close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bruz Mag n°194 - avril 2016

IntégréTéléchargement
www.ville-bruz.fr
avril
2016
194
n°
Actualités
Eichrom rayonne
Page 6
Grand ANGLE
budget 2016
Page 8
sport
sport
Préparez-vous
pour la Redadeg !
Fête de l'enfance : samedi 23 avril 2016 à l'espace Vau-Gaillard
02 RéTROSPECTIVE
repas des aînés
Dimanche 28 février, 265 Bruzois ont partagé ensemble le
repas des aînés, animé par Michel Le Martin et les danseurs
d’Evidanse. Quelques participants commentent cette journée :
« La rue Châteaubriand est à l’honneur » Michel Gérard
« Emportée dans mon élan, j’ai beaucoup dansé et chanté
tout l’après-midi. » Marie-Anne Jamet
Union nationale des combattants
Samedi 12 mars, le traditionnel couscous dansant a été
l’occasion pour 163 adhérents de l’Union nationale des
combattants de se retrouver. Cette association rassemble des
Bruzois ayant combattu durant la deuxième guerre mondiale
ou la guerre d'Algérie, ayant participé à des Opérations
extérieures ou accompli au moins 90 jours de service. La soirée
a été animée par l’orchestre Dynasty.
Trophées de l’apprentissage
Lundi 14 mars, Olivier Athanase, adjoint à l’économie remettait
à Julien Thomas le prix de la ville à l’occasion de la cérémonie
départementale des Trophées de l’apprentissage 2016. L’an
dernier, ce Bruzois (qui étudie, travaille et vit dans notre ville)
s’était illustré en remportant le concours départemental du
meilleur apprenti boucher.
Journée de nettoyage
Samedi 19 mars, vous avez été des dizaines à mettre les gants
pour rendre votre ville plus propre. Bravo à tous pour ce beau
geste citoyen !
/ Numéro 194 / Avril 2016
sommaire
édito 03
ACTUALITés
04 REPORTAGES
Numéro 194 / avril 2016
Thomas, meilleur apprenti de France
2 Bruzoises qualifiées en national
05 REPORTAGES
Andrea, plus jeune arbitre de France
Shooting 100% bruzois
Le tour d'Europe à vélo... couché
La sortie du tunnel...
06 REPORTAGES
Eichrom
Nous avons passé le cap des deux
années de mandat.
07 REPORTAGES
Préparez-vous pour la Redadeg
Salon Rétro-passion
Le vote du budget, quasiment à la date
anniversaire, a été cette année un
moment particulier dans la mesure où,
enfin, les prévisions budgétaires ont pu
être établies sans l’épée de Damoclès
du fameux emprunt. L’exercice
d’équilibre n’est pas simple mais grâce
aux efforts réalisés nous allons parvenir
à rétablir une dynamique pour notre
ville.
grand angle
Budget 2016
vie municipale
10 actualitéS
Nos investissements resteront encore
modérés pour cette année mais nous
pouvons envisager le double objectif de
commencer à réduire notre dette tout
en enrichissant nos équipements.
Défi familles
Abracada'TAP
11 ACTUALITÉS
Seniors : rejoignez le Prix Chronos
Les radars vous alertent
14 tribune libre
Expression de la majorité et de la minorité
du conseil municipal
CULTURE
@
Nous repartons sur des bases assainies.
La conscience du bien public qui anime
tous les conseillers municipaux doit
nous permettre de retrouver la voie
d’un avenir dynamique, celui d’une ville
qui devrait frôler les 20 000 habitants
pour la fin du mandat.
12 coups de cœur des libraires
La sélection d'avril
13 les p'tits bruzois
Les fanfares arrivent...
15agenda
Les événements bruzois
15 le grand logis
Le programme d'avril
Ceci n’a été possible que grâce à la
compétence de notre direction des
finances alliée à la volonté sans faille
de l’adjoint aux finances, Vincent
Saulnier, qui a traqué jusqu’aux limites
les coûts qui n’étaient pas absolument
nécessaires. Qu’ils en soient tous
remerciés.
www.ville-bruz.fr
Ville de Bruz
Auguste LOUAPRE
Maire de Bruz
Le magazine d’informations de la ville de Bruz.
Directeur de la publication : Auguste Louapre. Adjointe à la communication : Isabelle Fixot. Directeur de la communication : Patrice Razet. Réalisation et rédaction : service
communication, Cécile Chaumeil Impression : Atelier des signes. Dépôt légal : septembre 2014. Nombre d'exemplaires : 10 000. Distribution : Mediapost. Reproduction intégrale ou partielle interdite sans autorisation. Crédit photos : Ville de Bruz sauf mention. - Bruz mag est imprimé sur du papier PEFC issu de forêts gérées durablement. Hôtel de
Ville, Service communication, place du Dr Joly - BP 77109 - 35171 Bruz cedex. Tél. 02 99 05 86 86. Courriel : mairie@ville-bruz.fr. www.ville-bruz.fr
10-31-1614
04 actualités
Bruz reportages
En bref
Concerts à la
maison des jeunes
Bruz compte une
nouvelle salle de
concert, dédiée aux
jeunes ! Un vendredi
par mois, la Maison des
jeunes accueille des
groupes de musique
locaux. Les soirées
s’ouvrent à 19h, avec la
possibilité pour les plus
de 15 ans de grignoter
et de siroter jus de fruits
et soft drink dans une
ambiance détendue.
Les concerts démarrent
à 21h. Prochain rendezvous vendredi 15 avril,
avec le groupe d’electro
Adventice.
Ces concerts gratuits
sont proposés par la
junior association Bruzz
l’éclair.
permanence cpam
La permanence de
la Caisse Primaire
d’Assurance Maladie
en mairie ne sera plus
assurée à compter du
31 mars. Vous pouvez
contacter la CPAM,
du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30, en
appelant le 3646.
recrutement epal
L'association
EPAL recrute des
animateurs, avec
ou sans BAFA, pour
encadrer des séjours
de vacances à
destination d'adultes
et mineurs en situation
de handicap. 400
postes sont à pourvoir
pour accompagner
150 groupes de 7 à
15 vacanciers. Ces
séjours d'une durée
de 2 à 4 semaines
sont organisés
essentiellement au
mois d'août. Une
expérience dans
l'animation adaptée
ou le médico-social
est souhaitable,
mais les débutants
sont acceptés. Une
formation gratuite
(deux samedis et
un week-end) est
obligatoire.
Renseignement et
candidature :
Association Epal
Noémie Lelièvre
21 rue de Châtillon
35000 Rennes
02 99 27 67 30
www.epal.asso.fr
Thomas,
meilleur apprenti de France
Le 28 février dernier, Thomas Garnier, 19 ans, apprenti
en deuxième année de CAP charcutier à la Faculté
des métiers, a été sacré meilleur apprenti charcutiertraiteur. Au cours des deux jours de concours, qui se
déroulaient au salon de l'agriculture à Paris, Thomas a
été amené à réaliser une terrine de cochon et lapin au
romarin et un duo de truite aux petits légumes, qui, de
l'avis du jury, se sont révélés époustouflants !
Le goût des bonnes choses, Thomas l'a découvert très
jeune. « Tout petit, je regardais ma grand-mère faire
le pâté de lapin », explique notre jeune champion. Au
point de décider d'en faire son métier. Actuellement
en alternance chez M. Joly, artisan charcutier à Rennes,
Thomas aime son métier notamment parce qu'il
permet d'exprimer sa créativité. En devenant meilleur
apprenti de France, tous les rêves sont désormais
permis pour Thomas Garnier, qui compte poursuivre
sa formation par une « mention traiteur » avant de
partir travailler à Paris, pour des maisons de renom !
DANSE jazz
2 Bruzoises qualifiées en national
Du 4 au 7 mai à Dijon, Chloé Piel et Marion Lafeuille iront
défendre au niveau national les couleurs de la section
Danse Jazz de la JAB.
Leur prestation leur a déjà valu un 1er prix au concours
régional en février à Lannion, « fruit d'un entraînement
assidu depuis de nombreuses années » souligne leur
professeur, Delphine Cario-Mélot. Autre motif de fierté
pour le club bruzois, les trois premières places raflées par les
plus jeunes en solos imposés, un premier prix pour le duo
des 17 ans, et trois autres podiums pour les chorégraphies
de groupe. « Les 20 jeunes qui ont choisi de participer à ce
concours se sont toutes énormément investies, depuis juin
2015, se félicite leur enseignante. Cette expérience a aussi
été une réussite en terme d'esprit d'équipe ! »
JAB Jazz - 02 99 05 01 67 - www.jabruz.fr
actualités 05
Bruz reportages
basket
Commerces
Shooting 100% bruzois
À seulement 15 ans, Andrea Rogel a déjà
de grandes responsabilités. Au sein de
l'ALB Basket, il est arbitre, ou plus
précisément "officiel de table de marque".
Une mission qui consiste à s'occuper de la
comptabilisation des points et des fautes,
des remplacements, du chronométrage…
Andrea est aussi détenteur d’un record :
il est le plus jeune officiel de France !
« C’est une responsabilité importante,
mais cela ne m’a jamais fait peur ».
Le jeune homme a déjà une longue
carrière derrière lui. À 8 ans, il effectue
ses premiers remplacements, et son
potentiel est vite remarqué. Rigoureux
et attentif, rien ne peut le distraire. Après
une formation et quelques championnats
couverts, il officie désormais pour l’équipe
féminine de l'Avenir de Rennes et l'Union
Rennes Basket (nationale 2). « Je souhaite
aller plus loin et pourquoi pas arbitrer d'ici
3 à 4 ans en pro A et pro B ».
Pour valoriser leur collection Printemps-été et montrer à leurs clientes
la diversité des produits proposés par les boutiques de la ville, des
commerçantes ont eu l'idée d'organiser un shooting 100% Bruzois. À
l’origine du projet : Anne Gaëlle Coum (Le dressing de Louise) et Lennaïg
Lancelin (La Fée Bottée). Un lieu emblématique de la ville a été trouvé
(le domaine de Cicé-Blossac), une photographe (élodie Méheust), une
mannequin et un cameraman (étienne) ont été embauchés le temps d’une
journée. Les filles ont été ensuite rejointes par d’autres expertises, pour la
coiffure (L’atelier de Nathalie), le maquillage et la manucure (Entada). Par
un lundi ensoleillé de mars, tous se sont retrouvés pour mettre en musique
ce projet et ainsi sublimer leurs produits. « Nous sommes très contentes du
résultat, expliquent Anne-Gaëlle Coum et Lénaïg Ancelin. Nos clientes vont
pouvoir découvrir nos collections d’une manière originale. Nous espérons
aussi donner envie à celles qui ne nous connaissent pas forcément de franchir
la porte de nos boutiques ». Le résultat de ce travail est à découvrir sur les
vitrines de ces commerçantes.
© élodie Méheust
Andrea, plus jeune
arbitre de France
Sport
Le Tour d'Europe à vélo… couché
Gaël Madec et Ronan Michel, 26 ans l'un et l'autre, sont deux enfants
du pays qui s'apprêtent à vivre une aventure incroyable. Les copains
s’élanceront le 30 avril sur des vélos couchés pour un parcours de
deux ans et 30 000 km à travers une trentaine de pays d’Europe, pour
relier des sites que l’un et l’autre ne voulaient manquer pour rien au
monde. « Nous avions l'envie de cette aventure depuis le lycée, mais
le projet, nous le préparons depuis un an ». Équipés chacun de 20 kilos
de bagages, comprenant le matériel, la tente et le duvet, les deux
aventuriers souhaitent faire ce voyage à leur rythme, avec le moins
de contraintes possible. « Les vélos couchés font partie intégrante du
projet. C’est plus facile et ils sont propices à la conversation ».
Européens, nos deux voyageurs n’en restent pas moins bretons et
ont choisi de s’élancer le samedi 30 avril prochain, à l’occasion du
passage de la Redadeg à Bruz. Ils partageront ensuite leur expérience
auprès d’une classe bilingue du groupe scolaire Jacques-Prévert.
Vous pourrez également suivre leur carnet de voyage en ligne :
www.levirage.bzh
Venez encourager Gaël et Ronan pour leur départ officiel,
samedi 30 avril après-midi, plaine du Vert Buisson.
/ Numéro 194 / Avril 2016
06 actualités
Bruz reportages
Eichrom rayonne
Les laboratoires Eichrom sont l’une des pépites installées dans le quartier de Ker Lann.
Cette entreprise spécialisée dans les mesures de radioactivité vient d’annoncer
une innovation qui va lui permettre de se développer et de créer de nouveaux emplois.
L’entreprise est installée sur trois étages, au cœur du
campus de Ker Lann, rue Maryse Bastié. De l’extérieur,
face à ces discrets locaux, rien ne laisse penser que les
laboratoires Eichrom jouent aujourd’hui un rôle capital
en matière de technologie et de santé, en effectuant
pour leurs clients des analyses de radioactivité,
d’amiante, de chimie, etc. Ces mesures portent à la fois
sur des sites (installations industrielles, laboratoires
de recherche) et sur des échantillons. Peu de
personnes le savent, mais Eichrom
est régulièrement missionnée
par l’Agence régionale de santé,
pour vérifier que l’eau que nous
buvons, ici à Bruz, ne contient pas
de radioactivité. Elle effectue des
analyses similaires pour plus de 15
millions de citoyens européens.
Installée depuis 2003 à Bruz, Eichrom vient d’innover
en devenant le premier et seul laboratoire français
accrédité à réaliser des analyses d’amiante sur des
échantillons radioactifs. Concrètement, en France,
le parc nucléaire est constitué de 125 installations,
dont une trentaine est actuellement en cours de
démantèlement. Or, ces sites, construits au milieu du
siècle dernier, contiennent bien souvent de l’amiante. À
ce jour, aucun organisme n’était en mesure de quantifier
à la fois la présence d’amiante et de radioactivité, d’où
un frein réel au démantèlement, qu’Eichrom vient de
lever.
Recrutements pour accompagner la croissance.
Par l’innovation et la diversification de ses activités,
Eichrom affiche aujourd’hui une croissance à deux
chiffres, qui va lui permettre de renforcer encore sa
présence à Bruz. Ainsi, plus d’un million d’euros ont
été investis sur cette nouvelle branche d’activité (avec
le soutien de la Région Bretagne et
Rennes Métropole). L’entreprise
a également prévu de doubler la
surface de ses locaux (de 600m2
à 1100m2 d'ici à deux ans). Enfin,
une quinzaine d'embauches sont
prévues en 2016, pour passer
de 24 à 38 salariés. L’entreprise
recrute actuellement de bac+2 à bac+4 sur des profils
scientifiques et sur ses fonctions supports. « Pour ces
recrutements, nous pourrons tirer le meilleur parti
du campus, qui représente un vivier de compétences
très important », explique Patrice Letessier, directeur
général d’Eichrom et par ailleurs président de
l’association des entreprises de Ker Lann, EKLA.
www.eichromlab.com et sur Linked in ou viadeo
Des analyses de qualité
de l’environnement
pour 15 millions
de citoyens européens
actualités 07
Bruz reportages
Sport
Préparez-vous
pour la Redadeg !
La course en faveur de la langue bretonne
passera à Bruz samedi 30 avril à 14h30,
sur la plaine du Vert Buisson.
Rétro-passion :
20 000 m² pour
découvrir en famille
de magnifiques
véhicules anciens
loisirs
Salon Rétro-passion
Les associations Div yezh et Bruzhoneg sont mobilisées pour le succès de cette course.
La Redadeg est une course de relais qui a lieu tous les deux ans.
Festive, populaire et engagée, elle traverse la Bretagne, de jour
comme de nuit, pour symboliser la transmission de la langue
bretonne à travers les générations et les territoires. Pour
soutenir la pratique du breton, la Ville de Bruz participe en
achetant des kilomètres.
Cette année, entre le 29 avril et le 7 mai, la Redadeg reliera
Saint-Herblain à Locoal-Mendon. Sur le chemin, elle passera
par Bruz, en arrivant le samedi 30 avril vers 14h dans le quartier
de la Rabine. Elle reliera le centre-ville, rejoindra la plaine du
Vert-Buisson avant de filer vers Rennes.
Rejoignez le mouvement ! Que vous soyez coureur assidu,
bilingue breton, ou ni l’un ni l’autre, la Redadeg est faite
pour vous. Cette course défend le principe Brezhoneg ha
plijadur (langue bretonne et plaisir). On peut courir en famille,
entre amis ou collègues, déguisé, en musique, en rollers, en
poussettes ou à vélo… l’essentiel est de s’y amuser ! Pour
participer, nul besoin de s'inscrire. Il suffit de rejoindre le
parcours et de suivre le porteur du témoin.
À l’occasion du passage de la course, de nombreuses animations
seront proposées sur la plaine du Vert Buisson.
Samedi 30 avril, 14h30 - Plaine du Vert Buisson - Gratuit
Parcours sur www.ar-redadeg.bzh
Auto, moto et solex, venez découvrir
les trésors du véhicule à moteur, à
l’occasion de la septième édition
bruzoise du salon Rétro-passion,
organisé dimanche 3 avril au Parc
des expositions.
Véritable salon de l’automobile
ancienne, cet événement
rassemblera sur 22 000 m² plus de
60 clubs du grand ouest, ravis de
présenter au public de magnifiques
véhicules anciens.
Plus de 6 000 visiteurs sont attendus.
Les collectionneurs pourront trouver
un espace de vente de pièces de
collection. Cette année, les stands
des exposants feront la part belle à
"l'auto-moto au féminin".
Le succès tient notamment aux
associations qui font vivre ce salon,
parmi lesquelles l’association
Engrenage (organisatrice de
l’événement) et l’Amicale 504 au
sein de laquelle œuvre le Bruzois
Alain Le Henaff. « Nous souhaitons
que ce rendez-vous s’installe comme
une initiative familiale pour tous les
publics », témoigne Jean-François
Boisgerault, en charge du suivi du
salon.
Salon Rétro-passion.
Dimanche 3 avril
au Parc des expositions, à Bruz.
Entrée : 3€ (gratuit : -14 ans ou
chauffeurs en voiture de collection).
1700
kilomètres
seront parcourus en relais prendant la redadeg
/ Numéro 194 / Avril 2016
08 Grand angle
Dépenses de fonctionnement
700 000€
d'intérêts d'emprunt
8,4M€
de dépenses de personnel
3,7M€
de charges à caractère général
▪ Aménagement de la ville (1 590 000€)
▪ Animation, sport, culture (435 000€)
▪ éducation, jeunesse (967 000€)
1,5M€
de subventions
▪ Associations (984 000€)
▪ école de musique (277 000€)
▪ CCAS (160 000€)
▪ Piscine de la Conterie (159 000€)
2,4M€
d'autofinancement
▪ pour se désendetter
et investir
Nous construisons l'avenir avec
confiance, détermination et sérénité
Auguste Louapre
Dépenses
d'investissement
3M€
2.7M€
Développement de la ville
Remboursement
du capital de la dette
• Mise en accessibilité des bâtiments (200 000 €)
• Rénovation thermique du Groupe scolaire Jacques Prévert (200 000 €)
• Acquisition d’outils informatiques et de logiciels (100 000 €)
• Mise en conformité du chauffage (150 000€)
• Mise en place de la vidéo-protection (100 000 €)
Impôts locaux +6,7%
• Création de nouveaux espaces de jeux (95 000 €)
Malgré les efforts réalisés sur l’ensemble des
budgets, l’effort de désendettement dans
un contexte de diminution drastique des
dotations de l'État nécessite d’augmenter la
part communale des impôts locaux. C'est une
augmentation calculée au plus près du besoin au
regard de la situation.
• Aménagement du cimetière (60 000€)
• Aménagement d’un parcours sportif (20 000€)
• études et premiers travaux pour préparer le plan pluriannuel
d'investissement (100 000€) : aménagement de la ZAC Gare,
voie douce de la Seiche, piste cyclable à Pont-Réan,
plan de circulation...
Grand angle 09
Finances
Budget 2016
Le 21 mars, les élus ont adopté le budget 2016.
L’équipe municipale a dessiné une stratégie sur 10 ans pour assainir les finances de la Ville.
Le budget 2016 marque un tournant et vise à préparer l'avenir.
2015 a sans doute été l’une des années budgétaires
les plus difficiles pour notre commune. Face aux
conséquences redoutables de l’emprunt toxique,
la Ville a réalisé des efforts importants, en ajustant
certaines activités, en se recentrant sur les missions
essentielles et indispensables pour les Bruzois. Tous
les acteurs de la ville ont été mobilisés.
Le Conseil municipal a également voté une sortie de
son emprunt toxique. « La commune était malade
de ce prêt, analyse Auguste Louapre, Maire de Bruz.
La solution mise en place est le remède, mais nous
savons que la convalescence
va être longue avant que nous
puissions retrouver de réelles
marges de manœuvre. »
Une stratégie pour les 10
prochaines
années.
Outre
l’emprunt toxique, le contexte
budgétaire de la commune est
marqué par une forte baisse
des dotations de l’État. Celles-ci ont diminué de
300 000 € en 2015 et continueront de fondre à ce
rythme en 2016 et 2017. La ville risque également
d’être privée d’une partie de ses autres recettes
(fond de péréquation, subventions du Conseil
départemental…). Autant de risques pour les
ressources de la ville qui rendent nécessaire la plus
grande vigilance. Pour redresser la santé financière
de Bruz et redonner à la ville une capacité d’action,
les élus ont mis en place une stratégie budgétaire
pour la période 2015-2025. Celle-ci passe par
l’activation de quatre leviers :
La durée. En optant pour une stratégie sur 10 ans,
les élus font le choix de ne pas faire porter tous les
efforts sur une trop courte période.
L’investissement. Notre ville a des besoins
d’investissement
pour
accompagner
son
développement. Aussi, le niveau des dépenses
d’investissement va remonter à 2,2 millions d’euros
par an en moyenne.
Les économies. Pour assainir sa situation financière,
la Ville va poursuivre son travail de
réduction de certaines dépenses,
en optimisant l’organisation
des services municipaux et en
continuant à s’interroger sur les
activités essentielles.
Les recettes. Afin de limiter le
recours à l’emprunt et faciliter
son désendettement, la ville va
capter des ressources exceptionnelles (cessions de
terrain, solde de l’opération du Vert-Buisson, etc.).
Sans le recours à ces différents leviers, les différentes
prévisions estimaient qu’il aurait fallu augmenter
les impôts locaux de plus de 18%. Vincent Saulnier,
adjoint aux finances, se veut encourageant : « nous
avons la capacité de retrouver certaines marges
de manœuvre. L’épanouissement de notre ville, au
bénéfice des Bruzois, est un objectif partagé par
l’ensemble du Conseil municipal. »
"Les conséquences
de l'emprunt toxique
nécessitent de poursuivre
nos efforts"
les Priorités d’action pour 2016
Mettre en œuvre le plan de circulation et
engager les travaux de voirie
Favoriser le développement économique
et le soutien à l’emploi
Renforcer la protection des personnes
et des bâtiments par la mise en place de
nouveaux moyens
Mettre en place des partenariats
auprès du monde associatif pour
développer les actions autour de
l'animation et du patrimoine
élargir la capacité du multi-accueil
sur le temps du midi et développer les
activités du service jeunesse
Définir une nouvelle politique culturelle
Améliorer l'efficacité des services
par l'introduction de nouveaux outils
numériques
Mettre à disposition de nouvelles
aires de jeux et matériels de sport
/ Numéro 194 / Avril 2016
10 Vie municipale
Actualités
événement
Fête de l'enfance
La Ville de Bruz organise une journée
dédiée à l’enfance, samedi 23 avril.
L’objectif est de permettre aux parents
et à tous les Bruzois de découvrir
l’ensemble de l’offre à destination des
enfants sur le territoire, au cours d’un
moment convivial en famille.
La matinée sera consacrée aux moins de
six ans, avec la présence des structures
de petite enfance (multi accueil
municipal, multi accueil associatif,
micro-crèches) et des assistantes
maternelles. Les services de la Ville et
leurs partenaires seront présents pour
répondre à toutes les questions des
parents. Des ateliers motricité, éveil
musical, lecture, premiers secours et
cuisine seront proposés.
L’après-midi, place aux plus grands,
avec là encore les services de la Ville, et
la possibilité de découvrir les activités
et projets mis en place pour les enfants
et les jeunes. La journée se terminera
par un spectacle de musique.
Samedi 23 avril de 9h30 à 18h,
à l’Espace Vau Gaillard
développement durable
Défi familles
Le Défi « familles à alimentation positive » se poursuit. Au cours du
mois de mars, les participants à cette aventure ont profité des bons
conseils d’une diététicienne puis participé à un atelier culinaire pour
réaliser des recettes bio à moindre coût.
Hélène Jung et Jacques Dreyer font partie des 12 familles qui
s’engagent dans cette démarche. Bruz mag les a rencontrés
pour savoir comment ils vivaient cette expérience. « C’est tout
à fait intéressant, explique Jacques. Lors de la rencontre avec la
diététicienne, j’ai mieux compris l’intérêt d’associer les légumes
et les céréales, j’ai découvert dans quels aliments on trouvait des
vitamines spécifiques. Pour nous, le défi est aussi l’occasion de faire
de belles rencontres avec d’autres familles autour d’une question
qui nous intéresse tous. La convivialité est un point fort de cette
initiative. »
Abracada'TAP
Pas de petites
économies
Dans le cadre du projet « zéro
gaspillage/zéro déchet », Rennes
métropole et la Ville de Bruz
organisent un cycle d’animations
autour des économies. Ce programme
s’ouvrira par un atelier « cuisine,
quizz et plantation d’aromates » le
23 avril à l’Escale, pour apprendre à
accommoder les restes du frigo et
découvrir les astuces pour éviter le
gaspillage alimentaire. En mai, vous
découvrirez comment customiser
vos vêtements et relooker vos
meubles. Une exposition sur la
consommation d'eau sera également
visible en mairie. En juin, un atelier
de réparation de vélos avec balade et
marquage bicycode est programmé en
partenariat avec la Bicyclette bruzoise.
« Pas de petites économies ».
Premier rendez-vous samedi 23 avril
à 15h à l’Escale.
Programme complet : www.ville-bruz.fr
« Y’a un truc. - Oui, mais lequel ? ». Cette question, 18 jeunes de CP
et CE1 de l’école Jacques Prévert se la sont posée régulièrement,
pendant leurs temps d’activités périscolaires consacrés à la magie.
Au cours du mois de mars, à la Médiathèque, les enfants ont pu
découvrir la magie par les livres, les images et même en rencontrant
un magicien, un vrai de vrai. Adrien Marchand, 19 ans, membre du
très honorable Cercle des magiciens de Bretagne (et par ailleurs
étudiant à Ker Lann) est venu leur montrer quelques-uns de ses
tours. Une heure et demie au cours de laquelle les enfants ont vu
des cartes se téléporter dans des citrons, de l’eau se figer dans des
bouteilles et des balles se multiplier. Quelques jours plus tard, pour
conclure ce cycle d’ateliers, les enfants ont organisé un spectacle au
Grand Logis pour leurs parents.
Vie municipale 11
Actualités
Seniors : rejoignez
le Prix Chronos
La Médiathèque de Bruz participe à l’édition
2016/2017 du Prix Chronos de littérature.
Elle recherche 20 seniors volontaires pour partager
des moments avec des enfants autour de la lecture
et du parcours de vie.
La Ville de Bruz est partie prenante du Prix Chronos, créé par la
Fédération nationale de Gérontologie qui permet à des enfants
et des aînés de devenir les jurés d’un prix littéraire. Cette année
encore, des Bruzois de plus de 60 ans, des résidents de l’EHPAD, de
la Girandière et des élèves de CE2 des groupes scolaires de la ville
seront amenés à lire puis à choisir leur album ou roman préféré
parmi une liste d’ouvrages qui leur sera proposée. La conclusion
de cette démarche interviendra en juin 2017 avec l’organisation
d’une élection, au cours de laquelle chacun votera pour son
ouvrage préféré.
« Grandir, c’est vieillir, vieillir c’est grandir ». Particularité
importante du Prix Chronos, les ouvrages proposés portent
exclusivement sur le thème du parcours de vie et des relations
entre les générations. Car, au-delà de l’objectif de la lecture, le
Prix Chronos est aussi l’occasion, pour les jeunes et leurs aînés, de
se rencontrer et de parler de littérature autrement. « Au fil des
rencontres et des lectures, des liens se créent entre les participants,
explique Marie-Pierre Rête, référente de cette action de médiation
à la Médiathèque municipale. Parfois, les participants ne parlent
plus du tout de livre, mais se mettent à échanger autour de la
jeunesse, de la vieillesse, des relations entre les générations, du
parcours de vie, ou de la maladie. Autant de thèmes sur lesquels
les plus âgés comme les plus jeunes sont désireux d’échanger. Cela
donne des moments très forts. »
Rejoignez l’aventure. La Médiathèque de Bruz recherche
actuellement 20 personnes âgées de plus de 60 ans, sensibles
aux liens intergénérationnels. Vous êtes disponible de septembre
2016 à fin février 2017, vous avez envie de rencontrer des enfants
et de partager votre expérience ? L’aventure du Prix Chronos est
faite pour vous !
En bref
Bienvenue à Bruz
L’accueil des nouveaux Bruzois
redémarre. Samedi 30 avril
prochain, le Maire et les adjoints
de la ville accueilleront les quelque
330 familles arrivées dans notre
ville en 2015, au cours d’un temps
d’échange convivial.
Deviens programmateur
de blind test !
La Ville recherche des jeunes
volontaires pour participer à
l’organisation d’un blind test ado/
adultes pour la Fête de la musique.
Objectif : composer une playlist
pour permettre à des habitants
de jouer à deviner le plus de
chansons. Un bon blind test, cela
se prépare. Aussi, la Médiathèque
et le service Jeunesse de la
Ville proposeront aux jeunes
volontaires tout un programme
d’actions (par exemple : visite
de la radio Canal B, participation
à un blind test, recherche de
musiques…), pour les aider à
réaliser la meilleure animation.
À Bruz, la fête de la musique se
déroulera samedi 18 juin.
Service jeunesse : 02 99 05 30 63
les
radars
vous alertent
Rue du 8 Mai 1944
Inscriptions : mariepierre.rete@ville-bruz.fr - 02 99 05 30 60
50
30
33,4%
7,2%
42,6%
13,6%
0
80
1,1%
2,1%
100
mesures effectueés en janvier et février 2016
Bilan : 41,7% des conducteurs ne
respectent pas la limitation sur ce
secteur. Les dépassements constatés
sont, pour la plupart, inférieurs à
10km/h.
/ Numéro 194 / Avril 2016
12 Culture
coups
de cœur
des libraires
Chaque mois, les librairies bruzoises
nous présentent leurs coups de cœur.
Découvrez la sélection d'avril
la cabane à lire
« Les ombres de Kerohan »
Viola, 12 ans, et son frère Sebastian viennent de perdre leur mère quand leur père
les envoie dans le manoir de leur oncle, que l'on dit très riche, en Bretagne. Mais ce
manoir semble presque inhabité et la nuit des choses y rôdent. Pour tromper leur
ennui, les enfants voudraient bien sortir de la propriété mais on le leur interdit. Un
manoir angoissant, une ambiance pesante,… et des korrigans. Il faudra attendre la
toute fin du roman pour savoir le fin mot de l'histoire. L'atmosphère mystérieuse
et un peu angoissante plaira aux téméraires dès 10 ans.
N.M. Zimmerman - éditions Ecole des loisirs - 15,50€
LA CABANE à lire
16 place Marcel Pagnol - 35170 Bruz
Tél. 02.23.50.35.85
« L'histoire vraie des grandes photos depuis 1965 »
20 photos que tout le monde connaît, elles ont fait le tour du monde. Une
première partie décrypte techniquement et esthétiquement la composition de
l'image, puis une deuxième est consacrée aux coulisses : les circonstances de la
prise de la photo, son « histoire vraie ». Cet ouvrage nous met en garde contre
l'utilisation de l'émotion facile, il nous oblige à un « pas de côté », à questionner
la légende. Pour adolescents et adultes, à partir de 10 ans.
David Groison et Pierangélique Schouler - éditions Actes Sud Junior - 16,50 €
page 5
« Underwater, le village immergé »
Alors que l’été s’annonce caniculaire, Chinami, une collégienne japonaise,
s’apprête à vivre des vacances hors du temps. Après s’être évanouie, elle se réveille
au bord d’une rivière où elle fait la connaissance de Sumio et de son père, seuls
habitants d’un village déserté. Où est-elle ? Et pourquoi ces inconnus et ce village
lui semblent tellement familiers ? À la croisée du « Voyage de Chihiro » et de
« Quartier lointain », le village immergé nous entraîne dans un univers onirique
et paisible à la découverte d’un drame familial.
Yuki Urushibara - Latitudes - 15.00€
PAGE 5
5 place de Bretagne - 35170 Bruz
Tél. 02.99.52.67.40
« La veillée »
Marie, amie d’enfance de Sébastien, se propose d’accompagner ce dernier pour
veiller son père qui vient de mourir. Une nuit d’émotions, pleine de confidences,
d’aveux, de rires, de larmes et de rebondissements. Un roman sur l’amitié, sur ce que
nous savons, ou pas, de nos parents, sur nos rêves, réalisés ou non… Des personnages
attachants, sans pathos, qui nous touchent et résonnent longtemps en nous !
Page5 aura le plaisir de recevoir l’auteur le vendredi 22 avril.
Virginie Carton - Stock - 18.00€
la médiathèque
Rencontre avec Alexandre Feraga
Vent de printemps dans les magazines
En 2014, paraissait son premier roman « Je
n’ai pas toujours été un vieux con ». Avec « La
Femme comète », Alexandre Feraga nous
emmène dans un autre univers et aborde
les relations familiales ainsi que des sujets
de société des plus actuels. Ne ratez pas la
chance d’échanger en direct avec un auteur !
En collaboration avec la librairie Page 5
Mardi 5 avril à 20h30, accès libre,
réservation conseillée au 02 99 05 30 60.
Des magazines sur des sujets variés, ce
n’est pas nouveau à la médiathèque.
Mais de temps en temps, un titre s’éteint,
un autre apparaît…
Côté actualité, connaissez-vous « La Revue
dessinée » ? 200 pages de reportages
et documentaires tout en BD de qualité
tous les trois mois. Côté pratique, deux
nouveaux titres : « Maison et travaux »
sur l'univers de la rénovation et de
l'aménagement, et « Jardin pratique »,
autre titre fait par des jardiniers pour
des jardiniers. Côté jeunesse, saluons
l’arrivée de « Papillote : la cuisine des
petits chefs ». Les magazines sont
empruntables. Seul le dernier numéro
reste toujours à lire sur place.
Prenez le temps de découvrir la presse à
la médiathèque, que vous soyez adhérent
ou non !
les p'tits bruzois 13
Les fanfares arrivent...
Chaque mois, Bruz mag t'invite à te pencher sur ce qui se passe dans ta ville.
En mai, Bruz accueille les Grands Prix Nationaux de musique.
Qu'est ce qu'une fanfare ?
à l'origine, au XIXe siècle, c'est une musique
jouée par une troupe de soldats pendant
les défilés militaires. Aujourd'hui on
défile encore dans les rues en
marchant mais c'est devenu une
musique très entraînante que
des groupes amateurs jouent
lors de fêtes populaires.
Une musique de super-héros
Tu penses que tu ne connais pas d’airs
de fanfare ? Pourtant, le cinéma utilise
très souvent des fanfares pour jouer
ses musiques, surtout dans les films
d’aventures héroïques. C’est le
cas des musiques de Superman,
Indiana Jones ou Star wars.
Les instruments
Dans une fanfare, on trouve
principalement des instruments de
la famille des cuivres (cor, trompette,
trombone...) des percussions (grosse
caisse, tambours...) et quelques bois
(saxophone, clarinette, hautbois...).
L'ensemble est très joyeux et fait beaucoup
de bruit !
Et ailleurs ?
La Nouvelle-Orléans, une
grande ville du sud des EtatsUnis, est très connue pour ses
fanfares de Jazz qui se déplacent pour
toutes sortes d’événements.
EN FANFARE à BRUZ !
Les 13, 14 et 15 mai, dans le cadre des Grands Prix
Nationaux de musique, avec le soutien de la FSCF
(fédération sportive et culturelle de France), la
Jeanne d'Arc de Bruz accueille 32 groupes de
percussions, orchestre harmonique et fanfares.
Au programme, concerts, déambulations,
compétitions en groupe ou en individuel,
aubades sous les fenêtres des maisons de retraite,
la musique va retentir partout !
Tu pourras applaudir tous ces musiciens, presque
1300 ! Car ils défileront samedi après-midi dans
les rues de la ville. Ne manque pas "Percujam",
jeune groupe très original, qui entraînera le
public sur des rythmes rock, soul et reggae.
Grands prix nationaux de musique.
Organisé par la JA Bruz. Les 13, 14 et 15 mai
Espace Jeanne d'Arc, 2 Esplanade Colette Besson
/ Numéro 194 / Avril 2016
14 tribune libre
événement
Bruz active et entreprenante - Majorité
maigret mène l'enquête...
Prenant ses fonctions en 2014,
notre majorité eut l’idée de
reprendre un projet évoqué
par l’équipe précédente et
estimé, par elle, à 20 000
euros : doter la ville d’un logo
et d’une charte graphique. Les
études furent lancées, les prix
négociés et le projet mené à
son terme. La minorité voulut
logiquement en savoir le coût.
2040 euros pour le logo et 3300
euros pour la charte graphique
lui fut-il répondu. Pourtant
cette information n’eut point
le don de calmer les doutes
et c’est ainsi que l’agence que
nous avions choisie reçut un
appel téléphonique d’une
personne voulant connaître le
prix d’un logo. Un logo n’est
pas un produit manufacturé
et l’agence voulut en savoir
plus sur le projet souhaité
et connaître aussi le nom de
l’appelant… qui raccrocha
immédiatement… Un numéro
s’étant affiché il fut facile de
recourir à l’annuaire inversé
et de découvrir que cet appel
provenait d’un membre de la
minorité bruzoise. Un Maigret
au bien petit pied… Cette
péripétie est à la fois un peu
pitoyable et un brin cocasse.
Toutefois, au-delà, elle fait
naître certaines interrogations.
Comment penser que nous
aurions pu communiquer
d’autres chiffres que ceux
figurant sur les devis ou factures
soumises à la trésorerie ? « On
pense souvent des autres
comme de soi-même » dit un
proverbe ! Alors, faudrait-il
en déduire qu’il était d’usage
de manipuler les chiffres
en d’autres temps ou de les
dissimuler sous de savants
montages ? Nous pensons que
non ! En ce qui nous concerne,
chacun doit savoir que telles
ne sont point nos méthodes.
Alors, la minorité, constructive
ou inquisitrice ?
Bien vieillir avec
l'ostéopathie
conférence
L’association clinique et recherche de l’Institut d’ostéopathie
de Rennes organise une conférence-débat sur le thème du
« bien vieillir avec l’ostéopathie ».
Au cours de cette rencontre, vous aurez la possibilité d'être
conseillé par des ostéopathes et des professionnels de santé
autour notamment des thèmes de l'équilibre, des troubles
de la marche, de l'arthrose, des rhumatismes, ou encore du
mal de dos.
Mardi 19 avril à 20h, auditorium d'Aurea. Gratuit.
www.osteo-rennes.fr
Pâques à l'Escale
loisirs
Le comité d’usagers de l’Escale organise un après-midi festif
à l’Escale, pour fêter Pâques. Au programme, la réalisation
d’une fresque collective encadrée par l’artiste Fatima
Rahmane, des ateliers pâtisserie avec réalisation de nids et
un goûter partagé !
Mercredi 6 avril à 14h30, l’Escale. Gratuit.
Printemps de l'ECAM
festival de musique
© Adèle et émilie Photographes
En application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février
2002, cet espace est réservé à l’expression de la majorité et de
la minorité du conseil municipal.
Bruz innovante et solidaire - Minorité
Plan de circulation :
des avancées intéressantes,
et un sujet éludé
La majorité a fait travailler le
bureau d'études SORMEA pour
élaborer un plan global de
circulation qui a été présenté
en réunion publique le 2 mars
2016.
De ce qui a été dit, nous
retiendrons des avancées :
– la création d'une « zone
de rencontre » autour de la
place Joly et les réductions
des traversées de cette place
qui devraient favoriser les
déplacements « actifs » (à pied
ou en vélo). Nous espérons
que les aménagements futurs
rendront aux piétons les
espaces occupés aujourd'hui
par des stationnements, dès
que le parking Pagnol et ses 150
places sera opérationnel.
– l'instauration de nombreux
sens uniques ; outre la
redistribution de la circulation,
cela permet d'aménager des
trottoirs plus larges, des pistes
ou bandes réservées aux vélos
et des places de stationnement.
Certaines rues ne pourront pas
accueillir les trois, espérons que
les arbitrages ne seront pas en
faveur du tout voiture.
Si toutes les problématiques
liées à la circulation et au
stationnement de voitures dans
le centre-ville ont été abordées,
pas un mot n'a été dit sur les
transports en commun : quels
seront les circuits des lignes
existantes, quels arrêts, quelle
durée des trajets, sachant que
le passage de l'avenue Jan vers
la rue Pagnol ne serait plus
possible ?
Les indispensables négociations
avec les services de Rennes
Métropole et de Kéolis devront
permettre de conforter l’offre
dont disposent déjà les Bruzois
pour des transports en commun
rapides et pratiques.
En attendant les derniers
arbitrages et les premières
réalisations, des commentaires
plus complets sont sur notre
blog :
http://bruz-innovante-et-solidaire.
over-blog.com/
Né au départ pour clôturer un tournoi sportif au sein
de l'ECAM, ce festival est devenu la plus importante
manifestation du campus de Ker Lann. Une soirée de
concerts, et pas moins de 1200 festivaliers attendus lors de
cette quatrième édition bénéficiant d'une programmation
originale. Vous pourrez ainsi découvrir les deux gagnants du
concours « éclosion » et une programmation variée allant
de l'électro (duo Flicflac, DJ Midside) au Reggae (Mandinka
warrior). Bon à savoir, la plus grande partie des bénéfices de
la soirée est reversée au profit de l'association humanitaire
de l'école, P2M.
Samedi 23 avril, 600 premières places à 16€.
Puis, 18€. Renseignements : www.ecam-rennes.fr
état civil
NAISSANCES - Février : 05/02 Jules LUCAS - 06/02 Antoni
KONOBRODZKI - 10/02 Aaron HUTTEAU - 21/02 Louise COUTY
MARCINKZAK - 22/02 Evann ROBIDOU - 22/02 Timéo PASCO
Mariages - Février : 27/02 Priscilla HENON et Florian
SOLAS-BERNARD - Mars : 12/03 Hélène COQUATRIX et
Samir MOULA
DÉCÈS - Février : 17/02 Henri RACAPÉ, 88 ans - 19/02
Valérie FABER, 54 ans - 20/02 André RICHARD, 68 ans
Mars : 09/03 Marie DEROUET née VALLÉE, 68 ans - 11/03
Franck DURAND, 44 ans - 14/03 Léonie DELAMARRE née
LESNÉ, 94 ans
le grand logis 15
agenda bruzois
Pâques à l'Escale
MERCREDI 6 AVRIL L’Escale, 14h30
Fest Noz
SAMEDI 9 AVRIL Gallos du Boël / Leizig,
Espace Vau Gaillard
TOURNOI NATIONAL
Bloodbowl / Breizhbowl
SAM. 9, DIM. 10 AVRIL, Les Hussards
d'Isengard, Maison des associations
Dimanche du kiosque
DIMANCHE 10 AVRIL
Honoré Capsule, place du Dr Joly, 10h30
Conférence
Les conflits
au Moyen-Orient
MARDI 12 AVRIL
Université du Temps Libre, maison des
associations, 14h30
Retour à Reims : © Simon Gosselin
Je n'ai pas peur: © Pascal Pérennec
le grand logis
retour à reims
Bourse aux jouets
de Didier Eribon / Théâtre 1h15
Mise en scène et adaptation Laurent Hatat / Cie Anima Motrix
Assistantes maternelles de Bruz,
Espace Vau Gaillard, 9h30
Retour à Reims c’est un grand livre, utile, du sociologue Didier Eribon. Il
raconte comment il est revenu à Reims trente ans après avoir rompu tout lien
avec sa famille.
Une histoire intime où il est question de domination, de classes sociales,
d’identité, de sexualité et de politique.
Retour à Reims, c’est aussi un spectacle sensible : les réflexions et les dialogues
d’une mère et son fils, une relation passionnante que nous donne à voir et
entendre le jeu de deux excellents acteurs dans une très belle mise en scène,
sobre et épurée, à la conjonction de la pensée et de l’émotion.
Retour à Reims : 21 et 22 avril, 21h dans le cadre du Festival Mythos
SAMEDI 16 AVRIL
Repas des classes 5 et 6
DIMANCHE 17 AVRIL,
Espace Vau Gaillard, 10h30
Journée de l'enfance
SAMEDI 23 AVRIL
Espace Vau Gaillard, Espace Gauguin, 9h30
Braderie vêtements
enfants
DIMANCHE 24 AVRIL,
Fête l’école buissonnière,
élem. publique Vert Buisson, 10h-13h
Loto
VENDREDI 29 AVRIL
ALB Basket, Espace Vau Gaillard, 20h30
Tournoi annuel judo
SAMEDI 30 AVRIL
Judo club bruzois, salle Éric Tabarly
COURSE PEDESTRE
Redadeg 2016
SAMEDI 30 AVRIL, Ar Redadeg,
plaine du Vert Buisson, 14h30
je n'ai pas peur
théâtre / marionnettes - tro-héol
martial anton et daniel calvo funes
Durant l’été 1978 en Italie, un jeune garçon de neuf ans, Michele, fait la
course avec les autres enfants du village. Il perd et doit s’acquitter d’un gage :
traverser une vieille demeure en ruines. Lors de son expédition, il découvre
un enfant du même âge, enfermé dans un trou. Il garde le secret, essaie de
comprendre et revient voir cet étrange enfant apeuré qui parle du Seigneur
des vers... Au côté de Michele, nous naviguons entre le monde des enfants
incarnés par des marionnettes manipulées avec talent et celui des adultes
joués par les comédiens. à partir du roman best-seller de Niccomo Ammaniti,
la Cie Tro-héol a créé un récit initiatique terrible et haletant.
La diffusion de ce spectacle bénéficie du soutien financier de Spectacle Vivant
en Bretagne.
Je n'ai pas peur : jeudi 28 avril - 14h (scolaires) / vendredi 29 avril - 10h
(scolaires) & 20h30 / Jeune public à partir de 10 ans - 1h25
Journée yoga
SAMEDI 30 AVRIL, Asso. bruzoise de
yoga, Maison des associations
/ Numéro 194 / Avril 2016
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
6 461 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler