close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2 éditions avant

IntégréTéléchargement
MARKETS DAILY
Les banques italiennes, le pétrole et le yen
Coup d'oeil sur les marchés
Les banques italiennes, le pétrole et le yen
La semaine boursière fut agitée avec des baisses
et des hausses journalières de 1% et plus, pour
finalement terminer sur de légères baisses. Vendredi,
le Stock Europe 600 s'est apprécié de 1,2%,
récupérant ainsi les pertes de la veille. Sur la
semaine, l'indice a perdu 0,4%. Le S&P 500 en a fait de
même avec une hausse de 0,3%, terminant la semaine
sur une baisse de 1,2%. Au Japon, les actions ont
également rebondi mais perdent aussi 1,1% sur la
semaine.
Les bourses européennes ont été encouragées par
une remontée des prix du pétrole et par l'espoir que
dans les prochains jours serait annoncé le dispositif
qui devrait permettre aux banques italiennes de se
défaire de leurs mauvais crédits.
Les valeurs bancaires ont mené la hausse. Les
représentants du gouvernement italien et des
banques ont accentué leurs efforts pour se mettre
d'accord sur un fond qui pourrait être en partie
garanti par l'état. Ce fonds reprendrait à bas prix les
mauvais crédits des banques coopératives italiennes
qui, une fois débarrassée de ceux-ci, pourraient
attirer les investisseurs lors des augmentations de
capital, ces dernières devant alors leur permettre de
repartir d'un bon pied. La garantie de l'état porterait
sur la tranche du fonds la moins risquée afin d'attirer
les investisseurs.
Les prix du pétrole avaient baissé ces derniers jours
dans l'anticipation d'un échec de la réunion du 17
avril à Doha qui va réunir les gros producteurs de
l'OPEP, la Russie et quelques autres pays ne faisant
pas partie de l'OPEP. L'objectif de cette réunion est
de se mettre d'accord sur un gel de la production sur
base des niveaux de janvier. Le pessimisme quant à
l'issue de cette réunion vient de l'exigence de l'Arabie
Saoudite d'une participation de l'Iran pour qui il est
hors de question d'un gel avant d'avoir retrouvé le
niveau de production d'avant les sanctions liées à son
programme nucléaire.
Le rebond du brut vendredi est lié à la baisse de la
production américaine. C'est la dixième baisse en 11
semaines. Le nombre de puits de pétrole de schiste a
baissé à 362 la semaine précédente venant de 1609
en octobre 2014. Ceci montre bien que dorénavant,
ce sont les producteurs américains de pétrole de
schiste qui équilibreront le marché. Pour le moment,
les prix sont trop bas pour eux et ils réduisent leur
production. Mais dès que les prix reviendront vers
50-60 USD/baril, ils reviendront en force.
Coup d'oeil sur les
marchés
p. 1
Les banques italiennes,
le pétrole et le yen
Echos des
entreprises belges et
néerlandaises
p. 3
AEGON
DELTA LLOYD
Marchés financiers
p. 4
Actions favorites
p. 5
La fermeté du yen a été soutenue par l'effondrement
des attentes inflationnistes, ce qui a poussé les
taux réels japonais plus haut que les taux US et
européens (malgré les taux nominaux négatifs). Cette
hausse du yen a pour effet d'entretenir les forces
désinflationnistes. A la veille du week-end, le yen
corrigeait sa hausse récente dans la crainte de
nouvelles mesures de la Banque du Japon, voire
d'interventions directes sur le marché des changes.
La fermeté du yen est la principale raison qui explique
11
AVRIL
2016
Markets Daily (11 avril 2016)
la sous-performance des actions japonaises depuis le
début de l'année. (Xavier Timmermans)
2
Markets Daily (11 avril 2016)
Echos des entreprises belges et néerlandaises
Aegon vend la majorité de son portefeuille d'annuités à
Rothesay Life
L'assureur Aegon (Buy) a décidé de vendre 2/3 de son portefeuille
d'annuités à Rothesay Life. Rappelons que ces produits ne font plus
partie des activités principales et qu'une vente avait été annoncée
à plusieurs reprises dans la presse. En échange, Aegon va réassurer
pour 6 milliards GBP d'obligations chez Rothesay Life, après quoi
le transfert juridique de polices interviendra. Cette vente partielle
revêt une importance car elle va non seulement permettre à
l'assureur de se concentrer davantage sur ses activités principales
mais conduira également à une amélioration, fin 2015, du ratio de
solvabilité II pro forma des activités britanniques à environ 155%,
contre 140% auparavant. Après le transfert juridique des polices,
ce ratio atteindra 165%. Argon est en outre en train d'examiner la
possibilité d'également vendre le reste de ce portefeuille d'annuités
britannique. A la suite de cette transaction, la direction s'attend à
ce que le free cash flow opérationnel des opérations britanniques
se replie de quelque 35 millions GBP, ce qui aura un impact négatif
attendu d'environ 20 millions GBP (ou 20 millions EUR) sur le
bénéfice sous-jacent avant impôts de 2016. Même si nous aurions
préféré assisté à une vente totale directe, sans transactions de
réassurance, de ce portefeuille, cette opération constitue, dans
la conjoncture actuelle, une étape intéressante dans la vente
d'activités accessoires assortie d'une libération de capital. Aegon
reste digne d'un achat, objectif de cours de 6,5 EUR par action. (Rudy
De groodt, BNPP WM)
DELTA LLOYD: augmentation de capital fructueuse
Avec un taux de souscription de 96,15% des nouvelles actions
lors de la période de souscription ordinaire et la souscription du
reste des actions par des investisseurs institutionnels (la rump
offering de 4,10 EUR par action), on peut qualifier l'augmentation de
capital de Delta Lloyd (Buy) de réussite. Concrètement, l'assureur
a levé environ 660 millions EUR de capital, dépassant légèrement
ses prévisions (650 millions EUR). Rappelons que les actionnaires
pouvaient souscrire une action nouvelle par action existante au
prix de 2,85 EUR (bénéficiant donc d'une décote importante). La
combinaison de cette augmentation de capital nécessaire à des
actions de la direction (notamment la vente des participations
immobilières, la suppression du dividende de clôture pour 2015
et la vente de la participation de 30% dans Van Lanschot) devrait
permettre à l'assureur Delta Lloyd de porter son ratio de solvabilité
sous la réglementation plus stricte du cadre Solvabilité II à un niveau
plus rassurant de 180%, venant de 131% fin 2015. Maintenant que
la base de capital a été consolidée, l'action peut s'avancer dans
des eaux un peu plus calmes. Au vu de l'effet dilutif notable de
l'émission de nouveaux titres sur le bénéfice par action, nous avons
cependant revu notre objectif de cours à la baisse. En outre, il est
très probable que l'actionnaire principal taïwanais Fubon augmente
davantage sa participation, la portant à 15%, voire plus. Un rachat
par le groupe n'est en outre pas non plus à exclure. Bien qu'il
subsiste un certain nombre de facteurs de risque, comme l'impact
négatif d'une révision de l'UFR (Ultimate Forward Rate, le taux de
calcul pour les obligations à long terme) et les créances fiscales
différées, nous restons favorables à un achat. L'objectif de cours
récemment abaissé, de 7 EUR par action, demeure inchangé. (Rudy
De Groodt, BNPP WM)
3
Markets Daily (11 avril 2016)
Marchés financiers
INDICE
CLÔTURE DERNIERS COURS
+/- %
DATE
HEURE
YTD
BEL-20
3354.06
3367.45
0.40
11/04/2016
07:49
-9.00 %
CAC40
4303.12
4306.70
0.08
11/04/2016
07:49
-7.12 %
DAX
9622.26
9653.97
0.33
11/04/2016
07:49
-10.14 %
AEX
434.16
435.01
0.20
11/04/2016
07:49
-1.54 %
FTSE
6204.41
6207.37
0.05
11/04/2016
07:49
-0.56 %
SWISS MARKET INDEX
7817.55
7766.98
-0.65
11/04/2016
07:49
-11.92 %
EUROSTOXX 50
2911.98
2921.78
0.34
11/04/2016
07:49
-10.58 %
EURONEXT 100
848.91
850.03
0.13
11/04/2016
07:49
-6.21 %
EURONEXT 150
2267.81
2270.80
0.13
11/04/2016
07:49
-5.51 %
331.86
332.35
0.15
11/04/2016
07:49
-9.15 %
4474.925
4474.925
0.0
08/04/2016
:
-2.58 %
STOXX EUROPE 600
NASDAQ 100
S&P 500
2041.91
2047.60
0.28
08/04/2016
20:49
0.18 %
NIKKEI 225
15821.52
15751.13
-0.44
11/04/2016
06:15
-17.25 %
HANG SENG INDEX
20370.40
20402.86
0.16
11/04/2016
07:49
-6.90 %
HS CHINA ENTERPRISES INDEX
8704.81
8798.26
1.07
11/04/2016
07:49
-8.93 %
SHANGAï STOCK EXCHANGE 50
2123.80410
2148.76740
1.18
11/04/2016
07:09
-11.24 %
17541.96
17576.96
0.20
08/04/2016
20:49
0.87 %
DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE
Source : Reuters
4
Markets Daily (11 avril 2016)
Actions favorites
SECTEUR
CLASSE DE RISQUE 4
CLASSE DE RISQUE 5
CLASSE DE RISQUE 6
INDUSTRIE
AIRBUS GROUP, SIEMENS
CFE
TECHNOLOGIE
ARM HOLDINGS
APPLE, QUALCOMM
CONSUMER SERVICES
CARREFOUR, WPP
METRO
TÉLÉCOMMUNICATIONS
DEUTSCHE TELEKOM, PROXIMUS,
VODAFONE GROUP
SERVICES AUX COLLECTIVITÉS
ENGIE
MATÉRIAUX DE BASE
MONSANTO, SYNGENTA
DSM, HEIDELBERGCEMENT,
SOLVAY
VALEURS FINANCIÈRES
MUNCH.RUCK.REGD.
AEGON, AXA, CREDIT AGRICOLE,
FINANCIERE DE TUBIZE SA,
GOLDMAN SACHS GP., ING, KBC
ANCORA, RETAIL ESTATES
CONSUMER GOODS
RECKITT BENCKISER GROUP
GENERAL MOTORS, RELX (AMS)
SOINS DE SANTÉ
ROCHE
ABLYNX
PÉTROLE & GAZ
ROYAL DUTCH SHELL
SBM OFFSHORE
Source : Private Banking Equity Research
5
BNP Paribas Fortis SA
Montagne du Parc 3, B-1000 Bruxelles
RPM Bruxelles - TVA BE0403.199.702
nº FSMA 25.879A
Analystes
Private Banking Equity Research
Private Banking Investments
Rue du Progrès, 55
1210 Bruxelles
Commentaire de marché
Philippe Gijsels, Xavier Timmermans, Marc
Eeckhout
Rédacteur en chef
Alain Servais
Éditeur responsable
Ann Moenaert
Message important
La division Private Banking de BNP Paribas Fortis SA, dont le siège social est établi Montagne du Parc 3 à B-1000 Bruxelles, RPM Bruxelles,
TVA BE 0403.199.702 ('BNP Paribas Fortis Private Banking'), est responsable de la production et de la distribution de ce document.
Ce document est une communication marketing qui vous est fourni uniquement dans le cadre d'un service d'investissement spécifique.
Il ne constitue pas un prospectus au sens de la législation relative aux offres publiques et/ou à l'admission d'instruments financiers à la
négociation sur un marché.
Il ne constitue pas un conseil en investissement et ne peut être considéré comme une recherche en investissement. Il n'a dès lors pas été
élaboré conformément aux dispositions relatives à la promotion de l'indépendance de la recherche en investissements. Par conséquent, BNP
Paribas Fortis Private Banking n'est soumise à aucune interdiction relative à l'exécution de transactions avant la diffusion de ce document.
Toute information relative à des investissements est susceptible de modification(s), à tout moment, sans aucune notification. Les informations
sur des performances passées, simulée ou pas, ou prévisionnelles, ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs.
BNP Paribas Fortis Private Banking a pris toutes les mesures raisonnables afin de garantir l'exactitude, le caractère clair et non trompeur
des informations contenues dans ce document lors de sa rédaction.
Ni BNP Paribas Fortis Private Banking, ni aucune des sociétés qui lui sont liées, ni aucun de ses administrateurs, collaborateurs ou employés,
ne pourront être tenus responsables de toute information incorrecte, incomplète ou absente, ou des éventuels dommages directs ou indirects,
pertes, frais, réclamations, indemnisations ou autres dépenses qui résulteraient de l'utilisation de ce document ou d'une décision prise sur
la base de ce document, sauf en cas de dol ou de faute lourde.
Une décision ne peut, par conséquent, être prise sur la seule base de ce document et ne devrait être considérée qu'après une analyse en
détail de votre portefeuille ainsi qu'après avoir obtenu toutes les informations et tous les conseils nécessaires de professionnels du secteur
financier (experts fiscaux y compris).
Ce document vous est soumis à titre personnel et ne peut être transmis à un tiers. Son contenu est et devra rester confidentiel. Toute
publication, reproduction, copie, distribution ou n'importe quelle autre utilisation de ce document est strictement interdite. Si vous n'êtes
pas le destinataire du présent document, nous vous invitons à prendre immédiatement contact avec la personne qui vous l'a envoyé et à
détruire l'exemplaire en votre possession.
BNP Paribas Fortis a établi une politique visant à prévenir et éviter les conflits d'intérêts. Les investissements personnels effectués par les
personnes qui participent à la rédaction de ce document sont généralement soumis à un contrôle. De plus, il est interdit d'investir dans des
instruments financiers ou des émetteurs pour lesquels ils rapportent. Ces personnes ont reçu des instructions spécifiques au cas où elles
disposeraient d'information privilégiée.
BNP Paribas Fortis SA est soumise en qualité d'établissement de crédit de droit belge au contrôle prudentiel de la Banque Nationale de
Belgique ainsi qu'au contrôle en matière de protection des investisseurs et des consommateurs de l'Autorité des services et marchés financiers
(FSMA). BNP Paribas Fortis SA est inscrite comme agent d'assurances sous le nº FSMA 25.879A et agit en qualité d'intermédiaire d'AG
Insurance sa.
Conflits d'intérêts
Il peut exister des conflits d'intérêts dans le chef de BNP Paribas Fortis SA et ses sociétés liées à la date de rédaction du présent document.
Des règles de comportement et procédures internes, spécifiques, sont élaborées à cet effet. Ces codes de conduite et les mentions des conflits
d'intérêts éventuels dans le chef de BNP Paribas Fortis SA et ses sociétés liées sont disponibles sur : http://disclosures.bnpparibasfortis.com
et, en ce qui concerne le groupe BNP Paribas, sur http://eqd.bnpparibas.com/compliance/index.aspx. Vous pouvez également obtenir cette
information via votre personne de contact.
Engagement des analystes
Les personnes nommément désignées comme les auteurs des textes relatifs aux actions individuelles présentées certifient que :
1. toutes les opinions exprimées dans le rapport de recherche reflètent précisément les opinions personnelles des auteurs concernant les
instruments financiers et les émetteurs concernés, et
2. aucune partie de leur rémunération n'a été, n'est ou ne sera, directement ou indirectement, liée aux recommandations ou aux opinions
spécifiques exprimées dans le rapport de recherche.
Made by BNP Paribas - Media Processing
33526
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
1 381 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler