close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brice LEVERDEZ, Lucas CORVEE et d`autres bleus en 1/8èmes de

IntégréTéléchargement
BADMINTON
CHAMPIONNATS
d'EUROPE
2016
:
Brice
LEVERDEZ, Lucas CORVEE et
d'autres bleus en 1/8èmes de
finales
Brice (n° 44), la force tranquille…
Brice LEVERDEZ a parfaitement débuté sa compétition avec une
victoire tranquille face à GUNNARSSON (Islande).
Il a débarqué tout sourire sur le court avec les caméras de
l’Equipe 21 à ses trousses. Sur de sa force, Brice LEVERDEZ
(n°44) a parfaitement entamé ses Championnats d’Europe.
Libéré, il est venu en Vendée pour se faire plaisir et faire
plaisir. C’est chose faite pour les 16èmes de finale. Face à
l’Islandais GUNNARSSON (n°223), Brice a parfaitement déroulé.
Il s’impose facilement 21/7 21/12. Après quelques signatures
en bord de court, Brice nous a confié son sentiment sur la
compétition qui commence juste » J’aborde cette compétition
différemment. Je veux profiter. La salle est vraiment top.
J’aime beaucoup ces ambiances avec les tribunes moins
éclairées. «
Demain, il rencontrera Misha ZILBERMAN (Israel, n°62).
»
C’est un joueur rapide qui ne fait pas beaucoup de fautes. Il
va falloir que je contrôle le fond de court « . Le rendez-vous
est pris.
Serein comme Lucas Corvée !
Avec un bye pour le premier tour, le Champion de France 2016 a
profité de ce jour supplémentaire pour étudier le jeu de son
adversaire. Après un très bon échauffement, Lucas est arrivé
en jambes sur le court. Serein, il s’est très rapidement
libéré face au Russe plus crispé. Le deuxième set sera du même
acabit. Lucas déroule et prend ses marques pour demain.
» Je suis content de mon niveau de jeu. Le fait de rapidement
mener au score m’a totalement libéré « .
Demain, c’est l’Anglais Rajiv OUSEPH qui se dresse sur le
chemin de Lucas. Le Français pourra demander des conseils à
Brice LEVERDEZ qui l’avait battu à Kazan en demi-finale des
Europe par équipe masculine. » Je ne l’ai jamais joué. Il est
vice-champion d’Europe en titre mais je vais arriver avec le
même état d’esprit. Maintenant, c’est repos et préparation. »
Impossible n’est pas français !
Lucas Claerbout (n° 80) a fait trembler le Vendéspace et
Viktor Axelsen (n°5)
Hier Lucas avait réussi à se qualifier pour le 2nd tour et
affrontait ce matin le n°1 européen, Viktor Axelsen. Ce fut un
match intense pour le public et pour les joueurs. Lucas prend
l’avantage dès le début du match et mène 11/3 à la pause. La
salle est surprise par la tournure du match mais décide de ne
pas se laisser aller et encourage de toutes ces forces le
Français. Le set continu et Lucas mène 14/6. Le Danois fait
beaucoup de fautes mais reprend le contrôle et remonte. Le
score est de 20/17 pour Lucas. La tension est extrême et
Viktor égalise à 20/20. Lucas prend l’avantage et mène 21/20.
Le Danois change de tactique, fait durer l’échange et réussi à
avoir le Français et gagne le 1er set 23/21. Le deuxième set
commence et l’histoire se répète. Viktor fait des fautes suite
à l’agressivité que Lucas met dans son jeu. Le Danois remonte
et le Français mène 6/4. Axelsen se fait déborder et mettre
sous pression. Lucas est devant à la pause 11/5. A la reprise,
le vice-champion de France continue de creuser l’écart et mène
20/10. Tout le monde croit à un 3ème set mais le n°5 mondial
n’est pas de cet avis et commence à enchaîner les points pour
remonter à 20/16. Lucas reste concentré et réussi à marquer le
dernier point qui l’emmène au 3ème set. On sent que les 2
joueurs commencent à être fatigué et que ce dernier set se
jouera au mental. Le Danois le sait et débute donc son set en
faisant durer les échanges. Le Français répond mais n’arrive
pas à conclure. Axelsen mène 11 à 3 au changement de côté. Le
public encourage de plus en plus fort et espère une remontée
comme le Danois a fait lors du 1er set. Leur prière a été
entendue et Lucas attaque de plus en plus en forçant son
adversaire à faire de nouveau des fautes. Lucas remonte au
score mais c’est Viktor qui arrive le premier à 20 avec 3
volants de set. Le Français s’accroche et arrive à égaliser
20/20. Le Vendéspace est en feu et tous les cœurs battent la
chamade mais le Danois est plus fort mentalement et s’impose,
dans la douleur, en 65 minutes, 22/20 au troisième set.
L’exploit n’est pas passé loin pour Delphine Lansac (n°51)
Un gros défi pour la guerrière française mais pas impossible
tant on savait les faveurs de jouer à domicile. Sur le court,
les deux jeunes femmes livrèrent une bataille acharnée. Il
fallait bien serrer le poing à chaque point gagné pour
Delphine, soutenu par le staff dans un coin du court, et par
le nombre public venu l’encourager. Les sept points joués hier
paraissent anecdotiques pour Delphine à côté des 54 du premier
set. C’est au mental et au courage que Delphine va justement
le remporter en effaçant cinq volants de match à 19-20, 21-22,
22-23, 24-25 et 25-26. C’est finalement au bout de sa
troisième occasion que Delphine le conclut 28-26. Le mano à
mano continue dans le deuxième set. Delphine défend son bout
de terrain avec hargne comme elle sait le faire et le scénario
du premier set semble se répéter. Si seulement il avait la
même issue… Car si Delphine arrive à effacer trois volants de
set, elle craque sur le quatrième pour céder la deuxième
manche à la Danoise : 22-20. » J’ai loupé le coche dans ce
deuxième set
» dira-t-elle à la sortie du court.
Effectivement, Delphine est sortie de son match dans le
troisième set et sur un dernier volant envoyé dans le filet,
le perd 21-8. » Je n’ai pas réussi à me détendre et le fait
de perdre le deuxième set m’a mis un coup au moral « .
Delphine n’aura pas déméritée, loin de là, mais il est sûr
qu’elle reviendra avec encore plus d’envie au moment d’aller à
Rio.
Thomas Rouxel (n°70) à 3 points des 8èmes
Thomas Rouxel commençait la compétition aujourd’hui et ce
n’était pas simple. L’adversaire du jour était le Polonais
Adrian Dziolko contre qui Thomas n’a jamais perdu. Dans le
premier set, Thomas domine, place les volants et montre qu’il
est le maître sur le terrain. Il le gagne aisément 21/12. Le
Français continue dans sa lancée dans le deuxième set et
possède 3 points d’avance. Le Polonais montre qu’il ne veut
pas se laisser faire et muscle son jeu en attaquant de plus en
plus fort. Cette tactique fonctionne et il repasse devant à la
pause avec 2 points d’avance. Thomas fait appel au public pour
le soutenir et décide de faire » visiter » le terrain. Une
routine qui marche mais qui a ces failles. Adrian attaque tout
ce qui est à sa portée. Il remporte le 2ème set 21/17. Le
troisième set débute et le Polonais impose sa loi au Breton.
Thomas décide de passer à l’action et attaque tous les volants
possibles. Il recolle au score et n’a qu’un petit point de
retard à 18/17. Malgré la fièvre du public le Polonais gagne
le 3ème set 21/18.
Le double dames français commence bien !
Une paire Delrue/Parlermo qui marche bien en attendant deux
autres paires. Delphine Delrue et Léa Palermo ont été les
premières françaises à triompher en double sur le terrain
aujourd’hui (21-11, 21-7). Sereines, elles ont battu la paire
ukrainienne ZHARKA/VOYTSEKH, devant au classement. Pour ce
premier face à face entre les joueuses, les Championnes de
france en titre ont dominé leurs adversaires. Pas de réel
objectif était fixé pour ce match, à part le simple fait de
prendre du plaisir ensemble, ici en France. Nos françaises
restent concentrées pour la suite de la compétition en sachant
bien qu’il ne faut pas griller les étapes et que demain sera
une nouvelle bataille. On les retrouvera donc demain face à la
paire vainqueur du duel allemand/norvégien. Nous sommes
toujorus en attente des résultats des paires BATOMENE/LEFEL et
FONTAINE/TRAN.
Les paires de double hommes ont connu des fortunes diverses.
La paire LABAR/CAREME a gagné 21/19 21/19 contre les Anglais
BRIGGS/WOLFENDEN, tandis que la paire KERSAUDY/MITTELHEISSER a
perdu 18/21 12/21 contre les Allemands FUCHS/SCHOETTLER.
La sélection française
Simple Hommes : Brice LEVERDEZ, Thomas ROUXEL, Lucas CORVEE,
Lucas CLAERBOUT
Simple Dames : Delphine LANSAC, Yaelle HOYAUX
Double Hommes : Baptiste CAREME/Ronan
MITTELHEISSER/Bastian KERSAUDY
LABAR,
Gaëtan
Double Dames : Emilie LEFEL/Marie BATOMENE,
FONTAINE/Anne TRAN, Léa PALERMO/Delphine DELRUE
Audrey
Double
Audrey
mixte
:
Emilie
LEFEL/Ronan
LABAR,
FONTAINE/Gaetan MITTELHEISSER, Léa PALERMO/Bastian KERSAUDY
Les Championnats d’Europe en quelques chiffres…
1ers Championnats d’Europe en France
24ème édition des Championnats d’Europe
237 joueurs
40 nations représentées
65 officiels de terrains
6 jours de compétition
150 bénévoles
20 000 spectateurs attendus
25 heures de production TV (diffusion Equipe 21)
Crédit photo : BadmintonPhoto
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
684 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler