close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Collection de l`art brut

IntégréTéléchargement
PROGRAMMATION 2016 – LA COLLECTION DE L’ART BRUT FÊTE SES 40 ANS
Le musée a été fondé en février 1976, suite à la donation exceptionnelle par Jean Dubuffet de
sa collection d’Art Brut – près de 5000 œuvres – à la Ville de Lausanne en 1971. Avec 40’000
visiteurs par année dont la moitié proviennent de l’étranger, et une collection qui compte aujourd’hui
plus de 70'000 œuvres, l’institution lausannoise demeure la référence au niveau international dans le
domaine de l’Art Brut, de par la richesse de sa collection et sa valeur historique unique.
Février 2016 marque les quarante ans de ce musée communal; c’est une occasion de revenir sur
l’origine même du concept d’Art Brut tel que l’entendait Jean Dubuffet, à qui l’on doit également
l’invention de ce terme.
Nous avons choisi de marquer cet anniversaire avec l’inauguration, le 4 mars 2016, de notre
nouvelle exposition intitulée L’Art Brut de Jean Dubuffet, aux origines de la collection.
Elle reconstituera l’exposition historique présentée en 1949 par Jean Dubuffet à Paris : L’Art Brut. Cet
événement nous permettra également de valoriser notre collection en présentant exclusivement des
œuvres collectionnées par Dubuffet et qui constituent le noyau d’origine du musée.
Nous poursuivrons début juillet notre programme d’expositions avec People, qui réunira une
sélection d’œuvres issues également des collections du musée représentant chanteurs, acteurs ou
encore hommes politiques, vus à travers le regard des auteurs d’Art Brut.
Enfin, nous clôturerons l’année en novembre avec une exposition monographique intitulée Eugène
Gabritschevsky, un auteur russe dont les œuvres - un corpus de plus de 80 dessins – ont été
acquises à l’époque par Jean Dubuffet. L’exposition sera réalisée en partenariat avec La Maison
Rouge, à Paris et l’American Folk Art Museum, à New York, où elle sera également présentée. À
travers ce projet d’envergure internationale, le musée lausannois souhaite poursuivre et renforcer ses
collaborations avec des institutions étrangères, afin de faire rayonner la richesse de ses collections
hors des frontières suisses.
Tout au long de l’année 2016, la Collection de l’Art Brut, à travers le projet « Rencontres avec »,
invitera des personnalités issues du monde de la culture – artistes, musiciens, écrivains, cinéastes – à
partager avec le public, le temps d’une soirée, leur découverte de l’Art Brut et du musée lausannois.
J’espère que ce programme saura vous réjouir et qu’il vous permettra de découvrir des œuvres qui
nous saisissent, nous interrogent, et qui déplacent les frontières de l’art.
Sarah Lombardi, directrice de la Collection de l’Art Brut
•
•
•
•
Architectures
L’Art Brut de Jean Dubuffet,
aux origines de la collection
People
Gabritchevsky
jusqu’au 17 avril 2016
du 5 mars au 28 août 2016
du 3 juillet au 13 novembre 2016
du 11 novembre 2016 au 19 février 2017
Les images relatives aux expositions à venir en 2016, ainsi que le dossier de presse sont à
télécharger sur le site de la Collection de l’Art Brut www.artbrut.ch sous la rubrique
média .
Avenue des Bergières 11, CH – 1004 Lausanne
www.artbrut.ch, art.brut@lausanne.ch, +41(0)21 315 25 70
2ÈME BIENNALE DE L’ART BRUT : ARCHITECTURES – JUSQU’AU 17 AVRIL 2016
Initiées en 2013, les biennales de l’Art Brut se
poursuivent sur 2015 et 2016 avec l’exposition
Architectures qui rassemble plus de deux cent
cinquante dessins, peintures, sculptures et
créations textiles. Ces travaux sont dus à
cinquante-et-un auteurs d’Art Brut et révèlent la
diversité des techniques, des matériaux, des
dimensions et des langages formels utilisés.
Cette deuxième édition explore le thème de
l’architecture et présente une sélection d’œuvres
– pour certaines jamais exposées – toutes axées
sur le thème du bâti.
Représentations de maisons, d’édifices ou de
villes, mais aussi plans au sol, élévations de
façades, vues en coupe ou en perspective se
côtoient et dialoguent. Les auteurs d’Art Brut y
font cependant fi des contraintes géométriques et
des conventions qui ordonnent d’ordinaire la
conception des dessins d’architecture. Ici, les
règles de la perspective sont détournées et
soumises à une interprétation toute personnelle.
Patrick Gimel, sans titre, 1981
encre de Chine sur papier-calque, 57,8 x 47,5 cm
Photo : Morgane Détraz, AN,
Collection de l’Art Brut, Lausanne
Lors de parcours de vie souvent troublés, les créateurs d’Art Brut se retrouvent parfois contraints dans
un lieu qu’ils n’ont pas choisi. Les pensionnaires d’hôpitaux psychiatriques, les prisonniers ou les
émigrés notamment peuvent percevoir leur cadre de vie comme étranger et hostile. Certains
éprouvent le besoin de se réapproprier leur environnement en projetant sur le papier leur vision d’un
espace architectural idéal. Chaque auteur ordonne, conçoit et illustre son propre univers fantasmé.
Les architectures d’Art Brut renvoient ainsi, soit à l’expression d’une réalité revisitée, soit à la
représentation d’un univers utopique. Yuji Tsuji dessine sa ville vue du ciel, avec une précision
déroutante, sans toutefois y intégrer de figures humaines ; Gregory Blackstock décline forts, huttes et
gratte-ciel pour compléter son encyclopédie de la création universelle ; Willem van Genk réinterprète
les vues et monuments des capitales qu’il a visitées par lui-même ou à travers les guides touristiques
qu’il collectionne ; quant à Magali Herrera, elle nous transporte dans un univers fantastique tout droit
sorti des romans de science-fiction qu’elle écrit secrètement dans l’Uruguay des années septante.
La vision de l’architecture affirmée ici par les créateurs d’Art Brut prend dès lors une dimension
nouvelle, celle d’une échappatoire à la réalité quotidienne.
Commissariat : Pascale Marini-Jeanneret, conservatrice à la Collection de l’Art Brut
Catalogue d’exposition : Le n° 2 de la série éditoriale « Art Brut, la coll ection », intitulé Architectures,
accompagne l’exposition et apporte différents éclairages sur la thématique des architectures d’Art
Brut. Deux éditions séparées (français et anglais)
Laurent Danchin et Pascale Marini-Jeanneret, Architectures, Lausanne/ Milan, Collection de l’Art
Brut/ 5 Continents Editions, 2015, « Art Brut, la collection », sous la direction de Sarah Lombardi, 20.5
x 25.5 cm, 168 pages, 142 illustrations en couleur.
L’ART BRUT DE JEAN DUBUFFET, AUX ORIGINES DE LA COLLECTION
DU 5 MARS AU 28 AOÛT 2016
Février 2016 marque les quarante ans de la Collection
de l’Art Brut ; c’est une occasion de revenir sur l’origine
même du concept d’Art Brut tel que l’entendait l’artiste
français Jean Dubuffet, à qui l’on doit l’invention du terme
ainsi que l’existence du musée, créé le 26 février 1976,
après la donation de sa collection d’Art Brut à la Ville de
Lausanne.
Afin de célébrer cet anniversaire, nous avons choisi de
réunir dans le cadre de l’exposition intitulée L’Art Brut de
Jean Dubuffet, aux origines de la collection, près de
cent septante pièces issues exclusivement du fonds de la
Collection de l’Art Brut, et déjà sélectionnées par Dubuffet
lui-même pour « L’Art Brut », l’exposition historique qui
s’est tenue à la galerie René Drouin, à Paris, à
l’automne 1949. Cette manifestation était la toute première
organisée par l’artiste hors les murs de la Compagnie de
l’Art Brut, avec pour cadre une galerie de la place
Vendôme, dont les vernissages étaient très courus dans le
Paris de l’après-guerre.
Cette exposition nous permet de rassembler des travaux
collectionnés par Dubuffet entre 1945, début de l’aventure
de l’Art Brut, et 1949, soit le noyau d’origine de la
Collection de l’Art Brut.
Joseph Degaudé-Lambert
Sans titre, XVIIIème siècle
Gouache, 20 x 29.5 cm
Photo : Morgane Détraz, AN
Collection de l’Art Brut, Lausanne
Des dessins et sculptures d’auteurs aujourd’hui reconnus, comme Aloïse, Adolf Wölfli, ou encore
Auguste Forestier, côtoient notamment des productions d’anonymes, des travaux relevant de l’art
populaire ou de l’art naïf, et même quelques dessins d’enfants, tous encore regroupés en 1949 par
Jean Dubuffet sous l’appellation d’Art Brut.
Le titre provocateur du catalogue édité à l’époque par René Drouin - L’art brut préféré aux arts
culturels - et le texte pamphlétaire de Dubuffet qui l’accompagne, démontrent que l’Art Brut fait figure
de manifeste aux yeux de l’artiste, qui cherche à remettre en question ce que l’on désigne comme
étant l’art officiel :
« le vrai art il est toujours là où on ne l’attend pas. Là où personne ne pense à lui ni ne prononce son
nom. […] Il se promène partout, tout le monde l’a rencontré sur son chemin et le bouscule vingt fois
par jour à tous les tournants de rues, mais pas un qui ait l’idée que ça pourrait être lui monsieur Art luimême dont on dit tant de bien. Parce qu’il n’en a pas du tout l’air».
Commissariat : Sarah Lombardi, directrice de la Collection de l’Art Brut
Collaboration scientifique : Astrid Berglund, conservatrice, et Vincent Monod, responsable de la
bibliothèque et des images
Un catalogue bilingue, publié à l’occasion des quarante ans du musée, revient sur les moments clés
qui ont jalonné l’histoire de la Collection de l’Art Brut.
L’Art Brut de Jean Dubuffet, aux origines de la collection, sous la direction de Sarah Lombardi,
avec des textes de Sarah Lombardi et al., Lausanne, Paris : Collection de l’Art Brut, Flammarion,
2016, 224 pages, 170 illustrations en couleur, bilingue français/ anglais.
PEOPLE - DU 3 JUILLET AU 13 NOVEMBRE 2016
L'exposition sonne comme un contre-pied à l’anonymat des
auteurs d'Art Brut, personnes du commun, autodidactes qui ne
cherchent pas la célébrité. Cependant, fascinés comme tout le
monde par la notoriété des « people », ils ont représenté à leur
manière des stars de cinéma, de la musique ou de la politique.
D’Elvis Presley à Abraham Lincoln, en passant par David Byrne
et Gary Cooper, le public découvrira des œuvres d'auteurs d’Art
Brut historiques et contemporains, dont les travaux ont rejoint
les collections du musée entre 1976 et 2016.
Commissariat :
Anic Zanzi, conservatrice à la Collection de l’Art Brut
Gene Merritt
Elvis Presley, 1995
encre, 28 x 21.2 cm
© Collection de l’Art Brut, Lausanne
EUGENE GABRITSCHEVSKY - DU 11 NOVEMBRE 2016 AU 19 FÉVRIER 2017
Eugène Gabritschevsky (1893-1979) est né à Moscou,
en Russie. Fils d’un célèbre bactériologiste, il fait des
études de biologie et se spécialise dans la génétique.
Plus tard, il est invité à poursuivre ses recherches à la
Columbia University de New York, avant de travailler en
1926 à l’Institut Pasteur, à Paris. Par la suite, il est sujet
à des troubles psychiques et est interné en 1931 dans
un hôpital psychiatrique où il demeure jusqu’à sa mort.
Pendant plus de quarante ans, il s’adonne à la création
artistique, réalisant quelque cinq mille peintures et
dessins. Il travaille sur des feuilles de papier récupérées
au rebut, ainsi que sur des pages de calendrier et des
circulaires administratives et met en œuvre plusieurs
techniques aléatoires : il étale de l’aquarelle ou de la
gouache au pinceau ou au doigt, puis intervient avec un
chiffon ou une éponge, faisant surgir des formes
suggestives.
Eugène Gabritschevsky
Sans titre, s.d.
Gouache, 31 x 20 cm
© Collection de l’Art Brut, Lausanne
En coproduction avec La Maison Rouge, à Paris, et l’American Folk Art Museum à New York,
cette exposition itinérante mettra en lumière cet auteur russe au destin surprenant.
Commissariat : Antoine de Galbert, directeur de la Maison Rouge (Paris), Valérie Rousseau,
conservatrice à l’American Folk Art Museum (New York) et Sarah Lombardi, directrice de la
Collection de l’Art Brut (Lausanne)
WEEK-END ANNIVERSAIRE LES 5 ET 6 MARS 2016
Entrée libre au musée et pour les diverses activités – sans réservation
4 mars, 18h : vernissage public de l’exposition L’Art Brut de Jean Dubuffet, aux origines de la
collection.
5 mars, de 13h à 17h en continu : atelier famille dès 5 ans Jean Dubuffet : sacré bonhomme !
5 mars, 19h : lecture de textes de Jean Dubuffet par Jacques Roman, suivie d’une
« Rencontre avec » Armande Ponge, fille de Francis Ponge, et Michel Thévoz autour de la figure de
Jean Dubuffet (discussion). Ouverture spéciale du musée jusqu’à 19h
6 mars 14h et 16h : Les visites de Monsieur Jean (40 min.), visites animées de la collection
permanente par le comédien Romain Daroles. Mise en scène : Nicolas Zlatoff.
ANIMATIONS DURANT L’ANNÉE 2016
LES VISITES DE MONSIEUR JEAN
Tout au long de l’année, des visites animées autour de la collection permanente
(40 min.) seront données par Romain Daroles, un comédien issu de la Manufacture (Haute Ecole de
Théâtre de la Suisse Romande).
Mise en scène : Nicolas Zlatoff.
dimanche 6 mars 2016
dimanche 13 mars 2016
dimanche 17 avril 2016
dimanche 22 mai 2016
14h00 et 16h00
14h30
15h30
14h30
dimanche 12 juin 2016
dimanche 9 octobre 2016
dimanche 20 novembre 2016
14h30
14h30
16h00
Entrée libre, sans réservation.
LES RENCONTRES AVEC
La Collection de l’Art Brut invite des personnalités issues du monde de la culture - artistes, musiciens,
écrivains, cinéastes - à partager avec le public, le temps d’une soirée, leur découverte de l’Art Brut et
du musée lausannois.
5 mars à 19h
21 avril à 19h
26 mai à 19h
24 juin à 19h
ème
Armande Ponge et Michel Thévoz
discussion autour de la figure de Jean Dubuffet
Anne-Claire Decorvet et Ingrid Thobois
Comment écrire sur les auteurs d’Art Brut - discussion
Sophie Bourbonnais, Pascal Rigeade et Hervé Di Rosa
Focus sur des institutions françaises présentant des œuvres d’Art Brut.
Kiyoko Lerner et Mark Stokes, autour de Henry Darger
projection et discussion autour de l’auteur d’Art Brut américain Henry Darger
2
partie du programme : juillet à décembre 2016 à suivre
Entrée libre pour toutes les soirées, réservation conseillée.
LES JARDINS DE L’ART BRUT : SOIRÉE DE PROJECTIONS - LE SAMEDI 2 JUILLET 2016
EDITION SPÉCIALE
40ème ANNIVERSAIRE
Pour la quatrième année consécutive, la Collection de l’Art Brut ouvre ses jardins au public
pour une soirée de projections en plein air.
Programme spécial anniversaire :
-
Lecture de textes de Jean Dubuffet par Jacques Roman.
Musique.
Projection en avant-première d’un film de Philippe Lespinasse réalisé spécialement pour
cette occasion. Le film retrace l’histoire du musée et la place des auteurs d’Art Brut dans le
champ artistique d’aujourd’hui. En présence du réalisateur.
Cette soirée est également un moment festif et convivial : le musée reste ouvert jusqu’à 21h30. Une
buvette tenue par le Café de Grancy est installée dans le jardin et propose boissons et petite
restauration.
COLLECTION DE L’ART BRUT - INFORMATIONS PRATIQUES
Direction Sarah Lombardi
Adresse
Matériel de presse
Contact médias
Collection de l'Art Brut
Avenue des Bergières 11 - 1004 Lausanne
Tél. +41 21 315 25 70
www.artbrut.ch / art.brut@lausanne.ch
Illustrations et dossier de presse à télécharger sur www.artbrut.ch sous la rubrique
média > dossiers de presse.
Presse et relations publiques: Sophie Guyot
Tél. +41 21 315 25 84, sophie.guyot@lausanne.ch
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
480 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler