close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bassin d`emploi d`Arles, Salon-de-Provence

IntégréTéléchargement
SERVICE STATISTIQUES, ETUDES, EVALUATIONS
AVRIL 2015
Enquête annuelle
Besoins en Main-d’Œuvre 2015
Bassin d’emploi
d’Arles, Salon-de-Provence
Agriculture
66% des intentions d’embauche sont concentrées
sur les 15 métiers les plus recherchés
Arts-spectacle
Hôtellerie-restauration
Services aux entreprises
Nombre de projets
Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
Services à la personne
et à la collectivité
Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs
Vente-commerce
Serveurs de cafés, de restaurants 629
(y compris les commis)
9 900
projets de recrutement
26,8 %
de recruteurs potentiels
33 %
de projets de recrutement
jugés difficiles
60 %
des projets de recrutement
concernent du personnel
saisonnier
1 290 projets de recrutement
pour les agriculteurs salariés,
ouvriers agricoles
Le bassin d’emploi d’Arles-Salon
procure près de 6% des projets de
recrutement de Paca avec 9 900
intentions d’embauche.
Le caractère saisonnier des projets
de recrutement est plus prononcé
qu’au niveau régional (60% des
intentions contre 49% en Paca).
Le ressenti des difficultés de
recrutement est légèrement
supérieur à celui du niveau
régional : 33% contre 31% en Paca.
Saisonnalité
18%
97%
7%
832
96%
19%
Professionnels de l'animation socioculturelle 661
(animateurs et directeurs)
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
En bref …
D
ifficultés ressenties
1 558
54%
38%
83%
30%
411
58%
58%
Cuisiniers405
Agents d'entretien de locaux 348
(y compris les ATSEM)
Employés de l'hôtellerie
14%
50%
337
260
68%
181
Employés de libre-service
138
21%
77%
92%
4%
Artistes (en musique, danse, spectacles, 151
y compris les professeurs d'art)
Vendeurs en habillement, accessoires 149
et articles de luxe, sport, loisirs et culture
57%
31%
35%
Aides-soignants (médico-psycho., 218
auxiliaires de puériculture, assistants médicaux…)
Maraîchers, horticulteurs salariés
84%
21%
Ouvriers non qualifiés de l'emballage 267
et manutentionnaires
Aides à domicile et aides ménagères
86%
17%
32%
18%
69%
79%
55%
Deux intentions d’embauche sur trois (66%) sont concentrées sur les quinze métiers les plus
recherchés. Ces 15 métiers présentent un ressenti de difficultés à recruter (28%) inférieur à celui
l’ensemble des 200 métiers du questionnaire (31%). En revanche, la saisonnalité des 15 métiers est
nettement plus prononcée : 74% des projets de ces 15 métiers sont saisonniers contre 60% pour
l’ensemble des 200 métiers du questionnaire.
Parmi ces 15 métiers, ceux de l’agriculture comptent parmi les plus recherchés avec près de quatre
projets sur dix. Les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles et le viticulteurs, arboriculteurs salariés,
cueilleurs représentent les métiers les plus recherchés en 2015 au sein du bassin d’Arles-Salon
(respectivement 16% et 8% de l’ensemble des 9 900 intentions d’embauche).
Suivent les métiers de l’hôtellerie-restauration, des services à la personne et à la collectivité, des
services aux entreprises, de la vente-commerce et des arts-spectacle qui clôturent les branches
d’activité les plus représentées.
En croisant les critères de métiers les plus recherchés avec la difficulté de recrutement et les
emplois les moins saisonniers, les métiers qui ressortent au sein du bassin d’Arles-Salon sont :
• les aides à domicile et aides ménagères avec 177 postes jugés difficiles (2% des intentions),
• les ouvriers qualifiés du magasinage et de la manutention (caristes, préparateurs commandes…)
avec 84 postes jugés difficiles (0,8% des intentions),
•les ouvriers non qualifiés de la métallerie, serrurerie, montage et réparateurs avec 70 postes
jugés difficiles (0,7% des intentions).
Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur
Quels établissements envisagent de recruter en 2015 ?
Répartition par secteur d’activité
de l’établissement
30,5%
IAA* et primaire
Industrie manufacturière
Construction
Commerce
Plus de la moitié des projets de recrutement
(52,5%) sont liés à l’activité des services. Les
neuf principaux métiers recruteurs de ce
secteur font partie des quinze métiers les
plus recherchés (l’hôtellerie-restauration,
les services à la personne et à la collectivité,
les services aux entreprises et les artsspectacles).
Les autres projets relèvent principalement
du primaire et des IAA pour plus de
trois intentions de recrutement sur dix
(30,5%) : quatre des cinq principaux
métiers de ce secteur font partie des quinze
métiers les plus recherchés.
3%
4%
10%
Services
52,5%
* Industries Agroalimentaires
100 à 199
salariés
4%
200 salariés
et plus
7%
50 à 99
salariés
6%
Répartition par taille de l’établissement
0 salarié
24%
20 à 49
salariés
9%
Les établissements projetant de recruter en 2015 sont principalement ceux
de 1 à 4 salariés (26% des intentions), les établissements sans salarié (24%
des projets), ceux de 10 à 19 salariés (13%) et ceux de 5 à 9 salariés (11%
des intentions).
Les établissements de moins de 10 salariés représentent plus de six projets
d’embauche sur dix (61%) au sein du bassin d’Arles-Salon.
Les établissements de 100 salariés et plus expriment la volonté de recruter
plus d’une intention sur dix (11%) en 2015.
10 à 19
salariés
13%
5 à 9 salariés
11%
1 à 4 salariés
26%
Quelles familles de métiers seront recrutées en 2015 ?
Fonctions d’encadrement
Fonctions administratives
5%
2%
Fonctions sociales et médico-sociales
11%
Fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services
Autres techniciens et employés
37%
1%
Ouvriers de la construction et du bâtiment
Ouvriers des secteurs de l’industrie
4%
5%
Autres métiers (transport, manutention, agriculture)
35%
Direction régionale Pôle emploi Paca
Service Statistiques Etudes Evaluations – Avril 2015
La reproduction des informations
contenues dans ce document est autorisée,
sous réserve d’en mentionner la source
(Pôle emploi Paca).
Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur
La principale famille de métiers au sein du
bassin d’Arles-Salon est liée à la vente, au
tourisme et aux services pour près quatre
intentions d’embauche sur dix (37%).
Les métiers déjà cités précédemment
comme ceux de l’hôtellerie-restauration, de
l’entretien des locaux et de l’aide à domicile
contribuent au bon positionnement de cette
famille.
Puis, viennent d’autres métiers liés à
l’agriculture, à la logistique ou aux transports
pour plus d’une intention d’embauche sur
trois (35%) comme :
• les ouvriers agricoles,
• les viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs,
•les ouvriers qualifiés ou non de la
manutention et du magasinage.
Les fonctions sociales et médico-sociales
comptent pour plus d’un projet d’emploi sur
dix (11%).
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
135 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler