close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

COLLOQUE PLEIN AIR

IntégréTéléchargement
COLLOQUE PLEIN AIR
3ÈME édition
15 et 16 avril 2016
Formations continues en plein air
17 et 18 avril 2016
Thématique 2016
Nature, territoire et identité
FÉDÉRATION DES ÉDUCATEURS ET ÉDUCATRICES PHYSIQUES ENSEIGNANTS DU
QUÉBEC (FÉÉPEQ)
2500, BOULEVARD DE L’UNIVERSITÉ – FASAP, SHERBROOKE, J1K2R1
INFO@FEEPEQ.COM
819-821-8000, POSTE 62716
Présentation de l’événement
L’intervention en contexte de plein air amène jeunes et moins jeunes à entrer en contact avec
la nature. En avril prochain, vous aurez l’occasion d’explorer l’impact du territoire sur l’identité
des individus et son potentiel en intervention, en particulier à l’école. Ce vecteur important
d’identité culturelle est une des avenues les plus prometteuses de développement d’activités
de plein air dans de nombreux milieux. En effet, comment créer un sentiment d’appartenance
durable sinon par le biais de la vie en plein air!
Le colloque se tiendra au centre du Québec, à Shawinigan, le 15 et 16 avril 2016 et sera suivi
de deux jours de formations techniques, le 17 et 18 avril. Vous pouvez vous inscrire au
colloque, aux formations techniques ou aux deux événements.
Les ateliers présentés sont des occasions de voir concrètement la manière de faire vivre et
d’enseigner dans ce contexte, de la planification à l’évaluation. Cuisiner sur un feu de bois,
évaluer nos élèves en plein air, SAÉ en escalade, organiser un voyage à l’étranger, activités de
plein air avec les clientèles immigrante ou en situation de handicap…
Ne manquez pas cette occasion de partager
avec des professionnels et de rencontrer des
collègues!
Formulaire d’inscription
Horaire résumé du colloque 15-16 avril
Jeudi soir : 20h : Projection du documentaire « L’empreinte » avec Roy Dupuis.
Vendredi 15 avril
Samedi 16 avril
9h : Mot de bienvenue
9h-10h – Aspects juridiques des activités de
9h15-10h30 La culture du plein air et
plein air - Maitre Stéphanie Beaupré-
l’éducation physique, une avenue en déclin?
Camirand.
10-10h30 – Pause –Salon des exposants
10-10h30 Pause
11h00-12h - Ateliers au choix - 1er bloc (voir
10h30-11h15 – Éducation relative à
liste plus bas)
l’environnement : Une approche qui passe à
12h-13h30 – Dîner
l’action!
13h30-13h45 - Bilan 2015 du plein air au
11h15-12h00 - Impacts du plein air pour les
Québec
personnes en situation de handicap
13h45-14h30 Les séjours en milieu
12h-13h30 – Dîner
autochtone, un défi enrichissant!
13h30-14h30 - Réalités autochtones –
14h30-Pause
L'Institution Kiuna vise à former des citoyens
15h–16h Atelier au choix – 2er bloc (voir liste
des Premières Nations.
plus bas)
15h-16h Ateliers au choix -3e bloc
16h15-17h – Bougeons un peu… choix
d’activité!
Défi « orienteering » en milieu urbain ou
course à pied en sentier
17h00-19h00 – Coquetel – Brasserie le Trou
du Diable
19h30 – Banquet à l’Auberge Gouverneurs
Où :
Hôtel Les Gouverneurs, Shawinigan
Quand :
Vendredi 15 et samedi 16 avril 2016
Coûts :
Coûts du colloque (sans hébergement) :
Sont inclus :
-
Les pauses, deux repas du midi et celui du samedi soir.
La documentation du colloque
Un livre « Nature First » sur l’intervention en contexte de
plein air dans l’optique scandinave du « Friluftsliv »!
Tarifs réguliers
Tarifs tardifs
dates
Membres
Jusqu’au 25 mars
300$
Du 26 mars au 11 avril 375$
Non-membres
375$
450$
Les taxes ne sont pas incluses dans les prix.
Fin des inscriptions : 11 avril
Politique d’annulation :
100% si annulé avant le 9 mars
50% si annulé avant le 31 mars
0% à partir du 1er avril
Paiements exclusifs par PayPal ou entente avec un représentant de commission scolaire.
HÉBERGEMENT DISPONIBLE
Auberge Gouverneur Shawinigan : (819) 537-6000
Mentionnez que vous faite parti du colloque.
Auberge de l’Ile Melville (style auberge de jeunesse - chambre unisexe pour 3 ou
6 personnes). Pour voir l’auberge, suivez le lien suivant et contactez directement les responsables
en spécifiant que c’est le groupe du Colloque plein air FEEPEQ. 20$/personne, taxes incluses. 54
places disponibles, faites vite! Tél.: 819-536-7155
http://www.ilemelville.com/fr/photos_38.html
HORAIRE DÉTAILLÉ
Jeudi soir
Arrivées hâtives…
Si vous arrivez tôt en journée, plusieurs activités s’offrent à vous à Shawinigan, n’hésitez pas à
passer à l’office touristique !
Accueil des participants : 16h-21h
20h - Projection du documentaire « L’empreinte » - Suivi d’une discussion sur l’usage du
territoire comme élément intégrateur dans nos interventions.
L’histoire québécoise, les activités de plein air et les jeunes
d’aujourd’hui, une occasion unique de tisser des liens!
o
L'acteur Roy Dupuis part à la recherche des origines des
Canadiens Français en visitant le lieu où Champlain a
débarqué en 1603. En rencontrant des historiens, des
anthropologues, des professeurs et même une poétesse, il
tente de découvrir les fondements de l'identité québécoise.
Celle-ci serait intimement liée aux relations que les ancêtres
entretenaient avec les communautés des Premières Nations.
Ces dernières valorisaient l'apport du groupe sur l'individu
et cet héritage semble se retrouver dans les valeurs des
populations métissées qui forment aujourd'hui la Belle
Province. Devant les ruptures du passé, un nouveau
dialogue doit se tenir. http://www.cinoche.com/films/l-
empreinte/index.html
Vendredi
8h30 – Accueil des participants à l’Auberge Gouverneurs
9h : Mot de bienvenu du président de la FÉÉPEQ et du responsable du secteur plein air à la
FÉÉPEQ.
9h15-10h30 La culture du plein air et l’éducation physique, une avenue en déclin?
L’éducation physique et à la santé favorise-telle le développement d’une culture du plein air ?
Qu’est-ce que la culture du plein air, la culture sportive, la culture du tourisme d’aventure, la
culture de l’écotourisme ? Et vous, dans votre milieu, quel est votre apport au développement de
cette culture?
Autant de questions qui méritent réflexion afin de mieux définir les programmes, les interventions
et les activités de plein air qui doivent être privilégiées en lien avec cette culture du « plein air ».
Quatre personnes qui ont sillonné le domaine du plein air depuis plusieurs années viendront
échanger leurs points de vue sur ces sujets et tenteront d’identifier si la culture du plein air est en
déclin ou en progression au Québec et inviteront ainsi les participants à se positionner. Voici un
petit texte sur le sujet de la conférence qui vous permettra d’amorcer votre réflexion!
http://veilletourisme.ca/2006/05/12/developper-une-culture-sportive-pour-assurer-le-renouvellement-desclienteles-le-cas-de-la-norvege/
Panéliste :
Joanne Sarrasin Élevée dans un milieu urbain (Montréal), elle grandit en banlieue où la nature
constitue son terrain de jeu. L’éducation physique devient sa profession et le plein air y occupe
une place prépondérante. Elle œuvre ensuite dans trois universités québécoises et participe
pendant près de 40 ans à la formation des éducatrices et éducateurs physiques. Elle participe à
divers événements importants qui ont marqué le développement du plein air au Québec et
maintenant retirée dans sa campagne au bord de son lac, elle continue de s’intéresser à la
situation du plein air au Québec.
Lucie Lanteigne. Directrice générale de Vélo Québec Association, Lucie est impliquée dans le
domaine du plein depuis longtemps et elle a été entre autres directrice générale de la
corporation du parc linéaire le P'tit Train du Nord, conseillère en planification à la direction
sports, des parcs et des espaces verts de la Ville de Montréal, créatrice du programme de
formation de Guide de tourisme d’aventure au Cégep St-Laurent.
Anthony Berkers, est éducateur physique et détient une maitrise en éducation par le plein air
(M.Sc. Outdoor Education, New Hampshire). Anthony œuvre dans le milieu du plein air depuis
1996. Il a été guide d'aventure en Bolivie, instructeur avec Outward Bound, professeur
d'éducation physique au Cégep Dawson (Montréal) et à la faculté du Bac en plein air de Sterling
College au Vermont.
Pierre Gaudreault. En tant que directeur général d’Aventure écotourisme Québec, Pierre est bien
au fait de l’évolution du plein air depuis les années 90.
10-10h30 – Pause –Salon des exposants :
11h00-12h - Au choix, un des 15 ateliers, 1er bloc (voir liste des ateliers plus bas)
12h-13h30 – Dîner
13h30-13h45 - Bilan 2015 du plein air au Québec
13h45-14h30 : Séjour en milieu autochtone, un défi enrichissant!
M. Jean-Michel Perron, spécialiste des séjours en milieu autochtones et séjours découverts. Avec
plus de 38 années d’expérience en tourisme québécois, nord-américain et international; autant au
niveau du développement de produits, que de l’accueil et de la mise en marché; Jean-Michel
Perron est en mesure de parler de la réalité des communautés autochtones dans la perspective
des visiteurs, d’échanges et/ou d’implications en tourisme d’aventures (notion de tourisme
responsable et équitable). Par des images évocatrices des séjours chez les Cris, les Innus et les
Atikameks dont Manawan est un exemple concret (Fondation Manawan Mirokiwin), M. Perron
vous donnera certainement le goût de partir découvrir nos voisins méconnus...
14h30-Pause
15h–16h Au choix, un des 15 ateliers, 2er bloc (voir liste des ateliers plus bas)
16h15-17h – Bougeons un peu… choix d’activité!
 Défi « orienteering » en milieu urbain!
 Groupe de course à pied en sentier
17h00-19h00 – Coquetel – Brasserie le Trou du Diable, Salle et usine de production….
19h30 – Banquet
Samedi
9h-10h – Aspects juridiques des activités de plein air
Présentation de maitre Stéphanie Beaupré-Camirand, LL.B., J.D.
L’atelier qui sera présenté explorera, à l’aide d’exemples provenant
de décisions rendues par les tribunaux, la responsabilité civile
générale dans le milieu du loisir, du plein air et du sport. Les
concepts de surveillance et de prévention seront abordés.
Finalement, la théorie de l’acceptation des risques sera discutée.
10-10h30 Pause
10h30-11h15 – Éducation relative à l’environnement : Une approche qui passe à l’action! La
conférence présentera trois projets découlant d’une approche d’éducation relative à
l’environnement. Présentation des guides « J'ai l'ADN EVB » qui répondent à la question
: Comment concrétiser les valeurs d'écologie, de pacifisme, de solidarité et de démocratie à l'école
primaire et secondaire ? Des jeunes (6-9 ans) de l’école Tourterelle de Brossard choisissent année
après année une sortie plein air intensive pour terminer leur parcours scolaire. Une motivation
qui habite les enfants toute l’année et qui ne cesse de surprendre les enseignantes et les parents.
Et enfin, des réfugiés politiques, des nouveaux arrivants qui prennent contact avec le territoire, la
forêt du Québec en toute saison, afin de vivre une intégration culturelle pleine nature. Est-ce que
ça marche ? Jean Robitaille, Conseiller au mouvement des Établissements verts Brundtland, et Alain
Massé, Agent d’intégration et de francisation des nouveaux arrivants et réfugiés politiques.
11h15-12h00. Impacts du plein air pour les personnes en situation de handicap. Présentation des
résultats d’une étude sur les impacts de la pratique de plein air pour les personnes ayant des
incapacités physiques ou intellectuelles. Hélène Carbonneau, UQTR.
12h-13h30 – Dîner
13h30-14h30 - Réalités autochtones – L'Institution Kiuna vise à former des citoyens des Premières
Nations compétents dans leur domaine respectif, fiers héritiers de leur patrimoine culturel,
socialement responsables, soucieux du bien-être de leur communauté et ouverts sur le monde.
Avoir un collège pour les Premières Nations signifie aussi repenser entièrement le contenu de tous
les cours, non seulement pour y inclure des exemples adaptés à la situation autochtone, mais
aussi pour mettre en valeur les théories et les concepts aborigènes dans leurs détails et nuances.
La conférence débutera par une présentation générale de Kiuna par Mme Prudence Hannis,
directrice de l’institution. Par la suite, M. Justin Bell, éducateur physique, présentera les activités
en plein air (Marche Innu, Warrior race, Jeux Kiuna, pédagogie culturelle entre cohortes
francophone et anglophone) qui lui servent d’outils à l’atteinte des compétences. Le tout sera
suivi d’une période de questions.
La communauté abénakise d'Odanak a été choisie pour accueillir Kiuna en raison de son
emplacement géographique, de la disponibilité des services et de son intérêt pour ce projet. Elle
est établie en plein cœur du Québec, à seulement 52 km de Trois-Rivières. Pour en savoir plus :
http://www.kiuna-college.com/apropos.aspx
15h-16h Au choix, un des 15 ateliers -3e bloc
Liste des 15 ateliers offerts lors du colloque
1. Plein air, immigration et appartenance : deux exemples d’intervention à Montréal.
(Présentation à l’intérieure). Deux professionnels à Montréal, un œuvrant auprès des jeunes et
l’autre auprès des adultes, innovent en intervention en plein air en utilisant ces activités pour
favoriser le rapprochement interculturel et l’intégration des nouveaux arrivants. Un contact
privilégié avec la nature permet aux nouveaux arrivants de développer un sentiment
d’appartenance. Michel Bourgeois, Éducateur plein air volet saines habitudes de vie en milieu
scolaire, et Adrienne Blattel, coordinatrice, Programme de plein air interculturel de
l’Association Récréative Milton-Parc, partageront avec vous leurs démarches et découvertes
dans ce domaine novateur. www.pleinairinterculturel.com
2. Cuisiner sur le feu, un défi pour tous! (présentation pratique à l’extérieur) Cuisiner sur le feu,
une compétence à redécouvrir! Choix du site, choix du feu, choix des recettes ! Cuisiner sur le
feu demande une bonne préparation et surtout un peu de pratique, mais lorsque bien exécuté,
le résultat est toujours apprécié. De la grillade à la banique (pain amérindien) une activité qui
peut facilement s’intégrer dans un cours de plein air à l’école. Renée-Claude Bastien gravite
dans le milieu du tourisme d'aventure depuis maintenant 10 ans. Guide, formatrice et
conférencière, elle réalise avec passion un rêve qui lui tient à cœur depuis toujours, partager
son amour du plein air et tout ce qui s'y rattache avec tout amateur de grande ou de petite
nature.
3. Allumer un feu sans allumettes, quand une technique ancestrale devient apprentissage!
(présentation pratique à l’extérieur) Joey Leckmann, enseignant en éducation physique et
formateur aux approches ancestrales.
4. Passeport Science – À la découverte du patrimoine naturel. Groupe unis des éducateurs
naturalistes et professionnels en environnement. (présentation pratique à l’extérieur) GUEPE :
Groupe unis des éducateurs naturalistes et professionnels en environnement vous présentent
le « Passeport science » qui a pour objectif de faire découvrir le patrimoine naturel québécois
ainsi que le vocabulaire français pour le décrire.
5. La nature active… différentes activités qui permettent aux jeunes de satisfaire leur curiosité
d’explorateurs! Club 4H. (Présentation à l’intérieure) Le Mouvement 4-H croit que la meilleure
salle de classe est couverte seulement par le ciel et la cime des arbres. Il permet aux jeunes
de jouer avec la nature depuis plus de 70 ans. Nous partagerons avec vous différentes activités,
plus traditionnelles, et d’autres plus technologiques, qui permettent aux jeunes de satisfaire
leur curiosité d’explorateurs et de découvrir des milieux remplis de millions d’éléments
fascinants.
6. L’enseignement du plein air au collégial. (Présentation à l’intérieur) Comment concilier les
devis, l’évaluation formative et l’évaluation authentique dans ce contexte de cours en
ensemble 1-2-3. Présentation d’une démarche intégrée et axée sur l’autonomie de l’étudiant
après son 3e cours. Présentation de Patrick Daigle, Collège Jean-de-Brébeuf.
7. L’escalade à l’école, sans corde, du primaire à l’université! (Présentation à l’intérieur)
Présentation de contenus et de SAÉ sur l’escalade sans corde (traverse et gestuelle) le 15 avril.
Présentation de Synthia Laurin, éducatrice au primaire et au secondaire. Formateur pour la
Fédération de la montagne et l’escalade du Québec (FQME)
8. L’escalade à l’école, avec corde, du primaire à l’université! (Présentation à l’intérieur)
Présentation de contenus et de SAÉ sur l’escalade avec corde (Moulinette et sécurité) le 16
avril. Présentation de Synthia Laurin, éducatrice au primaire et au secondaire. Formateur pour
la Fédération de la montagne et l’escalade du Québec (FQME)
9. Petit voyage pédagogique à Stockholm (Suède) pour se comparer et s`inspirer. (Présentation
à l’intérieur) Partageant une nordicité, un climat, une faune et une flore très similaire, le
Québec et la Suède sont frères siamois en ce qui a trait au territoire. Par contre, de par sa
langue, sa culture, sa religion, son système politique et scolaire, ses valeurs et ses identités, la
Suède a un rapport identitaire très différent avec son territoire. Jean St-Denis, éducateur
physique, vous propose donc un petit voyage pédagogique à l`école Franska Skolan de
Stockholm pour se comparer et s`inspirer.
10. Le plein air au quotidien au primaire. (Présentation à l’intérieur) Où l’art de rendre les enfants
dépendant de la nature et du grand air… Même en milieu urbain! Présentation d’un
enseignant en éducation physique au primaire.
11. Présentation d’une SAÉ sur la course d’orientation au secondaire. Un outil très performant en
lien avec l’une ou l’autre des trois compétences du programme. Atelier pratique se déroulant à
l’extérieur. Annie Julien, éducatrice physique.
12. La naissance d’une option plein air, l’exemple de Science et plein air ! (Présentation à
l’intérieur) L’exemple de Science et plein air à l’école Monseigneur Parent, un programme en
science, mais qui se sert de l’environnement extérieur de l’école pour favoriser l’apprentissage.
13. Transport actif et plein air urbain. (L’atelier se déroulera en bonne partie dans le quartier
entourant le lieu du colloque). Comment préparer et encadrer une sortie à vélo sur route?
Dans cet atelier de Vélo Québec, on abordera la préparation d’une sortie à vélo avec des élèves
sous la forme d’une SAÉ, dans une perspective d’apprentissage de la conduite sur le réseau
routier (Programme cycliste averti). Comment préparer un itinéraire sécuritaire, mais
intéressant pour les jeunes? Quelles difficultés anticiper? Quel rôle et quelle formation pour
l’encadreur?
14. Voyage de plein air dans les Alpes – où, quand, comment ? (Présentation à l’intérieur) e
voyage sportif et culturel est organisé depuis trois ans avec les élèves de plein air de l'école
secondaire d'Oka. La présentation abordera les éléments logistiques (dates de voyage,
financement, gestion du voyage, coût, billets, hébergement…), de dynamique de groupe (choix
des étudiants participants, cohérence de la clientèle avec les activités sportives et culturelles
dont : Ski alpin, raquette, refuge en alpage, Yooner, visite Château de Chillon, fromagerie et
ouvrira sur les options qui s’offrent à l’intervenant qui souhaite implanter ce genre d’aventure
dans son milieu. Présentation vidéo de
Cédric Jean éducateur physique.
15. Adaptation du corps humain en milieu extrême. (Présentation à l’intérieur) Résultat de
recherche sur l'expédition XP-Antarctik. L'Antarctique est connu pour être le continent le plus
venteux et le plus froid au monde, sans compter les nombreux défis de cette région hostile.
Son environnement est le terrain idéal pour la recherche sur l'adaptation du corps humain en
milieu extrême. L'expédition XP-Antarctik, constituée de 6 explorateurs, a permis de tester de
nouvelles méthodes et technologies pour préparer l'humain à cet environnement hostile. Les
résultats de cette recherche doctorale a permis d'observer l'impact d'une diète riche en lipides
en milieu froids, tester un nouvel appareil de télémédecine et une nouvelle méthode
d'évaluation de la condition physique en milieu extrême. Andrée-Anne est étudiante au
doctorat en biologie à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en physiologie respiratoire et
a complété le Space Studie Programme (SSP13) à l'International Space University en 2013. Son
expérience en évaluation et entraînement cardiorespiratoire a permis de développer une
nouvelle méthode d'entraînement à la maison pour les personnes touchées par la MPOC.
Programme de formation continue en plein air
– FÉÉPEQ - 17-18 avril 2016
Les objectifs poursuivis:
1. Offrir des formations techniques adaptées aux intervenants du milieu scolaire.
2. Partager des expériences concrètes afin de favoriser le développement sécuritaire,
pédagogique et professionnel de ce type d’intervention.
Ce programme de formation continue est l’occasion de rencontrer des collègues enseignants,
intervenant en contexte de plein air, afin de discuter d’encadrement et de pédagogie tout en se
mettant à jour sur les aspects techniques d’une panoplie d’activités de plein air. Il s’adresse à tous
les intervenants du milieu scolaire, mais aussi à tous ceux qui souhaitent développer leur
compétence en plein air.
La plupart des formateurs sont aussi des enseignants ce qui leur permet de répondre aux
exigences des organismes concernés (fédérations, 1er soins,...), tout en présentant une formation
contextualisée pour répondre aux préoccupations des intervenants du milieu scolaire. Vous
recevrez une confirmation des formations qui auront lieu à la fin février et dans le cas d’une
annulation, les frais d’inscription seront entièrement remboursés.
Des périodes d’échange et de réseautage des enseignants auront lieu le samedi soir et le
dimanche soir!
À noter : L’inscription inclut l’hébergement, mais pas la nourriture. Il y a une cuisine commune
disponible dans l’auberge de l’ile Melville. Tout le matériel est fourni pour les formations
(matériel escalade, embarcations pour les formations canotage et kayak). Il est possible de
demander un hébergement en « multiple » et être placé dans la chambre (non mixte) avec des
collègues. Il n’est pas nécessaire que vous formiez votre groupe.
Formation technique :
Canot et kayak: Les formations en canot, kayak et sauvetage en rivière ne sont pas offertes cette
année, car en avril, la rivière St-Maurice ne sera pas encore canotable dû à la présence de glace
aux dates prévues.
Escalade

Escalade : 6 places disponibles. Le Programme québécois de formation en escalade vise à
former des animateurs, des moniteurs et des formateurs compétents et bien outillés pour
transmettre des connaissances normalisées aux grimpeurs qui souhaitent apprendre à
pratiquer cette activité dans le respect des plus hauts standards de sécurité. Le ministère
de l’Éducation, du Loisir et du Sport reconnait la FQME à titre d’organisme national de
loisir pour développer la pratique de l’escalade, la formation des cadres et l’élaboration
des règles de sécurité. Les formations incluent le brevet, le matériel technique, l’adhésion
à la fédération et le manuel. Les formations sont axées vers l’obtention de brevet, mais
elles dépassent l’aspect purement technique, car l’escalade en contexte d’enseignement
sera au centre des discussions. Les informations qui suivent proviennent de la section
formation du site : www.fqme.qc.ca

Animateur – SAE (structure artificielle d’escalade) (385$+tx) Ce brevet permet au
candidat d’encadrer des activités en moulinette sur une SAE, de maîtriser les
techniques minimales d’animation pour la prestation sécuritaire d’une activité de
groupe ou individuelle en moulinette sur SAE et d’assister un moniteur moulinette
dans l’encadrement d’un groupe (initiation moulinette). Ce brevet ne permet pas
d’enseigner l’autonomie en escalade aux participants de ses activités. Prérequis :
Posséder une accréditation de base d’un centre d’escalade reconnu ou une
formation d’autonomie en moulinette d’une école d’escalade reconnue.

Moniteur moulinette – SAE (385$+tx) Ce brevet permet au candidat d'encadrer
des activités récréatives et d’enseigner les éléments de base essentiels à une
pratique autonome de l’escalade en moulinette sur n’importe quelle
SAE. Prérequis : Être autonome en escalade en moulinette (accréditation d'un
centre d'escalade). Vous devez pour ce cours avoir grimpé durant au moins 3 ans
de manière régulière et être très confortable dans l’utilisation du matériel de base
en escalade. Il s’agit d’une formation-évaluation en continu qui est condensée sur
16 heures au lieu de 24h. L’obtention du brevet n’est donc pas automatique et, le
cas échéant, des recommandations de perfectionnement pourront vous
permettre d’obtenir le brevet ultérieurement.
Orientation/orienteering : 12 places disponibles (255$+tx) :
Technique de base carte et boussole, cartographie et GPS et utilisation de l’orienteering
en milieu scolaire. Atelier pratique avec des capsules théoriques. Vous devez apporter des
vêtements et des bottes de randonnée pour participer aux activités extérieures, beau
temps, mauvais temps. De plus, ayez papiers, crayons, règles et boussole (peu importe le
modèle).
Premiers soins en région éloignée : 12 places disponibles (345$+tx).
S'adresse aux personnes activent en milieu sauvage ou en régions éloignées et qui doivent être en
mesure d'intervenir en cas d'urgence lorsque les soins avancés ne sont pas toujours disponibles
immédiatement.
Durée: 20 heures d’enseignement. Secourisme en milieu sauvage et éloigné, RCR niveau C et DEA
valides pendant trois ans.
Ce cours reprend les thèmes abordés dans la formation en secourisme général et RCR. En outre, il
propose des techniques spécialement conçues pour les interventions en milieu sauvage et éloigné
ainsi que des stratégies pour donner des soins prolongés jusqu’à 24 heures. Une partie du cours
est enseignée en plein air et exige des participants une plus grande endurance et une bonne
condition physique, comparativement à une formation de secourisme typique. Il convient aux
personnes qui travaillent ou vivent dans des endroits éloignés ou qui sont passionnées d’activités
de plein air.
Présence à la totalité du cours, démonstration des compétences et au moins 75% (note de
passage) à l’examen écrit
Contenu du cours Planification, urgences des voies respiratoires. Circulatoires, arrêt respiratoire
et cardiaque (incluant la RCR niveau C), soins des plaies, blessures à la tête et à la colonne
vertébrale, blessures aux os, aux muscles et aux articulations, urgences médicales soudaines et
environnementales, empoisonnement, soins prolongés, évacuation : transport d’une personne
malade ou blessée Inclut tout autre contenu exigé par des lois précises.
Vélo


Mécanique I et encadrement cycliste : 12 places disponibles (335$+tx) Cours de
mécanique pratique, d’une durée de 8h (8h30-17h), destiné aux personnes désirant être
autonomes sur la route en cas de bris mécanique ou si un ajustement mineur s’avérait
nécessaire. Le participant travaille sur son propre vélo. Aucun préalable. Thèmes abordés :
Réparation de crevaison et changement de pneu, ajustement des systèmes de freins et de
vitesses, trucs de dépannage, constitution d'une trousse d'outils.
Le cours d’encadrement cycliste d’une durée de 11h vise à former des encadreurs
cyclistes certifiés aptes à intervenir adéquatement lors de sorties de groupe, dans le
cadre de randonnées populaires, scolaires, de voyages ou autres.
Thèmes abordés : Code de la route et son
application, mesures de sécurité, manœuvres
cyclistes dangereuses, communication, intervention
auprès des participants, problème mécanique,
intervenir en cas d’accident, ajustements de base.
Préalables : Cours de mécanique I et secourisme
général valide.
Déroulement : Partie théorique de 3 heures le
dimanche en soirée (19 h 30 à 22 h 30). Partie
pratique sur route le dimanche de 9 h à 17 h.
À ne pas oublier : Apportez votre vélo et les outils recommandés pour effectuer des
réparations d'urgence sur route. (Une liste des outils nécessaires vous sera envoyée à la
suite de votre inscription.)
Prévoyez un lunch pour le midi le lundi 18 avril et les vêtements adéquats.
Certification de la formation : Carte d'attestation valide trois ans et membre automatique
de Vélo Québec Association.
Encadrement en plein air et ABC du camping d’été - interprétation de la nature. 12 places
disponibles (200$+tx).
Cette formation s’adresse à l’intervenant qui a peu ou pas d’expérience en encadrement
de groupe en contexte de plein air. Vous n’avez pas besoin d’avoir de l’expérience en
randonnée, cette activité servira de prétexte pour aborder les notions du cours. Les sujets
abordés sont l’organisation, l’encadrement et la réalisation d’un séjour en plein air en lien
avec les guides de pratique et d’encadrement sécuritaire des activités de plein air (lecture
de carte, matériel personnel et de groupe, destination, encadrement, plan de route et
d’urgence, communication, gestion des nuits en camping…). Vous devez fournir tout votre
équipement de camping (tente, vêtements...).
Ambassadeur sans trace. 12 places disponibles (225$+tx)
Cous d’Ambassadeur Sans trace. Inclue le certificat émis par Sans trace Canada. Ce cours,
d’une durée de deux jours, se déroule majoritairement à l’extérieur. Les participants
apprennent à mieux comprendre les sept principes sur lesquels repose le programme Sans
trace et découvrent des méthodes simples permettant de réduire leurs impacts négatifs
sur les milieux naturels. Par des activités interactives, ils apprennent également à
sensibiliser les autres aux pratiques éthiques en plein air et l’inclusion de ces principes
dans un enseignement au plein air. Suite à cette formation, les participants, appelés
« Ambassadeurs » peuvent donner des ateliers de sensibilisation comme dans les cours de
plein air. www.sanstrace.ca
Raid d’aventure et d’expérimentation pratique (225$ + tx) (6 personnes minimum)
Cette activité vise à répondre à une demande d’enseignants et d’intervenants formés en
canot, orientation et premiers soins qui souhaitent mettre en pratique les formations
suivies par le passé. Le raid se déroulera sur deux jours et les participants auront l’occasion
de se perfectionner, réviser les modes de communication, la gestion de risque. Les divers
défis sont liés au travail d’un responsable de groupe (premiers soins, orientation, gestion
d’incidents, ateliers divers) en contexte terrestre et ne comportent pas de canot... Ces
deux jours visent à partager les expertises de chacun, garder les connaissances à jour et
tester vos réflexes en gestion de groupe et de risque en contexte de plein air. Préalables :
une base en orientation, premiers soins 20h. Aucune expérience d’encadrement n’est
exigée.
Pour info :
Formulaire d’inscription
Patrick.daigle@brebeuf.qc.ca
Info@feepeq.com
www.feepeq.com
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
710 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler