close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin paroissial - Paroisse du François

IntégréTéléchargement
BULLETIN PAROISSIAL N° 17/2016
5 DIMANCHE DE PÂQUES
PAROISSE SAINT MICHEL
paroisse.saint-michel@laposte.net
http://paroissedufrancois.fr
Adresse : Presbytère 97240 Le François, Martinique ; tel. 0596 543045, fax. 0596 542906
MESSES DOMINICALES
SAMEDI 18h00
DIMANCHE 7h00 ; 9h30 ; 18h00
MESSES EN SEMAINE
LUNDI 18h30
MARDI 6h30
JEUDI 6h30
VENDREDI 6h30
HORAIRES DU BUREAU
LUNDI 8h00 - 11h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
SAMEDI 8h00 - 10h30
LE PRETRE RECOIT
MARDI 16h00 - 18h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
EXPOSITION DU SAINT
SACREMENT
VENDREDI 16h00 - 18h00
(tous les 15 jours)
ENSEIGNEMENT BIBLIQUE
VENDREDI 18h00 - 19h30
(tous les 15 jours)
L’Evangile de ce dimanche a un mot central dans chacune de ses
deux parties. Le mot central de la 1 ère partie est le mot GLOIRE.
Quand Judas fut sorti, Jésus déclara : « maintenant le Fils de
l’Homme est glorifié et Dieu est glorifié en Lui. Si Dieu est glorifié en Lui, Dieu, en retour, Lui donnera Sa propre gloire ». C’est
une manière sémite de parler. Elle dit la réciprocité des relations
entre le Père et le Fils ou, mieux encore, leur unité fondamentale. Dire
que « le Fils de l’Homme » est glorifié ou que Dieu est glorifié en
Lui, c’est dire que le Fils est le reflet du Père. C’est donc au moment
précis où Judas part dans la nuit pour trahir Jésus que lui, Jésus, accomplit sa mission d’être le reflet du Père. C'est à cet instant précis
que commence la passion du Christ. Il a dit lui-même que « maintenant », à partir de cette minute là, il est déjà glorifié. Et Dieu est glorifié en lui. La gloire de Dieu et de son Fils rayonne tout au long de la
Passion, et éclate au matin de Pâques. C’est bien l’heure de la gloire
de Jésus parce que le Fils trahi, abandonné de tous, persécuté par
tous, persévère, Lui seul contre tous, à n’être qu’amour, bienveillance
et pardon. Il révèle aux hommes jusqu’où va l’amour du Père, c’est-àdire jusqu’à l’infini, sans limites.
Le mot central de la 2e partie est le mot NOUVEAU . Jésus parle
d’un commandement nouveau : « Aimez-vous les uns les autres ».
Le commandement était déjà présent dans la tradition juive qui recommandait l’amitié et le service mutuel. Ce qui est neuf, c’est de
demander un amour qui s’étend jusqu’aux ennemis. L’Evangile ne cessera de nous demander de bâtir un monde fraternel. Et la raison en
est simple : c’est parce que Dieu est Amour, parce que Dieu n’est
qu’Amour. « Aimez-vous comme je nous ai aimés » dit Jésus, c’està-dire le même Esprit qui est Celui du Père en même temps que Celui
du Fils. Tant que cela n’est pas réalisé, ni en voie de l’être, nous fermons au monde le chemin vers Dieu. On voit donc que dans notre
évangile d’aujourd’hui les deux parties, la gloire et le commandement
de l’amour, ne sont pas sans lien. Jésus dit : maintenant je vais révéler
au monde jusqu’où va l’amour du Père et maintenant je vous donne
un commandement nouveau, une mission neuve : c’est d’aimer de la
même manière..
La nouveauté, nous la trouvons aussi dans l’Apocalypse, ce livre
étrange rempli de visions et de symboles quelque peu ésotériques. Il
n’est pas destiné à nous faire rêver. Il entretient en nous la certitude
de la victoire finale du Christ sur toutes les puissances du mal. Les
premiers chrétiens le lisaient pour y trouver le réconfort dont ils
avaient besoin sous la persécution. Quand nous le lisons, nous y
cherchons le même réconfort au milieu des épreuves de ce monde et
de ce temps. kerit.be
PAGE 1
BULLETIN PAROISSIAL N° 17/2016
5 DIMANCHE DE PÂQUES
La Profession de foi en questions
La Profession de foi par laquelle l'adolescent
entre les classes de 6e et 4 e selon les diocèses est
invité à solenniser son appartenance à l'Église, en
disant publiquement devant la communauté chrétienne son accord avec la foi de l'Église, est d'instauration relativement récente. C'est à partir des
années 50 que l'on commence à situer la profession de foi dans son rapport au baptême et à la
communauté. En Occident, jusqu'au XIIe siècle,
baptême et première communion étaient reçus simultanément. À la suite du 4e concile du Latran
(1215), qui reporte la première communion à
"l'âge de discrétion", la première communion se
voit retardée à l'âge de 7 ou 12 ans, voire plus tard
encore. Avec le concile de Trente (1545-1563), la
première communion est solennisée, sous l'influence notamment de saint Vincent de Paul. Les
enfants y sont préparés, ce qui permet d'édifier
aussi les parents. À partir de la seconde moitié du
XVII e siècle et jusqu'en 1910, la première communion devient ainsi une véritable tradition culturelle.
Tout change quand Pie X promulgue son décret
Quam singulari (1910), qui autorise les enfants à
communier dès 6-7 ans. On en vient alors, afin de
maintenir un certain nombre d'années de catéchisme, à distinguer la première "communion privée" se faisant en famille, de la "communion solennelle, vers 10-11 ans, se faisant devant tout
le monde et ne relevant plus d'une initiation
sacramentelle". Dès 1936, l'assemblée des cardinaux et archevêques de France, sensible à l'ambiguïté de cette célébration, suggère que "l'on
donne à la communion solennelle, comme caractère essentiel, celui d'une profession de foi
faite au cours de la messe". Du coup, dans les
années 50, on commence à lier la profession de foi
de la communion solennelle au renouvellement
annuel par tous les chrétiens de la profession de
foi baptismale, au cours de la vigile pascale,
comme l'avait remis en valeur Pie XII. "On vise
ainsi à situer cette profession de foi dans son
rapport au baptême et à la communion et dans
son rite liturgique et communautaire, d'où l'apparition de l'aube, vêtement blanc qui, avec la
croix et le cierge, rappelle cette dimension
baptismale." Ceci n'empêche pourtant pas l'appellation de "communion solennelle" de se perpétuer
dans les mentalités.
"Quelle est la différence entre la première
communion et la profession de foi ?"
La première communion (autrefois "communion
privée") désigne la première communion au Corps
et au Sang du Christ, à laquelle un baptisé participe.
Il s'agit d'un sacrement, le sacrement de l'eucharistie qui, avec le baptême et la confirmation, constitue
les trois sacrements de l'initiation chrétienne. La
profession de foi, encore appelée par certains
"communion solennelle", désigne une célébration au
cours de laquelle des enfants renouvellent en leur
nom propre l'engagement pris pour eux par leurs
parents, le jour de leur baptême. Ce n'est pas un
sacrement mais une étape dans l'itinéraire spirituel
des baptisés.
"Comment se déroule la profession de foi ?"
La profession de foi est proposée au cours d'une
messe, aux enfants baptisés quand ils étaient petits
et qui ont fait leur première communion. A 12 ans,
ils sont capables confesser leur foi, à haute voix, en
présence de leur camarades et de leurs familles. La
profession de foi n'est pas un sacrement, mais une
étape vers une foi plus personnelle. L'enfant réaffirme son statut de chrétien, renouvelle les engagements de son baptême pris à sa place par ses
parents, parrain et marraine. La profession de foi est
aussi une fête familiale, un rite de passage vers
l'adolescence
"Y-a-t-il une messe durant la profession de
foi ?"
Oui! La profession de foi a lieu au cours d'une célébration eucharistique, car c'est l'Eglise qui entend
la profession de ses membres. La profession de foi
a lieu au sein de la communauté chrétienne, le plus
souvent dans la paroisse de l'enfant, parfois aussi au
sein de son établissement scolaire. Mais toujours au
cours d'une messe !
"La profession de foi est-elle obligatoire ?"
Non, ce n'est qu'une étape dans la vie d'un enfant
qui va au catéchisme. La profession de foi ne fait de
nous un chrétien, mais elle aide à poursuivre sa vie
de foi. Et puis, c'est une occasion de se réunir en
famille, d'entourer un enfant qu'on aime et qui a
besoin de sentir qu'on prend sa démarche au sérieux.
PAGE 2
BULLETIN PAROISSIAL N° 17/2016
N OT E Z S U R V O S A G E N DA S
✠ Mardi 26 avril - pas de permanence du prêtre
(rencontre des modérateurs à FDF)
✠ Mercredi 27 avril à 16h00 - Messe à Saint Laurent
✠ Mercredi 27 avril à 18h00 - Formation diocésaine
à Rivière Salée
✠ Mercredi 27 avril à 13h45 à l’église - confessions
des enfants de la 5ème année en vue de la profession
de foi
✠ Vendredi 29 avril à 18h00 à la chapelle - Enseignement biblique
✠ Samedi 30 avril : l’entretien de l’église est confié
aux paroissiens des : Morne Courbaril – Dostaly –
Vapeur - Monnérot
✠ Samedi 30 avril de 8h00 à 12h00 à l’église : Répétition générale de la profession de foi
✠ Dimanche 1 mai - messe animée par les parents et
les enfants de l’éveil à la foi et la 1ère année du catéchisme
✠ Dimanche 1 mai - pas de messe à 18h00 (Communion et confirmation des recommençants à Fort de
France)
5 DIMANCHE DE PÂQUES
Evangile : « Je vous donne un
commandement nouveau : c’est de
vous aimer les uns les autres » (Jn
13, 31-33a.34-35)
Au cours du dernier repas que Jésus
prenait avec ses disciples,
quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara :
« Maintenant le Fils de l’homme est
glorifié,
et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui,
Dieu aussi le glorifiera ;
et il le glorifiera bientôt.
Petits enfants,
c’est pour peu de temps encore que je
suis avec vous.
Je vous donne un commandement
nouveau :
c’est de vous aimer les uns les autres.
Comme je vous ai aimés,
vous aussi aimez-vous les uns les
autres.
À ceci, tous reconnaîtront que vous
êtes mes disciples :
si vous avez de l’amour les uns pour les
autres. »
✠ Samedi 7 mai à 17h00 - Célébration de la Profession de foi
✠ Notez également le bis du Déjeuner fraternel en
louange le Dimanche 8 Mai 2016 à
la salle des fêtes du FRANÇOIS
« Je vous donne
un commandement nouveau :
c’est de vous aimer les uns les
autres. »
PAGE 3
BULLETIN PAROISSIAL N° 17/2016
5 DIMANCHE DE PÂQUES
INTENTIONS DE MESSES
25 avril - Saint Marc
Samedi 23 avril messe à 18h00 + Denis, Isaure et Yvonne
ISIDORE + Valentin CÉSAR + la famille LÉVI + Anita et
Claudine PAQUET + action de grâces pour Luc, George
et leurs enfants, pour Sylvia MARCELIN et pour Sabrina Ruddy
Dimanche 24 avril messe à 7h00 - Messe pour les âmes du
purgatoire et aux intentions de la paroisse
Dimanche 24 avril messe à 9h30 + époux Simon et Solange
CAPRÉ + François Alcide BABOT + Reynald LORIOT +
Corneil NELLA + action de grâces pour Lucette, Eugène
et leurs enfants
Dimanche 24 avril messe à 18h00 + époux Sigère ROSEMBERT et enfants + la famille Isidore AMORY et enfants, +
Ernest ROSEMBERT et enfants, + Marcel FABRE + action
de grâces pour Gaby et Jonathan
Lundi 25 avril messe à 18h30 + Messe de funérailles : Evelyne PRONZOLA + Aurélien et Evelyne EUPHRASIE, +
René et Valentine RODE + Sinville, Maria et Georges ARICAT + les époux Georges BAPTE et enfants + action de
grâces pour Clarisse et pour Suzelle, Kévin et Karim
Mardi 26 avril messe à 6h30 Messe de funérailles : Barthélémy RAMY + époux Masséna et Herminie JEANVILLIER + Père Bruno LATOUR + André ANCELE + Chancel
DEFOI + William et Maryse LUZARD + Marie-Claude
MAGUITTE
Mercredi 27 avril à 16h00 à Saint Laurent + Messe pour
Carmen, Eugène et Aurélie ISLY et pour les membres du
Rosaire décédés de St Laurent
Jeudi 28 avril messe à 6h30 Messe de funérailles : Gisèle
MARCELIN + Roger et Edith MESSAGER + les époux
Auné LAVERY + Rémi GLORIANNE + action de grâces
pour Lyne et pour Léa, pour Marcel et Jessy
Vendredi 29 avril messe à 6h30 Messe d’action de grâces
pour Raphaëlle LUPON, pour Georgette, pour Vinciane,
Doris et Patricia, pour Marie-Gabrielle et pour une intention particulière (famille COURLA)
Samedi 30 avril messe à 18h00 + Eloi TELCIDE + Françoise
et Victorine RODE + Gentil Luc et Pierrot CINNA + Nicela
Louisiane et Jérôme MELCHI + action de grâces pour André ISIDORE et famille et pour Béatrice et famille
Dimanche 1 mai messe à 7h00 - Messe pour les âmes du
purgatoire et aux intentions de la paroisse
Dimanche 1 mai messe à 9h30 + époux Joseph et Noëlise
GRANDIN + Georges ETIENNE + Jean-Claude ZÉNON +
George ROSINET + Clarisse AMALIS + action de grâces
pour Hélène
Dimanche 1 mai pas de messe à 18h00
Saint Marc était probablement de la race
d'Aaron; il était né en Galilée. Il semble
avoir fait partie du groupe des soixantedouze disciples du Sauveur; mais il nous
apparaît surtout dans l'histoire comme le
compagnon fidèle de l'apostolat de saint
Pierre. C'est sous l'inspiration du chef des
Apôtres et à la demande des chrétiens de
Rome qu'il écrivit l'Évangile qui porte son
nom. Marc cependant ne suivit pas saint
Pierre jusqu'à son glorieux martyre; mais il
reçut de lui la mission spéciale d'évangéliser Alexandrie, l'Égypte et d'autres provinces africaines. Le disciple ne faillit pas
à sa tâche et porta aussi loin qu'il put,
dans ces contrées, le flambeau de l'Évangile. Alexandrie en particulier devint un
foyer si lumineux, la perfection chrétienne
y arriva à un si haut point, que cette Église,
comme celle de Jérusalem, ne formait
qu'un coeur et qu'une âme dans le service
de Jésus-Christ. La rage du démon ne pouvait manquer d'éclater.Les païens endurcis
résolurent la mort du saint évangéliste et
cherchèrent tous les moyens de s'emparer
de lui. Marc, pour assurer l'affermissement
de son oeuvre, forma un clergé sûr et
vraiment apostolique, puis échappa aux
pièges de ses ennemis en allant porter
ailleurs la Croix de Jésus-Christ. Quelques
années plus tard, il eut la consolation de
retrouver l'Église d'Alexandrie de plus en
plus florissante. La nouvelle extension que
prit la foi par sa présence, les conversions
nombreuses provoquées par ses miracles,
renouvelèrent la rage des païens. Il fut saisi
et traîné, une corde au cou, dans un lieu
plein de rochers et de précipices. Après ce
long et douloureux supplice, on le jeta en
prison, où il fut consolé, la nuit suivante,
par l'apparition d'un ange qui le fortifia
pour le combat décisif, et par l'apparition
du Sauveur Lui-même. Le lendemain matin, Marc fut donc tiré de prison; on lui mit
une seconde fois la corde au cou, on le
renversa et on le traîna en poussant des
hurlements furieux. La victime, pendant
cette épreuve douloureuse, remerciait
Dieu et implorait Sa miséricorde. Enfin
broyé par les rochers où se heurtaient ses
membres sanglants, il expira en disant:
"Seigneur, je remets mon âme entre Vos
mains."
PAGE 4
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
344 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler