close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

avis d`appel d`offres national

IntégréTéléchargement
NUMERO
9115
MARDI
19 Avril 2016
150 FCFA
lScicences et
technologie
Sauter le petit
déjeuner peut
augmenter le
risque d’AVC
P. 19
l Visite de prise de contact du ministre de la Défense Nationale à l'Etat-major des Armées
l
Aboubacar Abzo ONEP
Engagement à poursuivre le
renforcement des capacités
opérationnelles de notre Armée
e ministre de la Défense Nationale entrant, M.
Massoudou Hassoumi, a effectué, hier matin, une
visite de prise de contact à l'Etat-major des
Armées. A son arrivée dans l’enceinte de l'Etatmajor des Armées, le ministre Massoudou Hassoumi, qui
était accompagné du Secrétaire général et du Secrétaire
L
l Déclaration de la COPA 2016
Les députés des partis membres de
l'opposition invités à prendre place
au sein de l’hémicycle
P. 2
l Journée Culturelle du Niger en France
Le ministre Massoudou recevant les honneurs militaires à son arrivée à l’Etat major des Armées
général adjoint dudit Ministère, a été accueilli par le Chef
d'Etat-major des Armées, le Général de Corps d'armées
Seyni Garba.
Au cours de cette visite, le ministre de la Défense Nationale
a eu une rencontre avec les Officiers Généraux et Officiers
Supérieurs Chefs de Bureaux et Directeurs de Services
Centraux des Forces Armées Nigériennes.
Ce fut l’occasion de faire au nouveau ministre une
présentation générale sur l'organisation des Forces Armées
Nigériennes et les missions qu'elles accomplissent dans le
cadre de la lutte contre le terrorisme et la défense de
l'intégrité du territoire national.
P.3
lStabilité et lutte contre les causes profondes de la migration
irrégulière dans la région du Sahel et du Bassin du lac Tchad
l
DR
L’Union Européenne lance 20 nouvelles actions
pour un montant de 280 millions d'euros
P. 3
l Clôture de la 4ème édition de la rencontre littéraire au
CCFN Jean Rouch de Niamey
Des écrits de Boubou Hama mis en scène
par la Compagnie Arène théâtre
P.4
l
Le ministre en charge de la Renaissance
culturelle préside les festivités
P.4
Mali/Côte d'Ivoire
Arrestation, à Bamako, du
numéro 2 de l'opération sur
l’attentat Grand-Bassam P.17
NATION
2
l Déclaration de la COPA 2016
Les députés des partis membres de l'opposition invités
à prendre place au sein de l’hémicycle
ans une déclaration qu’elle a rendue
publique,
dimanche dernier, la
Coalition Pour l’Alternance (COPA 2016) a invité les députés des
partis
membres
de
D
l'opposition à prendre
leurs places au sein du
nouveau Parlement, dès
cette semaine. Cette décision mettra ainsi fin à
plusieurs jours de boycott
de l'Assemblée Nationale
par les députés de
l’opposition. "La COPA,
suffisamment préoccupée par la situation délétère de notre pays sur les
plans politique, économique social et culturel :
décide de mettre fin à la
suspension de la partici-
pation de ses représentants à l’Assemblée
Nationale, à la CENI et
ses démembrements",
souligne le communiqué.
Cette décision de la
COPA 2016 constitue un
pas dans l’enracinement
de la démocratie au
Niger, en ce sens qu’elle
permettra à l'opposition
de jouer pleinement son
rôle au sein de l’hémicycle à travers ses députés
nationaux.
l 5ème Conférence Chine-Afrique du Forum ‘’Think Tanks’’
Encourager le développement de l’industrialisation en Afrique
La ville de Yiwu située dans la province de Zhejiang a
abrité du 14 au 16 Avril dernier, la 5e Conférence ChineAfrique du Forum ‘’Think Tanks’’. Cette 5e édition du
Forum Think Tanks co- organisée par la municipalité
de Yiwu et l’Université Normale de Zhejiang de concert
avec la Banque Chinoise de Développement a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques
chinoises et Africaines. Le thème de la Conférence est:
« la coopération sino-africaine dans le domaine des
capacités de production et l’industrialisation ». La rencontre qui a enregistré la participation d’éminents Enseignants et chercheurs ainsi que des personnalités
politiques et des hommes d’affaires a permis d’échanger sur les questions diverses concernant entre autres
l’ industrialisation en Afrique.
onvaincues de leur rôle
dans le développement
industriel de l’Afrique, les
parties chinoises et africaines
ont abordé en toute responsabilité d’abord les maux qui assaillent l’industrialisation en Afrique
avant de proposer des solutions
adéquates pour développer le
secteur industriel africain. Retenons que le forum ‘’Think Tanks’’
est un cadre de réflexion composé d’Enseignants et de Cher-
manque
des
ressources
humaines et l’insuffisance des
investissements dans le domaine industriel, etc.
Concernant ses principales
préoccupations, la Chine en tant
que partenaire stratégique de
l’Afrique a réaffirmé sa volonté
d’accompagner le développement de l’Afrique en général et
celui de l’industrialisation en
particulier dans le cadre du
l
Cérémonie de cloture de la 5e conférence Chine Afrique
cheurs issus des Universités
africaines et chinoises mis en
place afin d’accompagner les
actions entreprises pour le succès de la coopération sino-africaine. Le groupe de réflexion
apporte des réponses appropriées aux différentes préoccupations concernant les relations
sino-africaines. Au cours des
échanges, les participants se
sont penchés sur les points
principaux qui freinent l’industrialisation de l’Afrique. On peut
citer, à titre d’exemple, le
DR
l
Une vue de la table de séance
DR
C
vont se concentrer sur la mise
en œuvre de dix (10) grands
projets de coopération portant
notamment sur l’industrialisation, la modernisation agricole,
les infrastructures, les finances,
la croissance verte, le commerce et la facilitation des investissements, la réduction de
la pauvreté, la santé publique, la
culture, la paix et la sécurité. Le
président chinois a aussi annoncé au cours du Sommet de
l’Afrique du Sud, la fourniture de
60 milliards de dollars de soutien financier à l’Afrique.
partenariat sincère et gagnantgagnant. Cet engagement de la
Chine à travers la coopération
sino-africaine a été réaffirmé par
le Président de la République
Populaire de Chine SE Xi Jinping lors du dernier Sommet
sino-africain qui s’est tenu à Johannesburg en Afrique du Sud
en décembre 2015. Dans le discours qu’il a prononcé devant
les Chefs d’Etat et de gouvernement, Xi Jinping a proposé que
pendant les trois (3) prochaines
années, la Chine et l’Afrique
Peu après la cérémonie d’ouverture de cette 5ème conférence, les travaux se sont
poursuivis avec un exposé qui a
été présenté par des responsables politiques et des chercheurs. Prenant la parole à cette
occasion, le Directeur général
du département en charge des
affaires africaines au Ministère
des Affaires Etrangères de la
République Populaire de Chine
M. Lin Songtian a indiqué que
depuis le début du nouveau siècle, les relations sino-africaines
sont entrées dans une nouvelle
phase de développement complet et rapide. Il a noté que les
relations de coopération amicale
et mutuellement bénéfique ont
atteint un niveau historique déclenchant une nouvelle vague
de développement de la coopération sino-africaine. Par ailleurs, M. Lin Songtian a précisé
que le développement de la
Chine et de l’Afrique est fortement complémentaire et la coopération sino-africaine a des
grands potentiels. L’Afrique ditil, a des avantages comme les
ressources naturelles, un dividende humain, un potentiel de
marché. Quant à la Chine, elle a
de son côté des avantages liés
à son développement comme
les capitaux, la technologie, le
marché, les entreprises, le talent
et une expérience de développement réussie.
Selon le responsable du département en charge des affaires
africaines au Ministère des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, les
pays africains cherchent actuellement, d’une manière générale
à obtenir leur autonomie économique et un développement
durable. Et pour cela, estime M.
Lin Songtian, ils ont besoin en
urgence
d’investissements
étrangers et de transferts de
technologies. Il a confié que son
pays est déjà entré dans une
nouvelle phase de développement durable. A cet effet un
grand nombre d’industries ayant
des capacités de production
excédentaires ont besoin d’investir à l’étranger pour se développer. D’une manière générale,
les pays africains espèrent
pouvoir apprendre de la chine
pour promouvoir leurs capacités de gouvernance nationales.
« C’est pourquoi la Chine est
prête à travailler avec les pays
africains pour partager sans réserve son expérience et ses
réalisations en matière de développement » a-t-il rassuré.
M. Lin Songtian a par ailleurs
notifié que le gouvernement chinois encourage et soutient activement les entreprises à sortir
et à se lancer dans des investissements et dans la coopération à l’étranger. Les entreprises
chinoises sont fortement désireuses d’investir à l’étranger at-il souligné, « mais elles ont
encore des problèmes au
nombre desquels leur niveau
d’internationalisation est généralement faible, elles manquent
d’expérience et de capacité de
gestion à l’étranger, elles manquent aussi de talent et de
connaissances sur l’Afrique,
elles n’arrivent pas à sortir, elles
ont peur d’aller en Afrique, ne
savent pas comment y aller » at-il confié. Actuellement les entreprises chinoises en Afrique
sont généralement engagées
dans des activités de bas de
gamme comme le commerce de
marchandises, les contrats sur
projet ou le développement des
ressources et de l’énergie ; etc.
Concernant l’Afrique, le responsable du département en charge
des Affaires africaines au
ministère chinois des Affaires
étrangères a confié que la coopération au développement a
un besoin urgent d’améliorer
son environnement matériel et
logiciel. Pour faire face aux défis
et atteindre leurs objectifs, les
pays africains doivent changer
les idées, les pensées et les
espoirs du développement.
Rappelons que cette 5ème conférence a pris fin dans la soirée du
16 Avril 2016 sur une note de
satisfaction des organisateurs,
des participants. Yiwu est une
ville fortement commerciale qui
accueille un nombre important
de ressortissants africains. La
municipalité a réaffirmé son engagement à poursuivre sa coopération commerciale avec les
pays africains dans l’intérêt de
nos peuples respectifs.
l Laouali Souleymane,
Envoyé spécial
Mardi 19 Avril 2016
NATION
3
l Visite de prise de contact du ministre de la Défense Nationale à l'Etat-major des Armées
Engagement à poursuivre le renforcement des capacités opérationnelles de notre Armée
A
l'organisation
des
Forces
Armées
Nigériennes et les
missions qu'elles accomplissent dans le
cadre de la lutte contre
le terrorisme et la défense de l'intégrité du
territoire national.
Le ministre de la
Défense Nationale a
ensuite effectué une
visite guidée au sein
de l'Etat-major des
Armées.
l
u cours de cette
visite, le ministre de la Défense Nationale a eu
une rencontre avec les
Officiers Généraux et
Officiers Supérieurs
Chefs de Bureaux et
Directeurs de Services
Centraux des Forces
Armées Nigériennes.
Ce fut l’occasion de
faire au nouveau ministre une présentation
générale
sur
Aboubacar Abzo ONEP
Le ministre de la Défense Nationale entrant, M.
Massoudou Hassoumi, a effectué, hier matin,
une visite de prise de contact à l'Etat-major des
Armées. A son arrivée dans l’enceinte de l'Etatmajor des Armées, le ministre Massoudou Hassoumi, qui était accompagné du Secrétaire
général et du Secrétaire général adjoint dudit Ministère, a été accueilli par le Chef d'Etat-major
des Armées, le Général de Corps d'armées Seyni
Garba.
Photo de famille du ministre avec les hauts responsables des FAN
Au terme de sa visite,
le ministre Massoudou
Hassoumi s'est dit très
satisfait de cette visite,
tout en s'engageant à
ne ménager aucun ef-
fort pour poursuivre le
renforcement
des
capacités opérationnelles de notre Armée,
conformément
aux
instructions de son
Excellence le Président de la République,
Chef Suprême des
Armées.
l Zabeirou Moussa
lStabilité et lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière dans la région du Sahel et du Bassin du lac Tchad
L’Union Européenne lance 20 nouvelles actions pour un montant de 280 millions d'euros
La Commission européenne a annoncé, hier, par un
communiqué de presse qu’elle a rendu public, depuis Bruxelles, le lancement de 20 nouvelles actions
dans la région du Sahel et du bassin du lac Tchad,
pour un montant total de plus de 280 millions d'euros. Par ce communiqué, la Commission européenne a annoncé l'adoption de 20 nouvelles
actions au bénéfice de la région du Sahel et du bassin du lac Tchad dans le cadre du Fonds Fiduciaire
d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte
contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en
Afrique.
elon le communiqué,
«ces mesures représentent plus de 280
millions d'euros et répondent directement aux engagements du Plan d'action
du Sommet de la Valette
(11-12 novembre 2015).
Elles visent à améliorer la
gestion des flux migratoires,
créer des opportunités
économiques
durables
pour la jeunesse et répondre aux facteurs d’instabilité et de vulnérabilité des
populations. Parmi ces actions, 100 millions d'euros
sont dédiés à la région du
Lac Tchad afin de soutenir
en particulier les populations affectées par le
groupe terroriste Boko
Haram ».
A travers ce même communiqué, le Commissaire
pour la coopération internationale et le développement, M. Neven Mimica, a
S
indiqué que "avec vingt
nouvelles actions pour un
montant total de près de
300 millions d’euros, le
fonds fiduciaire démontre
une nouvelle fois sa valeur
ajoutée pour lancer rapidement des projets visant
à s'attaquer aux causes
profondes de l'instabilité et
de la migration irrégulière
dans les régions du Sahel
et du Lac Tchad. Un accent particulier est mis sur
la création d'emplois, notamment pour les jeunes,
et la réinsertion socio-économique des groupes vulnérables. Ces populations
sont les premières victimes de l'instabilité et
elles doivent être les principales bénéficiaires de
nos projets."
Ces actions, souligne la
même source, visent spécifiquement les zones
d’origine et de transit des
Mardi 19 Avril 2016
migrants ainsi que les
principales zones d’instabilité. « Elles s’inscrivent
dans le cadre d’une réponse globale de l’Union
européenne et sont le fruit
d’un dialogue politique
renforcé avec ses partenaires sur le sujet de la migration. Huit pays de la
région vont bénéficier de
ces interventions selon
une approche intégrée qui
reflète toute la complexité
du phénomène migratoire
et la diversité des défis de
la région »
« Trois actions (63M€) cibleront les régions d'origine de migrants au
Sénégal et en Mauritanie
afin de créer des opportunités économiques au bénéfice de la jeunesse,
pour prévenir les migrations irrégulières et favoriser les retours; deux
actions (37M€) cibleront
les zones de transit du
Niger afin d'accroître les
possibilités d'emploi et les
activités rémunératrices
au bénéfice des migrants
et des populations locales;
une action (6M€) visera à
mettre en place une
équipe commune d'enquête au Niger pour lutter
contre les réseaux de trafic de migrants et de traite
d'êtres humains; une ac-
tion régionale (5M€) permettra de renforcer les capacités des pays de la
Communauté économique
des États de l'Afrique de
l'Ouest (CÉDÉAO) à lutter
contre le crime organisé,
les trafics et le terrorisme
par la création ou le renforcement de la capacité à
collecter, centraliser, gérer
et partager les données
de police; une action
(3M€) contribuera à protéger l'enfance migrante
contre l'exploitation et la
traite des êtres humains
en Mauritanie; une action
(6M€) visera à renforcer
l’engagement de la diaspora malienne en Europe
pour développer l’économie malienne et en particulier les zones d'origine
des migrants; une action
(10M€) permettra d'accompagner la mise en
œuvre de l'accord de Paix
au Nord du Mali; huit actions (118M€) cibleront la
région du lac Tchad et les
zones affectées par la
crise liée à Boko Haram
pour contribuer à la résilience des populations vulnérables, en particulier les
déplacées et les femmes,
et à la prévention et la
gestion des conflits; deux
actions (30M€) viseront à
soutenir les populations
les plus vulnérables et à
contribuer à l'insertion
socio-économique
des
femmes dans le Nord du
Burkina Faso », précise le
communiqué de presse.
De même, poursuit la
même source, d'autres actions visant plus spécifiquement la lutte contre le
trafic de migrants et
d'êtres humains, l’appui
aux forces de sécurité intérieure, la gestion des
frontières et la gouvernance des flux migratoires
sont en cours de formulation et seront présentées
dans les prochaines semaines. « Après l’adoption
de 10 actions en Janvier
2016, pour un montant de
100 millions d'euros additionnelles aux 280 M€
d'aujourd'hui, le Fonds
confirme sa capacité de
répondre de manière ciblée, rapide et spécifique
aux défis de la région, en
complémentarité des autres actions de l’Union européenne », conclut le
communiqué.
Assane Soumana
(Source : Service
Presse de la
Délégation de la Commission de l’UE au
Niger)
CULTURE
4
l Journée Culturelle du Niger en France
Le ministre en charge de la Renaissance culturelle préside les festivités
n notait la présence du
président de la Cour
des Comptes, de
l’ambassadeur du Niger en
France, des maires d’Agadez
et de Téra, de l’ambassadeur
de la Paix de l’Unesco, du styliste Alphadi et d’une forte délégation tchadienne.
De mémoire des membres de
la diaspora nigérienne en
France, jamais une manifestation de ce genre n’a drainé autant de monde. Et jamais
l’organisation d’un évènement
de cette nature n’a enregistré
un succès aussi éclatant, au
regard du nombre de participants et de la qualité des invités qui ont pris part à la
manifestation ou qui l’ont animée.
La première partie de cette
mémorable journée culturelle
a été celui des messages et
des discours dont notamment
celui du ministre de la Renaissance Culturelle, spécialement
dépêché par le Président de la
République qui, comme l’a dit
le ministre Assoumana Malam
Issa, accorde désormais une
priorité absolue à la culture
O
nigérienne dont la richesse et
la diversité sont universellement reconnues. C’est d’ailleurs a-t-il dit, ‘’la raison de la
création d’un portefeuille ministériel transversal qui lui est
dédié, et qui se veut un support structurel de promotion de
nos valeurs socioculturelles et
même économiques’’.
C’est, a-t-il poursuivi, ‘’un support pour une valorisation de
nos us et coutumes, pour un
changement des mentalités et
des comportements, et, en définitive, un support pour une
révolution qui doit être le lit de
notre devenir et de notre avenir, en tant que communauté
tout court’’.
La diaspora nigérienne, qui
bénéficie de toute l’attention
du Président de la République,
doit se mobiliser pour s’ériger
en actrice de ce changement
afin de faire du Niger, dans un
proche avenir, un pays émergent’’, a souligné le Ministre de
la Renaissance Culturelle, M.
Assoumana Malam Issa.
Comme pour donner un écho
particulier à cet appel,
l’ambassadeur du Niger en
l
DR
Le Conseil des Nigériens de France, CONIF, a organisé le 17 Avril
2016, une journée culturelle parrainée par l’Ambassade du Niger en
France, en partenariat avec l’Association PAN Projet africain, la ville
de Sucy- en- brie et le soutien du Conseil Départemental du Val-deMarne, et avec le Tchad comme invité d’honneur. La manifestation,
placée sous le thème ‘’La culture, l’éducation, la santé de la femme
et de l’enfant’’, a été présidée par le ministre de la Renaissance
Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, M. Assoumana
Malam Issa.
Lors de la journée
France, Ado El Hadj Abou, a
pour sa part affirmé dans son
discours que ‘’l’Ambassade ne
ménagera aucun effort pour
encourager les activités des
associations des Nigériens.
Elle le fera davantage avec le
Conif qui est un cadre fédérateur et qui mobilise la communauté dans son ensemble, afin
que l’action de la diaspora nigérienne en France soit plus
porteuse, plus visible et plus
cohérente’’.
Après avoir rappelé le
contexte sécuritaire et politique qui prévaut dans notre
pays aux lendemains des différents scrutins présidentiels
et législatifs qui se sont déroulés dans le calme et la quiétude, il s’est félicité du thème
choisi pour cette journée culturelle, un thème dédié justement à la concorde nationale.
C’est ‘’un choix judicieux
d’autant plus que la culture,
l’éducation et la santé de la
femme et l’enfant ont, de tout
temps, été des socles, et le
restent encore, de nos politiques nationales de développement’’, a-t-il indiqué.
En outre, il y a eu le message
du représentant de l’Ambassade du Tchad en France qui
a s’est félicité du fait que son
pays ait été choisi comme
invité d’honneur de cette journée.
‘’Nous ne sommes pas des
voisins, nous sommes des
frères, avec une culture et des
similitudes linguistiques’’ a-t-il
dit, affirmant que ‘’le Niger aujourd’hui est en marche’’.
Les conférences-débats ont
constitué le deuxième temps
fort de cette journée culturelle
organisée par le Conseil des
Nigériens de France.
‘’La problématique de l’éducation des filles et de l’alphabétisation des femmes au Niger’’
et ‘’Les enjeux et défis de la
santé maternelle et infantile au
Niger’’, animés respectivement par Mme Hatchabi
Kajima et Mme Abdoulaye
Mamadou, ont constitué les
thèmes de ces deux conférences-débats.
Le troisième temps fort a été le
spectacle animé par des
artistes nigériens vivant en
France, (Dias Criss et Rabiou
Band), et ceux venus de
Niamey, à l’image de Safiah et
Phéno de Kaydan Gaskya,
Mali Yaro, Idi Sarki, MDM
CREW.
Ce spectacle a été suivi d’un
défilé de mode présenté par
Melle Hadiza Maïga, une
jeune styliste nigérienne vivant
dans l’hexagone, et la projection du film ‘’Courir à Agadez’’
de Agdal Waissan et du réalisateur Thomas Fisch. Il faut
préciser que Agdal Waissan
est l’organisateur du Grand
Marathon du Ténéré.
Rappelons qu’au cours de
cette journée culturelle, il y a
également eu des contes et
des expositions de produits
artisanaux nigériens.
Moussa Hamani,
attaché de presse,
Ambassade du Niger en
France
l Clôture de la 4ème édition de la rencontre littéraire au CCFN Jean Rouch de Niamey
a soirée a commencé avec
les prestations des élèves
du Lycée français, du Collège Mariama, du Lycée d’Excellence et d’autres établissements
de la capitale. Ces jeunes ont
tour à tour entretenu le public
avec des lecteurs des textes de
plusieurs auteurs dont Boubou
Hama. La soirée a été bouclée
par une représentation théâtrale
de plusieurs textes de Boubou
Hama par la Compagnie Arène
Théâtre. Selon M. Aboubacary
Bétody, metteur en scène et responsable de la compagnie Arène
théâtre, c’est un goût du travail
et surtout l’envergure d’un
homme de culture comme Boubou Hama qui l’ont poussé à en-
L
treprendre cette activité. Pour M.
Abdoulaye Bétody, l’art vivant est
comme un végétal, «qu’il faut
semer, entretenir pendant plusieurs jours, jusqu'à la cueillette
des fruits».
Même si l’œuvre a un goût d’un
travail d’inachevé cela s’explique
par le temps de préparation très
court, et en plus l’équipe qui a travaillé les textes est composée de
professionnels et des amateurs.
Une autre raison selon Bétody,
c’est qu’il faut beaucoup travailler
sur les textes. Or «Travailler les
textes de quelqu’un comme Boubou Hama n’est pas simple», a-til ajouté. Mais à la Compagnie
Arène théâtre, c’est un choix pour
faire un pas dans cette aventure.
«Nous n’avons pas choisi de présenter les pièces théâtrales de
Boubou Hama mais des textes
de Boubou Hama » souligne le
responsable de la Compagnie. A
l’avenir, M. Abdoulaye Aboubacary plus connu sous le nom de
Béto pense travailler sur les
pièces écrites par Boubou Hama.
Pour cette soirée, la pièce présentée par Béto et Compagnie a
été intitulé «Une soupe de Boubou Hama» parce que c’est un
mélange de poèmes, de contes,
de proverbes, d’essais, de romans, de nouvelles qui ont été
monté et travaillé. Pour le responsable de la Cie Arène Théâtre, cette prestation est une
grande réussite et il s’est dit totalement satisfait de ses comédiens. Cette initiative vise à faire
connaitre Boubou Hama et ses
œuvres à travers le théâtre et la
Compagnie
Arène
théatre
compte en faire son chalenge.
Pour le Directeur du CCFN/JR,
M. Jean Paul Durin, cette soirée
a été très belle et riche d’enseignements sur Boubou Hama que
beaucoup de jeunes ne connaissaient pas. Il a invité les Nigé-
l
La 4ème édition de la rencontre littéraire organisée par le Centre
Culturel Franco Nigérien Jean Rouch (CCFN/JR) de Niamey a
pris fin, samedi 16 Avril 2016. Cette occasion a été saisie par les
organisateurs pour donner un grand spectacle avec notamment
une séance de lecture des textes de plusieurs auteurs nigériens
par les élèves du Lycée Français et ceux de plusieurs
établissements secondaires de Niamey, mais aussi et surtout
par la mise en scène théâtrale des écrits de Boubou Hama par
la Compagnie (Cie) Arène Théâtre. C’est le directeur du
CCFN/JR de Niamey M. Jean Paul DURIN qui a présidé la
cérémonie en présence de plusieurs invités.
DR
Des écrits de Boubou Hama mis en scène par la Compagnie Arène théâtre
La Compagnie (Cie) Arène Théâtre sur scène
riens à lire Boubou Hama parce
au cœur des festivités. C’était
qu’il a beaucoup écrit et ses œuune importante occasion de renvres son très riches. Le directeur
contres entre les écrivains, les
du CCFN/JR a salué cette initiaauteurs et les jeunes étudiants et
tive de la Cie Arène théâtre qui
scolaires. Déroulée au tour des
vise à faire connaitre l’homme et
écrits de Boubou Hama, homme
ses œuvres à travers le théatre.
politique, philosophe, écrivain et
M. Jean Paul DURIN a rappelé
surtout homme de culture, cette
que cette 4ème édition de la ren4ème édition a tenu toute ses procontre littéraire de Niamey, a
messes estime M. Jean Paul
réuni d’éminents auteurs afriDurin.
cains.
Ali Maaman
Pendant plusieurs jours, des colloques, des conférences, des tables rondes et des ateliers ont été
Mardi 19 Avril 2016
NATION
l
5
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Le ministre Adamou Chaiffou passe le témoin au ministre Wassalké Boukari
P
compagner dans sa nouvelle
mission. Le Colonel Major
Bila Maïna a souligné
quelques défis qui restent à
relever et les objectifs à
atteindre.
De son côté, le ministre sortant, M. Adamou Chaifou, a
félicité le nouveau ministre
de l'Environnement et du
Développement Durable, M.
Wassalké Boukari, dont il a
rappelé les qualités, et surtout l’expérience. ‘’C’est un
homme d’envergure, qui a
beaucoup d’atouts, et je suis
fier d’être remplacé à ce
poste par lui’’, a dit le ministre
sortant qui a remercié le Président de la République, SE
Issoufou Mahamadou, pour
la confiance placée en lui en
le nommant il y a deux ans à
la tête du Ministère de l’Environnement. ‘’Les résultats
atteints sont l’œuvre de tous
l
arlant au nom des
agents, le secrétaire
général du Ministère
de l'Environnement et du
Développement Durable, le
Colonel Major Bila Maïna, a
saisi l’occasion pour transmettre au ministre sortant, M.
Adamou Chaiffou, leur gratitude et leur reconnaissance
pour la promotion du secteur
de l’environnement, à travers
entre autres la mise en
œuvre du Programme de
Renaissance du Niger dans
ses volets relatifs à l’environnement, au renforcement
des capacités des agents et
cadres, et pour l’ensemble
des résultats obtenus.
Quant au ministre entrant M.
Wassalké Boukari, le Colonel Major Bila Maïna l’a assuré de la disponibilité et de
l’engagement des agents du
Ministère à le soutenir et l’ac-
Idrissa Hamadou/ONEP
Le nouveau ministre de l'Environnement et du Développement
Durable, M. Wassalké Boukari, a pris fonction jeudi dernier dans
l’après midi, lors d’une cérémonie au cours de laquelle le ministre
sortant, M. Adamou Chaiffou, lui a passé le témoin. La cérémonie
de passation de service, qui a eu lieu dans la salle des réunions du
ministère, a regroupé les cadres de ce département ministériel.
Les ministres Wassalké Boukari et Adamou
les agents du ministère’’, a
tamment les questions environnementales, celles de la
affirmé M. Adamou Chaiffou,
préservation et de la restauavant de rappeler les défis
ration des ressources, qui
qui restent à relever.
Le ministre entrant M. Wasconcernent tout le monde.
salké Boukari, qui a remercié
C’est un secteur-clé, et sans
la prise de conscience de
les cadres du Ministère de
son importance et des défis
l’environnement et du Dévequi existent, il y a des risques
loppement Durable pour leur
accueil, a relevé l’importance
de catastrophes et des problèmes de sécurité alimende leur secteur d’activité, no-
Cheiffou (1er plan)
taire, a souligné le nouveau
ministre de l’Environnement
et du Développement Durable. Il a ainsi évoqué la nécessité de poursuivre les
actions à travers le Programme de la Renaissance
II, afin de préserver les
acquis et de développer des
capacités de résilience.
l Souley Moutari
l Installation de la nouvelle équipe gouvernementale
Prise de service des ministres en charge de la population ; de l'emploi, du travail et de
la protection sociale ; de la promotion de la femme et de la protection de l'enfant
La ministre de l'Emploi, du travail et de la protection sociale, Mme
Chaoulani Zénaba, celle de la Promotion de la femme et de la
protection de l'enfant, Mme Amadou Aïssata, et celle de la
Population, Mme Kaffa Rékiatou Christelle Jackou, ont pris service
le vendredi dernier, lors d’une cérémonie au cours de la quelle, la
ministre de la Population, de la promotion de la femme et de la
protection de l’enfant, sortante, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi, leur
a remis les « commandes » de leurs ministères respectifs.
Mardi 19 Avril 2016
De son côté, la ministre de la
Promotion de la femme et de la
Idrissa Hamadou/ONEP
I
Viennent ensuite la politique visant à promouvoir l’équité entre
les genres, la politique de la
promotion de la femme pour
tonomisation de la femme. Les
actions ont touché plusieurs régions, la protection sociale,
l’emploi, des personnes handicapées ou vulnérables, la protection de l’enfant et des
femmes victimes de violences
ou de catastrophes, le renforcement des capacités, etc.
l
ntervenant lors de cette cérémonie, de passation de
service, la ministre de la Population, de la Promotion de la
Femme et de la Protection de
l’Enfant sortante, a esquissé un
résumé-bilan des activités que
le département ministériel
qu’elle a dirigé pendant 5 ans a
effectuées. Ce résumé quelque
peu exhaustif présenté par Dr
Maïkibi Kadidiatou Dandobi,
devrait permettre aux ministres
qui entrent en fonction de s’imprégner chacune en ce qui la
concerne de ce qui a été fait et
ce qu’il faut encore faire. Entre
autres activités réalisées, Dr
Maïkibi Kadidiatou Dandobi a
rappelé la mise en place de six
politiques sectorielles dont celle
relative à la population qui a-telle rappelé «avait pour objectif
de réduire le taux de croissance démographique qui était
de 3,3%, à 2,5% ».
améliorer son statut social, la
politique de protection de l’enfant, du jeune enfant, et la politique de protection sociale.
Aussi, elle a souligné ce que le
ministère a pu réellement faire,
avec la mise en place de
grands projets, dont celui portant sur le dividende démographique avec, l’organisation d’un
forum international, la protection et le développement, l’au-
Photo de famille peu après la passation de service
protection de l'enfant, Mme
Amadou Aïssata a souligné
l’ampleur des réalisations faites
et a félicité Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi, pour tous les résultats obtenus. Aussi, a-t-elle
estimé, il faut poursuivre cette
tâche conformément au programme de renaissance du
Niger, avec toujours l’appui des
cadres et agents qui ont contribué à l’atteinte de ces résultats.
«Sous l’impulsion de Mme la
ministre, vous avez posé les
fondements solides sur lesquels avec l’aide de Dieu, nous
allons contribuer à la promotion
de la femme, à la protection
des enfants et également poursuivre les efforts dans la protection de la population et de
l’enfant, conformément à la volonté de leur excellence, le Président de la République et le
Premier ministre, chef du gouvernement», a déclaré Mme
Amadou Aïssata. Aussi, espère-t-elle pouvoir compter sur
le sens de responsabilité et
l’abnégation au travail des cadres et agents du ministère
dans l’intérêt du Niger.
l Souley Moutari
ANNONCES
6
COMMUNIQUE DE PRESSE
RESULTATS DE L'ADJUDICATION DE L'EMISSION DE BONS
DU TRESOR DU NIGER DU 14 AVRIL 2016
L'Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des
Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), a organisé le jeudi 14 avril 2016, à la
demande de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique
du Niger, l'émission de Bons du Trésor à 6 mois portant sur un montant de
40 milliards.
Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'exécution du programme
d'émissions de titres publics du Niger, en conformité avec la stratégie à
moyen et long terme de gestion de la dette, visant à garantir sa capacité à
honorer ses échéances.
L'Appel d'Offres, lancé le 7 avril 2016, suivant un système d'enchères à taux
multiples, a enregistré les résultats ci-dessous :
Résultats de l'émission
Montant sollicité
Nombre de soumissions
Montant global des soumissions
:
:
:
Soumissions retenues
:
Taux de couverture du montant mis en adjudication
Prix marginal
Prix moyen pondéré
:
:
:
40 000 millions de FCFA
34
45 365 millions de FCFA
dont 6 150 millions en ONC
44 000 millions de FCFA
dont 6 150 millions en ONC
113,41%
5,5055%
5,0801%
L'Agence remercie, au nom du Trésor Public du Niger, l'ensemble des investisseurs pour la confiance renouvelée
et le soutien constant aux initiatives de financement des actions de développement dans l'Union.
La prochaine intervention du Trésor nigérien sur le marché des titres publics de l'UMOA vous sera communiquée
lors de la publication du calendrier des émissions de titres publics du troisième trimestre de l'année 2016.
Fait à Dakar, le 14 avril 2016
Le Directeur de l'Agence UMOA-Titres
Adrien DIOUF
Pour plus d'informations, merci de contacter l'Agence UMOA-Titres
Email : adjudications@umoatitres.org /Tel : +221 33 839 1010/Fax : +221 33 8394557
Mardi 19 Avril 2016
NATION
l
7
Passation de service au Ministère des Domaines et de l’Urbanisme
M. Moctar Kassoum promet de relever les défis dans ce secteur
Après 18 mois à la tête du ministère des Domaines et de
l’Urbanisme M. Habi Mahamadou Salissou passe la main à M.
Moctar Kassoum ministre entrant. La cérémonie de passation de
service s’est déroulée vendredi dernier dans l’enceinte dudit
Ministère et a enregistré la présence effective des cadres de
différentes directions et du personnel.
ans son propos, le
ministre sortant des
Domaines et de l’Urbanisme a souligné qu’il est à
une phase cruciale de sa vie
de responsable politique car
dit- il de temps en temps, il faut
partir et laisser la place à un
autre. M. Habi Mahamadou a
aussi mis cette occasion très
solennelle à profit pour remer-
l
Idrissa Hamadou/ONEP
D
cier humblement ses collaborateurs avec qui, il a travaillé
pendant un peu plus de 18
mois au nom de la nation nigérienne. «Nous avons servi
ensemble le Niger et son peuple, je suis personnellement
fier de vous et je serais encore
plus fier de vous laisser entre
les mains d’un jeune frère que
j’ai beaucoup apprécié depuis
que je l’ai connu il y a à peu
près 20 ans » a indiqué le ministre sortant.
M. Habi Mahamadou Salissou
a par la suite invité son successeur M. Moctar Kassoum à
continuer l’œuvre qu’il a entamé avec ses collaborateurs
et que cette œuvre soit au service du peuple nigérien uniquement. Il a également
rappelé au ministre entrant les
attentes du Président de la
République, Chef de l’Etat qui
leur a demandé d’être loyaux
vis-à-vis du peuple nigérien,
de rester eux-mêmes et exclu-
Les ministres Salissou Hamadou (à g) et Kassoum Moctar (à d )
sivement au service de la nation
nigérienne.
«Nous
sommes certes des êtres humains, nous commettons des
fautes, nous en commettrons
certainement mais faisons en
sorte qu’elles soient des
fautes pardonnables que nous
pouvons surmonter ensemble
car le peuple nous attend» a
dit M. Habi Mahamadou Salissou.
Il s’est en outre réjoui de son
séjour passé à la tête du Ministère des Domaines et de
l’Urbanisme qui lui a permis de
découvrir bien qu’il n’est pas
ingénieur la qualité du personnel. Invitant par ailleurs ces
derniers à continuer dans ce
sens afin d’apporter des améliorations. Le Ministère des
Domaines et de l’Urbanisme et
celui de la Ville et de la Salubrité Urbaine auront selon le
ministre sortant à peu près les
mêmes tâches donc une sorte
de base communiquant, car
ils vont faire appel pratiquement aux mêmes personnels.
M. Habi Mahamadou Salissou
a pris l’engagement solennel
d’être avec Moctar Kassoum
et de l’accompagner afin de
travailler main dans la main
pour le bonheur du peuple nigérien lui demandant par ailleurs de tout mettre en œuvre
pour être à la hauteur des
aspirations de la population nigérienne.
Si le Président Issoufou Mahamadou a été réélu de plus
belle manière, précise le ministre sortant des Domaines et
de l’Urbanisme, c’est parce
qu’il a fait d’importantes réalisations au cours de son premier mandat. «Le Président de
la République a un très bon
programme de Renaissance
acte II, nous devons le vivifier,
le cultiver et le mettre au service de la population nigérienne» a-t-il déclaré. Il a en fin
souhaité bon courage et surtout beaucoup de chance à
l’équipe entrant. Quant à M.
Moctar Kassoum, le ministre
entrant des Domaines et
de l’Urbanisme, il a félicité
l’équipe sortante pour les résultats significatifs enregistrés
dans ce secteur. Conscient
des défis qui les attendent M.
Moctar Kassoum a souhaité
une franche et sincère collaboration de tous les acteurs
tout en leur demandant de se
mobiliser comme un seul
homme autour du Programme
de la Renaissance acte II afin
de répondre honorablement
aux attentes du Président de
la République et du Premier
Ministre Chef du Gouvernement.
Aïchatou Hamma Wakasso
l Ministère de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion
des langues Nationales et de l’Éducation Civique
Dr Daouda Mamadou Marthé prend les commandes du Ministère
E
cadre du renforcement de la
coopération et du partenariat.
Elle a également évoqué
l’expédition d’une lettre au
gouvernement pour l’ouverture d’un fonds commun
dans le secteur et la création
d’un cadre favorable avec les
partenaires sociaux. Ainsi
des approches et des activités ont été développées dans
la gestion du personnel enseignant, le cadre de travail,
le plan d’urgence à Diffa, le
payement à terme échu des
pécules des contractuels de
l’éducation.
Le ministre entrant, Dr
Daouda Mamadou Marthé, a
demandé la collaboration de
l’ensemble du personnel afin
Mardi 19 Avril 2016
l
n prenant la parole,
Mme Béty Aïchatou
Habibou Oumani, a
tout d’abord souhaité la bienvenue au nouveau ministre
et l’a félicité de la confiance
qu’a eue le Président de la
République, Chef de l’Etat en
sa personne en le nommant
ministre. Elle a ensuite rappelé les activités récentes
qu’elle a trouvées et qui ont
été initiées par son homologue Mme Ali Mariama Elhadj Ibrahim, durant les deux
mois qu’elle assurait son intérim. Elle a aussi parlé de
l’organisation de la Journée
Internationale de l’Alimentation Scolaire et de son
voyage en Turquie dans le
Issa Moussa/ONEP
Le nouveau ministre de l’Enseignement Primaire, de
l’Alphabétisation, de la Promotion des langues Nationales et de
l’Éducation Civique, Dr Daouda Mamadou Marthé, a pris fonction,
jeudi dernier. Le passage du témoin s’est effectué entre lui et la
ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la
Promotion des langues Nationales et de l’Éducation Civique par
intérim, Mme Béty Aïchatou Habibou Oumani. La cérémonie s'est
déroulée en présence du secrétaire général dudit ministère, des
directeurs centraux, des inspecteurs de service ainsi que de
plusieurs cadres du ministère.
Mme Béty Aochatou Habibou Oumani et M. Daouda Mamadou Marthé
de relever les défis énormes
qui les attendent. Selon lui, le
travail doit être collectif,
«compte tenu de la qualité du
personnel, nous allons ensemble travailler en parfaite
collaboration pour atteindre
les objectifs assignés dans le
programme de la renais-
sance II», a-t-il dit. Dr
Daouda Mamadou Marthé
devait préciser qu’il est un
homme politique, mais, les
collaborateurs doivent oublier la politique au travail
pour penser à la construction
du pays. « Nous avons un
temps pour la politique et un
temps pour le travail. Les
défis sont énormes donc,
chacun doit apporter sa
contribution dans la construction de l’édifice au grand bonheur du peuple», a-t-il
souligné.
l
Seini Seydou Zakaria
ANNONCES
8
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET D’APPUI A LA COMPETITIVITE ET A LA
CROISSANCE (PRACC)
BP : 223/ Tél : 20 75 23 34 /37
Avis d’Appel d’Offres National N°004/16/FOUR/PRACC
Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey et d’un
Véhicule 4x4 SW diesel au Centre de Médiation de la Chambre de Commerce
Crédit IDA: 51 32 NE
1. La République du Niger a obtenu un crédit de l’Association Internationale pour le
Développement (IDA) pour financer le coût du Projet d’ Appui à la Compétitivité et à la
Croissance (PRACC), et a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour effectuer
des paiements au titre du Marché relatif à la fourniture de deux véhicules berline au
Tribunal de Commerce de Niamey. La passation du Marché sera conforme aux règles et
procédures d’éligibilité de la Banque mondiale.
2. Le Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC) sollicite des offres
fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises
pour : Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey et d’un
véhicule 4x4 SW au Centre de Médiation de la Chambre de Commerce.
3. Les fournitures sont réparties en un lot unique et indivisible:
Lot 1 : Fourniture de deux véhicules berline au Tribunal de Commerce de Niamey et,
Lot 2 : Fourniture d’un véhicule 4x4 SW au Centre de Médiation
Le délai de livraison est de deux (2) mois à compter de date de notification du marché
approuvé. Les Fournitures seront livrées au Tribunal de Commerce de Niamey et au
Centre de Médiation et d’Arbitrage de la Chambre de Commerce.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que définit
dans les « Directives : passation des marchés de fournitures, de travaux et de services
(autres que les services de consultants) par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans
le cadre des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier 2011- Version
Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que
definis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès de
l’Unité d’Exécution du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance et prendre
connaissance des Documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi
au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi (jours ouvrables) de 8h à 13h
heure locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont : (i) avoir exécuté en qualité de
fournisseur principal avec succès au cours des trois (3) dernières années au moins trois
(3) marchés portant sur des fournitures similaires (contrat et PV de réception à joindre),
(ii) disposer ou (pour les soumissionnaires hors du Niger) être représenté par un agent
disposant d’un service après vente local équipé et en mesure de répondre aux obligations
contratuelles du fournisseur en matière de spécifications techniques, d’entretien, de
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
PROJET D’APPUI AU CLIMAT DES AFFAIRES ET A
LA COMPETITIVITE (PCA/C)
BP : 223/ Tél : 20 75 23 34 /37
réparations et de fournitures de pièces détachées (joindre la liste des services,
équipements et le cv du personnel) et (iii) avoir réalisé au cours des trois dernières un
chiffre d’affaires annuel moyen au moins égal à deux fois le montant de son offre.
Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des documents ci-dessus :
• une attestation de régularité fiscale datée de moins de trois (3) mois, à la date limite de
dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en règle vis-à-vis du Fisc ;
• une attestation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) datée de moins de
trois (3) mois, à la date limite de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en
règle vis-à-vis de la CNSS ;
• une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l’ARMP et datant
de moins de six mois.
• une attestation de non faillite et de non liquidation judiciaire.
7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un Dossier d’Appel d’Offres complet
en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre un paiement non remboursable de
Cinquante Mille (50.000) francs CFA. Le paiement sera effectué en espèces.
Le Document d’Appel d’Offres peut être retiré au siège du Projet d’ Appui à la Compétitivité
et à la Croissance (PRACC), Avenue de la Radio ou peut être envoyé par courrier
électronique.
8. Les offres, exprimées en HT et TTC, rédigées en français devront être soumises en
quatre exemplaires (un original et trois copies) à l’adresse ci-dessous au plus tard le
06 mai 2016 à 9 heures. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas
autorisée.
Les offres présentées après l’heure limite de dépôt (9 heures) seront considérés
hors délais et rejetées comme telles. Les offres seront ouvertes en présence des
soumissionnaires et ou de leurs représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion
du PRACC le même jour à 9 heures 30 minutes.
Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un montant égal à un million
(1 000 000) de FCFA pour chacun des lots.
9. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance
Avenue de la Radio
BP : 223 Niamey,
Tél : (227) 20 75 23 34/ 20 75 23 37
Email : uepracc@pracc.ne, m_laouali@yahoo.com
Avis d’Appel d’Offres National N°01/16/FOUR/PCA/C
Fourniture de trois véhicules 4X4 SW Diesel
TF: 072284
1. La République du Niger a obtenu un Don de l’Agence Danoise de Développement
(DANIDA) administré par la Banque Mondiale pour financer le coût du Projet d’ Appui
au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C), et a l’intention d’utiliser une partie
de ce financement pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif à la
fourniture de trois véhicules 4x4 SW Diesel. La passation du Marché sera conforme
aux règles et procédures d’éligibilité de la Banque mondiale.
2. Le Projet d’Appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C) sollicite des
offres fermées de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications
requises pour : Fourniture de trois véhicules 4x4 SW.
3. Les fournitures sont réparties en un lot unique et indivisible:
Fourniture de trois véhicules 4x4 SW Diesel.
Le délai de livraison est de deux (2) mois à compter de date de notification du marché
approuvé. Les Fournitures seront livrées à l’Unité d’Exécution du Projet et au Tribunal
de Commerce de Niamey.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘offres national (AON) tel que
défini dans les « Directives : passation des marchés de fournitures, de travaux et de
services (autres que les services de consultants) par les Emprunteurs de la Banque
mondiale dans le cadre des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier
2011- Version Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de pays
éligibles tels que definis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations
auprès de l’Unité d’Exécution du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la
Croissance/Projet d’Appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité et prendre
connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessous du
lundi au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi (jours ouvrables) de 8h
à 13H heure locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont : (i) avoir exécuté en qualité de
fournisseur principal avec succès au cours des trois (3) dernières années au moins
trois (3) marchés portant sur des fournitures similaires (contrat et PV de réception à
joindre), (ii) disposer ou (pour les soumissionnaires hors du Niger) être représenté
par un agent disposant d’un service après vente local équipé et en mesure de
répondre aux obligations contratuelles du fournisseur en matière de spécifications
techniques, d’entretien, de réparations et de fournitures de pièces détachées (joindre
la liste des services, équipements et le cv du personnel) et (iii) avoir réalisé au cours
des trois dernières un chiffre d’affaires annuel moyen au moins égal à deux fois le
montant de son offre.
Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des documents ci-dessus :
- une attestation de régularité fiscale datée de moins de trois (3) mois, à la date limite
de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire est en règle vis-à-vis du Fisc ;
- une attestation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) datée de moins
de trois (3) mois, à la date limite de dépôt des offres, prouvant que le soumissionnaire
est en règle vis-à-vis de la CNSS ;
- une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l’ARMP et
datant de moins de six mois.
- une attestation de non faillite et de non liquidation judiciaire.
7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un Dossier d’Appel d’Offres
complet en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre un paiement non
remboursable de cinquante mille (50.000) francs CFA.
Le paiement sera effectué en espèces. Le Document d’Appel d’Offres peut être retiré
au siège du Projet d’ Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC), Avenue de
la Radio ou peut être envoyé par courrier électronique.
8. Les offres, exprimées en HT et TTC, rédigées en français devront être soumises
en quatre exemplaires (un original et trois copies) à l’adresse ci-dessous au plus
tard le 06 mai 2016 à 9 heures 30 minutes. La soumission des offres par voie
électronique ne sera pas autorisée. Les offres présentées après l’heure limite de
dépôt (9 heures 30 minutes) seront considérés hors délais et rejetées comme
telles.
Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires et ou de leurs
représentants qui le souhaitent dans la salle de réunion du PRACC le même jour à
10 heures. Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un montant égal
à : un million cinq cent mille (1. 500 000) de FCFA.
9. L’adresse à laquelle il est fait référence ci-dessus est :
Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance
Avenue de la Radio
BP : 223 Niamey,
Tél : (227) 20 75 23 34/ 20 75 23 37
Email : uepracc@pracc.ne, m_laouali@yahoo.com
Mardi 19 Avril 2016
ANNONCES
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
SECRETARIAT GENERAL
DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES ET DES
MOYENS GENERAUX
DIRECTION DES MARCHES PUBLIBCS ET DES
DELEGATIONS DE SERVICES PUBLICS
9
Publics
Plan Prévisionnel de Passation des Marchés Publics
du Ministère de l’Economie et des Finances au titre
de l’année 2016 (2ème partie)
COMMUNIQUE DE PRESSE
RESULTATS DE L'ADJUDICATION DE L'EMISSION DE BONS DU
TRESOR DU BENIN DU 13 AVRIL 2016
L'Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des Ftats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), a organisé le mercredi
13 avril 2016. à la demande de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Bénin, l'émission de Bons du Trésor à
12 mois portant sur un montant de 30 milliards.
Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'exécution du programme d'émissions de titres publics du Bénin, en conformité avec la stratégie
à moyen et long terme de gestion de la dette, visant à garantir sa capacité à honorer ses échéances.
L'appel d'offres, lancé le 7 avril 2016, suivant un système d'enchères à taux multiples, a enregistré les résultats ci-dessous
Résultats de l'émission
Montant sollicité
:
30.000 millions de FCFA
Nombre de soumissions
:
52
Montant global des soumissions
:
55 930 millions de FCFA dont 2.500 millions en ONC
Soumissions retenues
:
33 000 millions de PCF A dont 2 500 millions en ONC
Taux de couverture du montant mis en adjudication :
186,43%
Taux marginal
:
5,5025%
Taux moyen pondéré
:
5,413%
L'Agence remercie, au nom du Trésor Public du Bénin, l'ensemble des investisseurs pour la confiance renouvelée et le soutien constant aux initiatives de
financement des actions de développement dans l'Union. La prochaine intervention du Trésor béninois sur le marché des titres publics de l'UMOA est prévue
le 09 juin 2016, à l'occasion d'une émission de Bons du Trésor sur une maturité de deux (02) ans.
Fait à Dakar, le 14 avril 2016
Le Directeur de l'Agence UMOA-Titres
Adrien DIOUF
Pour plus d'informations, merci de contacter l'Agence UMOA-Titres
Email : adjudications@umoatitres.org /Tel : +221 33 839 1010/Fax : +221 33 8394557
Mardi 19 Avril 2016
SOCIÉTÉ
10
l Atelier de validation du COGES fonctionnel au Secondaire
ans son discours
d’ouverture, le ministre des Enseignements secondaires, M.
Sani Abdourahamane, a
tout d’abord salué cette initiative et cet appui de la
JICA au Niger. Il a profité
de cette occasion pour
souligner que cet atelier
l
Ibro Yiouka/ONEP
D
cadre bien avec le programme du Ministère des
Enseignements
Secondaires axé sur l’amélioration des performances du
sous-secteur du secondaire, notamment dans le
domaine de la gestion des
établissements
secondaires. En réponse à cette
Une vue des participants
préoccupation, l’Etat a,
conformément à la Loi 9812 du 1er juin 1998
(LOSEN), créé par arrêté
des Comités de Gestion
des
Etablissements
Secondaires
(COGES)
depuis 2002 dans les
écoles primaires et en
2005 au niveau du secondaire.
Pour un meilleur suivi de
cette expérimentation, le
Ministère des Enseignements secondaires a créé
une Cellule nationale chargée entre autres de
conduire une expérimentation d’un modèle de
COGES fonctionnel mais
aussi de pallier leurs disfonctionnements. Le ministre Sani Abdourahamane a
indiqué que l’objectif visé à
terme, est de jeter les
bases d’une généralisation
du modèle au niveau des
établissements
secondaires sur l’ensemble du
territoire national. C’est cet
objectif qui a conduit au
choix de la qualité des participants. Pour rappel, la
phase d’expérimentation a
l
Le ministre des Enseignements Secondaires, M. Sani Abdourahamane,
a présidé, vendredi dernier à Africa Hall de Niamey, l’ouverture de
l’atelier de validation du COGES fonctionnel au Secondaire. Cet atelier
a été organisé à l’intention des directeurs régionaux des enseignements
secondaires, des parents d’élèves, des différentes structures syndicales
des enseignants et élèves du secondaire et de plusieurs structures
intervenant dans l’enseignement. La cérémonie s’est déroulée en
présence du Représentant Résident de la JICA au Niger M. Yaagata
Shigéo, de plusieurs cadres du ministère et de ceux de la coopération
japonaise au Niger.
Ibro Yiouka/ONEP
Echanges sur une expérience visant l’amélioration de la gestion des établissements scolaires
La table de séance à l’ouverture
concerné les régions de
Niamey et de Dosso au niveau de quatre-vingt et
trois (83) collèges pilotes
sur
l’accompagnement
technique du Projet Ecole
Pour Tous (EPT/JICA).
C’est pourquoi, le Représentant Résident de la
JICA au Niger, M. Yaagata
Shigéo, a souligné, dans
son discours, que la Coopération pour les Ecoles
Pour Tous (EPT) a été initiée en 2004 avec une idée
de la participation communautaire pour l’amélioration
de la gestion des écoles.
Le Projet est dans sa dernière étape de la 4ème
phase qui, au-delà des
écoles primaires, concerne
les établissements secondaires qui ont joué un rôle
important. La JICA par la
voix de son représentant
s’est dite satisfaite des résultats obtenus dans la
mise en œuvre des différents projets. Les deux
personnalités ont tous exprimé, au nom des plus
hautes autorités de la République du Niger celles de
la JICA, leur satisfaction
pour la qualité des rapports
de Coopération entre les
deux pays.
Ali Maman
l Fin des travaux de l’Atelier de validation du COGES fonctionnel au Secondaire
Plusieurs recommandations adoptées pour la pérennisation du système
L
fonctionnel de COGES-ES
validé à travers tous les établissements secondaires du
pays; d'institutionnaliser le
COGES-ES fonctionnel à travers un arrêté; de poursuivre
la mise en place des Fédérations départementales des
COGES-ES; de mener des
plaidoyers auprès des partenaires de l'école en faveur de
la promotion des COGES-ES;
de mettre les moyens nécessaires à la disposition de la
Cellule Nationale Pilotage/
COGES-ES pour assurer le
fonctionnement
et
le
suivi/évaluation des activités
des COGES-ES; de motiver
les COGES qui se sont fait
remarquer par une politique
des prix d'encouragement.
l
es participants à cet
atelier national de validation du modèle des
COGES-ES fonctionnels ont
pris d’importantes recommandations. Ils ont ainsi recommandé aux autorités
compétentes du Ministère des
Enseignements Secondaires,
d’assurer le fonctionnement
des acteurs de suivi des
COGES-ES en dotant tous
les points focaux de moyens
matériels de fonctionnement
(moto, outil informatique,
etc.); de procéder au renforcement de capacité des membres de la Cellule de
Promotion de COGES-ES
(niveau national, régional et
départemental); de procéder
à la généralisation du modèle
Aboubacar Abzo/ONEP
Le Secrétaire général du Ministère des Enseignements Secondaires
a présidé, vendredi dernier dans l’après-midi à Afica Hall, la
cérémonie de clôture des travaux de l’atelier de validation du
COGES fonctionnel au Secondaire. C’était en présence de M. HARA
Masahiro, Chef du projet Education Pour Tous (EPT/JICA) au Niger
et de plusieurs cadres du Ministère des Enseignements
Secondaires et de ceux de la JICA au Niger.
La table de séance à la clôture de l’atelier
A l'endroit de la JICA, l’atelier
a recommandé d’appuyer le
Ministère des Enseignements
Secondaires pour la généralisation des COGES-ES fonctionnels validés et pour le
renforcement des capacités
des acteurs; d’appuyer le
ministère à établir un système
durable de suivi/accompagnement des COGES-ES en vue
d'assurer leur fonctionnalité.
En outre, les participants à
l’atelier ont demandé à la
Banque Mondiale d’appuyer
le Ministère des Enseignements Secondaires à mettre
en œuvre la politique de la
Gestion Décentralisée de
l'Ecole.
A l’issue de ces travaux, les
représentants du Ministère
des Enseignements Secondaires et de la JICA ont tous
salué la qualité du travail qui
résulte de la disponibilité des
participants. Ils se sont dit
satisfaits de cette coopération et émis le vœu de la voir
se poursuivre aussi longtemps que possible. Ils ont
enfin pris l’engagement de
transmettre fidèlement à qui
de droit les différentes recommandations formulées par
l’atelier.
Ali Maman
Mardi 19 Avril 2016
NATION
11
l Ministère de la Santé Publique
Passation de service et prise de contact avec les cadres de
la Direction générale de la santé publique
taire et celle de la promotion de la santé.
Dans l’ensemble, elle
a entre autre constaté
une insuffisance des
personnels, un chevauchement entre des
différentes directions
en terme d’attrition, la
nécessité de la formation des personnels et
un besoin de logistique. C’est pourquoi,
elle a recommandé de
promouvoir le respect
de la hiérarchie, de
préciser davantage les
attributions des différentes directions mais
aussi d’inciter la communication. Par ailleurs, la question du
statut de l’hôpital de
référence a été évoqué dont les discus-
l
Au cours de cette rencontre, le ministre de
la Santé Publique entrant, M. Kalla Moutari,
a longuement écouté
la directrice générale
de la santé publique,
Dr Asma qui a fait une
présentation des différentes directions que
compose la Direction
général de la santé
publique qui sont au
nombre de cinq. Il
s’agit notamment de la
direction des pharmacies et médicaments
traditionnels, celle de
l’organisation
des
soins, celle en charge
de l’hygiène publique,
l’assainissement
et
l’éducation pour la
santé, celle en charge
de laboratoire sani-
Seyni Moussa ONEP
Le Ministère de la Santé Publique a organisé, Une cérémonie de
passation de service. Cette passation s’est déroulée, jeudi dernier,
entre le ministre de la Santé Publique entrant, M. Kalla Moutari et
l’Inspecteur général des services. Peu après cette passation de
service, le ministre Kalla Moutari a rencontré les cadres de la
Direction générale de la Santé Publique (DGSP) avec lesquels il
s’est longuement entretenu pour s’enquérir du fonctionnement, des
objections, les visions et les difficultés de la direction.
Lors de la rencontre
sions sont en cours
pour détermination sa
qualification.
Pour sa part, le ministre Kalla Moutari a
exhorté ses collaborateurs au respect des
textes, de la discipline
car il n’y aura pas de
bons résultats sans la
discipline, avant d’appeler les différentes directions au respect
des différentes réunions périodiques car
l’administration
est
une machine et les
échanges sont des
facteurs déterminants
dans cette recherche
de résultats. Il a aussi
exhorté les différentes
directions en ce qui les
concerne de numérisation des différents
documents
qu’elles
disposent mais qui
sont utilisables. Il a estimé qu’aucune société ou entreprise ne
fonctionne normalement sans un suiviévaluation
crédible,
avant d’exhorter l’ensemble de ses collaborateurs de travailler
dans la franche collaboration, le respect
mutuel pour l’atteinte
des objectifs assignés
par les autorités de la
7ème République.
Mamane Abdoulaye
l Ministère de la Population
La ministre Kaffa Rekiatou Christelle Jackou rencontre les
membres du cadre de concertation et les Ulémas
La nouvelle ministre de la Population Dr Kaffa Rekiatou Christelle
Jackou a rencontré, jeudi dernier, les membres du cadre de
concertation et les Ulémas. A travers cette rencontre, la ministre de
la population a voulu échanger avec les structures religieuses sur
les questions de population avec l’islam notamment : donner des
avis et faire des propositions sur toute question de population en
lien avec l’islam et initier des réflexions pour améliorer l’accès aux
services de santé de la reproduction.
ans ses propos introductifs, la ministre
de
la
population Mme Kaffa
Rekiatou
Christelle
Jackou a précisé que
l’administration étant une
continuité, elle a estimé
qu’il est nécessaire de
prendre contact avec ses
différents partenaires dont
les structures islamiques.
Ces structures figurent au
premier plan car elles
jouent un rôle important
D
pour la consolidation de la
paix et la marche vers le
progrès de la société nigérienne. La ministre
Kaffa Rekiatou soulignant
la nécessité de ce cadre
de concertation, a précisé
qu’il s’impose car il y va
de l’intérêt collectif eu
égard aux problèmes sociaux de la population qui
posent d’importants défis
dans les domaines de
l’agriculture, de l’environnement, de l’eau potable,
Mardi 19 Avril 2016
de la santé, de l’éducation, de l’emploi, de l’habitat etc.
Pour elle, ces défis démographiques ne sauraient être relevés dans
une certaine
mesure,
sans entre autres, un partenaire solide avec des
structures comme le
Conseil Islamique, l’Association Islamique, la Coordination Supérieure des
Associations Islamiques,
la Fédération des Associations Islamiques pour
la Cohésion, l’Appel et le
Développement, le Collectif des Associations Islamiques, le Groupement
des Sœurs Ibadourahamane. « Avec vos diffé-
rentes
structures, ce
cadre de concertation va
nous permettre de conjuguer nos efforts pour
échanger, sensibiliser et
conscientiser à chaque
fois que de besoin sur les
questions relatives à la réduction de la mortalité
maternelle et infantile ; la
fréquentation des centres
de santé par les populations surtout rurales ; l’accès et le maintien de la
fille à l’école ; la lutte
contre les fistules vésicovaginales », a-t- elle dit à
l’endroit de ses collaborateurs.
Selon la Ministre de la
Population, toute la philosophie de son départe-
ment ministériel repose
sur une méthodologie qui
doit amener les populations à un changement
profond de mentalité, de
comportement et d’attitude. Cette démarche nécessitera sans doute
l’organisation de manière
intensive, massive répétitive et permanente de
campagnes de sensibilisation afin de créer les
conditions propices à l’efficacité des réalisations
dans tous les secteurs en
vue d’un développement
socio économique harmonieux et durable pour
poursuivre la renaissance
du Niger.
l Aïssa Abdoulaye Alfary
12
ANNONCES
Marchés
REPUBLIQUE DU NIGER
REGION DE NIAMEY
VILLE DE NIAMEY
Publics
PLAN PREVISIONNEL ANNUEL DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
Gestion : 2016/ Numéro du plan : 001
Mardi 19 Avril 2016
ANNONCES
Mardi 19 Avril 2016
13
14
ANNONCES
Avis d’’Appel d’Offres N°003/NIG /04/2016
Pour la fourniture des véhicules Toyota Land Cruiser
tout terrain à Niamey ou à Diffa au Niger
REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE,
ECOLE NATIONALE DE SANTE PUBLIQUE DE NIAMEY
ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE ADMINISTRATIF,
BP. 290 - TEL. 20 72 30 01 - FAX. 20 72 30 83
AVIS DE VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES
Dans le cadre du Renforcement de la sécurité aux frontières dans la
région de Diffa, le Comité d’évaluation et d’attribution des offres (CEAO)
de l’OIM invite les soumissionnaires (Distributeurs, Recéleurs et
Concessionnaires, autorisés, capables de suivi de la gestion de garantie et
de maintenance à Diffa), à soumettre leurs « Offres » pour la fourniture
et la livraison des véhicules tout terrain à Niamey ou à Diffa comme
spécifié ci-dessous.
•
06 véhicules Toyota Land Cruiser Pick­Up 4x4 cabine simple
•
01 véhicule Toyota Land Cruiser Station Wagon 4x4
II sera procédé, sous la supervision d'un huissier de
justice à la vente aux enchères à l'École Nationale de
Santé Publique (ENSP) de Niamey, le samedi 23 avril
2016 à 10 heures du véhicule CAMRY N° 8D 4885
RN.
Un ensemble complet de Documents d’Appel d’Offres est disponible pour
émission aux soumissionnaires intéressés au bureau de l’OIM à Niamey et à
Diffa ou par e-mail à nplniger@iom.int du 19 au 02 ùai 2016
Bureau OIM à Niamey
Rue IB 37, Issa Béri (Blvd Mali Béro), Niamey
Niger (+227 2075 2507)
Les conditions de la vente sont les suivantes :
Payement au comptant et en numéraires;
10 % en sus;
Enlèvement immédiat.
Le Directeur Général
SAMBA BOUBACAR
Les offres complètes par rapport aux instructions d’Appel d’Offres
doivent être présentées dans des enveloppes scellées au bureau de l’OIM
au plus tard le 02 mai 2016 à 16 heures.
L’OIM se réserve le droit d’accepter ou de rejeter toute l’offre, d’annuler
le processus de passation, de rejeter toutes soumissions, à tout moment
avant l’attribution du contrat ou du Bon de Commande sans, de ce fait,
encourir de responsabilité à l’égard de tout Fournisseurs concerné ou
être tenue de l’obligation d’informer les Fournisseurs concernés du
motif de la dite action de l’OIM
CEAO (Comité d’Evaluation et d’Attribution des Offres)
OIM Niger
Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le Site web :
www.lesahel.ne
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL
Pour achat des Semences mil HKP, Niébé KVX, Grillages, Piquet de corniers, Fils
galbèrent, Fil de fer recuit et Ciment gris tendeur
Référence: NIG/CWW/LOGN°003/SR27/23/03/2016/SR4822/15/04/2016
Concern Worldwide invite, par le présent Appel d’Offres National, les
fournisseurs spécialisés en fourniture des semences du mil HKP et
Niebe KVX, Grillages piquet de corniers fils galbèrent, fil de fer recuit,
ciment gris tendeur dans la région de Tahoua à concourir et à
présenter leurs offres sous pli fermé.
Le Dossier d’Appel d’Offres est gratuit, les fournisseurs intéressés
pourront retirer ledit dossier au bureau de Concern Worldwide :
• Niamey : Avenue Mali Béro, rue IB 52 Plateau
• Tahoua : Quartier Maboyar Amarré
Lots : 1 : 24 Tonnes de semences de mil HKP et 4796 KG
La date limite de dépôt des offres est fixée au mardi 10 mai
2016 à 10 heures.
Les plis devront être déposés au bureau Concern Worldwide dont
l’adresse est indiquée ci-dessus.
Toute offre déposée au-delà de cette date / heure sera rejetée.
Les plis seront ouverts en présence des représentants des
soumissionnaires qui souhaitent participer à la cérémonie de
Lots : 2: Grillages piquet de corniers fils galbèrent, fil de fer
recuit, ciment gris tendeur
l’ouverture des plis qui aura lieu le mardi 10 mai 2016 à
16h00 heure locale, au bureau de Concern Worldwide Niamey
et Tahoua, à la même adresse.
NB Note que cet Appel d’Offres et l’évaluation des offres se
feront conformément aux procédures d’approvisionnement de
Concern Niger
Mardi 19 Avril 2016
ANNONCES
SOCIETE NIGERIENNE D’ELECTRICITE
SECRETARIAT GENERAL
CELLULE GRANDS PROJETS
PROJET D’EXPANSION DE L’ACCES A
L’ELECTRICITE
15
AVIS D’APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL
N°AOI-01/CGP/NELACEP/2016
Composante 1 : Extension et renforcement du réseau de distribution
1. La République du Niger a sollicité un Crédit de l’Association
Internationale pour le Développement (IDA) pour financer le coût du
Projet d’expansion de l’accès à l’électricité au Niger qu’elle compte
rétrocéder à la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC). La NIGELEC
a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour effectuer des
paiements au titre du (es) Marché (s) relatifs à l’extension et le
renforcement du réseau de distribution dans sept (7) centres urbains.
La passation du Marché sera conforme aux règles et procédures
d’éligibilité de la Banque mondiale.
2. La NIGELEC sollicite des offres sous pli fermé de la part de
soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour
exécuter les travaux d’extension et de renforcement du réseau de
distribution.
3. Les travaux sont répartis en quatre lots distincts :
­ Lot 1 : Réhabilitation du réseau de Niamey ­ Extension,
Densification et Renforcement des réseaux de Maradi et Zinder
­ Lot 2 : Renforcement du réseau de Niamey ­ Extension,
Réhabilitation, Densification et Renforcement des réseaux de
Tahoua et Agadez
­ Lot 3 : Extension et Densification du réseau de Niamey ­ Extension,
Densification et Renforcement des réseaux de Dosso et Tillabéry
­ Lot 4 : Réhabilitation des postes sources.
L’attribution se fera par lot ou groupe de lots suivant la
combinaison la plus avantageuse pour l’Acheteur.
4. La passation du Marché sera conduite par Appel d‘Offres International
(AOI) tel que défini dans les « Directives : passation des marchés de
fournitures, de travaux et de services (autres que les services de
consultants) par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre
des prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID, janvier 2011Version Révisée de Juillet 2014, et ouvert à tous les soumissionnaires de
pays éligibles tels que définis dans les Directives.
5. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des
informations auprès de la Cellule Grands Projets et prendre
connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée cidessous du lundi au jeudi (jours ouvrables) entre 8h à 16 h et le vendredi
(jours ouvrables) de 8h à 12h heure Locale.
6. Les exigences en matière de qualifications sont :
(i) avoir participé à titre d’entrepreneur, d’administrateur de marchés
ou de sous-traitant dans au moins trois (3) marchés au cours des sept (7)
dernières années, chacun d’un montant minimum de : pour le lot 1
: 5 500 000 000 FCFA, pour le lot 2 : 5 500 000 000 FCFA, pour le lot
3 : 4 500 000 000 FCFA et pour le lot 4 : 5.000.000.000 FCFA, ou remplir
les critères suivants pour chaque lot :
- soit trois (3) contrats d’un montant minimum de 5 500 000 000 FCFA
chacun,
- ou un (1) contrat d’un montant minimum de 11 000 000 000 FCFA et
un (1) contrat d’un montant minimum de 5 500 000 000 FCFA,
- ou un contrat d’un montant minimum de 16 500 000 000 FCFA ;
(Fournir la preuve que les travaux ont été exécutés de manière
satisfaisante et réceptionnés pour l’essentiel : PV de réception à joindre);
(ii) disposer de fonds propres ou une ligne de crédit d’un montant de
1.700.000.000 F CFA, 1.700.000.000 F CFA, 1.300.000.000 F CFA et
1.300.000.000 F CFA respectivement pour les lots 1, 2, 3 et 4,
(Attestations de capacité financière ou lignes de crédit délivrées par une
Mardi 19 Avril 2016
Banque reconnue à joindre) ; et
(iii) avoir réalisé au cours des cinq dernières années un chiffre d’affaires
annuel moyen au moins égal à 8.000.000.000 FCFA, 8.000.000.000 FCFA,
6.000.000.000 FCFA et 6.000.000.000 F CFA respectivement pour les lots
1, 2, 3 et 4 (Joindre les bilans et chiffres d’affaires certifiés par un Cabinet
d’audit ou une institution reconnue).
7. Les soumissionnaires nationaux devront fournir en plus des
documents ci-dessus, une attestation de non exclusion de la commande
publique délivrée par l’ARMP et datant de moins de six mois. Les
attestations de régularité fiscale et le certificat de la CNSS et de
l’Inspection du Travail seront fournis avant la signature du marché.
8. Une réunion préparatoire se tiendra le 02 Mai 2016 à l’adresse
indiquée au point 10 ci-dessous. Cette réunion sera précédée d’une visite
des sites du projet du 25 au 30 Avril 2016.
9. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir un dossier d’Appel
d’offres complet en français à l’adresse mentionnée ci-dessous contre
un paiement non remboursable de Cent Mille (100.000) francs CFA ou
Cent Cinquante Cinq (155) Euros. Le mode de paiement sera par
versement en espèces ou par virement bancaire à la domiciliation
suivante :
Bénéficiaire : NIGELEC BP 11 202 Niamey, Niger
Banque : Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le
Commerce (BSIC)
Compte N°: 020027200112; IBAN : NE110 01001 020027200112 97;
SWIFT : BAHNENI
10. Les offres, exprimées en TTC, rédigées en français devront être
soumises en quatre (04) exemplaires (un original et trois (03) copies) à
l’adresse ci-dessous au plus tard le 31 mai 2016 à 9 heures, heure
locale. La soumission des offres par voie électronique ne sera pas
autorisée.
Les offres présentées après l’heure limite de dépôt (9 heures) seront
considérés hors délais et rejetées comme telles.
Les offres seront ouvertes en présence des soumissionnaires qui le
souhaitent et ou de leurs représentants dans la salle de réunion du
siège de la NIGELEC le 31 mai 2016 à 9 heures 30 minutes, Heure
Locale. Les offres doivent comprendre une garantie de l’offre d’un
montant égal à :
Lot 1 : Cent Millions (100.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 2 : Cent Millions (100.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 3 : Quatre Vingt Millions (80.000.000) F CFA ou équivalent en devise
convertible
Lot 4 : Quatre Vingt Dix Millions (90.000.000) F CFA ou équivalent en
devise convertible.
11. L’adresse à laquelle il est fait référence est :
SOCIETE NIGERIENNE D’ELECTRICITE – NIGELEC
201, Avenue du Général de GAULLE (PL30), Plateau I,
Attention de : Coordonnateur de la Cellule Grands Projets (CGP)
Ville : NIAMEY; Code postal : BP 11 202; Pays : NIGER
Numéro de téléphone : +227 20 72 26 94
Numéro de télécopie : +227 20 72 32 88
Adresse électronique : adaliou@hotmail.fr et
laoualimoussa@ymail.com
ANNONCES
16
COMMUNIQUE
COMMUNIQUE
APPEL DES COTISATIONS SOCIALES DU PREMIER TRIMESTRE 2016
RAPPEL DERNIER DELAI DE PAIEMENT DES COTISATIONS
SOCIALES DU PREMIER TRIMESTRE 2016
Le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS)
a l'honneur d'informer les employeurs que les déclarations et les relevés
nominatifs pré imprimés du 1er trimestre 2016 sont disponibles dans
leur boite postale.
Ceux qui ne les trouvent pas peuvent les réclamer auprès des structures
de la CNSS de leur lieu de résidence, à savoir :
- Les Directions régionales et les Agences de la CNSS pour les
employeurs de l'intérieur du pays ;
-La Direction du Recouvrement des Cotisations sise au premier étage de
l'immeuble CNSS, pour les employeurs de la ville de Niamey,
II invite tous les employeurs qui ont changé d'adresse de le notifier à la
Direction du Recouvrement des Cotisations» BP 255 Niamey
Il rappelle aux employeurs qu'ils doivent remplir et transmettre à la
CNSS les déclarations et les relevés nominatifs et s'acquitter des
cotisations correspondantes dans les délais prescrits sous peine de
sanctions prévues par la législation et la réglementation en vigueur.
Le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a l'honneur de rappeler
aux employeurs qu'ils doivent remplir et transmettre à la CNSS les déclarations et les relevés
nominatifs du premier trimestre 2016 et s'acquitter des cotisations correspondantes au plus
tard te 30 avril 2016, délai au-delà duquel commencent à courir les pénalités pour retard
prévues par les textes en vigueur.
Il rappelle à tous ceux qui ne se sont pas acquittés des cotisations des trimestres antérieurs à
le faire dans les meilleurs délais sous peine de poursuites prévues par les textes en vigueur.
il informe particulièrement les transporteurs qui sont en retard dans îe paiement de leurs
cotisations que des contrôles inopinés seront entrepris par la CNSS et les services publics
compétents sur toute l'étendue du territoire national.
Il s'agit :
-Des véhicules de transport urbain et interurbain, à savoir les taxis de ville, les bus et minibus;
-Des véhicules de transport de marchandises ;
-Des véhicules de transport de bois ;
-Des camions de transport de sable et autres matériaux de construction.
Le Directeur Général de la CNSS compte sur la compréhension de tous pour assurer une
protection sociale à tous les travailleurs.
AVIS DE PERTE
II est donné avis, de la perte de des actes de
cession des immeubles, formant les parcelles
(D et O) de l’îlot 10421 lotissement Ex
Tchangarey, au nom de Monsieur Moussa
Kimba.
Prière à toute personne qui les aurait retrouvés
de bien vouloir les déposer à \’ETUDE DE
MAITRE SOULEYMANE GARBA, Notaire à
la résidence de Niamey (Républiques du
Niger), Quartier Cité Poudrière, Avenue du
Damergou, Boite Postal : 1 1.167, Tel : 20.74
1264, (non loin de TOUTELEC NIGER S.A.) ou
au service domanial de la ville de Niamey.
POUR AVIS LE NOTAIRE
Maître SOULEYMANE GARBA
Etude Notariale
Maître OUMAROU HIMA Safiétou
Honneur & Devoir
AVIS DE PERTE
II est donné avis de perte d'un acte de cession
d'immeuble non bâti, objet de la parcelle H îlot
5313 lotissement OUEST FAISCEAU d'une
superficie de deux cents (200) mètres carrés
au nom de Monsieur HAMADOU HASSANE.
Prière à toute personne qui l'aurait retrouvé de
bien vouloir le déposer à l'Etude de Maître
OUMAROU HIMA Safiétou, Rue YN-98,
Boulevard des Sy et Mamar, Quartier Yantala,
Téléphone : 20.35.00.56.
Pour avis
Maître OUMAROU HIMA Safiétou, Notaire
Etude Notariale
Maître OUMAROU HIMA Safiétou
Honneur & Devoir
AVIS DE PERTE
II est donné avis de perte d'un acte de cession
d'immeuble non bâti, objet de la parcelle N ilot
5207 lotissement NORD LAZARET d'une
superficie de trois cents (300) mètres carrés
au nom de Monsieur AMADOU HASSANE.
Prière à toute personne qui l'aurait retrouvé de
bien vouloir le déposer à l'Etude de Maître
OUMAROU HIMA Safiétou, Rue YN-98,
Boulevard des Sy et Mamar, Quartier Yantala,
Téléphone : 20.35.00.56.
Pour avis
Maître OUMAROU HIMA Safiétou, Notaire
Mardi 19 Avril 2016
ETRANGER
l
17
Mali/Côte d'Ivoire
Arrestation, à Bamako, du numéro 2 de l'opération sur l’attentat Grand-Bassam
Les services de renseignement maliens ont arrêté samedi dernier le
numéro deux du groupe auteur de l'attaque jihadiste qui a fait 19
morts le 13 mars à Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire, ont indiqué
dimanche à l'AFP des sources sécuritaires maliennes. "Les forces
spéciales des services de renseignements maliens ont procédé lors
d'une "opération spéciale" samedi dans la nuit à l'arrestation du
numéro 2 de l'organisation des attaques terroristes contre la Côte
d'Ivoire", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire malienne.
ette arrestation, qui
s'est déroulée à Bamako, a nécessité
"d'importants moyens", selon
la même source, qui se félicite
de "la bonne coopération"
entre les services de sécurité
C
l
du Mali et de la Côte d'Ivoire
pour "faire avancer l'enquête".
"Alou Doumbia est une des
têtes pensantes de l'attaque
terroriste contre Abidjan", a
déclaré de son côté une autre
source sécuritaire malienne.
Alou Doumbia, un Malien de
32 ans, a convoyé en voiture
du Mali en Côte d'Ivoire les
membres du commando
ayant mené l'attaque, selon
cette source.
Il avait aménagé un des deux
réservoirs d'un véhicule 4X4
pour y cacher des armes et
les munitions qui ont servi à
l'attaque contre Grand-Bassam, a expliqué ce responsable. "Sans Alou Doumbia,
revendeur de véhicules, le
commando ne pouvait pas
quitter le Mali pour se rendre
en Côte d’Ivoire. C'est le logisticien du groupe. Il est le
plus proche collaborateur de
Kounta Dallah", a ajouté ce
responsable. "Il a donné des
informations utiles à la poursuite de l'enquête", a-t-il précisé. Kounta Dallah est
considéré comme le cerveau
de l'opération et toujours recherché au Mali.
Le 27 mars, deux Maliens
ayant "activement participé" à
l'attentat avaient été arrêtés à
Gossi et Gounda, deux localités situées dans le nord du
Mali. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué
l'attaque perpétrée en réponse à l'opération antijihadiste au Sahel menée par la
France et ses alliés. La Côte
d'Ivoire a aussi été visée pour
avoir livré quatre membres
d'Aqmi aux autorités maliennes, avait affirmé Aqmi
dans un communiqué.
(AFP)
Egypte/France
En visite au Caire, le Président Hollande aborde la question des droits de l'Homme
M
l
l'Homme. Les droits de l'Homme,
ce n'est pas une contrainte, c'est
aussi une façon de lutter contre
le terrorisme", a déclaré M. Hollande devant son homologue
égyptien manifestement agacé
par les questions des journalistes sur ce sujet. "Nous avons
évoqué avec le président Sissi
les droits de l'Homme, y compris
les sujets les plus sensibles",
comme les cas "du Français Eric
Lang et de l'Italien Giulio Regeni", a continué M. Hollande, invoquant la nécessaire "liberté de
la presse et la liberté d'expression".
Eric Lang est un Français arrêté
en 2013 au Caire par la police et
battu à mort dans sa cellule, "par
des co-détenus" selon le parquet
général du Caire. Giulio Regeni
l
. Hollande était arrivé dimanche au Caire,
deuxième étape d'une
tournée au Moyen-Orient après
le Liban, pour affirmer son soutien au président Sissi qui dirige
le pays d'une main de fer mais
aussi pour signer un nombre important de nouveaux contrats.
Son entourage avait assuré que
les droits de l'Homme seraient
évoqués "de manière discrète et
efficace" au Caire, mais le sujet
a occupé l'immense majorité du
temps de parole lors de la conférence de presse au côté du chef
de l'Etat égyptien.
Lutter contre le terrorisme "suppose de la fermeté mais aussi un
Etat, et un état de droit, c'est le
sens de ce que la France évoque
quand elle parle des droits de
DR
Le président français François Hollande a estimé que la lutte contre
le terrorisme ne pouvait s'affranchir du respect des droits de
l'Homme, en Egypte où la prédominance de ce sujet a manifestement irrité son homologue Abdel Fattah al-Sissi.
Le Président français à son arrivée au Caire
est un étudiant italien enlevé
dans la capitale égyptienne le 25
janvier et retrouvé mort neuf
jours plus tard dans un fossé, le
corps portant les stigmates
d'épouvantables tortures. La
presse italienne et des diplomates assurent qu'il a été tué par
des membres de services de sécurité, ce que l'Egypte nie avec
véhémence. "La région dans la-
quelle nous vivons est une région très perturbée, monsieur le
président Hollande. Les normes
en Europe, qui est au sommet du
progrès et de la civilisation, ne
peuvent prévaloir dans la situation que vit notre région, notamment l'Egypte", a commenté
sèchement M. Sissi. "Nous
sommes confrontés à des forces
diaboliques qui essaient d'ébran-
ler l'Egypte", notamment par
"ces accusations qui visent à affaiblir la police, la justice".
Les deux hommes se sont également entretenus de la sécurité
dans la région, évoquant la
question israélo-palestinienne,
la guerre en Syrie, la tension en
Libye et la lutte contre l'organisation jihadiste Etat islamique
(EI). M. Hollande a atterri au
Caire en milieu d'après-midi en
provenance du Liban, première
étape d'une tournée au MoyenOrient qui le conduira également
en Jordanie, après deux jours
d'une visite d'Etat en Egypte. A
l'issue de la conférence de
presse conjointe, les deux chefs
d'Etat ont assisté à la signature
de plusieurs contrats et accords
avec certains des chefs d'entreprises françaises parmi la trentaine présents.
(AFP)
Brésil
Les députés ouvrent la voie de la destitution de la Dilma Rousseff
Les députés brésiliens ont ouvert dimanche la voie d'une destitution de la présidente par le Sénat à une écrasante majorité,
lors d'un vote historique qui s'est déroulé dans une atmosphère
survoltée, et Dilma Rousseff devrait s'exprimer lundi.
e mandat de l'impopulaire dirigeante de gauche ne tient
désormais plus qu'à un fil devant le Sénat. Il suffira en mai d'un
vote à la majorité simple des sénateurs pour qu'elle soit mise en
accusation pour "crime de responsabilité" et écartée du pouvoir pendant une période au maximum de
180 jours, en attendant un verdict
final sur sa destitution par un vote
aux deux tiers. Le vice-président
Michel Temer, 75 ans, son ex-allié
centriste et désormais rival, assumerait alors ses fonctions et formerait un gouvernement de
transition.
Homme d'appareil discret, Temer
est presque tout aussi impopulaire
que Mme Rousseff. Son grand
parti centriste, le PMDB, est éclaboussé au plus haut niveau par le
L
scandale de corruption Petrobras.
Son propre nom a été cité par plusieurs inculpés. Dimanche soir,
l'impeachment l'a emporté par 367
voix, 25 de plus que les 342 requises (deux tiers). Seuls 137 députés, de gauche et d'extrême
gauche pour l'essentiel, ont voté
contre la destitution. Sept se sont
abstenus et deux étaient absents.
Les députés de l'opposition, ceints
d'écharpes aux couleurs nationales jaune et verte ont exulté, entonnant à gorges déployées
l'hymne des supporteurs de
l'équipe de football au Mondial2014: "Je suis brésilien, avec
beaucoup de fierté..." Le leader du
Parti des Travailleurs (PT, gauche)
au Congrès des députés José Guimaraes avait anticipé la déroute
du camp présidentiel: "Les put-
Mardi 19 Avril 2016
schistes ont gagné ici mais cette
défaite provisoire ne signifie pas
que la guerre est perdue. Nous allons maintenant dialoguer avec le
Sénat".
Accusée de maquillage des
comptes publics en 2014, année
de sa réélection, et en 2015 pour
masquer l'ampleur de la crise économique, Mme Rousseff nie avoir
commis un crime dit "de responsabilité". Avant le vote de dimanche,
elle avait annoncé qu'elle "lutterait
jusqu'à la dernière minute de la seconde mi-temps". Cette ancienne
guérillera torturée sous la dictature, héritière politique de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva
(2003-2010), est entrée dans l'histoire en 2011, en devenant la première femme présidente du Brésil.
Elle risque d'y rejoindre Fernando
Collor de Mello, seul président brésilien à avoir été destitué, pour corruption, en 1992.
Mme Rousseff s'exprimera lundi, a
annoncé son défenseur, l'avocat
général de l'Etat, José Eduardo
Cardozo: "Ce vote scandaleux ne
va pas l'abattre (...). Elle va lutter
ce pour quoi elle a toujours lutté
depuis la dictature, la démocratie".
La session historique des députés
s'est déroulée dans une atmosphère à couteaux tirés, entre insultes et empoignades, dès son
ouverture par le président du
Congrès, Eduardo Cunha, ennemi
juré de Mme Rousseff, inculpé de
corruption.
Les députés de droite et de centre
droit parlaient de "nettoyer le pays
de la corruption", d'en finir avec
"ce gouvernement incompétent qui
a conduit le Brésil à la ruine". Les
traitant de "canailles", le député
d'extrême gauche (Psol) Jean
Wyllys leur a a lancé: "J'ai honte
de participer à la farce de cette
élection indirecte, conduite par un
voleur (M. Cunha), ourdie par un
traître conspirateur" (M. Temer) et
appuyée par de lâches tortionnaires, des analphabètes politiques et des vendus".
Plus de 200 millions de Brésiliens,
divisés par des mois d'âpre affrontement, étaient suspendus à la
première manche de cette lutte
acharnée de pouvoir qui paralyse
le géant émergent d'Amérique latine, au milieu d'un énorme scandale de corruption et de la pire
récession économique depuis des
décennies.
A Brasilia, 53.000 manifestants en
vert et jaune favorables à la destitution et 26.000 sympathisants de
gauche habillés en rouge ont suivi
les débats sur des écrans géants
devant l'assemblée, de part et
d'autre d'une grande barrière métallique. Des dizaines de milliers
de Brésiliens ont manifesté dans le
pays, moins nombreux que prévu
mais sans incidents, notamment à
Sao Paulo et Rio de Janeiro.
(AFP)
ANNONCES
18
Marchés Publics
Office de Radiodiffusion Télévision du Niger
Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial Créé par
Loi 67-11 du 11 février 1967
528, rue des Ecoles BP. 309 Niamey - Niger Tél. : (227) 20 72 31 63
Fax (227) 20 72 27 49- Email : ortn@ortn.ne
REPUBLIQUE NIGER
REGION DE TILLABERI / DEPARTEMENT DE SAY / COMMUNE RURALE DE TAMOU
Avis d’Appel d’Offres N°002/CRT/2016
Avis d'Appel d'Offres Ouvert National
N°01/ 2016/ORTN/DG/SG/DCF/SMP
relatif à l'acquisition des fongibles vidéos en un seul lot.
1. Le présent Avis d'Appel d'Offres fait suite à l'avis
général de passation des marchés publiés dans le
Sahel dimanche numéro 1679 du vendredi 18 mars
2016.
2. L’Office de Radiodiffusion Télévision du Niger
(ORTN) invite les candidats remplissant les conditions
requises à présenter une offre sous pli cacheté pour
l'acquisition des fongibles vidéos en un seul lot faisant
l'objet du marché.
Les détails de ces fongibles vidéos sont inclus dans le
bordereau des prix.
3. La participation à la concurrence est ouverte à toutes
les personnes physiques ou morales ou groupements
en règle vis-à-vis de l'Administration (voir détails dans
les données particulières de l'Appel d'Offres) pour
autant qu'elles ne soient pas sous le coup d'interdiction
ou de suspension.
4. Les candidats intéressés peuvent obtenir un
complément d'information et consulter gratuitement le
Dossier d'Appel d'Offres auprès du Service des
Marchés Publics de l'ORTN, tous les jours ouvrables
de dix heures à treize heures.
5. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis,
doit acheter un jeu complet du Dossier d'Appel d'Offres,
auprès du Service des Marchés Publics de l'ORTN et
moyennant paiement d'un montant non remboursable
Marchés Publics
de soixante-dix mille (70.000) francs CFA .
6. En cas d'envoi par la poste ou tout autre mode de
courrier, les frais y afférents sont à la charge de
l'acheteur et la personne responsable du marché ne
peut être responsable de la non réception du dossier
par le candidat.
7. Les offres présentées en un original et six (6)
copies, conformément aux Instructions données aux
Soumissionnaires, et accompagnées d'une garantie de
soumission fixée à 2% du montant de l'offre en TTC
devront parvenir ou être remises au Service des
Marchés Publics de l'ORTN au plus tard le mardi 24
mai 2016 à neuf (9) heures précises.
8. L’ouverture des plis aura lieu le même jour à dix
(10) heures dans la salle de réunion de l'ORTN
(maison de la télévision) en présence des
représentants des soumissionnaires qui souhaitent y
assister. Les offres reçues après le délai fixé seront
rejetées.
9. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs
offres pour un délai de cent vingt (120) jours, à compter
de la date de remise des offres.
Par décision motivée, l'Administration se réserve le
droit de ne donner aucune suite à tout pu partie du
présent Appel d'Offres.
LOÏC CRESPIN
Marchés Publics
Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu
de la République Fédérale d'Allemagne via la
Kreditanstalt Fur Wiederaufbau (K.F.W), ci-après
dénommée le Bailleur, une subvention pour contribuer
au financement des communes à travers le Programme
d'Investissement et de Capacitation pour les
Collectivités Territoriales pour la Décentralisation et la
Bonne Gouvernance (PICCTD/BG). La composante 1,
dénommée le FICOD (le Fonds d'Investissement des
Collectivités Décentralisées) se charge de la mise en
œuvre et prévoit d'utiliser une partie des sommes
accordées au titre de cette subvention pour effectuer
des paiements autorisés dans le cadre du marché
faisant l'objet du présent avis d'appel d'offres.
La COMMUNE RURALE DE TAMOU a obtenu un
financement de la KFW via le Programme PICCT/BG
pour financer le coût des travaux d'aménagement du
marché de Tamou, Département de Say.
La COMMUNE RURALE DE TAMOU assistée de la
direction départementale du génie rural de Say se
charge de la mise en œuvre de travaux.
La COMMUNE RURALE DE TAMOU en rapport avec
la composante 1 du PICCT/FICOD a confié au bureau
d'études AGESI Ingénierie les études, le suivi et le
contrôle desdits travaux.
Dans le cadre de la mise en œuvre des travaux, la
COMMUNE RURALE DE TAMOU lance un appel
d'offres pour l'exécution des travaux répartis en un seul
et unique lot composés de :
Travaux d'aménagement du marché de Tamou,
Département de Say .
Le délai d'exécution global des travaux est plafonné à
CINQ (5) mois.
Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis
d'appel d'offres, doit acquérir un jeu complet du dossier,
à l'adresse ci-dessous indiquée moyennant le paiement
d'un montant non remboursable de CENT MILLE (100
000) Francs CFA.
La participation à la concurrence est ouverte à toutes
les personnes physiques ou morales ou groupements
desdites personnes en règle vis à vis de l'Administration
(voir détails dans instructions aux soumissionnaires)
pour autant qu'elles ne soient pas sous le coup
d'interdiction, de suspension, d'exclusion ou de
liquidation des biens.
Ces conditions s'appliquent aux groupements de ces
entreprises et aux sous-traitants
Le présent appel d'offres est ouvert à égalité de
conditions aux entreprises nigériennes de la catégorie
(3) IIIème et plus option BTP du classement du Ministère
de l'Urbanisme et de l'Habitat (M.U.H) et les
groupements volontaires de ces catégories
d'entreprises, non sanctionnées par le FICOD au cours
des années 2003 à 2013.
Les candidats intéressés peuvent obtenir des
informations supplémentaires et consulter gratuitement
le dossier d'Appel d'offres, tous les jours ouvrables de 9
heures à 17 heures, auprès de la COMMUNE
RURALE DE TAMOU :Cel 96 26 39 50/96 36 91 59
Les offres présentées en un (1) original et quatre (04)
copies, conformément aux Instructions aux
Soumissionnaires, et accompagnées d'une garantie de
soumission (garantie bancaire/banque commerciale)
d'un montant de un million francs (1 000 000) FCFA,
devront parvenir ou être remises à l'adresse ci-dessous
indiquée avant le 18/05/2016 à 9 Heures (heure locale)
dans le bureau du maire au siège de la COMMUNE
RURALE DE TAMOU
L'ouverture des plis sera faite le même jour à partir de
10 Heures mn (heure locale) dans la salle de réunion
du siège de la COMMUNE RURALE DE TAMOU (ou à
un endroit indiqué par le Maire) en présence des
représentants des soumissionnaires qui souhaitent y
assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pour un délai de CENT VINGT (120) jours, à compter
de la date de remise des offres.
Par décision motivée, la commune rurale se réserve le
droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du
présent Appel d'offres
Le Maire
Mr OUMAROU Dioffo
Marchés Publics
REPUBLIQUE NIGER
REGION DE TILLABERI / DEPARTEMENT DE OUALLAM / COMMUNE URBAINE DE OUALLAM
REPUBLIQUE NIGER
REGION DE TILLABERI / DEPARTEMENT DE SAY / COMMUNE URBAINE DE SAY
Avis d’Appel d’Offres N°002/CUO/2016
Avis d’Appel d’Offres N°004/CUS/2016
Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu de la
République Fédérale d'Allemagne via la Kreditanstalt Fur
Wiederaufbau (K.F.W), ci-après dénommée le Bailleur, une
subvention pour contribuer au financement des communes
à travers le Programme d'Investissement et de Capacitation
pour les Collectivités Territoriales pour la Décentralisation et
la Bonne Gouvernance (PICCTD/BG). La composante 1,
dénommée le FICOD (le Fonds d'Investissement des
Collectivités Décentralisées) se charge de la mise en œuvre
et prévoit d'utiliser une partie des sommes accordées au titre
de cette subvention pour effectuer des paiements autorisés
dans le cadre du marché faisant l'objet du présent avis
d'appel d'offres.
La Commune Urbaine de Ouallam a obtenu un
financement de la KFW via le Programme PICCT/BG
pour financer le coût des travaux de Construction et
équipements d'une salle de classe avec un bloc
latrines à deux compartiments dans les villages de
Samtiguézédo, Hainisimorou, Gala bangou et Gola
koira.
La Commune Urbaine de Ouallam assistée de la direction
départementale du génie rural de Ouallam se charge de
la mise en œuvre de travaux.
La Commune Urbaine de ouallam en rapport avec la
composante 1 du PICCT/FICOD a confié au bureau
d'études AGESI Ingénierie les études, le suivi et le
contrôle desdits travaux.
Dans le cadre de la mise en œuvre des travaux, la
commune Urbaine de Ouallam lance un appel d'offres
pour l'exécution des travaux répartis en un seul et unique
lot composés de :
Construction et équipements d'une salle de classe
avec un bloc latrines à deux compartiments dans les
villages de Samtiguézédo, Hainisimorou, Gala
bangou et Gola koira.
Le délai d'exécution global des travaux est plafonné à
cinq (5) mois.
Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis
d'appel d'offres,, doit acquérir un jeu complet du dossier,
à l'adresse ci-dessous indiquée moyennant le paiement
d'un montant non remboursable de CENT MILLE (100
000) Francs CFA.
La participation à la concurrence est ouverte à toutes les
personnes physiques ou morales ou groupements
desdites personnes en règle vis à vis de l'Administration
(voir détails dans instructions aux soumissionnaires) pour
autant qu'elles ne soient pas sous le coup d'interdiction,
de suspension, d'exclusion ou de liquidation des biens.
Ces conditions s'appliquent aux groupements de ces
entreprises et aux sous-traitants
Le présent appel d'offres est ouvert à égalité de
conditions aux entreprises nigériennes des catégories (3)
IIIème et plus option BTP du classement du Ministère de
l'Urbanisme et de l'Habitat (M.U.H) et les groupements
volontaires de ces catégories d'entreprises, non
sanctionnées par le FICOD au cours des années 2003
à 2013.
Les candidats intéressés peuvent obtenir des
informations supplémentaires et consulter gratuitement le
dossier d'Appel d'offres, tous les jours ouvrables de 9
heures à 17 heures, auprès de la commune Urbaine de
Ouallam :Cel 96 46 84 50.
Les offres présentées en un (1) original et quatre (04)
copies, conformément aux Instructions aux
Soumissionnaires, et accompagnées d'une garantie de
soumission (garantie bancaire/banque commerciale) d'un
montant de Neuf cent mille francs (900 000) FCFA,
devront parvenir ou être remises à l'adresse ci-dessous
indiquée avant le 19./05/2016 à 9 Heures (heure locale)
dans le bureau du maire au siège de la Commune
Urbaine de Ouallam.
L'ouverture des plis sera faite le même jour à partir de
10 Heures mn (heure locale) dans la salle de réunion du
siège de la Commune Urbaine de Ouallam (ou à un
endroit indiqué par le Maire) en présence des
représentants des soumissionnaires qui souhaitent y
assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pour un délai de CENT VINGT (120) jours, à compter de
la date de remise des offres.
Par décision motivée, la commune rurale se réserve le
droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du
présent Appel d'offres
Le Maire
Mme DJIBO Maimouna
Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu
de la République Fédérale d'Allemagne via la
Kreditanstalt Fur Wiederaufbau (K.F.W), ci-après
dénommée le Bailleur, une subvention pour contribuer
au financement des communes à travers le Programme
d'Investissement et de Capacitation pour les Collectivités
Territoriales pour la Décentralisation et la Bonne
Gouvernance (PICCTD/BG). La composante 1,
dénommée le FICOD (le Fonds d'Investissement des
Collectivités Décentralisées) se charge de la mise en
œuvre et prévoit d'utiliser une partie des sommes
accordées au titre de cette subvention pour effectuer des
paiements autorisés dans le cadre du marché faisant
l'objet du présent avis d'appel d'offres.
La Commune de SAY a obtenu un financement de la
KFW via le Programme PICCT/BG pour financer le coût
des travaux de Construction et équipements d'une
case de santé avec un logement pour le major, un
incinérateur et une clôture grillagée dans le village
de Dalweye, Département de Say.
La Commune de SAY assistée de la direction
départementale du génie rural de SAY se charge de la
mise en œuvre de travaux.
La Commune de SAY en rapport avec la composante 1
du PICCT/FICOD a confié au bureau d'études AGESI
Ingénierie les études, le suivi et le contrôle desdits
travaux.
Dans le cadre de la mise en œuvre des travaux, la
Commune de SAY lance un appel d'offres pour
l'exécution des travaux répartis en un seul et unique lot
composés de :
Construction et équipements d'une case de santé
avec un logement pour le major, un incinérateur et
une clôture grillagée dans le village de Dalweye,
Commune de Say.
Le délai d'exécution global des travaux est plafonné à
CINQ (5) mois.
Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis
d'appel d'offres, doit acquérir un jeu complet du dossier,
à l'adresse ci-dessous indiquée moyennant le paiement
d'un montant non remboursable de CENT MILLE (100
000) Francs CFA.
La participation à la concurrence est ouverte à toutes les
personnes physiques ou morales ou groupements
desdites personnes en règle vis à vis de l'Administration
(voir détails dans instructions aux soumissionnaires)
pour autant qu'elles ne soient pas sous le coup
d'interdiction, de suspension, d'exclusion ou de
liquidation des biens.
Ces conditions s'appliquent aux groupements de ces
entreprises et aux sous-traitants.
Le présent appel d'offres est ouvert à égalité de
conditions aux entreprises nigériennes de la catégorie
(3) IIIème et plus option BTP du classement du Ministère
de l'Urbanisme et de l'Habitat (M.U.H) et les
groupements volontaires de ces catégories d'entreprises,
non sanctionnées par le FICOD au cours des années
2003 à 2013
Les candidats intéressés peuvent obtenir des
informations supplémentaires et consulter gratuitement
le dossier d'Appel d'offres, tous les jours ouvrables de 9
heures à 17 heures, auprès de la commune
urbainedeSAY:Ce: 96271647.
Les offres présentées en un (1) original et quatre (04)
copies, conformément aux Instructions aux
Soumissionnaires, et accompagnées d'une garantie de
soumission (garantie bancaire/banque commerciale)
d'un montant de Neuf cent mille francs (900 000)
FCFA, devront parvenir ou être remises à l'adresse cidessous indiquée avant le 19/05/2016 à 9 Heures
(heure locale) dans le bureau du maire au siège de la
Commune Urbaine de SAY
L'ouverture des plis sera faite le même jour à partir de
10 Heures (heure locale) dans la salle de réunion du
siège de la Commune de SAY (ou à un endroit indiqué
par le Maire) en présence des représentants des
soumissionnaires qui souhaitent y assister.
Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pour un délai de CENT VINGT (120) jours, à compter de
la date de remise des offres.
Par décision motivée, la commune se réserve le droit de
ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel
d'offres
Le Maire
Mr Oumarou Soumaila
Mardi 19 Avril 2016
SCIENCES ET TECHNOLOGIE
Cholestérol et infarctus :
faut-il avoir peur ?
Prendre un petit déjeuner quotidiennement peut favoriser la prévention d’un accident vasculaire cérébral (AVC), en
particulier une hémorragie cérébrale.
Les chercheurs japonais, à l’origine de cette
étude publiée dans le journal Stroke, ont déclaré
qu’à « leur connaissance, c’est la première étude
qui rapporte un lien entre la fréquence d’un petit
déjeuner et des accidents cardiovasculaires incluant les maladies coronariennes et les AVC » .
Pour en arriver à cette conclusion, ils ont suivi
plus de 80,000 hommes et femmes âgés de 45 à
74 ans sans antécédents de maladie cardiovasculaire ou de cancer.
Les participants japonais ont été interrogés sur
leurs habitudes alimentaires, et en particulier le
nombre de petits déjeuners qu’ils prenaient par
semaine.
Après 15 années de suivi, 3772 AVC – dont 2286
AVC d’origine ischémique et 1051 AVC d’origine
hémorragique - et 870 cas de maladies coronariennes ont été répertoriés.
Résultats. Les participants ne prenant pas de
petit déjeuner ont un risque plus élevé d’AVC
(+18%), et en particulier d’AVC d’origine hémorragique (+36%), par rapport à ceux qui consomment un petit déjeuner tous les jours. Aucun lien
n’a été observé entre la fréquence de petits déjeuners et le risque de maladie coronarienne.
Chaque année, les maladies cardiovasculaires, AVC
et crises cardiaques tuent 17 millions de personnes
dans le monde. Au banc des accusés, le « mauvais
» cholestérol, qui contribue à boucher les artères du
cœur. Qu’en est-il vraiment ? Comment protéger
son cœur ?
L’infarctus est une crise cardiaque. En fait, on
parle d’infarctus du myocarde (ou IDM), le
myocarde étant le muscle cardiaque. Un infarctus correspond à l’arrêt de circulation sanguine dans une zone du corps, en
l’occurrence le cœur, qui mène à la mort des
cellules par manque d’oxygène. L’infarctus du
myocarde survient lorsque l’artère coronaire,
qui alimente les cellules du cœur en sang, se
bouche à cause d’un caillot, provenant souvent d’une plaque de cholestérol. Elle cesse
alors d’irriguer le cœur, induisant la destruction irréversible des cellules musculaires cardiaques sur une zone plus ou moins étendue.
Les conséquences sont immédiates : douleurs à la poitrine, essoufflement, troubles du
rythme cardiaque, voire arrêt du cœur. Il est
crucial de déboucher l’artère coronaire en urgence pour sauver la vie de la victime.
Le cholestérol est une substance graisseuse
naturellement présente dans l’organisme et indispensable à la vie. On distingue plusieurs
types de cholestérol, dont deux principaux : le
LDL-cholestérol et le HDL-cholestérol, les
HDL et LDL étant les protéines permettant de
transporter le cholestérol dans le sang.
Le LDL-cholestérol est considéré comme le «
mauvais » : alors que les protéines HDL travaillent en quelque sorte à éliminer le cholestérol du sang, les LDL livrent le cholestérol aux
cellules et ont tendance à le retenir dans le
sang et à favoriser son dépôt dans la paroi
des artères. Celui-ci s’y accumule, sous forme
de plaques d’athérome. C’est ce qu’on appelle
l’athérosclérose. Ces plaques grossissent au
fil des ans, puis finissent par se rompre : elles
circulent alors dans les vaisseaux sous forme
de caillots qui peuvent bloquer brutalement
une artère (souvent l’artère coronaire), ou y
L’hypertension en cause ?
Rappelant que le principal facteur de risque d'hémorragie cérébrale est l'hypertension - en particulier celle survenant le matin -, et que ces
hémorragies surviennent plus fréquemment le
matin, les chercheurs soulignent que les participants avalant quotidiennement un petit déjeuner
étaient moins susceptibles d'avoir une pression
artérielle élevée, comparés à ceux qui sautaient
le petit déjeuner.
Pour étayer cette hypothèse, un autre groupe de
chercheurs suggérait que l’absence de petit déjeuner activerait l'axe hypothalamo- hypophysaire* en raison d'une plus longue période de
jeûne, conduisant à une pression artérielle élevée dans la matinée.
« Cet effet stimulateur sur la pression artérielle
du matin pourrait être un des mécanismes res-
PCCN /002/2016
A
Programme
Numéro de référence
: DIFFA
: Programme de Cohésion Communautaire au Niger (PCCN)
: DIF036 : CONSTRUCTION D'UNE SALLE DE GYMNASTIQUE
ET D'ARTS MARTIAUX AU STADE REGIONAL DE DIFFA
L’aménagement d’un site de traitement des déchets plastiques de Mainé Soroa est une
initiative de la Commune Urbaine de Mainé Soroa mise en œuvre par le Programme de
Cohésion Communautaire au Niger (PCCN).
Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet à Diffa, commune urbaine, le PCCN, invite les
Entrepreneurs éligibles et intéressés à soumettre leur Offre pour les travaux indiqués dans le
tableau ci-dessous :
Le Dossier d’Appel d’Offres comprend les Instructions aux Entrepreneurs, les Spécifications
techniques et les formulaires administratifs nécessaires que les Entrepreneurs devront préparer
et soumettre avec leurs offres technique et financière.
Les Entrepreneurs admissible peuvent se procurer gratuitement le dossier complet des
Documents d’Appel d’Offres aux adresses suivantes : Au bureau PCCN de Niamey
Quartier plateau, Rue YN-127 Issa Béri BP : 10260 Niamey, Tel : +227 20 75 20 86 non loin
de la Haute Autorité Nigérienne de l’Energie Atomique(HANEA) ou au Bureau PCCN de
DIFFA Face Stade collé au Bureau PAM DIFFA à partir de mardi 19 avril 2016 jusqu’au
22 avril 2016.
Les Entrepreneurs inscrits seront appelés à faire une visite de terrain avant la soumission de
leurs offres techniques et financières le 14 avril 2016 à 10h. Lieu de rencontre bureau PCCN
DIFFA
Seules les Entreprises éligibles seront retenues pour les analyses techniques et financières
pour lesquelles ils doivent préalablement remplir et soumettre la Fiche de renseignements
Contractuels. (ANNEXE C)
PCCN encourage les entreprises à utiliser des matériaux recyclés ou des matériaux provenant
de ressources durables ou produites à l’aide d’une technologie minimisant les empreintes
écologiques.
NB : Tous les documents mis en annexes doivent obligatoirement être paraphés et
signés. Les enveloppes doivent être aussi bien scellées.
Programme Cohésion Communautaire au Niger
Le Programme Manager
CHARIGNON Patrick
vous améliorer.
toujours mieux comprendre en respectant son interlocuteur.
S A G I T TA I R E
Vos amis vous réservent une
surprise, mais chut... On ne
vous a rien dit !
Mardi 19 Avril 2016
VIERGE
Attention aux
dépenses imprévues.
CAPRICORNE
Cessez de planifier et
agissez. Provoquez
le changement au lieu
de le souhaiter sans
rien faire.
22 sept. - 22 oct.
Soyez diplomate. On se fait
22 aout - 21 sept.
23 juillet - 21 aout
L I O N
et vous ouvrira des
champs de réflexion.
21 janv, - 18 fevrier
loin.
22 nov. - 21 dec.
pour vous permettre de
22 juin - 22 juillet
un accord avant d’aller plus
touchera par ses mots
BALANCE
Vous affichererez un
sourire qui en dit long
sur votre état d’esprit. Le
bonheur est à portée de
main.
VERSEAU
Ayez confiance en
votre intuition. Vos
rêves peuvent aussi
vous guider.
PHARMACIES DE GARDE
Du Samedi 15 Avril au
22 Avril 2016
CANCER
L’éclatement de la cellule familiale est une
vraie déchirure. Ne laissez pas la situation s’envenimer.
SCORPION
22 oct. - 21 nov.
faut impérativement trouver
certaines sont faites
GEMEAUX
Un inconnu vous
Pour avancer il faut se
donner des pistes différentes à suivre.
Sinon, c’est le risque
de l’impasse ou de surplace.
POISSONS
Des histoires d’impôts ou
19 fev. - 20 mars
la même longueur d’onde Il
TA U R E A U
Acceptez les critiques,
(Passeportsanté)
AVIS D’APPEL D’OFFRES
21 mai - 21 juin
BELIER
Les associés ne seront pas sur
20 avril - 20 mai
21 mars - 19 avril
Braquage à la normande !
Vendredi 15 avril dernier, un homme
cagoulé pénètre dans l'échoppe et
menace avec un pistolet la patronne
et un client. Celle-ci ne perd pas son
sang-froid. Elle pose paisiblement le
nouveau-né qu'elle tient dans ses
bras et revient vers le braqueur qui
s'est déjà saisi d'un sac. Elle le lui arrache des mains et s'en sert pour le
frapper. Décontenancée, l'andouille
(de Vire !) recule sous les coups de
la redoutable matrone. Un homme
pas très courageux arrive en fin de
parcours pour assommer - sans
grande conviction et en vain - le
voyou avec un tabouret. Le site Normandie Actu qui rapporte cette altercation précise que dans la bagarre
deux coups de feu ont été tirés par le
jeune homme. Âgé d'une vingtaine
d'années, il a été interpellé dans la
soirée. Pas très malin, l'individu est
en effet revenu sur les lieux de son
méfait. "Je crois qu'il a compris la
gravité de la situation et il pensait
s'en tirer en venant s'excuser", a
commenté la patronne dans les colonnes de Ouest-France . Les clients
du bar qui l'ont immédiatement reconnu ont maîtrisé le braqueur, qui a
ensuite été pris en charge par les
forces de l'ordre.
(Le Point.fr)
taux de mauvais (LDL) cholestérol est bas. On
l’aura compris, en termes de cholestérol,
l’équilibre est crucial pour protéger le coeur :
ce qu’on vise, c’est peu de LDL-cholestérol,
mais aussi beaucoup de HDL !
H O R O S C O P E
MAIS VRAI
22 dec. - 20 janvier
I N C R O YA B L E
réduire considérablement le débit sanguin.
Le lien entre un taux élevé de LDL-cholestérol
et le risque d’infarctus du myocarde est connu
depuis longtemps. Parallèlement, un faible
taux de HDL-cholestérol, c’est-à-dire de « bon
cholestérol », est lui aussi associé à un risque
accru d’accident cardiaque et ce, même si le
ponsables des AVC hémorragiques observés
dans cette étude », suggèrent les chercheurs.
Sauter le petit déjeuner peut
augmenter le risque d’AVC
19
de factures vous empêchent de profiter en
toute sérénité du reste.
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
Soucko
Mali Béro
Château 8
Liberté
Ténéré
2ème Arrondissement
Wadata
Yantala
Collège Mariama
Dar Es Salam
Cité Caisse
Concorde
Ni’Ima
Dendi
Abdoul Karim
Gamkallé
Centrale
Amina
Populaire Maourey
Pop. Hôpital (sauf les dimanches)
NUMEROS UTILES
Renseignements :
Réclamations:
SAMU:
Police Secours:
Sapeurs Pompiers :
Hôpital :
Médecins de nuit:
12
13
15
17
18
20 72 22 53
20 73 47 37
SPORTS
20
l Champions League
Revanchards, revenants ou ambitieux : ils ont très envie de marquer ces demies
Atlético Madrid - Bayern Munich et Manchester City - Real Madrid
sont les affiches des demi-finales de la Ligue des champions
2015/2016. Ces matches promettent de belles soirées car, au-delà
d'une qualification pour la finale de Milan, certains jouent gros ou
ont des revanches à prendre.
L'Atlético, quarante-deux ans
après
Pour la première fois depuis
l'édition 2009, deux des quatre
rescapés n'ont jamais triomphé
en Ligue des champions /
Coupe d'Europe des Clubs
Champions. A condition d’éviter
le classique et des classiques
entre le Real et le Bayern, on
avait donc de fortes chances de
tomber sur des confrontations
Après avoir fait pleurer la Catalogne au tour précédent, Diego
Simeone aimerait bien s'occuper du pot de départ d'un autre
Catalan, Pep Guardiola. Ce
dernier quittera le Bayern Munich cet été et va être confronté
à un sacré défi s’il veut jouer sa
première finale avec le club allemand : trouver la faille dans la
machine mise sur pied par l'Argentin. Celle-là même qui s'est
offert le FC Barcelone deux fois
sur les trois dernières éditions
(1-1) et gagné à Bernabeu (32).
Côte Bayern et Atlético, on ne
s'est pas croisé depuis des lustres en C1. La dernière fois - les
dernières fois plus précisément
puisqu'il y avait eu un "replay" c'était en finale de l'édition
1974. Le Bayern avait eu le dernier mot après avoir eu très
chaud puisque, lors du premier
match, les Munichois avaient
de la Ligue des champions. Le
duel entre les deux techniciens
s'annonce passionnant au possible.
CR7 face à City, c'est bien
mais pas top…
Si un joueur du Real Madrid
connait Manchester City, c'est
bien Cristiano Ronaldo. Pour
avoir joué un bon bout de temps
dans la même ville que les Citizens, le Portugais aura envie de
redonner le sourire à ses co-
Le tirage au sort des demi-finales a rendu son verdict et ça promet!l
égalisé à la 120e minute. Pas
de tirs au but mais un replay
quarante-huit heures plus tard
et une large victoire allemande
(4-0) et des regrets éternels
pour les Colchoneros.
Simeone vs Guardiola : le
duel idéal
LE SAHEL
Place du Petit Marché ;
BP 13182 Niamey (R. Niger)
Tél : 20 73 34 86/87 ; Télécopieur : 20 73 30 90
Courriell : onep@intnet.ne
Site web : www.lesahel.ne
Directeur de Publication
MAHAMADOU ADAMOU
Direction de la Rédaction et des Centres Régionaux (DR/CR)
Directeur : Assane Soumana ; 20 73 99 86
Rédacteur en chef: Idé Fatouma
Rédacteur en chef Adjt: Siradji Sanda
Secrétaire de Rédaction: Oumarou Ali
Direction Technique (DT)
Directeur: Issa Madougou ; 20 73 99 87
Réd. chef informatique adjt: Inoussa Oumarou
MOTS
C
R
O
I
S
E
S
Direction Commerciale (DC)
Directeur: Morou Hamadou 20 73 22 43
Chef service Communiqué et Pub : Alhassane Assilila
Direction Administrative et Financière (DAF)
Directeur: M. Ibrahim Garba Mahamane. 20 73 99 85
du
A
et possède dans ses rangs une
belle force de frappe offensive
avec les Thomas Müller, Robert
Lewandowski et Kingsley Coman.
Le Bayern et le Real Madrid font
d'ailleurs figure de favoris pour le
titre cette saison. Manchester
City, qui a hérité du Real coaché
par Zinédine Zidane, n'avait jamais dépassé auparavant les 8es
de finale de Ligue des champions.
C'est la sixième demi-finale consécutive pour le Real (nouveau
record) et la cinquième de suite
pour le Bayern (qui égale ainsi le
record précédent détenu par le
Barça).
Le Real Madrid peut toujours
compter sur un joueur horsnorme, Cristiano Ronaldo, qui
reste sur un triplé en Ligue des
VE
HORIZONTALEMENT
1. Séjours des élus ;
R
2. Boule-de-neige - Forme d’être ;
T
3.Syndrôme de la fièvre asiatique - Bruit de l’oiseau à qui on tord le I
cou ;
C
4. Situé -Chrome- Il va ventre à terre ;
AL
5.Préposition - Rigide ;
E
6.Peuple du Ghana et du Togo- Conifère ;
7. Couture chirurgicale- Religion ;
M
8.Prénom masculin ­ siège de parc ;
E
9.Enjolivé - Courbe l’échine sous le poids ;
N
10.Les voisines du Sud .
T
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
champions (3-0 en quart de finale
retour, contre Wolfsburg qui avait
gagné 2 à 0 à l'aller). CR7, avec
16 réalisations en Ligue des
champions, n'est plus qu'à une
unité de son record sur une saison de C1 (17, en 2014, l'année
de la Decima du Real). Reste à
savoir dans quel état psychologique sera son partenaire
au Real, Karim Benzema, qui a
été écarté par la fédération
française de football de l'Euro2016 après sa mise en examen
dans l'affaire de la sex-tape.
Le Bayern affiche sa détermination pour la suite, à l'image de son
portier champion du monde
Manuel Neuer, qui a lancé avant
le tirage: "Nous sommes heureux
d'être en demi-finales, et nous
voulons aller à Milan (lieu de la finale), quel que soit l'adversaire".
Les demi-finales aller se joueront
les 26 et 27 avril, les manches retour les 3 et 4 mai. La finale se
déroulera à Milan le samedi 28
mai au stade de San Siro.
1.c’est le diable au corps ;
2. Toits - Eclaté ;
3.Abers - Plan d’eau ;
4.Article -Trompée ;
5.Infinitif - Monnaie ancestrale ;
6. Mode de vente - Entre trois et quatre ;
7. Observatoire spatial européen - Voiture française Doublé ou triplé pour du verbiage ;
8.Non encore étrennée -Petit de la biche ;
9. Sélectionné - Contrée de l ‘ancienne Asie Mineure ;
10.Privations de tout genre volontairement
consenties en faveur d’autrui.
1
2
3
4
5
6
7
8
Chef service Recouvrement: Mme Ado Haoua Hachimou
9
Composition : ONEP
Tirage : 5000 exemplaires
10
d u
un peu plus "exotiques" qu'à
l'accoutumée. Ce sera le cas
puisque le Real Madrid et Manchester City ne se sont joués
que deux fois dans l'histoire de
la C1. C'était lors de la phase
de groupe de la Ligue des
champions 2012/2013. Le Real
avait fait match nul à l'Etihad
tletico Madrid-Bayern Munich et Manchester CityReal Madrid sont les
affiches des demi-finales de la
Ligue des champions, selon le
tirage au sort effectué vendredi
au siège de l'UEFA à Nyon (Suisse).
L'Atletico entraîné par Diego
Simeone a fait forte impression
en quarts de finale retour, en
éliminant le Barça de Lionel
Messi, tenant du titre, sur un doublé de son international français
Antoine Griezmann (2-0, alors
que les Catalans s'étaient imposés 2 à 1 à l'aller).
Les Madrilènes de Fernando Torres trouveront encore à qui parler
avec le Bayern Munich de Pep
Guardiola, qui a gagné à 5
reprises la Ligue des champions,
S o l u t i o n
l
DR
Kevin De Bruyne, Vincent Kompany et Manchester City joueront
leur première demi-finale de la Ligue des Champions de leur histoire face à l'équipe la plus titrée: le Real Madrid et ses 10 victoires.
Yannick Carrasco et l'Atletico Madrid, tombeur du tenant du titre
le FC Barcelone, va maintenant tenter d'éliminer le lauréat de l'édition 2013 le Bayern Munich.
L’affiche des démi-finales de la ligue des champions
pains de MU, dans l'ombre du
voisin depuis quelques saisons.
Mais face à City, CR7 ne peut
pas se targuer d’un ratio
buts/match aussi exceptionnel
que face à d'autres. Le triple
Ballon d'Or a défié les pensionnaires de l'Etihad à 13 reprises
(dont deux sous le maillot du
Real) : il a marqué 5 buts. Pour
un joueur normal, ce serait honorable. Pour lui, ce n'est pas
énorme.
(Eurosport)
numéro précédent
R E S S A C A C M S
E A A R N A G R E A
C O G I T E A U N I
R E A A I T T A A N
E U A I D E A L A T
A A A D O A L U N E
T I A E T S A C O R
I N S A E O L I E N
O E U F
A L A D A E
N O N V I
O L E N T
Mardi 19 Avril 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
6 029 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler