close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Avis d`Appel d`Offres - Nigeriens de Belgique

IntégréTéléchargement
OFFICE NATIONAL D’EDITION
ET DE PRESSE
Place du Petit Marché
Tél : 20 73 34 86/87
Télécopieur : 20 73 30 90
BP : 13 182 Niamey Niger
27ème ANNÉE
N°1682 Sahel Dimanche
du 8 Avril 2016
— Prix : 250 francs
l DR
Consolidation de la paix au Niger
D’importants projets au
profit des populations
Préservation des ressources
forestières et fauniques
L’incontournable nécessité
de reverdir le Niger
PP.22-23
M. Aliou Oumarou, président réélu du Coné
it seil National de la Jeunesse du Niger (CNJN)
v
In
‘’C’est dans l’unité que
nous allons relever
tous les défis
auxquels
nous
devons faire face’’
P. 4
2
Nation
A la Primature
Le Chef du Gouvernement reçoit quatre diplomates accrédités au Niger et le Sous-secrétaire
d’Etat parlementaire au Département pour le Développement International du Royaume Uni
e Premier ministre, Chef du Gouvernement S.E Brigi Rafini,
s’est entretenu hier, successivement avec l’ambassadeur du
royaume d’Arabie Saoudite au Niger S.E Bin Naj Abdul-Kadri
Al Ali ; S.E Eunice Sharon Reddick, ambassadeur des Etats Unis
au Niger ; l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne
au Niger, S.E Dr. Bernd Von Muncho Pohl ; SE Huseyin Ozdemir,
ambassadeur de la République de Turquie au Niger et le soussecrétaire d’Etat parlementaire au Département pour le
Développement International du Royaume Uni M. Nick Hurd.
A sa sortie d’audience, la diplomate américaine a déclaré avoir
rendu une visite de courtoisie au chef du gouvernement. « Nous
avons profité de cette occasion pour féliciter le Premier ministre de
la tenue des élections libres, paisibles et transparentes. Nous avons
discuté également sur les possibilités de renforcement de la
coopération entre nos deux pays pendant ce second mandat du
Président de la République S.E Issoufou Mahamadou», a précisé
l’ambassadeur Eunice S. Reddick
Quant au diplomate allemand S.E Dr. Bernd Von Muncho Pohl, il a
indiqué avoir félicité au nom de la République Fédérale
d’Allemagne, le Premier ministre S.E Brigi Rafini pour sa
reconduction à la tête du gouvernement nigérien. ‘’ L’Allemagne fait
partie des anciens pays avec lesquels le Niger entretient des
relations de coopération et de développement et cela depuis 1962’’,
a rappelé Dr Bernd Von Muncho Pohl.
A l’issue de son entretien, l’ambassadeur de la République de
Turquie au Niger S.E Huseyin Ozdemir a pour sa part précisé qu’il
est venu pour présenter ses félicitations au Premier ministre, Chef
du Gouvernement pour sa nomination. « Nous avons échangé
aussi sur la coopération bilatérale entre les deux pays tout en
évoquant la visite du chef de Gouvernement en Turquie à l’occasion
de la 13ème Conférence Islamique, prévue les 14 et 15 avril 2016 »,
a souligné le diplomate turc.
lKader Amadou ONEP
L
... avec l’ambassadeur des USA...
lKader Amadou ONEP
lKader Amadou ONEP
lKader Amadou ONEP
... avec l’ambassadeur de la Turquie...
lKader Amadou ONEP
Le Premier ministre avec l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite...
... avec l’ambassadeur d’Allemagne...
... et avec le sous-secrétaire d’Etat parlementaire au Département pour le
Développement International du Royaume Uni
Le Premier ministre, Chef du gouvernement devait ensuite
échanger avec le sous-secrétaire d’Etat parlementaire au
Département pour le Développement International du Royaume Uni
M. Nick Hurd. A sa sortie d’audience, il a déclaré que le Niger est
un pays qui devient de plus en plus important pour la Grande
Bretagne. ‘’Au cours de nos échanges, nous avons discuté sur les
priorités du Gouvernement du Niger, ainsi que sur les défis
auxquels il fait face afin de voir dans quelle mesure la Grande
Bretagne peut aider le peuple nigérien. De toutes les façons, il y a
des priorités comme la paix, la sécurité et les opportunités d’emploi
pour les jeunes qui sont partagées par nos Etats’’, a fait remarquer
M. Nick Hurd.
Hassane Daouda
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Nation
3
A la Présidence de la République
e Président de la République, SE Issoufou
Mahamadou a reçu
hier en audience au Palais
de la Présidence à Niamey,
un membre du Gouvernement britannique, en l’occurrence, le sous-secrétaire
d’Etat parlementaire au Département pour le Développement International(DFID),
M. Nick Hurd. En visite au
Niger du 6 au 8 avril, M. Nick
Hurd est porteur d’un message du Gouvernement britannique au Président de la
République.
À sa sortie d’audience, M.
Nick Hurd a indiqué devant
la presse qu’il est le premier
membre du Gouvernement
britannique à visiter le Niger
depuis 2012. Aussi, a-t-il indiqué, deux raisons justifient
son déplacement. ‘’La première raison, c’est de trans-
L
mettre, à M. le Président,
après les élections, les félicitations de sa Majesté la
Reine de la Grande Bretagne, du Premier ministre
et du Gouvernement britannique’’, a-t-il dit, ajoutant que
la deuxième raison est
surtout relative à la coopération. En effet, devait-il poursuivre, ‘’le Niger et la région
du Sahel deviennent de plus
en plus importants pour le
Royaume-Uni. Déjà, nous
investissons, ici au Niger, de
la part du peuple britannique, à peu près 70 millions
de dollars par an, à travers
des organisations comme la
Banque Mondiale et l’Union
Européenne. Je suis là pour
discuter avec le Président
de la République, le Gouvernement, le peuple du Niger,
les bénéficiaires de notre
assistance, et les parte-
lAboubacar Abzo ONEP
SE. Issoufou Mahamadou reçoit le Sous-secrétaire d’Etat parlementaire
au Département pour le Développement International du Royaume Uni
Le Chef de l’Etat avec la délégation britanique
naires internationaux, afin
de voir comment la Grande
Bretagne peut mieux travailler au Niger, comment nous
pouvons travailler d’une
façon très intelligente pour
relever les défis’’.
M. Nick Hurd a souligné que
le peuple du Royaume Uni
a le même espoir et le
même défi que le peuple du
Niger. ‘’Nous cherchons la
prospérité. Que la paix soit
partout, que l’avenir soit
plein d’espoir’’, a-t-il conclu.
Souley Moutari
Réélection et investiture à la Magistrature suprême du Président Issoufou Mahamadou
Le Chef de l’Etat continue de recevoir des messages de félicitations
Suite à sa réélection et son investiture à la
l Message du Secrétaire Général de
Magistrature suprême, dont la cérémonie solennelle a
eu lieu le 2 avril dernier, le Président de la République,
l’Internationale Socialiste, M. Luis Ayala
SE. Issoufou Mahamadou, continue de recevoir des
messages de vœux et de félicitations. Les derniers
émanent du Président de la République de l’Angola,
SE. José Eduardo Dos Santos, et du Secrétaire
Général de l’Internationale Socialiste, M. Luis Ayala.
Les messages sont les suivants :
l Message de félicitations du
Président angolais, SE. José Eduardo
Dos Santos
Dans une lettre qu’il a adressée au Chef de l’Etat, le Président
de la République de l’Angola, SE. José Eduardo Dos Santos,
a exprimé à l’endroit du Président réélu, SEM. Issoufou
Mahamadou, tous ses ‘’vœux de succès et de bonheur dans
l’accomplissement de son mandat’’. Pour le peuple du Niger,
SE. José Eduardo Dos Santos a souhaité ‘’la prospérité’’. Le
Président angolais a délégué un envoyé spécial, M. Georges
Rebelo Pinto Chikoti, ministre des Relations Extérieures, à la
cérémonie d’investiture, ‘’cet important acte solennel’’ auquel
il n’a pas pu assister.
Le représentant de l’Angola était également porteur d’un
message du Président José Eduardo Dos Santos au
Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou.
‘’Cher Président, cher camarade et ami,
C'est avec grand plaisir que je vous transmets mes chaleureuses
félicitations pour le résultat du second tour des élections en
République du Niger.
Le peuple nigérien a démontré qu'il soutenait vos efforts pour
poursuivre la voie que vous avez entamée vers le
développement, les opportunités et le progrès, dans le cadre de
votre engagement, comme vous l'avez souvent démontré dans
le passé, à apporter au Niger des droits et libertés pour tous les
Nigériens.
Votre victoire témoigne de l'appréciation du peuple pour votre
engagement à lutter contre la pauvreté, à améliorer les
conditions de vie du peuple du Niger et à sécuriser et renforcer
les institutions démocratiques du pays.
Je regrette beaucoup que je n’aie pu vous rejoindre le 2 avril pour
votre cérémonie d'investiture comme je l'aurais voulu, parce que
le même jour, nous avions, en République dominicaine, une
réunion régionale de tous nos partis membres de l'Amérique
Latine et des Caraïbes.
Je vous transmets, cher Président, mes souhaits les plus
sincères pour ce second mandat à la tête de votre pays, et je
vous assure que, dans vos efforts, vous pouvez continuer à
compter sur la pleine solidarité et le soutien total de
l'Internationale Socialiste.
Votre ami et camarade, Luis Ayala, Secrétaire Général de
l’Internationale Socialiste’’.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
4
Invité
M. Aliou Oumarou, président réélu du Conseil National de la Jeunesse du Niger (CNJN)
‘’C’est dans l’unité que nous allons relever tous les défis
auxquels nous devons faire face’’
M. Aliou Oumarou, vous venez d’être
réélu pour un second mandat à la tête
du Conseil National de la Jeunesse du
Niger. Que pouvez-vous nous dire sur
ce processus électoral qui a fait couler
beaucoup d’encre et de salive dans ce
milieu ?
Permettez-moi de saisir l’occasion que
vous m’offrez pour adresser mes sincères
remerciements à toute la jeunesse nigérienne pour m’avoir renouvelé sa
confiance en me portant à la tête du
Conseil National de la Jeunesse pour un
second mandat de 3 ans lors de l’assemblée générale élective qui s’est tenue le 17
mars 2016 à Dosso. En réalité, tout le tapage médiatique que vous avez suivi autour du CNJN et auquel vous faites
allusion, n’était que l’œuvre d’une seule
association de jeunesse qui n’avait pour
objectif que de décrédibiliser l’institution et
ceux qui l’animent pour des motifs que
nous ignorons à la date d’aujourd’hui.
Mais ce qui est sûr, c’est que la vérité a
été rétablie par les urnes, et les jeunes Nigériens ont fait leur choix, ce qui mettra fin
à toute autre agitation de nature à troubler
le bon fonctionnement de notre institution
commune. Je dois aussi vous dire que si
le processus de renouvellement des instances du CNJN a connu du retard, ce
n’est nullement la faute au bureau sortant
encore moins une volonté du Ministère de
la Jeunesse qui n’avait pour objectif que
de conformer les textes du CNJN à la
Charte Africaine de la Jeunesse. D’ailleurs,
je me fais le devoir de rendre un hommage
mérité à Monsieur Abdoul Karim Dan Mallam, ministre de la Jeunesse et des Sports
sortant, ainsi qu’à l’ensemble de ses collaborateurs qui ont travaillé d’arrache-pied
durant des mois pour faire aboutir ce décret tant attendu par la jeunesse nigérienne.
Relativement à votre premier mandat,
que peut-on retenir en termes d’actions
réalisées ?
Je dois d’abord rappeler qu’avant notre
premier mandat qui vient de s’écouler, le
Conseil National de la Jeunesse Nigérienne était un organe méconnu par tous,
qui n’intéressait ni les autorités ni les partenaires au développement. A présent,
cette tendance a été véritablement renversée grâce au travail abattu par notre
équipe. Ce qui démontre l’engouement
suscité autour du CNJN qui est devenu
aujourd’hui un organe consultatif animé
par des jeunes bénévoles.
En toute la modestie, permettez-moi de
vous dire qu’il n’existe pas, en Afrique, un
seul conseil national de la jeunesse qui a
organisé autant d’activités que nous ces
quatre dernières année. Le CNJN est
même devenu une référence pour la jeunesse africaine. Car, en un seul mandat,
nous avons à notre actif l’organisation de
plusieurs évènements internationaux dont
deux (2) éditions du Forum International
des Jeunes sur la Paix, la Sécurité et le
Développement, tenus respectivement à
Tahoua en 2014 et à Niamey en 2015.
Nous avons aussi accueilli le Camp
Technologique ‘’TECH CAMP’’, en
partenariat avec l’Ambassade des
USA au Niger, en janvier 2016. Au
niveau national, nous pouvons mettre à notre actif l’annulation du
concours des Douanes de 2011 entaché de graves irrégularités ; la
création d’emplois au profit de 630
jeunes grâce à des ‘’paye-phones’’
mis à disposition du CNJN par la
compagnie de téléphonie mobile
Airtel Niger. A cela s’ajoutent la formation de plus de 17.000 jeunes
sur la vie associative, le leadership,
le contrôle citoyen de l’action publique, le montage de projet, l’entrepreneuriat social et solidaire, la lutte
contre les violences en milieu scolaire. Nous avons également organisé des sessions ordinaires du
Conseil National de la Jeunesse avec l’appui de l’Unicef et le Ministère de la Jeunesse et des Sports ; la célébration,
chaque année, de la journée africaine et
internationale de la jeunesse; le camp national des jeunes en 2013 à Mainé Soroat,
en 2014 Dosso et en 2015 Tessaoua; le
parrainage de plus de 524 événements
des scolaires, des clubs, des fadas et autres organisations de jeunesse; la 1ère édition de la foire ‘’YAWWA’’ des innovateurs
sociaux en partenariat avec la SNV; la formation de 100 jeunes leaders de Niamey
sur les élections apaisées et le DEMOCRAPOLI en partenariat avec le PCCN.
En outre, le CNJN a toujours représenté la
jeunesse nigérienne aux rencontres internationales. Souvent, les membres du bureau ont des audiences régulières avec le
Président de la République ainsi que celui
de l’Assemblée Nationale, et aussi avec le
Premier ministre, les présidents des institutions de la République et des représentations diplomatiques.
D’ailleurs, pour la première fois dans l’histoire, le Niger occupe la vice-présidence
de l’Union Panafricaine de la Jeunesse
(UPJ) qui existe depuis 1964, ce qui témoigne, une fois de plus, du sérieux avec
lequel notre équipe a travaillé.
Notre vision était donc claire. C’est celle
d’imposer la jeunesse nigérienne sur
l’échiquier national et international, avec
bien sûr l’appui de nos autorités et des partenaires au développement, dans un esprit
de construction et de respect de nos valeurs culturelles.
La paix, la sécurité et le développement
constituent des priorités fortes pour les
autorités de la 7ème République. Que
compte faire l’organe consultatif qu’est
le CNJN pour relever ces défis qui
constituent des axes prioritaires du
Programme de la Renaissance ?
Les questions de paix et de sécurité ont
toujours été des priorités pour notre institution, parce que nous sommes conscients
du fait que notre développement dépend
d’un environnement stable et d’une paix
durable. C’est pourquoi l’essentiel de nos
activités vise à sensibiliser les jeunes Ni-
l DR
Réalisée par Aïssa Abdoulaye Alfary
M. Aliou Oumarou
gériens à devenir des artisans de la paix.
Cela nous a conduits à organiser des rencontres régionales de sensibilisation des
jeunes sur la prévention du terrorisme
avec l’appui de la Haute Autorité à la
Consolidation de la Paix(HACP). Dans le
même ordre d’idées, nous avons assuré la
formation et la mise en place des jeunes
médiateurs pour la paix dans les huit régions du Niger avec l’appui de l’Ambassade des USA ; la mise en place d’un
dispositif de Système d’Alerte Précoce et
de réponses rapides par les jeunes dans
la région de Diffa avec l’appui du PNUD ;
la formation des jeunes leaders des régions d’Agadez et de Diffa sur la prévention de l’extrémisme violent.
Toutes ces actions ont été possibles aussi
grâce à l’accompagnement technique et
au soutien financier du Ministère en charge
de la Jeunesse.
Le CNJN appuiera donc toutes les actions
du Gouvernement ayant pour objectif d’assurer la paix et la sécurité, et initiera également des projets, comme par le passé,
qui mettront les jeunes au cœur du processus de consolidation de la paix au Niger.
Alors, quelle est la contribution de la
jeunesse nigérienne dans le combat
mené contre le terrorisme qui défraie la
chronique ces dernières années ?
La question du terrorisme n’épargne aujourd’hui aucun pays, encore moins une
frange de la population. Mais il est évident
que les jeunes, du fait de leur vulnérabilité,
sont les premières victimes, et aussi les
principaux acteurs sur le terrain des hostilités. C’est pourquoi, au niveau du Conseil
National de la Jeunesse, nous avons
mené d’innombrables actions dans les régions du Niger où nous avons estimé que
les jeunes étaient plus vulnérables aux
risques d’enrôlement dans les mouvements extrémistes. Mais je suis convaincu
que la meilleure façon de vaincre le terrorisme dans la sous-région, c’est de lutter
contre l’islamophobie grandissante dans le
monde, et de rétablir la sécurité en Libye.
A présent, parlez-nous des innovations
que vous comptez apporter durant ce
nouveau mandat afin de faire du CNJN
un véritable cadre démocratique d’ex-
pression et de concertation entre tous
les jeunes du Niger?
L’une de nos priorités, pendant ce nouveau mandat, consiste à lutter pour que le
Gouvernement crée davantage d’emplois
et place plus de jeunes à des postes de
responsabilités ; former et responsabiliser
les jeunes filles leaders afin qu’elles deviennent les porte-paroles de leurs sœurs ;
veiller à la régularité des concours d’entrée à la Fonction Publique ; lutter pour
améliorer les conditions de vie et de travail
des jeunes en organisant des visites surprises dans certaines entreprises ; poursuivre l’organisation des évènements
nationaux et internationaux en faveur de la
jeunesse ; établir des partenariats durables avec les PTF et mettre en œuvre des
actions citoyennes pour un changement
positif de comportement de la jeunesse nigérienne. Nous allons également mettre à
profit ce mandat pour rassembler toute la
jeunesse autour de nous, car c’est dans
l’unité que nous allons accomplir notre
lourde et exaltante mission, gagner le combat qui est commun à nous tous, et relever
tous les défis auxquels nous devons faire
face. J’invite, à cet effet, toute la jeunesse
nigérienne à se joindre à nous pour travailler ensemble pour ce beau pays qui
nous a tout donné, et éviter de tomber
dans le jeu de la classe politique.
Pouvez-vous nous rappeler les missions assignées au Conseil National de
la Jeunesse depuis l’adoption du Décret N°2015-545/PRN/MJ/S du 14 octobre 2015 ?
Comme vous le savez, le Gouvernement
de la 7ème République a pris l’année dernière un décret historique qui est venu
mettre un terme au vide juridique qui a
existé depuis plusieurs années autour du
CNJN. Il s’agit du Décret N°2015545/PRN/MJ/S du 14 octobre 2015 portant
création, organisation, attributions et fonctionnement du Conseil National de la Jeunesse du Niger. Conformément à ses
nouvelles dispositions, le Conseil National
de la Jeunesse du Niger a pour mission
d’assurer la représentation de la jeunesse
auprès des institutions nigériennes, africaines et internationales sur les questions
relatives à la jeunesse; de coordonner la
concertation et la consultation des associations, mouvements et collectifs d’organisations de jeunes, autorisés à exercer,
sur toutes les préoccupations d’intérêt général des jeunes. Le Conseil formule des
propositions visant à orienter et à améliorer l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques de la
jeunesse ; développer des relations de
coopération entre les partenaires nationaux, bilatéraux et internationaux avec les
associations, mouvements et collectifs
d’organisations de jeunes. En plus, le
CNJN encourage les bonnes pratiques de
participation des associations, mouvements et collectifs d’organisations de
jeunes du Niger au développement local,
national et international.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Société
5
Entre nous
L’air du temps
Dans l’expectative du Décret…
près l’épisode des scrutins présidentiels et législatifs, suivi de
la cérémonie d’investiture du Président réélu, puis du décret de
nomination (disons ré-nomination) du Premier ministre, Chef
du Gouvernent, tous les regards sont désormais braqués sur la
constitution de la nouvelle équipe gouvernementale. Comme l’on peut
l’imaginer, ça se bouscule au niveau des états-majors des formations
politiques où l’on procède, en sourdine, à la présélection puis au
tamisage des dossiers pour le choix des militants à inscrire sur la
précieuse liste des ministrables.
Là le match est assurément très serré, avec tout ce que cela implique
en termes de combines et de combinaisons, de stratégies et de
micmacs, de dribbles et de tacles, etc. C’est l’heure de la récompense
du dévouement et de la soumission au leader du parti pour les uns,
et de la sanction pour ceux qui ont osé hausser la voix devant le grand
chef. Comme quoi, l’atout essentiel des ‘’candidats’’ au décret n’est
pas forcément le poids ou la longueur du CV.
Qu’à cela ne tienne ! L’heure est au branle-bas général pour les
cadres qui aspirent à un poste. On travaille à affiner le Curriculum
Vitae (CV) et manœuvrer avec tact pour taper à la bonne porte.
Ciblant plusieurs postes à la fois, certains courent par-ci, par-là, allant
d’un salon à un autre pour solliciter le soutien d’une voix
prépondérante. Dans cette chasse effrénée aux postes, certains
poussent l’outrecuidance jusqu’à forger des formules originales pour
alourdir et ‘’enjoliver’’ leurs CV. Ainsi, à défaut d’un parcours
professionnel convaincant, on pourrait peut-être se donner plus de
chances en mentionnant un diplôme de type Bac+3, 5, 7, appuyé de
la ‘’mention très bien’’ ou ‘’major de sa promotion’’.
Une fois le CV élaboré avec minutie, on imprime les copies (souvent
même le tout en couleur) et on garde une copie dans sa clé USB et
une autre dans son ordinateur. Ainsi, la version papier du CV dans le
sac, et le sac sous l’aisselle, on engage les démarches. Ça va du
bureau politique aux domiciles de diverses personnalités pour déposer
le précieux CV et on attend. Mais quelle attente! Quel suspens !
Ceci explique pourquoi ces derniers temps, certaines oreilles restent
constamment collées au poste radio ou scotchées au petit écran à
l’heure des infos. Ainsi, dans cette atmosphère d’attente, chaque jour
qui passe apporte son lot d’angoisse. Au bout du compte, la
nomination finit par tomber pour certains. Pour d’autres, l’espoir
s’estompe d’un coup à la publication du décret tant attendu. Pas de
chance, le nom a été biffé ou changé dans la liste, entre deux bureaux,
à quelques heures avant l’annonce. Leçon : s’il est vrai que l’ambition
est un des caractères les plus partagés au monde, il n’en est pas
moins vrai qu’on n’obtient pas toujours ce qu’on veut et quand on le
veut. Aussi, à tous les postulants qui se verront recalés dans la course
au décret, nous conseillons ce célèbre dicton tiré de la sagesse
africaine selon lequel ‘’tout vient à point à qui sait attendre’’.
A
Assane Soumana
La circulation sur les routes de la capitale est toujours difficile. Cela est dû dans une
certaine mesure à un accroissement exponentiel du nombre de véhicules et d’engins
à deux roues sur le réseau routier de la ville de Niamey, et cela en l’espace de
quelques années seulement. A cela, il convient d’ajouter l’insuffisance des routes,
même si cette préoccupation est en train de trouver une belle solution depuis la mise
en branle du programme Niamey Nyala, avec notamment la construction des
échangeurs et des autoroutes. Cependant, force est de constater que de plus en plus,
les charrettes à traction animale transportant diverses marchandises sont en train
d’occuper les chaussées de la capitale. Plusieurs accidents graves survenus de nuit,
mettent en cause ces charrettes dont la présence, même sur certaines grandes artères
du centre-ville, en rajoute à l’encombrement. Pourtant, il existe des véhicules de
transport dont le rôle premier est d’assurer ce genre de service (transport de
marchandises) dans les grandes villes. Ce problème devient de plus en plus
préoccupant, et les services compétents doivent commencer à réfléchir à sa résolution.
C’est arrivé
Des chirurgiens trouvent 18 brosses à
dents dans l'estomac du patient
"Harry" et aussi dans un bar à lapins dans
le même immeuble. "Le plus mignon,
avec les hérissons, c'est quand ils se déAu cours d'une intervention, des chirurgiens d'origine hispanique roulent et vous montrent leur visage".
ont récemment eu la surprise de découvrir plus de 18 brosses à
dents entassées dans l'estomac d'un patient, rapporte le Daily
Mail. Mais ce n'est pas tout : ils ont également mis la main sur
une pince à épiler, une longue tige métallique ainsi qu'un objet
ressemblant à un tire-bouchon. Pour prouver l'authenticité de
leur "saisie", ils n'ont pas hésité à diffuser une vidéo de l'opération sur les réseaux sociaux.
Le patient, dont la nationalité n'a pas été révélée, souffrirait de
problèmes psychiatriques. L'homme risquait gros : ces objets
auraient pu mortellement perforer son estomac, rappelle le quotidien britannique.
Faits divers
Un bar de Tokyo ne manque pas de piquant
Boire un verre en caressant des chats ou des lapins
ne suffit plus au Tokyoïtes, qui font désormais la queue
pour tenter l'expérience avec des hérissons.
La foule se presse devant chez "Harry" (un jeu de mots
sur le mot "hérisson" en japonais), un établissement ouvert depuis le mois de février dans le quartier de Roppongi, réputé pour sa vie nocturne et très fréquenté par
les touristes.
Il en coûte 1.000 yens (huit euros) pour gagner le droit
de tripoter prudemment pendant une heure la trentaine
de hérissons qui gambadent dans ce café d'un genre
nouveau.
"Nous voulions montrer aux gens le charme des hérissons, qui donnent l'impression d'être difficiles à manipuler", explique Mizuki Murata, qui travaille chez
Marre de payer deux sièges
lorsqu'elle prend l'avion, elle
perd 80 kg
Il y a peu de temps, Amber Rose pesait
158 kg et assumait pleinement ses
formes. Mais, récemment, elle a dû payer
à plusieurs reprises deux places au lieu
d'une pour pouvoir s’asseoir, lorsqu'elle
prenait l'avion. "Cela me coûtait une fortune" explique cette anglaise, âgée de 24
ans.
Puis, un jour, un passant lui a demandé si
elle était enceinte. "Je me suis sentie humiliée", raconte la jeune femme. Ce dernier événement a été un électrochoc pour
elle. Amber s'est alors mise à faire du
sport, à s'alimenter plus sainement puis a
subi une opération qui lui a coûté quand
même 10.000 euros. Du coup, elle a
perdu plus de 80 kg en quelques mois.
"Aujourd’hui, je suis plus heureuse que
jamais. Je suis tellement pressée de
reprendre l’avion et de me mettre en bikini
sur la plage."
(Source : mirror.co.uk)
Initiatives
Ali Abdoulaye, couturier
isage souriant mais à l’apparence timide, Ali Abdoulaye, ce
jeune homme d’une vingtaine
d’années, est tailleur de son état.
Convaincu des exigences sans cesse
croissantes de la profession qu’il
exerce depuis bientôt dix (10) bonnes
années, il s’est attelé dès le début de
son apprentissage à la tâche afin de
devenir ce qu’il est aujourd’hui. Son
attachement au travail et son esprit
de créativité lui ont vite permis de
maîtriser l’essentiel dans le domaine
de la couture. En effet, c’est en l’espace de 5 ans, que son patron témoigne de sa maturité en lui offrant
une machine à coudre et une table.
Dès lors, Ali Abdoulaye est revenu
V
chez lui à Yantala, derrière
le marché Habou Tégui,
pour ouvrir son propre atelier. Sa débrouillardise a
aussitôt porté ses fruits, car
ses économies et son ambition à bâtir un atelier à la dimension de son attente lui
ont permis de réaménager
l’ancien atelier. Ayant débuté en solo, et avec une
seule machine, son atelier
compte actuellement six machines et quatre apprentis dévoués à la tâche. Et aucun modèle,
qu’il soit pour homme ou femme, n’a
de secret pour lui et ses apprentis.
Le lot d’habits en instance d’être cou-
l DR
La passion de la couture
M. Ali Abdoulaye
sus que nous avons trouvé dans son
atelier est révélateur de la somme de
travail à abattre. Afin de faciliter la
tâche aux clients n’ayant pas amené
leurs propres modèles, l’atelier dis-
pose d’une diversité de modèles catalogués dans plusieurs albums. A
titre illustratif, on peut retenir les modèles simples, les broderies à petits
ou gros fils, les ensembles pour
jeunes, les grands-mamans, etc.
Pendant les périodes où la demande
est très forte, notamment à l’occasion
des fêtes ou des cérémonies de réjouissance, Ali peut coudre jusqu’à 15
complets par jour, avec l’aide de ses
apprentis, tous aguerris dans ce métier.
Parallèlement à son métier de tailleur, Ali mène des études coraniques
à la Fondation Islamique ‘’Kairatou
Kairia de Niamey‘’ pour parfaire ses
connaissances dans le domaine de la
religion islamique. En effet, c’est dès
à l’âge de 11 ans, précisément en
1996, qu’il a terminé sa première lecture du Coran.
Hassane Daouda
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
6
Annonces
AVIS D’APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL
N° DAO-FY16-004 AUDIT PROJET DE DEVELOPEMENT
Catholic Relief Services (CRS) est une ONG
internationale dont le siège est basé à Baltimore,
Etats Unis d’Amérique.
Sous le Department of International Development
(DFID) du Royaume Uni, CRS a reçu sept
millions deux-cent-quatre-vingt-dix-sept mille trois
cent trente-neuf (7 297 339) pour mettre en
oeuvre un projet (BRACED) de 3 ans.
Dans le cadre de la mise en œuvre des activités
du projet, les bureaux de Catholic Relief Services
(au Mali et Niger) lance un appel d’offres
INTERNATIONAL pour un audit externe des états
financiers et consolidés de Catholic Relief
Services (CRS) pour le projet.
La participation à la concurrence est ouverte à
tous les cabinets d’audit en règle vis-à-vis des
autorités compétentes du pays où ils sont établis,
et des règles internationales régissantes
l’industrie dont cet appel d’offre fait l’objet, pour
autant qu’elles ne soient pas sous le coup
d’interdiction, de suspension, d’exclusion ou de
liquidation judiciaire.
Le dossier d’appel d’offres (DAO), peut être
consulté gratuitement et retirer à partir du Jeudi
31 Avril 2016.
-tous les jours du lundi au jeudi de 9h à 17h et
les vendredis de 9h à 12h30 au niveau du
département des finances du bureau de CRS
Niger au plus tard le Mercredi 4 Mai 2016 à
l’adresse :
Représentant Résident
Catholic Relief Services – Niger
BP 871 Niamey
Mali Béro/974 Ave. Sultans
NIGER
Téléphone : (00227) 20 72 21 25 / 20 72 48 66
ou
-tous les jours du lundi au jeudi de 9h à 17h et les
vendredis de 9h à 12h30 au niveau de la
réception du bureau de CRS Mali au plus tard le
Mercredi 4 Mai 2016 à l’adresse :
Représentant Résident
Catholic Relief Services – Mali
BP. E3256 sis à Hamdallaye ACI 2000
Immeuble Alou DIARRA BAMAKO - MALI
Téléphone : (00223) 20 23 44 57 / 20 22 87 30
Ou
Par mail à l’adresse :
A: suzanne.labo@crs.org; ingrid.some@crs.org;
Cyrille.somboro@crs.org
Cc: bill.rastetter@crs.org; niek.degoiej@crs.org
Les offres accompagnées des documents
indiqués conformément aux instructions aux
soumissionnaires du DAO devront parvenir ou
être remises au bureau de CRS Niger et Mali aux
adresses sus-mentionnées.
1.Le délai pour la soumission des offres est le
Mardi 10 Mai 2016 à partir de 10 heures 00. Les
offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
2.L’ouverture des plis aura lieu le lundi 16 Mai
2016 à partir de 15 heures 00 en présence des
représentants des soumissionnaires qui
souhaitent y assister au bureau de CRS Niger, à
Niamey.
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE
L’AGRICULTURE FAMILIALE (ProDAF)
BP: 13.233 Niamey
AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET
Services de consultants : Sélection d’un consultant chargé de l’audit financier et comptable
1.Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu du Fonds International du Développement Agricole
(FIDA) et du Fonds Fiduciaires pour le Programme d’Adaptation de l’Agriculture Paysanne (ASAP) un Prêt et un
Don pour financer le Programme de Développement de l’Agriculture Familiale – ProDAF et prévoit d’utiliser une
partie de ce financement pour régler les dépenses autorisées au titre du contrat pour la sélection d’un consultant
charge de l’audit financier et comptable du ProDAF.
2.Le Ministère de l’Agriculture a l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées du crédit et du don pour
effectuer les payements prévus au titre du contrat pour la sélection d’un consultant chargé de réaliser l’audit du
ProDAF pour une période de trois ans notamment les exercices 2016, et 2017 et 2018.
3.Les services demandés incluent les prestations d’un cabinet pour la réalisation d’un audit des états financiers
du ProDAF pour les exercices 2016, et 2017 et 2018.
4.La durée des prestations ne doit pas dépasser quarante-cinq (45) jours pour par exercice.
5.La Cellule Nationale d’Assistance Technique du ProDAF- (CENAT) invite les consultants éligibles à manifester
leur intérêt d’offrir les services demandés ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir des informations
indiquant qu’ils ont les qualifications nécessaires à rendre ces services (dépliants, description des expériences
du Consultant dans le domaine et dans des conditions similaires, liste de personnel clé)
6.Un Consultant sera sélectionné par les procédures décrites dans les nouvelles Directives pour la passation
des marchés relatifs aux projets financés par le FIDA.
7.Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessus
du lundi au jeudi 9 h à 16 h00 et le vendredi de 8h00 à 12h00.
Programme de Développement de l’Agriculture Familial - ProDAF
CELLULE NATIONALE D’ASSISTANCE TECHNIQUE – CENAT
Sise à Kora Kano sur la Route Tillabéry
BP: 13233 – Niamey – Niger- Tel (227) 20 35 18 49
Les manifestations d’intérêt seront déposées à l’adresse ci dessous au plus tard le vendredi 07 mai 2016.
Programme de Développement de l’Agriculture Familial - ProDAF
CELLULE NATIONALE D’ASSISTANCE TECHNIQUE – CENAT
Sise à Kora Kano sur la Route Tillabéry
BP: 13233 – Niamey – Niger-Tel (227) 20 35 18 49
Le nombre de copies à déposer : 1 original + 2 copies.
L’original et les copies seront dans une seule enveloppe fermée et cachetée et portant la mention :
« Manifestation d’intérêt pour la sélection d’un cabinet chargé de réaliser l’audit du ProDAF »
ASSADECK MOHAMED
AVIS GENERAL DE PLAN PREVISIONNEL DE
PASSATION DE MARCHES PUBLICS 2016
Dans le cadre de l’aménagement d’un site maraîcher intercommunal à Jida, CommunesRurales de Douméga et Tibiri et la
réalisation d'une adduction d'eau potable multivillages de la commune de Kièché, le Programme d’Appui à la Mise en Place des
Entités Décentralisées dans la Région de Dosso phase II (PAMED2), cofinancé par le Royaume de Belgique et la République
du Niger, lance un avis général de passation de marché et invite toutes les entreprises interessées à consulter le plan prévisionnel
de passation de marché 2016 ci-dessous.
Des renseignements complémentaires dudit Programme peuvent être obtenus : BP151 Dosso, Téléphone 20 650 466
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
7
Nation
Atelier de validation de l'étude diagnostic sur l'Approche Territoriale de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle
Elaborer des stratégies de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de développement agricole durable
Office National
d’Edition et de Presse
Place du Petit Marché
B.P : 13182 Niamey Niger
Tél 20 73 34 86 /87
Télécopieur : 20 73 30 90
Courriel : onep@intnet.ne
contact@lesahel.org
Site web : www.lesahel.ne
Directeur de Publication
Elh. Mahamadou Adamou
Directeur
Directeur de la Rédaction
Assane Soumana
20 73 99 86
Réd en chef
Tchirgni Maïmouna
Issa Madougou
Réd en chef/Adj
Réd en chef adjt
Oumarou Moussa
Inoussa Oumarou
Technique
20 73 99 87
Secrétaire de Rédaction
Wata N. Fassouma Moustapha
Directeur commercial
Morou Hamadou 20 73 22 43
Chef Service Communiqué et Pub. Alassane Assilila
Directeur Administratif et financier (DAF)
Ibrahim Garba Mahamane
20 73 99 85
Chef service Recouvrement:
Ado Haoua Hachimou
Composition : ONEP
Tirage ONEP
5000 exemplaires
lIsssa Moussa ONEP
L
La table de séance
conduites dans 5 pays pilotes à savoir: le
tions de politiques alimentaires et nutritionCambodge, la Colombie, la Côte d'Ivoire, le
nelles à travers la stratégie de l'Initiative 3N,
Maroc et le Pérou, au cours de la conféavec ses différentes instances opérationrence de Milan. Il a souligné que les minisnelles mises en place dans les régions, les
tres en charge de la sécurité alimentaire du
départements et les communes dans le
Bénin, du Mali et du Niger, bien que ne faipays’’, a-t-il dit, tout en rappelant que le
sant pas parties de la phase pilote des
Gouvernement a élaboré, suivant une apétudes, ont marqué un intérêt pour la mise
proche participative de planification axée
en œuvre de cette démarche et ont, au
sur les résultats, une stratégie de Sécurité
cours de cette rencontre, contribué en parAlimentaire et Nutritionnelle et de Déveloptageant leurs expériences sur l'approche
pement Agricole Durables appelée stratégie
territoriale des politiques de sécurité alimende l'Initiative 3N pour la sécurité alimentaire
taire et nutritionnelle.
et le développement agricole durable.
‘’Tous les pays participants ont exprimé leur
Il a précisé que cette stratégie traduit la viintérêt ainsi que leur volonté de contribuer
sion de SE Issoufou Mahamadou, Président
au développement d'une telle approche’’, ade la République, Chef de l'Etat, qui
t-il dit, avant d’ajouter que le Haut Commisconsiste à réaliser ‘’l'alliance de la liberté et
sariat à l'Initiative 3N a engagé une étude
du pain’’ à travers l'Initiative 3N, unique
visant à mettre en évidence les efforts décadre de référence en matière de développloyés par le Gouvernement afin de passer
pement agricole et de sécurité alimentaire
d'une approche sectorielle à des approches
et nutritionnelle. Il a ajouté que la stratégie
de gouvernance multi-acteurs et multisecde l’I3N vise à s'attaquer aux causes protorielles.
fondes de l'insécurité alimentaire et nutri‘’Ceci correspond parfaitement à nos optionnelle à travers la promotion de modèles
d'intensification agricole et de gestion durable des ressources naturelles à même de
permettre l'accroissement de la production
et la disponibilité des produits agricoles et
agroalimentaires de grande consommation
et/ou à haute valeur ajoutée.
Pour illustrer la pertinence des efforts dans
le domaine agricole, le Haut commissaire
à l’Initiative 3N a rappelé ces propos tenus
par le Président de la République dans son
discours d'investiture: ‘’Mon vœu le plus
cher, c'est qu'à la fin de mon mandat, je
laisse un Niger où la faim zéro est une réalité’’.
M. Ouendéba Botorou a souligné que la
mise en œuvre de cette stratégie conforte
l'approche territoriale de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment l'option de
la Commune comme ‘’Porte d'entrée’’ de
l'Initiative 3N, et aussi à travers l'expérience
‘’Communes de convergence’’ qui associe
à l'identification, la planification et la mise
en œuvre, les actions de l'ensemble des
partenaires, nationaux et internationaux,
dans un élan de synergie des actions et de
complémentarité des acteurs.
Cette approche est, a-t-il ajouté, sous-tendue par la mise en place des organes de
gouvernance de l'Initiative 3N, regroupant
l'ensemble des familles d'acteurs concernées par la sécurité alimentaire et nutritionnelle, cadres de dialogue et de concertation,
qui vont du niveau national au niveau communal, en passant par la région et le département, assurant ainsi un cadrage aussi
dense que complet du territoire national.
Mamane Abdoulaye
1ère édition de la "Journée du Savoir" célébrant la mémoire du Professeur Abdou Moumouni Dioffo
‘’Les énergies renouvelables, une arme de développement massif’’, thème retenu
l’occasion de la commémoration
de l’anniversaire de la disparition de feu Professeur Abdou
Moumouni Dioffo le 07 avril 1991, la
Fondation qui porte son nom et
l’Agence Iman ont organisé, hier jeudi,
à la salle d’exposition du Musée National de Niamey, la première édition de
la ‘’Journée du savoir’’. Cette cérémonie a été marquée par une exposition
sur la vie du Professeur, ses œuvres et
les solutions d'énergie solaire qu’il a
proposées pour le développement. Il
s’en est suivi une conférence qui a eu
pour thème ’’Les énergies renouvelables, une arme de développement
massif’’. Des invités de marques et des
élèves de plusieurs écoles ont rehaussé de leur présence l’éclat de
cette cérémonie. L'objectif de cette manifestation était de faire connaître, au
grand public, le Professeur Abdou
Moumouni Dioffo, un grand homme
aux valeurs universelles.
En prenant la parole à cette occasion,
le directeur général de l’Agence Iman,
M. Bello Boubacar, a salué le décret
pris par l'État du Niger pour instituer 7
avril comme ‘’Journée des Énergies
Renouvelables’’ en mémoire du Professeur Abdou Moumouni Dioffo.
Parlant du Professeur Abdou Moumouni Dioffo, le directeur général de
l’Agence Iman a indiqué que ce dernier, en plus d'être savant, avait deux
A
autres engagements,
à savoir l'éducation
dans ses aspects
conceptuels où il défendait la corrélation
entre environnement,
culture et enseignement, et l'intégration
de l'Afrique, pour laquelle il a œuvré à
travers ses différentes fonctions en
Guinée Conakry et
au Mali. PanafricaUne vue des conférenciers
niste engagé, il entendait promouvoir le
énergies propres s'imposent comme
développement de l'Afrique à travers la
une solution de salut pour l'humanité,
maîtrise des sciences et des techvous, héritiers de Abdou Moumouni
niques. Abdou Moumouni fut le premier
Dioffo, d'un pays connu pour son ensoafricain agrégé en sciences physiques,
leillement, il est de votre devoir de reen 1956.
prendre le leadership dans ce
Il s’agit également, a indiqué M. Bello
domaine’’, a dit le directeur général de
Boubacar, à travers cette manifestal’Agence Iman.
tion, de décliner sous la forme d'un deAu terme de ce discours, le thème "Les
voir
de
mémoire,
un
cadre
énergies renouvelables: une arme de
d'appropriation de notre histoire sciendéveloppement massif’’ a été dévetifique afin de mieux assumer notre héloppé par les Professeurs Albert Wright
ritage et participer à la construction
et Saidou Madougou. Les participants
d'un Niger émancipé. ‘’Si nous céléont eu l’occasion de poser des quesbrons le Professeur Abdou Moumouni
tions aux deux conférenciers. Il s’en
aujourd'hui, c'est aussi pour vous pasest suivi une visite guidée de l’exposiser le témoin de l'histoire afin que vous
tion. Des prix ont également été remis
soyez investis de la responsabilité de
aux élèves les plus méritants.
continuer le travail qu'il a entamé au
bénéfice du Niger. A l'heure où les
Samira Sabou
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
lDR
e Haut Commissariat à l'Initiative 3N,
en partenariat avec l’United Nations
Capital Development Fund (UNCDF),
a organisé, hier matin, au Palais des
Congrès de Niamey, un atelier de validation
de l'étude diagnostic sur l'Approche Territoriale de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle. Cette initiative vise à combattre
l’insécurité alimentaire en élaborant des
stratégies de la croissance alimentaire.
C’est le Haut Commissaire à l’Initiative 3N,
M. Ouendéba Botorou, qui a présidé l’ouverture de cette rencontre en présence de
plusieurs acteurs œuvrant dans le cadre de
la promotion de la sécurité alimentaire.
L'objectif de l’atelier est de présenter, discuter et valider le document du consultant sur
les expériences du Niger en matière d'approche territoriale de la sécurité alimentaire
et nutritionnelle. La tenue de cet atelier
consacre l'ouverture d'une large réflexion
sur l'approche territoriale des politiques de
sécurité alimentaire et nutritionnelle, audelà du cadre national.
En ouvrant la rencontre, le Haut commissaire à l’Initiative 3N, M. Ouendéba Botorou,
a rappelé que cet atelier découle de la réunion conjointe organisée les 19 et 20 octobre à Milan en Italie, par la FAO, l'OCDE et
l'UNCDF, pour discuter d'une initiative visant à évaluer les politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle, vues sous un
angle territorial. Il a salué la présence de
ses collègues du Bénin venus partager
avec les Nigériens leurs expériences et
leurs visions en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle.
M. Ouendéba Botorou dit que l’Approche
territoriale, dont il est question, a fait l'objet
de discussions sur les études de cas
8
Annonces
AVIS D’APPEL D’OFFRES
Le bureau d’OXFAM au Niger lance un Avis d’Appel d’Offres de consultance pour
la réalisation d’une étude de base pour le projet «De l’urgence en sécurité
alimentaire aux moyens d’existence durable : construire la résilience des
communautés pastorales vulnérables au Niger» financé par la coopération
Belge.
Zone d’intervention du projet : Région d’Agadez, département de Aderbissinat
(Commune de Aderbissinat), Région de Maradi (département de Bermo
(Commune de Bermo et Gadabedji) et Région de Tahoua, département de
Abalak (communes de Abalak et Tabalak)
Tous les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le Dossier d’Offres aux
bureaux d’OXFAM à Niamey (Immeuble Oxfam, avenue Maurice delense,
derrière la pharmacie de l’avenir, Rue YN 5 N°76) ou à Agadez, à compter de la
publication de cet Appel d’Offres et ce jusqu'à la date de clôture.
La date limite de réception des offres est fixée au mardi 12 avril 2016 à 17 h.
Pour plus d’informations sur cet avis d’appel d’offres, veuillez nous contacter aux
numéros suivants : Bureau de Niamey (Tel 20 35 05 00) et Agadez (20 440 940).
Communiqué de décès
Avis d’Appel d’Offres
pour la Fourniture et l’installation d’équipements pour la réalisation d’une minicentrale solaire photovoltaïque(PV) d’une capacité de 27.5 kWc dans le village de
Gorou I Commune Rurale de Kourthey/Région de TillabérI
L’ONG Plan International Niger a bénéficié d’une subvention auprès du Centre des Energies
Renouvelables et de l’Efficacité Energétique de la CEDEAO pour la réalisation d’une minicentrale solaire photovoltaïque de 27, 5KWc avec stockage et un productible de 45200 KWh/an,
dans la localité de Gorou I Commune Rurale de Kourtheye (Tillabéri).
Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, Plan International Niger lance un Appel d’offres
pour la fourniture et l’installation des équipements de la mini-centrale solaire photovoltaïque.
La participation à la concurrence est ouverte à toutes les entreprises ou groupements
d’entreprises en règle vis à vis de l’Administration nigérienne et qui ne soient pas sous le coup
d’une interdiction ou suspension. Les candidats éligibles et intéressés par le présent avis
peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter gratuitement le Dossier d’Appel
d’Offres au Secrétariat de Plan International Niger sis à l’adresse suivante :
Plan International Níger- Angle Avenue des Djermakoye et Rue de la Magia,
Quartier Issa Béri, BP: 12247 Tel: (+227) 20 72 44 44 45
Site web: www.plan-international.org- NIAMEY- NIGER
Tout soumissionnaire doit acheter un jeu complet du Dossier d’Appel d’Offres établi en langue
française, contre paiement d’une somme non remboursable de cinquante mille (50.000) francs
CFA au Secrétariat de Plan International Niger.
Les offres rédigées en langue française sont remises sous pli fermé en trois (3) exemplaires
(1 original et 2 copies) et accompagnées d’une garantie de soumission de 2% du montant de la
soumission. Elles doivent parvenir au plus tard le jeudi 26 mai 2016 à 10 heures, heure
locale, à l’adresse de Monsieur le Représentant Résident de Plan International Níger, Angle
Avenue des Djermakoye et Rue de la Magia, Quartier Issa Béri, BP: 12247 Tel: (+227) 20 72
44 44 45, Niamey- Niger. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai
de 90 jours à compter de la date de réception des offres.
La séance d’ouverture des offres aura lieu le même jour (jeudi 26 mai 2016) à 10 heures
30 minutes, heure locale, dans la salle de réunion de Plan International Niger à Niamey,
en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister.
Plan international Niger se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent
Appel d’Offres.
La Représentante Résidente du
Bureau Régional de la Fondation
Konrad Adenauer à Abidjan et son
personnel ont le regret d'annon-cer
à ses partenaires et au public, le
décès de son Correspondant Local
au Niger, M. Boureima Soumana
SOURGHIA, le mercredi 30 mars
2016 des suites d'une courte
maladie.
La Représentante Résidente Adjointe
de Plan International Niger.
Marchés Publics
REPUBLIQUE DU NIGER
Ministère de l’Agriculture
Centrale d’Approvisionnement en
Intrants et Matériels Agricoles (CAIMA)
Elle présente à la famille éplorée et aux différents partenaires et
amis du disparu ses sincères condoléances et prie le Seigneur de
l'accueillir en sa demeure et lui accorder le repos éternel à âme.
Amen. !
Office Notarial Maître DODO DAN GADO Haoua 780, Avenue de la Mairie
(NB 10), BP 2222 Niamey - Niger / Tel :20 73 90 907 20 73 90 91
Courriel : hddgado@yahoo.fr
CHANGEMENT DE GERANCE
BASI YANA
Société à Responsabilité Limitée Unipersonnelle
Capital : Dix millions (10.000.000) de francs CFA
Siège Social : Niamey, Quartier Maourey, Rue NB-31, Porte H64,
RCCM NI-NIM-2014-B-2958
Avis est donné par Maître SANOUSSI Esther IDRISSA, Notaire à la résidence de Niamey,
46, Rue des Oasis, Immeuble Ex Anab, BP 13848 Niamey-Niger, Substituant Maître
DODO DAN GADO Haoua, sa consœur momentanément absente du Territoire, que
conformément à la décision en date à Niamey du 21 Mars 2016, l’Associé Unique de la
société « BASI YANA » a décidé de :
- Confirmer Monsieur ABDOUSSALAM OUMAROU ISSAKA dans ses fonctions de
co-gérant pour une durée indéterminée.
- Nommer Madame SEYBOU Ouma Kaltoumi en qualité de co-gérante de ladite société
pour une durée indéterminée en remplacement de Monsieur AZIZ BOUBACAR.
Ladite décision a été déposée le 29 mars 2016 au Greffe du Tribunal de Grande Instance
Hors Classe de Niamey tenant lieu de Tribunal de Commerce, en annexe au Registre du
Commerce de ladite société.
L’inscription modificative a été faite sous le numéro RCCM-NI-NIA-2016-M-998.
Pour AVIS LE Notaire substituant
Maitre SANOUSSI Esther IDRISSA
AVIS D’APPEL D’OFFRES n°03/MAG/CAIMA/2016
pour la fourniture et pose d’une structure en acier inoxydable au rond-point château 8 de Niamey
1. Le présent avis d’appel d’offres national fait suite
à l’avis Général de passation des marchés publics
de la CAIMA au titre de l’année 2016 publié dans
le Sahel n°9064 du mardi 19 janvier 2016 et à son
additif n°1 publié dans le Journal Sahel Dimanche
n°1678 du vendredi 11 mars 2016.
2.Dans le cadre de l’exécution du budget 2016, la
CAIMA se propose d’utiliser une partie de fonds
propres pour effectuer des paiements autorisés au
titre des travaux de fourniture et pose d’une
structure en acier inoxydable au rond-point château
8 de Niamey dans le cadre de l’exécution d’un
projet d’aménagement de paysage urbain initié par
la Présidence de la République. Ces travaux sont
en lot unique. Le délai d’exécution est de quatre (4)
mois à compter de la date de réception de l’accusé
de l’ordre de service de démarrer les travaux.
3.La Centrale d’Approvisionnement en Intrants et
Matériels Agricoles (ci-après désigné par “CAIMA”),
agissant à son compte sollicite à cet effet, des
propositions auprès des Entrepreneurs spécialisés
en chaudronnerie et en import-export et qui sont en
règle vis à vis de l’Administration (voir détails dans
instructions aux soumissionnaires).
4.Les Entreprises spécialisés en chaudronnerie et
en import-export, en règle vis à vis de
l’Administration (voir détails dans les Données
Particulières de l’Appel d’Offres (DPAO)) pour
autant qu’elles ne soient pas sous le coup
d’interdiction, de suspension, d’exclusion ou de
liquidation des biens, intéressées peuvent se
procurer le Dossier d'Appel d'Offres (D.A.O.) contre
paiement en espèces d’un montant non
remboursable de trois cent mille (300 000) francs
CFA, auprès de la Secrétaire du Directeur
Administratif et Financier (DAF) de la CAIMA,
Bureau n°B05, Avenue des Armées, Rue des
bâtisseurs, BP 11 364 Niamey-Niger, Tél. : (+227
20 73 39 59), Fax : (+227 20 73 50 23).
5.Les candidats intéressés peuvent obtenir des
informations supplémentaires et consulter
gratuitement le dossier d’Appel d’offres auprès du
Directeur du Matériel et de la Gestion du Fonds de
Roulement Interne (DM/GFRI) de la CAIMA les
jours ouvrables entre 9h 30 mn et 16h 30mn.
6. En cas d’envoi par la poste ou tout autre mode
de courrier, les frais y afférents sont à la charge de
l’acheteur et le maître d’ouvrage ne peut être
responsable de la non réception du dossier par le
candidat.
7.Les offres en un (1) original et quatre (4) copies
présentées et accompagnées d’une garantie de
soumission de 2% de l’offre du candidat devront
parvenir ou être remises à la Secrétaire du DAF,
Bureau n°B05, Tél. :(+22720733959) au plus tard le
vendredi 13 mai 2016 à 09 heures (heure locale
GMT+1). Les enveloppes seront ouvertes le même
jour à 09 heures 30 minutes (heure locale GMT+1)
dans la salle de réunion à la CAIMA sis à son siège,
Avenue des Armées, Rue des bâtisseurs, en présence
des soumissionnaires ou de leurs représentants
dûment mandatés qui souhaitent assister à l'ouverture
des plis.
8.Les soumissionnaires resteront engagés par
leurs offres pour un délai de cent vingt (120) jours,
à compter de la date de remise des offres.
Par décision motivée, l’administration de la CAIMA
se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout
ou partie du présent Appel d’offres.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
KASSOUM DAN JIMA
Société
9
Don de vivres de l’ONG-TAMAT aux cantines scolaires de la commune d’Aderbissinat
25 tonnes de vivres d’une valeur de 8.500.000 FCFA pour 34 écoles
e pastoralisme demeurant un
des fondements de l’économie
des communautés nomades
dans le Tadress et dans les campements de la lisière du Sud-Aïr, il est tributaire
des
contraintes
pluviométriques: hauteur annuelle des
précipitations, mais aussi de leurs répartition au cours de l’hivernage. La
saison des pluies est déterminante
pour la quantité et la qualité des pâturages, ainsi que des productions pastorales.
Malgré leur forte dépendance en eau,
les activités que mènent les populations , évoluent aujourd’hui dans un
contexte agro-climatique marqué par
des irrégularités de la pluviométrie et
des difficultés d’accès à l’eau qui ont
engendré des déficits céréaliers et
fourragers récurrents avec des effets
directs sur les conditions de vie des
populations et du Cheptel. Les crises
alimentaires récurrentes et la malnutrition chronique ont surtout touché
les groupes vulnérables et les facteurs
climatiques et écologiques ont marqué pendant des décennies les zones
du Tadress. Cette année particulièrement, les faibles précipitations enregistrées par la commune d’Aderbissinat
ont entrainé un important déficit fourrager dont les premiers effets ont commencé à se faire ressentir dès les mois
de janvier et février. Cette situation a
contraint beaucoup de familles à migrer vers les communes du département de Tanout à la recherche de
pâturages. Dans leur retraite précipitée, ces familles se sont vues
contraintes de partir avec leurs jeunes
enfants scolarisés. C’est devant ce
constat alarmant que les acteurs de
l’école, en particulier la FCC d’Aderbissinat, ont tiré la sonnette d’alarme en
vue d’arrêter l’hémorragie des abandons scolaires et sauver l’année en
cours.
C’est ainsi que des démarches ont été
entreprises au niveau des autorités administratives, des services en charge
de l’éducation primaire et des partenaires techniques et financiers pour
trouver des solutions à même de rassurer les parents en garantissant une
prise en charge décente aux enfants
fréquentant les écoles primaires des
zones affectées par le déficit fourrager.
Le don, objet de la cérémonie présidée
par le secrétaire général du Gouvernorat d’Agadez est une réponse de
l’ONG HED-Tamat aux requêtes initiées par la FCC d’Aderbissinat et les
autorités régionales en vue de palier
les difficultés auxquelles sont confrontées les écoles nomades d’Aderbissinat. En plus de 25 tonnes de vivres
mises à la disposition des cantines
scolaires, l’ONG s’est engagée à prendre en charge le transport des dotations au niveau de toutes les écoles
bénéficiaires pour un coût total d’environ 1 million 500 mille francs CFA.
Pour le secrétaire général du Gouvernorat de la région d’Agadez, à la lu-
lIdrissa Hamadou ONEP
L
Lors de la remise du don
mières des expériences désastreuses
vécues les décennies passées, le Président de la République, Chef de l’Etat,
SE Issoufou Mahamadou, a jugé utile
de ‘’repenser le système de développement des zones agro-pastorales ’’
en effaçant d’un trait l’échec des politiques antérieures n’ayant pas répondu aux attentes des populations.
Selon M. Adamou Halidou , cette action entreprise à Aderbissinat fait partie
des actions communautaires pour la
résilience climatique, un des instruments de mise en œuvre de ‘’l’Initiative 3N’’, mise en œuvre par le
Président de la République, SE Issoufou Mahamadou qui, dans le cadre la
Renaissance II, entend impliquer directement tous les acteurs (projets et
ONG) dans le cadre de l’aide aux populations victimes de la variabilité et
du changement climatique ayant occasionné la diminution drastique du
cheptel.
Au cours de la cérémonie officielle, qui
s’est tenue devant les locaux de l’ONG
HED-Tamat au quartier Toudou, M.
Adamou Halidou a salué la justesse de
cette opération qui vient à point
nommé pour soulager les élèves des
écoles nomades d’Aderbissanat, leurs
parents et, au-delà, tous les acteurs de
l’école en général.
Cet appui permettra assurément de
renforcer substantiellement la résilience des populations de la commune
rurale d’Aderbissanat qui se consacreront plus sereinement à la recherche de pâturages pour leur
cheptel, principale source de fierté et
moyen d’existence dont elles disposent.
Au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou
Mahamadou, et du Premier ministre
SEM Brigi Rafini, le secrétaire général
du Gouvernorat de la région d’Agadez,
M. Adamou Halidou, a salué vivement
les efforts de l’ONG HED-Tamat pour
ses appuis aux communautés face à
la résilience climatique.
Ce don de l’ONG HED-TAMAT est
constitué de 25 tonnes de vivres (riz,
mil, niébé, lait, sucre, huile et farine de
manioc) et d’un lot de condiments (sel,
sauce verte, arôme et tomates séchées), le tout d’une valeur de 8.
500. 000 FCFA.
C’est dire toute l’importance que requiert l’opération, qui a consacré la remise officielle de ces vivres aux
autorités locales, qui à leur tour feront
le plaisir de le mettre à la disposition
des populationsvictimes de la crise
pastorale. Il s’agit indéniablement
d’une stratégie à double impact au profit des éleveurs, en ce sens qu’elle renforcera les capacités et les efforts des
populations victimes des effets pervers
du changement climatique, car tous
les ménages percevront gratuitement ces vivres. Le secrétaire permanent de l’ONG HED-TAMAT, M.
Assalek Ibrahim, a indiqué que des
actions sont menées dans le cadre du
renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables des
communes d’Agadez ou d’autres régions du Niger.
En plus, dans sa démarche, l’ONG
HED-TAMAT appuie fortement des
dossiers initiés par les communes
pour réduire, par des solutions locales
simples et efficaces, la vulnérabilité
des systèmes naturels et humains
contre les effets réels ou attendus des
changements climatiques.
A titre illustratif, en l’espace de deux
(2) ans, toutes les quinze communes
de la Région d’Agadez ont bénéficié
de financement de plusieurs activités
de résilience dans les domaines de
l’irrigation, de l’élevage et de la gestion durable des terres.
Les autorités d’Aderbissanat ont pour
leur part adressé leurs vifs remerciements aux autorités régionales et aux
membres de la mission de l’ONG
HED-TAMAT pour ce geste qui constitue une bouffée d’oxygène pour les
populations.
Abdoulaye Harouna,
ANP/ONEP Agadez
Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat
COMMUNIQUÉ
Dans le cadre d’une campagne de communication sur les
procédures administratives conformément à l’ordonnance
N°2011-22 du 23 février 2011 portant charte d’accès à
l’information publique et aux documents administratifs (Chapitre
1erarticle3), le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat
(HCME) informe le public Nigérien qu’une nouvelle émission de
sensibilisation dénommée
« Coin de la Modernisation »
débutera sur les ondes de Télé-Sahel à partir de ce lundi
11 avril 2016.
L’émission sera diffusée tous les lundis soir immédiatement
après les journaux télévisés en français et en langues
nationales au rythme d’une procédure par semaine.
Merci de votre attention et RDV sur la télévision Télé-Sahel
tous les lundis à 21h30.
Moderniser l’Etat pour un Service Public de Qualité
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
10
Annonces
Programme des Nations Unies pour le Développement
AVIS DE RECRUTEMENT
La Représentation de UNICEF à Niamey, République du Niger lance un avis de recrutement d’un Assistant(e) aux
Approvisionnement pour une durée temporaire pour sa Section Supply basé à Niamey.
Responsabilité :
Sous la supervision directe de l’Administrateur chargé des Achats et Approvisionnements, l’Assistant(e) aux
Approvisionnement aura pour principales responsabilités de :
1) Assister dans les appels d’offre et les achats ;
2) Maintenir à jour les bases de données et les dossiers physiques ;
3) Faire la liaison avec la logistique.
Tâches :
- Suivre tous les processus d’achat jusqu’au dernier paiement ;
- S’assurer que toutes les étapes sont documentées dans les dossiers physiques et enregistrées dans le Supply
Status Monitoring, y compris l’évaluation du vendeur et les colonnes logistiques ;
- Tenir à jour la base de données Vendeurs ;
- Toute tache cléricale: courriers, documents de voyage…
- Toute autre tâche à la demande.
Qualifications et expériences requises :
- Avoir un diplôme de Bachelier (BAC) ;
- Avoir au moins 4 ans d’expérience professionnelle dans les tâches administratives, gestion d’archives, suivi de
dossiers. Une expérience en achat, en entreposage ou en distribution sera un atout ;
- Avoir une bonne capacité de communication, de travail en équipe et recherche de résultats ;
- Avoir une parfaite maîtrise du Français et de bonnes connaissances en Anglais ;
- Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique : logiciels bureautiques (Word, Excel, PowerPoint…) y
compris l’Internet;
- Une expérience de travail dans une organisation internationale et/ou au sein d’une agence du Système des Nations
Unies serait un atout.
Localisation et Durée du contrat :
Le contrat sera du type « contrat temporaire (TA) » de 364 jours. Le/la candidat(e) recruté(e) sera basé(e) à Niamey.
Rémunération :
Le poste est classé dans la catégorie des Agents Généraux (GS) au grade GS4 de la grille de rémunération du
Système des Nations Unies.
Date et Dépôt de candidature :
Le dossier de candidature comprenant obligatoirement une lettre de motivation, un CV et un P11 (Notice
Personnelle - disponible sur le website http://www.unicef.org/about/employ/index_apply.html ou le site des Nations
Unies) à jour, des copies certifiées des diplômes et attestations de travail doit être adressé à UNICEF, BP 12
481, 2 rue des oasis, Niamey Niger, avec la mention « Assistant(e) aux Approvisionnement » au plus tard le
22 avril 2016.
NB : L’Unicef est un environnement non-fumeur.
Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Tout dossier incomplet sera rejeté. Tout dossier transmis ne peut être retiré.
Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
SECRETARIAT GENERAL
Fonds commun d’appui à la mise en œuvre du PDS
BP: 11.323 – Niamey – Niger
Tel: (227) 20 72 69 60-20 72 27 82
Avis d’appel d’offres National (AAON)
Avis d’invitation à soumissionner
(RFP-003/2016)
Le Programme des Nations Unies pour le Développement(PNUD) au Niger lance une
invitation à soumissionner (RFP) relative à la sélection d’une institution pour l’étude sur
l’établissement de la situation de référence et le suivi communautaire du plan de priorités
pour la consolidation de la paix au Niger.
Les soumissionnaires intéressées peuvent retirer les documents d’invitation à
soumissionner à partir du lundi 04 avril 2016 de 10h à 12 h tous les jours ouvrables à
la réception du bureau du PNUD, Maison des Nations sise au 428 avenue du fleuve Niger
ou télécharger les détails de l’Appel d’Offres et les conditions générales sur le site du
PNUD à l’adresse :
http://www.ne.undp.org/content/niger/fr/home/operations/procurement/.
Les offres devront être remises à la réception du PNUD, sous pli fermé portant la mention :
« RFP 003/2016« ÉTUDE SUR L’ÉTABLISSEMENT DE LA SITUATION DE RÉFÉRENCE
ET LE SUIVI COMMUNAUTAIRE DU PLAN DE PRIORITES POUR LA CONSOLIDATION
DE LA PAIX AU NIGER » au plus tard le jeudi 21 avril 2016 à 12 heures, heures de
Niamey GMT+1 à l’adresse suivante :
Représentant Résident
Programme des Nations Unies
428 avenue du fleuve Niger, Maison des Nations Unies,
B.P : 11207 – Niamey, Niger
Ecrits bahá’ís
Le but de la religion révélée du ciel de la sainte volonté de Dieu est d'établir l'unité
et la concorde parmi les peuples du monde ; n'en faites pas une cause de
dissension et de lutte. La religion de Dieu et sa loi divine sont les instruments les
plus puissants et les moyens les plus sûrs pour faire naître la lumière d'unité parmi
les hommes. Le progrès du monde, le développement des nations, la tranquillité
des peuples et la paix de ceux qui vivent sur terre, figurent parmi les principes et
ordonnances de Dieu. La religion confère à l'homme le plus précieux de tous les
dons, offre la coupe de prospérité, donne la vie éternelle et déverse d'impérissables
bienfaits sur l'humanité
Téléphone 20 75 22 80
B.P. 12858 Niamey, asnniger@intnet.ne
Avis d’Appel d’Offres National (AAON)
AON N°/003/2016/GC/FC-PDS
1. Le présent Avis d’Appel d’Offres suit l’Avis général de passation de
marchés du projet paru on line le 9 mars 2006 et dans le numéro 675
du 31 mars 2006 de «Development Busness», le sahel dimanche
n°1176 du 17 mars 2006 et les sahels quotidiens n°7098 du 20 et
n°7099 du 21 mars 2006.
2. Le Gouvernement du Niger a sollicité et obtenu les appuis
financiers de l’Agence Française de Développement (AFD), de
l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le
Développement (AECID), du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance
(UNICEF), de GAVI Alliance et du Fonds des Nations Unies pour la
Population (UNFPA) pour financer le Fonds Commun d'Appui à la
mise en œuvre du Plan de Développement Sanitaire (PDS) en
diverses monnaies et à l’intention d’utiliser une partie de ces
subventions pour effectuer les paiements au titre du Marché des
travaux de réhabilitation et extension de l’Hôpital de District (HD) de
Konni dans la région de Tahoua.
3. Le Ministère de la Santé Publique (MSP) sollicite des offres sous
pli fermé de la part de Soumissionnaires éligibles pour exécuter les
travaux de réhabilitation et extension de l’Hôpital de District (HD) de
Konni (Région de Tahoua) en un (1) seul lot indivisible libellé comme
suit :
Travaux de réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District
(HD) de Konni (région de Tahoua)
Un candidat ne peut être attributaire que d’un seul marché pour les
appels d’offres lancés dans la même période, à savoir :
-Le présent AON°003/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux de
réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District (HD) de Konni.
-L’AON N°001/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux de réhabilitation
et d’extension de l’Hôpital de District (HD) de Tanout et du CSI.2 de
Tanout Commune ;
-L’AON°002/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux de réhabilitation et
d’extension de l’Hôpital de District (HD) de Dakoro ;
Toutefois, si le nombre d’entreprises qualifiés techniquement ne
permet pas une telle adjudication, un Soumissionnaire peut être
attributaire de plus d’un marché.
La durée des travaux est de quatorze (14) mois.
Les Soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des
informations auprès de :
Ministère de la Santé Publique/Secrétariat Général
Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre du PDS
Porte N°207 (2ème étage)
BP: 11 323 Niamey Niger/Tél: 20 72 69 60/20 72 34 08
Email: idrissamaiga2016@gmail.com
Ou
Ministère de la Santé Publique/Direction Générale des Ressources
Direction des Marchés Publics et de Délégation des Services
Publics
Porte N°2.33 (2ème étage)
BP: 623 Niamey Niger/Tél: 20 72 33 15/97 68 89 49
Email : failaye@yahoo.fr
Ou
Ministère de la Santé Publique/Direction Générale des Ressources
Direction des Infrastructures et Equipements Sanitaires
1er Etage de l’ancien bâtiment du Ministère de la Santé Publique
BP: 623 Niamey Niger/Tél: 20 20 34 12
Email: kiassas@yahoo.fr
et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres au
Secrétariat du Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre du PDS,
BP : 11.323 Niamey, porte 207, 2e étage (ancien bâtiment) du
Ministère de la Santé Publique du lundi au jeudi de 8h30mn à 16h00
et le vendredi de 8h à 12h30mn.
4. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir le Dossier
d’Appel d’Offres complet en français à l’adresse mentionnée
ci-dessus contre paiement d’un montant non remboursable de trois
cent mille (300 000) FCFA ou l’équivalent dans une monnaie
librement convertible. Le paiement sera effectué en espèce ou par
chèque certifié.
5. Les Instructions aux Soumissionnaires et les Cahier des Clauses
Administratives Générales sont ceux du Dossier Type d’Appel
d’Offres pour Travaux – Droit Civil.
6. Les offres devront être soumises à l’adresse ci-dessous au plus
tard le mardi 17 mai 2016 à 10h30 mn, Heure locale
République du Niger
Ministère de la Santé Publique/Secrétariat Général
Fonds Commun d’Appui à la mise en œuvre du PDS
Secrétariat Général du MSP
BP: 11323 Niamey; porte 207/Tél : (227) 20 72 69 60
et seront accompagnées d’une garantie d’offres d’un montant égal à
: Douze millions (12 000 000) de francs CFA
ou l’équivalent dans une monnaie librement convertible
7. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des
soumissionnaires qui le souhaitent à l’adresse suivante le mardi 17
mai 2016 à 11h, heure locale.
République du Niger
Ministère de la Santé Publique
Salle de réunion
3ème étage du nouveau bâtiment
8. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘Offres National
(AON) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés
de fournitures, de travaux et de services (autres que les services de
consultants) par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le
cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l‘AID », et
ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que définis
dans les Directives.
Le Secrétaire Général Adjoint
HAMADOU MOUSSA
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Société
11
TIC pour le développement
Un jeune innove avec la poudre… de tomate au Niger !
e Sommet international de
l’Innovation des jeunes sur
l’Agrobusiness, l’Entrepreneuriat et le Leadership (YALESI)
se déroule à Dakar au cours de
cette semaine. L’événement, qui
promeut le débat sur les stratégies les plus efficaces favorisant
l’emploi des jeunes dans l’entreprenariat agricole, est également
une vitrine pour les jeunes entrepreneurs ayant lancé des produits
et services novateurs au bénéfice
du secteur agricole. C’est dans
cet esprit que le CTA a organisé
un certain nombre d’ateliers, a
lancé une nouvelle publication
(« Innovate for Agriculture ») et
vous propose aujourd’hui un article sur le parcours réalisé par Yacouba Alfari, un jeune ingénieur
agronome nigérien ayant inventé
un séchoir à charbon minéral pour
faire de la poudre de tomate.
Il suffisait d’y penser… Lorsqu’en
pleine saison, les tomates
fraîches inondent les marchés du
Niger, pourquoi ne pas transformer la tomate en poudre ? Pour
cela, Yacouba Alfari a inventé le
séchoir à charbon minéral. Une invention qui l’a déjà amené loin,
puisqu’il a participé à la COP 21 à
Paris où il l’a présentée parmi une
centaine de « solutions climat »
triées sur le volet. Actuellement, il
présente son invention au Sommet international de l’Innovation
des jeunes sur l’Agrobusiness,
l’Entrepreneuriat et le Leadership
(YALESI). Au cours d'un atelier organisé à YALESI, il a présenté un
exposé intitulé « Lutter contre la
pauvreté par la transformation et
la commercialisation de la farine
de tomate au Niger ».
Yacouba Alfari Bonkano gagna,
fin 2013, un prix du meilleur jeune
inventeur du Niger pour son invention, un séchoir qui permet de
transformer et conserver la tomate. Une fois tranchées, séchées et broyées, les tomates
sont emballées dans de petits sachets de 10 g vendus à 40 FCFA
sur le marché (environ 0,06
euros). Yacouba fut l’un des lau-
réats du concours de plan
venteur qui a trouvé comment
d’affaires (business plan)
transformer les plumes de volancé par l’Organisation
lailles en engrais, une innovation
internationale de la Franqui, comme la sienne, cherche à
cophonie (OIF) et le Gouoptimiser les ressources exisvernement du Niger, avec
tantes et éviter le gaspillage. Dela collaboration du CTA,
puis son retour fin décembre, il a
dans le cadre du Forum
gardé le contact avec de nominternational francophone
breuses personnes rencontrées à
« Jeunesse et emplois
Paris, confirmant la force de son
verts » (FIJEV 2014). Il
réseau en construction.
avait alors bénéficié de 5
Désormais sûr de son projet, le
000 euros de la part du
jeune ingénieur-entrepreneur déCTA, ainsi que d’une formarche les banques afin de poumation à l’entrepreneuriat.
voir investir et acquérir la machine
Au-delà de son invention,
qui permettra l’ensachage en
il décide de mettre en
grandes quantités. Une machine
œuvre son projet d’entrequi vient de Chine, et devrait lui
prise… Et cela commence
coûter dans les 5 000 euros. Il est
à lui réussir, malgré les
confiant, les banques devraient
difficultés. L’appui du CTA
accepter ce prêt. Et il continue à
l’a aidé à consolider cette
postuler à des concours d’entreinitiative. Aujourd’hui, son
prises, pour consolider son projet.
M. Yacouba Alfari Bonkano présentant son produit
entreprise, Yabe ProducL’histoire de Yacouba n’est pas un
aussi été un fort coup de pouce.
tion, a transformé 15 tonnes de tocas isolé. De plus en plus de
Être sélectionné par l’Institut namate fraîche, travaille avec une
jeunes s’engagent activement
tional de la propriété intellectuelle
coopérative maraîchère locale et
dans l’entreprenariat agroalimenfrançais pour son invention, cela
a déjà embauché quatre pertaire en mettant en place des
donne
confiance.
«
J’ai
discuté,
sonnes, dont deux à plein temps.
moyens novateurs qui assurent la
échangé, ça m’a permis d’avoir foi
La voie n’a pas été toujours fastabilité sur le plan de la sécurité
en moi » témoigne-t-il. A Paris, il a
cile : il a rencontré des difficultés,
alimentaire dans leurs pays ainsi
aussi pu rencontrer d’autres inet aujourd’hui encore, chaque
qu’un avenir durable et rentable à
venteurs et jeunes entrepreneurs
jour, il doit savoir s’adapter, modil’agriculture. A suivre…
innovants qui, comme lui, souhaifier son projet, c’est le lot des intent faire changer les choses. Il a
venteurs. Ainsi la poudre produite
(Source : www.cta.int)
ainsi notamment rencontré un ininitialement, 100 % tomate fraîche
ne se vendait-elle pas, car elle
avait une couleur trop pâle. Il a
ajouté quelques épices, qui donnent la teinte requise, et désormais le produit est mieux accepté.
’accession surprise du Cap Vert à la première place du
D’autant plus qu’il est produit loclassement au mois de mars 2016 aura été de courte
calement, à partir de tomates non
durée puisque quatre semaines plus tard, l’équipe perd
traitées, donc quasi bio, ce qui
n’est pas le cas des concentrés cinq places en Afrique pour occuper désormais la sixième
de tomates largement commercia- place à égalité de points avec la Tunisie. L’autre événement
lisés. Une difficulté demeure, la du mois est la reprise du leadership continental par l’Algérie
nécessité d’un investissement re- qui avait été son bien de juin 2014 à octobre 2015, soit 17 mois
lativement conséquent pour ache- avant de le céder aux Ivoiriens de novembre 2015 à février
ter une ensacheuse : le travail 2016. Le Niger a chuté de douze places pour se retrouver à la
manuel nécessaire à l’ensachage 120ème dans le classement mondial, et la 35ème en Afrique. Les
de grandes quantités est terrible- dernières prestations du Mena en sont pour quelque chose.
ment long.
Top 10 africain : 1.Algérie (33, plus 4), 2.Côte d’Ivoire (34,
La sélection de son invention pour plus 2), 3.Ghana (38, plus 3), 4.Sénégal (43, plus 5), 5.Egypte
l’exposition organisée à Paris au (44 , plus 9), 6.Cap Vert (47 , moins 16), 6.Tunisie (47 ,0), RD
Grand Palais dans le cadre de la
Congo (8 , plus 7), 9.Guinée (58 , plus 5), 10.Congo (59 , 0).
COP 21 en décembre 2015 a
La Guinée entre dans le Top 10 tandis que le Cameroun en
sort passant de la 10ème à la 11ème place. En recul également
le Nigeria. Il était 11ème, il est désormais 14ème, conséquence
de son récent échec face à l’Egypte. Suivent, dans l’ordre, le
La famille Elh Dodo Nouhou à Sakadamna, Gaya et aux USA ; La famille Elh
Cameroun, le Maroc, le Mali, le Nigeria, l’Afrique du Sud,
Hassane Nouhou à Sakadamna Ny, Agadez et Doutchi ; La famille Elh Moussa
l’Ouganda, le Bénin, le Burkina Faso, la Zambie et la Guinée
Nouhou à Ny, au Nigeria et aux USA ; La famille Seyni Yayé à Sakadamna, Ny et
Equatoriale. Deux bonds de géants sont à mettre à l’actif de
Tillabéri ; Feu Zakari Nouhou à Sakadamna et Lomé. La Grande Famille
la Guinée ¬Bissau (102ème, plus 45) réalise la meilleure
MAOURIKOYE à Niamey- Maoureydeye- Congo- USA. La Grande Famille
progression, tandis que le Maroc (64ème, plus 17) engrange le
SOUNA à Maoureydeye. La famille SOUNA IDE à Maoureydeye – Niamey ; La
plus grand nombre de points (131). Trois équipes ont ce moisFamille ISSAKA HAMA à Abidjan- Abengourou et Niamey ;La communauté des
ci atteint leur meilleur classement de l’histoire depuis la
Nigériens résidant aux Etats Unis ont la profonde douleur d'annoncer aux parents
création du Classement mondial FIFA ; le Tchad (97, plus 30),
amis et connaissances, le décès de leur Fils Kalirou Moussa dit MADOUGOU
la Guinée ¬Bissau (102, plus 45), et les Comores (159, plus
le samedi 2 avril 2016 à Cincinnati Etat de l’Ohio aux Etats-Unis.
14). Pour le Tchad, après son retrait des éliminatoires de la
L'Enterrement a eu lieu au cimetière musulman de Cincinnati Etat de l’Ohio
CAN, cette apparition parmi les cent premiers sera éphémère.
aux Etats-Unis.
Que la Terre lui soit légère. Amen
Oumarou Moussa
lDR
L
Classement FIFA
L’Algérie repasse en tête
L
COMMUNIQUER DE DECES
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
12
Annonces
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
13
UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE
La Commission
AVIS A MANIFESTATION D’INTERETS N°14/2016/AMI/DAGP/UEMOA
Pour la sélection d’un Consultant individuel en vue de la mise en place et l’animation du Portail du Réseau des
Praticiens des Finances Publiques de la zone UEMOA
Source de financement : Budget des Organes de FUEMOA - Ressources Propres
Cet avis à manifestation d’intérêt fait suite à l’avis général de passation de marché paru
sur le site l’UEMOA le 02 février 2016, et dans les journaux nationaux des huit Etats
membres de l’UEMOA le 18 janvier 2016.
Dans le cadre de l’exécution de son budget 2016, la Commission de l’Union Economique
et Monétaire Ouest Africaine envisage pour les membres du Réseau des Praticiens des
Finances Publiques, la mise en place d’un espace collaboratif hébergé sur les
infrastructures de la Commission de l’UEMOA.
Les services prévus au titre de cet avis à manifestation d’intérêt comprennent :
-une plate-forme collaborative sous la forme d’un site internet, qui centralise tous les
outils liés à la conduite, la gestion des connaissances et au fonctionnement de
l’observatoire des finances publiques et les met à disposition des membres du réseau
des Praticiens des Finances Publiques ;
-une vitrine publique de l’Observatoire des Finances Publiques de l’Union ;
-la formation du personnel dédié à l’animation de la plate-forme collaborative.
3. La plate-forme collaborative souhaitée comprend les fonctionnalités :
-des espaces collaboratifs organisés par thématiques ou par centres d’intérêts;
-une base de connaissance structurée comprenant des guides ou méthodes de travail
en groupe, pour améliorer la communication, la production, la coordination ;
-un lien avec les services de messagerie des praticiens;
-un système de partage de ressources et de fichiers ;
-des outils de type forum, pages de discussions, « chat » multi-utilisateurs. etc. ;
-un trombinoscope, ou annuaire des profils des utilisateurs ;
-un système de vote ou de notation sur des thématiques ;
-un calendrier ;
-un système d’archivé collective, et de pages personnelles ;
-un outil des tâches faites et à faire ;
-une intégration avec des outils complémentaires (Audio Conférence, conférence
téléphonique, élaboration partenariale d’arbres heuristiques, etc.).
4. En vue de la constitution d’une liste restreinte et pour une demande de proposition
ultérieure, le Président de la Commission de l’UEMOA invite les consultants à présenter
leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus.
Les consultants peuvent se mettre en association pour augmenter leurs chances de
qualification.
5. Les consultants intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et
expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (documentation,
référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables,
disponibilité en personnel qualifié, etc.).
6. Les services de la Commission se réservent le droit de vérifier auprès de sources de
son choix toutes les informations fournies par les consultants individuels intéressés. Toute
information inexacte peut entraîner le rejet des expressions d’intérêt.
7. L’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes
aux règles et procédures définies par la réglementation en vigueur à l’UEMOA notamment
le Règlement d’exécution n°008/2014/COM/UEMOA du 12 novembre 2014 relatif aux
règles de passation, d’exécution et de réception des marchés des Organes de I’UEMOA.
8. Les expressions d’intérêt en langue française portant la mention «Manifestations
d’intérêt pour la sélection d’un Consultant Individuel en vue de la mise en place et
l’animation d’un portail du réseau des praticiens des finances publiques de la zone
UEMOA » doivent parvenir au plus tard le 29 Avril 2016 à 15 heures, sous pli fermé en
deux (02) exemplaires un original à l’adresse suivante :
Commission de I’UEMOA
380, Avenue du Professeur Joseph KI-ZERBO 01 BP 543 Ouagadougou 01,
Burkina Faso Tél. ; (226) 25 31 88 73 à 76 - Fax : (226) 25 31 88 72
9. L’ouverture des plis aura lieu le 29 avril 2016 à 15 heures 30 mn au siège de la
Commission de I’UEMOA
10. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à
l’adresse mentionnée ci-dessous aux heures d’ouverture de bureaux :
• Monsieur Simisso Celestin PALENFO : Email : scpalenfo@uemoa.int
• Monsieur Méhi Désiré DIOMANDE : Email : dmdiomande@uemoa.int
• Madame A. Chantal ZOUNGRANA : Email : aczounQrana@uemoa.int
Pour le Commissaire chargé du Département des Services Administratifs et
Financiers et par délégation
Le Directeur de Cabinet
Komi K.L.KADJAKA
AVIS DE CONSULTATION NATIONALE
La Représentation de UNICEF à Niamey, République du Niger lance un avis de recrutement d’un
Consultant national Coordinateur médico-nutritionnel pour les services de Pédiatrie du district
sanitaire de Guidan Roumdji et du Centre Hospitalier Régional de Maradi.
1.Objectif(s) de la consultation:
−Assurer la supervision technique et le suivi administratif de l’appui de l’UNICEF aux Services de
Pédiatrie du CHR de Maradi et de l’Hôpital du district sanitaire de Guidan Roumdji ;
−Analyser les obstacles à la bonne gestion et l’appropriation par l’administration de l’hôpital et
proposer des solutions d’amélioration.
2.Activités spécifiques pour atteindre les objectifs:
Le consultant sera responsable de :
-Contribuer au traitement et au suivi médical des patients de la Pédiatrie en général et ceux souffrant
de la MAS avec/ou sans complications médicales en particulier :
-Assurer la supervision technique/formative sur le tas du personnel de la Pédiatrie et de y compris
celui assurant la prise en charge dans les CRENI et CRENAS du district sanitaire de Guidan Roumdji;
-Assurer une bonne gestion des intrants nutritionnels (Aliments thérapeutiques, médicaments de
traitement systématique et autres équipements, …) mis à la disposition du CHR de Maradi et du
District de Guidan Roumji par l’UNICEF ;
-Assurer le partage de l’information sur la livraison des intrants et les appuis en cash entre les
partenaires : District sanitaire, préfecture de Guidan Roumdji, le CHR et le bureau de zone Unicef
Maradi
-Elaborer des rapports mensuels réguliers sur l’évolution des indicateurs de la Pédiatrie avec focus
sur ceux de la prise en charge de la malnutrition aigüe au CHR de Maradi et dans les CSI et le HD
du DS de Guidan Roumdji;
-Participer activement aux réunions des partenaires du District Sanitaire de Guidan Roumdji et
partager les comptes rendus avec le bureau de zone et les sections
-Participer activement aux réunions et activités du groupe sectoriel Nutrition de la région de Maradi
et partager les compte rendus avec le bureau de zone et les sections;
-Suivre les livraisons des intrants UNICEF au CHR et au DS de Guidan Roumdji ;
-Collecter et vérifier les rapports mensuels d’activités de prise en charge ;
-Faciliter la collaboration entre les différents partenaires en jouant le rôle d’interface entre la Direction
du CHR et le district sanitaire de Guidan Roumdji, la préfecture de Guidan Roumdji et l’équipe du
bureau de zone UNICEF de Maradi ;
-Exécuter toutes autres tâches qui lui seront confiées.
3.Résultats/produits spécifiques attendus
-Rapports mensuels (imprimé et version électronique) disponibles; le premier rapport mensuel
d’activités doit comporter une analyse des goulots d’étranglements et des propositions de solutions
à mettre en œuvre.
-Rapport final (imprimé et version électronique)
4.Qualifications et/ou connaissances spécialisées et expérience spécifique et compétences-clé
Education : Médecin généraliste ou Pédiatre expérimenté dans la prise en charge de la malnutrition
aiguë, Médecin nutritionniste expérimenté.
Expérience professionnelle :
-Avoir au moins 2 ans d’expérience dans la gestion de la prise en charge des cas MAS avec
complications dans un CRENI ;
-Avoir au préalable une expérience dans la prise en charge des cas MAS avec complications
-Avoir de bonnes compétences en matière de communication interpersonnelle, de bonnes relations
de travail, de négociation et de partenariat ;
-Avoir des aptitudes pour la coordination des interventions et des partenaires ;
Compétences:
-Etre capable de travailler en équipe et dans les situations d’urgence
-Avoir une excellente habilité à collecter et analyser des données;
-Compétence en Windows (Word, Excel et Power Point), Outlook 2013 et Internet ;
-Bonne connaissance du français (écrit et oral),
-Très bonne connaissances de la langue locale ;
-Bonnes compétences dans la coordination et suivi de programme ;
-Disponibilité immédiate.
5.Durée de la consultation: Neuf (09) mois.
6.Supervision: Le consultant travaillera sous la supervision directe du chef de Bureau de zone de
Maradi et en étroite collaboration avec le spécialiste en Nutrition en charge de la prise de la
malnutrition de la section Nutrition et la spécialiste santé de la mère et l’enfant de la section Survie.
7.Honoraires:
Les honoraires seront calculés sur la base du barème de l’UNICEF applicable aux consultants
nationaux (catégorie Administrateurs Nationaux – Niveau 2)
8.Voyage: Le consultant recevra le paiement de DSA au taux des Nations Unies pour les missions
officielles effectuées à l’intérieur du pays.
9.Lieu d’affectation
Le consultant sera basé à Guidan Roumji avec des missions régulières dans le district de Guidan
Roumdji et au service de Pédiatrie du CHR de Maradi.
10. Dépôt des candidatures et date de clôture
Le dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, le formulaire P11 (Historique
Personnel) à télécharger sur http://www.UNICEF.org/about/employ/index_apply.html ou sur le site
des Nations Unies), un CV à jour et une copie du diplôme le plus élevé et attestations de travail doit
parvenir à l’adresse UNICEF Niger, BP 12481, 2 rue des oasis, Niamey Niger, avec la mention «
Consultant national Coordinateur médico-nutritionnel pour les services de Pédiatrie du district
sanitaire de Guidan Roumdji et du Centre Hospitalier Régional de Maradi» au plus tard le 22
avril 2016.
NB : L’Unicef est un environnement non-fumeur.
Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Tout dossier incomplet est rejeté. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
14
Annonces
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR,
DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION
AGENCE NIGERIENNE DES ALLOCATIONS
ET DES BOURSES
DIRECTION DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES
ET FINANCIERES
B.P.: 11 573 Niamey – Tél: +227 20 72 30 92 / 20 73 73 34
Publics
AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT
N° 001/2016/MES/RI/ANAB/DG/DAAF
RELATIF À LA LOCATION DE 92 BUS DE 70 PLACES DESTINES ÀU TRANSPORT
ALLER ET RETOUR DES ÉTUDIANTS DANS LES CHEFS LIEUX DES REGIONS POUR
LES GRANDES VACANCES DE L’ANNÉE ACADEMIQUE 2015-2016
1. L’Agence Nigérienne des Allocations et des Bourses (ANAB)
lance un appel d’offres pour le transport en aller et retour des
étudiants dans les chefs lieux des Régions pour les vacances de
l’année académique 2015-2016. Par conséquent, elle invite les
candidats remplissant les conditions requises à présenter une
offre sous pli fermé et cacheté pour la location de bus de
70 places repartis selon les lots suivants :
2. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les
personnes physiques ou morales ou groupements desdites
personnes en règle vis à vis de l’Administration (voir détails
dans instructions aux soumissionnaires) pour autant
qu’elles ne soient pas sous le coup d’interdiction ou de
suspension.
Les candidats ont la possibilité de soumissionner pour
un, plusieurs ou l’ensemble des lots.
3. Les candidats intéressés peuvent obtenir un complément
d’informations et consulter gratuitement le dossier d’appel
d’offres auprès de la Direction des Affaires Administratives
et Financières de l’Agence Nigérienne des Allocations et des
Bourses.
4. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit
acheter un jeu complet du dossier d’Appel d’offres, auprès du
Chef du Service Financier de la Direction des Affaires
Administratives et Financières de l’Agence Nigérienne des
Allocations et des Bourses (1er étage, porte à droite après les
escaliers) et moyennant paiement d’un montant non
remboursable de 200 000 FCFA.
5. En cas d’envoi par la poste ou tout autre mode de courrier,
les frais y afférents sont à la charge de l’acheteur et la
personne responsable du marché ne peut être responsable
de la non réception du dossier par le candidat.
6. Les offres présentées en un original et quatre (4) copies,
conformément aux Instructions aux Soumissionnaires, et
accompagnées d’une garantie de soumission de 2% devront
parvenir ou être remises à la Direction des Affaires
Administratives et Financières de l’ANAB au plus tard le
10/05/2016 à 9 heures.
7. L’ouverture des plis aura lieu le même jour à 10 heures
dans la salle de réunion de l’ANAB située au 2ème étage de
l’immeuble de l’Agence en présence des représentants des
soumissionnaires qui souhaitent y assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
8. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pour un délai de (tel que spécifié aux DPAO) jours, à compter
de la date de remise des offres.
Par décision motivée, l’Administration de l’ANAB se réserve
le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent
Appel d’Offres.
Le Directeur Général,
BOUBAKAR GAOH Allassane
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
15
Nation
A l’Assemblée Nationale
e Président de l’Assemblée Nationale,
SEM Tinni Ousseini, a accordé une
audience, hier dans la matinée, au
Chargé d’Affaires de l’Ambassade de la
République Islamique de Pakistan au Niger,
M. M.K.K Ahsan Wagan.
A sa sortie d’audience, M.K.K Ahsan
Wagan a indiqué qu’il est venu transmettre
le message de félicitations des autorités pakistanaises à SEM. Tinni Ousseini suite à
son élection à la tête de la deuxième législature de la 7ème République. Le diplomate
pakistanais a indiqué qu’il a saisi cette opportunité pour transmettre au Président de
l’Assemblée Nationale une invitation pour
une visite au Pakistan.
l DR
L
Il a confié avoir échangé avec le Président
du Parlement nigérien sur plusieurs domaines de coopération entre les deux pays,
notamment dans les domaines sécuritaire
et alimentaire.
Peu après, le Président de l’Assemblée Nationale a reçu l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger venu lui
transmettre les félicitations du Président de
l’Assemblée chinoise.
A sa sortie d’audience, SEM. Shi Hua déclaré que leurs entretiens ont porté essentiellement sur les relations entre la Chine et
le Niger.
Aïchatou Hamma Wakasso
Le PAN avec l’ambassadeur de Chine au Niger...
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DES FINANCES
LOTERIE NATIONALE DU NIGER
BP681 NIAMEY
l DR
SEM.Tinni Ousseini reçoit le chargé d’affaires de
l’Ambassade de la République Islamique du Pakistan
et l’Ambassadeur de Chine au Niger
.. et avec l’ambassadeur de Pakistan
Assemblée Nationale
Nominations du chef de Cabinet et de l’Aide
de camp du Président de l’Institution
Le Président de l’Assemblée Nationale a signé, mardi dernier,
deux arrêtés portant nomination
de son Chef de Cabinet et de son
Aide de Camp.
Par le premier Arrêté :
Article premier: Monsieur Hassimi
Sidi Mounirou est nommé Chef de
Cabinet du Président de l’Assemblée
Nationale.
Article 2 :L’intéressé bénéficie à ce
titre des avantages prévus par les
textes en vigueur.
Imputation : Budget Assemblée
Nationale chapitre: 2011110
00000011161110
Article 3: Le présent arrêté est
publié au Journal Officiel de la
République du Niger.
Par le second Arrêté :
Article premier: Capitaine Souleimane Ibrahim, Mle OA/SM, est
nommé Aide de Camp du Président
de l’Assemblée Nationale.
Article 2 : L’intéressé bénéficie à ce
titre des avantages prévus par les
textes en vigueur.
Imputation : Budget Assemblée
Nationale
chapitre:
2011110
00000011161110
Article 3: Le présent arrêté est
publié au Journal Officiel de la
République du Niger.
PLAN PREVISIONNEL ANNUEL DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
GESTION 2016
AUTORITE CONTRACTANTE : LOTERIE NATIONALE DU NIGER
MME TALATA RHAMATOU
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
16
Société
Pour protéger le Niger de l’insécurité, l’Instrument de Stabilité a permis à la Haute Autorité à la
Consolidation de la Paix de mener à bien de nombreux projets au profit de milliers de bénéficiaires
Dans un contexte régional très exposé, l’Union Européenne, en finançant une Phase II du programme de l’Instrument de
Stabilité, avait pour but « d’atténuer les risques d’insécurité et d’instabilité provenant des menaces terroristes et de l’extrémisme
religieux ou des tensions internes intercommunautaires.» Il s’agissait de renforcer la sécurité dans les régions frontalières du
pays, d’offrir des opportunités aux jeunes et de promouvoir la tolérance et le dialogue intra et interreligieux. L’IdS II a couvert
74 communes et villes des régions d’Agadez, de Diffa, de Maradi, de Tahoua, de Tillabéri et de Zinder.
«Pour ce qui est de l’insécurité, le pire est derrière nous»,
Quels sont les défis auxquels le
Niger est confronté en matière de
consolidation de la paix ? Quel
est le rôle de la Haute Autorité ?
Les populations constituent le centre de gravité de la politique du
Niger dans le cadre de la lutte
contre la rébellion, le terrorisme et
l’extrémisme, nos trois défis de sécurité. Pour les surmonter, il faut obtenir l’adhésion des populations,
notamment dans les zones périphériques qui ont connu des rébellions
et sont exposées à l’instabilité. Cette
carte dessine un croissant qui
s’étend du nord Tillabéri jusqu’à
Diffa et couvre 76 communes, aux
frontières avec le Mali, l’Algérie, la
Libye, le Tchad et le Nord-Est du Nigeria.
La Haute Autorité s’occupe des
zones périphériques et des zones
vulnérables. Il faut que ces zones
soient intégrées à l’ensemble de la
Nation.
Quel rôle a joué l’Instrument de
stabilité dans cette vision ?
Avec l’instrument de stabilité,
l’Union Européenne nous a soutenus à deux reprises, à travers trois
axes :
-Sensibilisation des populations au
civisme et formation professionnelle
des jeunes et des femmes ;
-Financement de projets socioéconomiques à impact immédiat, à travers des activités génératrices de
revenus, individuelles ou collectives
(travaux à haute intensité de main
d’œuvre qui permettent de distribuer
du cash pendant plusieurs mois tout
en construisant des infrastructures
d’utilité publique) ;
- Financement de projets socioéconomiques à impact immédiat, à travers (i) des activités génératrices de
revenus, individuelles ou collectives,
(ii) des travaux à haute intensité de
main d’oeuvre qui permettent de
distribuer du cash et d’aménager les
territoires.
-Renforcement de la décentralisation.
Comment est né l’Instrument de
stabilité ?
Cet instrument est conçu pour des
situations de transition. L’Union Européenne a décidé de le mettre en
œuvre au Niger, alors que la guerre
en Libye faisait encore rage. Le premier s’élevait à 12 millions d’euros.
Une deuxième phase a ensuite été
lancée pour un montant de 24 millions d’euros. Ce programme est
pratiquement terminé mais un autre
a commencé en janvier dans la région de Diffa, qui constitue notre
priorité. Ces populations ont besoin
d’un appui et d’un accompagnement. Ce sera le rôle de l’Instrument
Contribuant à la Stabilité et à la Paix
dans la région de Diffa.
Qu’est-ce que ce programme a
apporté au Niger en termes de
présence auprès des populations
vulnérables vivant dans des
contextes difficiles ? En quoi a-til été utile à la HACP ?
C’est l’IDS qui nous a donné les
moyens de financer directement un
certain nombre d’actions. Nous
avons aussi bénéficié d’un renforcement de capacités à travers l’assistant technique de l’IDS qui est
hébergé par la Haute Autorité.
Quelle est la recette qui a conduit
à la réussite de ce programme ?
L’UE a voulu que les autorités nigériennes, à travers le gouvernement,
s’approprient le programme. Nous
pilotons ce programme ; nous avons
orienté les ONG internationales sur
le terrain. La Haute Autorité étant
logée à la Présidence de la République, nous sommes à un niveau
qui nous permet de travailler d’égal
à égal avec les ministères et, par
notre approche transversale, nous
touchons à la fois au développement, à la formation, à la sécurité, à
l’éducation. Nous mettons en
confiance les populations et les rapprochons ainsi des Forces de Défense et de Sécurité.
Quelles sont, selon vous, les
composantes qui ont été les plus
pertinentes ou qui ont eu le plus
d’impact ?
Les populations plébiscitent les interventions socioéconomiques, activités génératrices de revenus et
travaux à haute intensité de main
d’œuvre, qui renforcent tout à la fois
la résilience et la crédibilité de l’Etat.
Les actions de sensibilisation et de
formation aussi ont été bien appréciées. Les actions de renforcement
de la décentralisation ne se voient
l DR
estime le Président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix
Colonel Abou Tarka, Président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP)
pas tout de suite, mais à long terme,
elles contribueront de manière importante à la mise en œuvre, par
ces collectivités, des projets au service du développement de ces
zones.
L'IDS phase II en chiffres :
• 442 projets à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) financés pour un
coût de 2 385 millions de FCFA au profit de 31 680 bénéficiaires dont 12 059
femmes (38%) : récupération des terres ; construction/réhabilitation
d’infrastructures communautaires.
• 2449 projets d’activités génératrices de revenus (AGR) financés pour un
coût de 961 millions de FCFA au profit de 9 517 promoteurs dont 5 749
femmes (60%).
• 7 Maisons de la culture réhabilitées et équipées en matériel informatique;
152 ateliers créatifs (2 966 bénéficiaires) et 141 spectacles (84 965
bénéficiaires) organisés ; une caravane mobile qui a sillonné 640 localités.
• 171 enfants victimes de maltraitance réinsérés ; 29 appuyés pour un retour
à l’école.
• Consolidation de l’action de 2 plateformes d’orientation ; 298 jeunes appuyés
pour une insertion.
• 6 postes frontières en cours de construction ; mise à disposition de véhicules
de patrouille à la Police Nationale.
• 168 policiers municipaux formés et équipés au profit de 33 communes des
régions de Tillabéry, Tahoua, Zinder et Diffa.
• 22 projets soutenus par les Organisations de la Société Civile pour un coût
de 655 millions de FCFA.
• Appui en mobilier de bureau, matériel informatique, formation et assistance
technique ponctuelle au profit de 61 communes, 7 conseils régionaux et 6
directions régionales de l’Aménagement du Territoire.
• 11 417 enfants alphabétisés en ajami à travers 50 écoles coraniques (150
d’entre eux suivent une formation professionnelle).
• 17 organisations de jeunes, 20 associations islamiques et 5 associations
chrétiennes financées ; 4 comités de dialogue inter-religieux mis en place ;
Appui au Conseil Supérieur de la Communication, au Conseil islamique du
Niger et à la Direction des affaires religieuses.
• 12 CSI appuyés au niveau de la gratuité des soins (10 319 femmes
enceintes et allaitantes et 39 881 enfants pris en charge) ; appui au centre de
transit de l’OIM (8 905 migrants).
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Société
17
Quand mon papa a abandonné la
pharmacie, les habitants du village
ont beaucoup souffert parce que
pour une petite ordonnance, il fallait
aller à Tahoua. Alors, j’ai démarré
avec mes propres fonds. Ce n’est
qu’après que j’ai eu de l’aide. Mon
dossier a été retenu par la mairie. On
m’a remis 162 000 francs d’aide. J’ai
tout de suite fait mon stock.
Maintenant, tout le monde est
content. Même les CSI sont
soulagés, parce que ça permet de
soigner les patients sans perdre de
temps.
l DR
département
de
l DR
Pharmacie commerciale à Kao,
Tchintabaraden, région de Tahoua
Sahabi Atikou, 41 ans, père de
11 enfants, pharmacien
l DR
Les autres jeunes, c’est le manque de
travail et la pauvreté qui les poussent
à rejoindre Boko Haram. Ce sont les
jeunes impatients et dénués de foi qui
s’enrôlent le plus facilement. Alors moi,
je me dis qu’il vaut mieux être policier
municipal. Nous supervisons les
activés d’assainissement du village;
nous faisons le tour des marchés pour
la collecte des taxes et le tour des
villages pour l’impôt. Nous essayons
aussi d’attirer l’attention des gens sur le fait de ne pas verser leurs
poubelles partout. Nous avons rencontré les éleveurs pour écouter leurs
problèmes. Ils se sont plaints de vols de bétail. Maintenant, les éleveurs
sont tranquilles; notre présence dissuade les voleurs de bétail. Ils ont
compris que maintenant, la loi règne.
Route de desserte du mont Bagzane, commune de Tabelot,
département de Tchirozerine, région d’Agadez.
Chehou Atefoc, 47 ans, père de 5 enfants, producteur d’ail,
de pommes de terre, de maïs et d’oignons
Avant, c’était difficile parce que nos
produits étaient transportés à dos d’âne
et de chameau. Aujourd’hui, nous
remercions Dieu : les voitures peuvent
monter sur le plateau du mont. Cette
route, c’est nous, les habitants, qui
l’avons construite à la main, avec
quelques pioches et barres à mine. J’ai
beaucoup gagné avec cette piste. J’ai
gagné de l’argent, 3 000 francs par jour
pendant 45 jours de travail. Tout ce que
j’ai gagné dans la construction de la
piste, je l’ai investi dans mon jardin.
Création d’une brigade de police municipale à Foulatari,
département de Mainé Soroa,
région de Diffa
Oumarou Ali Kanta, 22 ans,
policier municipal
Fixation de dunes à Ingui, commune rurale de Bankilaré,
département de Bankilaré, région de Tillabéri.
Mawala Adel, 64 ans, 8 enfants, éleveur-agriculteur
On voyait le sable arriver dans le
village mais on ne savait pas que
c’était le Ténéré qui nous envahissait.
Dieu a fait que cette ONG est arrivée.
Ils nous ont apporté cette technique
des tiges qu’on coupe et qu’on plante
pour créer une barrière et Dieu merci,
nous
voilà
sauvés.
Certaines
personnes du village étaient dans une
situation difficile. Sans ce travail, ils
seraient morts de faim. Dieu merci,
tout le monde a gagné. On a pu
acheter des chèvres et des moutons,
habiller nos femmes, nous habiller
nous-mêmes et labourer nos champs.
l DR
l DR
des habits pour les enfants. J’ai acheté quatre moutons, j’en ai perdu un,
malheureusement, mais je me suis occupée des trois autres que j’ai
revendus avant la Tabaski. J’ai racheté deux petits moutons avec un stock
d’aliments pour eux, des vêtements et de la nourriture pour les enfants.
Depuis que j’ai reçu cette aide, je suis vraiment soulagée.
Construction d’un collège à Azagor, pour encourager la
scolarisation des enfants nomades, notamment des filles
Amina Jando, 15 ans, collégienne, major de sa promotion
Je suis élève au collège d’Azagor, en classe de 5ème. Avant la construction
de ce collège, les élèves partaient à
Dakoro, qui est loin de chez nous. Ici,
Mon mari est décédé il y a quatre ans.
J’ai la charge de nos 7 enfants. Mes
enfants et moi, nous avons vraiment
souffert avant l’arrivée de ces
animaux. J’ai reçu 173 000 fcfa d’aide.
Avec ça, j’ai acheté de la nourriture et
notre village est à côté ; on vient à
pieds et on repart à pieds. Donc, c’est
mieux pour nous. Mon rêve, après mes
je serai banquière, j’espère que je
pourrai beaucoup aider mes parents.
Je veux aider les pauvres pour que les
gens sortent de l’ignorance, pour
montrer à tous l’importance de l’école.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
l DR
études, c’est d’être banquière. Quand
l DR
Appui à l’embouche ovine,
Tanout, département de
Tanout, région de Zinder.
Assamaou Malam, 50 ans,
veuve avec 7 enfants
18
Annonces
REPUBLIQUE DU NIGER
CABINET DU PREMIER MINISTRE
PROJET DE GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE
ET DU DEVELOPPEMENT URBAIN
(PGRC-DU)
AVIS À MANIFESTATION D’INTERET
Pour le Recrutement des Operateurs Chargés de la réalisation des activités de
Réhabilitation des Bassins dans les Communes d’intervention du PGRC-DU
1. Cet avis fait suite à l’avis général de passation de marchés publié pour ce projet
dans Development Business du MARDI 17 mars 2015 et Sahel quotidien du lundi, 16
mars 2015.
2.Le Gouvernement de La République du Niger a obtenu de l’Association Internationale
pour le Développement (IDA) et du Fond des pays les moins avancés(FPMA)d’un montant
de cent six (106) millions de dollars US pour financer le coût du Projet de Gestion des
Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU), dans les Régions de
Diffa, Dosso, Tillabéry et Niamey.
3.Il est prévu qu’une partie du montant de ce financement soit utilisée pour effectuer les
paiements autorisés au titre des contrats relatifs aux services des opérateurs (ONG) pour
la mise en œuvre des activités de Réhabilitation de bassins versants à travers la
réalisation des Ouvrages de récupération des terres de glacis et plateaux (demi-lunes,
banquettes, tranchées) y compris les plantations, l’ensemencement des herbacées et le
gardiennage, la réalisation des Cordons pierreux, la fixation des dunes (clayonnage,
plantations, ensemencement, gardiennage) et la protection biologique des berges de Koris
le long du fleuve Niger et la Komadougou dans les Régions de Diffa, Dosso, Tillabéry et
Niamey.
4. MANDAT DU CONSULTANT
Les prestataires sont chargés de réaliser toutes les activités conformément aux objectifs
spécifiques et, telles que définies par le maître d’ouvrage.
5. DUREE DE LA MISSION
La durée totale de l’intervention par site sera de six (6) mois calendaires et se décompose
comme suit :
*La première phase (avant travaux) durera 15 jours calendaire et correspond aux activités
d’information, d’éducation et de communication (IEC) et de formations des populations;
*La seconde phase durera 4 à 5 mois calendaires et correspond à la réalisation des
travaux qui comprennent la confection des demi-lunes, des cordons de pierres, la fixation
de dunes ainsi que l’ensemencement des herbacées et les plantations.
6. ZONE D’INTERVENTION
Les activités spécifiques suivantes seront exécutées au niveau des zones ciblées :
*Ouvrages de récupération de terres sur glacis et plateaux (demi-lunes, banquettes
y compris la plantation des espèces ligneuses, ensemencement des herbacées et le
gardiennage) sur 2400 hectares : Diffa (200 ha), Niamey (200 ha) Dosso (1000 ha) et
Tillabéry (1000 ha);
*Cordons pierreux sur 1200 hectares dans les régions de Dosso (450ha) et Tillabéry
(750ha) sur les versants des plateaux ;
*Fixation de dunes (clayonnage, plantations, ensemencement, gardiennage) sur 1300
hectares dans les régions de Diffa (1000ha) et Tillabéry (300ha).
7. PROFIL DU CONSULTANT
L’opérateur doit mettre en place par site pour les besoins des travaux, le personnel clé cidessous:
Un Ingénieur des eaux et forêts et/ou Génie rural ou équivalent, ayant au moins cinq
(5) ans d’expérience professionnelle dans la conduite des travaux similaires comme
coordonnateur de Projet;
Un chef de chantier par site, Conseiller Forestier ou Adjoint Technique du Génie Rural
ayant au moins cinq (5) ans d’expérience professionnelle dans la conduite des chantiers
de travaux similaires ou tout autre technicien justifiant d’une bonne expérience dans le
domaine;
Deux encadreurs par site, Agent Technique des Eaux et Forêts ou du Génie Rural
ayant au moins trois (3) ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou tout autre
technicien justifiant d’une bonne expérience dans le domaine ;
Deux topographes pour la levée, la matérialisation des courbes de niveau et l’orientation
des ouvrages sur les sites (ce personnel est requis seulement pour les travaux de
récupération des terres de glacis et des plateaux).
8. Les Consultants (ONG) doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés
pour exécuter les services (brochures ; références concernant l’exécution des contrats
analogues, expérience dans des conditions semblables disponibilité des connaissances
nécessaires parmi le personnel, etc….)
9. Le tableau ci-dessous décrit les sites disséminés dans 36 communes rurales et
urbaines d’intervention du Projet des Régions de Diffa, Dosso, Tillabéry et Niamey.
Tableau : Liste des sites de traitement des bassins versants pour la campagne 2016
10. Une évaluation sera conduite par site en fonction des avantages comparatifs des
opérateurs (capacité technique, organisationnelle et financière, implantation, expérience
du milieu, etc.). Les opérateurs se doivent de préciser dans leur manifestation
d’intérêt, les sites d’intervention souhaités.
11. Le consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les
Directives: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque
mondiale, édition courante.
12. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à
l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : du lundi au jeudi de 8h à 16 heures et
les vendredis de 8 h à 13h 30.
13. Les manifestations d’intérêt rédigées en français doivent être déposées ou expédiées
à l’adresse ci-dessous indiquée au plus tard le au plus tard le Vendredi, 22 avril 2016
dans les différentes Régions :
a)Pour la région de Dosso : Unité d’Exécution du Projet à Dosso ; TEL : 20 65 05 86 /
90 00 95 65
b) Pour la Région de Tillabéri : Unité d’Exécution du PGRC-DU de Tillabéry, BP : Tel : 20
71 13 67 /91 13 81 19
c)Pour les régions de Diffa et Niamey : Coordination Nationale du Projet de Gestion des
Risques de Catastrophes et de Développement Urbain, BP : 10 932 TEL : 20 75 20 72.
PROJET DE GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHES ET DE
DEVELOPPEMENT URBAIN,
UCP/PGRC-DU
Quartier Koira Kano, BP : 10 932 Niamey. Téléphone: 20 75 20 72
Email : pgrcdu@gmail.com ;
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
19
AVIS D’APPEL A CANDIDATURES
AVIS D’APPEL A CANDIDATURES
POUR DES MISSIONS D'INGÉNIERIE EN BTP
POUR DES MISSIONS DE CONTROLE TECHNIQUE
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO)
lance un appel à candidatures pour la sélection de bureaux
d'ingénierie pour la reconstruction des immeubles de son
Agence Auxiliaire à Mopti, au Mali.
L'Appel d'Offres est composé de deux (2) lots distincts et
indépendants se déclinant comme suit :
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest
(BCEAO) lance un appel à candidatures pour la sélection
d'un Bureau de Contrôle Technique (BCT) pour les
travaux de reconstruction des immeubles de son Agence
Auxiliaire à Mopti, au Mali.
Lot n°1 : Mission de Maîtrise d'Ouvrage Déléguée (MOD) ;
Le Bureau de Contrôle Technique retenu aura principalement
pour missions le contrôle technique des documents de
conception et d'exécution ainsi que le suivi des travaux de
réalisation pour la normalisation des risques en vue de la
souscription aux polices d'assurance décennale.
Lot n°2 : Mission de Bureau d'Études Techniques (BET).
Sont admis à participer audit appel à candidatures, les bureaux
d'ingénierie installés au Mali et inscrits au Registre du Commerce
et des Valeurs Mobilières de la République du Mali.
Toutefois, tout autre cabinet peut soumissionner, à condition de
s'associer à un bureau installé au Mali.
Sont admis à participer au présent appel à candidatures, les
BCT agréés par les assureurs et habilités à exercer au Mali.
Plusieurs bureaux peuvent se constituer en groupement.
Dans ce cas, le contrat d'association, prévoyant comme Mandataire
le cabinet installé au Mali, devra nécessairement être joint à l'offre
du soumissionnaire.
Les bureaux d'ingénierie intéressés peuvent télécharger les cahiers
des charges de l'Appel d'Offres objet du présent avis à partir du site
internet de la BCEAO à l'adresse http://www.bceao.int .
Les Bureaux de Contrôle Technique intéressés sont invités à
télécharger le cahier des charges à partir du site internet de
la BCEAO à l'adresse «http://www.bceao.int».
Les offres doivent être établies, présentées conformément aux
prescriptions du cahier des charges et déposées au plus tard le
04 mai 2016 à 16 heures au bureau 410 de l'immeuble Tour du
Siège de la BCEAO, sis à l'Avenue Abdoulaye FADIGA - BP 3108
Dakar -Sénégal.
République du Niger
Ministère des Transports
Les offres doivent être établies, présentées conformément
aux prescriptions du cahier des charges et déposées au plus
tard le 04 mai 2016 à 16 heures au bureau 410 de
l'immeuble Tour du Siège de la BCEAO, sis à l'Avenue
Abdoulaye FADIGA - BP 3108 Dakar -Sénégal.
PLAN PREVISIONNEL ANNUEL DE PASSATION
DES MARCHES RAE-NIGER 2016.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
20
Annonces
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
CABINET DU PREMIER MINISTRE
PROJET DE GESTION DES RISQUES DE
CATASTROPHES ET DE DEVELOPPEMENT
URBAIN PGRC-DU
Publics
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL N°04/TRAVAUX/IDA/5340NE
TRAVAUX DE TRAITEMENT DES POINTS CRITIQUES DE CERTAINS TRONÇONS DE ROUTES
EN TERRE DANS LA REGION DE TILLABERY EN DEUX (2) LOTS
Crédit 5340 -NE
1. Cet avis d’appel d’offres fait suite à l’avis général de passation de
marchés publié pour ce projet dans Development Business du mardi 17
mars 2015 et Sahel quotidien du lundi, 16 mars 2015.
2. Le Gouvernement du Niger a obtenu un prêt de la Banque mondiale et
un don du Fonds des Pays les Moins Avancés (FPMA) administré par le
Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) d'un montant total équivalant
à soixante-cinq millions cent mille (65 100 000) Droits de Tirage Spéciaux
(DTS), soit cent six millions (106.000.000) de dollars US pour financer le
Projet de Gestion des Risques de catastrophes et de Développement
Urbain (PGRC/DU). Il se propose d’utiliser une partie des fonds, pour
effectuer des paiements au titre du Marché relatif aux :
TRAVAUX DE TRAITEMENT DES POINTS CRITIQUES DE CERTAINS
TRONÇONS DE ROUTES EN TERRE DANS LA REGION DE
TILLABERI EN DEUX (2) LOTS
3. La passation du Marché sera conforme aux règles et procédures
d’éligibilité de la Banque mondiale.
4. Le Directeur du Cabinet du Premier Ministre sollicite des offres
fermées de la part des soumissionnaires éligibles et répondant aux
qualifications pour l’aménagement des voies pavées dans l’arrondissement
communal de Niamey V. Les travaux sont répartis en deux (2) lots repartis
ainsi qu’il suit :
• LOT N°1 : RN 24T SECTION OUALLAM - PK 33 (33 KM)
• LOT N°2: TRONÇON TABLA-KABÉ (15 KM)
5. Le délai d’exécution des travaux objet du présent appel d'offres par lot
est :
• LOT N°1 : 3 mois
• LOT N°2 : 3,5 mois
Les travaux doivent être exécutés dans les délais ci-dessus à compter
de l’implantation du chantier . Les offres proposant un délai d’exécution
supérieur seront considérées comme non conformes et rejetées
comme telles.
6. Les clauses des Instructions au soumissionnaire et celles du Cahier des
prescriptions techniques sont les clauses du Dossier Type d'Appel d'Offres,
Passation des Marchés Travaux, publié par la Banque Mondiale Aout
2012.
7. L’Appel d’offres se déroulera conformément aux procédures d’Appel d’offres
international spécifiées dans la publication de la Banque «Directives :
passation des marchés financés par les Prêts de la BIRD et les Crédits de
l‘IDA édition de mai 2004 révisés en octobre 2006 et mai 2010 et janvier 2011
et, est ouvert à tous les soumissionnaires des pays qui répondent aux critères
tels que définis dans le Dossier d’Appel d’Offres.
8. Les soumissionnaires intéressés éligibles peuvent obtenir de plus
amples renseignements auprès de M. Amadou Souley Massaoudou
Coordonnateur du PGRC-DU et examiner le Dossier d’Appel d’Offres à
l’adresse ci-dessous du lundi au jeudi de 8 h à16h 30 et le vendredi de 8h
à 13h 30mn.
9. Toutes les offres doivent être accompagnées d'une garantie de
soumission d’un montant déterminé ainsi qu’il suit par lot :
• LOT N°1 : 1 000 000 FCFA
• LOT N°2 : 2 000 000 FCFA
Les soumissionnaires doivent satisfaire aux critères de qualification
suivants:
a) Avoir réalisé un chiffre d'affaires annuel moyen des 5 dernières années
portant sur des activités de travaux routiers déterminé ainsi qu’il suit par
lot:
• LOT N°1 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°2 : 40 000 000 FCFA
b) Avoir réalisé avec succès au moins deux projets avec une valeur et un
volume minima par marché équivalent au moins au montant de son offre
au cours des années allant de 2010 à 2015;
c) Avoir le matériel par lot nécessaire pour la réalisation des présents
travaux tel que déterminé dans le DAO ;
d) Avoir des liquidités ou des facilités de crédit nécessaire pour le
démarrage des travaux d’un montant déterminé ainsi qu’il suit par lot :
• LOT N°1 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°2 : 35 000 000 FCFA
e) proposer un personnel qualifié tel que déterminé dans le DAO ;
10. Les soumissionnaires nationaux qualifiés ne bénéficient pas d'une
marge de préférence lors de l'évaluation des offres.
11. Les pièces à joindre à l’offre sont les suivantes :
• Un certificat de non-faillite et de non liquidation judiciaire datant de moins
de trois (3) mois à la date d’ouverture des plis ;
• Une attestation de l’inspection du Travail et de la CNSS datant de moins
de trois (3) mois à la date d’ouverture des plis (Originale) ;
• Une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par
l’ARMP et datant de moins de six (6) mois ;
• Une attestation de la Chambre de Commerce ;
• Une attestation de régularité fiscale (ARF) revêtue de toutes les
signatures certifiant que le soumissionnaire est en règle en ce qui concerne
la patente, les impôts et taxes datant de moins de trois (3) mois (Originale).
• Une déclaration sur l’honneur du soumissionnaire selon le modèle fourni
par l’ARMP attestant sa non affiliation à une société, cabinet d’études ou
entité qui a fourni des services de conseil pendant la phase préparatoire
du DAO ou qui a été engagé (ou serait engagé) comme maître d’œuvre
au titre du marché ;
• Une attestation d’engagement indiquant que le soumissionnaire a
connaissance des dispositions du code d’éthique en matière de marchés
publics selon le modèle fourni par l’ARMP.
12. Les offres doivent être présentées suivant les formulaires de
soumission figurant dans le présent Dossier d’Appel Offre national
(DAON).Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier
d’Appel d’offres complet en français en formulant une demande écrite à
l’adresse mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable
de cent mille (100.000) francs CFA.
Le paiement sera effectué en espèces. Le document d’Appel d’offres peut
être retiré au siège du Projet ou peut être envoyé par courrier express ou
par courrier électronique. Les frais d’expédition sont à la charge du
candidat.
13. Les offres rédigées en français devront être soumises en trois (3)
exemplaires (un original et deux copies) à l’adresse ci-dessous au plus
tard le mercredi, 20 avril 2016 à 10h 00. La soumission des offres par
voie électronique ne sera pas autorisée.
Unité de Coordination du Projet
Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de
Développement Urbain (PGRC-DU), Quartier Kouara Kano, Rue KK
132, BP : 10 932; Tél. :+227 20 75 20 72 - +227 20 75 20 71
14. Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires et ou de
leurs représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion du Projet
de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain le
mercredi, 20 avril 2016 à 10 heures 30 minutes.
Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Toutefois les offres
peuvent être acceptées séance tenante lors de l’ouverture par la Commission
ad ‘hoc d’ouverture et d’adjudication des offres
15. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est:
A l’Attention : de Monsieur AMADOU SOULEY MASSAOUDOU Coordonnateur
National du Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement
Urbain. (PGRC-DU),
Unité de Coordination du Projet
Quartier Kouara Kano, Rue KK 132, BP : 10 932
Tél. :+227 20 75 20 72 - +227 20 75 20 71
AMADOU SOULEY MASSAOUDOU
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
CABINET DU PREMIER MINISTRE
PROJET DE GESTION DES RISQUES DE
CATASTROPHES ET DE DEVELOPPEMENT
URBAIN PGRC-DU
21
Publics
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL N°03/Travaux/IDA/5340NE
TRAVAUX DE TRAITEMENT DES POINTS CRITIQUES DE CERTAINS TRONÇONS DE ROUTES
EN TERRE DANS LA REGION DE DOSSO EN CINQ (5) LOTS
Crédit 5340 -NE
1. Cet Avis d’Appel d’Offres fait suite à l’avis général de passation de marchés
publié pour ce projet dans Development Business du mardi 17 mars 2015 et
Sahel quotidien du lundi, 16 mars 2015.
2. Le Gouvernement du Niger a obtenu un prêt de la Banque mondiale et un
don du Fonds des Pays les Moins Avancés (FPMA) administré par le Fonds pour
l’Environnement Mondial (FEM) d'un montant total équivalant à soixante-cinq
millions cent mille (65 100 000) Droits de Tirage Spéciaux (DTS), soit cent six
millions (106.000.000) de dollars US pour financer le Projet de Gestion des
Risques de catastrophes et de Développement Urbain (PGRC/DU). Il se propose
d’utiliser une partie des fonds, pour effectuer des paiements au titre du Marché
relatif aux:
TRAVAUX DE TRAITEMENT DES POINTS CRITIQUES DE CERTAINS TRONÇONS
DE ROUTES EN TERRE DANS LA REGION DE DOSSO EN CINQ (5) LOTS
b) Avoir réalisé avec succès au moins deux projets avec une valeur et un volume
minima par marché égal à son offre au cours des années allant de 2010 à 2015;
c) Avoir le matériel par lot nécessaire pour la réalisation des présents travaux tel
que déterminé dans le DAO ;
d) Avoir des liquidités ou des facilités de crédit nécessaire pour le démarrage des
travaux d’un montant déterminé ainsi qu’il suit par lot :
• LOT N°1 : 15 000 000 FCFA
• LOT N°2 : 15 000 000 FCFA
• LOT N°3 : 15 000 000 FCFA
• LOT N°4 : 15 000 000 FCFA
• LOT N°5 : 15 000 000 FCFA
e) proposer un personnel qualifié tel que déterminé dans le DAO ;
3. La passation du Marché sera conforme aux règles et procédures d’éligibilité
de la Banque mondiale.
4. Le Directeur du Cabinet du Premier Ministre sollicite des offres fermées de
la part des soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications pour les
travaux suivants :
TRAVAUX DE TRAITEMENT DES POINTS CRITIQUES DE CERTAINS TRONÇONS
DE ROUTES EN TERRE DANS LA REGION DE DOSSO EN CINQ (5) LOTS
5. . Les travaux sont répartis en cinq (5) lots repartis ainsi qu’il suit :
• LOT N°1 : DOGON DOUTCHI –KOUDOULA (39 KM)
• LOT N°2: SIA-ADIGA LÉLÉ-KAWAN DÉBÉ (31 KM)
• LOT N°3 : MALGOROU-YELOU-KOUTOUMBOU-EMBRANCHEMENT RN2 (39 KM)
• LOT N°4: DOSSO-GOUROU YENO (34+100 KM)
• LOT N°5: BENGOU-TOUNOUGA-DOLÉ (32 KM) ET TOUNOUGA GAYA
(45+300 KM)
6. Le délai d’exécution des travaux objet du présent appel d'offres par lot est :
• LOT N°1 : 3 mois
• LOT N°2 : 3 mois
• LOT N°3 : 3,5 mois
• LOT N°4 : 3 mois
• LOT N°5 : 3,5 mois
Les travaux doivent être exécutés dans les délais ci-dessus à compter de
l’implantation du chantier. Les offres proposant un délai d’exécution supérieur
seront considérées comme non conformes et rejetées comme telles.
7. Les clauses des Instructions au soumissionnaire et celles du Cahier des
prescriptions techniques sont les clauses du Dossier Type d'Appel d'Offres,
Passation des Marchés Travaux, publié par la Banque Mondiale Aout 2012.
8. L’Appel d’Offres se déroulera conformément aux procédures d’Appel d’offres
international spécifiées dans la publication de la Banque « Directives : passation
des marchés financés par les Prêts de la BIRD et les Crédits de l‘IDA édition de
mai 2004 révisés en octobre 2006 et mai 2010 et janvier 2011 et, est ouvert à
tous les soumissionnaires des pays qui répondent aux critères tels que définis
dans le Dossier d’appel d’offres.
9. Les soumissionnaires intéressés éligibles peuvent obtenir de plus amples
renseignements auprès de M. Amadou Souley Massaoudou Coordonnateur
du PGRC-DU et examiner le Dossier d’Appel d’Offres à l’adresse ci-dessous du
lundi au jeudi de 8 h à16h 30 et le vendredi de 8H à 13h 30mn.
10. Toutes les offres doivent être accompagnées d'une garantie de soumission
d’un montant déterminé ainsi qu’il suit par lot :
• LOT N°1 : 1 500 000 FCFA
• LOT N°2 : 1 500 000 FCFA
• LOT N°3 : 1 500 000 FCFA
• LOT N°4 : 1 500 000 FCFA
• LOT N°5 : 1 500 000 FCFA
Les soumissionnaires doivent satisfaire aux critères de qualification suivants:
a) Avoir réalisé un chiffre d'affaires annuel moyen des 5 dernières années portant
sur des activités de travaux routiers déterminé ainsi qu’il suit par lot :
• LOT N°1 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°2 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°3 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°4 : 20 000 000 FCFA
• LOT N°5 : 20 000 000 FCFA
11. Les soumissionnaires nationaux qualifiés ne bénéficient pas d'une marge de
préférence lors de l'évaluation des offres.
12. Les pièces à joindre à l’offre sont les suivantes :
• Un certificat de non-faillite et de non liquidation judiciaire datant de moins de
trois (3) mois à la date d’ouverture des plis ;
• Une attestation de l’inspection du Travail et de la CNSS datant de moins de trois
(3) mois à la date d’ouverture des plis (Originale) ;
• Une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l’ARMP
et datant de moins de six (6) mois ;
• Une attestation de la Chambre de Commerce ;
• Une attestation de régularité fiscale (ARF) revêtue de toutes les signatures
certifiant que le soumissionnaire est en règle en ce qui concerne la patente, les
impôts et taxes datant de moins de trois (3) mois (Originale).
• Une déclaration sur l’honneur du soumissionnaire selon le modèle fourni par
l’ARMP attestant sa non affiliation à une société, cabinet d’études ou entité qui a
fourni des services de conseil pendant la phase préparatoire du DAO ou qui a été
engagé (ou serait engagé) comme maître d’œuvre au titre du marché ;
• Une attestation d’engagement indiquant que le soumissionnaire a connaissance
des dispositions du code d’éthique en matière de marchés publics selon le modèle
fourni par l’ARMP.
13. Les offres doivent être présentées suivant les formulaires de soumission
figurant dans le présent Dossier d’Appel Offre International (DAOI).
Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel d’offres
complet en français en formulant une demande écrite à l’adresse mentionnée cidessous contre un paiement non remboursable de cent mille (100.000) francs
CFA.
Le paiement sera effectué en espèces. Le document d’Appel d’offres peut être
retiré au siège du Projet ou peut être envoyé par courrier express ou par courrier
électronique. Les frais d’expédition sont à la charge du candidat.
14. Les offres rédigées en français devront être soumises en trois (3) exemplaires
(un original et deux copies) à l’adresse ci-dessous au plus tard le mercredi, 20
avril 2016 à 10h 00.
La soumission des offres par voie électronique ne sera pas autorisée.
Unité de Coordination du Projet
Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement
Urbain (PGRC-DU), Quartier Kouara Kano, Rue KK 132, BP : 10 932
Tél. :+227 20 75 20 72 - +227 20 75 20 71
15. Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires et ou de leurs
représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion du Projet de Gestion des
Risques de Catastrophes et de Développement Urbain le mercredi, 20 Avril 2016
à 10 heures 30 minutes.
Les offres remises en retard ne seront pas acceptées. Toutefois les offres peuvent
être acceptées séance tenante lors de l’ouverture par la Commission ad ‘hoc
d’ouverture et d’adjudication des offres
16. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est:
A l’Attention : de Monsieur AMADOU SOULEY MASSAOUDOU Coordonnateur
National du Projet de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement
Urbain. (PGRC-DU),
Unité de Coordination du Projet
Quartier Kouara Kano, Rue KK 132, BP : 10 932
Tél. :+227 20 75 20 72 - +227 20 75 20 71
AMADOU SOULEY MASSAOUDOU
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
22
Société
Préservation des ressources forestières et fauniques
L’incontournable nécessité de reverdir le Niger
Par Hasssane Daouda
ette année, le thème retenu
par les Nations Unies est ‘’La
forêt et l’eau - Soutenir la vie
et les moyens de subsistance’’. A cette
occasion, l'Organisation des Nations
Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a lancé un nouveau programme ayant pour objectif de
renforcer le rôle des forêts afin d'améliorer la qualité de l'eau et son approvisionnement. Ce programme, qui se
concentre principalement sur la relation étroite entre les forêts et l'eau,
sera axé sur les différents moyens
d'améliorer la sécurité de l'eau dans
huit pays ouest-africains : la Gambie,
la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et la Sierra
Leone. L'agence onusienne travaillera avec les communautés locales
pour les sensibiliser sur les interac-
Colonel Ibro Adamou, DGA des Eaux et Forêts
actions d’agroforesterie, de protection,
et de la Régénération Naturelle Assistée dans les champs. Ces actions ont
permis au Niger, affirme le Colonel
Ibro Adamou, de mettre en place 5
millions d’hectares de parcs agro-forestiers sur les 20 dernières années.
D’un point de vue juridique, le patrimoine forestier est classé en deux catégories: les forêts protégées et les
forêts classées. Ces dernières sont
des forêts identifiées et auxquelles a
été attribué un statut spécial qui les
met à l’abri de certaines agressions,
en vue de leur conservation. Les forêts protégées quant à elles, ont un
régime de protection moins stricte
que les forêts classées.
Selon le directeur général adjoint des
Eaux et Forêts, le Colonel Ibro Adamou, le Niger dispose de 84 forêts
classées répertoriées à partir d’actes
de classement. Cependant, déploret-il encore une fois, il est regrettable
de constater qu’en dépit de leur statut, ces forêts soient l’objet de diverses agressions. En effet, à l’heure
actuelle, ces forêts classées ont perdu
environ 50% de leur potentiel en raison de l’occupation liée à l’agriculture
et à une urbanisation incontrôlée. Ce
qui fait que, nonobstant les efforts
fournis, en faisant une comparaison
de nos ressources forestières d’il y a
20 ans avec la situation actuelle, on
se rend compte que notre pays était
beaucoup plus nanti en termes d’espaces forestiers. Il y a 20 ans de cela,
les forêts classées étaient beaucoup
plus riches parce qu’elles ne faisaient
pas l’objet de lotissement et d’occupation agricole. Alors qu’aujourd’hui, on
assiste non seulement à l’accentuation de l’occupation pour des activités
agricoles, mais aussi à des phénomènes nouveaux comme le lotissement au niveau des forêts classées.
lI Archives ONEP
C
d’espaces qui abritent plusieurs espèces d’animaux, de plantes et d’insectes sur terre. Elles fournissent
également des abris, des emplois et
la sécurité aux populations.
C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que le Secrétaire général de
l’ONU, M. Ban Ki-Moon, disait dans
son message adressé aux Nations à
l’occasion de la célébration de la journée internationale des forêts, édition
2016, qu’investir dans les forêts est
une assurance pour toute la Planète.
Bien qu’étant un pays désertique, le
Niger dispose d’un potentiel important
de ressources forestières. Ces dernières sont malheureusement peu
connues, faute d’un inventaire forestier national exhaustif. Le dernier inventaire d’envergure dans le secteur
forestier qui, lui-même n’avait pas
l Seyni Moussa ONEP
Instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 28
novembre 2012, à New York, aux Etats Unis d’Amérique, la journée
internationale des forêts est célébrée, depuis lors, le 21 mars de
chaque année. L’objectif de l’institution d’une telle journée est de
montrer l’importance des forêts au triple plan social, économique et
environnemental.
Vue de la Rôneraie de Gaya
tions entre les forêts et l'eau et pour
les aider à intégrer la gestion forestière dans leurs pratiques agricoles
afin d'améliorer l'approvisionnement
en eau. Pour nous faire une idée des
disponibilités forestières du Niger, un
des huit pays concernés par le programme, nous avons approché la Direction Générale des Eaux et Forêts.
La journée internationale des forêts
est mise à profit par les Etats pour
sensibiliser les populations sur l’importance de tous les types de forêts et
des arbres en général, car les forêts
sont les écosystèmes les plus riches
en termes de diversité biologique. En
effet, les forêts sont des étendues
couvert l’ensemble du pays, date de
1980, a dit le Colonel Ibro Adamou, directeur général-adjoint des Eaux et
Forêts. Cet inventaire a fait ressortir
une estimation de 16 millions d’hectares de ressources forestières a-t-il
indiqué, déplorant toutefois que ces
ressources soient constamment menacées du fait de l’action de l’Homme
et de la dégradation de l’environnement.
Malgré tout, il y a une note d’espoir,
car, selon notre interlocuteur, au
Niger, les ressources forestières sont
en train de se diversifier, et il est heureux de constater le retour du reverdissement, particulièrement grâce aux
De la politique nationale en
matière de protection des
forêts au Niger
Il faut souligner le bois contribue à
plus de 80% des besoins énergétiques au plan national, et que plus de
90% des ménages nigériens ont pour
seul ou principal combustible le bois.
C’est dire que l’essentiel des besoins
en énergie domestique au Niger provient des ressources forestières, et
que l’exploitation du bois à des fins
d’énergie domestique semble inévitable au Niger.
Mais les populations locales étaient
privées des retombées issues de l’exploitation de ces ressources, car
avant les années 1992, les commerçants de bois se contentaient juste
d’acheter des permis d’exploitation
pour couper le bois, venir le vendre en
ville et se faire de l’argent sous le regard impuissant des populations locales.
De facto, ces populations n’étaient
pas, à juste titre, motivées pour participer à la gestion durable des ressources forestières. C’est donc pour
palier cette insuffisance que l’Etat a
opéré une réforme qui privilégie les
populations locales dans la chaine
d’exploitation et de commercialisation
du bois d’énergie. C’est ainsi que l’ordonnance de 1992 a consacré la mise
en place des marchés ruraux de bois.
Un marché rural de bois est une organisation mises en place au niveau
d’un village, autour d’un marché forestier. Dans un marché rural contrôlé,
l’ordonnance dit que 50% de la taxe
doit revenir au village, 40% à la collectivité du ressort du village, et 10% à
l’Etat. Pour renforcer cette ordonnance, le Niger s’est doté, en 2004,
d’une nouvelle loi portant régime forestier. Cette loi détermine les
grandes lignes de la politique forestière qui est basée sur deux principes
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Société
Les réserves fauniques
Bien qu’étant un pays du Sahel, le
Niger abrite les dernières populations
des girafes de l’Afrique de l’Ouest, et
il ressort du recensement réalisé en
2015 que la population des girafes
était évaluée à 499 éléments. Cette
population était très loin de ce chiffrelà, il y a de cela dix ans, ce qui démontre l’efficacité de l’approche basée sur
la participation communautaire adoptée par le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du
Développement Durable, à travers la
Direction Générale des Eaux et Forêts.
Aujourd’hui, le Niger dispose de huit
(8) aires protégées en matière de préservation du potentiel faunique, dont
le Parc du W. Dans ce domaine d’ailleurs, notre pays abrite, au plan mondial, la dernière espèce d’addax à
l’état naturel. On rencontre cette es-
Des actions de récupération de terres...
lations et les communes comme
portes d’entrée. Il consiste à identifier
un certain nombre de villages et de
leur apporter un appui. Les villages retenus s’organisent pour identifier un
terrain où ils procèdent à des reboisements pour une utilisation future. La
taille idéale au niveau de chaque village est de 5 à 10 hectares pour faire
une plantation d’arbres. Voilà, la
substance de ce programme. Mais le
problème est que nous sommes actuellement dans un contexte où l’espace est très convoité.
Concernant les résultats ou les acquis de ce programme, le directeur
général adjoint des Eaux et Forêts
estime qu’il est encore trop tôt pour
en parler, après seulement une
année d’expérimentation. Toutefois, il
y a lieu de relever que l’Etat, sur ses
ressources propres, a injecté 100 millions dans ce programme en 2015.
Dans la région de Tahoua, il a été réalisé 17 bois villageois ou sites avec
l’appui du projet d’aménagement et de
gestion de la vallée de Badaguichiri.
Quelques girafes dans la réserve de Kouré
désormais d’un statut juridique qui l’a
soustrait de certaines formes d’usage
ou d’exploitation. De toutes les façons,
c’est un décret d’application qui détermine les conditions dans lesquelles
s’exerce la loi. Elle est soustraite de
toute exploitation et de toute opération
de défrichement. Tout ce qui peut
s’exercer dans ce genre de forêt, c’est
les usages coutumiers tels que le ramassage du bois mort ou le prélèvement de certains produits à usage de
médicaments par la population.
Pour un pays comme le nôtre, les
avantages d’une forêt classée en particulier, et des forêts de manière générale, sont nombreux. En effet, du fait
que la population du Niger soit à dominance essentiellement rurale, avec
un revenu très bas, elle fait référence
principalement aux ressources forestières pour la satisfaction de ses besoins en énergie domestique. Par
ailleurs, en cas de déficit alimentaire,
les ressources forestières constituent
non seulement un refuge pour les populations humaines, mais aussi pour
les animaux, a ajouté le directeur général adjoint des Eaux et Forêts, le
pèce animale notamment au niveau
de l’aire protégée de Termit TinToumma. C’est dire que même si le
Niger est considéré comme un pays
désertique, il dispose d’un potentiel
faunique qui lui est caractéristique. Ce
potentiel mérite d’être jalousement
préservé dans la mesure où il peut
être un bon créneau pour soutenir le
développement socio-économique
des populations et de ce pays à travers l’éco-tourisme.
Le Programme ‘’un village,
un bois’’
C’est compte tenu du recul de nos ressources forestières que le Gouvernement du Niger a instruit, en 2014, les
services compétents d’élaborer un
programme en vue de renverser la
tendance. C’est dans ce cadre que le
programme ‘’Un village, un bois’’ a été
initié, précisément en Août 2014.
Ce programme vise la promotion du
reboisement communautaire afin d’atténuer la tendance à la dégradation
des ressources forestières. Le programme ‘’un village, un bois’’ est mis
en œuvre en s’appuyant sur les popu-
ral adjoint des Eaux et Forêts, le Colonel Ibro Adamou, estime qu’il y a des
signaux forts qui permettent d’être optimiste. Ces signaux sont entre autres le retour de l’arbre dans le
système agraire, c’est-à-dire le développement de l’agroforesterie; le développement de la Régénération
Naturelle Assistée; le renforcement
des capacités des services des Eaux
et Forêts qui permet d’apporter aux
populations l’appui-conseil nécessaire
en vue de préserver les ressources forestières ; le choix du secteur de l’environnement comme secteur pilote
pour le transfert de compétences au
niveau local.
En outre, il est scientifiquement établi
que sur les 20 dernières années, notre
pays s’est reverdi sur 5 millions d’hectares au niveau des terroirs agricoles.
A cela s’ajoute la production du pétrole
par notre pays depuis 2011. Les enquêtes réalisées dans ce sens en
2015 ont montré que la quantité du
gaz consommée par les ménages a
connu une augmentation importante.
lI Archives ONEP
lI Archives ONEP
Critères d’une forêt classée et
ses intérêts pour un pays
Le classement d’une forêt est motivé
par un souci de préservation ou de
protection d’une ressource. Quand on
constate qu’une forêt regorge d’un potentiel important, mais qu’elle est menacée, l’Etat prend des dispositions
pour la classer dans le but de préserver sa richesse.
Une forêt peut aussi être classée pour
sa reconstitution, et quand une forêt
est classée, cela veut dire qu’elle a
Colonel M. Ibro Adamou.
lI Archives ONEP
qui sont la participation des populations à la gestion des ressources forestières et la satisfaction durable des
besoins des populations. En outre,
cette politique forestière a prévu l’élaboration d’un certain nombre d’instruments qui sont, entre autres,
l’inventaire forestier, et le plan forestier
national qui devrait définir les investissements à mettre en œuvre sur l’ensemble du pays.
23
... sont menées ça et là pour reverdir l’environnement
L’avenir des ressources
forestières au Niger
Nonobstant les problèmes liés au
changement climatique qui constitue
un vrai défi pour la gestion des ressources forestières, le directeur géné-
Et nous espérons que cette production
du gaz va soutenir la gestion des ressources forestières, surtout dans les
milieux urbains, a dit le Colonel Ibro
Adamou, directeur général-adjoint des
Eaux et Forêts.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
24
Annonces
SOCIETE NIGERIENNE D’ELECTRICITE
SECRETARIAT GENERAL
CELLULE GRANDS PROJETS
PROJET D’EXPANSION DE L’ACCES A
L’ELECTRICITE
AVIS D’APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL
N°AOI-01/CGP/NELACEP/2016
Composante 1 : Extension et renforcement du réseau de distribution
1. La République du Niger a sollicité un Crédit de l’Association
Internationale pour le Développement (IDA) pour financer le coût du
Projet d’expansion de l’accès à l’électricité au Niger qu’elle compte
rétrocéder à la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC). La NIGELEC
a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour effectuer des
paiements au titre du (es) Marché (s) relatifs à l’extension et le
renforcement du réseau de distribution dans sept (7) centres urbains. La
passation du Marché sera conforme aux règles et procédures d’éligibilité
de la Banque mondiale.
2. La NIGELEC sollicite des offres sous pli fermé de la part de
soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour
exécuter les travaux d’extension et de renforcement du réseau de
distribution.
3. Les travaux sont répartis en quatre lots distincts :
- Lot 1 : Réhabilitation du réseau de Niamey - Extension,
Densification et Renforcement des réseaux de Maradi et Zinder
- Lot 2 : Renforcement du réseau de Niamey - Extension,
Réhabilitation, Densification et Renforcement des réseaux de Tahoua
et Agadez
- Lot 3 : Extension et Densification du réseau de Niamey - Extension,
Densification et Renforcement des réseaux de Dosso et Tillabéry
- Lot 4 : Réhabilitation des postes sources.
L’attribution se fera par lot ou groupe de lots suivant la combinaison
la plus avantageuse pour l’Acheteur.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘Offres International
(AOI) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés de
fournitures, de travaux et de services (autres que les services de
consultants) par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre
des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier 2011- Version
Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de pays
éligibles tels que définis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des
informations auprès de la Cellule Grands Projets et prendre connaissance
des documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessous du
lundi au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi (jours
ouvrables) de 8h à 12h heure Locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont :
(i) avoir participé à titre d’entrepreneur, d’administrateur de marchés ou
de sous-traitant dans au moins trois (3) marchés au cours des sept (7)
dernières années, chacun d’un montant minimum de : pour le lot 1
: 5 500 000 000 FCFA, pour le lot 2 : 5 500 000 000 FCFA, pour le lot
3 : 4 500 000 000 FCFA et pour le lot 4 : 5.000.000.000 FCFA, ou remplir
les critères suivants pour chaque lot :
- soit trois (3) contrats d’un montant minimum de 5 500 000 000 FCFA
chacun,
- ou un (1) contrat d’un montant minimum de 11 000 000 000 FCFA et un
(1) contrat d’un montant minimum de 5 500 000 000 FCFA,
- ou un contrat d’un montant minimum de 16 500 000 000 FCFA ;
(Fournir la preuve que les travaux ont été exécutés de manière
satisfaisante et réceptionnés pour l’essentiel : PV de réception à joindre);
(ii) disposer de fonds propres ou une ligne de crédit d’un montant de
1.700.000.000 F CFA, 1.700.000.000 F CFA, 1.300.000.000 F CFA et
1.300.000.000 F CFA respectivement pour les lots 1, 2, 3 et 4,
(Attestations de capacité financière ou lignes de crédit délivrées par une
Banque reconnue à joindre) ; et
(iii) avoir réalisé au cours des cinq dernières années un chiffre d’affaires
annuel moyen au moins égal à 8.000.000.000 FCFA, 8.000.000.000
FCFA, 6.000.000.000 FCFA et 6.000.000.000 F CFA respectivement pour
les lots 1, 2, 3 et 4 (Joindre les bilans et chiffres d’affaires certifiés par un
Cabinet d’audit ou une institution reconnue).
7. Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des documents
ci-dessus, une attestation de non exclusion de la commande publique
délivrée par l’ARMP et datant de moins de six mois. Les attestations de
régularité fiscale et le certificat de la CNSS et de l’Inspection du Travail
seront fournis avant la signature du marché.
8. Une réunion préparatoire se tiendra le 02 Mai 2016 à l’adresse indiquée
au point 10 ci-dessous. Cette réunion sera précédée d’une visite des sites
du projet du 25 au 30 Avril 2016.
9. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel
d’offres complet en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre un
paiement non remboursable de Cent Mille (100.000) francs CFA ou Cent
Cinquante Cinq (155) Euros. Le mode de paiement sera par versement
en espèces ou par virement bancaire à la domiciliation suivante :
Bénéficiaire : NIGELEC BP 11 202 Niamey, Niger
Banque : Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le
Commerce (BSIC)
Compte N°: 020027200112; IBAN : NE110 01001 020027200112 97;
SWIFT : BAHNENI
10. Les offres, exprimées en TTC, rédigées en français devront être
soumises en quatre (04) exemplaires (un original et trois (03) copies) à
l’adresse ci-dessous au plus tard le 31 mai 2016 à 9 heures, heure
locale. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas
autorisée.
Les offres présentées après l’heure limite de dépôt (9 heures) seront
considérés hors délais et rejetées comme telles.
Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires qui le
souhaitent et ou de leurs représentants dans la salle de réunion du siège
de la NIGELEC le 31 mai 2016 à 9 heures 30 minutes, Heure Locale.
Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un montant égal
à:
Lot 1 : Cent Millions (100.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 2 : Cent Millions (100.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 3 : Quatre Vingt Millions (80.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 4 : Quatre Vingt Dix Millions (90.000.000) F CFA ou équivalent en
devise convertible.
11. L’adresse à laquelle il est fait référence est :
SOCIETE NIGERIENNE D’ELECTRICITE – NIGELEC
201, Avenue du Général de GAULLE (PL30), Plateau I,
Attention de : Coordonnateur de la Cellule Grands Projets (CGP)
Ville : NIAMEY; Code postal : BP 11 202; Pays : NIGER
Numéro de téléphone : +227 20 72 26 94
Numéro de télécopie : +227 20 72 32 88
Adresse électronique : adaliou@hotmail.fr et
laoualimoussa@ymail.com
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
25
Société
Agriculture
Galvaniser l'agriculture africaine via une mécanisation efficace des exploitations agricoles
assey
Ferguson,
la
marque mondiale d'AGCO
(NYSE:AGCO), invite les
agriculteurs et les distributeurs agricoles de toute l'Afrique à assister à
son passionnant événement de mécanisation des fermes «Vision of the
Future » dans la Ferme du Futur
AGCO de Lusaka, en Zambie (8 avril
2016).
«Cet événement majeur est un catalyseur pour des idées centrées sur la
mécanisation des fermes en tant que
moteur de croissance dans l'agriculture africaine », déclare Thierry
Lhotte, Vice-Président Marketing de
Massey
Ferguson,
Europe/
Afrique/Moyen-Orient
(EAME).
« Avec pas moins de 100 machines
représentées, cet événement sera la
plus grande démonstration de machines et de services agricoles MF
organisée en Afrique depuis de nombreuses années. Nous ciblons plus
spécialement la nouvelle génération
d'agriculteurs, les employés de
ferme et les entreprises agricoles et
leur rôle vital consistant à façonner
l'avenir de l'agriculture africaine.
Nous avons imaginé une expérience
vraiment dynamique et suscitant la
réflexion avec de nombreuses activités pour informer, inspirer et divertir
nos invités. »
En reflétant la mission de Massey
Ferguson consistant à fournir un système complet et évolutif de mécanisation des fermes pour tous les types
d'entreprise agricole, c'est bien l'ensemble de la gamme de la marque
qui donnera la mesure de l'évènement. De nombreux produits feront
leurs débuts africains lors de l'événement. Les tracteurs, machines de récolte, outils de travail du sol, outils de
fenaison, équipements de semis et
de travail du sol MF et tous les outils
de stockage, plus certaines des dernières techniques de culture permettant de soutenir l'agriculture africaine
seront en démonstration et en
exposition. Parallèlement, un programme d'ateliers et de séminaires
sera proposé à l'ensemble des participants.
Le tout premier événement de présentation de ce type se déroulera
dans la Ferme du Futur AGCO de
Lusaka. A cette occasion, se tiendra
également la cérémonie d'inaugura-
M
tion officielle du Centre de Formation
AGCO de la ferme en présence de
Given Lubinda, Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, Dr Rob Smith,
Senior Vice-Président & Directeur
Général d'AGCO EAME et Nuradin
Osman, Directeur des Opérations
d'AGCO Afrique et Moyen-Orient.
« En tant que marque mondiale
d'AGCO, Massey Ferguson conduit
la stratégie de la société visant à
transformer l'agriculture africaine via
une mécanisation globale et durable », déclare Dr Rob Smith. « Vision
of the Future sera très populaire et
intéressant pour les agriculteurs
dans l'ensemble du secteur des entreprises agricoles – depuis les exploitations en développement et les
petits agriculteurs aux fermes établies et aux plus grandes entreprise
agricoles en incluant les entrepreneurs de travaux agricoles. »
Les visiteurs de Vision of the Future
pourront conduire la dernière gamme
de machines Massey Ferguson, se
faire une idée de la conception des
produits et des services connectés
disponibles sur nos machines, passer du temps avec les équipes et les
techniciens après-vente pour discuter de la manière d'obtenir le meilleur
de leurs machines, et discuter avec
les acteurs clés qui façonnent l'avenir du secteur agricole. De plus, les
visiteurs auront la possibilité d'interagir personnellement avec les ingénieurs de conception Massey
Ferguson et de partager leurs propres visions et idées concernant les
futurs tracteurs grâce à une expérience d'ingénierie utilisant les technologies de Réalité Virtuelle.
Les entreprises du secteur agricole
ayant la même philosophie accompagnent Massey Ferguson lors de
l'événement. Par exemple, Michelin
présentera une démonstration pratique des performances de ses
pneus. Des partenaires de la famille
AGCO participeront également, dont
GSI (solutions de stockage de
grains), Fuse Technologies (agriculture de précision) et AGCO Parts
(distribution des pièces d'origine
MF).
« Ceci est une occasion unique pour
les visiteurs de voir le caractère d'innovation de MF, encourageant une
transformation positive de l'agricul-
AVIS DE PERTE
Avis est donné par l’Etude Notariale Maître MAITOURNAM Ibrahim, sise à Niamey
Avenue du Canada-Poudrière, de la perte d’un acte de cession d’immeuble non bâti
sis à Niamey, portant sur la parcelle X, îlot 17 874, lotissement Cité 2010 dans la
ville de Niamey, au nom de Monsieur HAMA MAMOUDOU.
Toute personne qui l’aurait retrouvé, est priée de bien vouloir le déposer à l’Etude
Notariale susmentionnée..
Notaire
Maître MAITOURNAM Ibrahim
ture et apportant des solutions de
mécanisation pour les petites
comme pour les grandes exploitations », déclare Campbell Scott, Directeur des Services Marketing de
Massey Ferguson EAME. « Massey
Ferguson fait partie intégrante du
paysage agricole africain et nos machines y ont contribué à la production
agricole depuis plus de 130 ans.
Nous avons livré plus d'un demi-million de tracteurs en Afrique et aujourd'hui nous sommes actifs dans
chaque pays sur le continent. Notre
expérience est sans égal. »
« Les principes fondamentaux de
notre philosophie de conception
fixant que les machines doivent être
robustes, simples et fiables sont particulièrement applicables aux conditions africaines », poursuit-il. « En
outre, Massey Ferguson fournit un
programme de mécanisation complet qui couvre l'ensemble des besoins, comprenant des outils, des
technologies, des expertises et des
connaissances performants, et un
service après-vente de premier plan
pour l'ensemble de nos clients. Notre
gamme complète de produits répond
aux besoins d'une saison complète
agricole - du semis à la récolte. Notre
vaste réseau de distributeurs et de
revendeurs, parfaitement formés, assurent la vente, l'assistance et la
fourniture des pièces.
Une importante exposition montre un
nouvel ensemble de mécanisation
aidant les agriculteurs à accomplir
leurs premiers pas vers une agriculture mécanisée. Basé sur un tracteur
Massey Ferguson et une ligne d'outils connexes, cet ensemble a pour
but spécifique de donner accès, aux
agriculteurs en développement, à un
équipement agricole moderne et
à un prix abordable. L'ensemble offre
l'opportunité d'une ascension vitale
sur l'échelle de la mécanisation pour
les millions de familles de petits fermiers qui sont essentiels pour apporter une sécurité alimentaire en
Afrique.
Les tout derniers tracteurs Massey
Ferguson de moins de 130 ch ont été
conçus en gardant l'Afrique à l'esprit.
Les MF 5700 (100-110ch) et les MF
6700 (112-132 ch) de cette gamme
feront leur première apparition sur le
sol africain à l'occasion de Vision of
the Future. Ces tracteurs rejoignent
les MF 4700 (75-95 ch) qui ont
connu leur première mondiale en
Afrique en 2014. Parmi les tracteurs
représentant les machines aux spécifications élevées et de forte puissance de Massey Ferguson se
trouveront les séries MF 7600 (140255ch) et MF 8600 (270-370 ch).
Une toute nouvelle moissonneusebatteuse pour l'Afrique et le MoyenOrient sera en tête d'affiche de
l'exposition des machines de récolte
à Vision of the Future. La MF 32 Advanced de 200 ch est un modèle à
secoueurs, avec une trémie de
5 500 litres et est capable de récolter
des céréales, du maïs, du riz et des
pois. D'autres présentations majeures mettront en scène la moissonneuse-batteuse MF 7240 de 175ch,
la moissonneuse de riz MF 2168 et
une petite presse à balles MF 1840.
Une large gamme d'outils de semis
et de travail du sol sera également
présentée. Dans la nouvelle ligne
d'outils de fenaison Massey Ferguson, les visiteurs pourront voir une
sélection de faucheuses, d'andaineurs et de faneuses.
« C'est un vrai festival de machines
et de services Massey Ferguson, démontrant tout ce qui peut être fait
pour améliorer l'efficacité et la productivité avec le bon équipement,
la bonne technologie et le bon savoir-faire», explique Thierry Lhotte.
«Nous avons hâte de travailler avec
nos clients pour les aider à surmonter les défis et à maximiser les opportunités pour une nouvelle génération
d'agriculteurs. Vision of the Future
from Massey Ferguson est le forum
parfait pour échanger des idées, apprendre les uns des autres et anticiper le développement d'une
agriculture durable et prospère. »
(Source : African Press
Organization)
NECROLOGIE
LES GRANDES FAMILLES !
Feu Hassan Poulo DIALLO à Niamey, Téra, Djagourou, Lyon ;Feu DJIBO Abaza
à Niamey et Téra ;Feu Yacouba DJIBO à Bruxelles, Lomé ; Rome, New York,
Genève, Montréal et Niamey ;Honorable Ali Moussa Chef de Canton de
Djagourou ; Honorable Larabou Amadou Wankoye Chef de Canton de Téra ont
le regret de vous annoncer le décès à Niamey, le 6 avril 2016 de leur mère,
grand-mère, arrière-grand-mère Hadjia Fatou DJIBO YACOUBA.
La levée du corps aura lieu le samedi 9 avril 2016 à 8 h à la morgue de l'hôpital
National de Niamey, suivi de l'inhumation au cimetière musulman de Yantala.
Les condoléances seront présentées le même jour au domicile de la défunte
sis au quartier Terminus.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
26
Annonces
PLACARDS
ASSEMBLEE GENERALE MIXTE
DES ACTIONNAIRES DU 14 AVRIL 2016
Le Conseil d’Administration prie les actionnaires de bien vouloir assister à
l’Assemblée Générale Mixte (Extraordinaire et Ordinaire) des Actionnaires de
la Société qui se tiendra le 14 avril 2016 à 09 heures au Siège de BOA au
Niger, à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :
Au titre de l’Assemblée Générale Extraordinaire
1. Augmentation de capital par incorporation de primes d’émission;
2. Modification corrélative des statuts;
3. Refonte et mise en harmonie des statuts avec les nouveaux textes de
l’OHADA;.
4. Vote des résolutions y afférentes.
Au titre de l’Assemblée Générale Ordinaire
1. Examen et approbation du bilan et des comptes de l’exercice clos le 31
décembre;
2. Rapports général et spécial des Commissaires aux comptes sur les
comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2015;
3. Indemnités de fonction des Administrateurs;
4. Vote des résolutions y afférentes.
Tout actionnaire peut prendre connaissance au Siège Social (Rue du
Gawèye) des documents prévus à l’article 525 de l’Acte Uniforme OHADA
relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du G.I.E. à compter du 30
mars courant.
Nous comptons vivement sur votre participation à cette Assemblée Générale.
Pour le Conseil d’Administration
Le Président
COMMUNIQUE DE DECES
Monsieur Sylvestre Jean, ancien Directeur Général
de la SNTN et ancien Directeur Général de Niger
AVIA.
Ni condoléance, ni cérémonie ; rendez-vous
cimetière chrétien nouveau le vendredi 8 avril
2016 à 10 heures.
Maître AMADOU MADOUGOU Laouali, Avocat à la Cour, 293, Boulevard de la Jeunesse, Quartier Yantala,
BP : 343 Niamey – Niger ; Tel : 20 35 10 11, en l’Etude duquel domicile est élu pour la présente et ses suites ;
Qu’en vertu de la Grosse en forme exécutoire de la Convention de crédit en date du 17 Août 2012 délivrée
par Maître HALILOU BADJE RAKIA, Notaire à la résidence de Niamey, quartier Château 8, BP : 11.810
Niamey – Niger ;
Et par suite d’un commandement aux fins de saisie immobilière de Maitre DAMBADJI AMADOU SOULEY,
Huissier de Justice près le Tribunal de Grande Instance de Dosso, en date du 30 Novembre 2015, enregistré
et publié à la conservation de la propriété et des droits fonciers du Niger le 07 janvier 2016 ;
A la requête, poursuite et diligence de la Banque Atlantique Niger SA, avec Conseil d’Administration au
capital de francs CFA 7.500.000.000, ayant son siège social à Niamey, Rond Point de la Liberté, BP ; 345
Niamey – Niger, immatriculée au Registre de Commerce et du Crédit Mobilier sous le N° RCCM‐NI‐NIM‐
2005‐B‐0479, représentée par son Directeur Général, Madame ANGO Nana Aïssa, assistée de Maître
AMADOU MADOUGOU Laouali, Avocat à la Cour ;
Partie Saisie : Mr Abdoulaye Mamadou Issa, né le 14 janvier 1966 à Niamey, de nationalité nigérienne,
caution hypothécaire et gérant des Ets. A.M.I Distribution Centre, entreprise individuelle, ayant son siège
social à Dosso, immatriculée au R.C.C.M de Dosso, sous le N° NIG DOS‐2011‐A‐78 du 21 juillet 2011, ayant
tous pouvoirs à l’effet des présentes ;
En présence ou dûment appelé Abdoulaye Mamadou Issa, il sera procédé à la vente aux enchères
publiques au plus offrant et dernier enchérisseur, à l’audience des saisies immobilières du Tribunal de
Grande Instance de Dosso sis au Palais de Justice de ladite ville, Salle ordinaire desdites audiences, le 28
AVRIL 2016, à 08 heures 30 minutes, jours et heures suivants s’il ya lieu, de l’immeuble consistant en un
terrain urbain d’une superficie de six cent huit mètres carrés (608 m²), situé dans la zone lotie d’habitat
traditionnel du quartier Tondobon (Dosso), formant la parcelle H de l’îlot 115, objet du Titre Foncier
N°27.545 du Niger, ainsi que les constructions dessus édifiées.
Mise à prix : Huit millions francs (8.000.000 F) CFA
Outre les charges, clauses et conditions énoncées au cahier des charges, les enchères seront reçues sur la
mise à prix ci‐dessus.
Fait et rédigé à Niamey, le 05 avril 2016, par l’Avocat poursuivant soussigné ;
Me MADOUGOU Laouali
Pour tous renseignements s’adresser à :
Maître AMADOU MADOUGOU Laouali, Avocat à la Cour, 293, Boulevard de la Jeunesse Yantala, BP : 343
Niamey, Tel : +227 20 35 10 11 ;
Monsieur le greffier en chef près le Tribunal de Grande Instance de Dosso, dépositaire du cahier des
charges ;
Maitre DAMBADJI AMADOU SOULEY, Huissier de Justice près le Tribunal de Grande Instance de Dosso,
Cel. : 90.08.58.00.
Pour extrait
CABINET LAOUALI A. MADOUGOU
Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne
sur le Site web :
www.lesahel.ne
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DES MINES ET DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL
BUREAU DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L’INDUSTRIE DU NIGER
(Etablissement Public à caractère Administratif)
Quartier Plateau, Rue des Dallols, B.P.726 Niamey Niger,
Tel : (00227) 20.72.41.42
CF : Consultation Fournisseur
Publics
AVIS GENERAL DE PASSATION DES
MARCHES PUBLICS AU TITRE DE
L’ANNEE 2016
Le Directeur HAMIDOU BOUREIMA
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE
L’AGRICULTURE FAMILIALE (ProDAF)
Unité Régionale de Gestion ProDAF/MARADI
AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET
Le Gouvernement de la République du Niger a signé, en date du 25 juillet 2015, avec le Fonds
International de Développement Agricole (FIDA) l’accord de Prêt N° 20000001115 pour financer
partiellement le Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (Pro DAF) dans les
Régions de Maradi, Tahoua et Zinder, et a l’intention d’utiliser une partie du montant dudit prêt
pour effectuer le paiement au titre du contrat faisant objet du présent avis à manifestation d’intérêt.
Le présent avis a pour objet de présélectionner les candidats pour la fourniture de services de
surveillance et contrôle des travaux de construction d’un (1) marché de demi – gros des
produits agricoles au niveau du Pôle de Développement Economique de Guidan Roumdji,
département de Guidan Roumdji, commune Urbaine de Guidan Roumdji .
Pour être admis à concourir, les candidats ne doivent pas être associés aux marchés de travaux
qui résulteront des prestations objet du présent avis à manifestation d’intérêt.
Le Coordonnateur de l’URGP du ProDAF/MARDI invite les candidats intéressés à retirer
gratuitement un jeu complet du Dossier de présélection à l’Unité Régionale de Gestion du
Programme de Maradi (URGP) (BP 473 Maradi, Téléphone 20 410 952, e-mail
urgp.maradi@prodaf.net), ou à la Cellule Nationale d’Assistance Technique du ProDAF à
Niamey sis au Quartier Kouara Kano, non loin de l’ex local de Clinique Kouara Kano (BP.
13233 ,Niamey-Niger /Tel (227 20 35 18 49 ), durant les heures officielles de service.
Des renseignements complémentaires pourront aussi être obtenus aux adresses indiquées
ci-dessus.
Les lettres de manifestation d’intérêt rédigées en français et accompagnées des documents
indiqués au dossier de présélection doivent parvenir sous plis fermés et porter la mention «
Sollicitation de manifestation d’intérêt pour la sélection d’un cabinet/ bureau d’études
chargé de la surveillance et contrôle des travaux de construction et d’aménagement d’un
(1) marché de demi - gros des produits agricoles au niveau de Pôle de Développement
Economique (PDE) de Guidan Roumdji»
Les offres présentées en un (1) original et cinq (5) copies, conformément au dossier de
présélection, doivent être aux adresses mentionnées ci-dessous:
- Secrétariat de la division des Marchés publics du Ministère de l’Agriculture au plus tard
le 06 Mai 2016 à 09 heures ou
- remises directement lors de la séance de dépouillement.
L’ouverture des plis sera faite dans la salle de réunion du Ministère de l’Agriculture à Niamey
le 06 mai 2016 à 14 heures 30 mn; en présence des représentants des soumissionnaires qui
souhaitent y assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
Le Coordonnateur Régional
URGP-ProDAF / MARADI par intérim
27
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE
L’AGRICULTURE FAMILIALE (ProDAF)
Unité Régionale de Gestion ProDAF/MARADI
AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET
Le Niger a signé, en date du 09 Octobre 2015, avec le
Fonds de l’OPEP pour le Développement International
(OFID) l’Accord de Prêt N° 1683P, pour financer
partiellement le Programme de Développement de
l’Agriculture Familiale (ProDAF) dans les Régions de
Maradi, Tahoua et Zinder, et a l’intention d’utiliser une
partie du montant du prêt pour effectuer le paiement au
titre du contrat faisant objet du présent avis à
manifestation d’intérêt.
Le présent avis a pour objet de présélectionner les
candidats pour la fourniture de services d’études
techniques et d’Impact Environnemental / Social et
élaboration d’un Dossier d’Appel d’Offres pour les travaux
de construction / réhabilitation de 160 Km de pistes
rurales dans les Pôles de Développement Économique
de Tounfafi et Sabon Guidan (Région de Tahoua) ;
SabonMachi, Tessaoua et Djirataoua(Région de Maradi)
et Bandé (Région de Zinder) détaillées comme suit :
-Construction de la piste rurale Sabon Machi –AmadouGuidan Mayaki (33 Km) dans la Région de Maradi ;
-Construction et réhabilitation de la piste rurale
SabonMachi-Dara Amadou (17 Km) dans la région de
Maradi ;
-Construction de la piste rurale Gourjia-BirninKouka
(7km) dans la région de Maradi ;
-Construction de la piste rurale Tchizonkourégué – Kirya
(32km) dans la région de Maradi ;
-Construction de la piste rurale SabonGuidan-TambeyèKournoni (13km) dans la région de Tahoua;
-Réhabilitation de la piste rurale Sabon Guida –Kabawa
–Eroufa-Kabobi-Frontière Nigeria (19 Km) dans la région
de Tahoua;
-Construction de la piste rurale Tounfafi- GuidanMakera
(9km) dans la Région de Tahoua ;
-Construction de la piste rurale Galma-Nakoni(10km)dans
la région de Tahoua ;
-Construction de la piste rurale Bandé – Gabi - Saboua
Tacha (20 km) dans la Région de Zinder.
Le Coordonnateur Régional du ProDAF / MARADI, par
délégation, invite les candidats intéressés à retirer
gratuitement un jeu complet du Dossier de présélection
au niveau des Unités Régionales de Gestion du
Programme à Maradi (BP 473 MARADI ; Tél 20 410 952;
Email : urgp.maradi@prodaf.net), Tahoua (Téléphone 20 610
522 ; Email : urgp.tahoua@prodaf.net) et Zinder
(Téléphone : 20 512 614; Email : urgp.zinder@prodaf.net).
Des renseignements complémentaires pourront aussi
être obtenus aux adresses indiquées ci – dessus.
Les lettres de manifestation d’intérêt rédigées en français
et accompagnées des documents indiqués au dossier de
présélection doivent parvenir sous plis fermés et porter la
mention « Sollicitation de manifestation d’intérêt pour
la présélection de consultant pour les études
techniques et d’Impact Environnemental / Social et
élaboration d’un Dossier d’Appel d’Offres pour les
travaux de construction / réhabilitation de 160 Km de
pistes rurales dans les Pôles de Développement Économique
de Tounfafi et Sabon Guida (Région de Tahoua) ; Sabon
Machi, Tessaoua et Djirataoua(Région de Maradi) et Bandé
(Région de Zinder)».
Les offres présentées en un (1) original et cinq (5)
copies, conformément au dossier de présélection,
doivent être déposées aux adresses mentionnées
ci-dessous :
- Secrétariat de la division des Marchés publics du
Ministère de l’Agriculture au plus tard le 06 Mai 2016
à 09 heures ou
- Ou remises directement lors de la séance de
dépouillement.
L’ouverture des plis sera faite dans la salle de réunion du
Ministère de l’Agriculture,le 06 mai à 2016 à 10
heures; en présence des représentants des
soumissionnaires qui souhaitent y assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
Le Coordonnateur Régional
URGP-ProDAF / MARADI par intérim
AVIS DE VACANCE DE POSTE
Avis d’Appel d’Offres
Objet : Offre de petites subventions pour les Entrepreneurs/Innovateurs sociaux et les Organisations
des jeunes.
La SNV a reçu un financement de l’USAID pour la mise en œuvre du Projet Youth Advocacy, Women,
Works and Alliances /YAWWA dans les Régions de Zinder, Maradi, Niamey, Agadez et Diffa.
Une partie du fonds est destinée à accorder de petites subventions aux entrepreneurs/ innovateurs
sociaux et organisations des jeunes présentant des projets innovants.
Déjà 9 entrepreneurs/innovateurs sociaux et organisations des jeunes dans nos 5 régions
d’intervention ont bénéficiés des subventions d’un coût total de 34 350 000 FCFA au titre de l’an1
YAWWA.
Nous invitons tous ceux qui sont intéressés à bien vouloir soumettre leur proposition à partir 10
Mars 2016 au 1er Juin 2016 date de clôture. Les canevas de demande de subvention peuvent être
retirés et déposer une fois remplis du lundi au vendredi pendant les heures de service aux lieux ciaprès :
- A Niamey au siège de la SNV Niamey sis à l’ex Maurice Delence face pharmacie de l’Avenir Contact
+227 20 75 20 52/94 10 60 89/94 24 60 73/94 01 02 47.
- A Zinder au siège de l’Organisation Nigérienne pour l’Education Environnementale/ONEE situé entre
le dispensaire Zengou et le tournant qui mène au stade municipal de Zinder (Konar Rahama). Contact
: +227 96 97 73 64/90 65 53 74/94 83 51 95
- A Agadez voir l’ONG Potentiel Terre au Siège de l’Association AFA,
Contact +227 96 31 85 41/90 72 75 68
- A Diffa au siège de l’ONG Agir Plus : Arène de lutte Chétima Talba BP 12099
Tel : +227 96 58 59 00/96 98 05 95
- A Maradi au siège de AJLCD GARKUWA : Quartier Ali Dan Sofo, face Nouvelle Tribune, dans
l’enceinte du centre des Jeunes. Contact : +227 94 88 24 86/97 31 17 77/90 02 35 32.
Les candidatures peuvent aussi être adressés par e-mail à aousseini@snvworld.org avec Cc à
MDaoura@snvworld.org; gdasilva@snvworld.org
Pour tout renseignement complémentaire n’hésitez pas à contacter les structures ci-dessus
énumérées au niveau des régions d’intervention. A Niamey vous pouvez aussi vous adresser à
l’Association des Jeunes pour la Promotion des Initiatives Locales /AJPIL à l’Immeuble EBA face
rondpoint Maourey Tél : 96 62 50 44/90 68 37 11.
Pour la catégorie des entrepreneurs/innovateurs sociaux le montant maximum de subvention
est fixé à 10 000 000 FCFA par projet.
Pour la catégorie des organisations des jeunes le montant de demande de subvention ne doit
pas excéder 3 250 000 FCFA par projet.
NB. Le traitement des dossiers se fera au fur et à mesure en fonction du nombre des dossiers
parvenus et tout dossier déposé devient la propriété de la SNV.
Ecobank Niger informe de la vacance d'un
poste d'informaticien (IT OFFICER).
Le profil du poste est le suivant :
- Avoir un BAC+3 en Informatique;
- Avoir une expérience avérée de support aux
utilisateurs;
- Avoir une expérience dans la gestion des
fournisseurs et des contrats de services;
- Avoir cinq (5) années d'expérience dont 2 ans
à un poste similaire;
- Avoir une excellente expression orale et écrite
- Avoir un certificat ITIL;
- Avoir une expérience dans un environnement
financier est un atout.
La date limite de dépôt des offres est fixée au
lundi 11 avril 2016 à 18h, soit à l'ANPE ou
au Service courriers de Ecobank Niger.
Dr MONKAILA ALI
Direction de Ressources Humaines
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
28
Loisirs
HOROSCOPE
Prévisions de vendredi-samedi-dimanche
VENDREDI : Les affaires tournent bien
et vous aurez même une marge de manoeuvre pour prendre des congés.
SAMEDI : Vous regarderez vos dépenses à la loupe : la vie coûte moins cher
quand on sait ce dont on a besoin .
DIMANCHE : La vie de famille vous comble, mais il faut aussi vous réserver des moments seul.
3 Gémeaux
(21 mai - 21 juin)
VENDREDI : Certains s’exprimeront vraiment
à travers l’écriture ou la peinture...
SAMEDI : Une sortie en pleine nature ressourcera les citadins.
DIMANCHE : Prenez du temps pour vous détendre
et ne rien faire. A toujours être dans l’action, vous
passez à côté de bonnes choses.
5 Lion
(23 juillet - 21 août)
VENDREDI : Vous sortirez de votre domaine de
compétences au travail et prouverez que vous
savez vous diversifier.
SAMEDI : Faites bien la séparation entre famille
et travail. Vous n’avez pas envie de ramener les problèmes à la maison !
DIMANCHE : Ne vous faites pas de souci pour un ami,
il sait très bien ce qu’il fait.
2 Taureau
(20 avril - 20 mai)
VENDREDI : Votre stratégie est la bonne et
sera adoptée.
SAMEDI : Les compliments à la maison
vous feront rougir... Mais vous les mériterez !
DIMANCHE : Ce n’est pas le moment de se
payer un festin au restaurant. Votre appétit
est plus gros que votre porte-monnaie.
4 Cancer
(22 juin - 22 juillet)
VENDREDI : Vous avez vos amis pour vous aider
à relâcher la pression. Parlez sans crainte de ce
qui peut vous tracasser.
SAMEDI : Autorisez-vous un moment de détente.
Vous le méritez !.
DIMANCHE : Ayez confiance en vos ressources, faites
confiance à votre corps, soyez à son écoute.
6 Vierge
(22 août - 21 sept.)
VENDREDI : Vos amours ne seront plus contrariées par
la distance. Vous vous rapprochez géographiquement.
SAMEDI : Vous ferez un voyage intérieur passionnant.
L’introspection vous fera du bien...
DIMANCHE : le stress ressenti avant la reprise du travail est un
bon indicateur de la mauvaise ambiance qui y règne.Protégezvous.
(24 oct. - 22 Nov.)
8 Scorpion
(22 sept.- 22 oct.)
7 Balance
VENDREDI : Vous saurez vous organiser avec VENDREDI : Trouvez le meilleur dans les
gens avec qui vous travaillez. Pour chaque
une efficacité inédite !
SAMEDI : Beaucoup d’optimisme dans votre en- défaut, il doit bien y avoir une qualité !
SAMEDI : Ne perdez pas votre temps à satourage.
Il y a du nouveau tous les jours et il faut gérer ce flot voir qui a raison. Le dialogue est un échange ,
pas une lutte.
de bonnes nouvelles.
DIMANCHE : Passez plus de temps à lire cette plage DIMANCHE : En couple, chacun rejette la faute
sur l’autre. N’ y a-t-il pas mieux à faire ?
de détente vous est indispensable...
9 Sagittaire (22 nov. - 22 déc.)
VENDREDI : Vous démontrerez que vous savez tout faire tant
qu’on vous l’explique !
SAMEDI : Vous pourrez réparer seul ce qui vous aurait coûté cher
en payant un professionnel.
DIMANCHE : Si un ami vous demande un coup de main faites-le mais sans forcer. Votre dos est fragilisé en ce moment.
11 Verseau (20 janv. - 18 février)
VENDREDI : Il vous faudra accepter vos erreurs et
aller de l’avant.
SAMEDI : Les enfants seront compliqués à comprendre. Le mieux sera d’aller dans leur sens !
DIMANCHE : Les sportifs devront y aller en douceur. Gare
aux claquages !
10 Capricorne
(21 déc. - 19 janv.)
VENDREDI : C’est le bon soir pour se faire une
beauté, aller au restaurant, voir un spectacle, et
au bout du compte, se dire qu’on s’aime.
SAMEDI : Pour avoir un moral de champion, rien
de tel qu’un bon entraînement sportif. Dépensezvous en salle ou en forêt.
DIMANCHE : Mauvaise journée pour vous servir de vos
dix doigts. Comme en plus vous ne serez pas aidé...
12 Poissons
(19 Fév. - 20 mars)
VENDREDI : Visitez votre région, explorez
les endroits où vous n’avez encore jamais
mis les pieds.
SAMEDI : On s’amusera beaucoup en famille, et encore plus à l’extérieur.
DIMANCHE : Vous ressentirez des sentiments contradictoires.
Rions-en
Bloc opératoire
Le directeur d’un hôpital rattrape un patient pied nu qui sort en
courant de son établissement :
– Mais enfin monsieur pourquoi vous êtes vous enfui du bloc
opératoire ?
– C’est parce que l’infirmière a dit : « Allons soyez courageux ce
n’est qu’une appendicite, c’est simple comme opération ! »
– Et alors ! Elle a dit ça pour vous rassurer !
– Ce n’était pas à moi qu’elle le disait mais au chirurgien !
2
3
4
5
6
7
1.Ville du Nigéria ‐ Pied difforme ;
2. Vieux boeuf ‐ Petit groupe ;
9 10 3. Arbre dont le fruit donne un beurre
utilisé en cuisine et en cosmétique ‐
Seules en tête ;
4.Dépôt ‐ Personnel familier ‐
Consonnes;
5. Patrie d’Abraham ‐ Histoire inventée
;
6.Porte d’entrée de l’islam au Niger ‐
Appât ;
7.Krypton ‐ Métro parisien ‐ Devint
empire en Afrique;
8.Epouse de Jacob ‐ Déterminé ;
9. Il s’oppose à l’autorité établie ‐ Il
supporte le chef.
10.Portées à s’irriter facilement.
8
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
VERTICALEMENT
numéro précédent
d u
(21 mars - 19 avril)
1
B A N G A B A N A
A B O I
S o l u t i o n
1 Bélier
HORIZONTALEMENT
MOTS CROISES
N I
T
R E
D E S
P D G
E X
I R
R E A L I T E
N
E A U
O S E R
G O U M
I N O
C
U
T A R E S
B E
E A
T
D A N
I
T
A N
T
E N D I
N I
12
Réclamations :
13
SAMU:
15
Police secours :
17
Sapeurs Pompiers:
18
Hôpital :
20 72 25 21
Médecins de nuit:
20 73 47 37
T
E
Pharmacies de garde
Numéros utiles
Renseignements:
O R S
U B U
1.Société secrète américaine qui lutta contre l’in‐
tégration des Noirs (3 mots) ;
2.Quand il plaît on le siffle ‐ Courroie ;
3.Sévère ‐ Rivrière suisse ;
4. Canton neutre ‐ Conjonction ‐ Servir au centre ;
5. Débarrasser un lieu de ses immondices ;
6.Espion de roi ‐ Admis à l’examen ;
7.Congé d’église‐ Lancé dans la détresse ;
8.Ancien sigle bancaire ‐ Emprisonné ;
9.Palmipèdes ‐ Chlorure d’hydrogéne ;
10.Résidus de l’extraction l’huile d’arachide.
Du Samedi 02 Avril au
Samedi 09 Avril 2016
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
Aéroport
Taran
Nour
Haro Banda
Saga
Sayé
Château 1
Cité Fayçal
Grand Marché
Any Koira
Espoir
Sabo
Dan Gao
Camping
Espoir
Populaire Banizoumbou
Pharmacie de la Gare
Saïd
Askia
Pop. Hôpital (sauf les dimanches)
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
Du Samedi 09 Avril au
Samedi 15 Avril 2016
Avenir
El Nasr
Temple
Arewa
Arènes
Carrefour 6ème
3 Août
Tadjédjé
Deyzeibon
Recasement
Cité Chinois
Sira
Thérapies
BCEAO
Lazaré
Route Torodi
Populaire Soni Ali Ber
Pop. Hôpital (sauf les dimanches)
AVIS DE CONSTITUTION DE SOCIETE
Aux termes d’un acte en date du 08/02/2016 reçu par l’Etude Notariale ALAKAN EMARAI DODO, sise à Niamey
(Niger), rue KL-10, Kalley, Boite Postale 11 384, Téléphone : 20 74 39 66, avis est donné de la constitution de la
Société à Responsabilité Limitée aux caractéristiques suivantes :
DENOMINATION : La Dénomination sociale est « SOCIETE EXPRESS COURTAGE» SARL
CAPITAL SOCIAL : le capital social est fixé à la somme de un million (1.000 000) de FCFA divisé en cent (100)
parts sociales de dix mille (10000) F CFA chacune, de valeur nominale, entièrement souscrites et libérées en
numéraire.
SIEGE SOCIAL : Le siège social est établi à Niamey, quartier nouveau Marché, Avenue NM 42, Porte n° 3003
B.P 460 (République du Niger),
OBJET SOCIAL : La Société a pour objet social directement ou indirectement, en tous pays et particulièrement au
Niger :
Le courtage d’assurance
La participation directe ou indirecte à toutes activités ou opérations industrielles, commerciales ou
financières, mobilières ou immobilières, sous quelque forme que ce soit, dès lors que ces activités ou
opérations peuvent se rattacher directement ou indirectement à l’objet social ou à tout objet similaire ,
connexes ou complémentaires ; et généralement toutes opérations économiques entrant dans l’objet social
ou susceptible de favoriser son développement.
GERANCE : Monsieur MAMAN BOUKARI est nommé gérant statutaire de la société pour une durée illimitée.
DUREE DE LA SOCIETE : La durée de la société est fixée à quatre-vingt-dix-neuf (99) années à compter de
son immatriculation au registre de Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) sauf dissolution anticipée ou
prorogation.
IMMATRICULATION : Les statuts ont été déposés au Tribunal de Grande Instance Hors Classe de
Niamey tenant lieu de Tribunal de Commerce, la Société y est immatriculée sous le numéro RCCM-NI-NIA-2016B-650 du Registre du Commerce et du Crédit Mobilier en date du 09/03/2016.
POUR AVIS ET MENTION
Maître ALAKAN EMARAI DODO
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES
DU SECTEUR PUBLIC POUR LA DELIVRANCE
DES SERVICES
29
Avis à Manifestation d’Intérêt n°03/2016/PCDS
Annule et remplace AMI N°02/2015/BE/PCDS
Pour le recrutement d’un consultant chargé de réaliserl’audit/diagnostic des systèmes d’informations et assistance à la
maitrise d’ouvrage pour la remise à niveau des infrastructures matérielles et logicielles de l’administration nigérienne.
1. Le Gouvernement de la République du Niger a reçu de l’Association Internationale
de Développement (IDA) un Don pour le financement du Projet de Renforcement des
Capacités du Secteur Public pour la Délivrance des Services. Il se propose d’utiliser
une partie des Fonds de ce Don pour effectuer des paiements autorisés au titre du
contrat suivant : « Services de consultants pour l’audit/diagnostic des systèmes
d’informations et assistance à la maitrise d’ouvrage pour la remise à niveau des
infrastructures matérielles et logicielles de l’administration nigérienne ».
2. L’objectif général de la prestation de contribuer à l’opérationnalisation de l’Intranet
de l’Etat en appuyant l’identification et la mise en œuvre de solutions concrètes pour
améliorer l’efficacité des différents systèmes d’informations et de l’infrastructure en
place y compris des réseaux de connexion et des logiciels de gestion.
Les services comprennent (i) L’audit diagnostic des systèmes d’informations du secteur
publique (y compris les applications, l’infrastructure, les processus, les ressources
humaines ainsi que les aspects financiers) et (ii) l’assistance à la maitrise d’ouvrage
et (iii) le transfert de compétence.
3. Les résultats attendus de la mission sont :
- Audit des Systèmes d’informations réalisé ;
- Plan stratégique IT global et Plan d’action opérationnel à court et moyen terme
élaborés ;
- Plan de renforcement des capacités formulé ;
- Politiques/standards et procédures élaborées
4. La mission sera confiée à un cabinet ou consortium et justifiant de :
- Expérience générale du Cabinet/consortium ;
- Expérience spécifique dans l’audit /diagnostic des SI et l’élaboration de plans
stratégiques IT (10 ans d’expérience) ;
- Expérience de la mise en place et l’intégration de systèmes d’information dans le
secteur public, spécifiquement dans le domaine des infrastructures (5 références au
cours de 10 dernières années) ;
- Expérience du Niger/zone UEMOA ;
- Expérience dans l’élaboration de plans de formation et des plans de renforcement
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE
SECRETARIAT GENERAL
Fonds commun d’appui à la mise en œuvre du PDS
BP: 11.323 – Niamey – Niger
Tel: (227) 20 72 69 60-20 72 27 82
1. Le présent Avis d’appel d’offres suit l’Avis général de
passation de marchés du projet paru on line le 9 mars 2006
et dans le numéro 675 du 31 mars 2006 de «Development
Busness», le sahel dimanche n° 1176 du 17 mars 2006 et les
sahels quotidiens n°7098 du 20 et n°7099 du 21 mars 2006.
2. Le Gouvernement du Niger a sollicité et obtenu les appuis
financiers de l’Agence Française de Développement (AFD),
de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le
Développement (AECID), du Fonds des Nations Unies pour
l’Enfance (UNICEF), de GAVI Alliance et du Fonds des
Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour financer le
Fonds Commun d’Appui à la mise en œuvre du Plan de
Développement Sanitaire (PDS) en diverses monnaies et à
l’intention d’utiliser une partie de ces subventions pour
effectuer les paiements au titre du Marché des travaux de
réhabilitation et extension de l’Hôpital de District (HD) de
Dakoro dans région de Maradi.
3. Le Ministère de la Santé Publique (MSP) sollicite des offres
sous pli fermé de la part de Soumissionnaires éligibles pour
exécuter les travaux de réhabilitation et extension de
l’Hôpital de District (HD) de Dakoro (Région de Maradi) en
un (1) seul lot indivisible libellé comme suit:
Travaux de réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District
(HD) de Dakoro (région de Maradi)
Un candidat ne peut être attributaire que d’un seul marché
pour les appels d’offres lancés dans la même période, à
savoir :
- Le présent AON°002/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux
de réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District (HD) de
Dakoro ;
- L’AON N°001/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux de
réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District (HD) de
Tanout et du CSI.2 de Tanout Commune ;
- AON°003/2016/GC/FC-PDS relatif aux travaux de
réhabilitation et d’extension de l’Hôpital de District (HD) de
Konni.
des capacités pour les informaticiens.
- La formation de consortium alliant l’expertise nationale et l’expérience internationale
et la connaissance du milieu local est fortement encourager pour favoriser le
renforcement des capacités nationales.
5. Le Cabinet/consortium sera sélectionné en accord avec la législation en vigueur sur
le territoire de la République du Niger dont les Directives pour la Sélection et Emploi
de Consultants par les Emprunteurs du groupe de la Banque mondiale, datées de
Janvier 2011, version révisée de juillet 2014.
6. Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont
qualifiés pour exécuter la mission (brochures, références concernant l’exécution de
contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des
connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.)
7. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à
l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h 30
à 17 h (GMT +1).
8. Les manifestations d’intérêts rédigées en français doivent être déposées ou
expédiées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le 26 avril 2016 à 10
heures et portées la mention« manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un
cabinet chargé de l’audit/diagnostic des systèmes d’informations et assistance
à la maitrise d’ouvrage pour la remise à niveau des infrastructures matérielles
et logicielles de l’administration nigérienne ».
PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU SECTEUR PUBLIC
POUR LA DELIVRANCE DES SERVICES (PCDS)
Unité de Coordination du Projet
Sis au Lotissement Zone Radio en face de la SML
(Société des Mines du Liptako)
BP: 699 Niamey -Niger/ Tél: (227) 20 75 59 02
E-Mail : pcdsucp@yahoo.fr et clairehanounou@yahoo.fr
Avis d’appel d’offres National (AAON)
N°/002/2016/GC/FC-PDS
Financent Fonds Commun PDS
Toutefois, si le nombre d’entreprises qualifiés techniquement
ne permet pas une telle adjudication, un Soumissionnaire peut
être attributaire de plus d’un marché.
La durée des travaux est de quatorze (14) mois.
Les Soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir
des informations auprès de :
Ministère de la Santé Publique
Secrétariat Général
Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre du PDS
Porte N°207 (2ème étage) BP: 11 323 Niamey Niger/ Tél:
20 72 69 60/20 72 34 08
Email: idrissamaiga2016@gmail.com
Ou
Ministère de la Santé Publique
Direction Générale des Ressources
Direction des Marchés Publics et de Délégation des
Services Publics
Porte N°2.33 (2ème étage) BP: 623 Niamey Niger
Tél: 20 72 33 15/97 68 89 49/ Email : failaye@yahoo.fr
Ou
Ministère de la Santé Publique
Direction Générale des Ressources
Direction des Infrastructures et Equipements Sanitaires
1er Etage de l’ancien bâtiment du Ministère de la Santé
Publique
BP: 623 Niamey Niger/ Tél: 20 20 34 12/ Email:
kiassas@yahoo.fr
et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres au
Secrétariat du Fonds Commun d’appui à la mise en œuvre
du PDS, BP : 11.323 Niamey, porte 207, 2e étage (ancien
bâtiment) du Ministère de la Santé Publique du lundi au
jeudi de 8h30mn à 16h00 et le vendredi de 8h à 12h30mn.
4. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir le Dossier
d’Appel d’Offres complet en français à l’adresse mentionnée
ci-dessus contre paiement d’un montant non remboursable de
trois cent mille (300 000) FCFA ou l’équivalent dans une
monnaie librement convertible. Le paiement sera effectué en
espèce ou par chèque certifié.
5. Les Instructions aux Soumissionnaires et les Cahier des
Clauses Administratives Générales sont ceux du Dossier Type
d’Appel d’Offres pour Travaux – Droit Civil.
6. Les offres devront être soumises à l’adresse ci-dessous au
plus tard le mardi 10 mai 2016 à 10h30 mn, Heure locale
République du Niger
Ministère de la Santé Publique
Secrétariat Général
Fonds Commun d’Appui à la mise en œuvre du PDS
Secrétariat Général du MSP BP: 11323 Niamey; porte
207;
Tél : (227) 20 72 69 60
et seront accompagnées d’une garantie d’offres d’un montant
égal à : Dix millions (10 000 000) de francs CFA
ou l’équivalent dans une monnaie librement convertible
7. Les offres seront ouvertes en présence des représentants
des soumissionnaires qui le souhaitent à l’adresse suivante le
mardi 10 mai 2016 à 11h, heure locale.
République du Niger
Ministère de la Santé Publique
Salle de réunion 3e étage du nouveau bâtiment
8. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres
National (AON) tel que défini dans les « Directives : passation
des marchés de fournitures, de travaux et de services (autres
que les services de consultants) par les Emprunteurs de la
Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des
Crédits et Dons de l‘AID », et ouvert à tous les
soumissionnaires de pays éligibles tels que définis dans les
Directives.
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Le Secrétaire Général Adjoint
HAMADOU MOUSSA
30
Annonces
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE ET A LA
CROISSANCE (PRACC)
BP : 223/ Tél : 20 75 23 34 /37
Avis d’Appel d’Offres National N°004/16/FOUR/PRACC
Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey et d’un
Véhicule 4x4 SW diesel au Centre de Médiation de la Chambre de Commerce
Crédit IDA: 51 32 NE
1. La République du Niger a obtenu un crédit de l’Association Internationale pour le
Développement (IDA) pour financer le coût du Projet d’ Appui à la Compétitivité et à la
Croissance (PRACC), et a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour effectuer
des paiements au titre du Marché relatif à la fourniture de deux véhicules berline au
Tribunal de Commerce de Niamey. La passation du Marché sera conforme aux règles et
procédures d’éligibilité de la Banque mondiale.
2. Le Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC) sollicite des offres
fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises
pour : Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey et d’un
véhicule 4x4 SW au Centre de Médiation de la Chambre de Commerce.
3. Les fournitures sont réparties en un lot unique et indivisible:
Lot 1 : Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey
et,
Lot 2 : Fourniture d’un véhicule 4x4 SW au Centre de Médiation
Le délai de livraison est de deux (2) mois à compter de date de notification du marché
approuvé. Les Fournitures seront livrées au Tribunal de Commerce de Niamey et au
Centre de Médiation et d’Arbitrage de la Chambre de Commerce.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que définit
dans les « Directives : passation des marchés de fournitures, de travaux et de services
(autres que les services de consultants) par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans
le cadre des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier 2011- Version
Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que
definis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès
de l’Unité d’Exécution du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance et prendre
connaissance des Documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi
au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi (jours ouvrables) de 8h à 13h
heure locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont : (i) avoir exécuté en qualité de
fournisseur principal avec succès au cours des trois (3) dernières années au moins trois
(3) marchés portant sur des fournitures similaires (contrat et PV de réception à joindre),
(ii) disposer ou (pour les soumissionnaires hors du Niger) être représenté par un agent
disposant d’un service après vente local équipé et en mesure de répondre aux obligations
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET D’APPUI AU CLIMAT DES AFFAIRES ET A
LA COMPETITIVITE (PCA/C)
BP : 223/ Tél : 20 75 23 34 /37
contratuelles du fournisseur en matière de spécifications techniques, d’entretien, de
réparations et de fournitures de pièces détachées (joindre la liste des services,
équipements et le cv du personnel) et (iii) avoir réalisé au cours des trois dernières un
chiffre d’affaires annuel moyen au moins égal à deux fois le montant de son offre.
Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des documents ci-dessus :
• une attestation de régularité fiscale datée de moins de trois (3) mois, à la date limite de
dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en règle vis-à-vis du Fisc ;
• une attestation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) datée de moins de
trois (3) mois, à la date limite de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en
règle vis-à-vis de la CNSS ;
• une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l’ARMP et datant
de moins de six mois.
• une attestation de non faillite et de non liquidation judiciaire.
7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un Dossier d’Appel d’Offres complet
en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable de
Cinquante Mille (50.000) francs CFA. Le paiement sera effectué en espèces.
Le Document d’Appel d’Offres peut être retiré au siège du Projet d’ Appui à la Compétitivité
et à la Croissance (PRACC), Avenue de la Radio ou peut être envoyé par courrier
électronique.
8. Les offres, exprimées en HT et TTC, rédigées en français devront être soumises en
quatre exemplaires (un original et trois copies) à l’adresse ci-dessous au plus tard le
06 Mai 2016 à 9 heures. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas
autorisée.
Les offres présentées après l’heure limite de dépôt (9 heures) seront considérés
hors délais et rejetées comme telles. Les offres seront ouvertes en présence des
soumissionnaires et ou de leurs représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion
du PRACC le même jour à 9 heures 30 minutes.
Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un montant égal à un million (1
000 000) de FCFA pour chacun des lots.
9. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance
Avenue de la Radio
BP : 223 Niamey,
Tél : (227) 20 75 23 34/ 20 75 23 37
Email : uepracc@pracc.ne, m_laouali@yahoo.com
Avis d’Appel d’Offres National N°01/16/FOUR/PCA/C
Fourniture de trois véhicules 4X4 SW Diesel
TF: 072284
1. La République du Niger a obtenu un Don de l’Agence Danoise de Développement
(DANIDA) administré par la Banque Mondiale pour financer le coût du Projet d’ Appui
au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C), et a l’intention d’utiliser une partie
de ce financement pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif à la
fourniture de trois véhicules 4x4 SW Diesel. La passation du Marché sera conforme
aux règles et procédures d’éligibilité de la Banque mondiale.
2. Le Projet d’Appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C) sollicite des
offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications
requises pour : Fourniture de trois véhicules 4x4 SW.
3. Les fournitures sont réparties en un lot unique et indivisible:
Fourniture de trois véhicules 4x4 SW Diesel.
Le délai de livraison est de deux (2) mois à compter de date de notification du marché
approuvé. Les Fournitures seront livrées à l’Unité d’Exécution du Projet et au Tribunal
de Commerce de Niamey.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que
défini dans les « Directives : passation des marchés de fournitures, de travaux et de
services (autres que les services de consultants) par les Emprunteurs de la Banque
mondiale dans le cadre des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier
2011- Version Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de pays
éligibles tels que definis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations
auprès de l’Unité d’Exécution du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la
Croissance/Projet d’Appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité et prendre
connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessous du
lundi au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi (jours ouvrables) de 8h
à 13H heure locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont : (i) avoir exécuté en qualité de
fournisseur principal avec succès au cours des trois (3) dernières années au moins
trois (3) marchés portant sur des fournitures similaires (contrat et PV de réception à
joindre), (ii) disposer ou (pour les soumissionnaires hors du Niger) être représenté
par un agent disposant d’un service après vente local équipé et en mesure de
répondre aux obligations contratuelles du fournisseur en matière de spécifications
techniques, d’entretien, de réparations et de fournitures de pièces détachées (joindre
la liste des services, équipements et le cv du personnel) et (iii) avoir réalisé au cours
des trois dernières un chiffre d’affaires annuel moyen au moins égal à deux fois le
montant de son offre.
Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des documents ci-dessus :
- une attestation de régularité fiscale datée de moins de trois (3) mois, à la date limite
de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en règle vis-à-vis du Fisc ;
- une attestation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) datée de moins
de trois (3) mois, à la date limite de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire
est en règle vis-à-vis de la CNSS ;
- une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l’ARMP et
datant de moins de six mois.
- une attestation de non faillite et de non liquidation judiciaire.
7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un Dossier d’Appel d’Offres
complet en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre un paiement non
remboursable de cinquante mille (50.000) francs CFA.
Le paiement sera effectué en espèces. Le Document d’Appel d’Offres peut être retiré
au siège du Projet d’ Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC), Avenue de
la Radio ou peut être envoyé par courrier électronique.
8. Les offres, exprimées en HT et TTC, rédigées en français devront être soumises
en quatre exemplaires (un original et trois copies) à l’adresse ci-dessous au plus
tard le 06 mai 2016 à 9 heures 30 minutes. La soumission des offres par voie
électronique ne sera pas autorisée. Les offres présentées après l’heure limite de
dépôt (9 heures 30 minutes) seront considérés hors délais et rejetées comme
telles.
Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires et ou de leurs
représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion du PRACC le même jour à
10 heures. Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un montant égal
à : un million cinq cent mille (1. 500 000) de FCFA.
9. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance
Avenue de la Radio
BP : 223 Niamey,
Tél : (227) 20 75 23 34/ 20 75 23 37
Email : uepracc@pracc.ne, m_laouali@yahoo.com
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Annonces
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU
SECTEUR PUBLIC
POUR LA DELIVRANCE DES SERVICES
Unité de Coordination du Projet
31
AVIS MANIFESTATION D’INTERET
N°4/2016/PCDS
POUR RECRUTEMENT D’UN (E) SPÉCIALISTE EN PASSATION DES MARCHES
1. Le Gouvernement du Niger et la Banque mondiale ont procédé le 29 avril
2014 à la signature de l’Accord de Financement du Projet de Renforcement
des Capacités du Secteur Public pour la Délivrance de Services (PCDS)
qui a pour objectif de développement de renforcer la capacité de gestion
des investissements publics (capacité de planification stratégique, de
gestion financière, de passation des marchés et de suivi-évaluation) et les
processus d’évaluation de la performance des fonctionnaires dans les
ministères et institutions ciblés pour améliorer les résultats des prestations
de services. Le Projet de Renforcement de Capacités (PRC) est exécuté
par le Ministère de l’Economie et des Finances et est en phase de clôture.
En effet, il est prévu que le PRC soit clôturé d’ici la fin de l’année 2016. Il
se propose d’utiliser une partie de ce financement pour recruter un (e)
spécialiste en passation des marches.
2. Mandat de (la) Spécialiste en Passation de marchés
Sous l’autorité et la supervision des Coordonnateurs, le/la Spécialiste en
Passation des Marchés sera responsable de l’assistance de la mise en
œuvre du processus d’acquisition et de l’application du plan de passation
des marchés, conformément aux règles et procédures de la Banque
Mondiale ; le SPM aura pour mandat de :
- Assurer la fonction de passation des marchés au niveau du projet PCDS
et PRC;
- Mettre en place des outils de gestion des marchés adaptés aux besoins
du projet dont le plan annuel de passation des marchés et sa mise à jour
périodiquement;
- Développer des mécanismes de suivi de l’exécution des contrats, des
procédures et pratiques nécessaires à l’intégrité du système de passation
des marchés dont le système de classement.
Le ou la SPM sera :
- Responsable de la mise en place d’un système simple de gestion de la
passation des marchés comprenant (i) la planification des opérations de
passation des marchés, (ii) le suivi de l’avancement, (iii) l’analyse des écarts
entre les réalisations et le plan de passation des marchés ;
- Responsable de la qualité de l’ensemble du processus d’acquisition, et
plus précisément de ce qui suit :
a) Faire le suivi auprès des services techniques bénéficiaires de l’acquisition
ou de l’unité de coordination du projet de la préparation et la finalisation des
termes de référence (TDR), pour les acquisitions de service de consultant,
et des spécifications techniques des biens et travaux ;
b) Assurer le contrôle qualité des dossiers d’appel d’offres, et des demandes
de propositions (suivant les modèles fournis par l’IDA) préparés par les
unités techniques devant être soumis à la non objection de l’IDA, et assurer
leur transmission/vente selon le cas ;
c) procéder au lancement des appels d’offres (le cas échéant aux avis à
manifestation d’intérêt ou présélection), selon les modes convenus dans les
accords de prêts ou de dons;
d) Veiller à la bonne gestion des appels d’offres en cours
e) Participer aux séances publiques d’ouverture des plis pour fournir des
conseils et assurer le contrôle qualité des rapports d’ouverture des offres
et propositions reçues, préparés par les unités techniques ;
f) Assurer le contrôle qualité des rapports d’ouverture de plis et d’évaluation
des offres à signer conjointement par les autres membres désignés de ces
commissions ;
g) Sous la supervision du Coordonnateur du PCDS, assurer la
communication avec la Banque Mondiale pour toutes les questions relatives
aux acquisitions notamment pour toutes les communications liées à
l’obtention des non objections du bailleur de fonds ;
h) Assister les Unités techniques dans la préparation des contrats, après
l’obtention des avis de non objection si c’est requis, et veiller à leurs
signatures par les personnes habilitées à le faire ; et
i) Concevoir et mettre en place une base de données fournisseurs, et
développer des statistiques de gestion qui permettront aux bailleurs de
mesurer le niveau de performance de l’équipe chargée de la passation des
marchés.
- Chargé(e) de planifier, préparer et coordonner le calendrier d’acquisition
des services de consultants et de biens et travaux pour chaque projet ;
- Responsable de l’établissement de tous les rapports d’activités prescrits
par le manuel des procédures d’acquisition de l’unité de coordination du
projet, mais également de tout autre rapport que les bailleurs pourraient
demander dans le cadre de l’exécution du projet.
- Responsable de la mise en place d’un système de classement des
dossiers de passation des marchés qui inclura pour chaque marché tous
les documents relatifs à ce marchés y inclus les documents relatifs aux
paiements, en vue de permettre toute revue a posteriori de l’IDA ou audit
externe de passation des marchés
Dans sa mission au sein de l’équipe, le Spécialiste en passation de marchés
apportera un conseil utile à tous les membres de l’équipe du PCDS et du
PRC dans :
a) la phase d’ouverture des plis, d’évaluation des offres et de proposition
d’attribution du marché ;
b) l’assistance à la réponse aux demandes de clarification des
soumissionnaires ;
c) la réponse aux commentaires de la Banque et de tout autre bailleur de
fonds ;
d) les propositions de solution alternative lorsqu’un problème de passation
des marchés ne peut être résolu à l’interne ;
e) l’examen de toute correspondance arrivée ou départ concernant la
passation des marchés afin de s’assurer que le courrier a reçu le traitement
adéquat dans le parfait respect des règles ; et
f) l’interprétation des clauses du contrat en cas de différend pendant
l’exécution du contrat.
3. Profil du ou de la Spécialiste de la Passation de Marchés
Le ou la Spécialiste de la Passation des Marchés doit avoir le profil suivant :
- Un diplôme supérieur en Ingénierie, Administration publique, Droit
commercial, ou Gestion (minimum Bac + 4) ;
- Excellente connaissance des techniques de passation des marchés en
générale et des règles et procédures de passation des marchés des
banques multilatérales de développement: Banque africaine de
développement et Banque Mondiale ;
- Expérience professionnelle : 5 ans minimum dont 3 ans au moins dans le
domaine de la passation des marchés en qualité de spécialiste en passation
des marchés pour des projets financés ou cofinancés par la Banque
mondiale ou des institutions ayant des procédures similaires de passation
des marchés ;
- Bonne connaissance du français ainsi qu’une bonne aptitude pour la
communication et le travail en équipe ;
- Une bonne capacité de résolution des problèmes liés à la Passation de
marchés publics ;
- Une connaissance informatique des logiciels courants (Word, Excel, Power
Point, E-mail et autres outils de communication).
4. Dossier de candidature
Le dossier de candidature devrait comporter les pièces suivantes :
- une lettre de motivation adressée à Madame la Coordonnatrice du PCDS;
- un CV complet, détaillé et actualisé ;
- une copie certifiée des diplômes de formation supérieure ;
- les attestations de service ou preuves attestant de l’expérience
professionnelle du candidat ;
5. Seuls(es) les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.
Ils/elles seront soumis(e) à une série de tests écrits et oraux permettant de
mesurer leurs capacités communicatives et leurs connaissances
techniques.
6. Les candidatures seront sélectionnées en accord avec les procédures
définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les
Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la Banque
et des Crédits et Dons de l’AID’, datées de Janvier 2011, version révisée
de juillet 2014.
7. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires
à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : du lundi au jeudi de 8h 00 à
17h 30 et, le vendredi de 08 h 00 à 13h.
8. Les dossiers de candidature rédigés en français doivent être déposés
ou expédiés à l’adresse indiquée ci-dessous au plus tard le 26 Avril 2016
à 10 Heures et portées la mention «manifestation d’intérêt pour le
recrutement d’un (e) spécialiste en passation des marches pour le
compte du PCDS et PRC».
PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU SECTEUR
PUBLIC POUR LA DELIVRANCE DES SERVICES (PCDS)
Unité de Coordination du Projet
Sis au Lotissement Zone Radio en face de la SML
(Société des Mines du Liptako)
BP: 699 Niamey -Niger/ Tél: (227) 20 75 59 02
E-Mail : pcdsucp@yahoo.fr et clairehanounou@yahoo.fr
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
32
Message
N°1682 du vendredi 8 Avril 2016
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
8 697 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler