close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

10 - France Inter

IntégréTéléchargement
Baromètre politique
Avril 2016
Sondage réalisé par
pour
Publié le 26 avril 2016
Levée d’embargo le 26 avril – 05h00
Méthodologie
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet les 21 et 22 avril 2016
Echantillon de 994 personnes représentatif de la
population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la
méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification
par région et catégorie d’agglomération.
Précisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur.
Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part
et d’autre de la valeur observée.
La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé.
Si le pourcentage observé est de …
Taille de
l’Echantillon
5% ou
95%
10% ou
90%
20% ou
80%
30% ou
70%
40% ou
60%
50%
800
1,5
2,5
2,8
3,2
3,5
3,5
900
1,4
2,0
2,6
3,0
3,2
3,3
1 000
1,4
1,8
2,5
2,8
3,0
3,1
2 000
1,0
1,3
1,8
2,1
2,2
2,2
Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%.
Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
Synthèse détaillée des résultats
« Ça va mieux » selon François Hollande. A n’en pas douter, il n’est pas question de sa cote de popularité
Interrogés la semaine dernière à l’approche de l’intervention télévisée de François Hollande, les Français étaient très
clairs : ils n’attendaient plus rien de François Hollande et ne lui faisaient plus confiance.
Présentée comme « l’ émission de la dernière chance » par les journalistes, « Dialogues citoyens » n’a pas boosté la
cote de popularité de François Hollande. Le contraire eut été très étonnant puisqu’une émission n’a jamais eu un
impact direct sur une cote de popularité.
Toujours est-il qu’avec 17% de Français affirmant qu’il est « un bon Président de la République » contre 83% le jugeant
« mauvais », François Hollande égale le niveau d’impopularité record qu’il avait connu en novembre 2014. A un an de
la présidentielle, ses électeurs de 2012 sont désormais près de 6 sur 10 (59%) à estimer qu’il est un mauvais Président.
Manuel Valls demeure certes toujours plus populaire que François Hollande, mais le Premier Ministre atteint lui aussi
son record d’impopularité : 70% de Français estiment qu’il est un mauvais Premier ministre (vs 29% estimant qu’il est
un bon Premier ministre), il a ainsi perdu 14 points depuis novembre dernier.
Fâcheux pour le Premier ministre : pour la première fois, Manuel Valls est impopulaire auprès de son propre camp. En
effet, il perd 7 points de popularité ce mois-ci auprès des sympathisants de gauche qui sont désormais 54% à affirmer
qu’il n’est pas un bon Premier ministre.
La loi travail accélère la dégringolade du couple exécutif. Le Premier ministre a perdu 14 points de popularité et le
Président en a perdu 15 depuis novembre dernier.
Palmarès de l’adhésion et du rejet - Tout à la fois le plus apprécié et le moins rejeté, Nicolas Hulot détrône Juppé
Nicolas Hulot, resté jusqu’alors assez discret, apparaît de plus en plus présent dans l’espace médiatique et même si
« pour le moment » il dit ne pas souhaiter se présenter à la présidentielle, il n’a pas complètement écarté cette
hypothèse. C’est pour cette raison qu’Odoxa a décidé de le faire entrer dans sa listes des personnalités testées…. et
quelle entrée !
Synthèse détaillée des résultats
En effet il prend directement la tête de notre palmarès de l’adhésion. Avec 42%, N. Hulot devance A. Juppé (40%)
pourtant grand champion des sondages.
L’ex candidat malheureux à la primaire des Ecologistes fait également un score tout à fait remarquable auprès des
sympathisants de gauche qui le positionnent comme leur personnalité préférée avec 55% d’adhésion, ex-aequo
avec Martine Aubry qui gagne ce mois-ci 8 points.
Certes, l’écologie ne constitue pas une priorité pour les Français, mais nos concitoyens, en mal de leader, apprécient
sa personnalité. Par ailleurs, on le verra un peu plus loin, ils font -consciemment ou pas- son portrait robot lorsqu’ils
décrivent l’homme politique idéal.
Sur le podium, Alain Juppé (40%) perd deux points par rapport au mois dernier et Emmanuel Macron suit toujours
de très près avec 38% d’adhésion.
Après le lancement d’« En Marche » et ses prises de distance avec Hollande et Valls il perd trois points auprès des
sympathisants de gauche, mais bondit de 9 points auprès des sympathisants de droite hors FN. Il est désormais la 3e
personnalité préférée des sympathisants de droite hors FN à égalité avec Nicolas Sarkozy (59%) ! Il se place derrière
Alain Juppé (75%) et François Fillon (qui bondit de 13 points ce mois-ci auprès de cette catégorie avec 60%
d’adhésion). Bruno Le Maire n’est pas très loin avec 56%.
Que de mouvement chez les sympathisants de droite ces dernières semaines ! En vacances à Los-Angeles, Nicolas
Sarkozy progresse un peu (+3 points auprès des sympathisants), mais moins que ces principaux concurrents, ce qui
lui fait perdre du terrain.
Du côté des sympathisants FN, sans grande surprise les Le Pen Fille et petite-fille demeurent en 1ère et 2ème place
avec respectivement 93% et 84% d’adhésion, gagnant chacune 8 points par rapport au mois dernier.
Quelle personnalité politique les Français rejettent-ils le plus ? Les Le Pen conservent les 2 premières places avec
59% de rejet pour Marine Le Pen (+2 pts) et 56% pour Marion Maréchal-Le Pen (-1pt).
En queue de peloton, on retrouve Alain Juppé avec seulement 24% de Français le rejetant. Mais, à nouveau, Juppé
est détrôné par Hulot (21% de rejet) qui apparaît donc à la fois comme la personnalité la plus appréciée ET la moins
rejetée.
Synthèse détaillée des résultats
Le président idéal pour 2017 : un quinquagénaire n’ayant exercé aucune haute responsabilité politique
Nous sommes dans l’avant-campagne présidentielle et de nombreux candidats ou responsables politiques
revendiquent l’apanage du renouveau… Qu’en pensent les Français ? Quel serait pour eux le candidat idéal à la
présidentielle ?
La réponse à cette question prend la forme d’une pyramide (cf p16). Le profil le moins désirable est celui… d’un
ancien président de la République (7% seulement pensent que c’est le profil idéal), suivi de celui d’un ancien Premier
ministre (11%), puis celui d’un ancien ministre (24%), 57% privilégiant un profil vierge de toutes ces expériences (82%
chez les sympathisants du Front national… suivez leur regard !)
Cela nous donne un premier indice sur ce que les Français entendent par ce « renouveau de la classe politique » qu’ils
souhaitent tant. Pour nos concitoyens, il s’agit clairement moins d’une question d’âge de cette classe politique (31%)
que de l’arrivée de personnalités issues d’autres milieux que la politique, ils sont 47% à le penser.
Enfin, pour 21% le renouveau passe par l’arrivée de personnalités politiques n’ayant pas récemment exercé le pouvoir
qui permettra un renouvellement de la classe politique.
Evidemment, lorsqu’on leur demande quel est l’âge idéal pour être Président de la République, les Français citent en
moyenne un âge « relativement jeune » : 50 ans (« La jeunesse de la vieillesse » pour Victor Hugo !)
Plus on est âgé, et plus l’âge idéal du Président est élevé ? En effet, les résultats nous permettent de l’observer : les 65
ans et plus indiquent une moyenne de 54 ans, cette moyenne baisse jusqu’à 42 ans chez les 18-24 ans.
Mais l’âge du capitaine n’est décidément pas si important : les Français sont deux tiers (65%) à affirmer que l’âge du
Président est une question « secondaire », seuls 35% considèrent que la question de l’âge du futur Président est une
question « importante ».
A la tête du pays, les Français aimeraient bien voir «du sang neuf… mais pas forcément des jeunots.
Céline Bracq et Adeline Leblond-Maro
Popularité de François Hollande
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
Oui
17%
-1 pts
Non
83%
+2 pts
7
Evolution de la popularité de François Hollande
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
100%
90%
80%
80%83%78%
78%76%76%77%77%
75%
73%
83%
78%80%81%
71%
70%
60%
68%
67%
Oui
31%
32%
Non
50%
40%
30%
20%
10%
0%
8
20% 21%
16%
26%24% 23%
21% 22%21%22%
27%
22%20%
18%17%
Popularité de François Hollande selon la proximité
partisane
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
Ensemble
17%
Sympathisants de gauche
40%
Sympathisants de droite hors FN 1%
Sympathisants FN
60%
99%
4%
Non
-5 pts
-2 pts
96%
Oui
9
-1 pts
83%
-1 pts
(NSP)
Popularité de Manuel Valls
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
(NSP)
1%
Oui
29%
-2 pts
Non
70%
+2 pts
10
Evolution de la popularité de Manuel Valls
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
100%
90%
80%
70%
60%
68%70%
62%62%62% 60%64%64%
61%61%
60%
58% 58%
56%
54%53% 52%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
11
Oui
Non
45%46% 47%
43%40%
41%39%41%
37%37%
36%36%36%
35%35%
31%29%
Popularité de Manuel Valls selon la proximité
partisane
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
Ensemble
29%
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite hors FN
Sympathisants FN
44%
1%
54%
25%
74%
14%
Non
-2 pts
2%
-7 pts
1%
+2 pts
-2 pts
86%
Oui
12
70%
(NSP)
Palmarès de l’adhésion
Les personnalités politiques suscitant le plus de soutien ou de sympathie
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Rang
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
Nicolas Hulot
Alain Juppé
Emmanuel Macron
François Bayrou
Martine Aubry
Bernard Cazeneuve
François Fillon
Christiane Taubira
Marine Le Pen
Ségolène Royal
Jean-Luc Mélenchon
Marion Maréchal-Le Pen
Nicolas Sarkozy
Jean-Yves Le Drian
Bruno Le Maire
Najat Vallaud-Belkacem
Nathalie Kosciusko-Morizet
Jean-Marc Ayrault
Nicolas Dupont-Aignan
Florian Philippot
Myriam El Khomri
Jean-François Copé
Cécile Duflot
Emmanuelle Cosse
10%
14%
10%
5%
8%
7%
6%
7%
24%
19%
18%
19%
18%
13%
12%
4%
20%
7%
17%
10%
13%
9%
13%
5%
17%
5%
17%
4%
17%
2%
16%
2%
13%
4%
11%
5%
9%
2%
10%
2%
10%
2%
9%
1% 6%
Vous la soutenez
13
32%
26%
28%
Vous éprouvez de la sympathie pour elle
Adhésion
Evolution
42%
40%
38%
29%
27%
25%
25%
25%
25%
24%
24%
23%
22%
22%
22%
21%
18%
15%
15%
14%
12%
12%
11%
7%
/
-2
+1
=
+3
-2
+2
=
+1
-2
=
+1
-1
-1
-1
-2
-3
-2
-1
+2
/
+1
=
=
Le palmarès de l’adhésion
selon la proximité partisane
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Rang
Sympathisants de gauche
Nicolas Hulot
1
55%
Martine Aubry
2
55%
Christiane Taubira
3
52%
Ségolène Royal
4
50%
Jean-Luc Mélenchon
5
47%
Najat Vallaud-Belkacem
6
43%
Emmanuel Macron
39%
7
Bernard Cazeneuve
37%
8
François Bayrou
37%
9
Alain Juppé
35%
10
Jean-Yves Le Drian
34%
11
Jean-Marc Ayrault
31%
12
Myriam El Khomri 23%
13
Cécile Duflot 23%
14
Emmanuelle Cosse 14%
15
16 Nathalie Kosciusko-Morizet 13%
François Fillon
17
13%
Marine Le Pen
18
10%
Bruno Le Maire
19
9%
Nicolas Sarkozy
8%
20
Jean-François Copé
8%
21
Nicolas Dupont-Aignan
8%
22
Florian Philippot
23
8%
Marion Maréchal-Le Pen
24
6%
14
Evol
/
+8
-1
=
+5
-5
-3
-4
+4
-2
-2
-5
/
-2
+1
-2
-1
+1
-2
=
+1
+1
+3
=
Sympathisants de droite hors FN
Alain Juppé
75%
François Fillon
60%
Emmanuel Macron
59%
Nicolas Sarkozy
59%
Bruno Le Maire
56%
Nathalie Kosciusko-Morizet
45%
Nicolas Hulot
37%
Bernard Cazeneuve
32%
François Bayrou
31%
Jean-Yves Le Drian
28%
Nicolas Dupont-Aignan 24%
Jean-François Copé 22%
Marion Maréchal-Le Pen 20%
Marine Le Pen 19%
Ségolène Royal 12%
Myriam El Khomri 11%
Najat Vallaud-Belkacem
9%
Martine Aubry
8%
Jean-Luc Mélenchon
8%
Florian Philippot
8%
Jean-Marc Ayrault
6%
Christiane Taubira
6%
Emmanuelle Cosse
3%
Cécile Duflot
2%
Evol
+8
+13
+9
+3
+6
+3
/
+7
+8
+4
=
-2
-1
=
-1
/
-1
-2
-3
=
-3
-1
-1
-3
Sympathisants FN
Marine Le Pen
Marion Maréchal-Le Pen
Florian Philippot
Nicolas Hulot
Nicolas Sarkozy
Alain Juppé
Emmanuel Macron
Bruno Le Maire
François Bayrou
François Fillon
Jean-François Copé
Nicolas Dupont-Aignan
Martine Aubry
Jean-Luc Mélenchon
Nathalie Kosciusko-Morizet
Ségolène Royal
Bernard Cazeneuve
Jean-Yves Le Drian
Cécile Duflot
Christiane Taubira
Jean-Marc Ayrault
Najat Vallaud-Belkacem
Emmanuelle Cosse
Myriam El Khomri
93%
84%
49%
34%
30%
23%
21%
19%
17%
17%
15%
15%
13%
13%
12%
11%
10%
9%
9%
7%
6%
5%
4%
3%
Evol
+8
+8
+5
/
+3
-5
-4
-8
-3
-1
+4
-12
+2
-1
-3
-4
-5
-2
=
-2
-3
-4
-1
/
Palmarès du rejet
Les personnalités politiques suscitant le plus de rejet
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Evolution
Rang
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
Marine Le Pen
Marion Maréchal-Le Pen
Nicolas Sarkozy
Florian Philippot
Christiane Taubira
Jean-François Copé
Myriam El Khomri
Cécile Duflot
Jean-Luc Mélenchon
Najat Vallaud-Belkacem
Ségolène Royal
Emmanuelle Cosse
Martine Aubry
Nicolas Dupont-Aignan
Nathalie Kosciusko-Morizet
Jean-Marc Ayrault
Bruno Le Maire
François Fillon
Bernard Cazeneuve
Jean-Yves Le Drian
Emmanuel Macron
François Bayrou
Alain Juppé
Nicolas Hulot
59%
56%
54%
52%
49%
48%
48%
46%
44%
44%
41%
41%
41%
39%
37%
35%
33%
31%
31%
28%
26%
26%
24%
21%
Vous la rejetez
15
+2
-1
+2
+1
=
-4
/
-1
-2
-1
+2
-1
-1
-1
=
-3
=
-2
+3
=
-1
-1
+1
/
Le profil idéal du Président de la République en 2017
Quel serait selon vous le profil idéal du Président de la République en 2017 ?
Une personnalité ayant déjà été
Président de la République
Une personnalité ayant déjà été
Premier ministre
7%
11%
Une personnalité ayant déjà été
ministre
24%
Une personnalité n’ayant occupé
aucun de ces postes
(NSP)
16
57%
1%
Le profil idéal du Président de la République en 2017
selon la proximité partisane
Quel serait selon vous le profil idéal du Président de la République en 2017 ?
Sympathisants de gauche
Une personnalité ayant
déjà été Président de la
République
Une personnalité ayant
déjà été Premier ministre
Une personnalité ayant
déjà été ministre
Une personnalité n’ayant
occupé aucun de ces
postes
(NSP)
17
8%
8%
30%
53%
1%
Sympathisants de droite hors FN
Une personnalité ayant
déjà été Président de la
République
Une personnalité ayant
déjà été Premier ministre
Une personnalité ayant
déjà été ministre
Une personnalité n’ayant
occupé aucun de ces
postes
Sympathisants FN
Une personnalité ayant
déjà été Président de la
République
4%
Une personnalité ayant
déjà été Premier
ministre
7%
35%
Une personnalité ayant
déjà été ministre
6%
29%
Une personnalité
n’ayant occupé aucun
de ces postes
12%
24%
(NSP)
82%
1%
Le principal moyen de renouveler la classe politique
Pour vous, renouveler la classe politique cela passe avant tout :
Par l’arrivée de personnalités issues
d’autres milieux que la politique
47%
Par un rajeunissement des hommes et
femmes politiques
Par l’arrivée de personnalités politiques
qui n’ont pas récemment exercé le
pouvoir
(NSP)
18
31%
21%
1%
L’importance de l’âge du Président de la République
Pour vous, la question de l’âge du futur Président de la République est-elle :
Secondaire
65%
19
Importante
35%
L’âge idéal d’un Président de la République
Quel serait pour vous l’âge idéal d’un Président de la République ? - Réponse numérique -
Moyenne : 50 ans
Moins de 40 ans
6%
De 40 à 49 ans
30%
De 50 à 59 ans
60 ans et plus
20
49%
15%
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 093 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler