close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BMO 2016 Construction

IntégréTéléchargement
Enquête Besoins en main-d’œuvre 2016 - Normandie
Construction
Propension
à recruter :
12,4%
Nombre
de projets
de recrutement :
Dont projets
saisonniers :
Dont projets
difficiles :
2 690
15%
44%
Lillebonne
15,2%
Le
Tréport
(108 projets)
Proportion
Fécamp
13,7%
d’établissements (37 projets)
souhaitant
Le Havre20,7%
recruter
(204 projets)
Nord-Cotentin
9,5%
(82 projets)
DÉPARTEMENTS
PROPORTION DES
ÉTABLISSEMENTS
RECRUTEURS
Calvados
16,1%
Eure
10,1%
Manche
10,2%
Orne
14,3%
Normandie
12,4%
(356 projets)
(96 projets)
Falaise
15,0%
Vire
14,8%
Sud-Manche
11,0%
9,3%
(82 projets)
Lisieux
14,7%
(202 projets)
Flers
(58 projets)
(531
projets)
12,1%
(37 projets)
Elbeuf
4,0%
(16 projets)
Gisors 6,9%
(19
projets)
Vernon
4,0%
(28 projets)
Louviers
18,1%
(88 projets)
(40 projets)
Évreux
11,4%
(176 projets)
Argentan
7,3%
(11 projets)
7,6%
(130 projets)
Rouen
15,1%
Bernay
7,1%
(33 projets)
(24 projets)
6,8%
Seine-Maritime
(67 projets)
Caen
18,8%
Forges-les-Eaux
Pays de
Caux
Pont-Audemer
11,4% (58 projets)
Bayeux
8,8%
Saint-Lô-Coutances
10,0%
19,5%
Caux-Maritime
12,5% (117 projets) (34 projets)
Alençon
4,8%
(26 projets)
MortagneL’Aigle
7,4%
(30 projets)
Moins de 8%
De 8% à moins de 13%
De 13% à moins de 18%
18% ou plus
En 2016, parmi les 11 397 établissements normands de la construction,
12,4% ont l’intention de recruter au cours de l’année.
Cela représente 2 690 projets de recrutement, soit une baisse de 6,8% par rapport à 2015.
C’est dans le Calvados que la propension à recruter est la plus élevée et plus particulièrement
dans le bassin de Caen (18,8%).
Nombre de projets de recrutement
DÉPARTEMENTS
NOMBRE DE PROJETS
DE RECRUTEMENT DANS
LA CONSTRUCTION
PART DES PROJETS
DIFFICILES DANS
LA CONSTRUCTION
PART DES PROJETS
SAISONNIERS DANS
LA CONSTRUCTION
PART DES PROJETS
DE RECRUTEMENT DE
LA CONSTRUCTION DANS
L’ENSEMBLE DES SECTEURS
Calvados
682
54,9%
12,9%
3,9%
Eure
410
31,9%
15,6%
5,5%
Manche
308
61,1%
10,3%
3,3%
Orne
125
45,8%
20,1%
2,7%
Seine-Maritime
1 165
36,6%
17,3%
6,2%
Normandie
2 690
43,7%
15,3%
4,7%
La construction est le secteur le moins représenté en Normandie : il rassemble 5% des intentions d’embauche en 2016.
C’est dans la Seine-Maritime et l’Eure (6% chacun) que la part des projets en construction est la plus élevée. À l’inverse, ce secteur est peu
représenté parmi les besoins exprimés dans l’Orne (3%). Seuls 15% des projets sont à caractère saisonnier dans la construction (15%).
Cette proportion varie de 10% dans la Manche à 20% dans l’Orne.
1 177 projets de recrutement sont estimés difficiles à pourvoir dans ce secteur en 2016, soit 44% des projets.
Cette proportion progresse de 7 points par rapport à l’année dernière. En particulier, avec 61% de projets considérés comme difficiles,
les employeurs de la Manche expriment de fortes difficultés à recruter.
RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT
DANS LA CONSTRUCTION, PAR TAILLE D’ÉTABLISSEMENT
0 salarié
332
1 à 4 salarié(s)
900
5 à 9 salariés
319
10 à 19 salariés
432
20 à 49 salariés
309
50 à 99 salariés
184
100 à 199 salariés
186
200 salariés ou plus
28
2015
2016
Dans la construction, les grands établissements (200 salariés ou
plus) ne sont à l’origine que d’1% des intentions d’embauche. Leur
potentiel de recrutement diminue par rapport à 2015 (-20 projets).
En volume, les intentions d’embauche progressent le plus dans les
établissements de 100 à 199 salariés (+90 projets) et ceux de 1 à
4 salariés (+60 projets). Ils totalisent 40% des projets de ce secteur.
Les 10 premiers métiers dans le secteur de la construction
10 PREMIERS MÉTIERS
NOMBRE DE PROJETS
DE RECRUTEMENT DANS
LA CONSTRUCTION
PART DES PROJETS
DIFFICILES DANS
LA CONSTRUCTION
PART DES PROJETS
SAISONNIERS DANS
LA CONSTRUCTION
ÉVOLUTION
2016/2015
Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment
346
23,3%
40,9%
+20,0%
Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation
248
36,3%
16,9%
+55,2%
Électriciens du bâtiment
221
40,6%
3,1%
+69,3%
Couvreurs
189
47,3%
5,9%
-17,5%
Plombiers, chauffagistes
180
50,3%
9,2%
-3,7%
Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
157
27,4%
24,1%
-59,2%
Maçons
143
62,9%
14,5%
-53,5%
Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction
118
54,3%
3,9%
-35,2%
Ingénieurs du bâtiment et des travaux publics, chefs de chantier
et conducteurs de travaux (cadres)
111
24,8%
0,0%
NS
Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres)
104
66,8%
5,1%
+31,1%
2 690
43,7%
15,3%
-6,8%
Normandie
Méthodologie :
L’enquête Besoins en Main-d’œuvre (BMO) est réalisée depuis plusieurs années par Pôle emploi avec l’aide du Crédoc. Cette enquête mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année 2016, qu’il s’agisse de créations de postes ou de
remplacements. Ces projets concernent tous les types de recrutement, y compris les postes à temps partiel et le personnel saisonnier.
L’enquête BMO porte sur l’ensemble des employeurs, hors administrations de l’État (Ministères, Police, Justice…) et entreprises publiques
(Banque de France…). Pour la région Normandie, cela correspond à 107 100 établissements (extraits du répertoire SIRENE), dont 77 600 ont
été interrogés cette année. Près de 21 900 établissements ont répondu au questionnaire.
Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des employeurs de la région.
En savoir plus :
Retrouvez tous les résultats de l’enquête
BMO 2 016 de Pôle emploi sur :
www.pole-emploi.fr /region
Directrice de la publication : Martine Chong-Wa Numéric / Responsable de la rédaction : Frédérique Pellier
PÔLE EMPLOI NORMANDIE
Le Floral - CS 92 053
90, avenue de Caen
76040 Rouen Cedex1
www.pole-emploi.fr
Service Statistiques,
Études et Évaluation
stats.normandie@pole-emploi.fr
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
48
Taille du fichier
456 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler