close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bernay - Pôle Emploi

IntégréTéléchargement
STATISTIQUES, ÉTUDES & ÉVALUATION Pôle emploi NORMANDIE Avril 2016 Avril 2015
ENQUÊTE BESOINS EN MAIN‐D'ŒUVRE 2016
Bassin de Bernay
613 projets de recrutement sont émis pour l'année 2016 dans le bassin de Bernay, soit 182 de moins qu'en 2015 et l'une des plus fortes baisses (‐22,9% contre ‐4,1% en moyenne normande). 9,7% des établissements du bassin prévoient de recruter en 2016, soit la deuxième plus faible propension à recruter de la région (15,8% en moyenne). 35% des embauches sont jugées difficiles à pourvoir, soit une proportion un peu plus élevée qu'en moyenne régionale (32%) mais en recul de 9 points par rapport à 2015.
Seuls 23% des besoins de recrutement sont saisonniers, contre 36% en moyenne régionale. Cette proportion diminue par ailleurs de 8 points en un an.
CHIFFRES CLÉS
9,7% des établissements du bassin ont l'intention de recruter
53% des projets d'embauche dans des établissements de moins de 5 salariés
19% des projets dans l'industrie agroalimentaire et l'agriculture
35% des postes jugés difficiles à pourvoir, 23% des besoins ont un caractère saisonnier
613
projets de recrutement
en 2016
PROFIL DES ÉTABLISSEMENTS QUI RECRUTENT
Plus de la moitié des recrutements s'effectueraient dans des établissements de moins de 5 salariés. Dans le bassin de Bernay, 324 projets émanent d'établissements de moins de 5 salariés, soit 53% des intentions d'embauche du bassin. Les établissements de 50 salariés ou plus ne sont à l'origine que de 17 projets de recrutement pour 2016, contre 131 en 2015. Pour 2016, ils ne sont ainsi à l'origine que de 3% des recrutements potentiels du bassin (contre 16% en moyenne régionale).
Établissements de moins de 10 salariés
Répartition des projets d'embauche par taille d'établissement

9% des établ is s ements prévoient de recruter, pour 359 i ntentions de recrutement

58% des projets d'emba uche
175
Établissements de 10 à 49 salariés
149
142
95

18% des établ is s ements prévoient de recruter, pour 237 i ntentions de recrutement

39% des projets d'emba uche
Établissements de 50 à 199 salariés
35
7
0 sal.
1 à 4 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19
sal.
20 à 49
sal.
3
7
50 à 99 100 à 199 200 sal.
sal.
sal.
ou plus

22% des établ is s ements prévoient de recruter, pour 10 i ntentions de recrutement

2% des projets d'emba uche
Établissements de 200 salariés ou plus

21% des établ is s ements prévoient de recruter, pour 7 i ntentions de recrutement

1% des projets d'emba uche
Source : enquête BMO 2016 – Pôle emploi Normandie/CRÉDOC
DYNAMIQUE DE L'EMPLOI PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ
6 besoins en main‐d'œuvre sur 10 sont liés à des Répartition des intentions d'embauche par secteur d'activité
activités de services.
Dans le bassin de Bernay, 115 projets de recrutement émanent d'établissements de l'industrie agroalimentaire ou de l'agriculture, soit 19% des projets de recrutement du bassin. C'est l'une des plus fortes proportions en région (8% en moyenne régionale). Le nombre de projets est stable dans ce secteur.
Les établissements des services sont à l'origine de 376 intentions d'embauche, soit 61% des projets du bassin (68% en moyenne régionale). Comme en région, 11% des projets émanent du secteur du commerce (69 projets). Les établissements de l'industrie manufacturière ne prévoient que 12 recrutements.
Industrie
agroalimentaire
et agriculture
19%
Industrie
manufacturière
2%
Construction
7%
Services
61%
Commerce
11%
Source : enquête BMO 2016 – Pôle emploi Normandie/CRÉDOC
Enquête Besoins en Main‐d'œuvre 2016 ‐ Bassin de Bernay
2
LES MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS
Les métiers de la vente, du tourisme et des services restent en tête des métiers les plus recherchés, avec 31% des intentions d'embauche.
F o nct io ns ad mi nist r at i ves : 3 8

Secrét aires bur eaut iques et assimilés (y compris secr ét air es médicales) : 24

Secrét aires de direct ion : 9

Agent s administ r at if s diver s ( saisie, assist anat RH, enquêt es…) : 4

Techniciens d' ét udes et de développ. en inf or mat ique ( y compris webmast ers,


Encad r ement : 6 6
pr ogr ammeur s…) : 1


T echniciens et emp lo yés : 15

Cadres de l'immobilier, syndics : 22
Graphist es, dessinat eurs, st ylist es, décor at eurs et cr éat eurs de
support s de comm. visuelle : 14
Art ist es, pr of esseurs d'art (musique, danse, spect acles) : 13
Ingénieurs et cadres d' ét udes, recher che et développement
( indust rie) : 9
Prof esseur s du secondaire : 7
Agent s de maî t rise et assimilés des indust r ies de process ( encadrement

d' équipe) : 7

Techniciens et agent s de maî t r ise de la maint enance et de l' environnement : 6

Techniciens des indust r ies de process ( int er vent ions t echniques) : 2
Ouvr iers d e l' ind ust rie : 18
2% 6%

11%
31%


3%
V ent e, t o ur isme et ser vices : 18 9

Ouvriers qualif iés de l'élect ricit é et de
l'élect ronique (câbleurs, bobiniers…) : 4
Chaudronniers, t ôliers, t raceurs, serruriers,
mét alliers, f orgerons : 4
Ouvriers non qualif iés des indust ries
chimiques et plast iques : 1
f amiliales : 62
Vendeurs en produit s aliment air es : 30

Agent s et hôt esses d' accompagnement : 26

mécanique : 9
6%
Aides à domicile, aides ménagèr es, t r availleuses



Ouvriers qualif iés de la maint enance en
O uvr i er s d e l a co nst r uct i o n : 3 8
13%
Aides, apprent is, employés polyvalent s de cuisine (y
28%

Ouvr ier s non qualif iés du second œuvr e du bât iment : 18

Maçons : 8

compris cr êpes, pizzas, plonge …) : 25

Vendeurs en habillement , accessoir es et ar t icles de
Menuisier s et ouvr ier s de l' agenc ement et de l' isolat ion :
8
Conduct eur s d' engins du bât iment et des t r av aux
publics et d'engins lour ds de lev age : 4
luxe, sport , loisir s et cult ure : 23
So cial et méd ico - so cial : 78
A ut r es mét i er s : 171

Educat eurs spécialisés : 34

Ouvriers non qualif iés de l' emballage et manut ent ionnaires : 58

Prof essionnels de l'animat ion sociocult urelle (animat eurs et direct eurs) : 25

Jar diniers salariés, paysagist es : 56
Techniciens médicaux et préparat eurs : 13

Agricult eurs salariés, ouvr ier s agricoles : 30

Éleveurs salariés : 13


Prof essionnels de l'orient at ion : 6

Bûcher ons, élagueurs, sylvicult eurs salariés et agent s f orest iers :
6
Les 10 métiers les plus recherchés dans le bassin de Bernay
Projets
dont difficiles
dont saisonniers

Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales
62
17
0

Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires
58
0
15

Jardiniers salariés, paysagistes
56
42
9

Educateurs spécialisés
34
0
0

Vendeurs en produits alimentaires
30
29
0

Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
30
13
21

Agents et hôtesses d'accompagnement
26
0
22
25
0
25
25
0
23
24
4
20



Professionnels de l'animation socioculturelle (animateurs et
directeurs)
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris
crêpes, pizzas, plonge …)
Secrétaires bureautiques et assimilés (y compris secrétaires
médicales)
Source : enquête BMO 2016 – Pôle emploi Normandie/CRÉDOC
Enquête Besoins en Main‐d'œuvre 2016 ‐ Bassin de Bernay
3
LES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT
35% des postes sont assortis de difficultés de recrutement en 2016 dans le bassin de Bernay.
Proportion des postes jugés difficiles à pourvoir, par secteur d'activité
Normandie
217 intentions d'embauches sont jugées difficiles par les employeurs, soit une proportion dans l'ensemble des projets un peu supérieure à la moyenne régionale (respectivement 35% et 32%). Cette proportion diminue de 9 points dans le bassin par rapport à 2015. L'ensemble des projets du commerce (69 intentions d'embauche) est considéré comme difficile à recruter par les employeurs mais c'est dans les services que le nombre de projets jugés difficiles à recruter est le plus important (114 postes).
Les difficultés de recrutement sont par contre moins marquées qu'en région dans l'industrie agroalimentaire, l'agriculture et la construction. Elles sont inexistantes dans l'industrie manufacturière. Bassin de Bernay
100%
31%
30%
29%
44%
19%
39%
37%
31%
0%
Industrie
Industrie
agroalimentaire et manufacturière
agriculture
Construction
Commerce
Services
Source : enquête BMO 2016 – Pôle emploi Normandie/CRÉDOC
L'EMPLOI SAISONNIER
Proportion des postes à caractère saisonnier, par secteur d'activité
Normandie
144 intentions d'embauche sont à caractère saisonnier dans le bassin de Bernay. Elles représentent 23% des besoins du bassin, contre 36% dans l'ensemble de la région. 46%
24%
10%
36%
38%
50%
Aucun poste n'est à caractère saisonnier dans l'industrie manufacturière, la construction ou le commerce.
Les projets concernés par l'activité saisonnière sont ainsi concentrés dans l'industrie agroalimentaire / agriculture (53 projets) et les services (91 projets). Mais ils sont moins nombreux en proportion qu'en moyenne régionale.
Bassin de Bernay
Industrie
agroalimentaire
et agriculture
15%
Seuls 23% des besoins de recrutement du bassin ont un caractère saisonnier.
0%
Industrie
manufacturière
0%
Construction
0%
Commerce
Services
Source : enquête BMO 2016 – Pôle emploi Normandie/CRÉDOC
Directrice de la publication : Martine Chong‐Wa Numéric
Pôle emploi Normandie
Le Floral - CS 92053
90, avenue de Caen-76040 Rouen Cedex1
www.pole-emploi.fr
Responsable de la rédaction : Frédérique Pellier
Service Statistiques, Études et Évaluation
stats.normandie@pole-emploi.fr
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
613 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler