close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

cecile doo-kingue

IntégréTéléchargement
CECILE DOO-KINGUE
Citoyenne du Monde, Cécile Doo-Kingué est née à New York mais porte en elle des origines camerounaises et après
avoir vécu aux Etats Unis puis en France, c’est à Montréal qu’elle a fini par poser durablement ses guitares,
accompagnant divers artistes du cru tout en avançant sur la voie de sa propre carrière. Mélangeant la soul et le blues
mais aussi la chanson et une pointe de rythmes africains ...
Anybody listening part 2
: Dialogues
(CDK Musik –
2016)
Durée
53’19 – 12 Titres
http://www.cdkmusik.com
Citoyenne du Monde, Cécile Doo-Kingué est
née à New York mais porte en elle des origines
camerounaises et après avoir vécu aux Etats Unis
puis en France, c’est à Montréal
qu’elle a fini par poser durablement ses guitares,
accompagnant divers artistes du cru tout en avançant sur la
voie de sa propre carrière. Mélangeant la soul et
le blues mais aussi la chanson et une pointe de rythmes africains, la
jeune artiste a présenté son premier album en
2010 et c’est instantanément saluée par
la critique que Cécile confirmera en 2012 avec «
Gris », un album francophone qui lui permettra de
récolter son premier award, le Prix Edith Butler de la
Fondation SPACQ. A la fois troisième album solo et premier
volume d’une trilogie, « Anybody Listening Part 1:
Monologues » mettra plus ouvertement l’accent sur
le blues et sur les inégalités sociales et
humaines, offrant à la musicienne trois nominations aux
Maple Blues Awards en 2015 et confirmant la dimension
engagée d’une artiste qui a des idées
et qui les défend avec une certaine vigueur. Second chapitre
de la trilogie, « Anybody Listening Part 2 : Dialogues
» s’ouvre pour sa part à une dimension
qui va du folk à la soul et du jazz au blues et au blues
rock, mettant du même coup l’accent sur les
qualités guitaristiques d’une artiste qui
n’en manque pas et qui, accompagnée par des grands
noms de la mégalopole montréalaise, nous propose
un blues toujours aussi critique mais dans une approche plus
contemporaine que jamais. En onze pièces originales dont
certaines s’offrent des featurings vocaux mais aussi une
reprise enlevée du « Manic Depression »
de Jimi Hendrix, Cécile Doo-Kingué nous
emmène à la rencontre de ses « Riot
& Revolution », « Sweet Talkin’
Devil », « Six Letters », «
Animal Kingdom », « Bloodstained Vodka »
ou « Sunshine Lady » en faisant diverses allusions
aux inégalités, aux exclusions ou à la
religion mais en gardant une dimension positive et en
évoquant à l’occasion la
beauté de l’existence. Proposant avec beaucoup
-
Powered by Mambo Open Source
Generated: 24 April, 2016, 12:44
d’intelligence une musique qui s’installe
parfaitement sur plusieurs tableaux, Cécile nous rappelle
qu’elle est une artiste complète avec laquelle il
faut désormais compter !
-
Powered by Mambo Open Source
Generated: 24 April, 2016, 12:44
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
19
Taille du fichier
4 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler