close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

click and see

IntégréTéléchargement
S
S info
25 avril 2016
cgfp
Syndicat National des Enseignants
Le SNE/CGFP prend position
par rapport à la circulaire de printemps 2016
Avant de commenter la circulaire proprement dite,
le SNE/CGFP regrette que cette année son avis n’ait pas
été sollicité lors de la phase d’élaboration du document.
collaboration
école - maison relais :
Dans son introduction, le ministre souligne d’abord l’importance
d’une collaboration accrue entre le secteur de l’éducation
et de l’accueil des enfants d’une part et l’école de l’autre part.
Dans ce contexte, le SNE/CGFP tient à faire les remarques suivantes :
- collaboration raisonnable ...
- deux concepts
pédagogiques différents ...
- missions éducatives différentes ...
- fixation de
règles précises ...
1.
Tout en ne refusant pas de collaboration raisonnable entre
l’école et les maisons relais, le SNE/CGFP rappelle que ces deux
structures fonctionnent selon deux concepts pédagogiques différents.
Les maisons relais travaillent de façon plus libre (éducation nonformelle), alors que l’école fondamentale (éducation formelle)
s’oriente aux compétences définies dans le plan d’études.
Considérant que les deux structures n’ont pas la même
mission éducative, le SNE/CGFP reste formellement opposé à
une éventuelle fusion des deux entités.
Pour le SNE/CGFP, la mise en place de règles de fonctionnement et de conduites précises est une condition indispensable
pour une telle collaboration.
Il va de soi que ces règles doivent reposer sur un consensus
solide entre les deux structures afin de garantir leur acceptation universelle et leur mise en œuvre effective.
- les salles de classes sont maintenues
et restent à la disposition de l’école ...
- le Ministre n’entend pas
forcer la collaboration ...
2.
En ce qui concerne l’utilisation commune des infrastructures
par les structures d’éducation et d’accueil d’une part et par
l’école d’autre part, le SNE/CGFP salue favorablement le fait
que le ministre a enfin précisé que les salles de classes seront
maintenues et resteront donc à la disposition de l’école.
3.
Le SNE/CGFP approuve le fait que le ministre n’entend pas
forcer la collaboration entre les deux secteurs en précisant que
« la manière et l’intensité de ces communications et de ces
actions communes peuvent varier selon les équipes et les établissements et sont le fruit d’une évolution constante ».
De plus, le Ministre énumère les priorités qui se posent pour l’année
scolaire 2016-2017.
prise en charge
des enfants à besoins spécifiques :
- les instituteurs spécialisés
doivent être opérationnels au plus vite ...
- les instituteurs spécialisés
doivent travailler en partenariat
avec les titulaires de classe ...
- renforcement des EMP ...
- réorganisation de la CIS ...
- augmentation de la réactivité ...
nouveaux bilans :
- tenir compte
des expériences faites sur le terrain ...
- procéder aux adaptations
qui s’imposent ...
En ce qui concerne la prise en charge des enfants à besoins spécifiques et/ou particuliers, le SNE/CGFP salue le projet du
MENJE de faire un effort particulier en vue d’augmenter la
réactivité des structures.
Dans ce contexte, le SNE/CGFP insiste pour que le recrutement
de la première série d’instituteurs spécialisés soit entamé dans
les plus brefs délais. Etant donné qu’il ne s’agit pas de postes
administratifs, il faut que les instituteurs spécialisés, qui ont
pour mission de prendre en charge à plein temps les enfants
dans les écoles, soient opérationnels au plus vite sur le terrain.
Pour le SNE/CGFP, il va sans dire que ces derniers doivent
travailler en partenariat avec les titulaires de classe pour leur
apporter un allégement réel de leur travail avec la classe.
Le SNE/CGFP rappelle au MENJE qu’il s’est engagé dans l’accord conclu avec le SNE/CGFP à renforcer les équipes multiprofessionnelles, de mettre en place des centres de compétences pour des enfants à besoins spécifiques et/ou particuliers et de réorganiser la CIS afin d’en augmenter la réactivité.
Pour ce qui est de l’introduction du nouveau modèle de bilan à
partir de la rentrée 2016-2017 dans les premières années des
cycles 2 à 4, le SNE/CGFP salue la décision que les équipes pédagogiques participant à l’expérience pilote ont été étroitement
associées à l’élaboration et à la validation de ce nouvel outil.
Le SNE/CGFP tient à souligner qu’il est absolument nécessaire
de tenir également compte à l’avenir des expériences faites
sur le terrain lors de la généralisation des nouveaux bilans
intermédiaires et de procéder, le cas échéant, aux adaptations
qui s’imposent suite aux expériences vécues par les enseignants.
nouvelle
procédure d’orientation :
- les outils de base sont conservés ...
Concernant la nouvelle procédure d’orientation réglant le
passage de l’enseignement fondamental vers l’enseignement
secondaire, dont le projet de loi se trouve actuellement sur la
voie législative, le SNE/CGFP approuve le fait que cette procédure n’a pas été réformée de fond en comble, mais que la
réorganisation projetée laisse en place la plupart des outils à
la base de la décision d’orientation.
- en cas de litige,
le conseil d’orientation
prend la décision finale ...
Le SNE/CGFP approuve tout particulièrement la décision que
le conseil d’orientation n’est pas aboli et prend la décision finale
pour les cas où l’équipe pédagogique et les parents ne se mettraient pas d’accord sur une décision d’orientation commune.
composition
du conseil d’orientation :
Pour ce qui est de la composition du conseil d’orientation, le
SNE/CGFP approuve le fait que l‘inspecteur d’arrondissement
assurera la présidence de cet organe.
- organe présidé par
l’inspecteur d’arrondissement ...
En effet, de par sa mission d’inspection et de conseiller, il
semble bien situé pour évaluer le travail, les aspirations et le
potentiel des élèves sur lesquels le conseil d’orientation est
appelé à se prononcer.
procédure
de réaffectation :
Quant à la procédure de réaffectation, le SNE/CGFP approuve
particulièrement le fait d’introduire une liste 1bis.
- introduction d’une liste 1bis ...
Les instituteurs en fonction auront dès lors la possibilité de
postuler sur un poste devenu vacant suite aux réaffectations
survenues dans le cadre de la 1ère liste.
Le Comité Central du SNE/CGFP
Syndicat National des Enseignants
www.sne.lu
S
cgfp
cgfp
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 105 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler