close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
-
14 avril 2016 –
L’AFPAC, favorable au projet d’arrêté relatif à la programmation
des capacités de production d’énergie renouvelable
L’AFPAC se réjouit des objectifs, dédiés aux pompes à chaleur, qui se déclinent dans le projet d’arrêté
relatif à la programmation des capacités de production d’énergie renouvelable.
Production d’énergie
31 décembre 2013
1 600 ktep
31 décembre 2018
2 200 ktep
31 décembre 2023
Option basse : 2800 ktep
Option haute : 3200 ktep
Ces objectifs, qui sont repris dans ce texte, avaient été dévoilés dans le projet de PPE (Programmation
Pluriannuelle de l’Energie) soumis au comité de pilotage de Novembre 2015.
Avec ces perspectives, on peut espérer une « montée en biseau » des ventes annuelles de PAC vers un
objectif qui pourrait atteindre en 2023 : 115 à 170.000 PAC Air-Eau et géothermiques, 410 à 475.000
PAC Air/Air, et 130 à 190.000 CET, tous marchés confondus, y compris les renouvellements d’équipements.
On est sur une progression de 50 à 100% sur 8 ans (hors PAC air/air), soit une progression annuelle entre
5 et 10 %
Face à ces chiffres, l’AFPAC retient les prévisions de parc suivantes parmi les technologies qui
s’imposent :
Résidentiel individuel
Nombre de PAC
PAC air-eau et
géothermie
PAC air-air
CET
2014
2018
Scénario bas
2023
Scénario haut
2023
740 000
1 030 000
1 300 000
1 550 000
1 150 000
1 300 0000
1 450 000
1 525 000
200 000
485 000
875 000
975 000
Résidentiel collectif
Nombre de PAC
2014
2018
Scénario bas 2023
Scénario haut
2023
PAC air-air
500 000
560 000
610 000
650 000
CET
10 000
65 000
265 000
330 000
Viendront s’ajouter d’autres technologies plus minoritaires en cours de développement, telles que la PAC
air-eau ou géothermie collective, la PAC air-air en plénum, la PAC hybride collective, la PAC gaz et la
production d’ECS collective par PAC.
Service de presse
Anne-Frédérique GAUTIER
Vice-Présidente de l’AFPAC chargée de la Communication
01.42.93.52.25 –06.09.85.54.41 contact@afpac.org
Tertiaire
Nombre de PAC
PAC air-air
2014
2018
Scénario bas 2023
Scénario haut
2023
3 000 000
3 320 000
3 700 000
3 800 000
Viendront s’ajouter d’autres technologies, telles que le roof-top, le DRV, la géothermie, la PAC air-eau
centralisée, la PAC gaz.
L’AFPAC attire l’attention sur le fait que la croissance actuelle des ventes de pompes à chaleur est
uniquement liée à son développement en construction neuve - en particulier en maison individuelle - grâce
aux effets de la RT 2012. Les placements se font aujourd’hui à 70% dans le neuf et à 30% dans l’existant.
Sachant que la pompe à chaleur a atteint sa part potentielle sur le marché du neuf, les objectifs ambitieux
inscrits dans le projet d’arrêté ne pourront être remplis que si le marché de la rénovation redémarre
fortement.
Sans soutien conséquent à l’investissement, les PAC pénétreront difficilement le marché de la rénovation.
Malgré des facteurs économiques peu favorables actuellement, la progression sur ce marché d’ici 2018 ne
sera possible que grâce à l’accompagnement du CITE qui ne doit pas être remis cause dans le cas des
seules PAC, tel que c’est envisagé dans le projet de PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) soumis
au comité de pilotage de novembre 2015.
Service de presse
Anne-Frédérique GAUTIER
Vice-Présidente de l’AFPAC chargée de la Communication
01.42.93.52.25 –06.09.85.54.41 contact@afpac.org
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
386 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler