close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de l`union locale CGT de Bordeaux Nord

IntégréTéléchargement
UNION LOCALE DES SYNDICATS de BX-NORD
Boite postale 40024
33028 Bordeaux cedex
Tél. 05.56.50.24.75 - Fax 05.56.43.26.66
Courriel cgtulbacalan@hotmail.fr
Bordeaux, le 23 Avril 2016
Les syndicats de l'Union Locale CGT Bordeaux- Nord apportent leur soutien sans faille et expriment toute leur
solidarité envers nos camarades de la CNT de Lille, dont le local a été saccagé mercredi 20 avril dernier par la
police.
Cette répression se fait dans la continuité des violences policières dénoncées depuis le début du mouvement
contre la loi El Khomri début mars.
La police, les CRS, la BAC prennent un malin plaisir à s’attaquer aux lycéen-ne-s, aux étudiant-e-s, aux migrante-s, aux précaires, aux chômeur-se-s, aux salarié-e-s, aux retraité-e-s, etc... de coups de matraques aux gazages
de lacrymo (y compris sur des enfants), en passant par les tirs de flash-balls !
Ce gouvernement, qui n'a de socialiste que le nom, a, depuis longtemps, choisi son camp, celui des exploiteurs.
Il ne fait que ramper devant le patronat et s'active à défaire un à un l'ensemble de nos conquis sociaux !
Afin de tenter de museler la contestation, il a trouvé un artifice pour l'aider dans cette tâche : l'état d'urgence,
lui permettant d’amplifier la répression sur les travailleurs, sur celles et ceux qui ne sont pas d'accord avec
cette politique liberticide et anti-sociale.
Ces méthodes nous rappellent des pages les plus sombres de notre histoire.
Nous ne nous laisserons pas intimider par les forces répressives de l'Etat et sommes déterminés à faire reculer
le gouvernement sur cette loi Travail, pour faire abroger toutes les lois anti-sociales votées depuis 2012 : CICE,
ANI, Lois Macron, Rebsamen, contre-réforme des retraites (avec l'allongement de la durée de cotisation),
retraites complémentaires, casse de l'assurance chômage, etc..., pour vivre dans un autre type de société que
ce capitalisme moisi.
La contre-attaque du monde du travail continuera les 28 avril prochain et 1er mai, journée de lutte
internationale des travailleurs (et non pas "fête du travail", chère à Pétain, mais aussi ses dignes descendants
Le pen et autres Sarkozy), jusqu'au retrait effectif du projet de loi.
Nous demandons la levée immédiate de l'état d'urgence et le retrait des forces répressives de l'Etat.
Nous demandons également l'arrêt des poursuites judiciaires contre les deux manifestants interpellés dans le
local de la CNT le 20 avril dernier, ainsi que contre tous les manifestants arrêtés depuis le début du mouvement
social.
Une attaque contre des camarades syndicalistes est une attaque contre tous les syndicalistes !
Solidarité avec la CNT Lille !
Salutations fraternelles et militantes
L'Union Locale CGT Bordeaux-Nord
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
113 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler