close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ans le golfe - tribunelecteurs

IntégréTéléchargement
LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME
UN RÉSEAU DE VOLEURS
DE VOITURES DÉMANTELÉ
Un réseau national de vol de véhicule léger et lourd a été démantelé à Tizi
Ouzou, a indiqué le lieutenant Zakaria Gacemi . Il est composé de sept éléments, dont l'âge varie entre 23 et 40 ans. Les vols suivis d'agressions ont été
commis dans plusieurs wilayas du pays dont Tizi Ouzou, Batna, Blida, Oran,
Setif et Boumerdes, précise la même source. Une enquête a été ouverte suite à
des plaintes déposées par les victimes. Les investigations de recherches lancés
par la police a permis l'arrestation de certains éléments du groupe en attendant
l'arrestation du reste. A l'issue de cette opération, les outils utilisés pour commettre les vols ont été saisis, ajoute la même source. Alors que l'opération est
toujours en cours. Présentés jeudi devant le parquet de Tizi Ouzou, les mis en
causes placée en détention provisoire en attendant leur jugement.
Roza Drik
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
04:49 12:49 16:30
19:22 20:43
L'ONU CRAINT JUSQU'À
500 MORTS
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2176 - VEND 22 - SAM 23 AVRIL 2016 - PRIX 15 DA.
OBAMA EN TOURNÉE DANS LE GOLFE
neuf mois de son départ de la
Maison-Blanche, le président
américain doit aussi s'employer à
rassurer ses alliés sunnites (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis,
Koweït, Oman, Qatar), échaudés par l'ouverture américaine vers l'Iran, leur grand
rival chiite, et par ses propos sur sa vision
de la région. Fort des progrès enregistrés
ces derniers mois contre Daech en Irak et
en Syrie, grâce à l'appui des raids aériens
menés par la coalition internationale dirigée par les États-Unis, Barack Obama
veut accélérer le rythme face à des djihadistes " sur la défensive ". Les États-Unis
viennent d'annoncer le déploiement de
près de 220 soldats supplémentaires et
d'hélicoptères d'attaque pour soutenir les
forces irakiennes, notamment dans la
reconquête de Mossoul, la deuxième ville
du pays, aux mains de Daech depuis juin
2014. Mais Washington veut aussi mettre
l'accent sur la nécessaire reconstruction
de villes reprises aux djihadistes, mais
ravagées par les combats, à l'image de
À
Ramadi, à l'ouest de Bagdad. Mercredi, le
secrétaire américain à la Défense Ashton
Carter a appelé les riches monarchies
pétrolières au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à s'impliquer
davantage en Irak, pas seulement militairement comme l'ont fait Riyad et Abu
Dhabi, mais aussi " politiquement et économiquement ". Le " soutien sunnite " à la
reconstruction sera " crucial " pour assurer une victoire définitive contre les djihadistes, a souligné Ashton Carter, également présent à Riyad. Les États-Unis
comptent aussi sur leurs alliés du Golfe
dans la résolution des conflits qui déchi-
rent la région. Selon Rob Malley, conseiller du président américain, la recherche
d'une solution diplomatique est urgente
pour des raisons humanitaires en Syrie et
au Yémen en particulier, mais aussi " pour
que les pays impliqués dans ces combats
soient capables, lorsqu'une solution politique aura été trouvée, de se concentrer
sur la lutte contre Daech et Al-Qaïda ".
Les avancées diplomatiques restent
néanmoins embryonnaires et extrêmement fragiles. Les principaux responsables de l'opposition syrienne ont commencé à quitter les négociations de
Genève, face à la poursuite des offensi-
NOUVEAU NAUFRAGE DE HARRAGE EN MÉDITERRANÉE
L'ONU CRAINT JUSQU'À 500 MORTS
du second bateau, dont on ne sait pas
d'où il était parti, et ceux qui ont réussi à
nager jusqu'au plus petit bateau après le
naufrage. Il s'agit de 37 hommes, trois
femmes et un petit garçon de 3 ans
voyageant avec sa famille. Selon le
HCR, 23 venaient de Somalie, 11
d'Éthiopie, 6 d'Égypte et 1 du Soudan. Ils
ont dérivé en mer "pendant peut-être
trois jours" avant d'être repérés et secourus samedi par un navire marchand qui
les a débarqués dimanche à Kalamata,
dans la presqu'île du Péloponnèse. "Les
témoignages concordent", a assuré une
porte-parole du HCR en Grèce, expliquant qu'un agent de l'organisation avait
pu s'entretenir avec les survivants, avec
l'aide d'un interprète. "Certains disent
avoir perdu des proches", a-t-elle ajouté.
Selon une responsable de l'Organisation
internationale pour les migrations (OIM)
à Athènes, ils ont reçu un permis de
séjour de 1 à 6 mois en fonction de leur
nationalité.
de contrôle des frontières Frontex, opération navale anti-passeurs Sophia, opération Mare Sicuro de la marine italienne,
mais aussi les bateaux privés affrétés
par SOS Méditerranée ou d'autres ONG.
Mais cela ne suffit pas toujours: en août,
un bateau de pêche surchargé a chaviré
sous l'effet d'un mouvement de foule à
l'arrivée de secouristes irlandais, qui
avaient sauvé 360 personnes mais ont
vu plus de 225 autres se noyer. Dans un
communiqué, le HCR a réclamé une
nouvelle fois "l'augmentation de voies
régulières pour admettre les réfugiés et
les demandeurs d'asile en Europe" afin
de faire baisser la demande pour "les
dangereuses traversées clandestines".
Quotidien national d’information
ves du régime du président Bachar elAssad. Au Yémen, les rebelles chiites
houthis s'apprêtent finalement à se joindre aux pourparlers de paix qui doivent
débuter avec retard jeudi à Koweït, mais
des combats se poursuivent sur le terrain
et une solution politique semble lointaine.
Barack Obama, qui s'exprimera à l'issue
du sommet avec le CCG, devrait profiter
de l'occasion pour assurer ses interlocuteurs que les États-Unis ne baisseront pas
la garde face aux " activités déstabilisatrices " de l'Iran, qui soutient le régime
Assad en Syrie, le Hezbollah au Liban et
les rebelles houthis au Yémen. En mai
2015, en pleines négociations avec
Téhéran sur son programme nucléaire, le
président américain avait retrouvé les dirigeants du CCG à Camp David.
Réaffirmant " l'engagement inébranlable "
des États-Unis envers leurs partenaires
arabes, il avait souligné avec force que
l'objectif d'une coopération sur la sécurité
n'était pas de " perpétuer une confrontation sur le long terme avec l'Iran ou même
de marginaliser l'Iran ". Certaines monarchies du Golfe appellent de leurs voeux
un accord de défense mutuelle, à l'image
du traité de l'Otan. Si la Maison-Blanche a
exclu un tel projet, elle rappelle qu'elle a
accéléré depuis la coopération militaire
avec les pays du Golfe inquiets de la
menace iranienne. Washington a ainsi
donné son feu vert à " plus de 33 milliards
de dollars " de ventes d'équipements militaires aux pays du Golfe depuis un an,
selon Ashton Carter. Les patrouilles communes de navires de guerre se sont multipliées, comme les exercices militaires
conjoints. Et les deux parties travaillent sur
un projet de défense aérienne et antimissile commun pour les six pays du Golfe.
8ÈME ANNÉE - N° 2176 - VENDREDI 22 - SAMEDI 23 AVRIL 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ELLE LEUR OFFRE DES OPPORTUNITÉS
POUR TROUVER DE L'EMPLOI
GAÏD SALAH INSPECTE
LA FRÉGATE "ERRADII"
LA TOILE AU SECOURS
DES CHÔMEURS
UN FLEURON DE LA
MARINE NATIONALE
Page 5
Page 2
LE SÉNAT À PROPOS DE L'EXPLOITATION ÉHONTÉE
D'UNE PHOTO DU PRÉSIDENT BOUTEFLIKA :
"UN DÉRAPAGE GRAVE"
Après environ 11 jours de la publication d'une photo du Président Bouteflika par le Premier ministre français,
Manuel Valls, sur Twitter. Le Conseil de la nation a rendu public un communiqué de presse, en dénonçant un
dérapage flagrant dans le contexte d'une campagne visant l'Algérie et le peuple algérien à travers ses symboles.
LIRE EN PAGE 3
Médéa
NOUVELLE RÉPLIQUE
DE MAGNITUDE 3,9
Une réplique d'une magnitude de
3,9 sur l'échelle de Richter a été
enregistrée jeudi à 14h32 dans la
wilaya de Médéa, a indiqué le Centre
de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).
L'épicentre de cette secousse a été
localisé à 12 km au Sud-Est de
Tablat (wilaya de Médéa), a précisé
la même source.
Mieux vaut en rire
DÉJÀ 800 MORTS LE 18 AVRIL 2015
AU LARGE DE LA LIBYE
En septembre 2014, un autre drame
impliquant un transbordement en pleine
mer avait déjà fait jusqu'à 500 morts: les
migrants refusant de monter sur une
embarcation plus petite, les passeurs
avaient coulé leur bateau parti d'Égypte,
dont le monde n'avait connu le sort que
grâce à une dizaine de survivants exténués repêchés par hasard 36 à 48 heures plus tard. Ce nouveau drame vient
s'ajouter à une litanie déjà longue, au
premier anniversaire du pire naufrage,
qui avait fait jusqu'à 800 morts le 18 avril
au large de la Libye. Depuis, une véritable armada patrouille au large des côtes
libyennes: opération Triton de l'agence
POURSUIVANT SES VISITES
AUX ZAOUIAS DU PAYS
CHAKIB KHELIL
RÉAGIT AUX
PROVOCATIONS
FRANÇAISES
Page 3
PH. Hafida
es circonstances précises du drame
restent à cette heure encore indéterminées mais il pourrait s'agir de la pire
tragédie en Méditerranée depuis le début
de l'année. Des migrants secourus en
Méditerranée et débarqués à Kalamata
(Grèce) dimanche dernier racontent avoir
assisté à un naufrage ayant fait jusqu'à
500 morts, a annoncé ce mercredi 20
avril le Haut commissariat de l'ONU aux
réfugiés (HCR), ce qui relance les inquiétudes sur la reprise de cette voie migratoire, avec le retour d'un climat plus propice à la traversée. Des migrants arrivés
dimanche à Kalamata en Grèce, après
avoir été secourus la veille en haute mer,
ont raconté avoir assisté à ce naufrage,
a expliqué à l'AFP Carlotta Sami, porteparole pour l'Europe du Sud du HCR.
Alors que les départs deLibye, et dans
une moindre mesure d'Égypte, enregistrent depuis quelques semaines, comme
chaque année à cette saison, une forte
progression, ce drame fait redouter une
nouvelle année meurtrière en
Méditerranée, dont la traversée a déjà
coûté la vie à 761 personnes depuis janvier, selon l'ONU. Les 41 survivants de
Kalamata, dont plus de la moitié sont
Somaliens, ont pris la mer à une date
indéterminée près de Tobrouk, dans l'est
de la Libye, à bord d'un bateau de 30
mètres de long transportant entre 100 et
200 personnes. Après plusieurs heures
en mer, les passeurs ont essayé de les
transférer sur un bateau plus grand qui
transportait déjà "des centaines de personnes dans des conditions terribles de
surcharge", selon un communiqué du
HCR. "À un moment pendant le transfert,
le plus grand bateau a chaviré et coulé",
peut-on lire. Les 41 survivants sont ceux
qui n'étaient pas encore montés à bord
L
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Page 24
SOUS PRÉTEXTE D'INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE DAECH
Près d'un an après le sommet de
Camp David, le président des
États-Unis Barack Obama
retrouve jeudi à Riyad les
monarques du Golfe avec l'espoir
d'une implication plus forte de
leur part dans la lutte contre le
groupe djihadiste Daech.
NOUVEAU NAUFRAGE
DE HARRAGE EN MÉDITERRANÉE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Question à deux
sous, et à
dessous
Par Mohamed Abdoun
C
omme je le disais, et le craignais
dans une précédente édition, le
MAK n'en finit plus de prendre de
l'ampleur dans certaines régions du pays.
Mouvement autonomiste, situé aux antipodes du patriotisme et du nationalisme dont
a toujours fait montre la Kabylie, sa montée en puissance a de quoi inquiéter et
étonner en même temps. S'il est vrai que
cette poussée de fièvre, que j'espère passagère, est en grande partie motivée par la
chute et perte de crédibilité des deux partis
politiques qui ont de tout temps représenté
cette région (le FFS et le RCD en l'occurrence), il n'en demeure pas moins que le
pouvoir, dans son acceptation la plus large,
en assume une très large de responsabilité.
Explications. Lors du déclenchement du
printemps noir, suite au décès tragique du
jeune Guermah Massinissa, précédé la
veille par l'agression par arme à feu de la
part du garde-corps de Saïd Sadi d'un militant du MCB-commission en pleine
enceinte universitaire de Tizi-Ouzou, un
raz-de-marée
avait vu le jour,
qui avait tout
emporté sur son
" Le dialogue qui
passage, à comen avait résulté,
mencer par les
mené
du côté du
partis politipouvoir par
ques traditionnels. Le mouAhmed Ouyahia,
vement
des
était censé
aârouchs, avec
aboutir
sur la
sa présidence
mise
en
tournante (qui,
en fait, n'a
application de la
jamais changé
plate-forme d'Elde main), avait
réussi
la Kseur, explicitée à
Larbaâ Nath
gageure
de
mobiliser un
Irathen, n'a en
bon million de
fait jamais été
personnes, et
suivi
de les faire
d'application
sur
marcher jusqu'à
Alger. Le dialo- le terrain ".Parisgue qui en avait
Rabat ".
résulté, mené
du côté du pouvoir par Ahmed
Ouyahia, était censé aboutir sur la mise en
application de la plate-forme d'El-Kseur,
explicitée à Larbaâ Nath Irathen, n'a en fait
jamais été suivi d'application sur le terrain.
A peine a-t-on décidé que Tamazight
deviendrait langue nationale, alors que le
rapport (particulièrement accablant) de Me
Mohand Issaâd, sur ces tragiques évènements, n'a pas non plus été pris en ligne de
compte, notamment à travers ces recommandations, comme me l'avait dit cet avocat me recevant en ses bureaux il y a de
cela plusieurs années déjà. Il faut ajouter à
cela une " promotion sociale " plus que
douteuse pour une bonne partie des dirigeants des aârouchs pour comprendre tout
le dépit qui a fini par gagner cette région
frondeuse, toujours à l'avant-garde des
sacrifices, des combats libérateurs et
démocratiques. Le MAK, pour elle, me
parait être une sorte de " pis-aller ", en
attendant que la barre soit redressée, et que
les véritables revendications de cette
région, qui ne diffèrent en rien de celle du
reste du pays, soient enfin correctement
prises en charge. La préservation de la souveraineté et de l'unité nationales passe
aussi par là. M'est avis que ce n'est franchement pas cher la payer…
M. A.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Gaïd Salah inspecte la frégate "Erradii"
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Un fleuron de la marine
nationale
Le Général de Corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de
l'Armée nationale populaire a inspecté jeudi la frégate "Erradii", numéro de bord 910, indique le ministère de la
Défense nationale (MDN) dans un communiqué.
e Général de Corps d'armée a procédé, au siège
du Commandement des
Forces navales à l'Amirauté, accompagné du Général-major Mohamed
Larbi Haouli, Commandant des Forces
navales, à l'inauguration et à l'inspection de ce navire de guerre qui dispose
des technologies les plus modernes et
de haute précision dans le domaine
militaire naval, capable d'intervenir
dans un large champs d'action pour
l'exécution de différentes missions",
précise la même source. Ce navire
vient renforcer, selon le MDN, "nos
Forces navales dans le cadre du plan
de développement visant à moderniser notre flotte navale, rehaussant
ainsi les capacités de défense et développant et renforçant le corps de
bataille de l'Armée nationale populaire". Le Chef d'état-major a visité, à
l'occasion, les différents compartiments de la frégate, où il a reçu d'amples explications sur ses composants,
ses spécificités et son armement, dont
deux hélicoptères assignés à différentes missions de combat et de sauvetage, ajoute le communiqué. Dans une
allocution de bienvenue prononcée à
l'occasion, le Commandant des
Forces navales a mis l'accent sur
l'"importance que revêt cette acquisition dans l'optimisation des capacités
et de l'opérabilité de nos forces navales". Le Vice-ministre de la Défense
nationale, s'est adressé, par la suite, à
l'équipage du navire, "les félicitant de
cette importante acquisition et rappelant les efforts consentis pour développer et moderniser nos Forces navales,
conformément aux orientations de son
Excellence, Monsieur le Président de
la République, Chef Suprême des
Forces Armées, Ministre de la Défense
Nationale". Cette réalisation "est un
autre acquis de qualité exigé par la
stratégie adoptée par le Haut
Commandement de l'ANP, visant à
bien conjuguer acquisition de matériel
moderne et formation et préparation
"L
Un bus caillassé
à Ghardaïa
Treize
personnes
blessées
d'une ressource humaine qualifiée, à
même de maîtriser la technologie de
pointe et d'exploiter parfaitement le
matériel et les équipements de la meilleure manière requise". Dans ce
contexte précisément, "nous avons
œuvré durant la dernière décennie, at-il ajouté, à la modernisation des
Forces navales et à la consolidation
de leurs capacités et de leur préparation au combat, permettant ainsi à
l'ANP, sous le commandement de son
Excellence, le Président de la
République, Chef Suprême des
Forces Armées, Ministre de la Défense
Nationale, de s'identifier au progrès
accéléré en termes d'acquisition des
facteurs de force et de réussite". Le
Général de Corps d'Armée n'a pas
manqué de rappeler que l'"acquisition
des facteurs de force et de réussite
repose impérativement sur le haut
niveau de conscience des lourdes responsabilités indispensables pour l'accomplissement de nos missions
constitutionnelles". "Nous sommes
Un abri et un atelier de confection
d'explosifs détruits
Un abri pour terroristes et un atelier de confection d'explosifs ont été
découverts et détruits mercredi à
Bouira et Skikda par les forces de
l'Armée nationale populaire (ANP),
indique jeudi un communiqué du
ministre de la Défense nationale
(MDN). "Dans le cadre de la lutte
antiterroriste, des détachements de
l'Armée nationale populaire ont
découvert et détruit, le 20 avril 2016,
un abri pour terroristes, un atelier de
confection d'explosifs, 6 canons, 6
mines, 7 bombes de confection artisanale, 15 détonateurs, une quantité
d'explosifs et des moyens de détonation à Bouira /1e Région militaire et
Skikda /5e RM", précise la même
source. D'autre part, et "dans le cadre
de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie
nationale ont intercepté à AinTémouchent /2e RM, 3 narcotrafiquants et 6 quintaux de kif traité,
chargés à bord d'un camion", ajoute
le communiqué. "A Ouargla et ElOued / 4e RM, des détachements
combinés ont appréhendé un contrebandier et 10 immigrants clandestins
de nationalité marocaine et saisi un
camion chargé de 25 quintaux de
tabac". "A In Guezzam / 6e RM et Ain
Témouchent, d'autres détachements
combinés ont arrêté 20 immigrants
clandestins de différentes nationales
africaines", conclut le communiqué.
casseurs inconnus ont pris la fuite.
Aussitôt informés, les forces de sécurité
ont été déployés dans le quartier de
Tighouza dans la palmeraie de Ghardaia
pour retrouver les assaillants, a-t-on
constaté sur place. Une délégation des
autorités locales conduite par le wali de
Ghardaia s'est rendue aux chevets des
blessées à la polyclinique de Daya Ben
Dahoua ou des centaines de personnes
outrées par cet acte se sont amassés
dans le calme devant cette structure hospitalière.
" Une enveloppe annuelle de
200 milliards de dinars
serait nécessaire pour
entretenir le réseau routier
national selon les normes
internationales ", Mohamed
Mahiddine, directeur général
des routes auprès du
ministère des Travaux
publics.
La SNTF se modernise
- Le secrétaire général de l'Union générale
des travailleurs algériens (UGTA),
Abdelmadjid Sidi Said, a été distingué ce
jeudi à Alger par le ministre du Travail,
de l'Emploi et de la Sécurité sociale,
Mohamed El Ghazi en reconnaissance, je
cite, " de ses efforts visant à développer le
mouvement syndical ".
- Je suppose que je dois prendre au
sérieux ce que tu me dis, là…
- Jamais, non jamais, je n'ai été aussi
sérieux de toute ma vie.
- Un peu comme l'est devenu l'UGTA
depuis que son syndicalisme, loin de tout
radicalisme, se fait surtout dans les résidences de luxe de Club des Pins et les voitures haut de gamme conduite en trombe
et protégée par une armée de policiers
d'élite.
- Tu sais, faut vouloir à Sidi Saïd.
- A h bon ! Et pourquoi donc ?
- Si ça avait pas été lui, il y aurait eu un
autre, car la nature a horreur du vide.
- Je vois.
- Tu vois quoi ? Ou qui ?
- De nos jours, on a le syndicat qu'on peut,
pas celui qu'on veut…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
Une seule adresse
e premier lot
d
e
rames (10) sur
une trentaine de
rames modernes
destinées
au
transport
de
marchandises
sera réceptionné
à partir du mois
de
mai,
a
annoncé jeudi à Alger, le directeur général de la
Société nationale de transport ferroviaire
(SNTF), Yacine Djaballah. Les "nouvelles rames
qui répondent aux standards internationaux en
matière de transport des marchandises sont à
même de hisser l'activité terrestre de la SNTF de
2 à 17% à l'horizon 2020", a précisé M.
Djaballah lors d'une visite de terrain effectuée
par une délégation parlementaire (membres de
la commission des transports et des télécommunications de l'APN) au niveau des entreprises
relevant du secteur des Transports. "127 milliards DA ont été alloués pour le remplacement
des anciens équipements qui remontent aux
années 70 par d'autres plus modernes répondant
aux standards internationaux", a fait savoir le
même responsable. M. Djaballah a, par ailleurs
annoncé, la réhabilitation de 12 anciennes rames
à Constantine qui seront aménagées par de nouveaux équipements en plus de 202 wagons de
trains qui seront rénovés au niveau des ateliers
de Sidi Bel Abbès.
L
De l'argent à ramasser à la
pelle… et c'est bien le cas de
le dire, puisqu'il s'agit de
travaux publics.
L'extension du métro
d'Alger se précise
es deux tronçons reliant la
Grande poste à la Place des
Martyrs et Haï el-Badr à Aïn Naadja
seront mis en service en octobre 2017,
a annoncé jeudi à Alger le président
directeur général de l'entreprise du
métro d'Alger (EMA), Omar Hadbi.
Après la mise en service de ces deux
extensions, le Métro d'Alger couvrira
une distance de 18 km, a précisé M.
Hadbi lors d'une visite de terrain effectuée par une délégation parlementaire
(membres de la commission des transports et des télécommunications de
l'APN) au niveau des entreprises relevant du secteur des Transports. La ligne
reliant la Grande poste à la Place des
Martyrs s'étend sur 1,6 km et comprend
deux stations (Ali Boumendjel et Place
des Martyrs) tandis que celle reliant
Haï el-Badr à Aïn Naadja, elle s'étend
sur 3,6 km et comprend 3 stations.
L
Le baromètre de Tribune des Lecteurs
Lutte contre le terrorisme à Bouira et Skikda
Treize passagers d'un bus assurant
la liaison Ghardaia/Daya Ben Dahoua ont
été blessés mercredi lorsqu'ils ont été
pris pour cible par divers projectiles et
cocktail Molotov lancés par des inconnus
au lieu dit Tighouza prés de Ghardaia, aon appris auprès d'une source hospitalière. L'un des projectiles en flamme a
traversé une vitre du bus qui a reçu plusieurs impacts, brûlant légèrement quelques passagers dont cinq de nationalité
subsaharienne et le bus a pris feu, a précisé la même source, ajoutant que les
2
persuadés au sein de l'ANP, digne
héritière de l'Armée de Libération
Nationale, que maîtriser les facteurs
de force et de réussite nécessite impérativement un haut niveau de
conscience des grandes responsabilités indispensables pour l'accomplissement de nos missions constitutionnelles", fait remarquer le Général de
Corps d'armée. "Ce sont des objectifs
qui exigent une persévérance dans
l'acquisition des connaissances scientifiques et techniques, permettant de
poursuivre le processus de modernisation et de professionnalisme,
entamé depuis plusieurs années, afin
d'atteindre le haut niveau de force et
de disponibilité souhaité", a-t-il précisé. Il a souligné en outre, que "la
concrétisation de ces objectifs nécessite également la stricte application
des directives et orientations, notamment celles relatives à la préparation
au combat des forces, sanctionnée à
l'issue de chaque année par l'exécution d'exercices d'évaluation de l'assimilation des cadres et des équipages
de leurs missions". A l'issue, le
Général de Corps d'armée a donné
des orientations au commandement et
à l'ensemble de l'équipage de la frégate, les incitant à veiller sur sa maintenance continue, conformément aux
normes prescrites, afin de préserver
sa disponibilité opérationnelle au plus
haut niveau. Gaïd Salah a écouté
ensuite les interventions de l'équipage
de la frégate qui ont exprimé leur fierté
d'opérer à bord de cette importante
acquisition des Forces navales et leur
immuable engagement à défendre la
souveraineté des eaux territoriales du
pays, conclut le communiqué.
R.N.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
En hausse
En baisse
Ahmed Ouyahia,
secrétaire général
par intérim du RND
Azouaou Mehmel,
ancien PDG
d'Algérie Télécom
e congrès régional du centre, en se déroulant sans le
moindre accroc, a été le
test ultime pour Ouyahia face à
ses détracteurs. La direction du
RND lui est désormais offerte sur
un plateau d'argent…
homme vient de payer
au comptant sa mauvaise gestion de ce mastodonte qui n'arrive toujours pas
à sortir la tête de l'eau alors
que des moyens colossaux
sont mis à sa disposition.
L'
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
cv531@orange.fr
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: gosto06@yahoo.fr
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : rektek@live.fr
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
dey_food@yahoo.fr
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : recherche_peronnel@yahoo.fr
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : bejaia060@yahoo.fr
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : boy060dz@yahoo.fr
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : bejaia060@yahoo.fr
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : quonatraiteur@hotmail.fr
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : bougie600@yahoo.fr
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Le Sénat à propos de l'exploitation éhontée d'une photo
du Président Bouteflika :
Benghebrit annonce
que 24.000 enseignants
contractuels se sont inscrits
à son concours
" Un dérapage grave "
Le coup
de grâce pour
la protesta
Par Imen.Hamadache
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
Ph : Hafida
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Quotidien national d’information
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : bougie600@yahoo.fr
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
multigest@yahoo.fr
bougie06000@hotmail.com
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : bougie06000@hotmail.com
Par Assia Mekhennef
près environ 11 jours
de la publication d'une
photo du Président
Bouteflika par le Premier
ministre français, Manuel
Valls, sur Twitter. Le Conseil
de la nation a rendu public un
communiqué de presse, en
dénonçant un dérapage flagrant dans le contexte d'une
campagne visant l'Algérie et le
peuple algérien à travers ses
symboles.
La première chambre parlementaire a considéré que cette
publication constituait un dérapage grave qui outrepasse les
limites de la décence politique
et les us diplomatiques,
saluant, dans ce sens, l'élan
du peuple algérien qui " ne
tolère aucune atteinte à son
Etat, ses symboles et ses institutions ".
" La campagne orchestrée
contre l'Algérie s'est une fois
encore confirmée à travers le
comportement répréhensible
du Premier ministre français
Manuel Valls après l'honneur
qui lui a été fait d'être reçu par
le président de la République,
un dérapage grave dénotant
une intention malveillante et
A
procédant d'un penchant irréfléchi qui transgresse les
règles d'éthique, les us diplomatiques et les limites de la
décence politique ", s'indigne
la chambre haute du parlement dans son communiqué.
Pour le Sénat, les attaques
consécutives émanant de différents milieux français reflètent un acharnement systématique allant en sens contraire
des avancées réalisées ces
dernières années pour l'édification d'une relation algérofrançaise privilégiée aux perspectives stratégiques basées
sur les intérêts partagés, la
confiance et le respect
mutuels.
Des outrages inacceptables
qui ne sont pas un cas isolé,
martèle encore le conseil de la
nation qui rappelle qu'auparavant, un journal français avait
déjà, au mépris de la déontologie de la presse et dans une
entreprise aussi tendancieuse
que fallacieuse, évoqué les
soi-disant Panama papers
pour s'en prendre aux symboles et Institutions de l'Etat.
Ces attaques successives,
poursuit la chambre haute du
gouvernement, viennent en
relais à des voix, connues
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : Redactionlecteurs@yahoo.fr
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
" Le devoir national dicte à toutes les Algériennes et à tous
les Algériens de rester vigilants et de faire échec à tous
les complots visant à déstabiliser l'Algérie pour affaiblir ses
positions ", ajoute le conseil de
la nation.
Pour conclure la même institution a appelé les Algériens à
préserver " l'unité nationale "
et à rester solidaires derrière
leur Etat et leurs Institutions
mettant en garde contre la persistance des parties et milieux
français dans leur procédé de
chantage qui risque de retarder la marche des relations
entre les deux pays sinon de
les détériorer.
" De telles manoeuvres ne
marchent pas avec l'Algérie
des Chouhadas " affirme
encore le conseil de la nation
se disant fier de la position officielle et populaire face à de
tels dérapages, " une position
nationaliste qui prend le dessus dès qu'il s'agit de la souveraineté, de l'unité et des symboles de l'Algérie et qui
s'avère plus forte et plus solide
que d'aucuns, dans l'autre
rive, puissent s'imaginer ".
A.M.
Poursuivant ses visites aux Zaouias du pays
Chakib Khelil réagit aux provocations
françaises
Par Assia Mekhennef
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
pour leur animosité envers
notre pays, qui s'élèvent au
sein du parlement français
pour réclamer, sans aucune
vergogne l'indemnisation de
pieds noirs et qui veulent faire
passer une loi qui réhabiliterait
les harkis et réparerait un dol
qu'ils auraient subi.
Le bureau du conseil de la
nation se félicite de l'élan
populaire qui marque la scène
nationale face à cette campagne, un élan qui est le propre
du peuple algérien qui n'accepte pas la moindre atteinte à
son Etat ou à ses symboles et
Institutions.
La haute chambre parlementaire estime, encore, que cet
élan patriotique reflète l'attachement du peuple algérien
au président de la République
et sa reconnaissance pour les
réalisations accomplies et qui
continuent de l'être sous sa
direction clairvoyante.
Le communiqué du Sénat rappelle, aussi, l'adhésion, dès le
début, des membres du
conseil de la nation à cet élan
pour se dresser dans différentes tribunes et à la faveur
d'événements politiques ou
sociaux à travers tout le territoire national.
ancien ministre de l'Energie, Chakib
Khelil, qui poursuit sa tournée des
zaouïas du pays a évoqué, en marge de
sa visite à deux Zaouia à Tissemsilt, la
crise qui marque les relations Algérosfrançaises. Fustigeant les responsables
français, Khelil a estimé qu'ils seraient en
perte de popularité, raison pour laquelle
ils provoquent l'Algérie.
Pour lui, Paris tente de détourner l'opinion
publique des problèmes socio-économiques, par ses sorties médiatiques contre
l'Algérie.
" Le fait que l'Algérie a multiplié ses partenaires commerciaux a embêté certains
L'
lobbies français. La France manœuvre
après avoir perdu ses avantages en
Algérie ", a-t-il avancé, dans une déclaration faite à Ennahar TV, depuis Tissimssilt
" L'Algérie possède une diplomatie forte ",
a déclaré Chakib Khelil, ajoutant que ses
positions stables dérangent beaucoup,
dont la France, qui voit cela d'un mauvais
œil.
L'ex-ministre de l'Énergie a également fait
le lien entre la polémique suscitée dernièrement après la diffusion de l'image du
Président et la popularité des responsables français.
" La popularité des responsables français
a reculé. C'est pour ça qu'ils cherchent à
provoquer l'Algérie ", avance-t-il. Pour lui,
3
les politiques français tentent de " détourner l'attention de l'opinion publique française ".
Il est à noter que l'ancien premier responsable du secteur de l'énergie Chakib
Khelil, a effectué, jeudi, une visite à des
Zaouias à Tissemssilt. Il s'agit de Cheikh
Boudinar et de Sidi Ali Al Jadarmi.
Le président de l'Organisation nationale
des zaouïas (ONZA) a affirmé, dans une
déclaration à un journal électronique, que
Khellil poursuivra ses visites aux Zaouia
du pays, en réponse à des invitations de
plusieurs zaouïas au niveau de toutes les
wilayas.
A.M.
Sur 25.000 enseignants
contractuels, 24.000 d'entre eux,
se sont inscrits pour passer le
concours de recrutement de
l'Education nationale, a indiqué
ce jeudi à Alger la ministre du
secteur, Nouria Benghebrit. " Au
total, 24.322 enseignants contractuels se sont inscrits pour passer
le concours de recrutement des
enseignants prévu le 30 avril
2016", a déclaré Mme Benghebrit
en marge d'un atelier sur le développement de la petite enfance.
Elle a relevé aussi que, les enseignants contractuels ont bénéficié
de plusieurs avantages par à port
à ces précédents.
" Les vacataires ayant bénéficié
des mesures exceptionnelles prises en leur faveur par le ministère
de l'Education nationale consistant en la prolongation de la date
du dépôt des dossiers de candidatures aux 18 et 19 avril 2016
dans des bureaux spécialement
dédiés à cet effet, au niveau des
directions de l'Education, et dont
les dossiers ont été acceptés, ils
pourront retirer leurs convocations à partir du 24 avril 2016
dans les mêmes bureaux où ils
avaient procédé au dépôt de leurs
dossiers ".
Il est à rappeler que, les enseignants contractuels avaient initié
un mouvement de contestation
pour revendiquer leur recrutement direct, mais le ministère de
l'Education nationale leur avait
signifié l'impossibilité d'une telle
procédure, en raison des textes
régissant la Fonction publique qui
exigent de passer le concours
pour l'équité d'accès aux postes.
La date du concours est fixée au
30 avril pour le recrutement de
plus 28.000 enseignants dans les
trois paliers (primaire-moyensecondaire), alors que les résultats de l'examen écrit seront
connus le 12 mai prochain.
Par ailleurs, les candidats qui ont
retirés leurs convocations, sur le
site Web de l'Office national des
examens et concours(ONEC), ont
été orientés vers les établissements où ils devront passer l'examen, d'autant plus, un emploi du
temps a été mentionné sur la
convocation.
La durée de l'examen c'est de 08
heure du matin jusqu'à 18h30,
rapporte le document.
Les candidats ont un rendez-vous
avec la langue arabe de 08heure
à 10heure, en suite, c'est au tour
des matières scientifique est c'est
de 10h30 à 12h30. Après une
pose d'une demi-heure, les
épreuves de l'après-midi débutant
par la langue française de
14heure jusqu'à 16h00. Même la
technologie de l'information et de
la communication est présente
est c'est de 16h30 à 18h30.Et
comme les autres examens, les
candidats doivent respectés les
notes mentionné par l'Office
national
des
examens
et
concours(ONEC).
I.H
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Petit écran
Lamamra devant l'ONU
e ministre d'Etat, ministre des
Affaires Etrangères et de la coopération internationale a plaidé
jeudi à New York pour un partenariat
mondial équilibré qui doit être orienté au
bénéfice des pays en développement.
"L'Algérie s'est réjouie de voir l'agenda
2030 sur les ODD relancer le débat sur
la mise en place d'un partenariat mondial revitalisé pour le développement" ,a
déclaré le ministre au cours d'un débat
de haut niveau de l'Assemblée générale
de l'ONU sur la réalisation des objectifs
de développement durable (ODD) Il a
soutenu que cet objectif ambitieux "se
doit d être équilibré et orienté au bénéfice des pays en développement". En
expliquant la vision de l'Algérie de ce
partenariat projeté, le ministre a indiqué
qu'il ne pouvait se concevoir "qu'a travers une reforme de la gouvernance
économique mondiale pour permettre
aux pays en développement de participer au processus de prise de décision et
de créer les conditions qui favorisent le
droit au développement". Bien qu'il s'inscrive dans le prolongement des OMD
(les objectifs du millénaire pour le développement), le programme des ODD est
un plan d'action ambitieux qui vise à
transformer le monde à l'horizon 2030,
a-t- il relevé. Ce programme a le mérite
d'avoir réussi à mobiliser la communauté
internationale autour de la problématique de la lutte contre la pauvreté, a
enchaîné le ministre, en soulignant la
participation active et créative " de
l'Algérie dans le processus d'élaboration
de cet agenda . M. Lamamra a ajouté
que l'Algérie compte persévérer dans
son action pour la réalisation des 17
ODD comme cela a été le cas pour les
OMD dans lesquels elle a réalisé des
avancées remarquables reflétées par
l'atteinte quasi-totale de tous ces objectifs. "Ces objectifs sont devenus au fil du
temps un cadre directeur du développe-
L
darité et d'entraide se doit de primer à
l'échelle régionale et internationale pour
que l'ambition de transformer positivement le monde soit a notre portée à l'horizon 2030", a souligné M. Lamamra.
ment national qui est tendu vers la réalisation du programme du président de la
République, M. Abdelaziz Bouteflika", at-il souligné Au titre de son action à l'international, l'Algérie compte poursuivre
ses efforts de solidarité aussi bien dans
le cadre du Nepad qu'au titre de sa politique de coopération sud-sud. Dans
cette perspective, l'Algérie continuera à
apporter son aide et assistance aux
pays pauvres et aux pays les moins
avancés, notamment les pays africains
où les dangers de la faim, de la sécheresse et de la malnutrition continuent de
peser sur la vie des populations, a-t-il dit.
Le ministre a lancé un appel aux pays
développés pour honorer leurs engagements internationaux en matière d'aide
publique au développement afin de permettre aux pays nécessiteux, ne disposant pas de financement nécessaires,
de parvenir à réaliser les objectifs du
développement durable. "L'esprit de soli-
La médiation a contribué à la
prévention des conflits en
Afrique
Par ailleurs, et s'agissant de la question
de la médiation. Le ministre d'Etat,
ministre des Affaires étrangères et de la
Coopération internationale, Ramtane
Lamamra, a indiqué que la médiation a
contribué à la prévention des conflits en
Afrique et à la consolidation de l'architecture de paix dans le continent.
S'exprimant au cours d'une table ronde
sur la paix et la sécurité en Afrique, organisée à l'occasion de la tenue d'un forum
de haut niveau sur le continent, M.
Lamamra a souligné que le panel des
sages de l'Union africaine a réussi à
contenir des situations de crise qui
allaient se transformer en conflits
ouverts. La médiation comme action préventive et instrument traditionnel de gestion des conflits en Afrique tend à se
développer dans tout le continent grâce
au réseau des sages que l'UA a lancé, at-il ajouté au cours de ce Forum organisé
par la Suède et le Bureau du conseiller
spécial pour l'Afrique au niveau des
Nations Unies. "L'Afrique est un continent qui bouge et qui assume ses responsabilités", a indiqué le ministre qui a
relevé toutefois la nécessite de faire une
évaluation des actions de prévention
des conflits du continent. Certains instruments de l'architecture de la paix et de la
sécurité doivent être perfectionnés,
selon lui. Dans son intervention au cours
de cette table ronde, le ministre est
revenu sur le soutien apporté par l'ONU
à l'architecture de paix en Afrique qui a
bénéficié du financement des Nations
Unies. Deux tiers des budgets alloués
par l'ONU aux opérations de maintien de
la paix sont destinés à l'Afrique, a noté le
ministre qui a tenu à préciser que ces
financements ne signifient pas que
l'Afrique n'avait pas pris en charge ses
impératifs de sécurité. L'ONU a également aidé l'Afrique à former les effectifs
chargés de la conduite des opérations
politico-militaires très complexes dans
les cas des conflits ouverts. Résumant
les actions de l'Union Africaine en
matière de paix, M. Lamamra a indiqué
que l'objectif était de parvenir à faire
taire les armes d'ici a 2020 conformément à la déclaration solennelle des
chefs d'Etats africains lors du cinquantenaire de la création de l'Union Africaine.
"Les efforts entrepris pour le sud de soudan et la région des grands lacs permettent La médiation a contribué à la prévention des conflits en Afrique
(Lamamra) d'indiquer que les résultats
sont possibles", a-t-il conclu.
En visite de travail à Tripoli
Messahel réitère le soutien de l'Algérie à la Libye
D.A et APS
e ministre des Affaires
maghrébines, de l'Union
africaine et de la Ligue des
Etats arabes, Abdelkader
Messahel, a réitéré à Tripoli le
soutien de l'Algérie à la Libye
dans tous les domaines. M.
Messahel a renouvelé lors
d'une audience que lui a accordée, mercredi, M. Faiz Serradj,
président du Conseil présidentiel, Premier ministre du
Gouvernement d'Entente nationale et des autres membres du
Conseil présidentiel, le soutien
de l'Algérie en cette phase
décisive traversée par la Libye,
pays frère et voisin, et sa disponibilité constante à renforcer
une coopération accrue dans
les tous les domaines, notamment à travers le développement des zones frontalières, de
la formation et de l'expertise. A
ce titre, il a été convenu de
réactiver et d'actualiser les instruments de coopération existants entre les deux pays. De
son côté, M. Serradj a remercié vivement le président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika, pour le soutien fort
que l'Algérie accorde, depuis le
début de la crise, au processus
politique conduit par les
Nations Unies et au Conseil
L
présidentiel ainsi qu'aux efforts
qu'elle n'a cessé d'entreprendre pour le recouvrement de la
paix, de la sécurité et de la stabilité en Libye.M. Serradj s'est
félicité que M. Messahel soit le
premier ministre arabe, africain
et de la région à se rendre à
Tripoli depuis le retour et l'installation du Conseil présidentiel
à Tripoli.Il a fait état des mesures prises pour le rétablissement de l'autorité de l'Etat pour
asseoir définitivement la paix,
la sécurité et la stabilité dans
ce pays frère, ainsi que celles
destinées à la population pour
mettre fin à ses souffrances.Il a
dit compter sur l'Algérie pour
accompagner les nouvelles
autorités face aux défis institutionnels, politiques, sécuritaires
et de lutte contre le terrorisme
auxquels son pays fait face. Au
cours d'une conférence de
presse tenue à l'issue de cette
audience et animée conjointement avec M. Ahmed Maitig,
Premier vice-président du
Conseil présidentiel, le soutien
de l'Algérie au processus politique en cours en Libye et renforcement de la coopération
bilatérale ont été rappelés. M.
Maitig a insisté sur l'importance
de cette visite qui est la 1ère à
Tripoli d'un ministre arabe, africain et des pays voisins et
4
qu'elle vienne s'ajouter à toutes les initiatives prises par
l'Algérie pour favoriser le règlement définitif du conflit en
Libye et dans le rapprochement des positions entre les
parties concernées. Il a souligné qu'Alger avait abrité plusieurs rounds de discussions
et négociations sous l'égide
des Nations Unies, d'acteurs
politiques et d'activistes qui ont
permis de rapprocher les positions et d'avoir contribué de
manière décisive à la conclusion de l'accord politique
libyen.Il a confirmé que son
pays s'oppose à toute intervention étrangère en Libye et indiqué que les nouvelles autorités
s'attelaient à obtenir l'adhésion
de toutes les parties libyennes
pour sortir de la crise.Il a
renouvelé le souhait de son
pays de bénéficier de l'expérience algérienne en matière
de concorde et de réconciliation nationale. Par la même
occasion, M. Messahel a rappelé que l'Algérie a toujours
plaidé pour la préservation de
la a souveraineté, de l'intégrité
territoriale de la Libye et de
l'unité de son peuple et a
constamment favorisé la solution politique à travers le dialogue entre toutes les parties
libyennes et au rapprochement
des positions pour mettre fin
au conflit fratricide.Il a également réaffirmé la position doctrinale de l'Algérie qui refuse
de s'ingérer dans les affaires
des autres pays, comme elle
n'accepte pas que d'autres parties s'ingèrent dans ses affaires intérieures.Dans le
domaine de la coopération, M.
Messahel a précisé qu'une rencontre interviendra prochainement pour examiner le développement des régions frontalières et l'identification d'actions
concrètes destinées à devenir
des passerelles d'amitié entre
les deux peuples frères et des
murailles pour faire face à
toute incursion et velléité criminelle et terroriste. Il a annoncé
la prochaine réouverture de
l'ambassade et du consulat
général d'Algérie dans ce pays.
Au cours de cette visite, M.
Messahel, accompagné des
membres du Conseil présidentiel, a visité le siège de l'ambassade d'Algérie.Il s'est rendu
à Maidan El Djazair et a rencontré les élus municipaux au
siège de la municipalité de
Tripoli qui a abrité l'acte de fondation de l'Etat libyen en
1951.Il est allé également à la
rencontre de citoyens libyens
dans différents lieux de la capitale.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Pour un partenariat mondial équilibré
D.Aet APS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : The Voice, la
plus belle voix
23:20 : The Voice
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Les années
bonheur
23:15 : On n'est pas
couché
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
The Voice, la plus belle voix
Ce soir, pour la seconde soirée d'épreuve ultime, ce
sont les poulains de Mika et de Garou qui se retrouvent
en compétition. Comme le veut le jeu, ils s'affrontent
trois par trois, sur la chanson de leur choix. Avant
d'être appelés sur scène, ils ne savent pas à qui ils
seront confrontés : un stress supplémentaire. L'équipe
de Zazie est au complet : Léna Woods, Sol, Clément
Verzi et Philippine, que la star a repêchée après son
élimination face à Amadine Rapin, de l'équipe de
Florent Pagny. Celui-ci doit encore faire valoir son vol
de talent, puisqu'il n'a pour l'instant que trois
chanteurs dans sa «team» (Amandine Rapin, Lucyl
Cruz et Slimane Nebchi).
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Hawaii 5-0
21:45 :Hawaii 5-0
22:40 :Hawaii 5-0
23:30 :Hawaii 5-0
21
Les années bonheur
L'animateur, entouré de Fabien Lecœuvre, Elodie
Gossuin, Gérald Dahan et Julien Courbet, reçoit de
nombreux artistes, chanteurs, imitateurs et humoristes
pour une soirée pleine de surprises et de peps : DJ Mam’s,
Enrico Macias, O-Zone, Vianney (élu meilleur artiste
masculin de l'année aux Victoires de la musique), Chico &
the Gypsies, Marijosé Alie et ses filles Fred et Sohée. Mais
aussi Julie Zenatti, Alain Chamfort, Yuri Buenaventura,
Tony Carreira, Ridsa, Nathalie Cardone, Martin Circus,
la troupe des « Trois Mousquetaires », Matt Bianco,
Lucenzo, Frank Michael, Double, Serge Llado, Yann Stotz
et Cécile Giroud. La promesse d'une soirée sans temps
mort, qui ravira les amateurs de cabaret.
Sur M6 - 20h55
Hawaii 5-0
McGarrett et son équipe enquêtent sur le meurtre du
frère de Luke Nakano, un champion de boxe hawaïen.
Celui-ci s'apprête à affronter un combattant invaincu
de renommée internationale, Devon Hayes. Le défunt a
été tabassé à mort à proximité de sa boutique de surf.
D'après les premiers éléments qu'il a récoltés, Chin
pense qu'il s'agit d'un règlement de comptes.
Parallèlement, Kono se prépare à vivre une épreuve
personnelle douloureuse.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 249
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Elle leur offre des opportunités pour trouver de l'emploi
Sudoku N ° 249
La toile au secours
des chômeurs
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Les jeunes demandeurs d'emploi et chômeurs n'attendent plus l'Anem. Ils se déploient sur les sites d'emplois électroniques. C'est l'occasion pour eux de chercher profils, contacts et pourquoi pas un poste de travail selon le choix.
Par Farid Larbaoui
ls sont nombreux les sites d'emplois
qui mettent en ligne des informations
qui cadrent avec ce que cherchent
les internautes parmi les chômeurs ou
primo-demandeurs. Des sites comme
emploitic.com,
emploipartner,
ou
emploiAlgerie.com restent les plus
consultés par les jeunes où ils trouvent
une panoplie d'informations sur les multiples secteurs pourvoyeurs d'emplois.
Cela va du BTP, informatique, commerce, administration, logistique, maintenance…Bref tout ce qui correspond
aux attentes des chômeurs parmi lesquels de nombreux diplômés. Ces sites
sont plus présentables avec une infographie attrayante, des contacts utiles et
adresses de liens que pourrait entreprendre tout branché sur la toile. Au lieu
d'attendre une demande auprès du circuit officiel (ANEM), les postulants à
l'emploi préfèrent surfer sur le net pour
chercher les offres de travail les plus
diverses. La plupart de ces sites disposent également de recruteurs professionnels qui connaissent les profils des
uns et des autres. A titre indicatif,
emploiAlgérie est l'un des sites qui
offrent des liens directs avec les entreprises selon les besoins.
Le secteur du commerce option vente, le
marketing et le masterweb sont les
domaines d'excellence qui sont toujours
pris d'assaut par les internautes. Sur le
site emploipartner qui se targue d'avoir
une place de premier rang dans l'activité
de placement, l'enregistrement de la
demande est rapide et instantanée du
postulant. L'activité à laquelle est destinée l'internaute est bien documentée et
I
Mots croisés N° 249
Horizontalement :
1 - Une affaire de fuites
2 - Discours de rentrée pour la justice
3 - Gâche l'atmosphère - Note - Première épouse
4 - Rond mais déformé - Alliance stratégique
5 - Partie basse de la voile - Vieux magistrat - Distance pour
un pékinois
6 - Guide de mine - Siège d'un établissement public Emanation suprême
7 - Rassemblèrent pour une manif
8 - Bien claire - Vieux rêveur
9 - Partie d'usine - Patrie d'Abraham
10- Pronom pour les dames - Esquissée
le profil du secteur et l'offre du poste est
adjointe de détail sur la nature du travail
exécutée, le type de contrat souvent des
CDD et le sigle de l'entreprise, ses ressources et ce qu'elle attend de ces futurs
embauchés. Par prudence, les salaires
ne sont pas mentionnés jusqu'au placement définitif du demandeur d'emploi.
C'est dire que ces sites ont le vent en
poupe pour ceux qui s'adonnent à une
recherche assidue pour trouver ce qu'ils
désirent comme emploi. Il existe à titre
informatif, des fondations mondiales qui
parrainent surtout les entreprises étrangères ou bureaux d'études pour la promotion de leur image en Algérie. Les
Verticalement :
A - Gravité
B - Célèbre symphonie
C - Inventas - Bonne table pour un boucher
D - Accord moyenâgeux - Paillote
E - Bien classées
F - Sélection - Défalque
G - Deux pour César - Chargeait de dettes
H - Trés ancien mollusque - Désinence verbale
I - Article de souk - Quatre trimestres - Ville de l'île de
Hondo
J - Surgies - Belle saison pour le plagiste
K - Draisienne plus moderne - Donc à payer
L - Attrapée - Glissé
SOLUTIONS
Mots croisés N° 248
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 248
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 248
le nom des entreprises placées au top
du recrutement. Il y a dans le secteur de
l'énergie, les assurances et la construction un trop plein d'opportunités en fonction de ce qui est recherché.
La séduction est attrayante au point où
ce sont les groupes privés qui achètent
les premiers les pages promotionnelles.
Mais pour l'heure, on attend le taux de
recrutement par Internet.
Des chiffres vont révéler certainement
l'impact des nouvelles technologies sur
l'emploi au moment où les TIC bouleversent les comportements et habitudes
des citoyens.
F.L.
Bejaia
Dans le calme et la joie
Par M.Haddad
e 36ème anniversaire du
printemps Berbère
est
célébré hier à Bejaia, à l'instar
des autre région de la Kabylie
dans un climat serein certes,
mais émouvant d'autant plus
qu'il intervient cette année dans
un contexte particulier à savoir
l'officialisation de la langue
Amazigh dans la constitution
de novembre 2016.Ainsi, cette
manifestation a vu l'organisions
de plusieurs activités riches et
L
variées à la hauteur de la symbolique de cette journée sacrée
pour les Kabyles, à travers toutes les régions de la wilaya. En
effet cette dernière est marquée
dans la matinée d'hier par l'organisation d'une grandiose
marche pacifique organisée par
le rassemblement pour la culture et la démocratie. Une marche qui s'est ébranlée de la
maison de la culture juqu'à la
placette Said Makbel et à
laquelle des centaines de
citoyens scandant des slogans
Azouaou Mehmel éjecté de son
poste de PDG d'Algérie Télécom
La fin d'un règne
20
entreprises locales font de même. Les
réponses aux demandes des jeunes
sont brèves et courtes. Lorsqu'il s'agit
d'un poste comme chargé de clientèle,
agent commercial ou d'un technicien en
maintenance, les jeunes sont surpris par
les réponses rapides pour leur placement. Les candidats à l'emploi sont invités à créer leur propre compte où ils
reçoivent des informations supplémentaires sur les régions à fort potentiel de
recrutement ou sur les opportunités de
placement dans les activités souvent
mal prises en charge par les annexes
des agences officielles. Dans le site
emploinet, la page d'accueil offre même
en faveur de Tamazight, ayant
investie la cours de la maison
de la culture dès la première
heure de la journée, ont tenu à
marcher tout court, " sans tenir
compte de la partie qui a appelé
à cette marche, mais s'simplement pour la porté de cette journée dans la mémoire collective
des gens de la Kabylie et par
respect aux militants de cette
cause et à leur combat qui heureusement n'est pas du tout
vain ",à paraphraser un vieux
que l'âge n'a pas empêché de
M. Mohamed Sbaa, a été
désigné jeudi par le Conseil
d'administration d'Algérie
Télécom (AT) comme
Président-Directeur Général de
l'entreprise par intérim en remplacement d'Azouaou Mehmel,
a indiqué le ministère de la
Poste et des Technologies de
l'information et de la communication (MPTIC) dans un communiqué. La décision de "mettre un terme" au mandat de M.
Mehmel a été prise pour "insuffler une nouvelle dynamique
managériale au groupe", a pré-
5
venir de Sidi Aiche pour prendre
part
à
cette
marche.
Association, maisons de culture
et jeunes , écoles ont aussi tenu
à marquer cette date par l'organisation de divers activités ,
l'instar de la maison de jeune de
la commune d'Ighil Ali qui a
concocté un riche programme
en collaboration avec certaines
associations de la vallée de la
Soummam, telles l'association
culturelle " Taos et Jean
Amrouche ", " Ifri "et l'association " Horizon " de la région
cisé la même source. M. Sbaa,
ingénieur en télécommunications de formation, est "issu du
même groupe et a eu à occuper plusieurs responsabilités
dont la fonction de chef de la
Division des Opérations et du
Développement des Réseaux",
a-t-on ajouté. M. Mehmel avait
été désigné à cette fonction en
mars 2012. Créée le 5 août
2000, à la faveur de la loi portant restructuration du secteur
des Postes et
Télécommunications, séparant
notamment les activités posta-
d'Ighzer Amoukrane , à travers
plusieurs conférences et représentations théâtrales portant
sur le printemps berbère. La
région côtière de la wilaya s'est
également mise de la partie
avec l'organisation par la municipalité d'un semi-marathon
durant la matinée d'hier où des
dizaines de personnes de différant âges ont participé avec
plaisir à cette événement sportif
d'autant plus qu'il intervient en
cette data historique pour la
région de la Kabylie.
M.H.
les de celles des télécommunications, AT n'est entrée en activité que le 1er janvier 2003.
Leader sur le marché algérien
des télécommunications, l'activité majeure de l'entreprise est
de fournir des services du téléphone et de l'internet par
ADSL. Selon un bilan établi en
2015 par l'Autorité de régulation de la poste et télécommunications (ARPT), le nombre
d'abonnés d'AT pour le téléphone fixe a atteint 3,267 millions et 1,838 million pour l'internet ADSL.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Quotidien national d’information
Journée mondiale du livre
et des droits d'auteurs à Bejaia
Une série de
conférence au menu
A l'occasion de la célébration de la
journée mondiale du livre et des droit d'auteurs, la maison de la culture Taos
Amrouche de Bejaia a élaboré un programme riche et varié pour la circonstance, qui aura lieu aujourd'hui 21 avril jusqu'au 26 du même mois, au niveau de
cette institution culturelle. Ainsi, des activités artistiques comportant plusieurs conférences seront au menu de ce programme.
Le bal des conférences sera ouvert aujourd'hui à 17h :00 par Bibi Mohand Ouamar
qui abordera le thème " De l'oral à l'écrit :
Recherche sur le corpus de la langue
Amazigh. Quant à la journée du vendredi,
une conférence sous le thème "
L'évolution de la littérature Amazigh ", sera
présentée par Dj amel Arezki. La journée
du samedi, verra la présentation d'une
autre conférence par, Rachid Oulebsir
sous le thème " La quête identitaire dans
la littérature algérienne d'expression française ", suivi d'une communication M.
Abderrahmane Amara portant sur son
propre livre intitulé " Rahmani Slimane ".
M. Haddad
" Je rêve de chanter dans
les grandes salles "
L’inquiétude bat son plein
Etudiant en 1e année à l'université de Bejaia, Thaghzouyth Yougarithen,
23 ans, entre dans la cour des grands dès son premier Album très originale.
" Monte sur scène on te verra ", dit-il.
L’attraction pour
Oran est connue,
car les sites
touristiques sont
nombreux et variés
comme celui de
Santa Cruz qui fait
le bonheur des
étrangers de
passage et
constitue une
bouffée d’oxygène
pour les Oranais qui
n’ont pu se payer
des vacances.
ais un hic cependant
fausse, atténue et ôte
carrément l’envie d’y
aller: la crainte.
Quelque 14 millions d’estivants ont visité Oran en 2015
et les autorités locales s’attendent à plus cette année. Et il
M
Elle est placée sous le thème
"Quand Mohia s'invite à
Boudjima".
En effet, la bibliothèque communale de Boudjima dans la daïra
de Makouda au nord de Tizi
Ouzou abrite depuis jeudi le
salon du livre et du savoir. La
troisième édition du salon est
dédiée au dramaturge, traducteur et poète, Mohia Abdellah.
Cette manifestation inscrite dans
le cadre de cet hommage beaucoup de thèmes liés à la poésie,
le théâtre et l'écriture théâtrale
en hommage Mohand Ouyahia
décédé en décembre 2004.
Cette évocation s'est traduite
également traduite par la baptisation de la bibliothèque com-
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Quotidien national d’information
Site touristique Santa Cruz à Oran
Les délais prolongés
d'un mois
Par Roza Drik
Régions
Thaghzouyth Yougarithen, chanteur compositeur
Concours pour la réalisation
de la statue de Massinissa
Les délais de dépôt des travaux au
concours pour la réalisation d'une statue en
bronze représentant le roi de numide
Massinissa devant expirer le 20 avril, ont
été prolongés d'un mois supplémentaire, a
indiqué jeudi le jury du concours. Le jury,
présidé par l'universitaire El Hadi Hireche, a
justifié le report du concours par sa volonté
de "permettre une large participation" des
artistes créateurs, et expliqué que "sur les 9
maquettes proposées et étudiées, jusque
là, aucune n'a été retenue" car présentant
pour certaines des "défauts", alors que
d'autres ne répondent pas aux critères. La
ressemblance des traits du visage est "une
condition primordiale", en plus de la tenue
vestimentaire et l'armement qui doivent être
"conformes" aux témoignages des historiens et archéologues et "refléter la grandeur" du roi Massinissa en sa qualité de
chef de guerre et de bâtisseur d'Etat, exige
le jury. Le projet de réalisation de la statue
de Massinissa, dont l'appel à candidature a
été lancé en décembre dernier, contribue à
la sauvegarde de l'héritage séculaire amazighe, à travers des figures historiques,
dont Massinissa, fondateur de l'Etat numide
au IIè siècle avant J-C. La statue qui sera
érigée à Alger-Centre est financée par cette
même commune. Le jury, composée d'historiens, d'artistes et de sculpteurs est placé
sous l'autorité de l'Ecole supérieure des
Beaux-arts d'Alger. Associé au projet, le
rôle du Hca se limite à l'aspect conceptuel
du concours par l'encadrement du projet de
réalisation de la statue de Massinissa, précise le SG du de cette institution, Si El
Hachemi Assad.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
semble qu’en cette fin de saison estivale qui tire déjà à sa
fin, le pari semble gagné à voir
ces cohortes de voitures immatriculées dans d’autres wilayas
du pays et les complexes et
hôtels qui affichent complet. Un
passager connaissant les lieux,
nous informa que généralement
les acolytes se cachent en renfort dans la forêt n’intervenant
que si leur compère est dans
une situation de danger.
Le couple agressé s’en est
sorti indemne, fort heureusement, car il aurait perdu le véhicule et peut-être même aurait
été blessé. La question se pose
donc: pourquoi ce tronçon
n’était-il pas sécurisé, sachant
qu’il reste aussi l’exutoire vers
la corniche tant la route traditionnelle menant vers le littoral
ouest est congestionnée ? Et
c’est justement en empruntant
celui-ci que parfois ceux qui
s’arrêtent pour profiter de la vue
imprenable se font surprendre
par un groupe de voyous armés
d’armes blanches de boucher
pour s’emparer des biens et
surtout du véhicule des victimes, souvent des couples. En
effet, empruntant cette axe et à
l’endroit cité plus haut, un véhi-
cule de type «série 6» était parqué sur le côté, les occupants,
un couple, contemplaient la
baie quand un individu armé
d’un grand couteau de boucher
sortit brusquement de la forêt
d’en face courant vers le couple
dont le conducteur tenta en vain
de faire démarrer le véhicule,
se faisant coincer par le malfaiteur à l’intérieur du véhicule.
Notre passage dérangea celui-
ci et nous voyant s’arrêter à son
niveau en donnant de grands
coups de klaxon, il prit la
poudre d’escampette par un
petit sentier dans la forêt.
M.B.
Carence de la pilule et de vaccin
Par Amar CHEKAR
Rencontré par le fait du hasard dans
un magasin a Alger, entrain de proposer spontanément son premier Album
2016, intitulé « Alid Akenzer « monte
on te verra », le chanteur Yougarithen,
enseignant en langue tamazight, se
distingue parmi tant d’autres jeunes
artistes émergents. « Je veux chanter pour exprimer les préoccupations
du peuple Algérien », révèle t-il, en
toute modestie. Monter sur scène
dans les grandes villes d’Alger ou à
l’étranger demeure un souhait absolu
pour lui.
Auteur et compositeur, Yougarithen,
prend en charge sa propre destinée
artistique à travers son premier album
de sept chansons, dont : Ur snezmir «
On ne peut rien contre lui », Mugregh
« j’ai rencontré », Iverdhan Mabla
thafath « les chemins sans issus »,
Ezhar Ibabis « La chance pour son
propriétaire », ou encore à Edunith
« la vie » et plus, ses chansons
toutes thématiques inspire d’emblé,
l’esprit d’un artiste engagé dès son
premier pas. Dès l’âge de 14 ans, ce
jeune talent de Béni Chebana, frontières de Beni Ouartilane, wilaya de
Sétif a été éditée pour sa première
expérience, par la maison d’édition «
Melovision » de Seddouk à Bejaia,
frôle de près du premier album, premier succès.
« Je ne fais pas la chanson pour
gagner de l’argent. Mais, c’est dans le
sang et la culture que j’ai hérité des
grands chanteurs que je suivi. Je me
suis inspiré de Matoub Lounes, Ait
Menguellet, Slimane Azem, Cheikh El
Hasnaoui et bien plus, avant de passer
à l’édition du 1e album », dit-il.
Ce jeune artiste qui vient de commencer sa carrière, n’a pas manqué de
prendre son courage à deux mains, en
allant frapper sur toutes portes, à commencer par la radio chaine 2 et TV4 à
Alger, afin de l’écouter avant de s’en
voler pour d’autres produits.
Issu de la nouvelle génération d’artistes qui ne manquent pas d’inspirations sur différents sujets, culture,
sociale, politique ou sentimentale de
niveau élevé, cet étudiant en 1e année
langue Tamazight qui a investi dans le
texte thématique, promet de creuser
d’avantage dans la qualité des œuvres
qui donnent sens et vie.
Pour l’instant, limité aux galas entre
amis et famille, avant de passer dans
de grandes salles d’art, s’accroche
d’emblé aux valeurs du peuple
Algérien dans toutes ses dimensions.
Fort de sa formation musicale et artistique, l’originalité de sa première production, constitue un premier pas vers
d’autres réalisations profondes qui
s’inspire des préoccupations profondes
de la jeunesse et du peuple.
Yougarithen, comme son nom l’indique,
constitue une source d’inspiration
continue qui a été hérité des grands
maitres de la chanson kabyle et
Algérienne de manière général, a commencer par les défunt Matoub Lounes,
Youcef Abdjaoui, Allaoua Zerrouki, Ait
Menguellet, Slimane Azem et tant
d’autres artistes inoubliables. Pour être
un grand marcheur, il faut toujours faire
le premier pas, comme disait l’adage
depuis la nuit des temps. En avant
Yougarithen. L’avenir t’appartient.
Le salon du livre de Boudjima
Un vibrant hommage au poète ,
dramaturge Mohia Abdellah
munale de Boudjima au nom de
cette grande figure du théâtre
d'expression amazighe. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée
en présence du P/APC, les
membres de la famille du défunt
artiste invités à cette rencontre,
notamment ses deux frères
Mouloud et M'henna, qui n'ont
pas caché leur "grande émotion
et leur satisfaction de voir un
édifice culturel local porter le
nom de celui qui a œuvré dans
l'anonymat pour la promotion du
théâtre d'expression amazigh".
Seize maisons d'éditions et une
trentaine d'écrivains issus des
wilayas de Béjaia, Alger,
Constantine et Tizi Ouzou prennent part à cette manifestation
qui se veut un espace d'échange
et de promotion du livre et de la
lecture. Une exposition permanente de livres, des tablesrondes, des conférences, des
ventes-dédicace et des ateliers
sont inscrits au programme. Le
premier jour a été consacré
18
exclusivement à l'œuvre théâtrale et poétique de Mohand
Ouyahia dans ses différentes
facettes, les organisateurs ont
prévu le lendemain , une conférence que donnera Rachid
Hammoudi sur le rôle des
médias dans la promotion du
livre, au moment où Saïd Sadi
présentera dans l'après midi son
livre Algérie, l'échec recommencé suivi d'une vente dédicace.
Aujourd'hui samedi, soit la dernière journée de la manifestation
sera marquée par l'animation
d'une table ronde sur la critique
littéraire et de deux conférences
qui porteront sur la traduction littéraire et l'officialisation de
tamazight. Ces thèmes seront
développés respectivement par
Amin Zaoui, Youcef Merahi et
Hend Sadi. Les organisateurs
prévoient également, deux ateliers de dessin et de conte
qu'animeront Djamel Ousmer,
Youcef Oualit et Sadia Tabti sont
organisés tout au long de ce
salon au profit des enfants de la
région. Rappelons que cette
manifestation a été organisée
par l'assemblée communale de
la localité en collaboration avec
le mouvement associatif.
R.D.
Un problème qui revient…
n plus de la pilule, beaucoup de
médicament sont toujours introuvables à Oran. Penser réduire la facture
de l’importation en interdisant des médicaments essentiels, sans avoir toutes
les assurances nécessaires d’une production locale prête à satisfaire les
besoins relève d’une véritable inconscience. Les causes à l’origine de cette
situation se sont multipliées. Cette pénurie de la pilule perdure, causant une
angoisse permanente pour les mères de
E
particulièrement du BCG et des vaccins
de 3 et 18 mois. Les parents qui se rendent aux différents centres et polycliniques en retournent bredouilles sans
avoir vacciné leurs bébés.
Le fait que leurs enfants ne soient
pas protégés par le vaccin les inquiète
énormément, d’autant plus que les
pénuries sont fréquentes. Les approvisionnements semblent se faire au compte-gouttes, d’où le fait que les vaccins
sont disponibles tout juste une semaine
familles et en particulier celles souffrant
de pathologies chroniques (diabète,
maladies cardio-vasculaires). Certaines
femmes sont obligées de changer régulièrement de marque de pilule. Prendre
la pilule est vital pour de nombreuses
familles non seulement pour des raisons
économiques mais surtout pour éviter
les complications sanitaires de la grossesse. Aussi, même les vaccins pour
nourrissons sont introuvables au niveau
des établissements de santé. Il s’agit
et, après, c’est une pénurie de deux ou
trois semaines. Plusieurs structures de
santé publique réparties à travers certaines communes souffrent régulièrement du problème de manque de vaccins pour bébés. Ce problème se pose
en particulier dans les secteurs urbains
à forte population, où les services spécialisés sont sommés de limiter les
bénéficiaires, selon la quantité des
doses mise à leur disposition.
M.B.
Insuffisance de structures d’accueil à Aïn El-Turck
Le nombre des malades va crescendo
au fil des jours
nitiées par la daïra en étroite
collaboration avec la direction
de l’action sociale, DAS d’Oran,
dans le but de tenter d’endiguer
ce phénomène, des opérations
de ramassage ont certes été
menées, mais se sont cependant avérées être insuffisantes
d’une part et irrégulières d’une
autre part. Ce constat serait
directement lié à l’insuffisance
de
structures
d’accueil.
«Certains mendiants refusent
même d’être pris en charge
alors que d’autres ont tout simplement pris la fuite des centres
où ils ont été placés», a fait
remarquer un agent faisant partie des équipes de ramassage.
Le nombre de ces personnes
malades vient s’ajouter malheureusement au nombre encore
plus important de celui des
mendiants, qui semblent désormais avoir imposé leur présen-
I
ce dans le paysage. Cet état de
fait, qui contraste violemment
avec la vocation touristique des
lieux, agresse quotidiennement
le regard des riverains et du
visiteur occasionnel. Le nombre
de personnes ne jouissant pas
de toutes leurs capacités mentales qui sillonnent inlassablement les boulevards et les rues
des localités côtières, situées
sur le territoire de la commune
d’Aïn El-Turck, va crescendo au
fil des jours. Les familles s’inquiètent et dénoncent leur présence dans les lieux publics et
les marchés notamment où des
ménagères ont été souvent
prises à partie. «Une femme
d’un certain âgé m’a exigé de
lui acheter des fruits. J’ai bien
sûr refusé et elle s’est subitement mise en colère. Je n’ai dû
mon salut qu’à l’intervention
des marchands. Selon les
témoignages recueillis, ce cas
n’est pas isolé dans ce marché
de cette commune où des habitués ont déjà été confrontés à
des situations similaires. Les
gérants des cafétérias et autres
activités commerciales figurent
en pole position parmi les plai-
gnants, en argumentant le fait
qu’ils sont régulièrement exposés à leurs subites réactions.
M.B.
Aéroport international «Ahmed Ben Bella»
Un système d’automatisation
new-look mis en service
Avant-hier, un nouveau système d’automatisation du parking automobile de l’aéroport international d’Oran «Ahmed Ben Bella» a été mis en service. L’opération s’inscrit dans le cadre de la
modernisation des équipements aéroportuaires ou ce nouveau système a permis une meilleure
régulation d’accès des véhicules au parking de l’aéroport et facilitera son mode de stationnement qui
dispose d’une capacité de 900 places. L’EGSA propose également des cartes d’abonnement pour
les utilisateurs fréquents du parking de l’aéroport, notant que le nouveau système est connecté au
système de vidéosurveillance, permettant une meilleure surveillance des installations aéroportuaires
et des véhicules stationnés. Ce mode de gestion prévoit une gratuité du stationnement d’une durée
inférieure de 30 minutes, tandis que les tarifs varieront entre 50 et 500 DA, ajoutant qu’une pénalité
de 500 DA est redevable pour chaque ticket perdu. Ce précepte permettra, entre autres, de définir
automatiquement le temps de stationnement au sein du parking de l’aéroport. L’usager recevra un
ticket de paiement à l’entrée et versera, à la sortie, la somme requise selon la durée de son stationnement.
M.B.
7
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
MONDIAUX-2016 DE KEMPO :
Ain-Temouchent
Premier League:
Saisie de plus de 527,000 kg
de drogue
Mahrez dans l'équipe
type de l'année
Le bilan des activités des différentes brigades et unités dépendant du Groupement de la Gendarmerie Nationale
d’Ain-Temouchent, présenté par le lieutenant-colonel Belloula Yazid , commandant du groupement, lors d’une
conférence de presse , animée dans la matinée du 19 avril 2016, ,fait état que, durant le premier trimestre de
l’année en cours, il a été découvert et saisi une quantité de 527,868 de drogue, une cigarette et 5150 comprimés
psychotropes, dans 15 affaires traitées à laquelle 54 individus ont été interpellés et arrêtés.
oumis à la procédure
d’usage, ces derniers
ont
été
présentés
auprès des juridictions pénales
compétentes de la wilaya où 36
ont été mis en détention préventive tandis que 18 ont été
relaxés. Alors que durant la
même période de l’année 2015,
ces services de sécurité ont
découvert et saisi, une quantité
de 1185,48 kg et 18 cigarettes,
au cours du traitement de 29
affaires impliquant 14 personnes ont été interpellées et arrêtées, lesquelles, soumises à la
procédure d’usage, ont été présentées par devant les juridic-
S
tions pénales compétentes qui
a mis en détention préventive
09 personnes et relaxé 06 personnes. L’on relève la différence une quantité de 739,562
kg de drogue, 17 cigarettes, et
5150 comprimés psychotropes
avec une régression par rapport
à l’année précédente 2015,
d’un nombre de 14 affaires judiciaires liées à la drogue
.Cependant, le nombre des
individus interpellés et arrêtés,
a augmenté de 4O individus, 27
de mis en détention préventive
et 12 relaxés par les juridictions
pénales compétentes. Il est
mentionné sur le bilan trimes-
triel
des
activités
du
Groupement de la Gendarmerie
Nationale, qu’il a été démantelé, durant le 1er trimestre de
l’année 2016, quatre (04)
réseaux de drogue activant
hors la wilaya, et 48 individus
ont été interpellés et arrêtés
dont 31 mis en détention préventive. Parmi ces réseaux de
drogue démantelés, l’on enregistre celui de la commercialisation de la cocaïne avec la
découverte et la saisie d’une
quantité de 81,95 kg de
cocaïne.
B.A.
L'
Enseignement de Tamazight à Ghardaïa
Des associations estiment une évolution « lente »
intégration de la langue amazighe
dans le système éducatif et son
enseignement évoluent “lentement” et
rencontrent moult difficultés dans la
wilaya de Ghardaïa, ont estimé mercredi
des associations de parents d’élèves
amazighophones. La langue Tamazight,
corpus linguistique millénaire et partie
intégrante du patrimoine culturel national, doit être promue et généralisée
dans le secteur de l’enseignement à travers la mise en place d’une planification
et d’une standardisation linguistique, en
plus de manuels pédagogiques et de
moyens audiovisuels pour son enseignement, ont souligné à l’APS des membres de ces associations de parents
d’élèves. L’absence d’enseignants maîtrisant bien la langue Amazighe et les
méthodes pédagogiques pour pouvoir
l’enseigner et le manque de manuels
scolaires figurent parmi les principaux
obstacles qui laissent l’enseignement de
L’
Tamazight “aléatoire” dans la région de
Ghardaïa, jugent-ils. Ce déficit en
moyens humains et matériels pédagogiques pour l’enseignement de Tamazight
dans les établissements scolaires de
Ghardaïa a été confirmé par les services
de la direction locale du secteur de
l’Education nationale. Des mesures
jugées importantes ont été prises par le
ministère de l’Education nationale pour
la généralisation de l’enseignement de
Tamazight dans toutes les écoles algériennes, a indiqué le directeur de
l’Education de Ghardaïa, Amar Tebani.
La généralisation de l’enseignement de
Tamazight est tributaire de la disponibilité d’enseignants formés et spécialisés
dans cette langue, de la qualité des programmes dispensés, ainsi que des
moyens pédagogiques mis en place, a-til souligné. Dans la wilaya de Ghardaïa,
Tamazight est enseignée dans trois classes situées dans la région de Guerrara
par un enseignant volontaire, avec 152
élèves profitant de l’enseignement de
cette langue sans manuels scolaires et
autres supports pédagogiques pour son
enseignement, selon la direction de
l’Education. Les failles de l’enseignement de cette langue dans la région de
Ghardaïa résident dans l’absence de
candidats pour le poste d’enseignant de
Tamazight, a expliqué le directeur de
l’Education, précisant que cinq postes
ont été dégagés par le ministère et une
seule personne s’est portée candidate.
Plus de 400 élèves
dans les “classes tamazight”
de la wilaya
La prochaine rentrée scolaire 2016-2017
sera l’année de la généralisation graduelle de l’enseignement de Tamazight
dans les écoles de la wilaya, assure le
même responsable en affirmant que le
nombre de classes sera de l’ordre d’une
quinzaine, avec plus de 400 élèves.
Pour de nombreux observateurs, le renforcement de Tamazight dans l’éducation et sa promotion passent par son
enseignement obligatoire dans le cycle
primaire, d’autant plus que cette langue
est devenue constitutionnellement officielle en février 2016. La mise en place
de programmes et de manuels éducatifs, et la formation de professeurs en
Tamazight s’imposent pour sa généralisation dans le secteur de l’enseignement, soulignent unanimement les
mêmes acteurs locaux (associations et
direction). De nombreuses personnes
n’ont pas caché leur satisfaction quant à
l’intégration de Tamazight dans les
média, à l’image du lancement du portail
électronique de l’APS (Agence Algérie
Presse Service, ndlr) en Tamazight qui
se voit ainsi offrir aujourd’hui l’opportunité de progresser d’avantage dans sa
pleine reconnaissance.
Saison estivale 2016 à Mostaganem
12.000 agents de la protection civile
seront mobilisés
a protection civile compte
mobiliser 12.000 agents
entre professionnels et saisonniers pour la saison estivale à
travers les 14 wilayas côtières,
a-t-on
appris
jeudi
à
Mostaganem du sous-directeur
des statistiques et de l’information à la direction générale de
ce corps. Le colonel Achour
Farouk a indiqué, à l’APS en
marge d’une rencontre régionale de la protection civile
consacrée à l’évaluation de la
campagne de lutte contre les
feux de forêts et de surveillance
des plages 2015 et la préparation de celle de 2016, que cet
effectif peut être revu à la
hausse à 16.000 agents après
L
la fin du mois du ramadhan, soit
en juillet et août prochains en
fonction du flux des estivants. Il
a ajouté que tous les moyens
d’intervention ont fait l’objet de
renouvellement au niveau des
plages en vue de renforcer les
capacités dans ce domaine et
combler les insuffisances. La
protection civile lancera des
actions de sensibilisation sur
les précautions à prendre dans
les plages pour se protéger et
protéger leurs enfants contre
les coups de soleil et les intoxications alimentaires, a ajouté le
responsable. Quelque 7.000
agents ont été formés pour la
lutte contre les feux de forêts et
plus de 150 autres en plongée à
travers 17 sessions de formation pour la mise à niveau des
ressources humaines et la formation des gardes forestiers les
habilitant à faire face à d’éventuels incendies. La saison estivale prochaine verra la mobilisation de 22 colonnes ou unités
d’intervention spécialisées en
lutte contre les feux de forêts au
niveau national. Ce chiffre
devra atteindre, dans les prochaines années, 35 colonnes
mobiles dans les wilayas forestières, a-t-il encore indiqué soulignant que cet apport est supplémentaire aux unités territoriales de la protection civile. La
Direction générale de la
Protection civile compte instal-
8
international algérien de Leicester
City Riyad Mahrez,
figure dans l'équipe type de
l'année de Premier League,
établie par l'Association des
joueurs
professionnels
anglais dans le cadre de
ses "PFA Awards".
Les statistiques du joueur
algérien sont impressionnantes cette année sous les
couleurs du leader du
championnat d'Angleterre:
ler, pour la prochaine saison
estivale et pour la première fois,
des postes de secours au
niveau des points noirs du
réseau routier national. Ce dispositif vise une intervention
rapide en cas d’accidents de la
circulation, a annoncé le colonel Achour Farouk. D’autre part,
six hélicoptères acquis l’an dernier entreront en service en fin
d’année courante après l’achèvement de la mise à niveau de
leurs staffs, pour renforcer
davantage le dispositif d’intervention nationale de la protection civile, a-t-on ajouté. En
outre, les services de la protection civile entameront une campagne de sensibilisation sur
l’envenimation scorpionique,
notamment dans les wilayas du
Sud, en vue de réduire le nombre de décès, a-t-on annoncé
rappelant l’enregistrement entre
48.000 et 50.000 cas de piqûres de scorpion par an. Pour
rappel, la protection civile a
enregistré, durant la saison
estivale écoulée, 101 morts
dont des enfants sur des plans
d’eau à travers les wilayas, en
dépit des campagnes de sensibilisation menées par ses services. La rencontre régionale
d’évaluation et de préparation a
réuni des directeurs de la protection civile de 24 wilayas du
centre, ouest et sud-ouest du
pays.
16 réalisations en Premier
League (dont 12 à l'extérieur !) et 11 passes décisives.
Outre
Mahrez,
quatre
autres joueurs des Foxes
sont retenus dans le Onze
type de l'année 2016.
L'ancien Havrais fait également partie des six finalistes
pour le trophée de footballeur professionnel de la saison
2015-2016
en
Angleterre dont le vain-
queur sera connu le dimanche 24 avril à l'occasion de
la 43e cérémonie des
Oscars qui sera organisée à
Londres par l'Association
des joueurs professionnels
(PFA).
L'équipe type de la
Premier
League de l'année 2016:
David De Gea (Manchester
United), Hector Bellerin
(Arsenal), Wes Morgan
(Leicester
City),
Toby
Alderweireld
(Tottenham), Danny Rose
(Tottenham), Riyad Mahrez
(Leicester City), Dele Alli
(Tottenham),
NÆGolo
Kanté (Leicester City),
Dimitri Payet (West Ham),
Harry
Kane (Tottenham) et Jamie
Vardy (Leicester City).
FC Valence:
Feghouli reprend l'entraînement
après l'expiration de sa sanction
e milieu international algérien du
FC Valence (Liga espagnole de
football) Sofiane Feghouli, a réintégré ce jeudi l'entraînement de son
équipe après avoir purgé la suspension que lui a infligée son club.
Feghouli a participé à la séance
d'entraînement collective de ce
matin, rapporte la presse locale.
Le milieu de terrain algérien avait fait
L
l'objet d'une sanction il y a une
semaine pour des raisons "disciplinaires".
Outre le fait d'être arrivé en retard à
une séance d'entraînement, l'on a
également reproché au joueur
d'avoir refusé de participer à la
séance d'entraînement du lendemain
du match face à Séville (victoire 2-1)
dans le cadre de la 32e journée du
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
championnat, une séance réservée
aux joueurs non utilisés dans ce
match (Feghouli a fait son entrée en
cours de jeu).
Le joueur âgé de 26 ans, dont le
contrat avec Valence expire en fin de
saison en cours, n'a pas trouvé un
accord avec la direction du club pour
prolonger son bail.
9 nouvelles
médailles dont 2
en or pour l'Algérie
La sélection algérienne de kempo (messieurs et dames) a décroché neuf médailles
(2 or, 2 argent et 5 de bronze), jeudi lors de
la deuxième journée des 13es Mondiaux de
kempo qui se déroulent à Bucarest (20-22
avril). Au total, la sélection algérienne de
kempo (messieurs et dames) compte 26
médailles (9 or, 8 argent et 9 de bronze), en
attendant les épreuves de la troisième et
dernière journée, prévue vendredi à
Bucarest.
Les deux médailles d'or sont l'oeuvre de
Behdja Manel Boulacel (-70 kg) dans la spécialité Knockdown kempo et Noureddine
Aïssaoui (-60 kg) en semi kempo.
Les deux médailles d'argent ont été décrochées par Nadia Bekdouche (-55 kg) en
Knockdown kempo et Saâdi Ramdane
Haddad (-80 kg) en semi kempo.
De leur côté, Saâdi Ramdane Haddad (-80
kg) en full kempo, Fayçal Chebah (-80
kg/Knockdown), Nadir Naâmane (-75 kg/
Knockdown), Abdelkader Bentaïba (-70
kg/Knockdown) et Mohamed Azizi (-65
kg/Knockdown), ont remporté le bronze.
"Le rendement est excellent pour certains
athlètes ayant décroché des médailles d'or,
mais pour les autres, le manque d'expérience s'est fait sentir à ce stade de la compétition.", a indiqué à l'APS l'entraîneur
national, Ghezali Mohamed.
"Behidja Manel Boulacel (-70 kg) et
Noureddine Aissaoui ont surpris les techniciens étrangers présents dans la salle grâce
à leur technique sur le tatami et leur capacité à gérer les combats.", a-t- il ajouté.
Mercredi, la sélection algérienne de kempo
avait remporté 17 médailles (7 or, 6 argent
et 4 de bronze).
Les sept médailles d'or sont l'oeuvre
d'Abdelhak Abrous (-65 kg/ 2 or),
Abdelkader Bentaïba (-70 kg/1 or) et Ibrahim
Touati (-60 kg/ 1 or) chez les messieurs,
alors que le vermeil est revenu à Kenza
Ifetni (-65 kg/ 2 or) et Behidja Manel
Boulacel (-70 kg/1 or) chez les dames.
Les médailles d'argent ont été remportées
par Mohamed Azibi (-65 kg/1 argent), Fayçal
Chebah (-80 kg/1 argent), Islam Namoudi (70 kg/2 argent), Sihem Nerjess Messaâd (60 kg/1 argent) et Bekdouche Nadia (-55
kg/1 argent).
De leur côté, Sihem Nerjess Messaâd (-60
kg), Behidja Manel Boulacel (-70 kg), Azibi
Mohamed (-65 kg) et Abdelkader Bentaïba (70 kg) ont remporté le bronze.
Quelque 350 athlètes de 27 pays participent
aux 13es Mondiaux de kempo.
Les participants sont répartis sur quatre
tranches d'âge, à savoir juniors (16-18 ans),
jeunes (18-21 ans), seniors (21-38 ans) et
seniors masters (+38 ans) pour les catégories de poids suivantes : -50 kg, -55 kg, -60
kg, -65 kg, -70 kg, +70 kg (dames) et -60
kg, -65 kg, -70 kg, -75 kg, -80 kg, -85 kg, 90 kg, -95 kg, +95 kg (messieurs).
Pelouses naturelles :
eur
27 ingénieurs en agronomie placés dans le sect
de la jeunesse et des sports
ingt-sept (27) ingénieurs
en agronomie ont été placés en position d'activité dans
le secteur de la jeunesse et
des sports pour apporter leur
expérience notamment dans
l'entretien des pelouses naturelles, selon un arrêté interministériel publié dans le journal
officiel.
En plus des ingénieurs agronomes, 30 techniciens de l'agriculture et 66 adjoints techniques de l'agriculture issus du
ministère de l'Agriculture, du
Développement rural et de la
Pêche ont été également pla-
V
cés en position d'activité au
ministère de la Jeunesse et
des Sports (MJS).
"La gestion de la carrière de
ces fonctionnaires sera assurée par les services du MJS et
bénéficieront du droit à la promotion. Le grade occupé fera
l'objet d'une translation sur le
nouveau grade", indique le
texte.
Durant la dernière décennie,
plusieurs terrains de stades ont
abandonné le gazon naturel
pour laisser place à des pelouses synthétiques, faute de personnel qualifié dans l'entretien
de l'herbe.
Ainsi, le tartan, loin d'être la
surface idéale pour jouer au
football, a été posé au niveau
de stades dotés à l'origine de
pelouses naturelles comme AlIntissar (Relizane), Akid-Lotfi
(Tlemcen), Gaïd-Ahmed
(Tiaret), Unité Maghrébine
(Béjaïa),
Ahmed-Zabana (Oran),
Mohamed-Boumezrag (Chlef),
24-février (Sidi Bel-Abbès) et
autres.
L'artificiel a sensiblement pris
le dessus ces dernières
années sur le naturel dans les
17
stades algériens, ce qui a
poussé le ministère de la
Jeunesse et des Sports à limiter le recours au tartan, donnant instruction à ne pas transformer les terrains gazonnés
naturellement en surfaces synthétiques, sauf nécessité
extrême.
Sur les quelque 1300 stades
de football existant en Algérie,
35 seulement sont dotés de
pelouses en gazon naturel,
selon des chiffres communiqués par le MJS.
Excepté les pelouses du stade
5-Juillet d'Alger, Mustapha-
Tchaker de Blida, ChahidHamlaoui de Constantine et
Messaoud-Zougar d'El-Eulma
qui sont bien entretenues, les
autres terrains en gazon naturel se trouvent dans un piteux
état, notamment ceux
d'Annaba (19-mai-1956 et
Colonel-Chabou).
Ce transfert d'ingénieurs en
agronomie au MJS devrait
aider les responsables des
Offices des parcs omnisports
de wilaya (OPOW) à entretenir
les surfaces naturelles de jeu.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
PHASE DE POULES:
La première journée
le 17 juin 2016
La phase de poules de la 20e
édition de la Ligue des champions
d'Afrique à laquelle prendra part l'ES
Sétif débutera le 17 juin prochain
avec le déroulement de la première
journée, selon le calendrier de la
compétition dévoilé jeudi par la
Confédération africaine de football
(CAF).
La deuxième journée de cette prestigieuse et onéreuse compétition africaine des clubs aura lieu le 28 juin
alors que la troisième et dernière
journée de la phase aller est prévue
le 15 juillet 2016.
La phase retour débutera le 26 juillet
prochain avec la quatrième journée.
Les deux dernières journées (5e et
6e) se joueront en août prochain, respectivement les 12 et 23.
Les deux premiers de chaque groupe
se qualifieront pour les demi-finales
qui auront lieu les 16 et 23 septembre.
Les finales aller et retour sont programmées les 14 et 21 octobre 2016.
Les huit clubs qualifiés pour la phase
de poules sont : Entente Sétif (ALG),
Al Ahly (EGY), Zamalek (EGY), WA
Casablanca (Maroc), ASEC Mimosas
(CIV), Vita Club (COD), Enyimba
(NGR), Zesco Utd (ZAM).
La gendarmerie dresse
son bilan trimestriel
Programme complet :
es derniers matchs de la 26e journée de la Ligue !1 Mobilis se joueront ce samedi et sont dominé&s
par des chocs tels celui de la JSK contre
l'USMB et de l'USMH face à l'ESS.
Ainsi la JS Kabylie (6e, 35 pts), auteur de
trois victoires de rang, soit depuis l'arrivée à la barre technique de Kamel
Mouassa, se rendra à Blida pour donner
la réplique à l'USMB (13e, 29 pts).
Les Blidéens, dos au mur, devront impérativement l'emporter pour mettre fin à la
série de mauvaise résultats à domicile et
du coup franchir un pas vers le maintien.
L'ES Sétif (8e, 34 pts), auréolée d'une
qualification méritée en phase de poules
de la Ligue des champions, sera au rendez-vous avec le match en déplacement
face à l'USM Harrach (10e, 32 pts), où
rien ne va plus suite à la décision des
membres du conseil d'administration de
destituer le président
Abdelkader Manaâ de son poste.
Cette rencontre mettra aux prises deux
équipes qui aspirent à s'approcher
davantage du maintien pour éviter toute
mauvaise surprise et se déroulera à huis
clos.
L
NB: les matchs aller seront disputés
les 6, 7 et 8 mai et le retour les 17 et
18 mai 2016.
Le MO Béjaia (2e, 39 pts) qui demeure
sur une élimination amère en 8e de finale
de la Ligue des champions d'Afrique face
au Zamalek, effectuera un déplacement
périlleux à Béchar pour donner la réplique à la JS Saoura (3e, 38 pts) dans un
duel déjà décisif pour la couse à la 2e
place qualificative à la prestigieuse compétition africaine.
La JSS, qui reste sur une retentissante
victoire décrochée à Alger face à l'USMA
(2-1) partira avec la faveur des pronostics même si le MOB ne compte pas
effectuer le voyage en victime expiatoire.
La révélation de la saison le DRB
Tadjenanet (4e, 37 pts) aura une belle
occasion d'engranger trois précieux
points, en accueillant le MC Oran (7e, 35
pts).
Les joueurs de l'entraîneur Liamine
Bougherara devront tout de même rester
vigilants face à une équipe oranaise, qui
s'exprime mieux en dehors de ses bases.
Le CR Belouizdad (5e, 36 pts), tenu en
échec dans son antre du 20-août 1955
par le RCR (3-3) sera en appel à Oran
pour croiser le fer avec la lanterne rouge
du championnat l'ASMO (16e, 18 pts), où
Durant le premier
trimestre de l’année
en cours, les unités
relevant du
groupement de
Chlef ont enregistré
253 affaires, 224
relevant de la
criminalité générale,
et 29 du crime
organisé.
Par Amel Korchi
es affaires ont entrainé
l’arrestation de 216
personnes, 172 relevant du crime organisé, dont
109 ont été placées en détention provisoire et les autres
libérées. Le nombre d’affaires
résolues est en progression et
représente 90,17% du nombre
d’affaires traitées. Il y a eu 11
cimes et 213 délits qui ont
entrainé l’arrestation de 172
personnes dont 79 ont été placés en détention provisoire et
93 libérées. Les crimes et
C
Hier :
Stade 5 Juillet (Alger) : MCA-USMA
Stade 20 Aôut (Alger) : NAHD-RCA
Aujourd'hui :
16h00 :
Stade du 1er Novembre (El Harrach) :
USMH-ESS (Huis clos)
Stade 20 Août 55 (Bechar) : JSS-MOB
Stade Lahoua Smain (Tadjenanet) :
DRBT-MCO
Stade Zougari Tahar (Relizane) : RCRCSC
Stade Brakni (Blida) : USMB-JSK
Stade Bouakeul (Oran) : ASMO-CRB
1). USM Alger
2). MO Béjaïa
3). JS Saoura
4). DRB Tadjenanet
5). CR Belouizdad
6). JS Kabylie
--). MC Oran
8). ES Sétif
9). NA Hussein-Dey
10). USM El-Harrach
--). MC Alger
--). CS Constantine
13). USM Blida
14). RC Relizane
15). RC Arbaâ
16). ASM Oran
Pts
51
39
38
37
36
35
35
34
33
32
32
32
29
28
19
18
J
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25.
L'USMBA veut une réponse au recours
formulé dans l'affaire du match du NAHD
e Directeur général (DG)
de l'USM Bel-Abbès
Djilali Bensenada a demandé
une réponse au recours de
son équipe dans l'affaire du
match face au NA Hussein
Dey (défaite 1-0), jeudi dernier au stade du 5-juillet en
demi-finale de la Coupe
d'Algérie, après son non traitement par la commission de
discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) dans
sa session de mardi.
"Le recours que nous avons
formulé samedi passé est
bien arrivé à la LFP, et ce,
par tous les voies, comme
nous l'ont confirmé des responsables de cette instance.
Des copies de ce recours ont
été également envoyées à la
Fédération algérienne de
football, au président de la
commission d'organisation de
la Coupe d'Algérie ainsi qu'à
la commission centrale d'arbitrage", a déclaré Bensenada,
jeudi à l'APS.
Les gars de la ''Mekerra'' protestent la validité du but du
NAHD inscrit suite à une touche qui devait revenir à
l'USMBA et pas à l'équipe
16
algéroise. Bensenada a rappelé au passage que le banc
de touche de son équipe a
demandé, en vain, l'arrêt de
la partie pour formuler des
réserves techniques sur le
but marqué dans les derniers
instants du jeu, comme le stipule la réglementation en
vigueur. "Nous nous sommes
aussi déplacés le lendemain
au siège de la LFP pour
déposer notre recours, mais
nous l'avons trouvé fermé,
car il s'agissait d'un vendredi,
un jour non ouvrable", a
encore précisé le DG de
délits contre les personnes
occupent la première place,
elles sont suivies par l’atteinte
aux biens, contre la famille et
les mœurs, la quiétude et l’ordre public, et le faux et usage
de faux. Pour les stupéfiants,
23 affaires ont été enregis-
trées, dont 35 personnes ont
été impliquées dont 19 ont été
placées en détention provisoire. Ce qui concerne l’immigration illicite, six affaires ont
été enregistrées avec neuf personnes appréhendées dont
une a été placée en détention
provisoire et les huit autres
expulsés. Les personnes en
situation illégale sont des ressortissants de nationalité marocaine, malienne, syrienne, guinéenne, ivoirienne, camerounaise, béninoise et nigérienne.
A.K.
Campagne d’irrigation à Aïn Defla
Rappel du classement :
88 millions de m3 d’eau destinés
à l’agriculture
n volume d’eau estimé à 88 millions
m3 sera alloué «incessamment» au
secteur de l’agriculture de la wilaya de Aïn
Defla par la direction locale des ressources en eau en prévision du lancement de
la campagne d’irrigation, a-t-on appris
mardi d’un responsable de la direction
des services agricoles (DSA). «Nous
allons recourir à ce quota notamment
dans le cas où des pluies ne sont pas
enregistrés durant les deux semaines à
venir», a indiqué Amar Saâdi, chargé des
statistiques au sein de la même direction,
faisant état de 310 mm de précipitations
U
Coupe d'Algérie :
L
Quotidien national d’information
JSK-USMB et USMH-ESS
chocs de ce samedi
Le MO Béjaia hérite
de l'ES Tunis
ES Tunis (TUN)- MO Béjaia (ALG)
FUS Rabat (MAR) -Stade Malien
(MLI)
CF Mounana (GAB)- ES Sahel (TUN)
Stade Gabésien (TUN) -TP Mazembe
(RDC)
Misr Makassa (EGY) - Al Ahly Tripoli
(LBY)
KAC Marrakech (MAR) -Al Merreikh
(SDN)
GD Sagrada Esperança (ANG) Young Africans (TAN)
Medeama (GHA)- Mamelodi
Sundowns (RSA)
Régions
Chlef
le faux pas est interdit pour les gars de
M'dina Jedida.
Le Chabab aspire à terminer la saison
sur le podium alors que l'ASMO jouera
pratiquement sa dernière carte pour le
maintien.
Le CS Constantine (12e, 32 pts) sera
certainement mis à rude épreuve sur le
terrain du RC Relizane (14e, 28 pts) qui
va chercher à l'emporter pour quitter sa
position de relégable.
Confronté durant la semaine à un mouvement de grève des joueurs, le RCR
n'aura pas le droit à l'erreur alors que le
CSC cherchera à revenir avec au moins
le point du match nul.
Les deux premiers matchs de cette journée USMA-MCA et NAHD-RCA se
déroulaient hier au moment où on mettait
sous presse.
R.B.
Résultat du tirage au sort
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
26e journée de la Ligue 1 Mobilis :
COUPE DE LA
CONFÉDÉRATION (8E DE
FINALE BIS):
Le MO Béjaia affrontera l'ES
Tunis en huitièmes de finale bis de la
Coupe de la Confédération, selon le
tirage au sort effectué jeudi au siège
de la Confédération africaine de football au Caire.
Le match aller aura lieu entre le 6 et
le 8 mai prochain au stade de l'Unité
Maghrébine de Béjaia. La manche
retour aura lieu au stade Radès
(Tunis) entre le 16 et le 18 du même
mois.
Ce tour comprend les équipes qualifiées au terme des huitièmes de
finale de la coupe de la
Confédération et celles qui ont été
éliminées des huitièmes
de finale de la Ligue des champions
d'Afrique.
Eliminé par le Zamalek d'Egypte (0-2,
1-1) en 8e de finale de la Ligue des
champions, le MO Béjaia a été
reversé en Coupe de la
Confédération.
L'ES Tunis s'est qualifiée en battant
la formation tanzanienne d'Azam (12, 3-0) en huitième de finale de la
Coupe de la Confédération.
Le vainqueur de la double confrontation entre le MO Béjaia et l'ES Tunis
se qualifiera à la phase de poules de
la Coupe de la Confédération de football.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
l'USMBA qui insiste sur "le
droit de (son club) de recevoir une suite, quelle que soit
sa nature, au recours qu'il a
formulé". L'USMBA, bien partie pour revenir en Ligue 1 en
fin de saison, espère avoir
gain de cause pour que son
match face au NAHD soit
rejoué. Dans l'autre demifinale, le MC Alger s'était
imposé face à l'US Tébessa
(3-0), samedi au stade du 5juillet. La finale de l'épreuve
populaire est prévue le 1er
mai au stade du 5-juillet à
partir de 16h30.
enregistrés jusqu’au 10 avril courant au
niveau de la wilaya. «Les pluies enregistrées durant les mois de mars et avril ont
certes été bénéfiques mais dans le
domaine de l’agriculture, il faut faire
preuve d’ « anticipation si l’on veut que la
saison agricole soit couronnée de succès
», a ajouté MSaâdi. Le quota alloué permettra l’irrigation de 57 000 ha, une
superficie légèrement supérieure à celle
irriguée durant la campagne 2014- 2015
(55 000 ha), a-t-il indiqué, signalant que la
superficie de céréales irriguée durant
cette campagne sera de l’ordre de 13000
ha. La superficie irriguée à l’échelle de la
wilaya a évolué de plus de 10 000 ha par
rapport à la campagne 2013-2014, a noté
la même source, relevant que les prévisions font état de l’irrigation de près de 70
000 ha à la fin de l’année 2019. «Les agriculteurs sont priés d’observer leurs cultures de manière «minutieuse» et d’en
intensifier l’irrigation si des précipitations
ne sont pas enregistrées durant les deux
semaines à venir», a-t-il recommandé. La
wilaya de Aïn Defla compte une superficie
agricole utile (SAU) de 182 000 ha, soit 78
% de la superficie agricole totale (SAT).
Ain S’khoun et Ighil Ougilban à Bejaia
A quand l’eau et l’électricité ?
ncroyablement vrai est la
situation vécu au quotidien
par les habitants des villages
Ain S’khoun et Ihgil Oujilvane,
relevant de la municipalité de
Bejaia quant à leur approvisionnement en eau potable et
en énergie électrique. En effet,
certains habitants des villages
suscités que nous avons rencontrés sur les lieux, lors de
leurs dernière action de protestation, au niveau du siège
de la wilaya, nous ont confié
que les promesses des responsables de la wilaya notamment les chefs de daïra et le
président de l’assemblé communale de raccorder leur habi-
I
tations aux deux réseaux électrique et d’eau potable remontent à plus de vingt ans ,sans
pour autant voir rien de
concret se réaliser sur le terrain, hormis le recours des
services de l’APC à les approvisionner en eaux potables par
le biais de camions citernes à
raison d’une fois par quinze
jours et des fois plus. Nos
sources indiquent en outre que
les habitants transportent leur
approvisionnement en eaux à
l’aide de brouette de chantiers,
à défaut de pouvoir marquer
un arrêt, devant chaque maison, par le véhicule de la commune. « La situation se corse
d’avantage pour un chef de
famille au travail dont la
femme ne peut pas sortir de la
maison et dont les enfants
sont à l’école ! », ironise un
habitant du village Ighil
Oujilvane avec un note
d’amertume.
Par ailleurs les villageois
soulèvent dans la foulée un
problème qui n’est pas des
moindre, il s’agit en fait de
l’état de la route menant vers
leurs villages, qui se trouve
depuis belles lurette dans un
état de dégradation lamentable, ce qui est d’ailleurs visible
à travers les profondes crevasses et autres nid-de-poule que
9
parsèment sa chaussé, donnant lieu à des nuages de
poussière à chaque passage
de véhicules, poussière qui
pénètre d’ailleurs jusqu’à l’intérieure
des
maisons.
Finalement, il y a de quoi boucher ses oriels à chaque fois
que certains responsables
locaux tentent de parler sur le
développement locale de la
wilaya de Bejaia, lorsque d’aucuns sait que des villages, sis
à quelque encablures du cheflieu de la wilaya ne sont pas
encore dotés en eau et courant électrique à l’heur des
TIC.
M.H.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Secteur d’emploi
à Aïn Défla
Le taux de chômage
baisse à 7,20%
Plus de 17. 000 postes
d’emplois créés en 2015 Au total,
17 239 postes d’emploi ont été
créés dans la wilaya de Aïn Defla
durant l’année 2015, a-t-on
appris du directeur local de l’emploi. A la faveur de cette réalisation, le taux de chômage a
baissé à 7,20% après s’être situé
autour de 9,29 % durant l’année
2014, a indiqué Abdelkader
Mekki, émettant le souhait de
voir cette tendance se poursuivre
en 2016. Le nombre d’emplois
créés en 2015 englobe 3420
postes créés dans le cadre du
dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), 534 mis en
place par l’agence nationale de
soutien à l’emploi de jeunes
(ANSEJ), 259 par la caisse nationale d’assurance chômage
(CNAC) et 1679 autres par
l’agence nationale de gestion de
micro entreprises (ANGEM), a
indiqué M. Mekki. Ce chiffre
englobe également 1010 postes
d’emploi créés par la direction de
l’action sociale (DAS), 452 par la
fonction publique, 384 relatifs au
programme des 100 locaux commerciaux et 9501 autres ayant
découlé des divers projets de
développement économiques, at-il ajouté. Pour l’année 2016, les
efforts de la direction de l’emploi
seront notamment concentrés
sur le secteur agricole, a soutenu
la même source, faisant remarquer que le manque de main
d’œuvre agricole contraste avec
la vocation de la wilaya.
Concours
de recrutement des
enseignants à Bejaia
20 035
candidatures
enregistrées
Les services de la direction
de l’éducation de la wilaya de
Bejaia ont enregistré à présent
quelque 20 035 dossiers de candidature au concours de recrutement des enseignants des trois
paliers de l’enseignement prévu
prochainement, indique la cellule
communication de la dite direction dans son communiqué, à la
presse locale. Dans le souci
d’assurer un bon déroulement du
concours, le document fait état,
en outre, de la mise à disposition de pas moins de 57 centres
d’examens dont quatre pour le
secondaire, dix pour recevoir les
candidats du moyen et quarante
seront mis à la disposition des
candidats pour le cycle primaire.
Par ailleurs, pour cette année,
sur 591 postes ouverts aux 20 0
35 candidats, les service de la
DE ont enregistré 1405 dossiers
de candidatures pour 76 postes
ouverts dans le secondaire, 3693
dossiers pour 133 postes réservé
au cycle moyen et 14937 candidats à pourvoir 382 postes du
premier palier, précise encore le
communiqué, soulignant, par ailleurs que 310 postes sur le 591
postes budgétaires revenus à la
wilaya sont dédiés à la langue
amazigh dont le cycle primaire
se taille la part de lion avec quelque 150 postes, suivi du moyen
avec 100 potes, le secondaire 60
postes.
M.H.
Régions
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Économie
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Poésie populaire
Pour réussir sa stratégie de diversification économique
La transhumance, un souvenir
lointain dans la région du Hodna
L'Algérie doit mettre en place
une vision à l'export
La transhumance,
migration périodique des
familles d’éleveurs avec
leurs troupeaux d’une
zone de parcours à une
autre qui rythmait jusqu’au
dernier siècle la vie des
populations, s’est
considérablement limitée
à travers les steppes du
Hodna.
our ceux qui s’en souviennent
encore
à
M’sila, ce mode de vie
sociale était indissociable du
triptyque tente, cheval ou dromadaire et sloughi (lévrier
arabe).
La transhumance
immortalisée dans la poésie
populaire et chants traditionnels
mode de vie aux origines histo-
P
riques lointaines, la transhumance a vécu dans la poésie
populaire à travers des poèmes
immortels dont celui de
Mohamed Seghir Benguitone
qui, dans son qasida lyrique de
Hizia, évoque le moment où les
siens ont dressé leur camp près
de M’doukal (Batna) “Fi Oum
Doukal, hatina errehal” (A Oum
Doukal, on a dressé les tentes).
Le ténor du chant bédouin, le
défunt Khelifi Ahmed, rappelle
également ce comportement
traditionnel dans la chanson
d’un des anciens poètes dont le
cœur a été brisé par le départ
de la caravane de sa bienaimée, “Guelbi tfakr ourbane
rehalla” (mon c£ur est préoccupé par les nomades partants)
du poète Aissa Benallâal.
Souvent, ces poètes ont décrit
avec force détails les paysages
et les gens qu’ils rencontrent,
les lieux et les points d’eau où
ils s’installaient les nomades
dans leurs déplacements. La
migration vers le Tell, la grande
marche d’autrefois.De mémoire
d’habitants de la région du
Hodna, il fallait deux semaines
de marche aux caravanes des
nomades pour aller des steppes
aux zones telliennes. Avant la
grande marche caravanière, les
hommes de la tribu partaient en
éclaireurs pour assurer la location des chaumes puis retourner
pour y ramener leurs troupeaux
et familles. Ce mouvement
transhumant permettait surtout,
assure-t-on, de renforcer les
rapports sociaux entre les populations de la steppe et du Tell au
point que des clans de certaines
tribus steppiques ont fini par
s’installer dans des localités telliennes du Centre et de l’Est du
pays.
Ils étaient près de
60.000 personnes à transhumer
durant le printemps et l’été vers
le Tell, avant de retourner l’automne et l’hiver à la steppe,
confie Makdoud Noureddine, un
des plus anciens cadres de
l’exécutif de la wilaya de M’sila.
Les divers programmes de
développement de logements et
d’équipements publics notamment la réalisation des écoles
dans les localités steppiques
ont fini par conduire leurs populations à s’établir et à renoncer à
leurs traditionnels déplacements saisonniers mettant
terme ainsi à une pratique
sociale spécifique de la steppe.
La sédentarisation de la population a engendré également un
“chamboulement”
dans
le
monde de l’élevage de la région
du Hodna. Les techniciens du
Haut-commissariat pour le
développement des steppes
affirmaient que la transhumance
d’une zone à une autre permettait autrefois aux parcours quit-
tés de se régénérer, mais la
fixation des éleveurs sur les
mêmes espaces a entrainé
aujourd’hui le phénomène de
sur-pacage qui empêche la
régénération notamment avec
la sécheresse prolongée de ces
dernières années, estiment les
mêmes techniciens. L’abandon
de la transhumance et la sédentarisation des pasteurs ont eu
pour conséquence la hausse de
la demande des aliments de
bétail. Certains éleveurs ont
même recouru aux aliments de
volailles déconseillés car dépréciant la qualité de la viande
ovine. Ce nouveau mode d’élevage a considérablement réduit
la mobilité des troupeaux et les
gens, dans la grande région du
Hodna, redoutent l’accentuation
de cette tendance au point de
réduire la pratique des élevages
dans les seuls enclos.
Dix années après son ouverture
Le parc animalier de Jijel une destination
privilégiée de Bougiotes
ix années après son ouverture, le
parc animalier de Kissir (Jijel) s’est
révélé une destination incontournable
pour de nombreux touristes et particulièrement des familles de la wilaya voisine
de Bejaia, a-t-on constaté. Mis en service en juillet 2006, ce parc de vingt quatre
hectares, situé dans la commune d’El
Aouana, à un jet de pierre de la grande
bleue, représente, pour bon nombre de
visiteurs, une bouffée d’oxygène, en plus
du fait qu’il présente une bonne collection d’animaux de différentes espèces :
lama (Amérique du sud), des ours de
Serbie et de singes d’Afrique. Espace
très recherché et fréquenté pratiquement 7 jours sur 7, cet ensemble verdoyant grâce à la richesse de son couvert végétal constitue un cadre de vie
D
pour ceux et celles qui s’y rendent à la
recherche d’un moment de détente et de
délassement.
Il se découvre sur la
route nationale RN n°43, matérialisé par
un rond-point agrémenté d’un jet d’eau
surplombé par des dauphins.
Le musée ouvert dans l’enceinte
même du parc présente une riche panoplie d’espèces animales. Cela va du
lynx, en passant par les chouettes, les
dauphins, un bassin d’éléphant, un
museau de sanglier, à. le tout savamment empaillé par des taxidermistes, en
plus d’une grande variété de poissons
qui fréquentent les eaux de la corniche
jijelienne. Entrée gratuite et guidée, la
visite du parc, construit en dur, offre un
échantillon de ce que recèle la région de
Jijel en faune et flore. On ne se rend pas
au parc pour admirer seulement les animaux en cage sans faire un crochet au
musée où quelques minutes suffisent
pour se renseigner sur un riche patrimoine faunistique et floristique de cette
région septentrionale, montagneuse et
forestière ayant pignon sur mer.
L’artisanat est représenté dans cette
enceinte par des boutiques qui exposent
à la vente aussi bien des ustensiles en
terre cuite que des souvenirs de la
région. Outre une mosquée pouvant
accueillir des dizaines de fidèles, les
visiteurs ne resteront pas sur leur faim
puisque des commerces complètent le
décor. Pour les jeunes, voire les adultes
que sont les parents accompagnant leur
progéniture dans ces lieux, le manège,
géré par un particulier, est aussi une
grande attraction qui fédère de nombreux visiteurs. La grande roue, le
bateau, le trampoline pour des sports
acrobatiques, et autant d’autres équipements à l’image du cinéma en 5 D
(dimension) agrémentent cet éden verdoyant. Rencontré avec ses familles,
Mohamed B, originaire de Kherrata, a
affirmé faire chaque semaine le déplacement à Kissir, rien que pour “faire plaisir”
à ses enfants, les installations de divertissement méritant tout ce trajet, a-t-il
confié à l’APS. D’autres familles de
Mila, de Constantine, de Bejaia et de Tizi
Ouzou effectuent aussi le déplacement
de leurs wilayas respectives pour un
séjour d’une journée dans ce parc où
l’air est encore sain, pur et respirable à
volonté.
Jijel :
Ouverture de la 12ème édition de la fête
de la fraise
a 12ème édition de la traditionnelle fête de la fraise de
Jijel a été ouverte jeudi au
musée Kotama, au centre ville,
avec la participation de 21
exposants et la présentation de
diverses variétés. Les exposants ont étalé la “fine fleur” de
leur production fraîche, alléchante tant par la couleur que
par la grosseur et la saveur,
devant les nombreux clients qui
avaient l’embarras du choix
entre les variétés dites “camarosa”, “naïade”, “sabrina” à et
autres appelées, selon un jargon, que seuls les producteurs
détiennent le secret.
Des stands de vente directe
au consommateur ont été mis
en place, sur une esplanade
attenante au siège de l’APC et
L
de la chambre locale d’agriculture. Les barquettes proposées
au prix de 250 à 300 dinars,
selon la variété, ont trouvé facilement preneur et se sont écoulées rapidement. Lors de sa
visite marquant l’inauguration
de cette 12ème édition de la
fête de la fraise, initiée par la
Chambre d’Agriculture et la
direction de wilaya des Services
agricoles (DSA), le wali, Larbi
Merzoug, a appelé à la création
d’une pépinière pour disposer
de plants typiquement locaux,
pour réduire la dépendance à
l’importation des plants.
Le chef de l’exécutif local a
également souligné l’importance de la mise en place de partenariat pour l’exportation de la
fraise sur les marchés exté-
rieurs, rappelant qu’un premier
pas a été franchi récemment
avec l’expédition de quantités
de fraise notamment en Russie
et dans les pays du Golfe.
De par son climat favorable,
la disponibilité de ressources
hydriques,
l’existence
de
plaines alluviales et une force
de travail y compris féminine
importante et qualifié, la région
de Jijel recèle des atouts importants pour le développement,
l’intensification et la promotion
de la culture de la fraise, a indiqué à l’APS le secrétaire général de la Chambre, Yacine
Zeddam, en marge de cette
cérémonie.
Dans la wilaya de Jijel, la
fraise se taille la part du lion sur
une superficie de plus de 322
10
hectares répartis au niveau
d’une douzaine de communes
côtières, dont notamment celles
de Sidi Abdelaziz avec 104 hectares, Oued Adjoul (74,38 ha),
El Ancer (65,12 ha), Djemaa
Beni H’bibi (44,12 ha) et El
Kennar avec 11,52 hectares.
Le “clou” de cette fête, désormais traditionnelle, a été la
remise des prix aux lauréats
des différents concours organisés pour la circonstance.
Le prix du meilleur exposant
a été remporté par Mme
Yamina Fitas (Sidi Abdelaziz)
et Nouar Bentamoune (El
Kennar), celui du meilleur producteur pour la saison 20152016 par Mohamed Lamine
Abdelmalek (Djemaa Beni
H’bibi) et Nabil Kehila (El
Kennar). S’agissant de la catégorie du meilleur pâtissier utilisant la fraise, la palme est revenue à Amel Souilah (Jijel).
La veille du (mercredi), une
vingtaine d’agriculteurs venus
des wilayas de Tipasa, Alger,
Skikda,
Constantine,
Ain
Temouchent, Tlemcen avaient
effectué des visites guidées
dans cinq (5) exploitations spécialisées dans la production de
fraise. Les hôtes de Jijel ont fait
part de leur intérêt vis-à-vis de
cette culture qui, ont-ils affirmé
à l’APS, ne manquera pas de
“faire école” dans leurs wilayas
respectives. Pour la campagne
2015-2016, les prévisions de
production de la fraise sont estimées à plus de 95.000 quintaux, a-t-on affirmé.
our réussir sa stratégie de diversification économique, l'Algérie
doit bâtir une démarche d'exportation basée sur les atouts dans l'agriculture et l'agroalimentaire, un domaine
qui suscite désormais beaucoup d'intérêt de la part des opérateurs, ont estimé mardi des experts.
"L'Algérie doit mettre en place une
vision à l'export en misant sur des
atouts notamment la production des
produits à contre saison. Il faut préparer
l'acte d'exportation, c'est-à-dire, exporter pour un marché et non pas des
excédents", a déclaré le président de
l'association des exportateurs algériens
(ANEXAL), Ali Bey Nasri, lors du Forum
de l'exportation organisé en marge du
14ème salon international de l'agroalimentaire (Djazagro).
Les produits agricoles récoltés en primeur (précoces) notamment les fruits et
légumes est l'un des avantages comparatifs dont dispose le pays pour bien
démarrer sa politique d'exportation,
estime-t-il.
L'exportation des produits précoces en
Europe par exemple est exonérée de
P
droits de douanes et peuvent être vendus à des prix élevés, a-t-il souligné.
Pour asseoir cette stratégie, M. Naceri,
suggère aux pouvoirs publics de définir
les bassins susceptibles d'exporter et
mettre en place les conditions de traçabilité des produits qui doivent répondre
aux normes de qualité.
"Certes, on a pris conscience qu'on doit
exporter, nous disposons de la matière,
mais le plus important c'est d'assurer la
traçabilité des produits au niveau de
bassins prédéfinis", a-t-il dit.
L'autre atout souligné par les opérateurs: les cultures sous serres qui donnent la possibilité de produire des
légumes tout au long de l'année destinés à l'exportation.
"Le gouvernement doit encourager le
développement de la serre multi-chapelle.
Nous pouvons faire beaucoup de
choses dans les cultures maraîchères
protégées (sous serres)", selon
Ameziane Lefki, importateur de la
semence de pomme de terre qui compte exporter aussi de la pomme de terre
vers sept pays africains.
"J'ai sillonné sept pays d'Afrique et
conclu des contrats pour 500 tonnes et
je compte aussi exporter vers l'Espagne
et la France", a dit ce professionnel qui
cumule une expérience de 20 ans dans
la filière pomme de terre.
Suite à la chute des prix du pétrole, les
pouvoirs publics ont pris des mesures
pour limiter les importations et diversifier l'économie via notamment la promotion des exportations hors hydrocarbures.
L'Algérie doit être réellement
la porte de l'Afrique'
Pour réussir ce défi, l'Algérie "doit définir des objectifs chiffrés" dans une
"stratégie nationale globale" en matière
d'exportations hors hydrocarbures, estime, pour sa part, Tarik Rahmoun, cadre
à la direction d'arbitrage et évaluation
des risques à la Compagnie algérienne
d'assurance et de garantie des exportations (Cagex).
En énumérant les atouts géographiques, il estime que le pays "doit être
réellement la porte de l'Afrique". Il faut,
d'après lui, "être plus agressifs", en
appelant les banques à ouvrir des
comptes au niveau de ces pays.
"Ce n'est pas compliqué, il faut seulement avoir le courage de prendre ces
décisions", a-t-il dit.
Rahmoun a appelé également à "dépénaliser l'acte d'exportation".
Le directeur de l'Entreprise des entrepôts frigorifiques de la Méditerranée
(Frigomedit), Djahid Sfizef, a recommandé de penser à réaliser désormais
des objectifs qualitatifs après avoir réalisé ceux de la quantité.
"On ne peut pas réaliser une opération
d'exportation à travers un excédent,
mais il faut la structurer de manière
durable", estime cet opérateur soulignant que les quantités de pomme de
terre exportées cette année ont été
expédiées dans des conditions difficiles.
Actuellement, l'Algérie ne dispose pas
d'un atelier aux normes internationales
en mesure de préparer une cargaison
de pomme de terre, a-t-il dit.
Il a révélé dans ce contexte que
Frigomedit était sur un programme d'investissement "très important" qui synchronise toutes les étapes précédentes
l'exportation.
Il s'agit de la réalisation de neuf (9)
complexes de collecte, de 11 platesformes logistiques dotées de lignes de
traitement s'adaptant à tous les produits
maraîchers et une trentaine d'entrepôts
de stockage et de distribution à travers
le territoire national notamment au sud.
Le ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid Ahmed
Ferroukhi, a souligné à l'ouverture du
forum l'existence d'une "dynamique
importante" à l'amont du secteur agricole qu'il faudrait relier aux segments aval
pour créer à la fois de la croissance et
développer des capacités d'exportation.
Il a indiqué, dans ce sens, avoir recensé plus de 80 pôles agricoles très dynamiques répartis sur le territoire qui
représentent le tiers de la valeur de la
production agricole.
"Ces pôles se sont notamment développés dans les métiers de l'amont, mais
demandent aussi que les autres métiers
se développent comme la logistique, le
froid, le conditionnement et la transformation", a ajouté le ministre.
"Nous avons beaucoup d'atouts qu'on
doit valoriser.
Je cite cette capacité à produire quasiment pendant toute l'année avec des
calendriers de production très étalés
dans la pomme de terre, le lait, la viande et la tomate", a-t-il estimé.
Production céréalière
Plus de 147.000 quintaux attendus à Ghardaïa
ne production céréalière
de 147.230 quintaux est
attendue dans la wilaya de
Ghardaïa au terme des moissons devant être lancées au
début du mois de mai prochain, a-t-on appris jeudi
auprès de la direction locale
des services agricoles (DSA).
La campagne moissons-battage cible cette année une
superficie de 3.334 hectares,
dont 3.054 ha réservés au blé
dur et 280 ha à l'orge, a indiqué le DSA, Ali Bendjoudi.
Ces superficies emblavées
sous pivots sont pour la plupart
U
situées dans la wilaya déléguée d'El-Menea, une région
située au sud de la wilaya et
riche en ressources hydriques,
a-t-il précisé.
Les emblavements de céréales
dans la wilaya de Ghardaïa ont
augmenté de plus de 50%,
passant de 2.137 ha durant la
saison agricole précédente à
3.334 ha pour la saison actuelle, a fait savoir le même responsable en précisant que
l'état végétatif des céréales est
jugé ''bon'' pour l'ensemble des
superficies labourées.
La production céréalière atten-
due enregistrera une augmentation "notable par rapport à la
saison dernière", marquée par
une récolte de 90.000 qx,
selon M. Bendjoudi qui signale
que la disponibilité des
semences et le suivi des itinéraires techniques des cultures
céréalières entrepris par les
services phytosanitaires dans
le cadre de la vulgarisation des
techniques agricoles expliquent
ces prévisions "optimistes".
Les services agricoles de la
wilaya s'attendent à un rendement moyen de prés de 50
quintaux à l'hectare pour le blé
15
dur et 30 QX/ha pour l'orge.
Des moyens conséquents sont
mobilisés pour assurer le bon
déroulement de cette campagne, dont une quinzaine de
moissonneuses à sac et bac,
des camions de transport
appartenant à la coopérative
des céréales et des légumes
secs (CCLS) de Laghouat,
chargée de la collecte de la
production, selon M.Bendjoudi.
Un hangar couvert pour la collecte, d'une capacité de 90.000
quintaux, en cours de finition à
l'entrée nord de la ville d'ElMenea, sera mis en service au
début du mois de mai prochain
pour le stockage des céréales,
a-t-on révélé à la DSA.
Le directeur des services agricoles a, par ailleurs, rappelé
qu'une commission composée
de tous les partenaires du secteur de l'agriculture a été installée pour assurer le bon déroulement des moissons et
accompagner et sensibiliser les
céréaliculteurs sur la nécessité
de lutter contre les plantes
parasites.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Régions
Quotidien national d’information
Les exclus du relogement
New York estime
une tendance positive
Des familles dans le désarroi
à Relizane
e cours du baril de référence (WTI) pour livraison en juin, dont c’était
le premier jour d’utilisation
comme contrat de référence, a
perdu juste un dollar à 43,18
dollars sur le New York
Mercantile Exchange (Nymex).
“L’humeur des investisseurs
pour le moment est vraiment
redevenue positive”, a commenté Carl Larry, chez Frost &
Sullivan. “Nous n’avons vu
aucune actualité récente qui
L
pousse à la hausse, mais la
tendance est positive, certains
évoquent une reprise (des prix)
jusqu’à 50 dollars et ce n’est
pas impossible vu la hausse
des importations aux Etats-Unis
et le déclin de la production”
nord-américaine, a-t-il ajouté.
Mercredi dernier, le ministère
américain de l’Energie a
annoncé une progression des
stocks de brut aux Etats-Unis,
mais aussi une baisse de la
production, pour la douzième
fois en treize semaines, ce qui
la ramène au plus bas depuis
18 mois. “La baisse de la production américaine de pétrole
est l’assurance que la surabondance de l’offre va diminuer de
façon notable au second
semestre, et que le marché du
pétrole sera plus équilibré d’ici
à l’année prochaine au plus
tard”, ont estimé les experts de
Commerzbank. Pour autant,
“de toute évidence les données
fondamentales
connaissent
encore des hauts et des bas”, a
noté Oliver Sloup, chez
iiTrader. Il a évoqué notamment
les atermoiements des grands
pays producteurs membres ou
non de l’Organisation des pays
exportateurs de pétrole (Opep)
sur l’opportunité de geler la production pour soutenir les cours,
comme il en est question
depuis février.
Dimanche
passé, une réunion à Doha à ce
sujet a tourné court en raison
des rivalités entre l’Iran et
l’Arabie Saoudite, ce qui a brièvement fait plonger les cours du
pétrole. Mercredi, l’agence
Bloomberg s’est toutefois fait
l’écho de déclarations d’un
ministre irakien évoquant la
possibilité d’une nouvelle réunion en mai, avant la réunion de
l’Opep prévue en juin, relançant
l’optimisme. “Il semble que le
marché pense que plus ils en
parlent, plus quelque chose va
finir par arriver” en termes de
rééquilibrage volontaire de l’offre surabondante par rapport à
la demande, a ajouté M. Sloup.
L’échec de la réunion de Doha
« Le marché pétrolier doit être revu »
a gouvernance mondiale sur le marché pétrolier “doit être revue,
l’OPEP se trouvant dans une impasse”
estime l’expert et Enseignant d’économie Alexandre Kateb, dans le sillage de
la chute des prix du pétrole et l’échec de
la réunion de Doha à trouver un accord
pour endiguer cette baisse. ‘’Il y a un
nationalisme au sein de l’OPEP qui mine
de l’intérieur cette organisation.
Aujourd’hui, celle-ci n’est pas fonctionnelle puisqu’elle se résume à un forum
de discussion entre des Etats qui ne partagent plus les mêmes objectifs stratégiques”, considère dans une interview au
site Russia Today, l’enseignant à
l’Institut d’études politiques de Paris.
Selon l’économiste, la refonte de la gou-
L
vernance mondiale sur le marché pétrolier s’effectuera à travers la mise en
place d’un “nouveau mode de gouvernance qui associe des pays OPEP et
des pays non-OPEP, dans un cadre
rénové en matière de régulation des prix
et qui inclurait aussi les grands pays
consommateurs et des pays qui sont à la
fois grands consommateurs et grands
producteurs comme les Etats-Unis.
“Le cartel, aussi puissant soit-il, n’est
plus capable d’assurer des prix élevés,
donc il va falloir imaginer autre chose”,
a-t-il ajouté tout en évoquant le retour de
l’Iran sur le marché, “un acteur qui possède les troisièmes plus grandes réserves mondiales de pétrole, et qui est
aujourd’hui très en deçà de ses capaci-
tés”. Sur l’incapacité de l’OPEP à trouver un accord au moment où les prix du
pétrole sont en baisse depuis deux ans,
l’expert pense que “L’OPEP a
aujourd’hui considérablement perdu de
sa capacité à influencer les prix mondiaux”. “C’est lié à la fois à des facteurs
externes et internes à l’OPEP, estime-til, Le facteur externe à l’OPEP est que,
progressivement, la part des producteurs hors OPEP, en premier lieu les
Etats-Unis et puis la Russie aussi, a
augmenté et cela remet en cause le pouvoir traditionnel qu’avait l’OPEP sur les
cours mondiaux du pétrole. Cette configuration externe est accentuée par les
distensions existant au sein de l’OPEP
et par l’absence de consensus sur la
stratégie à adopter entre ses pays”.
Expliquant, la tendance à la baisse des
cours du pétrole au lendemain de la réunion de Doha, Alexandre Kateb dit que
“La demande mondiale est déprimée en
raison des perspectives de croissance
au niveau mondial qui restent relativement faibles.
L’offre de pétrole, elle, est abondante”. Dimanche dernier à Doha, la
réunion des pays producteurs de pétrole
membres et non membres de l’OPEP
s’est achevée sans qu’aucun accord ne
soit conclu. Les participants à cette réunion devaient discuter de la possibilité
du gel de leur production pétrolière à son
niveau de janvier dernier afin de soutenir
les prix.
L’expertise financière
Benkhalfa évoque avec le président
de la BAD le renforcement du partenariat
e ministre des Finances.
Abderrahmane Benkhalfa,
a reçu mardi à Alger le président de la Banque africaine
de développement (BAD), M.
Akinwumi Ayodeji Adesina
avec lequel il a évoqué les
possibilités de renforcement
du partenariat. A l’issue de
l’entrevue, le ministre a
déclaré avoir évoqué avec son
hôte les actions conjointes
susceptibles d’être menées “à
moyen et long terme, le partenariat structuré dans le
domaine de l’expertise financière, de l’ingénierie financière
et dans le domaine des outils
de financements de la croissance en Algérie”. De son
côté, le président de la BAD a
indiqué que sa visite, sur invitation de la partie algérienne,
s’inscrit dans le cadre du “renforcement des relations existant entre l’Algérie et la BAD”.
“L’Algérie est un pays très
important pour nous au niveau
de la BAD. Il détient 4,2%
des actions de la banque et
est le quatrième actionnaire
parmi les pays africains membres et le septième dans le
classement général des pays
membres”, a-t-il rappelé. “Je
suis aujourd’hui en Algérie
pour voir dans quelle mesure
nous pouvons continuer à renforcer notre partenariat”, a-t-il
ajouté. Le président de la
BAD qui a été reçu par le
Premier ministre Abdelmalek
Sellal devra être reçu par les
ministres de l’Energie, de
l’Agriculture, du Travail, de la
Poste et des Technologies de
l’information et de la communication mais également le
Gouverneur de la Banque
d’Algérie.
Cinq domaines où la coopération est considérée
comme prioritaire feront l’objet
de discussion entre les offi-
14
ciels algériens et le président
de la BAD. Il s’agit de la
modernisation de l’agriculture,
de la diversification de l’économie, de la promotion des
énergies renouvelables, du
renforcement du secteur
financier et l’accès des produits algériens au marché africain. “L’accent sera mis, au
cours de ces différents entretiens, sur la croissance inclusive et les possibilités de coopération avec les différents
secteurs ainsi que sur les
questions en rapport avec
l’emploi des jeunes, notamment dans les secteurs de
l’agriculture, de la PME ainsi
que dans les technologies de
l’information et de la communication”, explique le ministère
des Finances dans un communiqué à l’occasion de cette
visite qui s’étalera jusqu’à
jeudi. “La partie algérienne
partagera ses expériences en
matière de développement, en
particulier dans le domaine de
l’électrification et des dispositifs d’inclusion et d’emploi des
jeunes”, ajoute la même
source. La BAD, créée en
1964, compte aujourd’hui 80
pays membres dont 54 pays
africains et 26 non africains.
Des dizaines de citoyens exclus du
relogement dernièrement entamé
dans la commune de Bendaoued,
plus précisément Sid El Hadj, se
sont rapproché de notre bureau
pour exprimer leur
mécontentement.
es familles concernées n’ont
pas bénéficié de l’opération à
l’instar d’autres qui ont été relogées vers des appartements sociolocatifs décents situés au chemin vers
la commune de Bendaoeud. Les exclus
ont dénoncé ce qu’ils ont qualifié de
discrimination qui a suivi l’octroi des
logements, et déclarent que des familles qui habitent des immeubles datant
L
de l’ère du colon, et qui menacent ruine
à chaque instant, tandis que d’autres
vivent le calvaire depuis des années
dans des conditions lamentables et un
milieu de vie défavorable. Par ailleurs,
une source responsable a indiqué que
ces familles n’ont pas bénéficié du
relogement, comme elles ne répondent
pas aux conditions que stipule la loi, et
ajoute que le comité chargé de l’étude
des dossiers a recensé plusieurs personnes ayant obtenu un logement
auparavant, notamment dans le cadre
du programme rural, d’autres se sont
engagées dans le programme de logement socio participatifs LSP, ainsi que
des jeunes célibataires qui ont été
exclus pour donner la priorité aux familles nécessiteuses des logements.
A.L.
Manque de terrain à Relizane
Les habitants de Hai El Batimate
s’interrogent
ien qu’il soit baptisé Hai Zitoune
dans les années 80 du siècle dernier, les habitants de la cité Zitoune, sis
au chef-lieu Belacel Bouzegza, du moins,
une bonne partie d’entre eux préfèrent
garder « El Batimate », l’ancienne appellation. Ces derniers jours, la population
de ce quartier populaire est montée au
créneau et a saisi de nouveau les autorités concernées. Dans la lettre qu’ils ont
adressée à ces dernières avec copies à
la presse, les habitants déplorent l’absence d’une partie de la voirie, objet de
B
moult désagréments que subissent les
usagers et les enfants scolarisés à longueur d’année et en hiver tout particulièrement. Ils parlent également du squat,
par des individus, d’un espace destiné à
un parking pour automobiles, de l’absence d’air d jeux aux enfants, de la mauvaise qualité du goudron, des nids-depoule cimentés par les citoyens, ils souhaitent aussi l’aboutissement rapide de la
procédure relative à l’acquisition d’un terrain où est projetée la réalisation d’une
mosquée. Contacté par nos soins, ce
lundi, aux environs de 8h40, M.
Benaouda Cheikh , le maire de Belacel ,
estime que Hai Zitoune a été rénové de
fond en comble et si en termes de voirie,
il existe des choses qu’il faut faire, il ne
voit pas où c’est et il veut bien le savoir.
S’agissant du terrain proposé pour la réalisation d’une mosquée, c’est vrai, dit-il,
les gens sont en train de faire le nécessaire sur le plan des procédures, mais, at-il précisé, le site se trouve dans un autre
quartier et pas à El Batimate.
A.L.
L’industrie des textiles
La production de l’usine d’El Qalaâ
bientôt relancée
S elon les services de la
Commission
d’assistance
pour la localisation et promotion
de
l’investissement(CALPI) de la
wilaya de Relizane a révélé
que l’industrie des textiles va
connaître un nouvel élan avec
l’accord de partenariat qui
vient d’être signé avec le partenaire turc, pour la relance de
l’usine du textile dans la com-
mune d’El Qalaa. Entreprise
pour laquelle un budget d’un
milliard de dollars a été
dégagé. Les responsables
locaux intervenant dans le
secteur misent beaucoup sur
ce projet pour faire de la
wilaya de Relizane, un véritable pôle pour l’industrie du
textile, comme cela été le cas
dans les années 80, durant
lesquelles la tapisserie d’El
Qalaa avait acquis une
grande place dans le marché
local et régional. Il est à rappeler qu’un accord de partenariat entre la partie algérienne et la partie turque a été
signée, portant la relance et la
remise à niveau de l‘usine du
textile d’El Qalaa. Ce partenariat s’étend à un projet de
création d’un nouveau complexe pour les métiers artisa-
naux à moyen terme, qui, au
terme de sa réalisation permettra la création des emplois
importants au sein des unités
lui seront annexées. Sauf que
le retard du conseil de participation de l’Etat qui n’a pas
encore validé ce projet,
demeure le grand souci et qui
risque d’entraver son aboutissement.
A.L.
Renouvellement du réseau d’égout
Obstruction d’un réseau d’assainissement
à Sidi Khettab
entreprise en charge du renouvellement du réseau d’égout dans la
commune de Sidi Khettab n’arrive plus à
s’organiser dans le but d’améliorer ses
travaux. Le réalisateur a intervenu au
niveau de toutes les routes, ruelles, et
quartiers pour l’avancement de ses chantiers mais en vain. Le nombre de personnel que ce soit quantitatif ou qualificatif
utilisé est nettement inférieur et même
inexpérimenté pour l’exécution des travaux en un temps record.
C’est ainsi que plusieurs incidents et
moins des moindre ont eu lieu pendant
l’exécution des travaux par cette entreprise. La cité unique de Sidi Khettab a
L’
été la journée de jeudi dernier, le théâtre
d’un travail bâclé et qui a fait réagir plusieurs familles du quartier. Il s’agit du
réseau principal obstrué par l’engin du
chantier et dont les habitants ont décidé
de faire arrêter les travaux.
Autant de défaillances constatées du
jour au jour par des ouvriers qui n’ont
aucune relation avec la maçonnerie et
autres travaux de coffrage. Toujours est-il
que même le tout-venant mis en place
pour colmater les fouilles est loin d’être le
produit demandé par le maître de l’ouvrage. Des situations très graves ou
même des accidents de circulation ont eu
lieu à cause de l’anarchie qui règne au
11
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Relizane :
Malgré une baisse du prix du pétrole
Les cours du pétrole
ont fini en baisse ce
jeudi, victimes de
prises de bénéfices
après deux séances
de forte hausse
motivée par l’espoir
d’un rééquilibrage de
l’offre et de la
demande.
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
milieu du centre urbain. Du matériel et
matériau entreposé un peu partout et qui
gêne considérablement les automobilistes et les piétons.
Les citoyens n’ont cessé de créer des
passages pour éviter les obstacles des
travaux mais en vain. Les faveurs des
services techniques à l’égard de l’entreprise pénalisent une population de plus
de 35.000 habitants sans que les responsables du secteur n’interviennent. Une
fois de plus on peut avancer que des travaux de bricolage sont en train de se
confectionner au vu et au su de son propre secteur.
A.L.
Les bus scolaires
utilisé par les
sections sportives
Face au profond silence de la
tutelle, malgré l’état de délabrement avancé des moyens de transport, les directives de l’ex-ministre
de la Solidarité lors de sa visite de
travail à Relizane et les instructions du Chef de l’exécutif de la
Wilaya, plusieurs communes persistent et affectent le matériel roulant destiné au ramassage scolaire
pour le déplacement des équipes
sportives toutes disciplines confondues. Pourtant ces clubs sportifs
bénéficient de subventions par la
DJS, la Wilaya et la commune.
Certaines communes se plaignent
de l’insuffisance des moyens de
transport pour rallier les zones
rurales et opérer le ramassage
scolaire alors que d’un autre côté
le matériel roulant est utilisé par les
sections sportives. A ce titre, certaines communes d’une population
approximative de 80.000 habitants
ne disposent que d’un seul CEM
en zone rurale, ce qui a nécessité
un important renfort de bus pour
éliminer le déficit qui est constaté
quotidiennement. Les élus communaux prêtent attention beaucoup
plus au sport que de penser à ses
nombreux étudiants livrés au froid
de l’hiver et à la chaleur de l’été.
Même les responsables à tous les
niveaux sont au courant des faits
et laissent faire dans la mesure où
tout va bien. Qu’importe l’état du
matériel, que l’Etat a fourni d’énormes efforts pour le mettre à la disposition des APC dont sa destination a été complètement ratée.
A.L.
Débrayage
du personnel
des services financiers
de Médéa
Ils réclament
l’intervention
du Snapap
Un débrayage a été observé
mercredi dernier par le personnel
des services financiers de la wilaya
de Médéa, affilié au syndicat national autonome des personnels de
l’administration publique (Snapap),
pour dénoncer la “lenteur” du
ministère des Finances dans la
prise en charge de leurs revendications socioprofessionnelles, a-t-on
constaté sur place. Plusieurs services financiers relevant des directions respectives des domaines, du
trésor public, des impôts et du
cadastre ont été perturbés par ce
mouvement de protestation. Les
protestataires ont voulu rappeler, à
travers ce débrayage, des revendications “soumises à la tutelle, mais
restées à ce jour sans suite”, selon
le secrétaire de wilaya du Snapap,
Amara Fessil. Parmi ces revendications, ce dernier cite le droit de
promotion automatique à des postes supérieurs pour les cadres qui
ont passé dix années et plus dans
la même fonction, l’instauration
d’une prime de fin de carrière, l’intégration, à plein temps, des salariés contractuels et la protection
des agents lors de l’accomplissement de leur mission, a-t-il expliqué. Le Snapap annonce un taux
de suivi de “100% dans les services de la direction des impôts”, qui
compte 436 cadres et agents.
L’inspection du travail de la wilaya
de Médéa avance, de son côté, un
taux de suivi global de 18 %.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Villes assiégées en Syrie
500 BLESSÉS
ET MALADES
ÉVACUÉS
L'ONU a commencé
mercredi à évacuer
500 blessés et
malades de quatre
villes assiégées
en Syrie.
Genève, la poursuite de
négociations de paix
demeure incertaine après le
départ d'une partie de l'opposition. La trêve initiée par les
Etats-Unis et la Russie et
entrée en vigueur le 27 février,
semble elle aussi menacée
après des violations tant par le
régime du président Bachar alAssad, que par les rebelles
dans le pays ravagé par plus
de cinq ans de guerre.
L'évacuation qui a débuté mercredi "concerne les gens blessés ou malades de quatre villes assiégées", a indiqué à
l'AFP une source de l'ONU à
Damas. A New York, le porteparole des Nations unies,
Stéphane Dujarric, a précisé
que des membres des familles
des blessés et malades faisaient également partie des
500 personnes évacuées.
Le premier bus, qui comptait
15 jeunes gens et dix personnes âgées, a quitté la localité
rebelle de Zabadani assiégée
par les forces prorégime, à
l'ouest de Damas, selon un
journaliste de l'AFP. D'après
une source militaire, 225
autres personnes seront évacuées de la ville rebelle voisine de Madaya. Plusieurs
personnes sont mortes de
faim à Madaya qui a été le
symbole des souffrances
endurées par la population
depuis le début de la guerre
en 2011. Un autre bus a évacué des blessés et leurs familles des localités chiites de
Foua et Kafraya, favorables au
régime, et encerclées depuis
des mois par les rebelles dans
la province d'Idleb (nordouest), selon une source de
sécurité.
"L'ONU demande à toutes les
parties, et particulièrement aux
autorités syriennes, de permettre aux convois transportant des équipements médicaux d'accéder aux régions
assiégées", a insisté M.
Dujarric. Du côté de la diplomatie, les discussions intersyriennes indirectes à Genève
sous l'égide de l'ONU, qui doivent en principe trouver un
règlement à une guerre qui a
fait plus de 270.000 morts,
battent de l'aile avec le départ
de la majorité des négociateurs des principaux groupes
de l'opposition réunis au sein
du Haut comité des négociations (HCN).
Ils ont jugé "inacceptable" de
continuer de discuter avec
Damas qu'ils accusent de
massacrer des civils.
A
Le HCN a toutefois laissé sur
place une équipe "technique"
qui poursuivra les pourparlers
depuis son hôtel. Pour le chef
de la délégation du régime
syrien, Bachar al-Jaafari, ce
départ est une bonne chose.
"En partant, ils ont peut-être
levé le principal obstacle" aux
pourparlers, a-t-il affirmé,
accusant le HCN d'être des
"extrémistes, terroristes et
mercenaires" à la solde de
l'Arabie saoudite. Ce qui a fait
bondir Washington.
"Nous ne pensons pas que la
réponse réside dans le départ
de l'opposition de ces discussions. Tout au contraire (...)
Nous voulons que toutes les
parties participent activement
à ces pourparlers", a réagi le
porte-parole du département
d'Etat John Kirby. L'opposition
syrienne insiste pour la constitution d'un "organe gouvernemental de transition" doté de
pouvoirs exécutifs et dont
serait exclu M. Assad, une
ligne rouge pour le régime.
Mais pour M. Jaafari, la solution politique doit reposer sur
un "gouvernement d'union
nationale élargi". Concernant
la composition d'un tel gouvernement, il a indiqué qu'il
devrait être ouvert à "des
membres qui rejettent le terrorisme" et des représentants de
l'"opposition nationale qui ne
travaillent pas pour le compte
de puissances étrangères".
Le futur exécutif devrait inclure
des "représentants de notre
gouvernement actuel", des
"technocrates et des figures
indépendantes", a ajouté M.
Jaafari. Sur le terrain, le
groupe jihadiste État islamique
(EI) s'est emparé d'un des
quartiers gouvernementaux de
la ville de Deir Ezzor (est), se
rapprochant de l'aéroport aux
mains de l'armée, selon
l'Observatoire syrien des droits
de l'Homme (OSDH). La majorité de la province de Deir
Ezzor est aux mains de l'EI
depuis 2014, à l'exception
d'une partie de la capitale éponyme qui reste contrôlée par
les forces gouvernementales
et où vivent 200.000 habitants,
totalement assiégés par l'EI.
Ailleurs dans le pays, dans la
ville septentrionale d'Alep,
sept personnes sont mortes
dans des raids du régime sur
le quartier rebelle de
Salahedinne, selon l'OSDH.
Et des combats meurtriers ont
opposé des forces kurdes à
des combattants prorégime
dans la ville de Qamichli
(nord-est), ont précisé l'ONG
et une source kurde.
En Irak voisin, l'EI semble
avoir subi un revers avec la
mort, selon les autorités kurdes, d'un de ses hauts responsables militaires dans un raid
mené par des commandos
américains et kurdes.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
IL EST SI SIMPLE DE PROLONGER
L'ÉTAT D'URGENCE
L'Euro 2016, le Tour de France : avec les grands événements sportifs
de l'été, le gouvernement n'a pas besoin de faire preuve de beaucoup
de persuasion pour prolonger l'état d'urgence.
"L
guerre d'Algérie - ont été redéfinis
avant d'être déjà étendus deux fois
jusqu'au 26 mai.
Aujourd'hui, le gouvernement veut
une nouvelle extension de cet état
d'urgence de deux mois supplémentaires jusqu'à la fin juillet",
explique The Guardian.
Et couvrir le Championnat d'Europe
des nations de football et le Tour de
France 2016. Une volonté gouvernementale qui a des chances de ne
rencontrer aucune résistance, selon
The Wall Street Journal, qui rappelle que les sondages montrent
que les Français sont largement
favorables au maintien de l'état
d'urgence, malgré la protestation
de certains hommes politiques
et autres défenseurs des droits
de l'homme, qui questionnent
la légalité de l'interdiction des
manifestations publiques et des
perquisitions abusives."
CRISE AU YÉMEN
LES POURPARLERS
TOUJOURS SUSPENDUS
Des négociations censées
trouver une solution
politique au Yémen doivent
s'ouvrir en principe jeudi
à Koweït sous l'égide
de l'ONU, mais des
tensions persistantes
entre les protagonistes
risquent de provoquer
de nouveaux retards.
es représentants des rebelles, qui ont boudé les pourparlers prévus initialement
lundi dernier, n'étaient pas encore
arrivés jeudi en début d'après-midi
dans la capitale koweïtienne. "La
délégation rebelle est attendue en
soirée à Koweït et les pourparlers
devraient commencer aussitôt
après", a affirmé à l'AFP une
source diplomatique en contact
avec les rebelles et le gouvernement. Les représentants des rebelles chiites Houthis et de leurs
alliés, des partisans de l'ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh,
étaient partis mercredi du Yémen
pour le Koweït via Oman où ils se
trouvaient toujours jeudi en début
d'après-midi, selon des diplomates.
"Selon les dernières informations,
la délégation des rebelles ne
devrait arriver à Koweït qu'en fin
de journée", a indiqué un diplomate qui suit de près les tractations. "En conséquence, les pourparlers pourraient encore être
retardés et ne commencer que
vendredi", a spéculé un autre
diplomate. La délégation du gou-
L
12
vernement du président Abd
Rabbo Mansour Hadi, présente
depuis dimanche à Koweït, a
menacé de se retirer si les pourparlers ne commençaient pas jeudi
matin. Des représentants des parrains du processus de paix, dont
les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de
l'ONU, sont alors intervenus et le
porte-parole des Nations unies à
New York, Stéphane Dujarric, a
confirmé mercredi soir que les
négociations "commenceront jeudi
à Koweït". Mais le président Hadi,
qui fait patienter sa délégation, a
exigé, dans un message au médiateur de l'ONU Ismaïl Ould Cheikh
Ahmed, que "les négociations s'ouvrent jeudi soir" et réaffirmé son
"refus de conditions que poseraient
les rebelles ou une modification de
l'ordre du jour déjà convenu", selon
un membre de la délégation gouvernementale. Le gouvernement
Hadi est soutenu par une coalition
militaire arabo-sunnite sous commandement saoudien, qui est intervenue au Yémen en mars 2015
pour repousser les rebelles chiites,
perçus comme des "agents de
l'Iran" et qui contrôlent la capitale
Sanaa depuis septembre 2014.
Les rebelles exigent aujourd'hui un
arrêt total des opérations de l'aviation de la coalition arabe, la levée
du blocus naval imposé par
l'Arabie saoudite au Yémen et la
levée des sanctions imposées à
certains de leurs dirigeants et
alliés, dont M. Saleh, selon des
diplomates. En vertu de ces sanctions décidées en novembre 2014
par le Conseil de sécurité, la
Turquie, proche allié de l'Arabie
saoudite, a gelé les avoirs de M.
Saleh qui, selon un rapport
de l'ONU, a accumulé par la
corruption une fortune estimée entre 32 et 60 milliards
de dollars avant d'être
chassé en 2012 du pouvoir
sous la pression de la rue.
La tension est également
vive sur le terrain où des
combats se sont poursuivis
jeudi sur certaines lignes de
front, même s'ils ont baissé
d'intensité, selon des sources militaires. Les belligérants s'accusent mutuellement d'être responsables de
violations répétées d'un
cessez-le-feu décrété le 11
avril au Yémen pour créer
un climat propice aux négociations. Une roquette
Katioucha, tirée mercredi
soir par les rebelles, est tombée à
l'entrée de Marib, ville tenue par
les loyalistes à l'est de la capitale
Sanaa, a constaté un journaliste
de l'AFP. Des sources militaires
loyalistes ont fait état d'affrontements violents à Nahm, au nordest de Sanaa, et de combats sporadiques dans les provinces de
Jawf (nord), de Taëz (sud-ouest),
et de Baïda (centre). Pour leur
part, les rebelles affirment sur leur
site Sabanews.net que l'aviation de
la coalition sous commandement
saoudien viole toujours la trêve
après avoir mené mercredi deux
raids à Nahm et survolé la capitale
Sanaa, Marib et Jawf. Depuis l'intervention de la coalition arabe il y
a 13 mois, la guerre au Yémen a
fait 6.400 morts, pour moitié des
civils, et plus de 30.500 blessés,
selon l'ONU.
Quotidien national d’information
Vastes opération dans les Balkans
VU DU ROYAUME-UNI
'Euro 2016 est une
priorité de sécurité."
The Guardian rapporte ce 21 avril les
mots du Premier ministre français
Manuel Valls. C'est ainsi que le gouvernement a justifié l'extension de
l'état d'urgence, décrété dans les
heures qui ont suivi les attentats du
13 novembre. "Les pouvoirs exceptionnels conférés aux forces de l'ordre et à la justice - qui rappellent la
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
DES ARMES À FEU
ET EXPLOSIFS SAISIS
ne "quarantaine d'armes
à feu, six kilos d'explosifs
et onze grenades" ont été saisis pendant une opération
policière de 48 heures dans
les Balkans au cours de
laquelle 5.000 policiers ont
été déployés, a annoncé jeudi
Interpol. Au total, 22 personnes ont été arrêtées au cours
de cette opération réalisée du
17 au 19 avril, dont dix en
Bosnie, a déclaré de son côté
la police bosnienne. "L'objectif
ultime de cette opération est
d'empêcher la contrebande
d'armes et d'engins explosifs
vers les pays de l'Europe
occidentale et qui auraient pu
éventuellement être utilisés
pour commettre des actes terroristes", a affirmé la police
bosnienne dans un communiqué. Les groupes criminels
d'Europe de l'Ouest disposent
depuis longtemps d'armes
provenant des Balkans. Mais
elles sont aussi utilisées par
les terroristes, "comme les
U
LE HAMAS PRÉSENTE L'AUTEUR DE L'ATTAQUE DU BUS
À AL-QODS COMME L'UN DE SES MEMBRES
UNE REVENDICATION
À DOUBLE TRANCHANT
Le Hamas a affirmé jeudi que le
jeune Palestinien ayant
succombé la veille à ses
blessures était l'auteur de
l'attaque à la bombe lundi
contre un bus à Al-Qods ayant
fait 20 blessés, et l'un des
siens.
hôpital israélien où le
Palestinien avait été transporté après avoir été blessé
dans l'attentat a annoncé mercredi son décès des suites de
ses blessures, sans autres
détails. Le Palestinien a été identifié comme Abdel Hamid Abou
Sorour, 19 ans, du camp de réfugiés d'Aïda à Bethléem en
Cisjordanie occupée, selon le
ministère de la Santé palestinien.
Dans un communiqué, le Hamas
le présente comme "l'auteur de
l'explosion dans le bus 12 à AlQods". Le Hamas célèbre la
L'
ENTRE
LES
mémoire d'un "martyr" et le décrit
comme "l'un de ses fils", une
expression utilisée pour désigner
l'un de ses membres. Sa mort
"continuera à alimenter la
révolte", selon le communiqué
LIGNES
Y A PAS DE DOUTE
- Y a pas de doute
- quoi?
- c'est une bombe
- y a donc pas de doute
non plus
- quoi?
- c'est de plus en plus
périlleux
- quoi?
- d'être colon
- ...!?
N. B : Une bombe a
explosé lundi à bord
d'un bus transportant
des colons et qui
circulait dans le
secteur oriental de
Jérusalem occupé par
Israël. Parmi les 21
blessés, deux sont dans
un état grave selon les
secours.
13
publié sur le site des
Brigades Qassam, la
branche armée du mouvement islamiste. Le Hamas,
qui avait dès lundi salué
l'attentat, n'a toutefois pas
revendiqué l'attaque. Des
responsables du Hamas à
Gaza ont refusé jeudi de
commenter cette annonce,
tout en saluant l'attaque.
La police israélienne s'est
elle refusée à tout commentaire sur cette affaire
et n'a pas communiqué
l'identité du poseur de
bombes.
Le père du jeune
Palestinien a déclaré dans
une interview accordée à
un site internet lié au Hamas qu'il
avait dû identifier le corps de son
fils, qui était brûlé. Il a indiqué
que la famille avait découvert un
testament écrit par son fils, sans
en divulguer le contenu.
membres des commandos qui
ont tiré sur les spectateurs
d'une salle de concert et les
clients de terrasses de cafés
et de restaurants à Paris le 13
novembre 2015", selon le
texte. En plus des armes,
1.300 munitions ont été récupérées par les services de
sécurité, selon Interpol.
L'opération s'est déroulée en
ex-Yougoslavie (Bosnie-erzégovine, Croatie, Macédoine,
Monténégro, Serbie et
Slovénie), a précisé l'organisation policière internationale
dans un communiqué. Près
de 43.000 personnes ont été
contrôlées aux frontières ou à
des points névralgiques du
trafic. Interpol a pu ainsi vérifier plus de deux millions
d'identités dans ses bases de
données. "Les attaques terroristes récentes en Europe et
dans le monde, où des armes
à feu ont surtout été utilisées,
montrent un besoin de plus
de contrôles", a souligné Tim
Morris, directeur général des
services de police chez
Interpol, cité dans le communiqué. Les armes utilisées
pendant les attentats de Paris
et ailleurs en Europe ont transité par les Balkans et l'opération d'Interpol a mis en relief
un réseau solide dont "il faut
interdire le flux", selon la
même source. Les informations récupérées pendant
l'opération seront analysées
pour vérifier des liens potentiels avec d'autres activités
terroristes dans la région et
au-delà. Sur quelque 900 ressortissants des pays des
Balkans, "notamment bosniens, kosovars, albanais et
macédoniens, qui ont rejoint
ces dernières années des
rangs des terroristes en Syrie
ou en Irak, 300 sont rentrés
dans la région et sont considérés comme un danger pour
la sécurité", selon les sources
policières locales. La police
bosnienne avait saisi à la
frontière avec la Croatie, pays
membre de l'UE, "cinq fusils
automatiques, plusieurs pistolets et 450 munitions, dans
une voiture qui avait pour
destination les Pays-Bas".
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Régions
Quotidien national d’information
Les exclus du relogement
New York estime
une tendance positive
Des familles dans le désarroi
à Relizane
e cours du baril de référence (WTI) pour livraison en juin, dont c’était
le premier jour d’utilisation
comme contrat de référence, a
perdu juste un dollar à 43,18
dollars sur le New York
Mercantile Exchange (Nymex).
“L’humeur des investisseurs
pour le moment est vraiment
redevenue positive”, a commenté Carl Larry, chez Frost &
Sullivan. “Nous n’avons vu
aucune actualité récente qui
L
pousse à la hausse, mais la
tendance est positive, certains
évoquent une reprise (des prix)
jusqu’à 50 dollars et ce n’est
pas impossible vu la hausse
des importations aux Etats-Unis
et le déclin de la production”
nord-américaine, a-t-il ajouté.
Mercredi dernier, le ministère
américain de l’Energie a
annoncé une progression des
stocks de brut aux Etats-Unis,
mais aussi une baisse de la
production, pour la douzième
fois en treize semaines, ce qui
la ramène au plus bas depuis
18 mois. “La baisse de la production américaine de pétrole
est l’assurance que la surabondance de l’offre va diminuer de
façon notable au second
semestre, et que le marché du
pétrole sera plus équilibré d’ici
à l’année prochaine au plus
tard”, ont estimé les experts de
Commerzbank. Pour autant,
“de toute évidence les données
fondamentales
connaissent
encore des hauts et des bas”, a
noté Oliver Sloup, chez
iiTrader. Il a évoqué notamment
les atermoiements des grands
pays producteurs membres ou
non de l’Organisation des pays
exportateurs de pétrole (Opep)
sur l’opportunité de geler la production pour soutenir les cours,
comme il en est question
depuis février.
Dimanche
passé, une réunion à Doha à ce
sujet a tourné court en raison
des rivalités entre l’Iran et
l’Arabie Saoudite, ce qui a brièvement fait plonger les cours du
pétrole. Mercredi, l’agence
Bloomberg s’est toutefois fait
l’écho de déclarations d’un
ministre irakien évoquant la
possibilité d’une nouvelle réunion en mai, avant la réunion de
l’Opep prévue en juin, relançant
l’optimisme. “Il semble que le
marché pense que plus ils en
parlent, plus quelque chose va
finir par arriver” en termes de
rééquilibrage volontaire de l’offre surabondante par rapport à
la demande, a ajouté M. Sloup.
L’échec de la réunion de Doha
« Le marché pétrolier doit être revu »
a gouvernance mondiale sur le marché pétrolier “doit être revue,
l’OPEP se trouvant dans une impasse”
estime l’expert et Enseignant d’économie Alexandre Kateb, dans le sillage de
la chute des prix du pétrole et l’échec de
la réunion de Doha à trouver un accord
pour endiguer cette baisse. ‘’Il y a un
nationalisme au sein de l’OPEP qui mine
de l’intérieur cette organisation.
Aujourd’hui, celle-ci n’est pas fonctionnelle puisqu’elle se résume à un forum
de discussion entre des Etats qui ne partagent plus les mêmes objectifs stratégiques”, considère dans une interview au
site Russia Today, l’enseignant à
l’Institut d’études politiques de Paris.
Selon l’économiste, la refonte de la gou-
L
vernance mondiale sur le marché pétrolier s’effectuera à travers la mise en
place d’un “nouveau mode de gouvernance qui associe des pays OPEP et
des pays non-OPEP, dans un cadre
rénové en matière de régulation des prix
et qui inclurait aussi les grands pays
consommateurs et des pays qui sont à la
fois grands consommateurs et grands
producteurs comme les Etats-Unis.
“Le cartel, aussi puissant soit-il, n’est
plus capable d’assurer des prix élevés,
donc il va falloir imaginer autre chose”,
a-t-il ajouté tout en évoquant le retour de
l’Iran sur le marché, “un acteur qui possède les troisièmes plus grandes réserves mondiales de pétrole, et qui est
aujourd’hui très en deçà de ses capaci-
tés”. Sur l’incapacité de l’OPEP à trouver un accord au moment où les prix du
pétrole sont en baisse depuis deux ans,
l’expert pense que “L’OPEP a
aujourd’hui considérablement perdu de
sa capacité à influencer les prix mondiaux”. “C’est lié à la fois à des facteurs
externes et internes à l’OPEP, estime-til, Le facteur externe à l’OPEP est que,
progressivement, la part des producteurs hors OPEP, en premier lieu les
Etats-Unis et puis la Russie aussi, a
augmenté et cela remet en cause le pouvoir traditionnel qu’avait l’OPEP sur les
cours mondiaux du pétrole. Cette configuration externe est accentuée par les
distensions existant au sein de l’OPEP
et par l’absence de consensus sur la
stratégie à adopter entre ses pays”.
Expliquant, la tendance à la baisse des
cours du pétrole au lendemain de la réunion de Doha, Alexandre Kateb dit que
“La demande mondiale est déprimée en
raison des perspectives de croissance
au niveau mondial qui restent relativement faibles.
L’offre de pétrole, elle, est abondante”. Dimanche dernier à Doha, la
réunion des pays producteurs de pétrole
membres et non membres de l’OPEP
s’est achevée sans qu’aucun accord ne
soit conclu. Les participants à cette réunion devaient discuter de la possibilité
du gel de leur production pétrolière à son
niveau de janvier dernier afin de soutenir
les prix.
L’expertise financière
Benkhalfa évoque avec le président
de la BAD le renforcement du partenariat
e ministre des Finances.
Abderrahmane Benkhalfa,
a reçu mardi à Alger le président de la Banque africaine
de développement (BAD), M.
Akinwumi Ayodeji Adesina
avec lequel il a évoqué les
possibilités de renforcement
du partenariat. A l’issue de
l’entrevue, le ministre a
déclaré avoir évoqué avec son
hôte les actions conjointes
susceptibles d’être menées “à
moyen et long terme, le partenariat structuré dans le
domaine de l’expertise financière, de l’ingénierie financière
et dans le domaine des outils
de financements de la croissance en Algérie”. De son
côté, le président de la BAD a
indiqué que sa visite, sur invitation de la partie algérienne,
s’inscrit dans le cadre du “renforcement des relations existant entre l’Algérie et la BAD”.
“L’Algérie est un pays très
important pour nous au niveau
de la BAD. Il détient 4,2%
des actions de la banque et
est le quatrième actionnaire
parmi les pays africains membres et le septième dans le
classement général des pays
membres”, a-t-il rappelé. “Je
suis aujourd’hui en Algérie
pour voir dans quelle mesure
nous pouvons continuer à renforcer notre partenariat”, a-t-il
ajouté. Le président de la
BAD qui a été reçu par le
Premier ministre Abdelmalek
Sellal devra être reçu par les
ministres de l’Energie, de
l’Agriculture, du Travail, de la
Poste et des Technologies de
l’information et de la communication mais également le
Gouverneur de la Banque
d’Algérie.
Cinq domaines où la coopération est considérée
comme prioritaire feront l’objet
de discussion entre les offi-
14
ciels algériens et le président
de la BAD. Il s’agit de la
modernisation de l’agriculture,
de la diversification de l’économie, de la promotion des
énergies renouvelables, du
renforcement du secteur
financier et l’accès des produits algériens au marché africain. “L’accent sera mis, au
cours de ces différents entretiens, sur la croissance inclusive et les possibilités de coopération avec les différents
secteurs ainsi que sur les
questions en rapport avec
l’emploi des jeunes, notamment dans les secteurs de
l’agriculture, de la PME ainsi
que dans les technologies de
l’information et de la communication”, explique le ministère
des Finances dans un communiqué à l’occasion de cette
visite qui s’étalera jusqu’à
jeudi. “La partie algérienne
partagera ses expériences en
matière de développement, en
particulier dans le domaine de
l’électrification et des dispositifs d’inclusion et d’emploi des
jeunes”, ajoute la même
source. La BAD, créée en
1964, compte aujourd’hui 80
pays membres dont 54 pays
africains et 26 non africains.
Des dizaines de citoyens exclus du
relogement dernièrement entamé
dans la commune de Bendaoued,
plus précisément Sid El Hadj, se
sont rapproché de notre bureau
pour exprimer leur
mécontentement.
es familles concernées n’ont
pas bénéficié de l’opération à
l’instar d’autres qui ont été relogées vers des appartements sociolocatifs décents situés au chemin vers
la commune de Bendaoeud. Les exclus
ont dénoncé ce qu’ils ont qualifié de
discrimination qui a suivi l’octroi des
logements, et déclarent que des familles qui habitent des immeubles datant
L
de l’ère du colon, et qui menacent ruine
à chaque instant, tandis que d’autres
vivent le calvaire depuis des années
dans des conditions lamentables et un
milieu de vie défavorable. Par ailleurs,
une source responsable a indiqué que
ces familles n’ont pas bénéficié du
relogement, comme elles ne répondent
pas aux conditions que stipule la loi, et
ajoute que le comité chargé de l’étude
des dossiers a recensé plusieurs personnes ayant obtenu un logement
auparavant, notamment dans le cadre
du programme rural, d’autres se sont
engagées dans le programme de logement socio participatifs LSP, ainsi que
des jeunes célibataires qui ont été
exclus pour donner la priorité aux familles nécessiteuses des logements.
A.L.
Manque de terrain à Relizane
Les habitants de Hai El Batimate
s’interrogent
ien qu’il soit baptisé Hai Zitoune
dans les années 80 du siècle dernier, les habitants de la cité Zitoune, sis
au chef-lieu Belacel Bouzegza, du moins,
une bonne partie d’entre eux préfèrent
garder « El Batimate », l’ancienne appellation. Ces derniers jours, la population
de ce quartier populaire est montée au
créneau et a saisi de nouveau les autorités concernées. Dans la lettre qu’ils ont
adressée à ces dernières avec copies à
la presse, les habitants déplorent l’absence d’une partie de la voirie, objet de
B
moult désagréments que subissent les
usagers et les enfants scolarisés à longueur d’année et en hiver tout particulièrement. Ils parlent également du squat,
par des individus, d’un espace destiné à
un parking pour automobiles, de l’absence d’air d jeux aux enfants, de la mauvaise qualité du goudron, des nids-depoule cimentés par les citoyens, ils souhaitent aussi l’aboutissement rapide de la
procédure relative à l’acquisition d’un terrain où est projetée la réalisation d’une
mosquée. Contacté par nos soins, ce
lundi, aux environs de 8h40, M.
Benaouda Cheikh , le maire de Belacel ,
estime que Hai Zitoune a été rénové de
fond en comble et si en termes de voirie,
il existe des choses qu’il faut faire, il ne
voit pas où c’est et il veut bien le savoir.
S’agissant du terrain proposé pour la réalisation d’une mosquée, c’est vrai, dit-il,
les gens sont en train de faire le nécessaire sur le plan des procédures, mais, at-il précisé, le site se trouve dans un autre
quartier et pas à El Batimate.
A.L.
L’industrie des textiles
La production de l’usine d’El Qalaâ
bientôt relancée
S elon les services de la
Commission
d’assistance
pour la localisation et promotion
de
l’investissement(CALPI) de la
wilaya de Relizane a révélé
que l’industrie des textiles va
connaître un nouvel élan avec
l’accord de partenariat qui
vient d’être signé avec le partenaire turc, pour la relance de
l’usine du textile dans la com-
mune d’El Qalaa. Entreprise
pour laquelle un budget d’un
milliard de dollars a été
dégagé. Les responsables
locaux intervenant dans le
secteur misent beaucoup sur
ce projet pour faire de la
wilaya de Relizane, un véritable pôle pour l’industrie du
textile, comme cela été le cas
dans les années 80, durant
lesquelles la tapisserie d’El
Qalaa avait acquis une
grande place dans le marché
local et régional. Il est à rappeler qu’un accord de partenariat entre la partie algérienne et la partie turque a été
signée, portant la relance et la
remise à niveau de l‘usine du
textile d’El Qalaa. Ce partenariat s’étend à un projet de
création d’un nouveau complexe pour les métiers artisa-
naux à moyen terme, qui, au
terme de sa réalisation permettra la création des emplois
importants au sein des unités
lui seront annexées. Sauf que
le retard du conseil de participation de l’Etat qui n’a pas
encore validé ce projet,
demeure le grand souci et qui
risque d’entraver son aboutissement.
A.L.
Renouvellement du réseau d’égout
Obstruction d’un réseau d’assainissement
à Sidi Khettab
entreprise en charge du renouvellement du réseau d’égout dans la
commune de Sidi Khettab n’arrive plus à
s’organiser dans le but d’améliorer ses
travaux. Le réalisateur a intervenu au
niveau de toutes les routes, ruelles, et
quartiers pour l’avancement de ses chantiers mais en vain. Le nombre de personnel que ce soit quantitatif ou qualificatif
utilisé est nettement inférieur et même
inexpérimenté pour l’exécution des travaux en un temps record.
C’est ainsi que plusieurs incidents et
moins des moindre ont eu lieu pendant
l’exécution des travaux par cette entreprise. La cité unique de Sidi Khettab a
L’
été la journée de jeudi dernier, le théâtre
d’un travail bâclé et qui a fait réagir plusieurs familles du quartier. Il s’agit du
réseau principal obstrué par l’engin du
chantier et dont les habitants ont décidé
de faire arrêter les travaux.
Autant de défaillances constatées du
jour au jour par des ouvriers qui n’ont
aucune relation avec la maçonnerie et
autres travaux de coffrage. Toujours est-il
que même le tout-venant mis en place
pour colmater les fouilles est loin d’être le
produit demandé par le maître de l’ouvrage. Des situations très graves ou
même des accidents de circulation ont eu
lieu à cause de l’anarchie qui règne au
11
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Relizane :
Malgré une baisse du prix du pétrole
Les cours du pétrole
ont fini en baisse ce
jeudi, victimes de
prises de bénéfices
après deux séances
de forte hausse
motivée par l’espoir
d’un rééquilibrage de
l’offre et de la
demande.
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
milieu du centre urbain. Du matériel et
matériau entreposé un peu partout et qui
gêne considérablement les automobilistes et les piétons.
Les citoyens n’ont cessé de créer des
passages pour éviter les obstacles des
travaux mais en vain. Les faveurs des
services techniques à l’égard de l’entreprise pénalisent une population de plus
de 35.000 habitants sans que les responsables du secteur n’interviennent. Une
fois de plus on peut avancer que des travaux de bricolage sont en train de se
confectionner au vu et au su de son propre secteur.
A.L.
Les bus scolaires
utilisé par les
sections sportives
Face au profond silence de la
tutelle, malgré l’état de délabrement avancé des moyens de transport, les directives de l’ex-ministre
de la Solidarité lors de sa visite de
travail à Relizane et les instructions du Chef de l’exécutif de la
Wilaya, plusieurs communes persistent et affectent le matériel roulant destiné au ramassage scolaire
pour le déplacement des équipes
sportives toutes disciplines confondues. Pourtant ces clubs sportifs
bénéficient de subventions par la
DJS, la Wilaya et la commune.
Certaines communes se plaignent
de l’insuffisance des moyens de
transport pour rallier les zones
rurales et opérer le ramassage
scolaire alors que d’un autre côté
le matériel roulant est utilisé par les
sections sportives. A ce titre, certaines communes d’une population
approximative de 80.000 habitants
ne disposent que d’un seul CEM
en zone rurale, ce qui a nécessité
un important renfort de bus pour
éliminer le déficit qui est constaté
quotidiennement. Les élus communaux prêtent attention beaucoup
plus au sport que de penser à ses
nombreux étudiants livrés au froid
de l’hiver et à la chaleur de l’été.
Même les responsables à tous les
niveaux sont au courant des faits
et laissent faire dans la mesure où
tout va bien. Qu’importe l’état du
matériel, que l’Etat a fourni d’énormes efforts pour le mettre à la disposition des APC dont sa destination a été complètement ratée.
A.L.
Débrayage
du personnel
des services financiers
de Médéa
Ils réclament
l’intervention
du Snapap
Un débrayage a été observé
mercredi dernier par le personnel
des services financiers de la wilaya
de Médéa, affilié au syndicat national autonome des personnels de
l’administration publique (Snapap),
pour dénoncer la “lenteur” du
ministère des Finances dans la
prise en charge de leurs revendications socioprofessionnelles, a-t-on
constaté sur place. Plusieurs services financiers relevant des directions respectives des domaines, du
trésor public, des impôts et du
cadastre ont été perturbés par ce
mouvement de protestation. Les
protestataires ont voulu rappeler, à
travers ce débrayage, des revendications “soumises à la tutelle, mais
restées à ce jour sans suite”, selon
le secrétaire de wilaya du Snapap,
Amara Fessil. Parmi ces revendications, ce dernier cite le droit de
promotion automatique à des postes supérieurs pour les cadres qui
ont passé dix années et plus dans
la même fonction, l’instauration
d’une prime de fin de carrière, l’intégration, à plein temps, des salariés contractuels et la protection
des agents lors de l’accomplissement de leur mission, a-t-il expliqué. Le Snapap annonce un taux
de suivi de “100% dans les services de la direction des impôts”, qui
compte 436 cadres et agents.
L’inspection du travail de la wilaya
de Médéa avance, de son côté, un
taux de suivi global de 18 %.
Régions
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Économie
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Poésie populaire
Pour réussir sa stratégie de diversification économique
La transhumance, un souvenir
lointain dans la région du Hodna
L'Algérie doit mettre en place
une vision à l'export
La transhumance,
migration périodique des
familles d’éleveurs avec
leurs troupeaux d’une
zone de parcours à une
autre qui rythmait jusqu’au
dernier siècle la vie des
populations, s’est
considérablement limitée
à travers les steppes du
Hodna.
our ceux qui s’en souviennent
encore
à
M’sila, ce mode de vie
sociale était indissociable du
triptyque tente, cheval ou dromadaire et sloughi (lévrier
arabe).
La transhumance
immortalisée dans la poésie
populaire et chants traditionnels
mode de vie aux origines histo-
P
riques lointaines, la transhumance a vécu dans la poésie
populaire à travers des poèmes
immortels dont celui de
Mohamed Seghir Benguitone
qui, dans son qasida lyrique de
Hizia, évoque le moment où les
siens ont dressé leur camp près
de M’doukal (Batna) “Fi Oum
Doukal, hatina errehal” (A Oum
Doukal, on a dressé les tentes).
Le ténor du chant bédouin, le
défunt Khelifi Ahmed, rappelle
également ce comportement
traditionnel dans la chanson
d’un des anciens poètes dont le
cœur a été brisé par le départ
de la caravane de sa bienaimée, “Guelbi tfakr ourbane
rehalla” (mon c£ur est préoccupé par les nomades partants)
du poète Aissa Benallâal.
Souvent, ces poètes ont décrit
avec force détails les paysages
et les gens qu’ils rencontrent,
les lieux et les points d’eau où
ils s’installaient les nomades
dans leurs déplacements. La
migration vers le Tell, la grande
marche d’autrefois.De mémoire
d’habitants de la région du
Hodna, il fallait deux semaines
de marche aux caravanes des
nomades pour aller des steppes
aux zones telliennes. Avant la
grande marche caravanière, les
hommes de la tribu partaient en
éclaireurs pour assurer la location des chaumes puis retourner
pour y ramener leurs troupeaux
et familles. Ce mouvement
transhumant permettait surtout,
assure-t-on, de renforcer les
rapports sociaux entre les populations de la steppe et du Tell au
point que des clans de certaines
tribus steppiques ont fini par
s’installer dans des localités telliennes du Centre et de l’Est du
pays.
Ils étaient près de
60.000 personnes à transhumer
durant le printemps et l’été vers
le Tell, avant de retourner l’automne et l’hiver à la steppe,
confie Makdoud Noureddine, un
des plus anciens cadres de
l’exécutif de la wilaya de M’sila.
Les divers programmes de
développement de logements et
d’équipements publics notamment la réalisation des écoles
dans les localités steppiques
ont fini par conduire leurs populations à s’établir et à renoncer à
leurs traditionnels déplacements saisonniers mettant
terme ainsi à une pratique
sociale spécifique de la steppe.
La sédentarisation de la population a engendré également un
“chamboulement”
dans
le
monde de l’élevage de la région
du Hodna. Les techniciens du
Haut-commissariat pour le
développement des steppes
affirmaient que la transhumance
d’une zone à une autre permettait autrefois aux parcours quit-
tés de se régénérer, mais la
fixation des éleveurs sur les
mêmes espaces a entrainé
aujourd’hui le phénomène de
sur-pacage qui empêche la
régénération notamment avec
la sécheresse prolongée de ces
dernières années, estiment les
mêmes techniciens. L’abandon
de la transhumance et la sédentarisation des pasteurs ont eu
pour conséquence la hausse de
la demande des aliments de
bétail. Certains éleveurs ont
même recouru aux aliments de
volailles déconseillés car dépréciant la qualité de la viande
ovine. Ce nouveau mode d’élevage a considérablement réduit
la mobilité des troupeaux et les
gens, dans la grande région du
Hodna, redoutent l’accentuation
de cette tendance au point de
réduire la pratique des élevages
dans les seuls enclos.
Dix années après son ouverture
Le parc animalier de Jijel une destination
privilégiée de Bougiotes
ix années après son ouverture, le
parc animalier de Kissir (Jijel) s’est
révélé une destination incontournable
pour de nombreux touristes et particulièrement des familles de la wilaya voisine
de Bejaia, a-t-on constaté. Mis en service en juillet 2006, ce parc de vingt quatre
hectares, situé dans la commune d’El
Aouana, à un jet de pierre de la grande
bleue, représente, pour bon nombre de
visiteurs, une bouffée d’oxygène, en plus
du fait qu’il présente une bonne collection d’animaux de différentes espèces :
lama (Amérique du sud), des ours de
Serbie et de singes d’Afrique. Espace
très recherché et fréquenté pratiquement 7 jours sur 7, cet ensemble verdoyant grâce à la richesse de son couvert végétal constitue un cadre de vie
D
pour ceux et celles qui s’y rendent à la
recherche d’un moment de détente et de
délassement.
Il se découvre sur la
route nationale RN n°43, matérialisé par
un rond-point agrémenté d’un jet d’eau
surplombé par des dauphins.
Le musée ouvert dans l’enceinte
même du parc présente une riche panoplie d’espèces animales. Cela va du
lynx, en passant par les chouettes, les
dauphins, un bassin d’éléphant, un
museau de sanglier, à. le tout savamment empaillé par des taxidermistes, en
plus d’une grande variété de poissons
qui fréquentent les eaux de la corniche
jijelienne. Entrée gratuite et guidée, la
visite du parc, construit en dur, offre un
échantillon de ce que recèle la région de
Jijel en faune et flore. On ne se rend pas
au parc pour admirer seulement les animaux en cage sans faire un crochet au
musée où quelques minutes suffisent
pour se renseigner sur un riche patrimoine faunistique et floristique de cette
région septentrionale, montagneuse et
forestière ayant pignon sur mer.
L’artisanat est représenté dans cette
enceinte par des boutiques qui exposent
à la vente aussi bien des ustensiles en
terre cuite que des souvenirs de la
région. Outre une mosquée pouvant
accueillir des dizaines de fidèles, les
visiteurs ne resteront pas sur leur faim
puisque des commerces complètent le
décor. Pour les jeunes, voire les adultes
que sont les parents accompagnant leur
progéniture dans ces lieux, le manège,
géré par un particulier, est aussi une
grande attraction qui fédère de nombreux visiteurs. La grande roue, le
bateau, le trampoline pour des sports
acrobatiques, et autant d’autres équipements à l’image du cinéma en 5 D
(dimension) agrémentent cet éden verdoyant. Rencontré avec ses familles,
Mohamed B, originaire de Kherrata, a
affirmé faire chaque semaine le déplacement à Kissir, rien que pour “faire plaisir”
à ses enfants, les installations de divertissement méritant tout ce trajet, a-t-il
confié à l’APS. D’autres familles de
Mila, de Constantine, de Bejaia et de Tizi
Ouzou effectuent aussi le déplacement
de leurs wilayas respectives pour un
séjour d’une journée dans ce parc où
l’air est encore sain, pur et respirable à
volonté.
Jijel :
Ouverture de la 12ème édition de la fête
de la fraise
a 12ème édition de la traditionnelle fête de la fraise de
Jijel a été ouverte jeudi au
musée Kotama, au centre ville,
avec la participation de 21
exposants et la présentation de
diverses variétés. Les exposants ont étalé la “fine fleur” de
leur production fraîche, alléchante tant par la couleur que
par la grosseur et la saveur,
devant les nombreux clients qui
avaient l’embarras du choix
entre les variétés dites “camarosa”, “naïade”, “sabrina” à et
autres appelées, selon un jargon, que seuls les producteurs
détiennent le secret.
Des stands de vente directe
au consommateur ont été mis
en place, sur une esplanade
attenante au siège de l’APC et
L
de la chambre locale d’agriculture. Les barquettes proposées
au prix de 250 à 300 dinars,
selon la variété, ont trouvé facilement preneur et se sont écoulées rapidement. Lors de sa
visite marquant l’inauguration
de cette 12ème édition de la
fête de la fraise, initiée par la
Chambre d’Agriculture et la
direction de wilaya des Services
agricoles (DSA), le wali, Larbi
Merzoug, a appelé à la création
d’une pépinière pour disposer
de plants typiquement locaux,
pour réduire la dépendance à
l’importation des plants.
Le chef de l’exécutif local a
également souligné l’importance de la mise en place de partenariat pour l’exportation de la
fraise sur les marchés exté-
rieurs, rappelant qu’un premier
pas a été franchi récemment
avec l’expédition de quantités
de fraise notamment en Russie
et dans les pays du Golfe.
De par son climat favorable,
la disponibilité de ressources
hydriques,
l’existence
de
plaines alluviales et une force
de travail y compris féminine
importante et qualifié, la région
de Jijel recèle des atouts importants pour le développement,
l’intensification et la promotion
de la culture de la fraise, a indiqué à l’APS le secrétaire général de la Chambre, Yacine
Zeddam, en marge de cette
cérémonie.
Dans la wilaya de Jijel, la
fraise se taille la part du lion sur
une superficie de plus de 322
10
hectares répartis au niveau
d’une douzaine de communes
côtières, dont notamment celles
de Sidi Abdelaziz avec 104 hectares, Oued Adjoul (74,38 ha),
El Ancer (65,12 ha), Djemaa
Beni H’bibi (44,12 ha) et El
Kennar avec 11,52 hectares.
Le “clou” de cette fête, désormais traditionnelle, a été la
remise des prix aux lauréats
des différents concours organisés pour la circonstance.
Le prix du meilleur exposant
a été remporté par Mme
Yamina Fitas (Sidi Abdelaziz)
et Nouar Bentamoune (El
Kennar), celui du meilleur producteur pour la saison 20152016 par Mohamed Lamine
Abdelmalek (Djemaa Beni
H’bibi) et Nabil Kehila (El
Kennar). S’agissant de la catégorie du meilleur pâtissier utilisant la fraise, la palme est revenue à Amel Souilah (Jijel).
La veille du (mercredi), une
vingtaine d’agriculteurs venus
des wilayas de Tipasa, Alger,
Skikda,
Constantine,
Ain
Temouchent, Tlemcen avaient
effectué des visites guidées
dans cinq (5) exploitations spécialisées dans la production de
fraise. Les hôtes de Jijel ont fait
part de leur intérêt vis-à-vis de
cette culture qui, ont-ils affirmé
à l’APS, ne manquera pas de
“faire école” dans leurs wilayas
respectives. Pour la campagne
2015-2016, les prévisions de
production de la fraise sont estimées à plus de 95.000 quintaux, a-t-on affirmé.
our réussir sa stratégie de diversification économique, l'Algérie
doit bâtir une démarche d'exportation basée sur les atouts dans l'agriculture et l'agroalimentaire, un domaine
qui suscite désormais beaucoup d'intérêt de la part des opérateurs, ont estimé mardi des experts.
"L'Algérie doit mettre en place une
vision à l'export en misant sur des
atouts notamment la production des
produits à contre saison. Il faut préparer
l'acte d'exportation, c'est-à-dire, exporter pour un marché et non pas des
excédents", a déclaré le président de
l'association des exportateurs algériens
(ANEXAL), Ali Bey Nasri, lors du Forum
de l'exportation organisé en marge du
14ème salon international de l'agroalimentaire (Djazagro).
Les produits agricoles récoltés en primeur (précoces) notamment les fruits et
légumes est l'un des avantages comparatifs dont dispose le pays pour bien
démarrer sa politique d'exportation,
estime-t-il.
L'exportation des produits précoces en
Europe par exemple est exonérée de
P
droits de douanes et peuvent être vendus à des prix élevés, a-t-il souligné.
Pour asseoir cette stratégie, M. Naceri,
suggère aux pouvoirs publics de définir
les bassins susceptibles d'exporter et
mettre en place les conditions de traçabilité des produits qui doivent répondre
aux normes de qualité.
"Certes, on a pris conscience qu'on doit
exporter, nous disposons de la matière,
mais le plus important c'est d'assurer la
traçabilité des produits au niveau de
bassins prédéfinis", a-t-il dit.
L'autre atout souligné par les opérateurs: les cultures sous serres qui donnent la possibilité de produire des
légumes tout au long de l'année destinés à l'exportation.
"Le gouvernement doit encourager le
développement de la serre multi-chapelle.
Nous pouvons faire beaucoup de
choses dans les cultures maraîchères
protégées (sous serres)", selon
Ameziane Lefki, importateur de la
semence de pomme de terre qui compte exporter aussi de la pomme de terre
vers sept pays africains.
"J'ai sillonné sept pays d'Afrique et
conclu des contrats pour 500 tonnes et
je compte aussi exporter vers l'Espagne
et la France", a dit ce professionnel qui
cumule une expérience de 20 ans dans
la filière pomme de terre.
Suite à la chute des prix du pétrole, les
pouvoirs publics ont pris des mesures
pour limiter les importations et diversifier l'économie via notamment la promotion des exportations hors hydrocarbures.
L'Algérie doit être réellement
la porte de l'Afrique'
Pour réussir ce défi, l'Algérie "doit définir des objectifs chiffrés" dans une
"stratégie nationale globale" en matière
d'exportations hors hydrocarbures, estime, pour sa part, Tarik Rahmoun, cadre
à la direction d'arbitrage et évaluation
des risques à la Compagnie algérienne
d'assurance et de garantie des exportations (Cagex).
En énumérant les atouts géographiques, il estime que le pays "doit être
réellement la porte de l'Afrique". Il faut,
d'après lui, "être plus agressifs", en
appelant les banques à ouvrir des
comptes au niveau de ces pays.
"Ce n'est pas compliqué, il faut seulement avoir le courage de prendre ces
décisions", a-t-il dit.
Rahmoun a appelé également à "dépénaliser l'acte d'exportation".
Le directeur de l'Entreprise des entrepôts frigorifiques de la Méditerranée
(Frigomedit), Djahid Sfizef, a recommandé de penser à réaliser désormais
des objectifs qualitatifs après avoir réalisé ceux de la quantité.
"On ne peut pas réaliser une opération
d'exportation à travers un excédent,
mais il faut la structurer de manière
durable", estime cet opérateur soulignant que les quantités de pomme de
terre exportées cette année ont été
expédiées dans des conditions difficiles.
Actuellement, l'Algérie ne dispose pas
d'un atelier aux normes internationales
en mesure de préparer une cargaison
de pomme de terre, a-t-il dit.
Il a révélé dans ce contexte que
Frigomedit était sur un programme d'investissement "très important" qui synchronise toutes les étapes précédentes
l'exportation.
Il s'agit de la réalisation de neuf (9)
complexes de collecte, de 11 platesformes logistiques dotées de lignes de
traitement s'adaptant à tous les produits
maraîchers et une trentaine d'entrepôts
de stockage et de distribution à travers
le territoire national notamment au sud.
Le ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid Ahmed
Ferroukhi, a souligné à l'ouverture du
forum l'existence d'une "dynamique
importante" à l'amont du secteur agricole qu'il faudrait relier aux segments aval
pour créer à la fois de la croissance et
développer des capacités d'exportation.
Il a indiqué, dans ce sens, avoir recensé plus de 80 pôles agricoles très dynamiques répartis sur le territoire qui
représentent le tiers de la valeur de la
production agricole.
"Ces pôles se sont notamment développés dans les métiers de l'amont, mais
demandent aussi que les autres métiers
se développent comme la logistique, le
froid, le conditionnement et la transformation", a ajouté le ministre.
"Nous avons beaucoup d'atouts qu'on
doit valoriser.
Je cite cette capacité à produire quasiment pendant toute l'année avec des
calendriers de production très étalés
dans la pomme de terre, le lait, la viande et la tomate", a-t-il estimé.
Production céréalière
Plus de 147.000 quintaux attendus à Ghardaïa
ne production céréalière
de 147.230 quintaux est
attendue dans la wilaya de
Ghardaïa au terme des moissons devant être lancées au
début du mois de mai prochain, a-t-on appris jeudi
auprès de la direction locale
des services agricoles (DSA).
La campagne moissons-battage cible cette année une
superficie de 3.334 hectares,
dont 3.054 ha réservés au blé
dur et 280 ha à l'orge, a indiqué le DSA, Ali Bendjoudi.
Ces superficies emblavées
sous pivots sont pour la plupart
U
situées dans la wilaya déléguée d'El-Menea, une région
située au sud de la wilaya et
riche en ressources hydriques,
a-t-il précisé.
Les emblavements de céréales
dans la wilaya de Ghardaïa ont
augmenté de plus de 50%,
passant de 2.137 ha durant la
saison agricole précédente à
3.334 ha pour la saison actuelle, a fait savoir le même responsable en précisant que
l'état végétatif des céréales est
jugé ''bon'' pour l'ensemble des
superficies labourées.
La production céréalière atten-
due enregistrera une augmentation "notable par rapport à la
saison dernière", marquée par
une récolte de 90.000 qx,
selon M. Bendjoudi qui signale
que la disponibilité des
semences et le suivi des itinéraires techniques des cultures
céréalières entrepris par les
services phytosanitaires dans
le cadre de la vulgarisation des
techniques agricoles expliquent
ces prévisions "optimistes".
Les services agricoles de la
wilaya s'attendent à un rendement moyen de prés de 50
quintaux à l'hectare pour le blé
15
dur et 30 QX/ha pour l'orge.
Des moyens conséquents sont
mobilisés pour assurer le bon
déroulement de cette campagne, dont une quinzaine de
moissonneuses à sac et bac,
des camions de transport
appartenant à la coopérative
des céréales et des légumes
secs (CCLS) de Laghouat,
chargée de la collecte de la
production, selon M.Bendjoudi.
Un hangar couvert pour la collecte, d'une capacité de 90.000
quintaux, en cours de finition à
l'entrée nord de la ville d'ElMenea, sera mis en service au
début du mois de mai prochain
pour le stockage des céréales,
a-t-on révélé à la DSA.
Le directeur des services agricoles a, par ailleurs, rappelé
qu'une commission composée
de tous les partenaires du secteur de l'agriculture a été installée pour assurer le bon déroulement des moissons et
accompagner et sensibiliser les
céréaliculteurs sur la nécessité
de lutter contre les plantes
parasites.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
PHASE DE POULES:
La première journée
le 17 juin 2016
La phase de poules de la 20e
édition de la Ligue des champions
d'Afrique à laquelle prendra part l'ES
Sétif débutera le 17 juin prochain
avec le déroulement de la première
journée, selon le calendrier de la
compétition dévoilé jeudi par la
Confédération africaine de football
(CAF).
La deuxième journée de cette prestigieuse et onéreuse compétition africaine des clubs aura lieu le 28 juin
alors que la troisième et dernière
journée de la phase aller est prévue
le 15 juillet 2016.
La phase retour débutera le 26 juillet
prochain avec la quatrième journée.
Les deux dernières journées (5e et
6e) se joueront en août prochain, respectivement les 12 et 23.
Les deux premiers de chaque groupe
se qualifieront pour les demi-finales
qui auront lieu les 16 et 23 septembre.
Les finales aller et retour sont programmées les 14 et 21 octobre 2016.
Les huit clubs qualifiés pour la phase
de poules sont : Entente Sétif (ALG),
Al Ahly (EGY), Zamalek (EGY), WA
Casablanca (Maroc), ASEC Mimosas
(CIV), Vita Club (COD), Enyimba
(NGR), Zesco Utd (ZAM).
La gendarmerie dresse
son bilan trimestriel
Programme complet :
es derniers matchs de la 26e journée de la Ligue !1 Mobilis se joueront ce samedi et sont dominé&s
par des chocs tels celui de la JSK contre
l'USMB et de l'USMH face à l'ESS.
Ainsi la JS Kabylie (6e, 35 pts), auteur de
trois victoires de rang, soit depuis l'arrivée à la barre technique de Kamel
Mouassa, se rendra à Blida pour donner
la réplique à l'USMB (13e, 29 pts).
Les Blidéens, dos au mur, devront impérativement l'emporter pour mettre fin à la
série de mauvaise résultats à domicile et
du coup franchir un pas vers le maintien.
L'ES Sétif (8e, 34 pts), auréolée d'une
qualification méritée en phase de poules
de la Ligue des champions, sera au rendez-vous avec le match en déplacement
face à l'USM Harrach (10e, 32 pts), où
rien ne va plus suite à la décision des
membres du conseil d'administration de
destituer le président
Abdelkader Manaâ de son poste.
Cette rencontre mettra aux prises deux
équipes qui aspirent à s'approcher
davantage du maintien pour éviter toute
mauvaise surprise et se déroulera à huis
clos.
L
NB: les matchs aller seront disputés
les 6, 7 et 8 mai et le retour les 17 et
18 mai 2016.
Le MO Béjaia (2e, 39 pts) qui demeure
sur une élimination amère en 8e de finale
de la Ligue des champions d'Afrique face
au Zamalek, effectuera un déplacement
périlleux à Béchar pour donner la réplique à la JS Saoura (3e, 38 pts) dans un
duel déjà décisif pour la couse à la 2e
place qualificative à la prestigieuse compétition africaine.
La JSS, qui reste sur une retentissante
victoire décrochée à Alger face à l'USMA
(2-1) partira avec la faveur des pronostics même si le MOB ne compte pas
effectuer le voyage en victime expiatoire.
La révélation de la saison le DRB
Tadjenanet (4e, 37 pts) aura une belle
occasion d'engranger trois précieux
points, en accueillant le MC Oran (7e, 35
pts).
Les joueurs de l'entraîneur Liamine
Bougherara devront tout de même rester
vigilants face à une équipe oranaise, qui
s'exprime mieux en dehors de ses bases.
Le CR Belouizdad (5e, 36 pts), tenu en
échec dans son antre du 20-août 1955
par le RCR (3-3) sera en appel à Oran
pour croiser le fer avec la lanterne rouge
du championnat l'ASMO (16e, 18 pts), où
Durant le premier
trimestre de l’année
en cours, les unités
relevant du
groupement de
Chlef ont enregistré
253 affaires, 224
relevant de la
criminalité générale,
et 29 du crime
organisé.
Par Amel Korchi
es affaires ont entrainé
l’arrestation de 216
personnes, 172 relevant du crime organisé, dont
109 ont été placées en détention provisoire et les autres
libérées. Le nombre d’affaires
résolues est en progression et
représente 90,17% du nombre
d’affaires traitées. Il y a eu 11
cimes et 213 délits qui ont
entrainé l’arrestation de 172
personnes dont 79 ont été placés en détention provisoire et
93 libérées. Les crimes et
C
Hier :
Stade 5 Juillet (Alger) : MCA-USMA
Stade 20 Aôut (Alger) : NAHD-RCA
Aujourd'hui :
16h00 :
Stade du 1er Novembre (El Harrach) :
USMH-ESS (Huis clos)
Stade 20 Août 55 (Bechar) : JSS-MOB
Stade Lahoua Smain (Tadjenanet) :
DRBT-MCO
Stade Zougari Tahar (Relizane) : RCRCSC
Stade Brakni (Blida) : USMB-JSK
Stade Bouakeul (Oran) : ASMO-CRB
1). USM Alger
2). MO Béjaïa
3). JS Saoura
4). DRB Tadjenanet
5). CR Belouizdad
6). JS Kabylie
--). MC Oran
8). ES Sétif
9). NA Hussein-Dey
10). USM El-Harrach
--). MC Alger
--). CS Constantine
13). USM Blida
14). RC Relizane
15). RC Arbaâ
16). ASM Oran
Pts
51
39
38
37
36
35
35
34
33
32
32
32
29
28
19
18
J
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25.
L'USMBA veut une réponse au recours
formulé dans l'affaire du match du NAHD
e Directeur général (DG)
de l'USM Bel-Abbès
Djilali Bensenada a demandé
une réponse au recours de
son équipe dans l'affaire du
match face au NA Hussein
Dey (défaite 1-0), jeudi dernier au stade du 5-juillet en
demi-finale de la Coupe
d'Algérie, après son non traitement par la commission de
discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) dans
sa session de mardi.
"Le recours que nous avons
formulé samedi passé est
bien arrivé à la LFP, et ce,
par tous les voies, comme
nous l'ont confirmé des responsables de cette instance.
Des copies de ce recours ont
été également envoyées à la
Fédération algérienne de
football, au président de la
commission d'organisation de
la Coupe d'Algérie ainsi qu'à
la commission centrale d'arbitrage", a déclaré Bensenada,
jeudi à l'APS.
Les gars de la ''Mekerra'' protestent la validité du but du
NAHD inscrit suite à une touche qui devait revenir à
l'USMBA et pas à l'équipe
16
algéroise. Bensenada a rappelé au passage que le banc
de touche de son équipe a
demandé, en vain, l'arrêt de
la partie pour formuler des
réserves techniques sur le
but marqué dans les derniers
instants du jeu, comme le stipule la réglementation en
vigueur. "Nous nous sommes
aussi déplacés le lendemain
au siège de la LFP pour
déposer notre recours, mais
nous l'avons trouvé fermé,
car il s'agissait d'un vendredi,
un jour non ouvrable", a
encore précisé le DG de
délits contre les personnes
occupent la première place,
elles sont suivies par l’atteinte
aux biens, contre la famille et
les mœurs, la quiétude et l’ordre public, et le faux et usage
de faux. Pour les stupéfiants,
23 affaires ont été enregis-
trées, dont 35 personnes ont
été impliquées dont 19 ont été
placées en détention provisoire. Ce qui concerne l’immigration illicite, six affaires ont
été enregistrées avec neuf personnes appréhendées dont
une a été placée en détention
provisoire et les huit autres
expulsés. Les personnes en
situation illégale sont des ressortissants de nationalité marocaine, malienne, syrienne, guinéenne, ivoirienne, camerounaise, béninoise et nigérienne.
A.K.
Campagne d’irrigation à Aïn Defla
Rappel du classement :
88 millions de m3 d’eau destinés
à l’agriculture
n volume d’eau estimé à 88 millions
m3 sera alloué «incessamment» au
secteur de l’agriculture de la wilaya de Aïn
Defla par la direction locale des ressources en eau en prévision du lancement de
la campagne d’irrigation, a-t-on appris
mardi d’un responsable de la direction
des services agricoles (DSA). «Nous
allons recourir à ce quota notamment
dans le cas où des pluies ne sont pas
enregistrés durant les deux semaines à
venir», a indiqué Amar Saâdi, chargé des
statistiques au sein de la même direction,
faisant état de 310 mm de précipitations
U
Coupe d'Algérie :
L
Quotidien national d’information
JSK-USMB et USMH-ESS
chocs de ce samedi
Le MO Béjaia hérite
de l'ES Tunis
ES Tunis (TUN)- MO Béjaia (ALG)
FUS Rabat (MAR) -Stade Malien
(MLI)
CF Mounana (GAB)- ES Sahel (TUN)
Stade Gabésien (TUN) -TP Mazembe
(RDC)
Misr Makassa (EGY) - Al Ahly Tripoli
(LBY)
KAC Marrakech (MAR) -Al Merreikh
(SDN)
GD Sagrada Esperança (ANG) Young Africans (TAN)
Medeama (GHA)- Mamelodi
Sundowns (RSA)
Régions
Chlef
le faux pas est interdit pour les gars de
M'dina Jedida.
Le Chabab aspire à terminer la saison
sur le podium alors que l'ASMO jouera
pratiquement sa dernière carte pour le
maintien.
Le CS Constantine (12e, 32 pts) sera
certainement mis à rude épreuve sur le
terrain du RC Relizane (14e, 28 pts) qui
va chercher à l'emporter pour quitter sa
position de relégable.
Confronté durant la semaine à un mouvement de grève des joueurs, le RCR
n'aura pas le droit à l'erreur alors que le
CSC cherchera à revenir avec au moins
le point du match nul.
Les deux premiers matchs de cette journée USMA-MCA et NAHD-RCA se
déroulaient hier au moment où on mettait
sous presse.
R.B.
Résultat du tirage au sort
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
26e journée de la Ligue 1 Mobilis :
COUPE DE LA
CONFÉDÉRATION (8E DE
FINALE BIS):
Le MO Béjaia affrontera l'ES
Tunis en huitièmes de finale bis de la
Coupe de la Confédération, selon le
tirage au sort effectué jeudi au siège
de la Confédération africaine de football au Caire.
Le match aller aura lieu entre le 6 et
le 8 mai prochain au stade de l'Unité
Maghrébine de Béjaia. La manche
retour aura lieu au stade Radès
(Tunis) entre le 16 et le 18 du même
mois.
Ce tour comprend les équipes qualifiées au terme des huitièmes de
finale de la coupe de la
Confédération et celles qui ont été
éliminées des huitièmes
de finale de la Ligue des champions
d'Afrique.
Eliminé par le Zamalek d'Egypte (0-2,
1-1) en 8e de finale de la Ligue des
champions, le MO Béjaia a été
reversé en Coupe de la
Confédération.
L'ES Tunis s'est qualifiée en battant
la formation tanzanienne d'Azam (12, 3-0) en huitième de finale de la
Coupe de la Confédération.
Le vainqueur de la double confrontation entre le MO Béjaia et l'ES Tunis
se qualifiera à la phase de poules de
la Coupe de la Confédération de football.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
l'USMBA qui insiste sur "le
droit de (son club) de recevoir une suite, quelle que soit
sa nature, au recours qu'il a
formulé". L'USMBA, bien partie pour revenir en Ligue 1 en
fin de saison, espère avoir
gain de cause pour que son
match face au NAHD soit
rejoué. Dans l'autre demifinale, le MC Alger s'était
imposé face à l'US Tébessa
(3-0), samedi au stade du 5juillet. La finale de l'épreuve
populaire est prévue le 1er
mai au stade du 5-juillet à
partir de 16h30.
enregistrés jusqu’au 10 avril courant au
niveau de la wilaya. «Les pluies enregistrées durant les mois de mars et avril ont
certes été bénéfiques mais dans le
domaine de l’agriculture, il faut faire
preuve d’ « anticipation si l’on veut que la
saison agricole soit couronnée de succès
», a ajouté MSaâdi. Le quota alloué permettra l’irrigation de 57 000 ha, une
superficie légèrement supérieure à celle
irriguée durant la campagne 2014- 2015
(55 000 ha), a-t-il indiqué, signalant que la
superficie de céréales irriguée durant
cette campagne sera de l’ordre de 13000
ha. La superficie irriguée à l’échelle de la
wilaya a évolué de plus de 10 000 ha par
rapport à la campagne 2013-2014, a noté
la même source, relevant que les prévisions font état de l’irrigation de près de 70
000 ha à la fin de l’année 2019. «Les agriculteurs sont priés d’observer leurs cultures de manière «minutieuse» et d’en
intensifier l’irrigation si des précipitations
ne sont pas enregistrées durant les deux
semaines à venir», a-t-il recommandé. La
wilaya de Aïn Defla compte une superficie
agricole utile (SAU) de 182 000 ha, soit 78
% de la superficie agricole totale (SAT).
Ain S’khoun et Ighil Ougilban à Bejaia
A quand l’eau et l’électricité ?
ncroyablement vrai est la
situation vécu au quotidien
par les habitants des villages
Ain S’khoun et Ihgil Oujilvane,
relevant de la municipalité de
Bejaia quant à leur approvisionnement en eau potable et
en énergie électrique. En effet,
certains habitants des villages
suscités que nous avons rencontrés sur les lieux, lors de
leurs dernière action de protestation, au niveau du siège
de la wilaya, nous ont confié
que les promesses des responsables de la wilaya notamment les chefs de daïra et le
président de l’assemblé communale de raccorder leur habi-
I
tations aux deux réseaux électrique et d’eau potable remontent à plus de vingt ans ,sans
pour autant voir rien de
concret se réaliser sur le terrain, hormis le recours des
services de l’APC à les approvisionner en eaux potables par
le biais de camions citernes à
raison d’une fois par quinze
jours et des fois plus. Nos
sources indiquent en outre que
les habitants transportent leur
approvisionnement en eaux à
l’aide de brouette de chantiers,
à défaut de pouvoir marquer
un arrêt, devant chaque maison, par le véhicule de la commune. « La situation se corse
d’avantage pour un chef de
famille au travail dont la
femme ne peut pas sortir de la
maison et dont les enfants
sont à l’école ! », ironise un
habitant du village Ighil
Oujilvane avec un note
d’amertume.
Par ailleurs les villageois
soulèvent dans la foulée un
problème qui n’est pas des
moindre, il s’agit en fait de
l’état de la route menant vers
leurs villages, qui se trouve
depuis belles lurette dans un
état de dégradation lamentable, ce qui est d’ailleurs visible
à travers les profondes crevasses et autres nid-de-poule que
9
parsèment sa chaussé, donnant lieu à des nuages de
poussière à chaque passage
de véhicules, poussière qui
pénètre d’ailleurs jusqu’à l’intérieure
des
maisons.
Finalement, il y a de quoi boucher ses oriels à chaque fois
que certains responsables
locaux tentent de parler sur le
développement locale de la
wilaya de Bejaia, lorsque d’aucuns sait que des villages, sis
à quelque encablures du cheflieu de la wilaya ne sont pas
encore dotés en eau et courant électrique à l’heur des
TIC.
M.H.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Secteur d’emploi
à Aïn Défla
Le taux de chômage
baisse à 7,20%
Plus de 17. 000 postes
d’emplois créés en 2015 Au total,
17 239 postes d’emploi ont été
créés dans la wilaya de Aïn Defla
durant l’année 2015, a-t-on
appris du directeur local de l’emploi. A la faveur de cette réalisation, le taux de chômage a
baissé à 7,20% après s’être situé
autour de 9,29 % durant l’année
2014, a indiqué Abdelkader
Mekki, émettant le souhait de
voir cette tendance se poursuivre
en 2016. Le nombre d’emplois
créés en 2015 englobe 3420
postes créés dans le cadre du
dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), 534 mis en
place par l’agence nationale de
soutien à l’emploi de jeunes
(ANSEJ), 259 par la caisse nationale d’assurance chômage
(CNAC) et 1679 autres par
l’agence nationale de gestion de
micro entreprises (ANGEM), a
indiqué M. Mekki. Ce chiffre
englobe également 1010 postes
d’emploi créés par la direction de
l’action sociale (DAS), 452 par la
fonction publique, 384 relatifs au
programme des 100 locaux commerciaux et 9501 autres ayant
découlé des divers projets de
développement économiques, at-il ajouté. Pour l’année 2016, les
efforts de la direction de l’emploi
seront notamment concentrés
sur le secteur agricole, a soutenu
la même source, faisant remarquer que le manque de main
d’œuvre agricole contraste avec
la vocation de la wilaya.
Concours
de recrutement des
enseignants à Bejaia
20 035
candidatures
enregistrées
Les services de la direction
de l’éducation de la wilaya de
Bejaia ont enregistré à présent
quelque 20 035 dossiers de candidature au concours de recrutement des enseignants des trois
paliers de l’enseignement prévu
prochainement, indique la cellule
communication de la dite direction dans son communiqué, à la
presse locale. Dans le souci
d’assurer un bon déroulement du
concours, le document fait état,
en outre, de la mise à disposition de pas moins de 57 centres
d’examens dont quatre pour le
secondaire, dix pour recevoir les
candidats du moyen et quarante
seront mis à la disposition des
candidats pour le cycle primaire.
Par ailleurs, pour cette année,
sur 591 postes ouverts aux 20 0
35 candidats, les service de la
DE ont enregistré 1405 dossiers
de candidatures pour 76 postes
ouverts dans le secondaire, 3693
dossiers pour 133 postes réservé
au cycle moyen et 14937 candidats à pourvoir 382 postes du
premier palier, précise encore le
communiqué, soulignant, par ailleurs que 310 postes sur le 591
postes budgétaires revenus à la
wilaya sont dédiés à la langue
amazigh dont le cycle primaire
se taille la part de lion avec quelque 150 postes, suivi du moyen
avec 100 potes, le secondaire 60
postes.
M.H.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
MONDIAUX-2016 DE KEMPO :
Ain-Temouchent
Premier League:
Saisie de plus de 527,000 kg
de drogue
Mahrez dans l'équipe
type de l'année
Le bilan des activités des différentes brigades et unités dépendant du Groupement de la Gendarmerie Nationale
d’Ain-Temouchent, présenté par le lieutenant-colonel Belloula Yazid , commandant du groupement, lors d’une
conférence de presse , animée dans la matinée du 19 avril 2016, ,fait état que, durant le premier trimestre de
l’année en cours, il a été découvert et saisi une quantité de 527,868 de drogue, une cigarette et 5150 comprimés
psychotropes, dans 15 affaires traitées à laquelle 54 individus ont été interpellés et arrêtés.
oumis à la procédure
d’usage, ces derniers
ont
été
présentés
auprès des juridictions pénales
compétentes de la wilaya où 36
ont été mis en détention préventive tandis que 18 ont été
relaxés. Alors que durant la
même période de l’année 2015,
ces services de sécurité ont
découvert et saisi, une quantité
de 1185,48 kg et 18 cigarettes,
au cours du traitement de 29
affaires impliquant 14 personnes ont été interpellées et arrêtées, lesquelles, soumises à la
procédure d’usage, ont été présentées par devant les juridic-
S
tions pénales compétentes qui
a mis en détention préventive
09 personnes et relaxé 06 personnes. L’on relève la différence une quantité de 739,562
kg de drogue, 17 cigarettes, et
5150 comprimés psychotropes
avec une régression par rapport
à l’année précédente 2015,
d’un nombre de 14 affaires judiciaires liées à la drogue
.Cependant, le nombre des
individus interpellés et arrêtés,
a augmenté de 4O individus, 27
de mis en détention préventive
et 12 relaxés par les juridictions
pénales compétentes. Il est
mentionné sur le bilan trimes-
triel
des
activités
du
Groupement de la Gendarmerie
Nationale, qu’il a été démantelé, durant le 1er trimestre de
l’année 2016, quatre (04)
réseaux de drogue activant
hors la wilaya, et 48 individus
ont été interpellés et arrêtés
dont 31 mis en détention préventive. Parmi ces réseaux de
drogue démantelés, l’on enregistre celui de la commercialisation de la cocaïne avec la
découverte et la saisie d’une
quantité de 81,95 kg de
cocaïne.
B.A.
L'
Enseignement de Tamazight à Ghardaïa
Des associations estiment une évolution « lente »
intégration de la langue amazighe
dans le système éducatif et son
enseignement évoluent “lentement” et
rencontrent moult difficultés dans la
wilaya de Ghardaïa, ont estimé mercredi
des associations de parents d’élèves
amazighophones. La langue Tamazight,
corpus linguistique millénaire et partie
intégrante du patrimoine culturel national, doit être promue et généralisée
dans le secteur de l’enseignement à travers la mise en place d’une planification
et d’une standardisation linguistique, en
plus de manuels pédagogiques et de
moyens audiovisuels pour son enseignement, ont souligné à l’APS des membres de ces associations de parents
d’élèves. L’absence d’enseignants maîtrisant bien la langue Amazighe et les
méthodes pédagogiques pour pouvoir
l’enseigner et le manque de manuels
scolaires figurent parmi les principaux
obstacles qui laissent l’enseignement de
L’
Tamazight “aléatoire” dans la région de
Ghardaïa, jugent-ils. Ce déficit en
moyens humains et matériels pédagogiques pour l’enseignement de Tamazight
dans les établissements scolaires de
Ghardaïa a été confirmé par les services
de la direction locale du secteur de
l’Education nationale. Des mesures
jugées importantes ont été prises par le
ministère de l’Education nationale pour
la généralisation de l’enseignement de
Tamazight dans toutes les écoles algériennes, a indiqué le directeur de
l’Education de Ghardaïa, Amar Tebani.
La généralisation de l’enseignement de
Tamazight est tributaire de la disponibilité d’enseignants formés et spécialisés
dans cette langue, de la qualité des programmes dispensés, ainsi que des
moyens pédagogiques mis en place, a-til souligné. Dans la wilaya de Ghardaïa,
Tamazight est enseignée dans trois classes situées dans la région de Guerrara
par un enseignant volontaire, avec 152
élèves profitant de l’enseignement de
cette langue sans manuels scolaires et
autres supports pédagogiques pour son
enseignement, selon la direction de
l’Education. Les failles de l’enseignement de cette langue dans la région de
Ghardaïa résident dans l’absence de
candidats pour le poste d’enseignant de
Tamazight, a expliqué le directeur de
l’Education, précisant que cinq postes
ont été dégagés par le ministère et une
seule personne s’est portée candidate.
Plus de 400 élèves
dans les “classes tamazight”
de la wilaya
La prochaine rentrée scolaire 2016-2017
sera l’année de la généralisation graduelle de l’enseignement de Tamazight
dans les écoles de la wilaya, assure le
même responsable en affirmant que le
nombre de classes sera de l’ordre d’une
quinzaine, avec plus de 400 élèves.
Pour de nombreux observateurs, le renforcement de Tamazight dans l’éducation et sa promotion passent par son
enseignement obligatoire dans le cycle
primaire, d’autant plus que cette langue
est devenue constitutionnellement officielle en février 2016. La mise en place
de programmes et de manuels éducatifs, et la formation de professeurs en
Tamazight s’imposent pour sa généralisation dans le secteur de l’enseignement, soulignent unanimement les
mêmes acteurs locaux (associations et
direction). De nombreuses personnes
n’ont pas caché leur satisfaction quant à
l’intégration de Tamazight dans les
média, à l’image du lancement du portail
électronique de l’APS (Agence Algérie
Presse Service, ndlr) en Tamazight qui
se voit ainsi offrir aujourd’hui l’opportunité de progresser d’avantage dans sa
pleine reconnaissance.
Saison estivale 2016 à Mostaganem
12.000 agents de la protection civile
seront mobilisés
a protection civile compte
mobiliser 12.000 agents
entre professionnels et saisonniers pour la saison estivale à
travers les 14 wilayas côtières,
a-t-on
appris
jeudi
à
Mostaganem du sous-directeur
des statistiques et de l’information à la direction générale de
ce corps. Le colonel Achour
Farouk a indiqué, à l’APS en
marge d’une rencontre régionale de la protection civile
consacrée à l’évaluation de la
campagne de lutte contre les
feux de forêts et de surveillance
des plages 2015 et la préparation de celle de 2016, que cet
effectif peut être revu à la
hausse à 16.000 agents après
L
la fin du mois du ramadhan, soit
en juillet et août prochains en
fonction du flux des estivants. Il
a ajouté que tous les moyens
d’intervention ont fait l’objet de
renouvellement au niveau des
plages en vue de renforcer les
capacités dans ce domaine et
combler les insuffisances. La
protection civile lancera des
actions de sensibilisation sur
les précautions à prendre dans
les plages pour se protéger et
protéger leurs enfants contre
les coups de soleil et les intoxications alimentaires, a ajouté le
responsable. Quelque 7.000
agents ont été formés pour la
lutte contre les feux de forêts et
plus de 150 autres en plongée à
travers 17 sessions de formation pour la mise à niveau des
ressources humaines et la formation des gardes forestiers les
habilitant à faire face à d’éventuels incendies. La saison estivale prochaine verra la mobilisation de 22 colonnes ou unités
d’intervention spécialisées en
lutte contre les feux de forêts au
niveau national. Ce chiffre
devra atteindre, dans les prochaines années, 35 colonnes
mobiles dans les wilayas forestières, a-t-il encore indiqué soulignant que cet apport est supplémentaire aux unités territoriales de la protection civile. La
Direction générale de la
Protection civile compte instal-
8
international algérien de Leicester
City Riyad Mahrez,
figure dans l'équipe type de
l'année de Premier League,
établie par l'Association des
joueurs
professionnels
anglais dans le cadre de
ses "PFA Awards".
Les statistiques du joueur
algérien sont impressionnantes cette année sous les
couleurs du leader du
championnat d'Angleterre:
ler, pour la prochaine saison
estivale et pour la première fois,
des postes de secours au
niveau des points noirs du
réseau routier national. Ce dispositif vise une intervention
rapide en cas d’accidents de la
circulation, a annoncé le colonel Achour Farouk. D’autre part,
six hélicoptères acquis l’an dernier entreront en service en fin
d’année courante après l’achèvement de la mise à niveau de
leurs staffs, pour renforcer
davantage le dispositif d’intervention nationale de la protection civile, a-t-on ajouté. En
outre, les services de la protection civile entameront une campagne de sensibilisation sur
l’envenimation scorpionique,
notamment dans les wilayas du
Sud, en vue de réduire le nombre de décès, a-t-on annoncé
rappelant l’enregistrement entre
48.000 et 50.000 cas de piqûres de scorpion par an. Pour
rappel, la protection civile a
enregistré, durant la saison
estivale écoulée, 101 morts
dont des enfants sur des plans
d’eau à travers les wilayas, en
dépit des campagnes de sensibilisation menées par ses services. La rencontre régionale
d’évaluation et de préparation a
réuni des directeurs de la protection civile de 24 wilayas du
centre, ouest et sud-ouest du
pays.
16 réalisations en Premier
League (dont 12 à l'extérieur !) et 11 passes décisives.
Outre
Mahrez,
quatre
autres joueurs des Foxes
sont retenus dans le Onze
type de l'année 2016.
L'ancien Havrais fait également partie des six finalistes
pour le trophée de footballeur professionnel de la saison
2015-2016
en
Angleterre dont le vain-
queur sera connu le dimanche 24 avril à l'occasion de
la 43e cérémonie des
Oscars qui sera organisée à
Londres par l'Association
des joueurs professionnels
(PFA).
L'équipe type de la
Premier
League de l'année 2016:
David De Gea (Manchester
United), Hector Bellerin
(Arsenal), Wes Morgan
(Leicester
City),
Toby
Alderweireld
(Tottenham), Danny Rose
(Tottenham), Riyad Mahrez
(Leicester City), Dele Alli
(Tottenham),
NÆGolo
Kanté (Leicester City),
Dimitri Payet (West Ham),
Harry
Kane (Tottenham) et Jamie
Vardy (Leicester City).
FC Valence:
Feghouli reprend l'entraînement
après l'expiration de sa sanction
e milieu international algérien du
FC Valence (Liga espagnole de
football) Sofiane Feghouli, a réintégré ce jeudi l'entraînement de son
équipe après avoir purgé la suspension que lui a infligée son club.
Feghouli a participé à la séance
d'entraînement collective de ce
matin, rapporte la presse locale.
Le milieu de terrain algérien avait fait
L
l'objet d'une sanction il y a une
semaine pour des raisons "disciplinaires".
Outre le fait d'être arrivé en retard à
une séance d'entraînement, l'on a
également reproché au joueur
d'avoir refusé de participer à la
séance d'entraînement du lendemain
du match face à Séville (victoire 2-1)
dans le cadre de la 32e journée du
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
championnat, une séance réservée
aux joueurs non utilisés dans ce
match (Feghouli a fait son entrée en
cours de jeu).
Le joueur âgé de 26 ans, dont le
contrat avec Valence expire en fin de
saison en cours, n'a pas trouvé un
accord avec la direction du club pour
prolonger son bail.
9 nouvelles
médailles dont 2
en or pour l'Algérie
La sélection algérienne de kempo (messieurs et dames) a décroché neuf médailles
(2 or, 2 argent et 5 de bronze), jeudi lors de
la deuxième journée des 13es Mondiaux de
kempo qui se déroulent à Bucarest (20-22
avril). Au total, la sélection algérienne de
kempo (messieurs et dames) compte 26
médailles (9 or, 8 argent et 9 de bronze), en
attendant les épreuves de la troisième et
dernière journée, prévue vendredi à
Bucarest.
Les deux médailles d'or sont l'oeuvre de
Behdja Manel Boulacel (-70 kg) dans la spécialité Knockdown kempo et Noureddine
Aïssaoui (-60 kg) en semi kempo.
Les deux médailles d'argent ont été décrochées par Nadia Bekdouche (-55 kg) en
Knockdown kempo et Saâdi Ramdane
Haddad (-80 kg) en semi kempo.
De leur côté, Saâdi Ramdane Haddad (-80
kg) en full kempo, Fayçal Chebah (-80
kg/Knockdown), Nadir Naâmane (-75 kg/
Knockdown), Abdelkader Bentaïba (-70
kg/Knockdown) et Mohamed Azizi (-65
kg/Knockdown), ont remporté le bronze.
"Le rendement est excellent pour certains
athlètes ayant décroché des médailles d'or,
mais pour les autres, le manque d'expérience s'est fait sentir à ce stade de la compétition.", a indiqué à l'APS l'entraîneur
national, Ghezali Mohamed.
"Behidja Manel Boulacel (-70 kg) et
Noureddine Aissaoui ont surpris les techniciens étrangers présents dans la salle grâce
à leur technique sur le tatami et leur capacité à gérer les combats.", a-t- il ajouté.
Mercredi, la sélection algérienne de kempo
avait remporté 17 médailles (7 or, 6 argent
et 4 de bronze).
Les sept médailles d'or sont l'oeuvre
d'Abdelhak Abrous (-65 kg/ 2 or),
Abdelkader Bentaïba (-70 kg/1 or) et Ibrahim
Touati (-60 kg/ 1 or) chez les messieurs,
alors que le vermeil est revenu à Kenza
Ifetni (-65 kg/ 2 or) et Behidja Manel
Boulacel (-70 kg/1 or) chez les dames.
Les médailles d'argent ont été remportées
par Mohamed Azibi (-65 kg/1 argent), Fayçal
Chebah (-80 kg/1 argent), Islam Namoudi (70 kg/2 argent), Sihem Nerjess Messaâd (60 kg/1 argent) et Bekdouche Nadia (-55
kg/1 argent).
De leur côté, Sihem Nerjess Messaâd (-60
kg), Behidja Manel Boulacel (-70 kg), Azibi
Mohamed (-65 kg) et Abdelkader Bentaïba (70 kg) ont remporté le bronze.
Quelque 350 athlètes de 27 pays participent
aux 13es Mondiaux de kempo.
Les participants sont répartis sur quatre
tranches d'âge, à savoir juniors (16-18 ans),
jeunes (18-21 ans), seniors (21-38 ans) et
seniors masters (+38 ans) pour les catégories de poids suivantes : -50 kg, -55 kg, -60
kg, -65 kg, -70 kg, +70 kg (dames) et -60
kg, -65 kg, -70 kg, -75 kg, -80 kg, -85 kg, 90 kg, -95 kg, +95 kg (messieurs).
Pelouses naturelles :
eur
27 ingénieurs en agronomie placés dans le sect
de la jeunesse et des sports
ingt-sept (27) ingénieurs
en agronomie ont été placés en position d'activité dans
le secteur de la jeunesse et
des sports pour apporter leur
expérience notamment dans
l'entretien des pelouses naturelles, selon un arrêté interministériel publié dans le journal
officiel.
En plus des ingénieurs agronomes, 30 techniciens de l'agriculture et 66 adjoints techniques de l'agriculture issus du
ministère de l'Agriculture, du
Développement rural et de la
Pêche ont été également pla-
V
cés en position d'activité au
ministère de la Jeunesse et
des Sports (MJS).
"La gestion de la carrière de
ces fonctionnaires sera assurée par les services du MJS et
bénéficieront du droit à la promotion. Le grade occupé fera
l'objet d'une translation sur le
nouveau grade", indique le
texte.
Durant la dernière décennie,
plusieurs terrains de stades ont
abandonné le gazon naturel
pour laisser place à des pelouses synthétiques, faute de personnel qualifié dans l'entretien
de l'herbe.
Ainsi, le tartan, loin d'être la
surface idéale pour jouer au
football, a été posé au niveau
de stades dotés à l'origine de
pelouses naturelles comme AlIntissar (Relizane), Akid-Lotfi
(Tlemcen), Gaïd-Ahmed
(Tiaret), Unité Maghrébine
(Béjaïa),
Ahmed-Zabana (Oran),
Mohamed-Boumezrag (Chlef),
24-février (Sidi Bel-Abbès) et
autres.
L'artificiel a sensiblement pris
le dessus ces dernières
années sur le naturel dans les
17
stades algériens, ce qui a
poussé le ministère de la
Jeunesse et des Sports à limiter le recours au tartan, donnant instruction à ne pas transformer les terrains gazonnés
naturellement en surfaces synthétiques, sauf nécessité
extrême.
Sur les quelque 1300 stades
de football existant en Algérie,
35 seulement sont dotés de
pelouses en gazon naturel,
selon des chiffres communiqués par le MJS.
Excepté les pelouses du stade
5-Juillet d'Alger, Mustapha-
Tchaker de Blida, ChahidHamlaoui de Constantine et
Messaoud-Zougar d'El-Eulma
qui sont bien entretenues, les
autres terrains en gazon naturel se trouvent dans un piteux
état, notamment ceux
d'Annaba (19-mai-1956 et
Colonel-Chabou).
Ce transfert d'ingénieurs en
agronomie au MJS devrait
aider les responsables des
Offices des parcs omnisports
de wilaya (OPOW) à entretenir
les surfaces naturelles de jeu.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Quotidien national d’information
Journée mondiale du livre
et des droits d'auteurs à Bejaia
Une série de
conférence au menu
A l'occasion de la célébration de la
journée mondiale du livre et des droit d'auteurs, la maison de la culture Taos
Amrouche de Bejaia a élaboré un programme riche et varié pour la circonstance, qui aura lieu aujourd'hui 21 avril jusqu'au 26 du même mois, au niveau de
cette institution culturelle. Ainsi, des activités artistiques comportant plusieurs conférences seront au menu de ce programme.
Le bal des conférences sera ouvert aujourd'hui à 17h :00 par Bibi Mohand Ouamar
qui abordera le thème " De l'oral à l'écrit :
Recherche sur le corpus de la langue
Amazigh. Quant à la journée du vendredi,
une conférence sous le thème "
L'évolution de la littérature Amazigh ", sera
présentée par Dj amel Arezki. La journée
du samedi, verra la présentation d'une
autre conférence par, Rachid Oulebsir
sous le thème " La quête identitaire dans
la littérature algérienne d'expression française ", suivi d'une communication M.
Abderrahmane Amara portant sur son
propre livre intitulé " Rahmani Slimane ".
M. Haddad
" Je rêve de chanter dans
les grandes salles "
L’inquiétude bat son plein
Etudiant en 1e année à l'université de Bejaia, Thaghzouyth Yougarithen,
23 ans, entre dans la cour des grands dès son premier Album très originale.
" Monte sur scène on te verra ", dit-il.
L’attraction pour
Oran est connue,
car les sites
touristiques sont
nombreux et variés
comme celui de
Santa Cruz qui fait
le bonheur des
étrangers de
passage et
constitue une
bouffée d’oxygène
pour les Oranais qui
n’ont pu se payer
des vacances.
ais un hic cependant
fausse, atténue et ôte
carrément l’envie d’y
aller: la crainte.
Quelque 14 millions d’estivants ont visité Oran en 2015
et les autorités locales s’attendent à plus cette année. Et il
M
Elle est placée sous le thème
"Quand Mohia s'invite à
Boudjima".
En effet, la bibliothèque communale de Boudjima dans la daïra
de Makouda au nord de Tizi
Ouzou abrite depuis jeudi le
salon du livre et du savoir. La
troisième édition du salon est
dédiée au dramaturge, traducteur et poète, Mohia Abdellah.
Cette manifestation inscrite dans
le cadre de cet hommage beaucoup de thèmes liés à la poésie,
le théâtre et l'écriture théâtrale
en hommage Mohand Ouyahia
décédé en décembre 2004.
Cette évocation s'est traduite
également traduite par la baptisation de la bibliothèque com-
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Quotidien national d’information
Site touristique Santa Cruz à Oran
Les délais prolongés
d'un mois
Par Roza Drik
Régions
Thaghzouyth Yougarithen, chanteur compositeur
Concours pour la réalisation
de la statue de Massinissa
Les délais de dépôt des travaux au
concours pour la réalisation d'une statue en
bronze représentant le roi de numide
Massinissa devant expirer le 20 avril, ont
été prolongés d'un mois supplémentaire, a
indiqué jeudi le jury du concours. Le jury,
présidé par l'universitaire El Hadi Hireche, a
justifié le report du concours par sa volonté
de "permettre une large participation" des
artistes créateurs, et expliqué que "sur les 9
maquettes proposées et étudiées, jusque
là, aucune n'a été retenue" car présentant
pour certaines des "défauts", alors que
d'autres ne répondent pas aux critères. La
ressemblance des traits du visage est "une
condition primordiale", en plus de la tenue
vestimentaire et l'armement qui doivent être
"conformes" aux témoignages des historiens et archéologues et "refléter la grandeur" du roi Massinissa en sa qualité de
chef de guerre et de bâtisseur d'Etat, exige
le jury. Le projet de réalisation de la statue
de Massinissa, dont l'appel à candidature a
été lancé en décembre dernier, contribue à
la sauvegarde de l'héritage séculaire amazighe, à travers des figures historiques,
dont Massinissa, fondateur de l'Etat numide
au IIè siècle avant J-C. La statue qui sera
érigée à Alger-Centre est financée par cette
même commune. Le jury, composée d'historiens, d'artistes et de sculpteurs est placé
sous l'autorité de l'Ecole supérieure des
Beaux-arts d'Alger. Associé au projet, le
rôle du Hca se limite à l'aspect conceptuel
du concours par l'encadrement du projet de
réalisation de la statue de Massinissa, précise le SG du de cette institution, Si El
Hachemi Assad.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
semble qu’en cette fin de saison estivale qui tire déjà à sa
fin, le pari semble gagné à voir
ces cohortes de voitures immatriculées dans d’autres wilayas
du pays et les complexes et
hôtels qui affichent complet. Un
passager connaissant les lieux,
nous informa que généralement
les acolytes se cachent en renfort dans la forêt n’intervenant
que si leur compère est dans
une situation de danger.
Le couple agressé s’en est
sorti indemne, fort heureusement, car il aurait perdu le véhicule et peut-être même aurait
été blessé. La question se pose
donc: pourquoi ce tronçon
n’était-il pas sécurisé, sachant
qu’il reste aussi l’exutoire vers
la corniche tant la route traditionnelle menant vers le littoral
ouest est congestionnée ? Et
c’est justement en empruntant
celui-ci que parfois ceux qui
s’arrêtent pour profiter de la vue
imprenable se font surprendre
par un groupe de voyous armés
d’armes blanches de boucher
pour s’emparer des biens et
surtout du véhicule des victimes, souvent des couples. En
effet, empruntant cette axe et à
l’endroit cité plus haut, un véhi-
cule de type «série 6» était parqué sur le côté, les occupants,
un couple, contemplaient la
baie quand un individu armé
d’un grand couteau de boucher
sortit brusquement de la forêt
d’en face courant vers le couple
dont le conducteur tenta en vain
de faire démarrer le véhicule,
se faisant coincer par le malfaiteur à l’intérieur du véhicule.
Notre passage dérangea celui-
ci et nous voyant s’arrêter à son
niveau en donnant de grands
coups de klaxon, il prit la
poudre d’escampette par un
petit sentier dans la forêt.
M.B.
Carence de la pilule et de vaccin
Par Amar CHEKAR
Rencontré par le fait du hasard dans
un magasin a Alger, entrain de proposer spontanément son premier Album
2016, intitulé « Alid Akenzer « monte
on te verra », le chanteur Yougarithen,
enseignant en langue tamazight, se
distingue parmi tant d’autres jeunes
artistes émergents. « Je veux chanter pour exprimer les préoccupations
du peuple Algérien », révèle t-il, en
toute modestie. Monter sur scène
dans les grandes villes d’Alger ou à
l’étranger demeure un souhait absolu
pour lui.
Auteur et compositeur, Yougarithen,
prend en charge sa propre destinée
artistique à travers son premier album
de sept chansons, dont : Ur snezmir «
On ne peut rien contre lui », Mugregh
« j’ai rencontré », Iverdhan Mabla
thafath « les chemins sans issus »,
Ezhar Ibabis « La chance pour son
propriétaire », ou encore à Edunith
« la vie » et plus, ses chansons
toutes thématiques inspire d’emblé,
l’esprit d’un artiste engagé dès son
premier pas. Dès l’âge de 14 ans, ce
jeune talent de Béni Chebana, frontières de Beni Ouartilane, wilaya de
Sétif a été éditée pour sa première
expérience, par la maison d’édition «
Melovision » de Seddouk à Bejaia,
frôle de près du premier album, premier succès.
« Je ne fais pas la chanson pour
gagner de l’argent. Mais, c’est dans le
sang et la culture que j’ai hérité des
grands chanteurs que je suivi. Je me
suis inspiré de Matoub Lounes, Ait
Menguellet, Slimane Azem, Cheikh El
Hasnaoui et bien plus, avant de passer
à l’édition du 1e album », dit-il.
Ce jeune artiste qui vient de commencer sa carrière, n’a pas manqué de
prendre son courage à deux mains, en
allant frapper sur toutes portes, à commencer par la radio chaine 2 et TV4 à
Alger, afin de l’écouter avant de s’en
voler pour d’autres produits.
Issu de la nouvelle génération d’artistes qui ne manquent pas d’inspirations sur différents sujets, culture,
sociale, politique ou sentimentale de
niveau élevé, cet étudiant en 1e année
langue Tamazight qui a investi dans le
texte thématique, promet de creuser
d’avantage dans la qualité des œuvres
qui donnent sens et vie.
Pour l’instant, limité aux galas entre
amis et famille, avant de passer dans
de grandes salles d’art, s’accroche
d’emblé aux valeurs du peuple
Algérien dans toutes ses dimensions.
Fort de sa formation musicale et artistique, l’originalité de sa première production, constitue un premier pas vers
d’autres réalisations profondes qui
s’inspire des préoccupations profondes
de la jeunesse et du peuple.
Yougarithen, comme son nom l’indique,
constitue une source d’inspiration
continue qui a été hérité des grands
maitres de la chanson kabyle et
Algérienne de manière général, a commencer par les défunt Matoub Lounes,
Youcef Abdjaoui, Allaoua Zerrouki, Ait
Menguellet, Slimane Azem et tant
d’autres artistes inoubliables. Pour être
un grand marcheur, il faut toujours faire
le premier pas, comme disait l’adage
depuis la nuit des temps. En avant
Yougarithen. L’avenir t’appartient.
Le salon du livre de Boudjima
Un vibrant hommage au poète ,
dramaturge Mohia Abdellah
munale de Boudjima au nom de
cette grande figure du théâtre
d'expression amazighe. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée
en présence du P/APC, les
membres de la famille du défunt
artiste invités à cette rencontre,
notamment ses deux frères
Mouloud et M'henna, qui n'ont
pas caché leur "grande émotion
et leur satisfaction de voir un
édifice culturel local porter le
nom de celui qui a œuvré dans
l'anonymat pour la promotion du
théâtre d'expression amazigh".
Seize maisons d'éditions et une
trentaine d'écrivains issus des
wilayas de Béjaia, Alger,
Constantine et Tizi Ouzou prennent part à cette manifestation
qui se veut un espace d'échange
et de promotion du livre et de la
lecture. Une exposition permanente de livres, des tablesrondes, des conférences, des
ventes-dédicace et des ateliers
sont inscrits au programme. Le
premier jour a été consacré
18
exclusivement à l'œuvre théâtrale et poétique de Mohand
Ouyahia dans ses différentes
facettes, les organisateurs ont
prévu le lendemain , une conférence que donnera Rachid
Hammoudi sur le rôle des
médias dans la promotion du
livre, au moment où Saïd Sadi
présentera dans l'après midi son
livre Algérie, l'échec recommencé suivi d'une vente dédicace.
Aujourd'hui samedi, soit la dernière journée de la manifestation
sera marquée par l'animation
d'une table ronde sur la critique
littéraire et de deux conférences
qui porteront sur la traduction littéraire et l'officialisation de
tamazight. Ces thèmes seront
développés respectivement par
Amin Zaoui, Youcef Merahi et
Hend Sadi. Les organisateurs
prévoient également, deux ateliers de dessin et de conte
qu'animeront Djamel Ousmer,
Youcef Oualit et Sadia Tabti sont
organisés tout au long de ce
salon au profit des enfants de la
région. Rappelons que cette
manifestation a été organisée
par l'assemblée communale de
la localité en collaboration avec
le mouvement associatif.
R.D.
Un problème qui revient…
n plus de la pilule, beaucoup de
médicament sont toujours introuvables à Oran. Penser réduire la facture
de l’importation en interdisant des médicaments essentiels, sans avoir toutes
les assurances nécessaires d’une production locale prête à satisfaire les
besoins relève d’une véritable inconscience. Les causes à l’origine de cette
situation se sont multipliées. Cette pénurie de la pilule perdure, causant une
angoisse permanente pour les mères de
E
particulièrement du BCG et des vaccins
de 3 et 18 mois. Les parents qui se rendent aux différents centres et polycliniques en retournent bredouilles sans
avoir vacciné leurs bébés.
Le fait que leurs enfants ne soient
pas protégés par le vaccin les inquiète
énormément, d’autant plus que les
pénuries sont fréquentes. Les approvisionnements semblent se faire au compte-gouttes, d’où le fait que les vaccins
sont disponibles tout juste une semaine
familles et en particulier celles souffrant
de pathologies chroniques (diabète,
maladies cardio-vasculaires). Certaines
femmes sont obligées de changer régulièrement de marque de pilule. Prendre
la pilule est vital pour de nombreuses
familles non seulement pour des raisons
économiques mais surtout pour éviter
les complications sanitaires de la grossesse. Aussi, même les vaccins pour
nourrissons sont introuvables au niveau
des établissements de santé. Il s’agit
et, après, c’est une pénurie de deux ou
trois semaines. Plusieurs structures de
santé publique réparties à travers certaines communes souffrent régulièrement du problème de manque de vaccins pour bébés. Ce problème se pose
en particulier dans les secteurs urbains
à forte population, où les services spécialisés sont sommés de limiter les
bénéficiaires, selon la quantité des
doses mise à leur disposition.
M.B.
Insuffisance de structures d’accueil à Aïn El-Turck
Le nombre des malades va crescendo
au fil des jours
nitiées par la daïra en étroite
collaboration avec la direction
de l’action sociale, DAS d’Oran,
dans le but de tenter d’endiguer
ce phénomène, des opérations
de ramassage ont certes été
menées, mais se sont cependant avérées être insuffisantes
d’une part et irrégulières d’une
autre part. Ce constat serait
directement lié à l’insuffisance
de
structures
d’accueil.
«Certains mendiants refusent
même d’être pris en charge
alors que d’autres ont tout simplement pris la fuite des centres
où ils ont été placés», a fait
remarquer un agent faisant partie des équipes de ramassage.
Le nombre de ces personnes
malades vient s’ajouter malheureusement au nombre encore
plus important de celui des
mendiants, qui semblent désormais avoir imposé leur présen-
I
ce dans le paysage. Cet état de
fait, qui contraste violemment
avec la vocation touristique des
lieux, agresse quotidiennement
le regard des riverains et du
visiteur occasionnel. Le nombre
de personnes ne jouissant pas
de toutes leurs capacités mentales qui sillonnent inlassablement les boulevards et les rues
des localités côtières, situées
sur le territoire de la commune
d’Aïn El-Turck, va crescendo au
fil des jours. Les familles s’inquiètent et dénoncent leur présence dans les lieux publics et
les marchés notamment où des
ménagères ont été souvent
prises à partie. «Une femme
d’un certain âgé m’a exigé de
lui acheter des fruits. J’ai bien
sûr refusé et elle s’est subitement mise en colère. Je n’ai dû
mon salut qu’à l’intervention
des marchands. Selon les
témoignages recueillis, ce cas
n’est pas isolé dans ce marché
de cette commune où des habitués ont déjà été confrontés à
des situations similaires. Les
gérants des cafétérias et autres
activités commerciales figurent
en pole position parmi les plai-
gnants, en argumentant le fait
qu’ils sont régulièrement exposés à leurs subites réactions.
M.B.
Aéroport international «Ahmed Ben Bella»
Un système d’automatisation
new-look mis en service
Avant-hier, un nouveau système d’automatisation du parking automobile de l’aéroport international d’Oran «Ahmed Ben Bella» a été mis en service. L’opération s’inscrit dans le cadre de la
modernisation des équipements aéroportuaires ou ce nouveau système a permis une meilleure
régulation d’accès des véhicules au parking de l’aéroport et facilitera son mode de stationnement qui
dispose d’une capacité de 900 places. L’EGSA propose également des cartes d’abonnement pour
les utilisateurs fréquents du parking de l’aéroport, notant que le nouveau système est connecté au
système de vidéosurveillance, permettant une meilleure surveillance des installations aéroportuaires
et des véhicules stationnés. Ce mode de gestion prévoit une gratuité du stationnement d’une durée
inférieure de 30 minutes, tandis que les tarifs varieront entre 50 et 500 DA, ajoutant qu’une pénalité
de 500 DA est redevable pour chaque ticket perdu. Ce précepte permettra, entre autres, de définir
automatiquement le temps de stationnement au sein du parking de l’aéroport. L’usager recevra un
ticket de paiement à l’entrée et versera, à la sortie, la somme requise selon la durée de son stationnement.
M.B.
7
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MASCARA
DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION
ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA
POPULATION DE LA WILAYA
D'AIN TEMOUCHENT
2
ème
Avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence
de capacité minimales N° 22 du 20 avril 2016
Le wali de la wilaya de Mascara lance un avis d'appel
d'offres ouvert avec exigence de capacité minimales
pour l'acquisition de tentes type protection civile et
équipements de secours :
Lot n° 01 : Tentes double toits de 08 lits type protection civile
Lot n° 02 : Equipements de secours
Les soumissionnaires spécialisés dans le domaine et
intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier
des charges auprès de la Direction de l'Administration
Locale -Bureau des Marchés et des Programmes.
Les offres, adressées sous triple plis doivent être
accompagnées des documents exigés par la réglementation en vigueur (en cours de validité), à savoir :
MISE EN DEMEURE
L'entreprise BELHADRI MUSTAPHA titulaire du marché N°022
approuvé en date du 30/01/2013
relatif à la réalisation d'un siège
EPSP à EL AMRIA est mise en
demeure à l'effet de renforcer le
chantier en moyens humains et
matériels et le non respect des engagements du PV du 16/11/2015.
Un délai de Huit (08) jours lui sera
accordé ; Faute de quoi des mesures
coercitives en vigueur seront appliquées à son encontre.
Tribune des Lecteurs - Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
1ère enveloppe : Le dossier de candidature contient
:
-Une déclaration de candidature selon le modèle cijoint dument renseignée, cachetée, et signée
-Déclaration de probité selon le modèle ci-joint
dument renseignée, cachetée, et signée
-Casier judicaire datant de moins de trois (03) mois
porte la mention " néant ". Dans le cas contraire, il doit
joindre le jugement et le casier judicaire.
-Registre de commerce en relation avec l'objet du
marché.
-Numéro d'identification fiscale, pour les entreprises
de droit algérien et les entreprises étrangères ayant
déjà exercé en Algérie ;
-La mise à jour CNAS et CASNOS.
-Les références bancaires.
-Les statuts pour les sociétés.
-Le dépôt légal des comptes sociaux, pour les sociétés
de droit Algérien (SARL, EURL, et SNC)
-L'extrait de rôle
2ème enveloppe L'offre technique contient :
-Une déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint
dument renseignée, cachetée et signée ;
-Le cahier des charges portant à la dernière page, la
mention manuscrite " lu et accepté "
-Les références professionnelles (dument justifiée par
des attestations de bonne exécution délivrées par les
maitres de l'ouvrage)
-Les bilans financiers (des trois dernières années)
-Planning de livraison
-La fiche de renseignements techniques de l'équipement proposé
-Les modalités de livraison
ANEP 31003841
Les offres doivent être déposées à l'adresse ci après :
Wilaya de Mascara -Direction de l'administration
Locale
Service de l'Animation Locale des Marchés et des
Programmes -Cité Administrative
La date et l'heure limite de dépôt des offres et la date
et l'heure d'ouverture des plis " dossier candidature ",
" offre technique " et " offre financière " correspondant au dernier jour de la durée de préparation des
offres.
La date et l'heure limite de dépôt des offres est fixée à
vingt et un (21) jours à partir de la date de la première
parution du présent avis dans la presse et le BOMOP
à 12 h.
L'ouverture, en séance publique, des plis des dossiers
de candidature, des offres technique et financière,
intervient pendant la même séance, à la date et à
l'heure d'ouverture des plis au siège de la Direction de
l'Administration Locale en présence des soumissionnaires
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de
repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs
offres pendant une période égale à la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois.
ANEP 31003835
Wilaya de Ghardaia
Direction De L'urbanisme de l'architecture Et De La Construction
Numéro d'identification fiscal :00024701500365
DEUXIEME AVIS D'APPEL D'OFFRES
NATIONAL RESTREINT N°01/2016
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT
AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALE N°20/2016
la Direction de l'urbanisme de l'Architecture et de la construction de la Wilaya de Ghardaia lance un avis d'appel
d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour Réalisation du VRD aux lotissements sociaux
ouverture des pistes et réalisation d'assainissement en plusieurs lots.
N° D'IDENTIFICATION FISCALE :099627019001329
Lot n°
La direction de l'environnement de la wilaya de Mostaganem lance un avis d'appel d'offres national restreint en vue de l'acquisition d'équipements pour le centre pour déchets inertes de
TOUAHRIA (Wilaya de Mostaganem) :
Description
Lot n°01 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1900 lots sociaux à oued Nechou commune de Ghardaia partie -ALot n°03 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1900 lots sociaux à oued Nechou commune de Ghardaia partie -CLot n°04 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1900 lots sociaux à oued Nechou commune de Ghardaia partie -DLot n°05 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1900 lots sociaux à oued Nechou commune de Ghardaia partie -ELot n°06 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 400 lots sociaux à Sidi Bouhafes Boughoufala commune de Zelfana
Le présent avis d'appel d'offres restreint s'adresse aux fournisseurs, fabricants ou concessionnaires ayant des qualifications dans le domaine, dont la validité est en cours.
Les soumissionnaires intéressés par un ou plusieurs lots du présent appel d'offres peuvent retirer
le cahier des charges, dès la parution de cet avis dans le bulletin officiel des Marchés de
l'Opérateur public (BOMOP) ou la presse nationale, auprès de :
Le look
Votre type morphologique
haque femme est différente,
avec un corps différent cela
n'est pas vraiment une
découverte. Mais saviez-vous qu'il
existe 8 grands types de morphologies ? Que vous maigrissiez ou preniez du poids, votre morphologie ne
changera pas, alors autant apprendre à vivre avec et choisir les vêtements qui mettront le plus en valeur
votre corps.
C
La morphologie en forme de 8
Si votre morphologie est dite en "8",
vous avez de la chance, votre corps
est bien proportionné, vous avez
une poitrine plus ou moins ronde et
généreuse, des hanches arrondies
et une taille marquée. Évitez de mettre des vêtements trop larges car
cela tasserait vos jolies formes et
n'hésitez pas à mettre en valeur
votre taille.
La morphologie sablier
La morphologie sablier est quasiment la même que celle "en forme
de 8".
Les épaules sont un peu plus carrées, la taille moins marquée et donc
les hanches moins rondes. Vous
aussi vous avez de la chance, vous
pouvez vous permettre de porter
tout ce que vous voulez !
Les filiformes
Un peu comme Paris Hilton, vous
êtes fine et/ou élancée votre poitrine
est menue.
La morphologie
en forme de poire
Le haut de votre corps est plutôt fin,
mais vos hanches sont un peu plus
larges que vos épaules. Rassurezvous, vous n'êtes pas la seule, d'ailleurs, la plupart des femmes ont
cette morphologie. Pour faire oublier
vos petites rondeurs, optez pour les
tuniques ou les robes taille empire,
n'hésitez surtout pas à mettre vos
formes en valeur (elles attirerons
plus l'attention que vos petites rondeurs).
La pyramide inversée
La morphologie pyramide est le
contraire de la morphologie en forme
de poire, c'est à dire qu'au lieu que
ce soit le bas du corps qui s'élargit et
bien c'est l'inverse.
Les épaules sont larges et assez
imposantes tandis que les hanches
et se font discrètes. Cette forme de
morphologie est la plus masculine,
l'objectif est donc de féminiser un
peu le tout.
Voilà, mais sachez qu'il est très probable que votre type morphologique
se situe entre deux catégories.
Lot n°08 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1300 lots sociaux à la Zone des sciences commune de Bounoura partie -BLot n°09 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1300 lots sociaux à la Zone des sciences commune de Bounoura partie -CLot n°10 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1300 lots sociaux à la Zone des sciences commune de Bounoura partie -DLot n°11 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux lots sociaux POS à la Zone des sciences commune de Bounoura côté industrielle gartaarna
LA DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT DE MOSTAGANEM SISE A LA CITE
ADMINISTRATIVE LA SALAMANDRE
Lot n°13 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1200 lots sociaux à S'hane commune de Guerrara partie -BLot n°14 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1200 lots sociaux à S'hane commune de Guerrara partie -CLot n°15 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1200 lots sociaux à S'hane commune de Guerrara partie -DLot n°16 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 400 lots sociaux à Cheikha Ameur commune de Berriane
Les offres comprenant les pièces et documents requis et exigés par le cahier des charges devront
être scindées en :
Lot n°17 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 400 lots sociaux à El Madagh extension commune de Berriane
Lot n°18 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 150+254 lots sociaux à Chaaba Elhamra commune de Daia
Lot n°19 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 70+550 lots sociaux en Plateau sud commune de Metilli partie -A-
-Offre technique (enveloppe A)
-Le cahier des charges signé et paraphé sur toutes les pages avec la mention lu et -accepté
-La déclaration à souscrire dûment renseignée, datée, signée et cachetée
La déclaration de probité dument renseignée ,datée, signée et cachetée
Voir le détail de l'offre technique dans l'article 07 des instructions aux soumissionnaires dans le
cahier des charges
Lot n°20 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 70+550 lots sociaux en Plateau sud commune de Metilli partie -B-
Voici trois recettes
simples,
à faire chez vous.
Offre financière (Enveloppe B)
Lettre de soumission remplie et signée selon le modèle fourni
Bordereau des prix unitaires rempli en chiffres et en lettres, paraphé et signé
Devis estimatif et quantitatif rempli, en chiffres et en lettres paraphé et signé
La date limite de dépôt des offres est fixée au 28éme jour à partir de la première parution de l'
avis d'appel d'offres dans le bulletin officiel des marchés de l'Opérateur Public (BOMOP) ou la
presse nationale, à14 heures 00mn (heure locale), sous double enveloppe cachetée.
L'enveloppe extérieure devra être anonyme et porter uniquement la mention suivcante :
SOUMISSION - A NE PAS OUVRIR "
Deuxième Appel d'Offres National Restreint
N° 01/2016
Acquisition d'équipements pour le Centre pour déchets inertes de TOUAHRIA Lot N°
Les offres doivent être déposées à l'adresse citée ci-dessous :
LA DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT DE MOSTAGANEM SISE A LA CITE
ADMINISTRATIVE LA SALAMANDRE
Tout les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui se déroulera
le jour qui correspond à la date limite de dépôt des offres à 14H30.
A/CAPACITES PROFESSIONNELLES :
Certificat de qualification et de classification :
- Catégorie 03 et plus activité principale Hydraulique,
B/CAPACITES TECHNIQUES :
Moyens humains :
Le soumissionnaire devra présenter l'encadrement et ouvriers, minimum nécessaires et dans le domaine de (nombre justifié par les mises
à jour CNAS, ou la liste de la DAS)
01 topographe
01 conducteur des travaux
05 ouvriers minimum de chantier
Moyens matériels :
Le soumissionnaire doit présenter pour ce projet, le minimum des
moyens matériels suivants :
02 Camions de capacité de 10 tonnes ou plus.
01 pelle mécanique
01 bétonnière
01 chargeur
Les offres comportent, dossier de candidature, une offre technique et une offre financière doivent êtres déposées au siège de la direc-
ANEP 31003856
Tribune des Lecteurs - Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
6
ANEP 414095
Préparation :
Faire cuire les pâtes "al dente" dans une grande
quantité d'eau salée avec une goutte d'huile
d'olive, égoutter-les dans une passoire. Laver et
épépiner le poivron, couper-le en carrés.
chauffer l'huile d'olive dans une poêle à fond
épais et y faire revenir l'oignon, l'ail et le piment
fort jusqu'à ce qu'il soit translucide, ajouter les
champignons, le poivron et laisser cuire
quelques minutes en remuent avec une cuillère
en bois, mouiller avec une louche d'eau
bouillante de pâtes, saler et poivrer, à la fin
ajouter le concentré de tomates, les pâtes cuites,
le smen, bien mélanger.
Halwa aux cacahuètes
1er masque :
Les ingrédients :
3 fraises, eau de rose
La méthode :
Fouetter le blanc d'œuf jusqu'à ce
qu'il soit en neige. Ajouter le jus de
citron et appliquer sur la peau.
Laisser 10 min, puis rincer avec de
l'eau tiède mélangée avec un peu du
jus de citron. Ce masque aide à fermer les pores ouverts de la peau.
La méthode :
Ecraser les fraises pour obtenir une
crème. appliquer sur la peau et laisser pendant 10 min ; puis nettoyer à
l'aide de l'eau de rose.
Les fraises contiennent la vitamine C
qui rend la peau souple et élimine les
taches noires.
2ème masque : Les ingrédients :
Blanc d'œuf, jus de citron
Ingrédients
350g de beurre
200g de sucre en poudre
150g d'amandes effilées
250g de cacahuètes
2 œufs
2 sachets de levure pâtissière
La farine selon le mélange
3ème masque, les ingrédients :
Concombre râpé, blanc d'œuf, jus
de citron
La méthode :
Fouetter le blanc d'œuf jusqu'à ce
qu'il soit en neige, mélanger avec le
concombre râpé, puis ajouter le jus
de citron. Appliquer ce mélange sur la
peau, laisser pendant 30 min, puis
rincer avec de l'eau tiède. Le
concombre rafraîchit la peau grasse.
Lot n°22 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 100 lots sociaux à Taharir commune de commune de El Mansourah
tion de l'Urbanisme, de l'Architecture de la Construction de la Wilaya
de Ghardaia sis : Rue Rouani Maamar, Quartier Theniet Elmekhzen
commune / wilaya de GHARDAIA.
Le dossier des offres constitue tell qu'il est défini à l'article 14
(141,142 et 143) page 10 du présent cahier des charges :dossier de candidature, offre technique et offre financière sont insérés dans des enveloppes séparées et cachetées, indiquant la dénomination de l'entreprise,
la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention (dossier de
candidature),(offre technique) ou (offre financière), selon le cas.
Ces enveloppes sont mises dans une autre enveloppe cachetée et
anonyme, comportant la mention (à n'ouvrir que par la commission
d'ouverture des plis et d'évaluation des offres + appel d'offres national
ouvert avec exigence de capacités minimales N°……………….
Objet de l'appel Réalisation du VRD aux lotissements sociaux
ouverture des pistes et réalisation d'assainissement en plusieurs
lots : Lots N°…………
Remarque : chaque soumissionnaire peut soumissionner pour
tous les lots et ne peut être retenu que pour un 01seul lot.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant
la durée de validité des offres (03 mois) ,et la durée de préparation des
offres (21 jours) à compter de la date du dépôt des offres.
Toutes les offres devront être déposées le dernier jour de la durée
de préparation des offres fixé à (21) vingt et un jours à partir de la première parution de l'avis d'appel dans BOMOP et les quotidiens , avant
12H00 (midi) si le dernier jour de dépôt est un jour férié. Le dépôt des
offres se fera le jour ouvrable suivant à la même heure.
L'ouverture des plis des dossiers de candidature, techniques et
financières se fera le même jour de dépôt des offres à 14H00 quatorze
heures en séance publique au niveau du siège de la Direction
D'urbanisme et de la construction de la wilaya de GHARDAIA, les
soumissionnaires sont invités d'y assister.
Ingrédients
250g de pâtes
1 boîte de champignons
1 poivron vert
1 piment fort coupé en rondelle
1 oignon haché
1 gousse d'ail haché
2 cuillères à soupe de concentré de tomates
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à café de smen
Sel, poivre
Masques pour la peau grasse
Garniture
1 blanc d'œuf
le sucre glacé
Lot n°21 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 345 lots sociaux commune de Sebaa
- Toutes les entreprises qualifies et classifiés en catégorie 03 et
plus activité principale Hydraulique, répondant aux conditions et exigences de capacités minimales et qui sont intéressées par cet appel d'offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de Bureau d'étude
URBAT sis à sidi Abaz commune Bounoura/Wilaya de Ghardaia.
Les conditions d'éligibilités et les exigences minimales
indispensables à l'exécution du marché justifié par des documents
nécessaires, sont :
Pâtes rapide
aux champignons
Soins beauté
Lot n°07 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1300 lots sociaux à la Zone des sciences commune de Bounoura partie -A-
Lot n°12 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1200 lots sociaux à S'hane commune de Guerrara partie -A-
Tribune des Lecteurs - Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Lot n°02 Ouverture des pistes et réalisation d'assainissement aux 1900 lots sociaux à oued Nechou commune de Ghardaia partie -B-
Lot n°2 : Acquisition d'un camion à benne basculante de 15 Tonne
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Quotidien national d’information
Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre
financière sont insérés dans des enveloppes séparées
et cachetées, indiquant la dénomination de l'entreprise
ainsi que la mention " dossier de candidature ", " offre
technique " ou " offre financière "
Ces enveloppes sont mises dans une autres
enveloppe cachetée et anonyme, comportant la mention
" à n'ouvrir que par la commission d'ouverture
des plis et dévaluation des offres
APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC
EXIGENCE DE CAPACITE MINIMALES
ACQUISITION DE TENTES TYPE PROTECTION CIVILE ET EQUIPEMENTS DE
SECOURS :
LOT N°………………. "
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT
Magazine
3ème enveloppe : L'offre financière contient :
-La lettre de soumission ;
-Le bordereau des prix unitaires (BPU)
-Le devis quantitatif et estimatif (DQE)
Tribune des Lecteurs - Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Bien être
Bain de pieds
relaxant
La lavande est relaxante et le
romarin stimule la circulation.
joutez 5 gouttes d'huile
essentielle de lavande et 2
gouttes d'huile essentielle de
romarin dans une bassine d'eau
chaude et remuez avec les mains
pour mélanger.
A la fin d'une longue journée, baignez vos pieds fatigués pendant
A
15 min, puis terminez en les rinçant à l'eau froide.
Vous vous sentirez apaisée et
relaxée.
Et pour plus de plaisir, ajoutez
une couche de billes (celle de
votre enfant pour jouer dans la
cour d'école) au bain de pieds.
Amusez-vous à faire rouler vos
pieds dessus pendant qu'ils sont
immergés.
19
Préparation :
Faire griller les amandes effilées dans une poêle
et hacher-les grossièrement. Faire griller les
cacahuètes avec leur peau puis les moudre dans
un moulin électrique. Travailler dans une jatte le
beurre et le sucre en poudre jusqu'à ce qu'ils
forment un mélange crémeux, ajouter les œufs
un par un, bien mélanger, ajouter les cacahuètes
moulus, les amandes hachés, la levure, travailler
l'ensemble sans cesse, incorporer la farine
tamisée peu à peu et pétrir bien jusqu'à
l'obtention d'une pâte souple et lisse. Former de
cette pâte des boules de la grosseur d'une noix,
les aplatir légèrement. Tremper-les d'un seul
côté dans le blanc d'œuf ensuite dans le sucre
glacé, disposer-les au fur et à mesure sur une
plaque recouverte d'une feuille de papier
sulfurisé. Faire cuire dans un four préchauffé à
180°C jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 249
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Elle leur offre des opportunités pour trouver de l'emploi
Sudoku N ° 249
La toile au secours
des chômeurs
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Les jeunes demandeurs d'emploi et chômeurs n'attendent plus l'Anem. Ils se déploient sur les sites d'emplois électroniques. C'est l'occasion pour eux de chercher profils, contacts et pourquoi pas un poste de travail selon le choix.
Par Farid Larbaoui
ls sont nombreux les sites d'emplois
qui mettent en ligne des informations
qui cadrent avec ce que cherchent
les internautes parmi les chômeurs ou
primo-demandeurs. Des sites comme
emploitic.com,
emploipartner,
ou
emploiAlgerie.com restent les plus
consultés par les jeunes où ils trouvent
une panoplie d'informations sur les multiples secteurs pourvoyeurs d'emplois.
Cela va du BTP, informatique, commerce, administration, logistique, maintenance…Bref tout ce qui correspond
aux attentes des chômeurs parmi lesquels de nombreux diplômés. Ces sites
sont plus présentables avec une infographie attrayante, des contacts utiles et
adresses de liens que pourrait entreprendre tout branché sur la toile. Au lieu
d'attendre une demande auprès du circuit officiel (ANEM), les postulants à
l'emploi préfèrent surfer sur le net pour
chercher les offres de travail les plus
diverses. La plupart de ces sites disposent également de recruteurs professionnels qui connaissent les profils des
uns et des autres. A titre indicatif,
emploiAlgérie est l'un des sites qui
offrent des liens directs avec les entreprises selon les besoins.
Le secteur du commerce option vente, le
marketing et le masterweb sont les
domaines d'excellence qui sont toujours
pris d'assaut par les internautes. Sur le
site emploipartner qui se targue d'avoir
une place de premier rang dans l'activité
de placement, l'enregistrement de la
demande est rapide et instantanée du
postulant. L'activité à laquelle est destinée l'internaute est bien documentée et
I
Mots croisés N° 249
Horizontalement :
1 - Une affaire de fuites
2 - Discours de rentrée pour la justice
3 - Gâche l'atmosphère - Note - Première épouse
4 - Rond mais déformé - Alliance stratégique
5 - Partie basse de la voile - Vieux magistrat - Distance pour
un pékinois
6 - Guide de mine - Siège d'un établissement public Emanation suprême
7 - Rassemblèrent pour une manif
8 - Bien claire - Vieux rêveur
9 - Partie d'usine - Patrie d'Abraham
10- Pronom pour les dames - Esquissée
le profil du secteur et l'offre du poste est
adjointe de détail sur la nature du travail
exécutée, le type de contrat souvent des
CDD et le sigle de l'entreprise, ses ressources et ce qu'elle attend de ces futurs
embauchés. Par prudence, les salaires
ne sont pas mentionnés jusqu'au placement définitif du demandeur d'emploi.
C'est dire que ces sites ont le vent en
poupe pour ceux qui s'adonnent à une
recherche assidue pour trouver ce qu'ils
désirent comme emploi. Il existe à titre
informatif, des fondations mondiales qui
parrainent surtout les entreprises étrangères ou bureaux d'études pour la promotion de leur image en Algérie. Les
Verticalement :
A - Gravité
B - Célèbre symphonie
C - Inventas - Bonne table pour un boucher
D - Accord moyenâgeux - Paillote
E - Bien classées
F - Sélection - Défalque
G - Deux pour César - Chargeait de dettes
H - Trés ancien mollusque - Désinence verbale
I - Article de souk - Quatre trimestres - Ville de l'île de
Hondo
J - Surgies - Belle saison pour le plagiste
K - Draisienne plus moderne - Donc à payer
L - Attrapée - Glissé
SOLUTIONS
Mots croisés N° 248
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 248
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 248
le nom des entreprises placées au top
du recrutement. Il y a dans le secteur de
l'énergie, les assurances et la construction un trop plein d'opportunités en fonction de ce qui est recherché.
La séduction est attrayante au point où
ce sont les groupes privés qui achètent
les premiers les pages promotionnelles.
Mais pour l'heure, on attend le taux de
recrutement par Internet.
Des chiffres vont révéler certainement
l'impact des nouvelles technologies sur
l'emploi au moment où les TIC bouleversent les comportements et habitudes
des citoyens.
F.L.
Bejaia
Dans le calme et la joie
Par M.Haddad
e 36ème anniversaire du
printemps Berbère
est
célébré hier à Bejaia, à l'instar
des autre région de la Kabylie
dans un climat serein certes,
mais émouvant d'autant plus
qu'il intervient cette année dans
un contexte particulier à savoir
l'officialisation de la langue
Amazigh dans la constitution
de novembre 2016.Ainsi, cette
manifestation a vu l'organisions
de plusieurs activités riches et
L
variées à la hauteur de la symbolique de cette journée sacrée
pour les Kabyles, à travers toutes les régions de la wilaya. En
effet cette dernière est marquée
dans la matinée d'hier par l'organisation d'une grandiose
marche pacifique organisée par
le rassemblement pour la culture et la démocratie. Une marche qui s'est ébranlée de la
maison de la culture juqu'à la
placette Said Makbel et à
laquelle des centaines de
citoyens scandant des slogans
Azouaou Mehmel éjecté de son
poste de PDG d'Algérie Télécom
La fin d'un règne
20
entreprises locales font de même. Les
réponses aux demandes des jeunes
sont brèves et courtes. Lorsqu'il s'agit
d'un poste comme chargé de clientèle,
agent commercial ou d'un technicien en
maintenance, les jeunes sont surpris par
les réponses rapides pour leur placement. Les candidats à l'emploi sont invités à créer leur propre compte où ils
reçoivent des informations supplémentaires sur les régions à fort potentiel de
recrutement ou sur les opportunités de
placement dans les activités souvent
mal prises en charge par les annexes
des agences officielles. Dans le site
emploinet, la page d'accueil offre même
en faveur de Tamazight, ayant
investie la cours de la maison
de la culture dès la première
heure de la journée, ont tenu à
marcher tout court, " sans tenir
compte de la partie qui a appelé
à cette marche, mais s'simplement pour la porté de cette journée dans la mémoire collective
des gens de la Kabylie et par
respect aux militants de cette
cause et à leur combat qui heureusement n'est pas du tout
vain ",à paraphraser un vieux
que l'âge n'a pas empêché de
M. Mohamed Sbaa, a été
désigné jeudi par le Conseil
d'administration d'Algérie
Télécom (AT) comme
Président-Directeur Général de
l'entreprise par intérim en remplacement d'Azouaou Mehmel,
a indiqué le ministère de la
Poste et des Technologies de
l'information et de la communication (MPTIC) dans un communiqué. La décision de "mettre un terme" au mandat de M.
Mehmel a été prise pour "insuffler une nouvelle dynamique
managériale au groupe", a pré-
5
venir de Sidi Aiche pour prendre
part
à
cette
marche.
Association, maisons de culture
et jeunes , écoles ont aussi tenu
à marquer cette date par l'organisation de divers activités ,
l'instar de la maison de jeune de
la commune d'Ighil Ali qui a
concocté un riche programme
en collaboration avec certaines
associations de la vallée de la
Soummam, telles l'association
culturelle " Taos et Jean
Amrouche ", " Ifri "et l'association " Horizon " de la région
cisé la même source. M. Sbaa,
ingénieur en télécommunications de formation, est "issu du
même groupe et a eu à occuper plusieurs responsabilités
dont la fonction de chef de la
Division des Opérations et du
Développement des Réseaux",
a-t-on ajouté. M. Mehmel avait
été désigné à cette fonction en
mars 2012. Créée le 5 août
2000, à la faveur de la loi portant restructuration du secteur
des Postes et
Télécommunications, séparant
notamment les activités posta-
d'Ighzer Amoukrane , à travers
plusieurs conférences et représentations théâtrales portant
sur le printemps berbère. La
région côtière de la wilaya s'est
également mise de la partie
avec l'organisation par la municipalité d'un semi-marathon
durant la matinée d'hier où des
dizaines de personnes de différant âges ont participé avec
plaisir à cette événement sportif
d'autant plus qu'il intervient en
cette data historique pour la
région de la Kabylie.
M.H.
les de celles des télécommunications, AT n'est entrée en activité que le 1er janvier 2003.
Leader sur le marché algérien
des télécommunications, l'activité majeure de l'entreprise est
de fournir des services du téléphone et de l'internet par
ADSL. Selon un bilan établi en
2015 par l'Autorité de régulation de la poste et télécommunications (ARPT), le nombre
d'abonnés d'AT pour le téléphone fixe a atteint 3,267 millions et 1,838 million pour l'internet ADSL.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Petit écran
Lamamra devant l'ONU
e ministre d'Etat, ministre des
Affaires Etrangères et de la coopération internationale a plaidé
jeudi à New York pour un partenariat
mondial équilibré qui doit être orienté au
bénéfice des pays en développement.
"L'Algérie s'est réjouie de voir l'agenda
2030 sur les ODD relancer le débat sur
la mise en place d'un partenariat mondial revitalisé pour le développement" ,a
déclaré le ministre au cours d'un débat
de haut niveau de l'Assemblée générale
de l'ONU sur la réalisation des objectifs
de développement durable (ODD) Il a
soutenu que cet objectif ambitieux "se
doit d être équilibré et orienté au bénéfice des pays en développement". En
expliquant la vision de l'Algérie de ce
partenariat projeté, le ministre a indiqué
qu'il ne pouvait se concevoir "qu'a travers une reforme de la gouvernance
économique mondiale pour permettre
aux pays en développement de participer au processus de prise de décision et
de créer les conditions qui favorisent le
droit au développement". Bien qu'il s'inscrive dans le prolongement des OMD
(les objectifs du millénaire pour le développement), le programme des ODD est
un plan d'action ambitieux qui vise à
transformer le monde à l'horizon 2030,
a-t- il relevé. Ce programme a le mérite
d'avoir réussi à mobiliser la communauté
internationale autour de la problématique de la lutte contre la pauvreté, a
enchaîné le ministre, en soulignant la
participation active et créative " de
l'Algérie dans le processus d'élaboration
de cet agenda . M. Lamamra a ajouté
que l'Algérie compte persévérer dans
son action pour la réalisation des 17
ODD comme cela a été le cas pour les
OMD dans lesquels elle a réalisé des
avancées remarquables reflétées par
l'atteinte quasi-totale de tous ces objectifs. "Ces objectifs sont devenus au fil du
temps un cadre directeur du développe-
L
darité et d'entraide se doit de primer à
l'échelle régionale et internationale pour
que l'ambition de transformer positivement le monde soit a notre portée à l'horizon 2030", a souligné M. Lamamra.
ment national qui est tendu vers la réalisation du programme du président de la
République, M. Abdelaziz Bouteflika", at-il souligné Au titre de son action à l'international, l'Algérie compte poursuivre
ses efforts de solidarité aussi bien dans
le cadre du Nepad qu'au titre de sa politique de coopération sud-sud. Dans
cette perspective, l'Algérie continuera à
apporter son aide et assistance aux
pays pauvres et aux pays les moins
avancés, notamment les pays africains
où les dangers de la faim, de la sécheresse et de la malnutrition continuent de
peser sur la vie des populations, a-t-il dit.
Le ministre a lancé un appel aux pays
développés pour honorer leurs engagements internationaux en matière d'aide
publique au développement afin de permettre aux pays nécessiteux, ne disposant pas de financement nécessaires,
de parvenir à réaliser les objectifs du
développement durable. "L'esprit de soli-
La médiation a contribué à la
prévention des conflits en
Afrique
Par ailleurs, et s'agissant de la question
de la médiation. Le ministre d'Etat,
ministre des Affaires étrangères et de la
Coopération internationale, Ramtane
Lamamra, a indiqué que la médiation a
contribué à la prévention des conflits en
Afrique et à la consolidation de l'architecture de paix dans le continent.
S'exprimant au cours d'une table ronde
sur la paix et la sécurité en Afrique, organisée à l'occasion de la tenue d'un forum
de haut niveau sur le continent, M.
Lamamra a souligné que le panel des
sages de l'Union africaine a réussi à
contenir des situations de crise qui
allaient se transformer en conflits
ouverts. La médiation comme action préventive et instrument traditionnel de gestion des conflits en Afrique tend à se
développer dans tout le continent grâce
au réseau des sages que l'UA a lancé, at-il ajouté au cours de ce Forum organisé
par la Suède et le Bureau du conseiller
spécial pour l'Afrique au niveau des
Nations Unies. "L'Afrique est un continent qui bouge et qui assume ses responsabilités", a indiqué le ministre qui a
relevé toutefois la nécessite de faire une
évaluation des actions de prévention
des conflits du continent. Certains instruments de l'architecture de la paix et de la
sécurité doivent être perfectionnés,
selon lui. Dans son intervention au cours
de cette table ronde, le ministre est
revenu sur le soutien apporté par l'ONU
à l'architecture de paix en Afrique qui a
bénéficié du financement des Nations
Unies. Deux tiers des budgets alloués
par l'ONU aux opérations de maintien de
la paix sont destinés à l'Afrique, a noté le
ministre qui a tenu à préciser que ces
financements ne signifient pas que
l'Afrique n'avait pas pris en charge ses
impératifs de sécurité. L'ONU a également aidé l'Afrique à former les effectifs
chargés de la conduite des opérations
politico-militaires très complexes dans
les cas des conflits ouverts. Résumant
les actions de l'Union Africaine en
matière de paix, M. Lamamra a indiqué
que l'objectif était de parvenir à faire
taire les armes d'ici a 2020 conformément à la déclaration solennelle des
chefs d'Etats africains lors du cinquantenaire de la création de l'Union Africaine.
"Les efforts entrepris pour le sud de soudan et la région des grands lacs permettent La médiation a contribué à la prévention des conflits en Afrique
(Lamamra) d'indiquer que les résultats
sont possibles", a-t-il conclu.
En visite de travail à Tripoli
Messahel réitère le soutien de l'Algérie à la Libye
D.A et APS
e ministre des Affaires
maghrébines, de l'Union
africaine et de la Ligue des
Etats arabes, Abdelkader
Messahel, a réitéré à Tripoli le
soutien de l'Algérie à la Libye
dans tous les domaines. M.
Messahel a renouvelé lors
d'une audience que lui a accordée, mercredi, M. Faiz Serradj,
président du Conseil présidentiel, Premier ministre du
Gouvernement d'Entente nationale et des autres membres du
Conseil présidentiel, le soutien
de l'Algérie en cette phase
décisive traversée par la Libye,
pays frère et voisin, et sa disponibilité constante à renforcer
une coopération accrue dans
les tous les domaines, notamment à travers le développement des zones frontalières, de
la formation et de l'expertise. A
ce titre, il a été convenu de
réactiver et d'actualiser les instruments de coopération existants entre les deux pays. De
son côté, M. Serradj a remercié vivement le président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika, pour le soutien fort
que l'Algérie accorde, depuis le
début de la crise, au processus
politique conduit par les
Nations Unies et au Conseil
L
présidentiel ainsi qu'aux efforts
qu'elle n'a cessé d'entreprendre pour le recouvrement de la
paix, de la sécurité et de la stabilité en Libye.M. Serradj s'est
félicité que M. Messahel soit le
premier ministre arabe, africain
et de la région à se rendre à
Tripoli depuis le retour et l'installation du Conseil présidentiel
à Tripoli.Il a fait état des mesures prises pour le rétablissement de l'autorité de l'Etat pour
asseoir définitivement la paix,
la sécurité et la stabilité dans
ce pays frère, ainsi que celles
destinées à la population pour
mettre fin à ses souffrances.Il a
dit compter sur l'Algérie pour
accompagner les nouvelles
autorités face aux défis institutionnels, politiques, sécuritaires
et de lutte contre le terrorisme
auxquels son pays fait face. Au
cours d'une conférence de
presse tenue à l'issue de cette
audience et animée conjointement avec M. Ahmed Maitig,
Premier vice-président du
Conseil présidentiel, le soutien
de l'Algérie au processus politique en cours en Libye et renforcement de la coopération
bilatérale ont été rappelés. M.
Maitig a insisté sur l'importance
de cette visite qui est la 1ère à
Tripoli d'un ministre arabe, africain et des pays voisins et
4
qu'elle vienne s'ajouter à toutes les initiatives prises par
l'Algérie pour favoriser le règlement définitif du conflit en
Libye et dans le rapprochement des positions entre les
parties concernées. Il a souligné qu'Alger avait abrité plusieurs rounds de discussions
et négociations sous l'égide
des Nations Unies, d'acteurs
politiques et d'activistes qui ont
permis de rapprocher les positions et d'avoir contribué de
manière décisive à la conclusion de l'accord politique
libyen.Il a confirmé que son
pays s'oppose à toute intervention étrangère en Libye et indiqué que les nouvelles autorités
s'attelaient à obtenir l'adhésion
de toutes les parties libyennes
pour sortir de la crise.Il a
renouvelé le souhait de son
pays de bénéficier de l'expérience algérienne en matière
de concorde et de réconciliation nationale. Par la même
occasion, M. Messahel a rappelé que l'Algérie a toujours
plaidé pour la préservation de
la a souveraineté, de l'intégrité
territoriale de la Libye et de
l'unité de son peuple et a
constamment favorisé la solution politique à travers le dialogue entre toutes les parties
libyennes et au rapprochement
des positions pour mettre fin
au conflit fratricide.Il a également réaffirmé la position doctrinale de l'Algérie qui refuse
de s'ingérer dans les affaires
des autres pays, comme elle
n'accepte pas que d'autres parties s'ingèrent dans ses affaires intérieures.Dans le
domaine de la coopération, M.
Messahel a précisé qu'une rencontre interviendra prochainement pour examiner le développement des régions frontalières et l'identification d'actions
concrètes destinées à devenir
des passerelles d'amitié entre
les deux peuples frères et des
murailles pour faire face à
toute incursion et velléité criminelle et terroriste. Il a annoncé
la prochaine réouverture de
l'ambassade et du consulat
général d'Algérie dans ce pays.
Au cours de cette visite, M.
Messahel, accompagné des
membres du Conseil présidentiel, a visité le siège de l'ambassade d'Algérie.Il s'est rendu
à Maidan El Djazair et a rencontré les élus municipaux au
siège de la municipalité de
Tripoli qui a abrité l'acte de fondation de l'Etat libyen en
1951.Il est allé également à la
rencontre de citoyens libyens
dans différents lieux de la capitale.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Pour un partenariat mondial équilibré
D.Aet APS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : The Voice, la
plus belle voix
23:20 : The Voice
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Les années
bonheur
23:15 : On n'est pas
couché
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
The Voice, la plus belle voix
Ce soir, pour la seconde soirée d'épreuve ultime, ce
sont les poulains de Mika et de Garou qui se retrouvent
en compétition. Comme le veut le jeu, ils s'affrontent
trois par trois, sur la chanson de leur choix. Avant
d'être appelés sur scène, ils ne savent pas à qui ils
seront confrontés : un stress supplémentaire. L'équipe
de Zazie est au complet : Léna Woods, Sol, Clément
Verzi et Philippine, que la star a repêchée après son
élimination face à Amadine Rapin, de l'équipe de
Florent Pagny. Celui-ci doit encore faire valoir son vol
de talent, puisqu'il n'a pour l'instant que trois
chanteurs dans sa «team» (Amandine Rapin, Lucyl
Cruz et Slimane Nebchi).
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Hawaii 5-0
21:45 :Hawaii 5-0
22:40 :Hawaii 5-0
23:30 :Hawaii 5-0
21
Les années bonheur
L'animateur, entouré de Fabien Lecœuvre, Elodie
Gossuin, Gérald Dahan et Julien Courbet, reçoit de
nombreux artistes, chanteurs, imitateurs et humoristes
pour une soirée pleine de surprises et de peps : DJ Mam’s,
Enrico Macias, O-Zone, Vianney (élu meilleur artiste
masculin de l'année aux Victoires de la musique), Chico &
the Gypsies, Marijosé Alie et ses filles Fred et Sohée. Mais
aussi Julie Zenatti, Alain Chamfort, Yuri Buenaventura,
Tony Carreira, Ridsa, Nathalie Cardone, Martin Circus,
la troupe des « Trois Mousquetaires », Matt Bianco,
Lucenzo, Frank Michael, Double, Serge Llado, Yann Stotz
et Cécile Giroud. La promesse d'une soirée sans temps
mort, qui ravira les amateurs de cabaret.
Sur M6 - 20h55
Hawaii 5-0
McGarrett et son équipe enquêtent sur le meurtre du
frère de Luke Nakano, un champion de boxe hawaïen.
Celui-ci s'apprête à affronter un combattant invaincu
de renommée internationale, Devon Hayes. Le défunt a
été tabassé à mort à proximité de sa boutique de surf.
D'après les premiers éléments qu'il a récoltés, Chin
pense qu'il s'agit d'un règlement de comptes.
Parallèlement, Kono se prépare à vivre une épreuve
personnelle douloureuse.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Question à deux
sous, et à
dessous
Par Mohamed Abdoun
C
omme je le disais, et le craignais
dans une précédente édition, le
MAK n'en finit plus de prendre de
l'ampleur dans certaines régions du pays.
Mouvement autonomiste, situé aux antipodes du patriotisme et du nationalisme dont
a toujours fait montre la Kabylie, sa montée en puissance a de quoi inquiéter et
étonner en même temps. S'il est vrai que
cette poussée de fièvre, que j'espère passagère, est en grande partie motivée par la
chute et perte de crédibilité des deux partis
politiques qui ont de tout temps représenté
cette région (le FFS et le RCD en l'occurrence), il n'en demeure pas moins que le
pouvoir, dans son acceptation la plus large,
en assume une très large de responsabilité.
Explications. Lors du déclenchement du
printemps noir, suite au décès tragique du
jeune Guermah Massinissa, précédé la
veille par l'agression par arme à feu de la
part du garde-corps de Saïd Sadi d'un militant du MCB-commission en pleine
enceinte universitaire de Tizi-Ouzou, un
raz-de-marée
avait vu le jour,
qui avait tout
emporté sur son
" Le dialogue qui
passage, à comen avait résulté,
mencer par les
mené
du côté du
partis politipouvoir par
ques traditionnels. Le mouAhmed Ouyahia,
vement
des
était censé
aârouchs, avec
aboutir
sur la
sa présidence
mise
en
tournante (qui,
en fait, n'a
application de la
jamais changé
plate-forme d'Elde main), avait
réussi
la Kseur, explicitée à
Larbaâ Nath
gageure
de
mobiliser un
Irathen, n'a en
bon million de
fait jamais été
personnes, et
suivi
de les faire
d'application
sur
marcher jusqu'à
Alger. Le dialo- le terrain ".Parisgue qui en avait
Rabat ".
résulté, mené
du côté du pouvoir par Ahmed
Ouyahia, était censé aboutir sur la mise en
application de la plate-forme d'El-Kseur,
explicitée à Larbaâ Nath Irathen, n'a en fait
jamais été suivi d'application sur le terrain.
A peine a-t-on décidé que Tamazight
deviendrait langue nationale, alors que le
rapport (particulièrement accablant) de Me
Mohand Issaâd, sur ces tragiques évènements, n'a pas non plus été pris en ligne de
compte, notamment à travers ces recommandations, comme me l'avait dit cet avocat me recevant en ses bureaux il y a de
cela plusieurs années déjà. Il faut ajouter à
cela une " promotion sociale " plus que
douteuse pour une bonne partie des dirigeants des aârouchs pour comprendre tout
le dépit qui a fini par gagner cette région
frondeuse, toujours à l'avant-garde des
sacrifices, des combats libérateurs et
démocratiques. Le MAK, pour elle, me
parait être une sorte de " pis-aller ", en
attendant que la barre soit redressée, et que
les véritables revendications de cette
région, qui ne diffèrent en rien de celle du
reste du pays, soient enfin correctement
prises en charge. La préservation de la souveraineté et de l'unité nationales passe
aussi par là. M'est avis que ce n'est franchement pas cher la payer…
M. A.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
Gaïd Salah inspecte la frégate "Erradii"
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Un fleuron de la marine
nationale
Le Général de Corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de
l'Armée nationale populaire a inspecté jeudi la frégate "Erradii", numéro de bord 910, indique le ministère de la
Défense nationale (MDN) dans un communiqué.
e Général de Corps d'armée a procédé, au siège
du Commandement des
Forces navales à l'Amirauté, accompagné du Général-major Mohamed
Larbi Haouli, Commandant des Forces
navales, à l'inauguration et à l'inspection de ce navire de guerre qui dispose
des technologies les plus modernes et
de haute précision dans le domaine
militaire naval, capable d'intervenir
dans un large champs d'action pour
l'exécution de différentes missions",
précise la même source. Ce navire
vient renforcer, selon le MDN, "nos
Forces navales dans le cadre du plan
de développement visant à moderniser notre flotte navale, rehaussant
ainsi les capacités de défense et développant et renforçant le corps de
bataille de l'Armée nationale populaire". Le Chef d'état-major a visité, à
l'occasion, les différents compartiments de la frégate, où il a reçu d'amples explications sur ses composants,
ses spécificités et son armement, dont
deux hélicoptères assignés à différentes missions de combat et de sauvetage, ajoute le communiqué. Dans une
allocution de bienvenue prononcée à
l'occasion, le Commandant des
Forces navales a mis l'accent sur
l'"importance que revêt cette acquisition dans l'optimisation des capacités
et de l'opérabilité de nos forces navales". Le Vice-ministre de la Défense
nationale, s'est adressé, par la suite, à
l'équipage du navire, "les félicitant de
cette importante acquisition et rappelant les efforts consentis pour développer et moderniser nos Forces navales,
conformément aux orientations de son
Excellence, Monsieur le Président de
la République, Chef Suprême des
Forces Armées, Ministre de la Défense
Nationale". Cette réalisation "est un
autre acquis de qualité exigé par la
stratégie adoptée par le Haut
Commandement de l'ANP, visant à
bien conjuguer acquisition de matériel
moderne et formation et préparation
"L
Un bus caillassé
à Ghardaïa
Treize
personnes
blessées
d'une ressource humaine qualifiée, à
même de maîtriser la technologie de
pointe et d'exploiter parfaitement le
matériel et les équipements de la meilleure manière requise". Dans ce
contexte précisément, "nous avons
œuvré durant la dernière décennie, at-il ajouté, à la modernisation des
Forces navales et à la consolidation
de leurs capacités et de leur préparation au combat, permettant ainsi à
l'ANP, sous le commandement de son
Excellence, le Président de la
République, Chef Suprême des
Forces Armées, Ministre de la Défense
Nationale, de s'identifier au progrès
accéléré en termes d'acquisition des
facteurs de force et de réussite". Le
Général de Corps d'Armée n'a pas
manqué de rappeler que l'"acquisition
des facteurs de force et de réussite
repose impérativement sur le haut
niveau de conscience des lourdes responsabilités indispensables pour l'accomplissement de nos missions
constitutionnelles". "Nous sommes
Un abri et un atelier de confection
d'explosifs détruits
Un abri pour terroristes et un atelier de confection d'explosifs ont été
découverts et détruits mercredi à
Bouira et Skikda par les forces de
l'Armée nationale populaire (ANP),
indique jeudi un communiqué du
ministre de la Défense nationale
(MDN). "Dans le cadre de la lutte
antiterroriste, des détachements de
l'Armée nationale populaire ont
découvert et détruit, le 20 avril 2016,
un abri pour terroristes, un atelier de
confection d'explosifs, 6 canons, 6
mines, 7 bombes de confection artisanale, 15 détonateurs, une quantité
d'explosifs et des moyens de détonation à Bouira /1e Région militaire et
Skikda /5e RM", précise la même
source. D'autre part, et "dans le cadre
de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie
nationale ont intercepté à AinTémouchent /2e RM, 3 narcotrafiquants et 6 quintaux de kif traité,
chargés à bord d'un camion", ajoute
le communiqué. "A Ouargla et ElOued / 4e RM, des détachements
combinés ont appréhendé un contrebandier et 10 immigrants clandestins
de nationalité marocaine et saisi un
camion chargé de 25 quintaux de
tabac". "A In Guezzam / 6e RM et Ain
Témouchent, d'autres détachements
combinés ont arrêté 20 immigrants
clandestins de différentes nationales
africaines", conclut le communiqué.
casseurs inconnus ont pris la fuite.
Aussitôt informés, les forces de sécurité
ont été déployés dans le quartier de
Tighouza dans la palmeraie de Ghardaia
pour retrouver les assaillants, a-t-on
constaté sur place. Une délégation des
autorités locales conduite par le wali de
Ghardaia s'est rendue aux chevets des
blessées à la polyclinique de Daya Ben
Dahoua ou des centaines de personnes
outrées par cet acte se sont amassés
dans le calme devant cette structure hospitalière.
" Une enveloppe annuelle de
200 milliards de dinars
serait nécessaire pour
entretenir le réseau routier
national selon les normes
internationales ", Mohamed
Mahiddine, directeur général
des routes auprès du
ministère des Travaux
publics.
La SNTF se modernise
- Le secrétaire général de l'Union générale
des travailleurs algériens (UGTA),
Abdelmadjid Sidi Said, a été distingué ce
jeudi à Alger par le ministre du Travail,
de l'Emploi et de la Sécurité sociale,
Mohamed El Ghazi en reconnaissance, je
cite, " de ses efforts visant à développer le
mouvement syndical ".
- Je suppose que je dois prendre au
sérieux ce que tu me dis, là…
- Jamais, non jamais, je n'ai été aussi
sérieux de toute ma vie.
- Un peu comme l'est devenu l'UGTA
depuis que son syndicalisme, loin de tout
radicalisme, se fait surtout dans les résidences de luxe de Club des Pins et les voitures haut de gamme conduite en trombe
et protégée par une armée de policiers
d'élite.
- Tu sais, faut vouloir à Sidi Saïd.
- A h bon ! Et pourquoi donc ?
- Si ça avait pas été lui, il y aurait eu un
autre, car la nature a horreur du vide.
- Je vois.
- Tu vois quoi ? Ou qui ?
- De nos jours, on a le syndicat qu'on peut,
pas celui qu'on veut…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
Une seule adresse
e premier lot
d
e
rames (10) sur
une trentaine de
rames modernes
destinées
au
transport
de
marchandises
sera réceptionné
à partir du mois
de
mai,
a
annoncé jeudi à Alger, le directeur général de la
Société nationale de transport ferroviaire
(SNTF), Yacine Djaballah. Les "nouvelles rames
qui répondent aux standards internationaux en
matière de transport des marchandises sont à
même de hisser l'activité terrestre de la SNTF de
2 à 17% à l'horizon 2020", a précisé M.
Djaballah lors d'une visite de terrain effectuée
par une délégation parlementaire (membres de
la commission des transports et des télécommunications de l'APN) au niveau des entreprises
relevant du secteur des Transports. "127 milliards DA ont été alloués pour le remplacement
des anciens équipements qui remontent aux
années 70 par d'autres plus modernes répondant
aux standards internationaux", a fait savoir le
même responsable. M. Djaballah a, par ailleurs
annoncé, la réhabilitation de 12 anciennes rames
à Constantine qui seront aménagées par de nouveaux équipements en plus de 202 wagons de
trains qui seront rénovés au niveau des ateliers
de Sidi Bel Abbès.
L
De l'argent à ramasser à la
pelle… et c'est bien le cas de
le dire, puisqu'il s'agit de
travaux publics.
L'extension du métro
d'Alger se précise
es deux tronçons reliant la
Grande poste à la Place des
Martyrs et Haï el-Badr à Aïn Naadja
seront mis en service en octobre 2017,
a annoncé jeudi à Alger le président
directeur général de l'entreprise du
métro d'Alger (EMA), Omar Hadbi.
Après la mise en service de ces deux
extensions, le Métro d'Alger couvrira
une distance de 18 km, a précisé M.
Hadbi lors d'une visite de terrain effectuée par une délégation parlementaire
(membres de la commission des transports et des télécommunications de
l'APN) au niveau des entreprises relevant du secteur des Transports. La ligne
reliant la Grande poste à la Place des
Martyrs s'étend sur 1,6 km et comprend
deux stations (Ali Boumendjel et Place
des Martyrs) tandis que celle reliant
Haï el-Badr à Aïn Naadja, elle s'étend
sur 3,6 km et comprend 3 stations.
L
Le baromètre de Tribune des Lecteurs
Lutte contre le terrorisme à Bouira et Skikda
Treize passagers d'un bus assurant
la liaison Ghardaia/Daya Ben Dahoua ont
été blessés mercredi lorsqu'ils ont été
pris pour cible par divers projectiles et
cocktail Molotov lancés par des inconnus
au lieu dit Tighouza prés de Ghardaia, aon appris auprès d'une source hospitalière. L'un des projectiles en flamme a
traversé une vitre du bus qui a reçu plusieurs impacts, brûlant légèrement quelques passagers dont cinq de nationalité
subsaharienne et le bus a pris feu, a précisé la même source, ajoutant que les
2
persuadés au sein de l'ANP, digne
héritière de l'Armée de Libération
Nationale, que maîtriser les facteurs
de force et de réussite nécessite impérativement un haut niveau de
conscience des grandes responsabilités indispensables pour l'accomplissement de nos missions constitutionnelles", fait remarquer le Général de
Corps d'armée. "Ce sont des objectifs
qui exigent une persévérance dans
l'acquisition des connaissances scientifiques et techniques, permettant de
poursuivre le processus de modernisation et de professionnalisme,
entamé depuis plusieurs années, afin
d'atteindre le haut niveau de force et
de disponibilité souhaité", a-t-il précisé. Il a souligné en outre, que "la
concrétisation de ces objectifs nécessite également la stricte application
des directives et orientations, notamment celles relatives à la préparation
au combat des forces, sanctionnée à
l'issue de chaque année par l'exécution d'exercices d'évaluation de l'assimilation des cadres et des équipages
de leurs missions". A l'issue, le
Général de Corps d'armée a donné
des orientations au commandement et
à l'ensemble de l'équipage de la frégate, les incitant à veiller sur sa maintenance continue, conformément aux
normes prescrites, afin de préserver
sa disponibilité opérationnelle au plus
haut niveau. Gaïd Salah a écouté
ensuite les interventions de l'équipage
de la frégate qui ont exprimé leur fierté
d'opérer à bord de cette importante
acquisition des Forces navales et leur
immuable engagement à défendre la
souveraineté des eaux territoriales du
pays, conclut le communiqué.
R.N.
Vendredi 22 - Samedi 23 avril 2016
En hausse
En baisse
Ahmed Ouyahia,
secrétaire général
par intérim du RND
Azouaou Mehmel,
ancien PDG
d'Algérie Télécom
e congrès régional du centre, en se déroulant sans le
moindre accroc, a été le
test ultime pour Ouyahia face à
ses détracteurs. La direction du
RND lui est désormais offerte sur
un plateau d'argent…
homme vient de payer
au comptant sa mauvaise gestion de ce mastodonte qui n'arrive toujours pas
à sortir la tête de l'eau alors
que des moyens colossaux
sont mis à sa disposition.
L'
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME
UN RÉSEAU DE VOLEURS
DE VOITURES DÉMANTELÉ
Un réseau national de vol de véhicule léger et lourd a été démantelé à Tizi
Ouzou, a indiqué le lieutenant Zakaria Gacemi . Il est composé de sept éléments, dont l'âge varie entre 23 et 40 ans. Les vols suivis d'agressions ont été
commis dans plusieurs wilayas du pays dont Tizi Ouzou, Batna, Blida, Oran,
Setif et Boumerdes, précise la même source. Une enquête a été ouverte suite à
des plaintes déposées par les victimes. Les investigations de recherches lancés
par la police a permis l'arrestation de certains éléments du groupe en attendant
l'arrestation du reste. A l'issue de cette opération, les outils utilisés pour commettre les vols ont été saisis, ajoute la même source. Alors que l'opération est
toujours en cours. Présentés jeudi devant le parquet de Tizi Ouzou, les mis en
causes placée en détention provisoire en attendant leur jugement.
Roza Drik
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
04:49 12:49 16:30
19:22 20:43
L'ONU CRAINT JUSQU'À
500 MORTS
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2176 - VEND 22 - SAM 23 AVRIL 2016 - PRIX 15 DA.
OBAMA EN TOURNÉE DANS LE GOLFE
neuf mois de son départ de la
Maison-Blanche, le président
américain doit aussi s'employer à
rassurer ses alliés sunnites (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis,
Koweït, Oman, Qatar), échaudés par l'ouverture américaine vers l'Iran, leur grand
rival chiite, et par ses propos sur sa vision
de la région. Fort des progrès enregistrés
ces derniers mois contre Daech en Irak et
en Syrie, grâce à l'appui des raids aériens
menés par la coalition internationale dirigée par les États-Unis, Barack Obama
veut accélérer le rythme face à des djihadistes " sur la défensive ". Les États-Unis
viennent d'annoncer le déploiement de
près de 220 soldats supplémentaires et
d'hélicoptères d'attaque pour soutenir les
forces irakiennes, notamment dans la
reconquête de Mossoul, la deuxième ville
du pays, aux mains de Daech depuis juin
2014. Mais Washington veut aussi mettre
l'accent sur la nécessaire reconstruction
de villes reprises aux djihadistes, mais
ravagées par les combats, à l'image de
À
Ramadi, à l'ouest de Bagdad. Mercredi, le
secrétaire américain à la Défense Ashton
Carter a appelé les riches monarchies
pétrolières au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à s'impliquer
davantage en Irak, pas seulement militairement comme l'ont fait Riyad et Abu
Dhabi, mais aussi " politiquement et économiquement ". Le " soutien sunnite " à la
reconstruction sera " crucial " pour assurer une victoire définitive contre les djihadistes, a souligné Ashton Carter, également présent à Riyad. Les États-Unis
comptent aussi sur leurs alliés du Golfe
dans la résolution des conflits qui déchi-
rent la région. Selon Rob Malley, conseiller du président américain, la recherche
d'une solution diplomatique est urgente
pour des raisons humanitaires en Syrie et
au Yémen en particulier, mais aussi " pour
que les pays impliqués dans ces combats
soient capables, lorsqu'une solution politique aura été trouvée, de se concentrer
sur la lutte contre Daech et Al-Qaïda ".
Les avancées diplomatiques restent
néanmoins embryonnaires et extrêmement fragiles. Les principaux responsables de l'opposition syrienne ont commencé à quitter les négociations de
Genève, face à la poursuite des offensi-
NOUVEAU NAUFRAGE DE HARRAGE EN MÉDITERRANÉE
L'ONU CRAINT JUSQU'À 500 MORTS
du second bateau, dont on ne sait pas
d'où il était parti, et ceux qui ont réussi à
nager jusqu'au plus petit bateau après le
naufrage. Il s'agit de 37 hommes, trois
femmes et un petit garçon de 3 ans
voyageant avec sa famille. Selon le
HCR, 23 venaient de Somalie, 11
d'Éthiopie, 6 d'Égypte et 1 du Soudan. Ils
ont dérivé en mer "pendant peut-être
trois jours" avant d'être repérés et secourus samedi par un navire marchand qui
les a débarqués dimanche à Kalamata,
dans la presqu'île du Péloponnèse. "Les
témoignages concordent", a assuré une
porte-parole du HCR en Grèce, expliquant qu'un agent de l'organisation avait
pu s'entretenir avec les survivants, avec
l'aide d'un interprète. "Certains disent
avoir perdu des proches", a-t-elle ajouté.
Selon une responsable de l'Organisation
internationale pour les migrations (OIM)
à Athènes, ils ont reçu un permis de
séjour de 1 à 6 mois en fonction de leur
nationalité.
de contrôle des frontières Frontex, opération navale anti-passeurs Sophia, opération Mare Sicuro de la marine italienne,
mais aussi les bateaux privés affrétés
par SOS Méditerranée ou d'autres ONG.
Mais cela ne suffit pas toujours: en août,
un bateau de pêche surchargé a chaviré
sous l'effet d'un mouvement de foule à
l'arrivée de secouristes irlandais, qui
avaient sauvé 360 personnes mais ont
vu plus de 225 autres se noyer. Dans un
communiqué, le HCR a réclamé une
nouvelle fois "l'augmentation de voies
régulières pour admettre les réfugiés et
les demandeurs d'asile en Europe" afin
de faire baisser la demande pour "les
dangereuses traversées clandestines".
Quotidien national d’information
ves du régime du président Bachar elAssad. Au Yémen, les rebelles chiites
houthis s'apprêtent finalement à se joindre aux pourparlers de paix qui doivent
débuter avec retard jeudi à Koweït, mais
des combats se poursuivent sur le terrain
et une solution politique semble lointaine.
Barack Obama, qui s'exprimera à l'issue
du sommet avec le CCG, devrait profiter
de l'occasion pour assurer ses interlocuteurs que les États-Unis ne baisseront pas
la garde face aux " activités déstabilisatrices " de l'Iran, qui soutient le régime
Assad en Syrie, le Hezbollah au Liban et
les rebelles houthis au Yémen. En mai
2015, en pleines négociations avec
Téhéran sur son programme nucléaire, le
président américain avait retrouvé les dirigeants du CCG à Camp David.
Réaffirmant " l'engagement inébranlable "
des États-Unis envers leurs partenaires
arabes, il avait souligné avec force que
l'objectif d'une coopération sur la sécurité
n'était pas de " perpétuer une confrontation sur le long terme avec l'Iran ou même
de marginaliser l'Iran ". Certaines monarchies du Golfe appellent de leurs voeux
un accord de défense mutuelle, à l'image
du traité de l'Otan. Si la Maison-Blanche a
exclu un tel projet, elle rappelle qu'elle a
accéléré depuis la coopération militaire
avec les pays du Golfe inquiets de la
menace iranienne. Washington a ainsi
donné son feu vert à " plus de 33 milliards
de dollars " de ventes d'équipements militaires aux pays du Golfe depuis un an,
selon Ashton Carter. Les patrouilles communes de navires de guerre se sont multipliées, comme les exercices militaires
conjoints. Et les deux parties travaillent sur
un projet de défense aérienne et antimissile commun pour les six pays du Golfe.
8ÈME ANNÉE - N° 2176 - VENDREDI 22 - SAMEDI 23 AVRIL 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ELLE LEUR OFFRE DES OPPORTUNITÉS
POUR TROUVER DE L'EMPLOI
GAÏD SALAH INSPECTE
LA FRÉGATE "ERRADII"
LA TOILE AU SECOURS
DES CHÔMEURS
UN FLEURON DE LA
MARINE NATIONALE
Page 5
Page 2
LE SÉNAT À PROPOS DE L'EXPLOITATION ÉHONTÉE
D'UNE PHOTO DU PRÉSIDENT BOUTEFLIKA :
"UN DÉRAPAGE GRAVE"
Après environ 11 jours de la publication d'une photo du Président Bouteflika par le Premier ministre français,
Manuel Valls, sur Twitter. Le Conseil de la nation a rendu public un communiqué de presse, en dénonçant un
dérapage flagrant dans le contexte d'une campagne visant l'Algérie et le peuple algérien à travers ses symboles.
LIRE EN PAGE 3
Médéa
NOUVELLE RÉPLIQUE
DE MAGNITUDE 3,9
Une réplique d'une magnitude de
3,9 sur l'échelle de Richter a été
enregistrée jeudi à 14h32 dans la
wilaya de Médéa, a indiqué le Centre
de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).
L'épicentre de cette secousse a été
localisé à 12 km au Sud-Est de
Tablat (wilaya de Médéa), a précisé
la même source.
Mieux vaut en rire
DÉJÀ 800 MORTS LE 18 AVRIL 2015
AU LARGE DE LA LIBYE
En septembre 2014, un autre drame
impliquant un transbordement en pleine
mer avait déjà fait jusqu'à 500 morts: les
migrants refusant de monter sur une
embarcation plus petite, les passeurs
avaient coulé leur bateau parti d'Égypte,
dont le monde n'avait connu le sort que
grâce à une dizaine de survivants exténués repêchés par hasard 36 à 48 heures plus tard. Ce nouveau drame vient
s'ajouter à une litanie déjà longue, au
premier anniversaire du pire naufrage,
qui avait fait jusqu'à 800 morts le 18 avril
au large de la Libye. Depuis, une véritable armada patrouille au large des côtes
libyennes: opération Triton de l'agence
POURSUIVANT SES VISITES
AUX ZAOUIAS DU PAYS
CHAKIB KHELIL
RÉAGIT AUX
PROVOCATIONS
FRANÇAISES
Page 3
PH. Hafida
es circonstances précises du drame
restent à cette heure encore indéterminées mais il pourrait s'agir de la pire
tragédie en Méditerranée depuis le début
de l'année. Des migrants secourus en
Méditerranée et débarqués à Kalamata
(Grèce) dimanche dernier racontent avoir
assisté à un naufrage ayant fait jusqu'à
500 morts, a annoncé ce mercredi 20
avril le Haut commissariat de l'ONU aux
réfugiés (HCR), ce qui relance les inquiétudes sur la reprise de cette voie migratoire, avec le retour d'un climat plus propice à la traversée. Des migrants arrivés
dimanche à Kalamata en Grèce, après
avoir été secourus la veille en haute mer,
ont raconté avoir assisté à ce naufrage,
a expliqué à l'AFP Carlotta Sami, porteparole pour l'Europe du Sud du HCR.
Alors que les départs deLibye, et dans
une moindre mesure d'Égypte, enregistrent depuis quelques semaines, comme
chaque année à cette saison, une forte
progression, ce drame fait redouter une
nouvelle année meurtrière en
Méditerranée, dont la traversée a déjà
coûté la vie à 761 personnes depuis janvier, selon l'ONU. Les 41 survivants de
Kalamata, dont plus de la moitié sont
Somaliens, ont pris la mer à une date
indéterminée près de Tobrouk, dans l'est
de la Libye, à bord d'un bateau de 30
mètres de long transportant entre 100 et
200 personnes. Après plusieurs heures
en mer, les passeurs ont essayé de les
transférer sur un bateau plus grand qui
transportait déjà "des centaines de personnes dans des conditions terribles de
surcharge", selon un communiqué du
HCR. "À un moment pendant le transfert,
le plus grand bateau a chaviré et coulé",
peut-on lire. Les 41 survivants sont ceux
qui n'étaient pas encore montés à bord
L
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Page 24
SOUS PRÉTEXTE D'INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE DAECH
Près d'un an après le sommet de
Camp David, le président des
États-Unis Barack Obama
retrouve jeudi à Riyad les
monarques du Golfe avec l'espoir
d'une implication plus forte de
leur part dans la lutte contre le
groupe djihadiste Daech.
NOUVEAU NAUFRAGE
DE HARRAGE EN MÉDITERRANÉE
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
7
Taille du fichier
1 782 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler