close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CHARTE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS ET ACTIONS

IntégréTéléchargement
CHARTE DE MISE EN ŒUVRE
DES PROJETS ET ACTIONS
LA RECHERCHE DE L’ÉQUILIBRE
Il est bon de s’attacher à une cause écologique, sociologique ou économique. Néanmoins, il est tout aussi
important de trouver la manière de concilier l’écologie et le développement, en insistant autant sur la qualité de
l’être que sur l’accroissement des richesses.
Les capacités de l’homme sont actuellement immenses. Immense aussi est son pouvoir d’intervention sur la
mise en forme de son avenir, qui revêt trois dimensions: la dimension nécessaire, la dimension aléatoire et la
dimension volontaire.
La dimension nécessaire englobe les faits observés, comme la dynamique de l’évolution et les contraintes
du présent. Quant aux faits aléatoires, l’homme peut y agir au présent en choisissant les champs d’action les
plus essentiels, en anticipant les risques les plus graves, en prenant conscience des efforts à entreprendre et
surtout en acceptant les défis à relever.
Ces défis se présentent actuellement de manière universelle, englobent tous les aspects de la vie et sont
souvent liés entre eux de manière complexe. Les relever exige l’action volontaire et conjointe des individus, des
collectivités et des institutions.
Entreprendre les changements nécessaires auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui implique des adaptations. Pour y arriver, nous aurons besoin de réviser nos références, nos points de repère, nos attitudes et
même nos valeurs.
ÉTHIQUE DES PROJETS OU DES ACTIONS
Par cette volonté affichée de qualifier ce qu’elle ressent comme répondant au sens de l’éthique, Batinew est
attachée au fait que toutes les parties prenantes d’un projet ou d’une action qu’elle mène participeront à la mobilisation des consciences par le ressenti partagé d’un sentiment de justice sociale, d’un esprit de collaboration
universelle, d’une efficience économique et énergétique et globalement du respect de notre environnement.
Ainsi, les actions entreprises et les projets réalisés peuvent être évalués, qualifiés, voire même comparés entre
eux en fonction de leur degré d’éthique par l’adoption d’indicateurs clés issus des principes décrits ci-après
comme des « éléments de la charte », qui permettent cette évaluation.
© 2016 BATINEW SA
PAGE 1 SUR 2
ÉLÉMENTS DE LA CHARTE
SÉLECTION DES PROJETS ET ACTIONS À MENER
1.
PRINCIPE DU BESOIN
La notion de donner du sens au projet ou à l’action se traduit par la qualité et / ou l’importance de la réponse
au besoin effectif en infrastructure locale et régionale. La réalisation d’infrastructure est en phase avec les
ressources disponibles.
Si le potentiel de bien-être et de prospérité d’une société se mesure au développement de ses infrastructures (formation, moyens de communication, transports, santé, voirie, etc.), en plus de s’assurer du besoin
réel, il se doit également de rester dans les limites de la modération et de respecter les droits des populations, la disponibilité des ressources et la protection globale de l’environnement.
DÉVELOPPEMENT DURABLE
CRÉATION DE RESSOURCES
2.
CONSERVATION ET CRÉATION DE RESSOURCES
Recyclage, réutilisation et parcimonie dans l’utilisation des ressources non renouvelables et si nécessaire,
création de ressources renouvelables rétablissant ainsi l’équilibre entre l’offre et la demande.
3.
EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE
Rationalisation de la consommation d’énergie, optimisation et amélioration du rendement des installations, notamment et entre autres recommandation de l’application de la norme ISO 50’001 (management
des systèmes énergétiques).
4.
RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE
L’organisation du projet s’assure au préalable de l’optimisation, de la rentabilité et de la sécurité des
investissements (TRI, VAN, payback), de la bonne intégration et de la valorisation optimale des ressources
créées.
SOCIÉTÉ DU SAVOIR
CAPITALISATION DU SAVOIR-FAIRE
5.
PARTAGE DES CONNAISSANCES ET ÉMULATION GRÂCE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES
DISPONIBLES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (NTICs)
L’organisation du projet œuvre pour une future société de la connaissance et du savoir partagés en vue de
l’accroissement du bien-être des populations. Les efforts pour y parvenir pourront ainsi faire des émules
qualifiées et multiplier rapidement les résultats.
6.
DÉVELOPPEMENT DES BASES POUR UNE SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE
L’organisation veille à transmettre les connaissances utiles à l’exploitation qualifiée du projet, au développement du savoir-faire métier associé et à la formation des jeunes générations, assurant ainsi la pérennité
et la capitalisation du savoir.
SAVOIR-ÊTRE
CRÉATION DE VALEUR
7.
ESPRIT DE SERVICE
Les exécutants, prestataires et mandataires du projet ou de l’action voient dans leur tâche une création de
valeur pour les bénéficiaires. Ils y mettent toutes leurs compétences, leur expérience et surtout, ils le font
dans un esprit de service rendu à l’humanité.
8.
AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE VIE DES USAGERS ET DES BÉNÉFICIAIRES DU PROJET
Les parties prenantes du projet auront à l’esprit qu’il représente une valeur ajoutée au bien-être et à la
qualité de vie des usagers et des bénéficiaires. Pour ce faire, ils s’enquerront avec diligence des vœux et
attentes y relatives.
9.
ABOLITION DES PRÉJUGÉS DE TOUTES SORTES
Dans le choix des bénéficiaires et des usagers du projet ne sera fait aucune ségrégation de quelque nature
que ce soit.
© 2016 BATINEW SA
PAGE 2 SUR 2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
85 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler