close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

+ d`infos

IntégréTéléchargement
SYNDICAT NATIONAL DES
ENTREPRISES DE SÉCURITÉ
COMMUNIQUÉ DE PRESSE - MAI 2016
LANCEMENT DE L’OPÉRATION « EURO I SECURITÉ-PRIVÉE 2016 I SNES »
Le SNES décide de mobiliser son réseau d’entreprises pour réussir
l’EURO 2016 et plus particulièrement pour assurer
la pleine sécurité des "fans zones" des 10 villes hôtes.
Fort d’un vaste réseau de plus de 220 entreprises de toutes tailles (TPE, PME, ETI) présentes partout en France
(avec près de 30 000 salariés), le SNES a décidé de lancer
une opération exceptionnelle de mobilisation pour faire
en sorte que la sécurité soit à son maximum durant toute
la période de l’Euro 2016, et surtout qu’aucune des fans
zones ne manque d'agents de sécurité privée, nécessaires au dispositif prévu par les villes et les préfectures.
Jean-Pierre Tripet, Président du SNES s’explique : « Voilà déjà plusieurs mois déjà que nous travaillons à l’organisation sécuritaire de l’ensemble de l’EURO 2016 sous l’autorité de la Délégation aux Coopérations de Sécurité, animée
par le Préfet Thiery Coudert, qui y a associé les villes hôtes. Face à ce qui sera, effectivement, la plus importante
opération coordonnée de sécurité publique-privée jamais organisée en France et dans le contexte anti-terroriste que
l’on connaît, il faut se montrer constructif . Oui, c’est un défi exceptionnel qui soulève de nombreuses difficultés. Le SNES
a décidé de s’engager vis-à-vis des maires des villes hôtes à mettre tout en oeuvre aux travers de ses entreprises
adhérentes, voire au-delà si nécessaire, pour qu’aucun agent ne manque sur les sites le moment venu».
De fait, des craintes se font jour ici ou là concernant les effectifs disponibles pour cause de problème structurel
de recrutement dans la branche et en raison du dispositif de formation préalable obligatoire spécifique, événementiel ou pas, des agents de sécurité. Le choix, rapporté par la presse, qu’auraient fait quelques grands
groupes prestataires de ne pas concourir aux différents appels d’offres, a ému au point que certains n’hésitent
pas à tirer la sonnette d’alarme.
De nombreuses PME et TPE maîtrisent parfaitement la sécurité événementielle,
qui est une expertise bien spécifique
"Depuis le début de la concertation avec le Ministère de l’Intérieur et bien avant les attentats, certains grands groupes
notamment internationaux, ont effectivement annoncé ne pas vouloir concourir. D’autres n’ont tout simplement pas
été retenus dans les appels d’offres. Cette situation n’a rien d’anormal. La sécurité événementielle n’est pas une expertise maîtrisée par ce type de grands groupes, qui souvent lorsqu’ils l’effectuent, la sous-traitent ! L’événementiel, ce n’est
pas du gardiennage basique. La meilleure preuve en est que l’on a jugé utile de créer un CQP dédié à cette expertise :
le CQP ASGE - Grand Evénement qui est d’ailleurs pour le moment le seul à comporter un module de sensibilisation
aux risques terroristes de 14 heures de formation. Ce n’est pas la taille de l’entreprise qui compte en la matière, ce sont
son savoir-faire RH et recrutement, son professionnalisme et l’expérience bien-sûr. Souvenez-vous : les Jeux Olympiques
de Londres et le fiasco du géant mondial anglais de la sécurité privée (n°2mondial) G4S ! La sécurité événementielle
est par contre une compétence métier, qu’effectivement maîtrisent de nombreuses PME et TPE, parfois entièrement
spécialisées et présentes partout en France notamment dans les grandes métropoles dotées de grands
stades » précise le Président du SNES, lui-même spécialiste de l’expertise événementielle.
.../...
SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE
47 Rue Aristide Briand 92300 LEVALLOIS-PERRET
Tél : 01.41.34.36.52 - Fax : 01.41.34.36.53
contact@e-snes.org -
www.e-snes.org
SYNDICAT NATIONAL DES
ENTREPRISES DE SÉCURITÉ
Dans ce contexte, il n’est donc pas étonnant qu’une grosse partie des marchés de sécurité des fans zones
soit revenue à des entreprises indépendantes, moyennes et petites, entre autres membres du SNES. Elles
sont actuellement à pied d’oeuvre pour préparer leurs missions dans les fans zones, les stades mais aussi
les divers sites d’accueil résidentiel et sportif des équipes nationales.
Plus d’une centaine de sessions de formation sont en cours
Près de 12 000 agents privés sur 1,5 mois, c’est une opération jamais vue en France ! Il est donc bien
normal que cela soit tendu, complexe et que des ajustements soient nécessaires. S’il y a eu des retards,
les opérations de formation - recrutement battent désormais leur plein. Elles ont tardé, notamment pour
cause de déblocage tardif des financements, absolument nécessaires puisqu’il s’agit de formation
préalable à l’emploi et donc à l’embauche ! Mais plus d’une centaine de sessions de formation CQP Grand
Evénement et CQP APS classiques sont en cours.
Tout est engagé pour permettre d’atteindre les objectifs fixés et connus de longue date. Mais si tel site
devait manquer à l’heure dite des effectifs nécessaires, le SNES, au travers de sa plate-forme dédiée
« EURO I SECURITÉ-PRIVÉE 2016 I SNES », mobilisera ses entreprises adhérentes siégeant hors des
bassins d’emplois concernés pour venir en renfort avec des effectifs disponibles. «Nos délégués régionaux SNES vont avoir pour mission exceptionnelle de trouver les effectifs manquants dans les entreprises
adhérentes non sollicitées. Je suis confiant sur le fait que si les besoins surviennent effectivement, nous pourrons répondre grâce à notre réseau d’entreprises exceptionnel. Au besoin, nous l’élargirons à des non adhérents» déclare, confiant, Jean-Pierre Tripet.
Objectif « EURO I SECURITÉ-PRIVÉE 2016 I SNES » :
Venir en renfort immédiat en cas de sous-effectif
Initiée au sein du SNES par des adhérents retenus pour l’EURO 2016 et parfaitement conscients des enjeux,
de la logistique d’encadrement et d’accompagnement qu’il faut déployer, l’initiative SNES tombe à point
nommé pour rassurer tant les pouvoirs publics que les maires concernés et dont certains ont déjà
exprimé quelques inquiétudes. Mais aussi le public, pour qui l’événement devra rester une fête en toute
sécurité.
« Par ailleurs, nos entreprises de sécurité humaine proposent aussi, en plus de leur ressources humaines, des
moyens technologiques (portiques de détection , raclettes..) qui vont permettre d’être encore plus performants»
ajoute le Président du SNES qui annonce qu’il va écrire à tous les Préfets et maires concernés ainsi qu’ à
Alain Juppé, Président de villes hôtes pour leur présenter les détails de l’opération « EURO I SECURITÉPRIVÉE 2016 I SNES » » à leur service.
Le SNES prend donc ses responsabilités et s’engage à mobiliser partout en France des entreprises et leurs
salariés, autant que de besoin.
«Ce qui est certain, c’est que si ce vaste chantier de coordination de sécurité publique - privée est au bout du
compte une réussite, et l’on s’y emploie, on le devra - notamment - à l’existence d’un riche tissu d’entreprises
indépendantes et familiales françaises, présentes partout sur le territoire national et qui est la seule à même
d’offrir la sécurité privée de proximité dont a tant besoin la sécurité publique. C’est cette conjonction qui
contribuera à garantir un niveau de sécurité générale du pays, à la hauteur des nouveaux enjeux et risques»
conclut Jean-Pierre Tripet.
Pour le SNES
Jean-Pierre Tripet, Présient
SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE
47 Rue Aristide Briand 92300 LEVALLOIS-PERRET
Tél : 01.41.34.36.52 - Fax : 01.41.34.36.53
contact@e-snes.org -
www.e-snes.org
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
229 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler