close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Collecte de vélos usagés pour les pays du Sud

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
Collecte de vélos usagés pour les pays du Sud
Grand-Mère, le 28 avril 2016 – Vous avez un vélo qui dort dans le hangar, le sous-sol ou sur
le balcon? Voici l’occasion de le remettre sur la route… du Sud! Participez à la collecte de
vélos usagés organisée par l’école secondaire du Rocher et Cyclo Nord-Sud et posez un
geste de solidarité qui fera une réelle différence. Votre vélo pourrait encore servir à cinq à
dix personnes, durant 20 ans.
Le samedi 28 mai, de 10 h à 13 h
École secondaire du Rocher, 300, 7e Rue, Grand-Mère.
Contact : Marylie Tremblay: maryltrem@outlook.com
Les vélos, en bon état ou réparables, doivent avoir des roues de 20 pouces ou plus. Nous
recueillons également des outils de tous genres, des pièces et des accessoires de vélo, ainsi
que des machines à coudre portatives.
Une contribution de 15 $ ou plus par vélo sera demandée afin de couvrir une partie des frais
inhérents à leur transport vers le Sud. En échange, un reçu aux fins de l’impôt de la valeur
du vélo et de votre don en argent vous sera remis. Ce geste, écologique et solidaire, est
avantageux pour tous!
Cyclo Nord-Sud a pour mission de récupérer des vélos inutilisés au Nord et les expédier aux
communautés défavorisées du Sud afin qu’ils servent d’outils de développement. Depuis
15 ans, l’OBNL a procuré près de 55 000 vélos à des personnes dans le besoin, ce qui leur a
donné la mobilité nécessaire pour augmenter leur productivité personnelle et atteindre un
niveau de vie décent.
-30Source: Aurore Lehmann, coordonnatrice aux communications
Téléphone : 514 843-0077 | 1 888 843-0077 | communication@cyclonordsud.org
cyclonordsud.org• facebook.com/cyclonordsud
À Propos de Cyclo Nord-Sud
Chaque année, une soixantaine de collectes aux quatre coins du Québec permettent
d’amasser près de 4 000 vélos. En 15 ans, 55 000 vélos qui ont ainsi été récupérés et
envoyés dans 18 pays d’Afrique et d’Amérique latine, principalement dans les zones rurales
où les enjeux liés au transport sont plus importants.
La mobilité est un élément crucial pour les populations démunies. Écologique, performant,
peu coûteux et facile d’entretien, un vélo est un véhicule idéal au Sud pour aller au travail ou à
l’école, au marché vendre les produits de la ferme, pour avoir sa propre micro-entreprise
comme un service de bici-taxi ou de livraison de marchandises, pour se rendre à la clinique de
santé, etc. Il est utilisé par en moyenne cinq à dix personnes, c’est donc toute la communauté
qui en profite.
Donner un vélo est un geste solidaire, qui permet de transformer nos ressources inutilisées
au Nord en trésors inestimables pour les gens du Sud.
Selon une étude réalisée par Vélo Québec, il se vend plus de 550 000 vélos annuellement au
Québec, abandonnés en moyenne après 5,5 années pour des raisons de taille ou de style
alors qu’ils peuvent encore rouler. Cyclo Nord-Sud permet ainsi à des milliers de vélos d’être
détournés des sites d’enfouissement en leur donnant une deuxième vie au Sud, parfois
jusqu’à vingt ans.
Sans prétention, mais poursuivant de grands idéaux, Cyclo Nord-Sud promeut des valeurs de
justice sociale et de respect de l'environnement, un vélo à la fois. Son action concrète
donne des résultats tangibles, au Nord comme au Sud.
La force vive de Cyclo Nord-Sud, c’est plus de 1000 membres cotisants, 500 bénévoles et
3 500 donateurs de vélos annuellement.
L’organisme a été fondé par Claire Morissette, une figure de proue du mouvement
écologiste québécois. Elle a notamment promu le cyclisme comme moyen de transport urbain
pendant plus de 20 ans. Elle a également cofondé le service de partage de voiture
Communauto à Montréal. Sa dernière passion fut Cyclo Nord-Sud, qui fait encore aujourd'hui
la démonstration de ses idéaux écologiques et solidaires.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
119 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler