close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Adaptation réseau TEC aux PMR QE + RP

IntégréTéléchargement
PARLEMENT DE WALLONIE
Commission de l'environnement, de l'aménagement
du territoire et des transports
Législature 2014-2019 – Session 2015-2016
Dépôt le 13/04/2016 – Réponse le 26/04/2016
QUESTION ECRITE de M. Alain Onkelinx à M. Carlo Di Antonio, Ministre de
l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports, des
Aéroports et du Bien-être animal sur l'adaptation du réseau des TEC
Question du député :
M. Onkelinx (PS). - Monsieur le Ministre, tant les personnes à mobilité réduite que les
personnes mal voyantes ont besoin d'un réseau adapté pour pouvoir emprunter le réseau de
transport en commun. Depuis plusieurs années, la Wallonie a décidé d'investir pour adapter
son réseau. Concernant les personnes mal voyantes, il y a quelques mois, vous indiquiez une
série de pistes de travail : adaptation des véhicules de transport public existants, organisation
des transports spécialisés et le rôle des chauffeurs qui doivent prêter une attention particulière
aux personnes munies d'une canne blanche ou accompagnées d'un chien-guide (s'arrêter,
donner des informations sur la ligne et la destination du bus, prévenir de l'arrivée à destination
et veiller à ce que la personne puisse descendre du bus).
Où en est-on, Monsieur le Ministre, dans l'implémentation de ces pistes de travail ? Y a-t-il
une évaluation régulière de l'efficacité du service rendu ? En outre, Monsieur le Ministre
annonçait qu'un système embarqué d'annonce vocale automatique des arrêts était à l'étude. Je
souhaiterais particulièrement savoir où en est l'étude de ce système. Les études sont- elles
achevées ? Quelles en sont les conclusions ? Quand verrons-nous ce système en
fonctionnement dans les bus ? Concernant l'accès aux personnes à mobilité réduite, Monsieur
le Ministre, peut-il faire l'état des lieux des investissements consentis et le degré d'adaptation
du réseau ?
Réponse du ministre :
Les personnes malvoyantes et non-voyantes peuvent accéder gratuitement à tous les réseaux
de transports en commun du pays (SNCB, STIB, De Lijn et TEC) s’ils disposent de la carte ad
hoc délivrée par le SPF Sécurité sociale. Ils ne doivent pas non plus se munir d’un titre de
transport, ni le valider.
D’autre part, un équipement spécifique pour les malvoyants (ligne d’éveil au moyen de dalles
striées et podotactiles) est installé aux arrêts aménagés pour les personnes à mobilité réduite.
En ce qui concerne la formation des chauffeurs, celle-ci a été complétée par l’adjonction d’un
module spécifique relatif à l’accueil du public à besoins spécifiques, dont les malvoyants, et à
l’utilisation du matériel permettant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux
autobus du TEC.
En matière d’annonces vocales automatiques, les études ne sont pas encore achevées.
En ce qui concerne plus généralement l’accessibilité de l’offre de transport public aux
personnes à mobilité réduite, le Groupe TEC a conclu une convention en ce sens avec les
associations du CAWAB (Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles). À ce jour, plus de 110
lignes ont été auditées par la Société régionale wallonne du Transport en application de cette
convention. Sur cette base, une première série de 841
arrêts ont été identifiés dont
l’aménagement, programmé sur 5 ans, a débuté en septembre 2015 et permettra de déclarer «
accessibles » 41 lignes. Actuellement, une quinzaine de lignes sont déjà accessibles,
essentiellement à Liège et Namur.
En ce qui concerne le matériel roulant sur les lignes publiques, les autobus acquis depuis 2008
par la Société régionale wallonne du Transport sont systématiquement équipés d’une rampe
pour les personnes à mobilité réduite. Actuellement, 80 % du parc dispose ainsi de cet
équipement. Au-delà des lignes publiques, le TEC propose également un transport de porte-àporte au moyen de minibus adaptés pour les personnes à mobilité réduite et notamment les
malvoyants et non-voyants.
La Société régionale wallonne du Transport reste en contact permanent avec les associations
représentatives des personnes à mobilité réduite, en vue d’adapter continuellement le matériel
et les conditions d’accès au réseau TEC.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
14 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler