close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

agenda - Syndicat de l`enseignement de la Pointe-de

IntégréTéléchargement
Vol. 16 | No 29 | Le lundi 18 avril 2016
SYNDICAT DE L’ENSEIGNEMENT DE LA POINTE-DE-L’ÎLE (SEPÎ)
Journal syndical
(514) 645-4536 | Téléc. (514) 645-6951 | www.sepi.qc.ca | f www.facebook.com/sepi.syndicat
ÉDITO | UNE BONNE IDÉE ?
Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a annoncé, dans le cadre de la présentation de son premier
budget, l’instauration d’un nouveau crédit d’impôt destiné au personnel salarié du milieu de l’éducation.
La mesure, sous forme de crédit d’impôt, permettra de récupérer 15 % des dépenses effectuées pour des fournitures
scolaires jusqu’à concurrence d’un montant de 1000 $.
N’étant pas moi-même un spécialiste en matière d’impôt,
la seule ligne que je touche dans mes déclarations étant
celle réservée à la signature, je ne peux dire si c’est une
mesure très avantageuse ni si une autre approche aurait
été financièrement plus rentable.
Je m’interroge toutefois sur le message que ça envoie. Plusieurs parmi nous refusent de l’admettre, mais dépensent
annuellement plusieurs centaines de dollars pour toutes
sortes de matériel et fournitures destinés autant à de la
préparation qu’à des dons aux élèves qui n’ont pas ce
qu’il faut.
Beaucoup de ce matériel était jusqu’à récemment (fin des
années 1990) fourni par les écoles. Les budgets de classe
étaient plus généreux, on n’avait pas encore commencé
à compter les craies ni les crayons avant de les remettre
aux profs.
Les directions ont commencé à couper graduellement
dans ces budgets. C’est reconnu, on habitue le monde
à la misère à la p’tite cuillère. Devinez quoi, mis à part
quelques coups de gueule de quelques-uns d’entre nous,
pour le reste, ça n’a même pas paru. Une majorité de profs
ont compensé en achetant, à même leur salaire net et
presque pas augmenté, les fournitures et le matériel manquants. On ne pénalisera quand même pas les élèves pour
des coupures dont ils ne sont pas responsables, se disait-on.
Je regarde donc cette nouvelle disposition fiscale et m’interroge : Est-ce que ça incitera certains de mes collègues,
dont la bonté et la grandeur d’âme sont inversement proportionnelles à leur augmentation salariale, à dépenser
encore plus compte tenu du retour d’impôt équivalent
à la TPS et la TVQ combinées ? Est-ce que ça incitera les
directions d’établissement « reconnues pour leur grande
générosité » à couper encore un peu plus dans les budgets
compte tenu de ce nouvel « avantage fiscal inattendu » ?
J’ose espérer que cette récente mesure incitera à au
moins une chose dans nos milieux, soit un débat entre collègues sur la question suivante : QuelLE autre salariéE de
la fonction publique, toutes catégories confondues, magasine, en dehors de ses heures de travail, et fournit ses
crayons, sa papeterie, des cartouches d’encre et autres
objets d’usage courant dans son travail ? Il n’y a qu’un seul
groupe : les profs.
On se questionnera ensuite sur le manque de respect à
notre égard. Tant qu’on se laissera abuser, il y aura des
abuseurs.
Bonne semaine !
▪ Luc Ferland | lucferland@sepi.qc.ca
AGENDA
CONSEIL DES COMMISSAIRES
>> L e mercredi 20 avril 2016 :
conseil des commissaires de
la Commission scolaire de la
Pointe-de-l’Île (CSPÎ)
CONSEIL FÉDÉRATIF
>> L es 21 et 22 avril 2016 : conseil
fédératif (CF) de la Fédération
autonome de l’enseignement
(FAE)
RASSEMBLEMENT
>> L e dimanche 1er mai 2016 à
12h30 : rassemblement au Parc
La Fontaine dans le cadre de
la Journée internationale des
travailleurs
INFO | FAE - PREMIER RÉSEAU SUR LA DIVERSITÉ SEXUELLE
Dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie,
le Comité des alliées et alliés pour la diversité sexuelle de la Fédération autonome
de l’enseignement (FAE) vous invite à sa toute première activité de réseautage. Sur
le thème Diversité sexuelle dans les écoles : soutenir nos élèves et nos collègues,
l’événement sera l’occasion de vous informer et de vous sensibiliser aux réalités des
personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transidentitaires (LGBT) afin de prendre
une part active à la lutte contre l’homophobie et la transphobie dans votre milieu.
Date : Le mardi 17 mai 2016 de 9h à 16h
Lieu : Hôtel Gouverneur Place Dupuis
(1415, rue St-Hubert, Montréal, QC H2L 3Y9)
Date limite d’inscription : 29 avril 2016
Pour vous inscrire, il suffit de communiquer avec votre syndicat en composant le
(514) 645-4536 ou par courriel au courrier@sepi.qc.ca. Le nombre de places étant
limité à six (6), il se peut qu’un grand nombre d’inscriptions nécessite un tirage au sort
et ce, en tout respect de la représentativité des milieux.
▪ Lucie Lépine| lucielepine@sepi.qc.ca
INFO |
REVUE À BÂBORD !
Le numéro de mai de la revue sociale et politique À bâbord ! est dès aujourd’hui disponible dans votre salon du personnel. Dès les premières pages, on entre dans le vif avec la
rubrique Éducation. Celles et ceux qui ne connaissent pas les événements troublants et la
penseuse en éducation (Hannah Arendt) dont il est question dans le texte de Normand
Baillargeon seront heureux/ses d’enrichir leur culture à ce propos.
Suivent quatre pages de retour sur la dernière ronde de négociation : une réflexion nécessaire. Pourquoi ne pas lire aussi le texte d’Isabelle Boisclair particulièrement interpellant pour unE enseignantE et qui porte sur l’essai d’Yves Bonnardel intitulé La Domination
adulte. L’oppression des mineurs ?
Le Dossier de ce mois-ci porte sur un sujet qui nous concerne toutes et tous : l’alimentation. Sucre naturel, sucre ajouté et faux sucre, gras trans, gras saturés, bons gras, mauvais
gras, cholestérol… une enseignante de chimie déboulonne les nombreux mythes qui y
sont rattachés. Des conseils pour bien s’alimenter au gaspillage alimentaire en passant
par une visite au supermarché, le libre-échange, les banques alimentaires et le locavorisme, tout y est pour faire le tour de la question version 2016.
Les rubriques International, Culture, Livres et Société alimentent tous les intérêts et terminent votre pause lecture. Allez, faites-le, vous le méritez !
▪ Lucie Lépine| lucielepine@sepi.qc.ca
2
TOPO - Vol. 16 | No 29 | Le 18 avril 2016
INFO | UN OH LÀ ! AUX MESURES PROBANTES ET INNOVANTES DU MEES
Les écoles à rang décile 10 viennent de recevoir, il y a à peine
un mois, des sommes mirobolantes pour aider les élèves en
difficulté…
C’est un cadeau qui nous tombe du ciel. Cependant, ce qui
est aberrant et incompréhensible, c’est que cette somme
doit être dépensée vite, vite, vite d’ici la fin juin – on parle
pour cette année de 80M $ au niveau provincial, mais on
s’entend que la majorité de la population défavorisée est
concentrée dans la grande région métropolitaine.
Les dernières informations obtenues du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), c’est que le premier document envoyé aux commissions scolaires est erroné
puisqu’une version plus récente est en circulation. Il semble-
1
IMPORTANT | LE 1
ER
rait qu’un guide d’interprétation de ces encadrements (mesures) existerait aussi.
Vous pouvez m’informer ? M’alimenter ? Ce serait très
apprécié.
ATTENTION !!!
La convention collective et l’entente locale s’appliquent pour toutes les personnes engagées dans
le cadre de ces mesures, et ce, dans le respect des 32
heures. Ces mesures ne peuvent en aucun cas vous obliger
à modifier vos pratiques pédagogiques.
▪ Thérèse Prinos | thereseprinos@sepi.qc.ca
▪ Catherine Faucher | catherinefaucher@sepi.qc.ca
MAI : ON A LE QUÉBEC À CŒUR
On a le Québec à cœur
pour le bien-être de nos
enfants.
On a le Québec à cœur
pour une école publique
de qualité.
On a le Québec à cœur
pour vivre dans une société juste et équitable.
On a le Québec à cœur
pour vivre dans une société éco-responsable.
On a le Québec à cœur pour offrir des services et des soins
de qualité aux personnes âgées.
On a le Québec à cœur pour offrir des services et des soins
de qualité à l’ensemble de la population.
On a le Québec à cœur pour vivre dans une société dont la
richesse est répartie équitablement entre les différentes composantes de sa population.
On a le Québec à cœur que tout travailleur accède à une
rémunération viable pour subvenir à ses besoins et à ceux de
sa famille.
On a le Québec à cœur pour vivre dans une société où
chacune de ses composantes s’acquitte de sa juste part
d’impôt.
On a le Québec à cœur pour que notre langue soit le ciment
de notre société.
Venez en grand nombre à ce rendez-vous avec vos amies
et vos enfants pour célébrer pour une 44e fois la fête internationale des travailleuses et des travailleurs au
Québec.
Nous avons le regret de vous annoncer le décès de madame Claire
Pilon, enseignante retraitée et mère de monsieur Jean-François Bédard, responsable du service de garde à l’école René-Guénette.
Aux membres de sa famille et à toutes celles et tous ceux qui
l’ont côtoyée de près, j’aimerais offrir au nom des membres du
conseil d’administration ainsi que du personnel du SEPÎ nos plus
sincères condoléances.
Luc Ferland, président
Le rendez-vous pour les membres du SEPÎ et de la
FAE est à l’angle de la rue Rachel et de l’avenue du
Parc La Fontaine à 12h30. Le départ de la marche
se fera à 13h.
▪ Serafino Fabrizi | serafinofabrizi@sepi.qc.ca
TOPO - Vol. 16 | No 29 | Le 18 avril 2016
3
AFFECTATIONS | LISTE VERTE
Mise à jour de la liste priorité d’emploi des enseignantEs admissibles à des contrats à temps partiel –
secteur jeunes (communément désignée « liste verte »)
La CSPÎ procédera sous peu à la mise à jour de la « liste
verte » en ajoutant, dans chaque champ ou discipline, par
ancienneté, les noms de touTEs les enseignantEs détenteurs
d’une qualification légale qui, en date du 15 mai :
• Ont obtenu dans ce champ ou cette discipline, 2
contrats à temps partiel répartis sur au moins 2 années scolaires qui totalisent 140 jours ou plus au cours
des 3 années scolaires précédentes;
• Ont une évaluation globale positive, soit avoir obtenu
au moins les 2 dernières évaluations positives lors de
contrats obtenus au cours des 3 dernières années
scolaires (notez que l’absence d’évaluation équivaut
à une évaluation positive);
• Ont réussi le CÉFRANC ou le TECFÉE et ont transmis
leurs résultats à la CSPÎ;
• Ont l’un des critères de capacité indiqués à la clause
5-3.13 de la convention collective nationale;
• Sont disponibles.
Nous vous invitons à vous assurer que la CSPÎ détient l’ensemble de ces informations en date du 15 mai 2016 afin de
voir votre nom ajouté à « liste verte ». Nous vous conseillons
également de transmettre toute information à la CSPÎ par
télécopieur et de conserver une preuve de transmission.
▪ Catherine Faucher | catherinefaucher@sepi.qc.ca
www.lafae.qc.ca/reflexion
Le TOPO est réalisé par le Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île (SEPÎ). Tiré à 2600 exemplaires, le TOPO est
distribué à toutes les enseignantes et tous les enseignants de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPÎ).
La reproduction du journal, en tout ou en partie, est autorisée à condition de mentionner la source.
Commentaires et/ou suggestions
Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île
745, 15e Avenue | Montréal (Québec) H1B 3P9
Tél. : (514) 645-4536 | Téléc. : (514) 645-6951
Par courriel : topo@sepi.qc.ca
4
TOPO - Vol. 16 | No 29 | Le 18 avril 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 201 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler