close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Automobile - L`Economiste

IntégréTéléchargement
LUNDI 11 AVRIL
2016
NUMERO 4748 - PRIX MAROC: 5 DH - FRANCE: 1 € - DEPOT LEGAL: 100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI
Système de Management de la Qualité
BUREAU VERITAS MAROC
LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC
Editorial
L’
Priorité
AMBIANCE politique est
bizarre. La crise PJD/RNI
a révélé des mœurs partisanes complètement dégradées. La
majorité allait mal. Elle va désormais
plus mal. Ce qui, jusqu’à présent,
pouvait passer pour des réactions épidermiques a atteint un point de fixation avec l’affaire des enseignants
stagiaires. C’est ce qu’on voit le plus.
Ce qu’on voit le moins, ce sont les
attaques médiatiques vindicatives où
des ministres et figures politiques font
les «Unes» via contextes arrangés.
Il ne faut pas se tromper sur la
signification de ce qui se passe.
Cette cacophonie en dit long sur le
moral de ce gouvernement même
si, jusqu’ici, une cohésion de façade était maintenue, et réaffirmée
à l’occasion de la réunion des chefs
de la majorité la semaine dernière.
La coalition a besoin de projets mobilisateurs pour exister. Or, il n’y en
a pratiquement plus. Non pas que
les réformes prioritaires aient été
déployées. Mais ce qui reste à réaliser risque de manquer cruellement
de temps d’ici les prochains rendezvous électoraux. Plusieurs départements ministériels multiplient les
communications bilancielles autour
de chantiers supposés être nouveaux.
Beaucoup de réchauffé en réalité. Ce
qui ne fait que confirmer que les préoccupations du champ politique sont
désormais ailleurs. Dans une période
où les acteurs fourbissent les armes
sur ce qu’ils pensent être les vraies
priorités.o
Mohamed BENABID
Automobile
Coup d’accélérateur!
• L’écosystème Renault vise
un taux d’intégration de 65%
• Une taille critique pour
consolider le Maroc acteur
mondial
• 20 milliards de DH au sourcing local et 50.000 emplois
Voir page 2
Avec 50.000 emplois supplémentaires, Renault muscle sa branche industrielle
au Maroc. Le constructeur consolide son positionnement de locomotive dans le
déploiement des écosystèmes du secteur (Ph. Bziouat)
Alliances sort partiellement
de sa crise
A
LLIANCES semble avoir trouvé
la bonne formule pour son plan de
sauvetage. Le groupe a pu réduire
sa dette de presque de moitié cette année.
Elle passe de près 8 milliards de DH en
2015 à 4,6 milliards au terme du premier
trimestre 2016. Le promoteur a fait preuve
de bonne volonté en se tenant à la feuille
de route exigée par les banques. Entre la
politique de cession d’actifs, la liquidation
du pôle construction ou encore le retour
aux fondamentaux, le groupe a multiplié
les actions pour relancer la machine. Une
nouvelle gouvernance, avec Ahmed Ammor
comme chef de file, a été mise en place pour
consolider la confiance du marché.o
Voir pages 8 & 9
■ Amip: Ce que prépare
la nouvelle équipe
Voir page 10
■ Aliments composés:
La difficile équation
production-besoins
Voir Analyse pages 4 & 6
■ Sarkozy félicite Loïc
Morin
Voir De Bonnes Sources
Dossier de presse: 19/91 - L’ECONOMISTE 70, Bd Massira Khadra - Casablanca - Tél. : 05.22.95.36.00 (LG) - Fax: Rédaction 05.22.39.35.44 - 05.22.36.59.26 - Commercial 05.22.36.46.32 - www.leconomiste.com - redaction@leconomiste.com
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
2 300 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler