close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

? LE CONTEXTE ? LES CARACTÉRISTIQUES HYDROLOGIQUES

IntégréTéléchargement
? LE CONTEXTE
Situé au sud de l’agglomération bordelaise, ce bassin versant se développe d’Est en Ouest, de la Garonne à la route de
Toulouse, et concerne les communes de Bègles et Villenave d’Ornon.
Dans la partie Nord de ce bassin versant, l’estey de Tartifume est un ruisseau à ciel ouvert sur la commune de Bègles. A l’origine il
prenait sa source dans les paludes de Dupaty et se rejetait en Garonne après avoir traversé la zone humide naturelle de
débordement du fleuve.
Plus au Sud, l’estey de Lugan traversait entièrement ce bassin versant, de la route de Toulouse à son exutoire en Garonne.
Lors des mutations successives du foncier, gare de triage d’Hourcade, zone industrielle de Bègles, le cours amont du Lugan et de son
affluent le Tirouflet, à l’Ouest de l’actuelle voie ferrée Bordeaux–Toulouse, a été dévié et raccordé sur le Tartifume.
De même le cours amont du ruisseau le Cocut a été inversé et raccordé sur le Tartifume quand, lors de la création de la zone
industrielle de Bègles, son cours aval fut remblayé, de l’actuelle rocade périphérique à la Garonne.
La limite Nord de ce bassin versant est l’estey de Franck. Le cours de ce ruisseau est endigué et la surverse qui existait vers l’estey de
Tartifume a été supprimée.
Ce ruisseau, qui n’a aujourd’hui plus aucune fonction hydraulique pour ce bassin versant, reste toutefois à l’origine de certaines
de ses inondations.
? LES CARACTÉRISTIQUES HYDROLOGIQUES
Le bassin versant Tartifume-Lugan, est de type séparatif. Il a une surface totale de 579 hectares, en partie située en dessous des
plus hautes eaux de la Garonne.
Le Tartifume couvre dans son cours la zone d’urbanisation industrielle et commerciale du secteur d’activités de Bègles et du
centre commercial des Rives d’Arcins.
Le bassin versant du Lugan et du Tirouflet, dans sa partie comprise entre la gare de triage d’Hourcade et la route de Toulouse,
est constitué par un espace vierge de toute urbanisation sur la commune de Bègles, paludes du Pont de la Maye et de Dupaty, et
par de l’habitat collectif, lotissements et pavillons, sur la commune de Villenave d’Ornon .
Le cours aval du Lugan est l’émissaire privilégié des eaux pluviales issues la plate-forme logistique de la SNCF, il traverse ensuite
une zone naturelle de prairies avant de se rejeter directement en Garonne.
Cette zone verte, ponctuée de nombreux de plans d’eaux, est prolongée au Sud Ouest par le quartier résidentiel de Leyran,
secteur maraîcher à l’origine, qui s’est développé sous la forme de lotissements dans les années 1980.
? LA VULNÉRABILITÉ
Lors de la crue de la Garonne du 13 Décembre 1983, les eaux sont passées par-dessus les digues de protection du fleuve, et
ont envahi les zones vertes en bordure immédiate.
Les eaux sont également passées par-dessus les digues de l’estey de Franck :
 en amont de la rocade périphérique où elles ont inondé le secteur de la Caminasse ainsi que la zone artisanale du Cocut.
 en amont de la voie ferrée Bordeaux–Toulouse où elles ont crée d’importants désordres dans les secteurs urbains des
talwegs du Lugan et du Tirouflet.
Ce bassin versant est également sensible aux fortes marées qui ne permettent pas, lors d’épisode pluvieux importants, une
évacuation gravitaire des débits.
A cet effet une station de pompage de 6 m3 par seconde est associée au Tartifume. Elle entre en fonction dès que le niveau
des eaux dans le Tartifume atteint une cote incompatible avec l’altitude des terrains en amont.
Le Lugan est raccordé en Garonne par l’intermédiaire de portes à flots. Dès qu’elles sont fermées, les volumes induits lors des
épisodes pluvieux doivent pouvoir être stockés en amont des portes, dans l’attente de leur évacuation différée.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 727 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler