêtes, place de la mairie
REIMS – MARCHÉ DU TISSU
10h-17h - Parc des expositions
DIMANCHE 10 AVRIL
AVIZE - BOURSE AUX JOUETS,
VÊTEMENTS ET PUÉRICULTURE
8h-18h - Salle des fêtes, rue Ernest Vallée
BÉTHENY – VIDE-GRENIERS
LA CHAUSÉE-SUR-MARNE – VIDE-GRENIERS
8h-18h - Centre commercial,
rue Camille Guérin
7h-17h - Rue de Coulmier
BRIMONT – VIDE-GRENIERS
6h-19h - 1, rue du Grand Pré
7h-19h - Centre du village
CORMICY – VIDE-GRENIERS
7h-18h - Centre du village
CORROBERT – VIDE-GRENIERS
7h-19h - Rue de la Dhuys
MUIZON – BROCANTE
OIRY – VIDE-GRENIERS
6h-18h - Centre du village
REIMS – BOURSE MULTICOLLECTIONS
9h-17h - Salle de la Neuvillette,
45, rue Jean-Jaurès
CUIS – BÉBÉ BROC
REIMS – MARCHÉ AUX LIVRES
8h-17h - Salle des fêtes
8h30-18h - Halles du Boulingrin,
50, rue de Mars
DORMANS
BOURSE AUX VÊTEMENTS ET PUÉRICULTURE
REIMS – VIDE-GRENIERS
8h-18h – Salle des fêtes, 38, avenue de Paris
6h-18h - Place Jean moulin (quartier Europe)
EPERNAY – BROCANTE
VILLENEUVE-LA-LIONNE – VIDE-GRENIERS
Parking Jard, Esplanade Charles de Gaulle
6h-18h - Centre du village
FONTAINE-SUR-AŸ – VIDE-GRENIERS
VILLERS-SOUS-CHÂTILLON – VIDE-GRENIERS
6h-18h – Rue d'Avenay
6h-18h - Centre du village
Particularité de la Comète : elle
accueille sur scène, au fil de sa saison culturelle, des artistes venus du
monde entier. Et autant d'univers à
découvrir, pour tous les publics.
Après l'Inde, les Etats-Unis, le
Vietnam ou encore l'Argentine, le
duo australien que forment Antony
Hamilton et Alisdair Macindoe promet lui aussi une expérience
mémorable. Bien plus qu'une simple chorégraphie, leur création,
baptisée Meeting, s'impose comme
un monument d'un tout nouveau
genre. Chacun apportant sa pierre
à l'édifice. La direction artistique du
spectacle est assurée par Antony,
quand la conception musicale et la
fabrication maison des instruments
Meeting, un étonnant mélange des corps, des rythmes et des sont signées Alisdair.
genres. © DR
Ensemble, ils dévoilent une archite cture sonore, visuelle et gestuelle résolument contemporaine. A la seconde et au millimètre près, ils transforment les sons en formes, et créent, à l'aide de leurs mouvements, leur
propre rythmique. Tantôt lancinante, souvent frénétique. Une sorte de mécanique humaine
réglée comme du papier à musique, oscillant entre performance audiovisuelle, scientifique
et ludique. Progressivement, les corps des chorégraphes se mêlent et se répondent, en veillant à ne pas perturber la métrique scandée par les objets artisanaux qui les encerclent. Tour
à tour activés, stylos, planches et autres morceaux de bois s'exécutent en symbiose pour faire
vibrer la salle et l'emplir de leur musicalité. A voir pour le croire !
4 Meeting, avec Anthony Hamilton et Alisdair Macindoe – Lundi 18 et mardi 19 avril à 20 h 30
à la Comète, Châlons. Durée : 50 minutes. Infos et réservations au 03 26 69 50 99.
Sonia Legendre
13
SORTIES
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Théâtre - Capitole en Champagne
AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA
Ce week-end
LOISIRS
VENDREDI 8 AVRIL
BALADE EN ROLLERS
Au commencement, ce rôle
devait être joué par Anthony
Delon. Mais Gérald Dahan le
porte lui aussi comme un
gant. Dans La Surprise, l'imitateur incarne un riche
homme d'affaires, avare et
un brin macho, aux côtés de
la comédienne Rebecca
Hampton, révélée dans la
série Plus belle la vie. Sur un
malentendu, le couple croise
la route d'un chômeur honnête et de son épouse, interprétés avec brio par Hervé
Jouval et Raphaëlle Volkoff.
Très vite, d'amalgames en
remarques cinglantes, le
Le duo Dahan-Hampton, une belle surprise théâtrale à découvrir au
fossé entre ces modèles
Capitole. © Laurent Sigwald
moraux et sociaux se creuse.
Le méchant PDG entre en conflit avec le gentil sans-emploi, et tous deux devront s'affronter
pendant 24 heures non stop. Mise en scène par Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé, cette
pièce réunit tous les bons ingrédients du théâtre de boulevard : un scénario vaudevillesque,
un com ique de situation omniprésent, des rebondissements incongrus et beaucoup, beaucoup de surprises. Hilarant.
4 La Surprise, mise en scène par Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé – Dimanche 24 avril à 16 h au
Capitole en Champagne - Tarif : 35 euros (27,50 euros pour les abonnés) - Infos et réservations sur
www.lecapitole-en-champagne.fr.
S.L
ANNÉEs 80
toute une culture
Une sympathique session dans les rues
de Châlons et des communes alentours, ouverte aux
patineurs experts comme amateurs. Seule condition
pour participer : savoir freiner ! Parcours de 5
ou 10 km au choix. Port du casque obligatoire.
À 20 h, cours d’Ormesson (départ à 20 h 30)
Accès libre - Contact : 03 26 69 38 47.
DIMANCHE 10 AVRIL
HALLE DES ARTS
Rendez-vous avec les créateurs et artisans
du cru en cœur de ville. Sculptures, peintures,
accessoires de mode, céramiques, etc.
Une pléiade d’oeuvres et d’objets originaux
s’expose pour l’occasion.
De 10 h à 18 h, sous les halles du marché couvert
Entrée libre.
PATRIMOINE SACRÉ
LE CARILLON DE NOTRE-DAME
La prochaine visite des guides conférenciers agréés
lève le voile sur l’histoire et l’évolution du carillon
de Notre-Dame-en-Vaux. A écouter avec les yeux !
À 16 h 30, départ espace Châlons ville d’art
et d’histoire (68, rue Léon Bourgeois)
Tarif : 3 euros (gratuit pour les moins de 18 ans)
Inscriptions au 03 26 69 98 21.
À venir
SPECTACLES
LUNDI 18 ET MARDI 19 AVRIL
DANSE – MEETING
(68, rue Léon Bourgeois) – Tarif : 3 euros (gratuit pour
les moins de 18 ans) – Inscriptions au 03 26 69 98 21.
Un duo à couper le souffle formé par Antony Hamilton
et Alisdair Macindoe, entre chorégraphie, création
musicale et expérimentation plastique.
À 20 h 30 à la Comète - Tarif : 24 euros (de 8 à 13 euros
pour les abonnés) - Infos et réservations au 03 26 69 50 99.
SAMEDI 16 AVRIL
PATRIMOINE INSOLITE - LE NOM DES RUES
VENDREDI 22 ET SAMEDI 23 AVRIL
THÉÂTRE – LIGNES DE FAILLE
De l’Allemagne nazie des années 1940 à la Californie
d’aujourd’hui, huit comédiens brillants embarquent
le public dans une épopée familiale haletante.
Une adaptation réussie des textes de Nancy Huston.
À 19 h 30 à la Comète - Tarif : 24 euros (de 8 à 13 euros
pour les abonnés) - Infos et réservations au 03 26 69 50 99.
CONCERTS
DU VENDREDI 22 AU DIMANCHE 24 AVRIL
PRINTEMPS DU JAZZ
L’univers festif du jazz et ses musiciens s’invitent
aux quatre coins de Châlons, dans ses bars et
ses restaurants. En présence notamment des frères
Lockwood, jazzmen reconnus depuis plus de trente
ans, et du saxophoniste alto Dmitry Baevsky,
étoile montante de la scène new-yorkaise.
Du vendredi au dimanche dans les rues et les restaurants
de Châlons – Accès libre, réservations vivement conseillées.
LOISIRS
MERCREDI 13 AVRIL
ATELIER CRÉATIF – PATRIMOINE EN COULEURS
En compagnie de l’illustrateur Oliver Hudson,
petits et grands sont invités à (re)découvrir et
à colorier le patrimoine châlonnais.
De 14 h 30 à 16 h 30, espace Châlons ville d’art et
d’histoire (68, rue Léon Bourgeois) – Entrée libre
Inscription conseillée au 03 26 69 98 21.
JEUDI 14 AVRIL
VISITE ACCOMPAGNÉE – LA PORTE SAINTE-CROIX
L’histoire intrigante d’un monument vivant de Châlons.
À 14 h 30, départ espace Châlons ville d’art et d’histoire
Une excursion au fil des rues châlonnaises, ponctuée
d’explications surprenantes sur leurs appellations.
À 16 h 30, départ espace Châlons ville d’art et d’histoire
(68, rue Léon Bourgeois) – Tarif : 3 euros (gratuit pour
les moins de 18 ans) – Inscriptions au 03 26 69 98 21.
VENDREDI 22 AVRIL
SOIRÉE DANCEFLOOR 80’S
La prochaine session « Vous êtes libre ce soir » des
bibliothèques vous propose un plongeon dans l’univers
musical des années 80.
De 20 h à minuit, bibliothèque Denis Diderot (11, rue du
Groupe Libération Nord) – A partir de 18 ans - Entrée
libre Réservations conseillées au 03 26 26 95 32.
CINÉMA
MERCREDI 13 AVRIL
CINÉ-GOÛTER – LES ENFANTS LOUPS
Les aventures de Ame et Yuki à partager en famille,
suivies d’un atelier et d’un goûter à la Comète.
À 15 h, cinéma de la Comète – Dès 8 ans – Durée : 1 h
57 Tarif : prix d’une place enfant + 3 euros pour l’atelier
et le goûter - Réservations au 03 26 69 50 99
ou par mail : cinema@la-comete.fr.
JEUDI 14 AVRIL
CINÉ-DÉBAT – MERCI PATRON !
En présence de Vincent Bernardet, journaliste chez
Fakir, le cinéma de la Comète propose un débat
autour du film documentaire Merci patron ! réalisé
par François Ruffin.
À 20 h 30, cinéma de la Comète - En partenariat avec les
Amis du Monde diplomatique de Châlons - Tarif : 7 euros
(tarif réduit 5 euros) - Réservations au 03 26 69 50 99
ou par mail : cinema@la-comete.fr.
MARDI 19 AVRIL
MIDI-COURTS - LES ANNÉES 80
Une sélection de court-métrages en lien avec les
années 80, à déguster pendant la pause méridienne.
À 13 h 15, bibliothèque Pompidou – Entrée libre.
Expositions
JUSQU’AU DIMANCHE 10 AVRIL
LA NATURE PRÈS DE CHEZ VOUS
Du 5 avril au
28 mai 2016
RÉSEAU DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES
RETROUVEZ LE PROGRAMME SUR:
cchalonsenchampagne.fr
halonsenchampagne.fr
bm.c
bm.chalonsenchampagne.fr
halonsenchampagne.fr
Les photographes du club Images Châlons-enChampagne (ICC) ont capturé les plus beaux coins de
nature qui nous entourent. Une centaine de clichés
insolites à contempler.
Tous les jours de 15 h à 19 h, galerie Clémangis
(rue Nicolas Durand) – Entrée libre.
JUSQU’AU SAMEDI 30 AVRIL
PHILIPPE ALLIEL, ARTISTE PEINTRE
Un univers artistique qui mêle à merveille les couleurs,
la lumière et l’utilisation des matières.
Du lundi au samedi, Office de tourisme
De 9 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 18 h – Entrée libre.
JUSQU’AU DIMANCHE 5 JUIN
PATRIMOINE EN COULEURS
Dans un esprit « comics », les planches du dessinateur
Oliver Hudson illustrent le patrimoine châlonnais, qu’il
soit bâti, écrit ou insoupçonné. A découvrir également : le livre de coloriage édité pour l’occasion.
Du mardi au samedi de 14 h à 18 h et le 1er dimanche
de chaque mois, espace Châlons Ville d’art et d’histoire
(68, rue Léon Bourgeois) – Entrée libre.
JUSQU’AU LUNDI 6 JUIN
L’OEUVRE GRAVÉ DE FRÉDÉRIC VOISIN
Diplômé de l’Ecole nationale supérieure
des arts appliqués à Paris et du Camberwell
college of art de Londres, Frédéric Voisin
se passionne pour la gravure depuis
plus d’une quinzaine d’années.
En revisitant les codes iconographiques traditionnels
et les œuvres des maîtres du genre, il livre sa vision
d’une société contemporaine et matérialiste.
Musée des Beaux-arts et d’archéologie (place Godart)
Tarif : Pass’Musées à 4 euros (tarif réduit 3 euros).
14
SORTIES
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
Expo et animations – Bibliothèques
Exposition – Espace Ville d'art et d'histoire
Après un hommage à la cultissime
saga Retour vers le futur, c'est un
voyage au cœur des années 80 que
proposent, jusque fin mai, les bibliothèques municipales. « Nous fédérons
nos équipes autour des cycles d'animations mis en place, précise Valérie
Wattier, la responsable du réseau des
bibliothèques. Parmi les propositions
des agents : les musiques des années
80. Nous sommes pôle de référence
régional en matière de fonds musicaux
L'ambiance des années 80 s'installe à la bibliothèque Pompidou. et souhaitions valoriser ces collections. »
© l'Hebdo du Vendredi
Très vite, l'initiative s'est ouverte à d'autres thématiques phares de l'époque : la décoration, le retrogaming, le cinéma, les séries télévisées
et les publicités, etc. « L'idée, c'est de faire découvrir ou revivre cette période aux visiteurs, toutes
générations confondues. Certains habitants, qui ne viennent pas souvent dans les bibliothèques, ne
soupçonnent pas qu'on puisse disposer d'autant de choses sur les 80's. C'est aussi l'occasion de leur
dévoiler. » Et toutes les forces vives du réseau ont joué le jeu. L'espace d'exposition de Pompidou,
par exemple, a été complètement revisité façon vintage. Meubles anciens, jeux de société, téléviseurs d'antan, affiches de cinéma, consoles Sega et Game Boy, etc. « Même le papier peint est aux
couleurs des années 80 ! Nous prévoyons également deux conférences animées par des spécialistes
autour des séries télé et du mouvement post-punk. » Du côté de Diderot, ambiance musicale assurée. Les Walkman, magnétophones, K7 et autres micros de l'époque ornent la bibliothèque, et une
animation disco permettra au public adulte de faire vibrer le dancefloor. Boule à facettes et grands
tubes de rigueur. La médiathèque Gulliver, elle, fait la part belle au retrogaming. Dès le 12 avril,
une dizaine de bornes d'arcade seront à disposition des petits et grands, avec des jeux emblématiques tels que Pac-Man ou Space Invaders. Souvenirs !
4 Années 80 : toute une culture ! - Jusqu'au 28 mai dans le réseau des bibliothèques municipales –
Conférences, ciné-clubs, soirée dancefloor, retrogaming, etc. - Accès libre – Contact : 03 26 26 94 26
– Programme complet sur http://bm.chalons-en-champagne.net.
Sonia Legendre
Livre
domicile, près d’un pont qui surplombe l’autoroute. Connaissant bien les lieux, j’ai décidé
d’en faire la genèse de l’intrigue, qui se déroule
notamment dans le milieu viticole où la perversion par l’argent y tient une grande place. Je
me suis inspirée des endroits qui me sont familiers, mais aussi de personnages que je côtoie
au quotidien dans ma vie privée ou professionnelle.
Ce thriller écrit par la rémoise Helen Barenton est disponible dans toutes les bonnes librairies. © DR
… C’est le titre du second roman de la Rémoise
Helen Barenton. Artiste peintre à ses heures, fan
de Dali, cette presque quadra qui sévit dans la
finance nous offre un thriller psychologique
machiavélique qui, sans aucun doute, devrait
faire du remue-méninges. Le pitch : Arnaud
Morel est un petit bourgeois raté en pleine crise
de la quarantaine, qui décide de mettre fin à
ses jours. Sa femme est partie avec les enfants,
le laissant seul avec sa dépression. Quand il se
réveille à l’hôpital, entre la vie et la mort, il
prend conscience que la vie lui offre un sursis.
Sa convalescence terminée, de retour à son
domicile, son épouse est présente… mais en
compagnie d’un homme, son « mari », qui se
nomme « Arnaud Morel ». C’est le début d’un
engrenage et de nœuds au cerveau.
Question simple, sans rien dévoiler,
pourquoi ce titre ?
Helen Barenton : Le km 113 est à côté de mon
Y-a-t-il du Helen Barenton chez votre
héros, Arnaud Morel ?
Oui et non… On a presque le même âge. Je
pense qu’il est une sorte d’exutoire, car j’ai mis
tout ce que je déteste dans ce personnage désespéré. Néanmoins, au fil des pages, on s’y
attache, le lecteur devant décoder certains
signaux lancés. Le but final est de savoir si il est
une réelle victime ou un simple affabulateur.
Qui dit thriller ou polar, dit généralement enquête de police ?
Effectivement, et pour une plus grande véracité
des faits, je suis allée rencontrer des fonctionnaires du SRPJ de Reims, histoire de ne pas
écrire trop d’invraisemblances. Néanmoins, la
recherche de la vérité est menée par le personnage central, la police fait surtout partie du
décor, comme beaucoup d’autres protagonistes.
4 « Kilomètre 113 sur l’autoroute A4 », 21,50€
(Éditions H2Q - Queyssac). Séances de dédicaces
le 16 avril à la libraire l’Apostrophe d’Épernay de
10 h à 18 h et le 21 mai de 10 h à 12h et de 14 h à
18 h à Espace culturel E. Leclerc de Champfleury.
Propos recueillis par Germain Kléber
L'espace Châlons Ville d'art et d'histoire ne manque pas d'inventivité
pour se dévoiler au grand public et
valoriser la richesse du patrimoine
local. Dernière initiative en date :
une exposition sur l'univers de Star
Wars concoctée avec le designer
Aristide Doucet. Cette fois, l'illustrateur Oliver Hudson s'associe à la
démarche. Pour l'occasion, il a créé
quatorze dessins originaux et
autant de clins d'oeil aux lieux
emblématiques de la ville, tout en
Oliver Hudson prodigue ses bons conseils aux petits et grands visi- les imprégnant de sa patte artisteurs pour colorier le patrimoine châlonnais. © l'Hebdo du Vendredi tique, façon BD comics. « C'est une
manière de livrer ma vision du patrimoine, avec mon propre coup de crayon », confie-t-il. La
cathédrale Saint-Etienne, les Jards, le musée Garinet, la statue de Jean Talon ou encore le cirque
en dur : toutes ces pépites architecturales sont exposées mais aussi réunies dans un livre de coloriage inédit. « Nous voyons de plus en plus de livres de coloriage « anti-stress » fleurir dans les
librairies, précise Pascaline Watier, qui dirige les Archives et l'Animation du patrimoine. J'ai eu
envie de surfer sur cette nouvelle tendance pour faire découvrir Châlons. » Feutre, aquarelle ou
crayon de couleur classique, tous les moyens sont bons pour enluminer ces illustrations, accompagnées d'un texte explicatif et d'anecdotes croustillantes. « Nous proposons des ateliers avec
Oliver pour apporter quelques conseils techniques au public. » Parallèlement, la municipalité
vient de publier aux éditions La petite boîte un ouvrage pour les enfants, intitulé « Il était une
fois... Châlons-en-Champagne ». Une approche contée et ludique du patrimoine. « Si le succès
est au rendez-vous, nous développerons cette collection autour d'autres thématiques. »
S.L
4 Patrimoine en couleurs – Jusqu'au 5 juin à l'espace Châlons, Ville d'art et d'histoire - Du mardi au
samedi de 14 h à 18 h et le 1er dimanche de chaque mois - Entrée libre – Atelier créatif en présence
d'Oliver Hudson mercredi 13 avril de 14 h 30 à 16 h 30 – Livre de coloriage (5 euros) et ouvrage
pour les enfants (4,90 euros) en vente sur place, à l'Office de tourisme et à la Librairie du Mau.
CINÉMA
MEGA CGR MAJESTIC
Pattaya Tous les jours : 22h30
2 Rue A. Fresnel - Châlons - 03 26 63 21 94
du 6 au 12 Avril 2016
Ratchet et clank Dim : 14h00
Robinson Crusoé - 3D Dim : 11h00
Au nom de ma fille Jeu, Sam, Mar : 18h00
The revenant Tous les jours : 21h45
Batman vs Superman : l'aube de la justice - 3D
Tous les jours : 10h45 | 14h00 | 17h30 | 21h00
Zootopie - 3D Tous les jours sauf Dim : 11h00 |
13h30 | 15h45 Dim : 11h00 | 15h45
Concert Johnny Hallyday Ven : 20h00
Divergente 3 : au-dela du mur Tous les jours sauf
Ven : 15h30 | 20h00 | 22h15 Ven : 15h30 | 22h15
Five Tous les jours : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00
| 22h15
Gods of egypt - 3D Tous les jours : 11h00 | 13h45
| 16h30 | 19h30 | 22h00
Kung fu panda 3 Tous les jours : 11h00 | 13h30 |
15h30 | 17h45 | 19h45 | 22h00
La dream team Tous les jours : 11h15 | 13h30 |
20h00
La vache Tous les jours : 17h45
Le fantome de Canterville Tous les jours : 11h15 |
14h00 | 16h00 | 18h00 | 20h00
Les visiteurs 3 la révolution Tous les jours : 11h00
| 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 | 22h30
Mariage à la grecque 2 Tous les jours sauf Dim :
11h15
Marseille Mer, Ven, Lun : 18h00
Médecin de campagne Tous les jours : 11h15 |
13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15
LA COMÈTE
5 Rue des Fripiers - Châlons - 03 26 69 50 99
du 8 au 14 Avril 2016
Nahid dim 10 à 20h30
Ce sentiment de l’été sam 9 à 20h30 lun 11 à
14h30 mer 13 à 18h
A peine j’ouvre les yeux ven 8 à 20h30 dim 10 à
18h
A perfect day (un jour comme un autre) ven 8 à 18h
lun 11 à 20h
The assassin sam 9 à 18h
EVÉNEMENTS CINÉ DÉBAT
Merci patron ! jeu 14 à 20h30
FESTIVAL PLAY IT AGAIN
Femmes au bord de la crise de nerf mer 13 à
20h30
Elle et lui jeu 14 à 18h
JEUNE PUBLIC CINÉ GOÛTER
Les enfants loups mer 13 à 14h30
15
LOISIRS
Du 8 au 14 avril 2016 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m
L’horoscope
BÉLIER du 21.03 au 20.04
BALANCE du 23.09 au 22.10
Acceptez de lâcher prise, si vous souhaitez tirer
le meilleur parti de cette semaine qui sera
émotionnellement intense. Autant bien réfléchir au préalable avant de vous lancer dans
une action.
Cette semaine, rien, ni personne ne pourra
vous empêcher de séduire, de conquérir et de
réussir. Mars dopera votre énergie et vous invitera à oser et à vous placer au centre du jeu
amoureux !
TAUREAU du 21.04 au 20.05
SCORPION du 23.10 au 22.11
Vous aurez à naviguer à vue et à devoir vous
adapter en permanence aux évènements.
Alors choisissez au plus vite vos amitiés et vos
alliances, et cultivez-les avant de vous retrouver isolé(e).
Vous aurez fort à faire aussi bien sur le plan de
l'amour que des affaires professionnelles.
Vous disposerez de tous les atouts possibles
pour monter dans le train des opportunités.
SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12
GÉMEAUX du 21.05 au 21.06
Sur le plan affectif, ne prenez aucune
décision hâtive et définitive. Vous êtes troublé(e) mais êtes-vous forcément prêt(e) à tourner la page ? Vous aurez fort à faire au niveau
sentimental.
Mars vous soutenant, rien ne vous arrêtera !
Remonté(e) à bloc, vous pouvez espérer beaucoup et notamment franchir un cap vers la
reconnaissance tant attendue et amplement
méritée.
CAPRICORNE du 23.12 au 20.01
CANCER du 22.06 au 22.07
Il va falloir irrémédiablement changer et améliorer vos attitudes pour que vos amours
continuent à être à la hauteur de ce que vous
espérez. A vous de déterminer ce dont vous
avez vraiment besoin.
LION du 23.07 au 22.08
En duo ou en solo, il faudra faire des concessions et sans doute renoncer à une vision du
monde qui tend à vous éloigner des réalités.
C’est l’occasion idéale pour tenter quelques
paris audacieux.
VIERGE du 23.08 au 22.09
La semaine accentuera votre désir de dépasser
vos paradigmes limitantes qui vous obligent
à vous contenter de peu. La conjoncture
vous portera, et vous donnera des ailes.
Le Soleil vous placera assurément sur le
devant de la scène et vous dotera de tous les
atouts pour y rester. Vous rayonnerez et séduirez tous azimuts et ça, vous aimez !
VERSEAU du 21.01 au 19.02
Les astres vous invitent à pérenniser vos
acquis, à coller à la réalité et à retrousser vos
manches pour que cette semaine exceptionnelle ne soit que le prélude d'une période en
or à venir !
POISSONS du 20.02 au 20.03
Vous naviguerez sous une haute pression
émotionnelle avec une semaine bien chargée
en rebondissements. Vous serez souvent partagé (e) entre les nécessités du quotidien et vos
objectifs.
Benoît MELVHILLE
Météo
Vendredi
2°
12°
3
Samedi
3°
12°
Dimanche
3°
12°
Lundi
6°
14°
Qualité de l’air
Vendredi 8 avril
Samedi 9 avril
Dimanche 10 avril
Bonne
L’indice varie de
1 – très bonne qualité de l’air
à 10 – très mauvaise qualité de l’air.
La CLCV vous informe
Le prêt à taux zéro est un crédit gratuit qui permet de financer une partie de l'acquisition de la première résidence principale. Réservé jusqu'à présent aux logements neufs, il est depuis le 1er janvier 2016 étendu aux logements anciens à
rénover sur tout le territoire, y compris les grandes villes.
Ce prêt permet désormais le financement jusqu'à 40 % de l'achat d'un logement
contre 16 à 26 % en 2015. Les remboursements pourront être différés de 5, 10 ou
15 ans en fonction de la composition du ménage et de ses revenus.
CLCV de la Marne – Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou par mail à marne@clcv.org
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
4 910 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler