close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Article de Marie France Bornais du Journal de

IntégréTéléchargement
DIMANCHE 10 AVRIL 2016
Le JoUrnaL De QUÉBeC
DiManCHe QUÉBeC
D9
Marylène Coulombe — Messages de nos défunts et de nos anges gardiens
Des idées pour communiquer
avec l’au-delà
la personne décédée? Je fais l’exercice
dans mes conférences, et tout le monde
me répond la même chose: que je l’aime,
Marylène Coulombe croit depuis long- que je veux savoir comment il va, comtemps qu’il est possible de recevoir un ment ça se passe de l’autre bord, est-ce
message provenant d’une autre dimen- qu’il pense à moi?»
sion. Dans son livre,
«À l’inverse, les perelle propose d’apprensonnes qui sont décédées
dre à offrir aux défunts
ont besoin de venir nous
et aux anges un outil
dire ces choses-là, mais il y
qui leur permettra de
a des choses plus particutransmettre plus facilières. Il y en a qui ne comlement leurs messages
prennent pas ce qui se
aux vivants, plutôt que
passe, qui ne réalisent pas
d’attendre un signe
ce qui leur arrive. Mais les
qu’on n’entendra ou ne
mêmes thématiques reverra peut-être pas.
viennent souvent dans les
Elle a donc ellemessages.»
même canalisé tous les
«IlS S’EnnUIEnT DE nOUS»
messages qui se trouvent dans le livre, à
Qu’est-ce que les défunts
partir de photos de dédisent le plus souvent?
funts qui lui ont été en«Qu’ils s’ennuient de nous
voyées, d’une part, et
et qu’eux aussi ont leur
avec l’aide de son ange
deuil à faire. Ils nous disent
gardien, d’autre part.
aussi de comprendre qu’ils
Les messages se troune peuvent pas faire tout
vant dans les pages de
pour nous. Souvent, on les
Marylène Coulombe invoque pour avoir la santé,
gauche sont ceux des
défunts, et ceux des Messages de nos défunts et un chum, mais, dans la réapages de droite, ceux
lité, ça ne se fait pas. Ils
de nos anges gardiens
des anges.
viennent souvent dire
Éditions La Semaine
qu’ils ont des limites, qu’ils
DémaRCHE PROPOSéE
doivent
continuer leur che264 pages
Méditer, poser une
min de l’autre côté.»
question, ouvrir le liMarylène Coulombe est
vre au hasard, lire les messages et médi- particulièrement fière de ce livre, où elle
ter sur leur contenu: c’est en résumé la a insisté pour garder le ton particulier de
démarche proposée.
chaque message provenant des défunts,
«Quand je fais mes conférences, dans la par souci d’authenticité. «On ne change
deuxième partie, je vais toujours livrer pas de personnalité quand on arrive de
des messages aux gens dans la salle. Mais l’autre côté!»
le soir, quand je rentre à la maison, il y a
Qu’est-ce qui fait le plus plaisir aux
d’autres messages que je n’ai pas pu li- êtres chers disparus? «Qu’on pense à eux,
vrer, par manque de temps, manque qu’on leur parle, sans leur demander des
d’énergie et tout. J’ai décidé d’en faire un choses. Qu’on prenne du temps pour eux:
livre pour que les gens aient leur mes- allumer un lampion, faire une prière.»
sage.»
En faisant le livre, elle s’est dit que tous > Marylène Coulombe présente des conféles lecteurs auraient ainsi accès aux mes- rences à travers la province.
sages, qui sont souvent similaires. «À > Elle a aussi écrit la série romanesque Pé80 %, oui. Si je te donne la possibilité de nélope médium.
parler à quelqu’un qui est décédé, à tra- > Elle rencontrera les visiteurs du Salon invers moi, et que tu as deux minutes pour ternational du livre de Québec le samedi
parler, qu’est-ce que tu as le goût de dire à 16 et le dimanche 17 avril.
PHOTO COURTOISIE
La médium Marylène Coulombe propose des
idées et des outils pour communiquer avec les
êtres chers passés dans l’au-delà et les anges
gardiens dans son nouveau livre, Messages de
nos défunts et de nos anges gardiens. Le propos
est intéressant et pique la curiosité.
Marie-FranCe Bornais
Le Journal de Québec
EXTRAIT
«Lorsque tu as choisi de venir au monde sur la terre, tu
as choisi une mission. Et je t’ai aidé à poser les gestes nécessaires pour te permettre de devenir et de faire ce que
tu souhaitais. Nous avons dessiné ensemble ta route,
ton destin, du moins ses grandes lignes.
Aujourd’hui, j’aimerais que tu comprennes que les humains ont tous un libre arbitre que leur dicte leur mental. Ce que tu avais convenu au départ peut être modifié
par moments. C’est pourquoi il faut parfois que tu
t’éloignes de ta route pour prendre un petit sentier, pour
faire un détour.»
— Marylène Coulombe, Messages de nos défunts et de
nos anges gardiens, Éditions La Semaine
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
653 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler