close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse du LCGB 20160421 Réforme Fiscale

IntégréTéléchargement
Réforme fiscale : un résultat décevant !
Luxembourg, le 21 avril 2016 - Suite à diverses réunions entre le Gouvernement
et les partenaires sociaux et au courrier du LCGB transmis en date du 14 mars
2016, les partenaires sociaux ont aujourd’hui à nouveau rencontré les
représentants gouvernementaux au sujet de la réforme fiscale.
Lors de cette réunion, le LCGB s’est exprimé en faveur de toutes les mesures
visant des allégements fiscaux pour les salariés et les pensionnés dont
notamment la revalorisation du chèque repas à hauteur de 10,80 € réalisée sur
insistance du LCGB.
Le LCGB a néanmoins souligné que la réforme proposée ne soit pas suffisante et
exige, outre les mesures gouvernementales, la mise en place des mesures dans
l’intérêt de tous les contribuables suivantes:
1. Retour vers une adaptation régulière des barèmes d’imposition à la
progression du coût de la vie afin d’éviter des futures érosions salariales ;
2. Exonération complète du salaire social minimum non-qualifié de l’impôt
sur le revenu équivalente à une augmentation de 5,1 % du salaire net à
disposition des salariés concernés en 2016. Cette exonération créera un
pouvoir d’achat plus élevé pour les salariés concernés, qui sera également
bénéfique pour la consommation intérieure ;
3. Adaptation de la structure du barème d’imposition pour étaler et aplatir la
progression
des
différents
taux
d’imposition
(aplanissement
du
« Mëttelstandsbockel ») ;
4. Rectification des inégalités au niveau de la classe d’imposition 1a, qui
pénalise démesurément les parents monoparentaux par rapport aux
couples mariés (classe 2) par une adaptation appropriée du barème
d’imposition de cette classe ou bien par sa suppression pure et simple.
Le LCGB déplore fortement de ne pas avoir pu obtenir des données financières
détaillées quant aux différentes mesures présentées par le gouvernement : des
informations pourtant très utiles afin de mesurer les implications sur la situation
des contribuables. Dans le même esprit, et en absence de ces données
financières importantes, le gouvernement ne saurait pas non plus motiver un
rejet de ces 4 mesures supplémentaires véritablement dans l’intérêt des salariés
et pensionnés par des raisons budgétaires.
Le LCGB tient à souligner que, sans la mise en œuvre de ses 4 revendications, la
réforme proposée par le gouvernement ne peut guère être considérée comme
véritable réforme fiscale. Bien que des allégements fiscaux sont prévus,
l’envergure de la réforme n’est nullement suffisante pour
indemniser
adéquatement les salariés et pensionnés pour les prélèvements fiscaux
supplémentaires et les réductions des transferts sociaux subis au cours des
dernières années (augmentation de la TVA, détérioration des différents montants
de l’allocation familiale, impôt d’équilibrage budgétaire temporaire, etc. ).
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
474 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler