close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

atty meilleur - Royal Francs Borains

IntégréTéléchargement
33
MARDI 3 MAI 2016
BASKET – R2 DAMES
Attye, meilleur Borain de la saison !
Le jeune Sénégalais prend ce titre comme un tremplin pour la suite de sa carrière
davantage. Moi le premier. J’ai loupé quelques occasions. Et sans ce gâchis, nous aurions pu viser plus
haut. Mais bon, d’un bout à l’autre,
la saison s’est révélée compliquée.
Sur le terrain, avec trois coaches à la
barre. Et en coulisses, avec le décès
du président ». Les Verts ont eu le
bon goût de soigner la sortie, bouclant le championnat par six
« C’est cool ! Cela fait super plaisir ! » matches sans défaite. « Et à mes
A l’annonce du verdict, Nagib ne yeux, face au RWDM, nous avons
peut cacher sa satisfaction, dou- fourni une de nos meilleures prestablée d’une pointe d’étonnement : tions collectives ».
« Ah, j’ai disputé autant de matches
(21) ? Je pensais être plus loin der- « LE RFB, MON CLUB DE CŒUR ! »
rière certains équipiers… » La sur- Après avoir mis le foot pro entre
prise passée, le Sénégalais em- parenthèses durant ses deux anbraye sur les retombées de ce titre nées au RFB, le médian espère rehonorifique : « Il va me motiver en- trouver le niveau supérieur cet
core plus. Je le considère comme la été. « En signant aux Francs Borécompense du travail effectué l’été rains, je voulais me relancer, me
dernier. Sur les conseils d’Alain De- faire connaître en Belgique », précuyper, j’ai beaucoup bossé certains cise-t-il. « Je pense y être parvenu
aspects de mon jeu, dont la tech- dans la mesure où j’ai quelques
nique et l’efficacité en zone de contacts intéressants. Je ne m’emconclusion. Il m’a souvent été re- balle pas car il n’y a encore rien de
proché de ne pas « finir » mes ac- concret, mais c’est encourageant.
tions. Cela va mieux, mais il reste Une chose est sûre : je vais garder
du boulot (rires). La preuve encore un excellent souvenir de mon expédimanche, face au RWDM… Voilà rience à Boussu. Jamais je ne penpourquoi, en plus des séances en sais déclarer cela, mais le RFB est declub, je me suis souvent astreint à venu mon club de cœur. Et croyezdes ateliers spécifiques, concoctés moi, j’ai la boule au ventre en vous
parlant de la sorte ! » Un joueur
par des amis du football ».
À la question de savoir s’il est spectaculaire car audacieux et imcontent de la saison, Nagib est par- prévisible, doublé d’un homme
tagé. Logique. « Sur le plan indivi- sympathique et authentique : au
duel, j’ai livré une meilleure cam- stade Urbain non plus, on n’est
pagne que la précédente. Par pas près d’oublier Nagib ! F.MI.
contre, nous aurions tous pu faire
oulement de tambour :
des 31 joueurs utilisés
cette saison par le RFB,
c’est Nagib Attye qui a
obtenu la meilleure cote d’ensemble (6,19). Ravi, le sympathique médian offensif de 22 ans
y voit un bel encouragement
pour poursuivre sa progression.
R
Les bulletins finaux
Elégant, déroutant et audacieux : Nagib va manquer au RFB. © E.G.
Le gardien sera adversaire du RFB en D3 amateur
Mavrick Debauque rejoint Manage
Le gardien Mavrick Debauque,
arrivé l’été dernier aux Francs
Borains en provenance de l’Entente Binchoise, retourne dans
la région du Centre : il a signé à
l’Entité Manageoise, qui a obtenu son ticket pour la D3 amateur ce dimanche en terminant
à la deuxième place de la P1.
Mavrick retrouvera donc les
Boussutois sur son chemin lors
du prochain exercice. À noter
que les Verriers ont également
transféré Valentin Sergeant
(Acren), Romuald Strijpens
(Entente Binchoise) et Julien
D’Alessandro (Couvin-Mariembourg). -
2 Ont disputé 50 % ou plus
des 28 matches de la saison :
1. Attye (21 matches, 130 pts) . 6,19
2. Lai (25m, 150) . . . . . . . . . . 6,00
3. Wantiez (18m, 102,5) . . . . . 5,89
4. Sotteau (25m, 147) . . . . . . 5,88
5. Ficarra (19m, 110) . . . . . . . . 5,79
6. Debauque (18m, 103,5). . . . 5,75
7. Fassin (18m, 100) . . . . . . . . 5,56
8. Lercique (16m, 87,5) . . . . . . 5,47
9. Verstraeten (19m, 102,5) . . . 5,39
10. El Barkaoui (24m, 128,5) . . 5,35
2 Ont disputé un tiers environ
des matches :
11. Mvulubundu (9m, 55) . . . . . 6,11
12. Aaziz (8m, 45) . . . . . . . . . 5,63
13. Tangani (13m, 72) . . . . . . . 5,54
14. Cagnina (10m, 55) . . . . . . 5,50
15. M. El Araichi (8m, 44) . . . . 5,50
16. C. El Araichi (10m, 53) . . . . 5,30
- Mathe Luvagho (10m, 53) . . . 5,30
18. Russo (8m, 41,5) . . . . . . . . 5,19
19. Saadi (11m, 55,5) . . . . . . . 5,05
2 Ont disputé
moins de huit matches :
20. Mrabet (3m, 18,5) . . . . . . . 6,17
21. Djoujou (4m, 24,5) . . . . . . 6,13
22. Saffer (6m, 34,5) . . . . . . . 5,75
23. Lagneaux (5m, 29) . . . . . . 5,80
24. Vergeot (6m, 33) . . . . . . . 5,50
25. Hadjeb (2m, 11) . . . . . . . . 5,50
- Gourad (2m, 11) . . . . . . . . . . 5,50
27. Broccolicchi (5m, 21) . . . . . 4,20
2 N’ont disputé qu’un seul match :
28. De Stefano (6) . . . . . . . . . 6,00
- Licata (6) . . . . . . . . . . . . . . 6,00
- Pottier (6) . . . . . . . . . . . . . . 6,00
31. Galofaro (4) . . . . . . . . . . . 4,00
Le Féminin
tient sa finale
des playoffs
PROFONDEVILLE . . . . . . . . . . . 62
FÉMININ QUAREGNON . . . . . . . 75
Q.T. : 19-15, 13-24, 16-13, 14-23
Quaregnon : Pierzchala 19, Frassanito
15, Mortier 3, Peeters 3, Frederic 2, Renard
4, Legrand 11, Cuvelier 16, Anzalone 0
Même si cela n’a pas été
évident pour le Féminin de
s’en sortir dans une ambiance hostile, la logique a
été respectée hier soir à Profondeville. Les Boraines disputeront bien la finale des
playoffs contre Namur Capitale. La première manche se
déroulera dimanche à 19
heures à Quaregnon. La
deuxième est programmée
mardi prochain à Namur.
Face à Profondeville, la bande
à Jean-François Anderlin a
encore dû attendre le dernier
quart pour obtenir le blancseing pour la finale. Avant cela, Cuvelier avait mis son
équipe sur orbite grâce à trois
triples : 2-10. S’en suivait une
grosse pression des Namuroises qui inversaient la tendance : 19-15 (10e). Avant la
pause, le Féminin montait en
puissance et regagnait le vestiaire avec sept points
d’avance grâce à une grosse
agressivité défensive : 32-39
(20e). Durant les dix dernières
minutes, Peeters, Pierzchala
et Mortier faisaient la différence au périmètre. La R1
n’est plus très loin… C.L.
SP22256310/MLR-E
FOOTBALL – PROMOTION B
33
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
367 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler