close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

0504_la semain_77

IntégréTéléchargement
LA SEMAINE
Agencia de Noticias del Estado Mexicano
COMMUNICATION
GLOBALE
Nº.
LES INFORMATIONS PRINCIPALES
77
6 avril 2016
Mexico est distingué pour
sa responsabilité nucléaire
Mexico.- Le Mexique a reçu à Washington le prix «
Atomes pour la Paix », lors du quatrième Sommet de la
Sécurité Nucléaire organisé par les États-Unis, grâce à
son leadership mondial avec l’utilisation responsable
des matières nucléaires, avec la participation du
président Enrique Peña Nieto.
Le Ministère de l’Énergie a détaillé que le Mexique a
changé son réacteur nucléaire de combustible de haute
enrichissement par l’un inférieur, dans le but de réduire la
possibilité que le matériau soit utilisé pour fabriquer des
matériaux explosifs nucléaires.
Réduction du risque
Des forts liens avec la
Corée du Sud
La tortilla et l’amarante
à l’espace
Mexico.- Le Mexique et la Corée du
Sud ont convenu de renforcer le
commerce, l’investissement et la
coopération
dans
les
secteurs
industriel et de l’énergie, lors de la
visite au pays de la présidente de la
nation asiatique, Park Geun-hye.
Mexico.- La tortilla de maïs et
l’amarante sont souvent consommés
par les astronautes pour la facilité de
stockage et pour les apports
nutritionnels, a dit le président de
l’Association
internationale
des
Pilotes-Médecins, Carlos Silacrup
Díaz de León.
Lors de la visite de Park Geun-hye,
des deux gouvernements ont signé 17
accords de coopération sur des
questions telles que la technologie et
l’innovation, l’électricité et les énergies
propres.
Le commerce entre le Mexique et la
Corée du Sud s’est quadruplé au cours
de 15 années, pour obtenir 17,5
milliards de dollars en 2015.
Depuis que Rodolfo Neri Vela, premier
astronaute mexicain, a pris ces
produits sur une mission en 1985, la
tortilla et l’amarante sont utilisés par
l’équipage spatial, dans le cadre d’un
grand défi que la nourriture constitue
pour les missions longues, a déclaré
l’expert.
DANS PAS LONG TEMPS
L’investissement
multimillionnaire dans
l’énergie propre
Mexico.- Les 11 entreprises gagnantes de la
première Vente aux enchères électrique à long
terme investiront au moins 2,6 milliards de dollars
pour construire des usines solaires et éoliennes au
Mexique.
Avec ces ressources, les entreprises produiront 1
720 mégawatts d’électricité supplémentaires à la
capacité installée dans le pays, a annoncé le Centre
national de Maîtrise de l’Énergie
Les centrales solaires et éoliennes seront installées
dans les états d’Aguascalientes, de Coahuila, de
Tamaulipas et de Zacatecas.
Grande attente pour la visite
présidentielle à l’Allemagne
Un Mexicain exhibera son
œuvre à la Biennale de Londres
Berlin.- L’Organisation des Entrepreneurs allemands
pour l’Amérique latine a présenté une étude positive
sur l’économie mexicaine, avant la visite à
l’Allemagne du président Enrique Peña Nieto, à se
tenir du 11 au 12 avril.
Londres.- L’architecte mexicain Fernando Romero
représentera le Mexique en septembre dans la
première Biennale de Design à Londres avec une
proposition d’une ville futuriste.
L’organisation a remis à ses membres un large
rapport sur l’état de l’économie mexicaine et celles
de certains secteurs en particulier, tels que le
secteur pétrolier, avec des attentes positives pour la
mise en œuvre de la réforme énergétique.
Romero, qui a dessiné l’Aéroport International de la
ville de Mexico, exhibera une ville durable à travers
d’une énorme maquette interactive que sera
installée dans le Palais de Somerset House au bord
du fleuve Tamise.
Le président mexicain arrivera à l’Allemagne dans
l’objectif
d’inaugurer
l’Année
duale
Allemagne-Mexique.
Des sculpteurs, des dessinateurs, des architectes et
des organismes culturels de 30 pays participeront à
la Biennale avec des projets basés sur le
développement
durable,
les
phénomènes
migratoires et l’égalité sociale.
Une Mexicaine fait partie du
Ballet de Canada
Un expert mexicain navigue
dans le Pacifique
Toronto.- La danseuse Selene Guerrero Trujillo, est
la seule mexicaine que fait partie du Ballet Nationale
de Canada depuis 2007.
Santiago.- Le scientifique mexicain Pedro de la Torre
a rassemblé des importantes données maritimes
pendant une expédition de 114 jours dans l’océan
Pacifique à bord d’un radeau rustique de bois.
LE MEXIQUE DANS LE MONDE
Nouvelle étude du codex maya
Madrid.- Le gouvernement de l’état de Yucatán a
signé une convention visant à participer à une
nouvelle étude du Codex Tro-Cortesianus (aussi
appelé Codex de Madrid), l’un des trois codex
existants dans le monde, qui est dans le Musée de
l’Amérique en Espagne.
Il s’agit d’une alliance parmi trois pays « afin d’avoir
plus de l’accès à la connaissance des études au
codex » de la civilisation maya, a dit le directeur du
Patronage de la Culture de Yucatán, Dafne López
Martínez.
Lors d’une interview avec Notimex, Guerrero Trujillo,
de 27 ans, a assuré que sa préparation au Mexique,
sa préparation à l’étranger et son dévouement ont
été fondamentaux pour attirer l’attention des
professeurs et des chorégraphes canadiens.
Les épreuves feront partie d’une enquête de
l’Université Norvégienne des Sciences et de la
Technologie et de l’Institut Norvégien de la
Recherche de l’Eau pour mesurer le réchauffement
climatique et la pollution.
L’expédition, emmenée par De la Torre, a navigué 4
500 milles nautiques, entre le Callao (Pérou) et l’île
de Pâques (Chili) à bord des radeaux construits avec
des techniques préhispaniques.
L’étude du codex, conformé de 112 pages avec de
l’écriture et de la peinture maya, sera coordonné par
l’Université étatique des Humanités de la Russie.
www.notimex.com.mx
2014 Copyright Notimex
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
14 287 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler