close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Actu Défense - Ministère de la Défense

IntégréTéléchargement
Actu Défense
Synthèse de l’actualité du ministère de la Défense
21 avril 2016
Déplacement du Président de la République au Moyen-Orient
Le ministre de la Défense a accompagné le Président de la République en déplacement au Liban, en Égypte et en
Jordanie du 16 au 20 avril, afin de renforcer les liens entre la France et ces trois États du Moyen-Orient.
Liban
MM. Hollande et Le Drian ont entamé leur
déplacement par le Liban. Ils se sont tout d’abord
rendus à la résidence des Pins, où stationne le détachement français de la FINUL (Force intérimaire des
Nations unies au Liban). La France est l’un des principaux contributeurs de cette force, présente au Liban
depuis 1978. Près de 900 soldats sont déployés dans le
cadre de l’opération Daman, nom de la participation
française. Cet engagement sera maintenu.
Le Président de la République a ensuite effectué une
déclaration devant le Parlement libanais. Il a affirmé que la France se tenait aux côtés du Liban, et qu’elle ferait en
sorte que sa sécurité puisse être renforcée, avec une coopération militaire. Il a ajouté, lors de son allocution à la
communauté française du Liban, que la France devait également faire davantage (…) : j’ai décidé que nous ferions
en sorte d’apporter immédiatement les moyens matériels et les moyens capacitaires pour que l’armée libanaise
puisse être renforcée dans les prochains jours.
François Hollande, accompagné de Jean-Yves Le Drian et de son homologue libanais Samir Mokbel, se sont ensuite
rendus sur la base aérienne de Rayak, où ils ont rencontré le Détachement d’instruction opérationnelle (DIO)
français qui encadre pour une durée de quatre semaines un stage de « perfectionnement tireur de précision et
tireur d’élite » au profit de l’armée libanaise. Composé de six instructeurs du 21e régiment d’infanterie de marine
de Fréjus, ce DIO enseigne actuellement le savoir-faire français en matière de tir de haute précision à longue
distance à une quinzaine de stagiaires issus des différents régiments d’intervention libanais.
Égypte
Ils se sont ensuite rendus au Caire, où le ministre de la Défense a
signé lundi 18 une déclaration d’intention pour une coopération
militaire entre les deux pays dans le domaine spatial, en présence
des présidents français et égyptien.
Un accord commercial portant sur un satellite de communication
militaire a également été signé par les deux ministres de la Défense.
Le Président a ensuite rappelé lors d’un discours que, sur la question
de la sécurité, la France a voulu que l’Égypte puisse disposer, si elle le
souhaitait, des moyens pour assurer sa propre défense et pour agir
contre un certain nombre d’éléments terroristes.
Jordanie
Outre les entretiens avec le Roi et les autorités politiques et militaires,
le Président de la République et le ministre de la Défense ont visité la
Base aérienne projetée en Jordanie. Ils sont allés à la rencontre des militaires français quotidiennement engagés contre Daech dans l’opération
Chammal.
Dans le cadre du centenaire des commémorations de la première guerre
mondiale, Jean-Yves Le Drian a inauguré le 19 avril à Amman l’exposition
photographique consacrée à la participation militaire française à la
Grande Révolte Arabe. Celle-ci retrace la progression des détachements
français aux côtés des troupes arabes du Chérif Hussein de 1916 à 1918.
Actu Défense
Page 2
Hommage national aux trois soldats morts pour la France au Mali
Mercredi 20 avril, MM. Le Drian et Todeschini ont
participé à l’hommage national rendu à l’Hôtel des
Invalides aux trois militaires français morts au Mali.
Cet hommage était présidé par le Président de la
République, en présence de M. Ibrahim Boubakar Keïta,
Président de la République du Mali.
M. François Hollande a prononcé l’éloge funèbre des
trois militaires du 511e régiment du train d’Auxonne
(Côte-d’Or), morts le 12 avril dans le secteur de Tessalit.
Le maréchal des logis-chef Damien Noblet, le brigadierchef Michael Chauwin et le brigadier Mickaël Poo-Sing
ont par ailleurs été faits chevaliers de la Légion
d’honneur à titre posthume.
Discours du Président
Cérémonie du centenaire de la création de l’escadrille La Fayette
Mercredi 20 avril, M. Jean-Marc Todeschini a présidé la cérémonie de commémoration du centenaire de la création de
l’escadrille La Fayette au Mémorial de l'escadrille La Fayette,
à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) avec Mme Jane
Harltley, ambassadeur des États-Unis en France. Mme Debora
Lee James, secrétaire d’État des Services de l’armée de l’air
américaine, le général d’armée aérienne André Lanata, chef
d’état-major de l’armée de l’air et le général David Goldfein,
major général de l’armée de l’air américaine étaient également présents. Trois vétérans américains des Tuskegee Airmen ayant combattu pendant la seconde guerre mondiale, le
Twenty One Guns et le président de l’association de la tribu
des sioux Lakota Running Bear ont pris part à la cérémonie.
En dépit de la neutralité affichée des États-Unis au début de la première
guerre mondiale, de jeunes Américains se sont engagés dès 1914 aux côtés
des Français, reproduisant ainsi le geste du marquis de La Fayette qui avait
aidé les insurgents lors de la guerre d’indépendance américaine. L’unité
aéronautique N 124, plus connue sous le nom d’escadrille La Fayette, a été
créée à Luxeuil-les-Bains le 20 avril 1916. La mémoire de cette escadrille perdure toujours au sein de l’US Air Force comme dans l’armée de l’air française.
Ses traditions sont portées par
l’escadron de chasse 2/4 La
Fayette, basé à Istres. Opérant sur
Mirage 2000 N, cette unité est une
composante des forces aériennes
stratégiques. Elle assure en permanence sa mission de dissuasion
nucléaire et participe aux opérations extérieures menées par la France.
En 2018, l’escadron sera transformé sur Rafale biplace au sein de la
4e escadre de chasse sur la base aérienne 113 de St-Dizier.
Lien vers le dossier de presse Lien vers la vidéo
Actu Défense
Page 3
Exercice franco-britannique Griffin strike
Jean-Yves Le Drian s’est rendu jeudi 21 au Royaume-Uni pour assister, aux côtés de son homologue britannique M. Michael Fallon, à
des démonstrations dynamiques dans le cadre de l’exercice Griffin
Strike, qui se déroule du 14 au 22 avril.
Les ministres se sont rendus à Salisbury Plain, puis à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, où le
contre-amiral français Éric Chaperon commande la composante
maritime de l’exercice.
Cet entrainement interarmées s’inscrit dans le partenariat stratégique liant la France et le Royaume-Uni, et a pour principal objectif
de valider le concept d'une force expéditionnaire interarmées franco-britannique, la CJEF (Combined Joint Expeditionnary Force) conformément aux accords de Lancaster House conclus en 2010. La validation de ce concept (FVOC
Full Validation of Concept), au terme de Griffin Strike, est le fruit de six années de coopération étroite entre nos
deux armées. Français et Britanniques confirment et concrétisent leur excellent niveau d’interopérabilité.
Cet exercice mobilise l’ensemble des composantes des armées française et britannique, aériennes, maritimes,
terrestres et logistiques à des niveaux tactiques et opérationnels, en vue de renforcer l’interopérabilité totale de
nos forces. Chaque rouage, français, britannique ou binational, doit ainsi pouvoir fonctionner sans heurt au sein de
la mécanique de précision qu’est une opération militaire.
La technicité des entraînements et la complexité de
certaines manœuvres, comme les patrouilles communes
de Typhoon britannique et de Rafale français, permettent
aux pilotes de gagner toujours plus en précision. La coordination, l’entente et le partage de savoir-faire communs
sont indispensables pendant les phase de préparation et
pendant les séquences d’assaut.
De la même manière, le ravitaillement à la mer de frégates
des deux nations par le pétrolier-ravitailleur Var, des
exercices communs de débarquement amphibie, d'aérotransport ou de combat en zone urbaine nécessitent une
parfaite interopérabilité des deux parties.
Les capacités à conduire en commun des convois logistiques, évacuer des blessés ou charger des véhicules à bord
d'un navire constituent des vecteurs d’engagement décisifs et indispensables à l’action des forces, qui sont aujourd’hui testées dans le cadre de la CJEF.
La mise en œuvre d’une chaîne de commandement pleinement intégrée réalisée lors de Griffin Strike constitue la
pierre angulaire de la CJEF. Cette capacité à constituer une force d’entrée en premier pouvant être engagées en
coalition (ONU, OTAN, UE) concrétise l’ambition commune à produire des réponses opérationnelles adaptées aux
nouveaux défis sécuritaires.
Actu Défense
Page 4
Agendas ministériels
Conseil des affaires étrangères de l’UE
Lundi 18 et mardi 19 avril, le secrétaire d’État aux
Anciens combattants et à la Mémoire, M. Todeschini,
a participé aux côtés du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, M. Ayrault,
à une réunion conjointe des ministres des Affaires
étrangères et des ministres de la Défense de l’Union
européenne.
Une déclaration commune concernant la Libye a été
adoptée par les ministres. Ils ont adressé leur soutien
au gouvernement d’union nationale. Ils ont également
annoncé le lancement de la mission d’entraînement et
de formation de l’armée centrafricaine, EUTM RCA.
Basée à Bangui, cette mission opérera pendant une
période initiale de deux ans.
Le Conseil a évoqué les menaces hybrides auxquelles
sont confrontés les États membres de l’UE, en présence
du secrétaire général de l’OTAN. Il a salué la volonté de
la haute représentante de créer une cellule de fusion
concernant ces menaces, et l’a invitée a faire un point
sur l’avancement du dossier à l’horizon de juillet 2017.
Le secrétaire d’État a également participé au comité
directeur de l’Agence européenne de défense (AED).
Journée nationale du souvenir des victimes
et des héros de la Déportation
M. Todeschini participera le 24 avril aux cérémonies
organisées dans le cadre de la Journée nationale du
souvenir des victimes et des héros de la Déportation.
Il se rendra avec le Premier ministre au Mémorial des
martyrs français de la Déportation sur l’île de la Cité, à
Paris, l’un des neuf hauts lieux de la mémoire nationale. La nouvelle exposition permanente du Mémorial
sera inaugurée et présentée aux autorités à cette
occasion. Le secrétaire d’État présidera ensuite les
cérémonies au Mémorial de la Shoah.
ANZAC Day
Jean-Yves Le Drian et Jean-Marc Todeschini participeront le 25 avril à la cérémonie commémorant l’Australian and New Zealand Army Corps (ANZAC) Day au
Mémorial national australien de Villers-Bretonneux
(Somme), aux côtés du chef d’État australien, Peter
Cosgrove, gouverneur général d’Australie, en visite
d’État en France. La cérémonie commencera à l’aube
par un recueillement, suivi par des discours et des
lectures, ainsi qu’une cérémonie militaire. Cet évènement lancera le cycle mémoriel « Somme 2016 ».
M. Todeschini se rendra ensuite à une cérémonie au
Monument aux Morts de Villers-Bretonneux.
Grand croix de la Légion d’honneur
Par décret du Président de la République en date du 15
avril, le général d'armée Bentégeat, l’amiral Lanxade et
l’amiral Louzeau sont élevés à la dignité de grand-croix
de la Légion d’honneur.
Actualités des opérations
Levant : opération Chammal
L’évolution de
la situation au
Levant est toujours favorable
aux forces locales.
Cette
semaine,
les
opérations aériennes de la
force Chammal se sont concentrées sur l’appui des
Forces de sécurité irakiennes (FSI) engagées dans la
reconquête de la ville de Hit.
Irak : Daech perd progressivement du terrain sous la
pression des FSI et notamment des troupes de l’ICTS
(Iraqi Counter Terrorism Service). La France est particulièrement impliquée dans leur formation.
Au Nord, les forces irakiennes poursuivent leurs opérations le long du Tigre. Elles maintiennent leurs efforts
pour s’emparer de la ville de Qayyarah que Daech
défend âprement. Cette ville constitue pour le groupe
terroriste un verrou stratégique sur la route de
Mossoul. Au Sud, les forces irakiennes poursuivent
leurs opérations le long de l’Euphrate, marquées cette
semaine par la libération de la ville de Hit et par le
maintien de l’encerclement autour de Fallujah.
Syrie : Les forces de Daech sont sur la défensive. Elles
subissent toujours une très forte pression, notamment
dans la région de Deir ez-Zor où elles mènent de durs
combats pour éviter l’isolement de Raqqa.
Efforts de la coalition en Irak : La coalition OIR
(Operation Inherent Resolve) poursuit ses efforts visant
à démanteler l’organisation terroriste en isolant ses
fiefs, en dégradant ses moyens militaires, et en désorganisant ses réseaux et ses flux logistiques. Les trois
axes d’effort de la coalition sont :

mettre sous pression et isoler Raqqa ;

isoler Mossoul pour permettre sa reconquête ;

stabiliser l’Anbar.
Depuis le 13 avril, la force Chammal a réalisé 61 sorties
au-dessus de l’Irak et de la Syrie, dont 49 de bombardement et 12 de recueil de renseignement. Au total, six
frappes ont permis de détruire huit objectifs de Daech.
Actu Défense
Page 5
Actualités de la défense
Bande sahélo-saharienne : opération Barkhane
Dans la BSS, la situation sécuritaire reste sous contrôle
des forces partenaires. Au Mali, la mort de trois soldats
français le 12 avril a renforcé la détermination de la
force Barkhane à poursuivre sa phase d’effort dans le
nord du pays. Les groupes armés terroristes ne disposent plus dans cette zone que de capacités résiduelles.
Ils agissent par conséquent à travers des actions indirectes, dirigées contre la MINUSMA et la population.
Leur objectif est de bloquer le processus politique de
réconciliation qui est en cours.
Les forces françaises poursuivent leur action avec
détermination. Le général d’armée Pierre de Villiers,
chef d’état-major des armées, l’a réaffirmé dans le
message qu’il a adressé après la mort du brigadier PooSing, du brigadier-chef Chauwin et du maréchal des
logis-chef Noblet : je m’associe à la douleur de leur
famille auxquelles j’apporte tout mon soutien. Je pense
aussi à leurs frères d’armes pour qui le combat
continue. Ce combat est le nôtre. Dans nos opérations
extérieures, nous sommes engagés dans une véritable
défense de l’avant pour protéger la France et les
Français. Nous savons la confiance que nous accordent
nos concitoyens dans ce combat. C’est pourquoi nous
continuerons à lutter avec une détermination sans faille
contre ceux qui cherchent à nous frapper.
République centrafricaine: opération Sangaris
La situation sécuritaire est stabilisée en province
comme à Bangui. Le 16 avril, la mairie de Sibut a été
inaugurée en présence des autorités politiques et militaires locales et internationales, des ONG et des habitants eux-mêmes. La force Sangaris avait participé aux
travaux de réhabilitation en janvier dernier : peinture
de la mairie, agrandissement de la salle communale,
réfection de la toiture. Cette inauguration est une
étape importante qui marque un retour à une vie normale pour les habitants de Sibut.
La force Sangaris continue de mener des patrouilles
dans Bangui. Parallèlement, les soldats français ont
poursuivi les opérations visant à recentrer le dispositif
sur le camp de M’Poko.
L’actu Défense est sur le site du ministère
Tous les anciens numéros de l’Actu Défense sont disponibles et téléchargeables sur le site du ministère de
la Défense : www.defense.gouv.fr/salle-de-presse
Barkhane a déployé depuis le 28 février un sousgroupement tactique interarmes pour appuyer la
MINUSMA dans ses opérations de contrôle de zone
dans la région de Kidal. Il s’agit d’accentuer la pression
sur les GAT et réduire leur liberté d’action.
Dans le domaine aérien, les équipages de la force
Barkhane ont poursuivi leurs missions en réalisant 55
sorties depuis le 13 avril. Au total, ils ont mené 14
sorties chasse, 23 de recueil de renseignement et de
ravitaillement, 18 de transport de troupes et de matériels sur l’ensemble de la zone sahélo-saharienne.
Le dernier numéro
d’Armées d’aujourd’hui
est téléchargeable
sur le lien suivant.
Un dossier spécial est
consacré aux combattants
d’hier et d’aujourd’hui.
Contacts presse opérations et CEMA :
09 88 68 28 65 / 09 88 68 28 66 - emapresse@gmail.com
Produit par le bureau porte-parole de la Délégation à l’information et à la communication de la défense (DICoD)
Directeur de la publication : Pierre Bayle
Rédacteur en chef : CF Lionel Delort
Rédacteurs: CC Alexis Edme, Chloé Ruard, Marie-Astrid Lefeuvre et Pauline Royer-Briand
CONTACTS PRESSE : 09 88 67 33 33 ou presse@dicod.defense.gouv.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
4 037 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler