close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Catalogue 2015 à télécharger

IntégréTéléchargement
gérard escougnou
gérard escougnou
2015 - 2016
LAURÉAT 2011 DE LA FONDATION COLAS
EXPOSITIONS PERSONNELLES / SOLO SHOWS
Quai Ouest, St Cloud, Juillet – Août 2010
Digital Packaging, Sèvres, Juin 2010
EXPOSITIONS COLLECTIVES / GROUP SHOWS (selection)
Pick you Art, Patio de l’Opéra, Novembre 2015
Art Osaka, juin 2015
Select Fair, New York, Mai 2015
Salon d’automne, Paris, Octobre 2014
Art 3G, Bordeaux, Septembre 2014
Grand Salon d’art abordable, Paris, Septembre 2014
Lille Art Fair, Avril 2011
Art en Capital, Grand Palais, Septembre 2008
Les grands maitres de demain, Carrousel du Louvre, Septembre 2009
Art en Capital, Grand Palais, Novembre 2009
Affordable Art Fair, Halle Freyssinet, Mai 2010
Gérard Escougnou, l’expressionniste abstrait, l’homme des couleurs et des puissances telluriques, celui que l’on rencontre dans le bruit et
la fureur, au détour de sa pudeur, et pour lequel il faut se garder de tout jugement hâtif, tant sont nombreux les facettes qui émaillent la
surface de ses toiles trempées dans la sueur de son humanité brute.
Gérard Escougnou, le constructeur, peint avec ses doigts, avec sa force, avec son ventre, avec ses couilles, et met toute sa force de
constructeur dans un face-à-face violent avec la matière d’où jaillissent fulgurances, frémissements et purs moments de poésie.
Gérard Escougnou, l’ours qui déchire, broie, réduit en poudre et réinvente, tord et dissout les formes, anéantit sans pitié ce qu’il rate et
invente sans relâche des mondes de tâches et de coulures, d’éruptions pourpres et de forêts tourbillonnantes un monde vert, noir, rouge,
dont l’organicité rend l’être de chair à ces instruments primitifs
Gérard Escougnou, l’homme enfin, qui apaisé par l’orgie de peinture, après s’être perdu dans de sombres chemins, filtre patiemment,
lisse, glace , lustre et fait briller la matière dont les couches successives sont les souvenirs de luttes titanesques, comme un reflet ancien et
profond dans un puits de mémoire
Gérard Escougnou l’équilibre des forces contraires, violence, beauté, poésie force, vanité, espoir, chagrin, fierté, défiance, pudeur, brutalité, intelligence, raison expérimentation, esthétique… une peinture sans jugement dont la mesure est traduite par notre regard étonné
devant tant d’effervescence et de tension fragile : vie pure qui jaillit, vrombit et se brise en de frémissantes arabesques
Frédéric Elkaim, Directeur de la formation Drouot, 2011
Il n’y a pas de vie sans rêve. L’homme n’est pas seulement un primate de grande taille ni, comme l’affirmait Alexandre Vialatte, cet «
animal à chapeau mou qui attend l’autobus 27 au coin de la rue Glacière ». Il lui faut imaginer un monde, un ailleurs parfois un au-delà.
Il lui faut aussi pour supporter le quotidien ou lui donner un sens, se lancer sans cesse dans de nouvelles aventures. Voici Gérard Escougnou marchant à pas comptés sur la nouvelle route qu’il s’est choisie. Il n’est pas seulement un artiste, un ingénieur, un entrepreneur, un
ami : il est d’abord un aventurier.
Patrice Carmouze, journaliste, 2012
Ce qui interpelle dans l’œuvre de Gérard Escougnou, c’est cette énergie des formes et du contraste que confère l’alchimie des matières.
Il manie les encres de manière chimique, en les mordançant avec des liants ou en les renforçant dans un effet goudron empreint de vibrations. Le récent ajout des blancs comme zone de silence, invite à faire entendre la musique chaotique de la couleur brassée. On est saisi par
la symphonie des courbes. L’exercice périlleux des paysages intérieurs de l’homme, entériné par des pulsions créatrices très personnelles,
amène à une ré exion intime et légitime sur la force et la fragilité.L’émotion est palpable.
Aujourd’hui, après des années de doutes et d’interrogations, il se jette à corps perdu dans la peinture, jusqu’à devenir la peinture. Il en
ressort un sentiment de liberté et de plénitude.
C’est Gilles Deleuze qui lui a enseigné la peinture et on distingue 3 étapes :
Une période pré-picturale , qui se nourrit de l’expérience et du ressenti du peintre. Le chaos germe pour lutter contre le cliché ; le chaos
germe et ce par quoi le tableau doit passer pour que la lumière naisse, que la couleur naisse. Et arriver au « fait pictural ».
La peinture est une langue qui ne doit parler que de peinture.
Ce que l’on peut conclure en découvrant le travail très abouti de Gérard Escougnou, c’est que rigueur et opiniâtreté n’excluent pas une
forme de poésie.
Mylène Vignon, critique d’art, 2015
Gérard Escougnou, abstract expressionist, a man of colors and earthly powers, that we meet amidst a sound and fury punctuated with
discretion, and from which we must refrain from hasty judgment, so numerous are the facets that populate the surface of his paintings,
drenched in human sweat and brute humanity.
Gérard Escougnou, builder, paints with his fingers, with his strength, from his stomach, from his balls, and musters all his constructive
force in a face to face confrontation with the material which spurts forth in powerful, trembling, and pure moments of poetry.
Gérard Escougnou, a bear who rips, grinds, reduces to powder and reinvents, twists and dissolves forms, crushing without pity when
unsatisfied, then ceaselessly rebirthing worlds made of stain and color, purple eruptions, and whirlwind forests – a world of green, black,
and red, whose organic being gives lifeblood and flesh to these primitive instruments.
Gérard Escougnou, at last the man, released from an orgy of painting, after having been lost in somber avenues, patiently filters, smooths,
glazes, lusters and shines the material whose successive layers are echoes of titanic struggles, like the ancient and profound reflection of
a well of memory. Gérard Escougnou, an equilibrium of contrasting forces, violence, beauty, poetry, force, vanity, hope, sorrow, pride,
defiance, timidity, brutality, intelligence, reason, experimentation and esthetic precision… a painting without judgment, whose measure
is translated by our stunned gaze in face of so much effervescence and fragile tension: a pure life that spits, vibrates, and bursts out in
trembling arabesques.
Frédéric Elkaim, Director at Drouot Formation, 2011
There’s no life without dreams. Man isn’t simply an upright primate, nor, as Alexandre Vialatte affirmed, an “animal with a soft hat, waiting for the 27 bus at the rue Glacière”. Man must imagine his world, an elsewhere, often far into the beyond. Man must also accept the
everyday and give it meaning, by setting out into new adventures. Here is Gérard Escougnou, walking on measured paces, on a new route
that he’s chosen for himself. He’s not just an artist, an engineer, an entrepreneur, and a friend : he is first and foremost an adventurer.
Patrice Carmouze, journalist, 2012
What is striking in Gérard Escougnou’s work, is the energy of the forms and contrasts given him by the alchemy of materials. He manipulates ink in a chemical matter, biting into them or reinforcing them with a tarlike effect, full of vibrations. The recent addition of white, like
a zone of silence, invites a listening for the chaotic music of the stirred colors. We are seized by the symphony of the curves. The perilous
exercise of man’s interior landscape, nourished by very personal creative impulses, gives rise to a legitimate and intimate re ection on
strength and fragility. The emotion is palpable. After years of doubts and interrogations, he threw himself, full bodied, into the gesture of
painting, actually becoming a painter. The result for him was a feeling of liberty and plentitude.
Gilles Deleuze taught him to paint and described it in 3 stages:
a pre-pictorial period , nourished by experience and felt by the painter.
Chaos germinates to struggle against cliché; it germinates and the painting must experience this, so that the light be born, so that color
be born. We thus arrive at the” pictorial fact”.
Painting is a language which should only speak of painting.
What we can conclude in discovering the very accomplished work of Gérard Escougnou is that rigor and strong-mindedness do not exclude their own form of poetry.
Mylène Vignon, art critic, 2015
M11, 160 x 95 cm, Techniques mixtes, acrylique et bombe
M9, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique et bombe
M8, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique et bombe
M4, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
M5, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
M7, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
KZ3, 160 x 115 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 100, 115 x 150 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 100, 115 x 150 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 8, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 25, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 50, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique et encre
Expression 65, 190 x 90 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 54, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 58, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 104, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique et encre
Cyclope 3, 115 x 150 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Cyclope 2, 115 x 150 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
N&B 3 ,100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Manville 3, 150 x 150 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 51, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression 52, 100 x 100 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression géométrique 9 , 125 x 200 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression onirique 7, 110 x 110 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression onirique 20 , 150 x 115 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression onirique 5, et 6 50 x 50 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Expression onirique 8 et 9, 50 x 50 cm, Techniques mixtes, acrylique, bombe et encre
Showroom (sur rdv)
4 rue des grilles, 93500 Pantin
Sophie Escougnou
contact@seestudio.net
+33 (0)6 21 78 60 39
www.gerardescougnou.com
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
6 115 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler