close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Championnat d`orthographe 2016 : dictée des 1/2 finale

IntégréTéléchargement
Centre Départemental Artistique pour l’Animation
et la Culture des Enfants
23e Championnat Régional d’Orthographe 2016
½ finale – samedi 23 avril 2016
Premier jour d’école
Je suis allé à l’école pour la première fois un matin de printemps, à la
rentrée de Pâques. Nous étions plusieurs à monter au village avec nos
mères. Il faisait beau temps, il y avait des pâquerettes au bord de la
route. Nous avions nos cartables neufs.
FIN DE LA DICTEE POUR LES CM1.
Nous avions aussi nos tabliers neufs qui se boutonnaient par derrière…C’était
l’aventure. Ça serre le ventre l’aventure ; alors soudain Fernand s’est senti
mal. Il a fallu s’arrêter à mi-côte pour l’attendre pendant qu’il se reposait
dans le pré avec sa mère. Celle-ci criait qu’on allait être tous en retard.
FIN DE LA DICTEE POUR LES CM2.
Dans la cour de la petite école, ce fut le remue-ménage habituel avec la
gêne, les présentations timides. Nous n’étions d’ailleurs que quatre ou cinq
nouveaux ; les autres étaient des grands et des grandes, j’en connaissais
plusieurs. Nous avions tous des sabots, des jambes nues.
FIN DE LA DICTEE POUR LES 6e.
Des têtes rondes, aux crânes plus ou moins rasés, des visages plus ou moins
ahuris…Mes copains. Au moment de se mettre en rang sous la cloche, un des
nouveaux s’est fait remarquer. Il était tout petit, vif, rieur, pas intimidé du
tout par sa première visite.
FIN DE LA DICTEE POUR LES 5e.
Nous étions tous rassemblés devant la classe, qu’il faisait encore le clown en
dehors de la file. Il trouvait cela cocasse de voir tout le monde agglutiné, il
n’avait pas saisi le sens du cérémonial. La demoiselle lui expliquait gentiment
qu’il devait se mettre sur le rang comme les autres, mais il se rebiffait.
FIN DE LA DICTEE POUR LES 4e.
C’était le fou rire général sur le rang, parce que voilà : il ne connaissait pas
un seul mot de français. Sa grande sœur tâchait de faire l’interprète. Elle
est allée le chercher, lui tirant le bras. Elle était rouge de honte dans son
tablier à carreaux, qu’il fasse cet esclandre. Elle l’avait pourtant prévenu
qu’il faudrait être sage, et tout ! Je regardais ce petit nouveau avec
étonnement.
FIN DE LA DICTEE POUR LES 3e.
Claude Duneton
Parler croquant
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
84 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler