close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CHROMOSOMES DE GERBILLINAE. GENRES

IntégréTéléchargement
CHROMOSOMES DE GERBILLINAE.
GENRES TATERA ET TATERILLUS
par
Robert MATTHEY
Tatera valida Bocage a un nombre diplo'ide de 52 correspondant ä un
Nombre fondamental (N. F.) de 68. Chez T. nigricauda Peters, 2N = 40,
N. F. = 70. Trois especes de Tatenllus provenant respectivement <TAbyss inie, de Mauritanie et du 8 ^1 ont oto de term i noes provisoirement comme
T. emini, Th., T. nigeriae Th. et T. gracilis Th. Leurs formales chromosomiques sont tres difforentes : T. emini : 2N = 44, N. F. = 68. T. nigeriae :
2N = 30, N.F. = 40. T. gracilis : 2N = 23 (rf), N. F. = 46 (rf). Cette
derniere espece est done dotoe de chromosomes sexuels multiples dont le
type, en absence de documentation relative ä la femelle, ne peut ßtre precise".
Dans le genre Tatera, Involution chroraosomique a precede" essentiellement
de fusions centriques, alors que son cours, pour le genre Taterillus, est
beaucoup plus complique* et incompatible avec l'opinion de certains Taxonomistes (Ellerman, 1941 ; Walker, 1964) selon laquelle il n'y aurait qu'une
seule espece de Taterillus.
INTRODUCTION
J'ai montre (1957) que les especes du genre Meriones, difficiles ä
distinguer selon les criteres de la Taxonomie morphologique, etaient
parfaitement caracterisees par leurs formules chromosomiques, les
nombres diploides etant de 42, 44, 60 et 72. Divers travaux sur lesquels je reviendrai montraient que, dans d'autres genres de Gerbillinae, les Tatera et les Gerbillus, il existait une grande diversite
de caryotypes, la Cytogenetique apportant un critere precieux a la
reconnaissance d'especes morphologiquement tres voisines.
Aussi ai-je accepte volontiers d'examiner un certain nombre de
Gerbttlinae africains que le Dr F. Fetter (Museum national d'Histoire naturelle, Paris) avait re§u d'Ethiopie, de Mauritanie et du
Senegal et dont il avait entrepris Tetude.
Parmi ces Rongeurs, il y avait deux especes de Tatera et trois
de Taterillus. Malheureusement, seul T. nigricauda otait represente
par des individus des deux sexes. II s'ensuit que, pour les quatre
autres especes, Pidentification des chromosomes sexuels n'a pu etre
etablie que par analogic. Cependant, comme chez tous les Gerbil-
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
CHROMOSOMES DE TATERA ET TATERILLUS
523
linae etudies ä ce jour le type de chromosomes sexuels est le mgme
— X submetacentrique ä bras subegaux,
submetacentrique ä
bras tres inegaux — abstraction faite des deux cas connus ou il
y a des chromosomes sexuels multiples (Gerbillus pyramidum,
Matthey, 1952 ; G. gerbillus, Matthey, 1954 ; Wahrman et Zahavi,
1955), les interpretations que je propose sont tres probablement
valables.
La determination des Taterillas a ete assumee par le Dr Fetter
qui, bien que pouvant s'aider, pour l'ouest africain, des travaux
de Rosevear (1969), a rencontre des difficultes. Pour la forme de
lOmo (Abyssinie), qu'il rapporte a emini Th., il hesite cependant
a exclure totalement la reference ä harringtoni Th. L'espece mauritanienne correspond assez bien ä nigeriae Th. Quant au Tatenllus
senegalien, ce serait un gracilis Th., encore que ses grandes dimensions ne parlent pas en faveur de cette ditermination que Fetter
adopte, faute de mieux et a titre provisoire.
TECHNIQUE
L'animal est sacrifie 90 minutes apres injection intraperitoneale d'une
solution de Colcamide ä 1/1000 (environ 0,5 cc pour 40 gr.). Gonades et rate
sont de*coup£s en menus fragments dans une solution ä 1/1000 de citrate de
soude ou ils sejournent de 12 a 15 minutes. Apres fixation a Pacide acetique
50 % (45 ä 60 minutes), chaque fragment est £cras£ entre une lame alburn i nee ct une lamelle grasse. Les proparations sont placoes dans une cuvette
ä rainures remplie d'Alcool 70°. Apr£s quelques heures, les lamelies se
detachent laissant le < squash » adherent a la lame. Coloration ä Phomalun
acide ou au Feulgen. Montagne au Baume.
DESCRIPTION ET DISCUSSION DES CARYOTYPES
1) Tatera valida Bocage
La fig. l illustre le caryotype de la femelle unique, originaire
de la region de Dakar (Sinegal), dont j'ai dispose. II y a 52 chromosomes. Les deux X sont les plus grands olements dotes de deux
bras (Indice centromerique ou I. C. ==· 0,20) et mesurent environ
6,6 . Les autosomes meta ou submetacentriques peuvent etre distribues en sept paires dont les longueurs respectives declinent graduellement de 3,3 ä 1,3 . Restent 18 paires de chromosomes
acrocentriques dont la longueur decroit de 3,5 ä 1,3 . Le N. F. est
done de 68.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
524
MAMMALIA
2) Tat era nigricauda Peters
Les fig. 2 et 3 presentent les caryogrammes du cf et de la 9,
originaires de la basse vallee de lOmo (Ethiopie). Alors que, pour
T. valida, le rapport autosomes acrocentriques / autosomes metacentriques etait de 36/28, il est ici inverse et de 10/28. L'X presume est le plus grand element (ä,ä ì) et son L C. egal a 0,44. L'Y,
submetacentrique, mesure 4,1 ì et son I. C. est voisin de 0,28. La
serie des autosomes dibrachiaux (meta- et submetacentriques)
montre un declin de taille de 5 a 1,5 ì. Pour les dix chromosomes
acrocentriques, la longueur est comprise entre 5 et 2,2 ì. Le N. F.
est done de 70.
DISCUSSION. — Les donnees cytologiques relatives aux Tatera
comme d'ailleurs Pensemble des Gerbillinae peuvent etre classees
en deux groupes, selon qu'elles ont ete etablies avant ou apres Pintroduction du traitement colchicinique dans la technique (Ford
et Hamerton, 1956). En effet, ce n'est que depuis cette introduction
que le nombre exact de chromosomes meta- et submetacentriques
a pu etre evalue avec precision et par la meme le N. F. etabli avec
certitude. Auparavant, le type d'attachement des petits elements
de ces deux categories demeurait incertain, ce qui conduisait a
proposer des N. F. inferieurs a la realite. Dans le premier groupe
(pas de traitement colchicinique), nous avons alors :
Tatera indica Hardw. (Matthey, 1953)
Ô. é. ceylonica Wroughton (Sachs, 1952)
T. brantsi draco Wroughton (Matthey, 1954)
T. afra Gray (Matthey, 1954)
T. schinzi Noak (Matthey, 1954)
2N = 72 N. F.
72
44
44
42
= ^ 80
?
^ 70-76
^ 70-76
*-s
72
Le second groupe (utilisation de la colchicine) comprend les
deux especes etudiees dans ce travail :
T. valida Bocage
T. nigricauda Peters
2N = 52 N. F. = 68
40
70
Les nombres diploides sont done compris entre 40 et 72, les N. F.
entre 68 et 80. Ces chiffres parlent en faveur d'une evolution chromosomique fondee essentiellement mais non uniquement, sur des
fusions centriques. La perte de centromeres etant plus facile a
admettre que le gain, c'est T. indica qui represente probablement
les conditions les plus primitives du genre.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
CHROMOSOMES DE TATERA ET TATERILLUS
525
3) Taterillus emini Th.
Le seul individu ma disposition, une 9, originaire de la basse
vallee de l'Omo (Ethiopie), montre 44 chromosomes, un degre assez
eleve d'aneuploidie se manifestant dans les cineses spleniques oil
j'ai rencontre frequemment les chiffres de 42 et 43. Le caryotype
typique (fig. 4) est constitue d'une paire de grands submetacentriques (6 ì. LC. = 0,40), probablement les deux X, puis d'une
serie d'autosomes pouvant etre classes en 11 paires de m et a- et submetacentriques, les plus longs atteignant une taille de 5,5 ì, les
plus courts de 1,1 environ, et 10 couples d'acrocentriques de longueur comprise entre 3 et 1 ì. Le N. F. est done de 68.
4) Taterillus nigeriae Th.
Ici encore, je n'ai dispose que d'une 9, originaire de Bourjeimat
(Mauritanie). Les chromosomes X presumes (8,8 ì. I. C. = 0,20) ressemblent aux autosomes submetacentriques les plus grands (7 ì.
I.C. = 0,15). La fig. 5 demontre encore l'existence de trois paires
de petits autosomes metacentriques dont les constituants mesurent
respectivement 2,7 - 2,2 - 1,1 ì. La serie acrocentrique compte
20 elements de tallies regulierement decroissantes de 2,6 a 1,4 ì.
Le nombre diploide est done de 30 et le N. F. de 40.
5) Taterillus gracilis Th.
Les deux males examines captures dans le Ferlo (Senigai)
ont un nombre impair de chromosomes, soit 23 (fig. 6). Le classement de ces 23 chromosomes permet de soparer d'embtee
un element impair, le plus grand de tous (6,6 ì. I. C. = 0,33), dont
les caracteres sont ceux du chromosome X. Les deux autosomes
les plus grands ont une taille plus faible et un I. €. plus has (5,5 ì.
I. C. = 0,20).
La septieme paire est facilement reconnaissable a sa submetacentrie (3 ì. LC. = 0,27) contrastant avec la metacentrie des
couples voisins, 5, 6, 8 et 9. Mais il existe un troisieme chromosome
ayant exactement la meme morphologic et, sous les reserves
exposees plus has, je denommerai Ya. Pour constituer la huitieme
paire, nous avons de nouveau a choisir parmi trois petits metacentriques, Tun etant alors considere comme T2.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
526
MAMMALIA
Discussion
11 est evident que nous avons affaire a des chromosomes sexuels
multiples et regrettables, non seulement que les stades de la meiose
manquent dans mon materiel, mais surtout que la femelle n'ait
pas ete etudiee. Sous reserve de faits nouveaux, il existe deux possibilites, selon que le (f est X/ÕáÕï ou X^/Y. Dans le premier
cas, la 9 aura 22 chromosomes, dans le second, 24. La premiere
interpretation est adoptee provisoirement, le cas de Taterillus gracilis etant alors celui meme observe chez Gerbillus gerbillus (Matthey, 1954. Wahrman et Zahavi, 1955) ou le male, avec 43 chromosomes, releve du schema X/Y^ alors que la femelle a un
nombre 2N de 42. II subsiste une difficulte que suscitent Tune et
Pautre hypothese : si Ya et Y2 (ou ×á et X2) derivent d'un Õ (ou
d'un X) submetacentrique dont ils representent les deux bras, ces
heterochromosomes devraient etre acrocentriques. Or, Tun est submetacentrique, Pautre metacentrique, ce qui, dans le cas de chacune des deux interpretations avancees, implique des inversions
pericentriques consicutives . la separation en deux bras de PX et
de PY primitif.
Notons que le type ^f : X/YaY2 caracterise, outre Gerbillus gerbillus9 PInsectivore Sorex araneus et six especes de Chiropteres
phyllostomatides, cependant que le schema tf : XiXs/Y est connu
dans une race de Mus minutoides et chez trois especes de Viverridae.
REMARQUES G£N£RALES
Taterillus emini, avec ses 44 chromosomes et son N. F. de 68,
ressemble etroitement aux Tatera dont les deux autres especes
etudiees plus haut se separent nettement, T. nigeriae avec ses
30 chromosomes correspondant a 40 bras, T. gracilis o le male
est dote de 23 chromosomes, son N. F. itant de 46. Ces chiffres
apparaissent tres has si nous resumons Pensemble des donnoes
cytologiques acquises chez les Gerbillinae :
Genre Gerbillus
— Meriones
— Pachyuromys
— Psammomys
— Rhombomys
— Tatera
— Taterillus
10 esp ces 4tudioes
9
—
l
—
l
—
l
—
6
—
3
—
2N = 36-60
—
40-72
—
54
—
48
—
40
—
40-72
—
23-44
N. F. =
— ^—N
— '—v
— ^—
— v—N
— ^—÷
— v_
62-84
74-78
70-74
.66
78
78-84
40-68
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
PL. XXVIII
MAMMALIA, 1969
aa
A:
(fu l' \v; i 37
÷ ;;:
Õ 2
it
L^iJJ
i
-"sti*
» A as!·
æ,Ë, *~\
·**·
.,
I
BUS
Fig. 1-3. — Caryotypes de Tatera. 1 : Ã. valida Q. 2 : Ã. nigricauda rf. 3
/dem 9. ÷ 1.800.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
PL. XXIX
MAMMALIA, 1969
iP $é
it i
f
-Õ
' JL * |k
^;
R
× ë'
B] at-- i'%
X
8 "-^
(. \ l ^
1V
V
Fig. 4-6. — Caryotypes de Taterillus. 4 : Ã. emi/ii 9 . 0 : 7\ nigeriae 9. 6
Ã. gracilis $. X 1.800.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
CHROMOSOMES DE TATERA ET TATERILL S
527
Dans l'ensemble de la sous-famille, un N.F. voisin de 70 est
de regle, T. nigeriae et T. gracilis representant des exceptions
remarquables, probablement derivees de formes primitives dont
T. emini pourrait etre Fexemple.
La validite du genre Taterillus, distinct des Tatera par ÃÝÀïçgation de la seconde paire de trous palatins, a ete contestee. Jusqu'ici aucune espece de ce genre n'avait ete cytologiquement
etudiee. Les faits que j'apporte montrent que Popinion d'Ellerman
(1941) « wether there is more than one valid species in this genus
is not clear. I am inclined to doubt it », bien que reprise par Walker (1964), selon laquelle les 15 especes decrites « may be referable to one species » est insoutenable. Et si Rosevear (communication du Dr Fetter) n'admet pour l'ouest de FAfrique que deux
especes, gracilis et nigeriae, nous avons vu que ce point de vue est
peut-etre insuffisant puisque la forme rapportee ici a gracilis lui
correspond assez mal, son rattachement
nigeriae itant d'autre
part exclu.
II me semble que, dans le cas des Taterillus, le « lumping » a
ete pousse trop loin, au detriment du «* splitting ».
SUMMARY
Tatera valida Bocage has a diploid number (2N) of 52, with a fundamental number (N. F. = number of major arms) of 68. By Tatera nigricauda
Peters 2N = 40 — N. F. = 70. Three species of Taterillus (provisory determination) show very different caryotypes : T. emini Th. from Abyssinia :
2N = 44 — N.F. = 68. T. nigeriae Th. from Mauritania : 2N = 30 —
N.F. = 40. T. gracilis Th. from Senegal : 2N = 23 (rf) — N . F . = 46.
This odd number is indicative of a special type of sex-chromosomes which,
in absence of observations on the female can't be precisely stated.
In the genus Tatera, the chromosomic evolution has proceeded mainly
through centric fusions. In the genus Taterillus, the course of this evolution
is much more complicated and leads to caryotypes which are so strongly
diversified that interfertility between the three studied Taterillus can be
excluded. These observations make obsolete the opinion of Taxonomists
(Ellerman, 1941 ; Walker, 1964) that there is only one species in this genus.
Universitd de Lausanne,
Institut de Biologie animate
et de Zoologie.
BIBLIOGRAPHIE
ELLERMAN, J. R., 1941. — The families and genera of living rodents. Trust.
Brit. Mus., London.
MATTHEY, R., 1952. — Chromosomes sexuels multiples chez un rongeur :
Gerbillus pgramidum Geoffroy). Arch. /. Klaus Stift., 27 : 163-166.
—
1953. — Les chromosomes des Muridae. R. suisse Zool., 60 : 225-283.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
528
MAMMALIA
—
1954. — Un cas nouveau de chromosomes sexuels multiples dans le
genre Gerbillus. Exper., 10 : 464.
— 1954. — Nouvelles recherches sur les chromosomes des Muridae.
Cargologia, 6 : 1-44.
— 1957. — Cytologie et taxonomie du genre Meriones, Illiger. Säugetierkund. Mitt., 5 : 145-150.
ROSEVEAR, D.R., 1969. — The Rodents of West Africa. Trustees of the British Musem, Londres.
SACHS, L., 1952. — Polyploid evolution and mammalian chromosomes. Heredity, 6 :
WAHRMAN, J., et A. ZAHAVI, 1955. — Cytological contributions to the phylogeny and classification of the rodent genus Gerbillus. Nature, 175 :
600.
WALKER, E. P., 1964. — Mammals of the world. J. Hopkins Press, Baltimore.
Unauthenticated
Download Date | 4/18/16 11:38 AM
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
271
Taille du fichier
864 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler