close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

01 05 2016 interdiction flashball

IntégréTéléchargement
ALTERNATIVE Police 9 boulevard du Palais 75195 Paris Cedex 04 seceretariat@alternativepn.fr www.alternativepn.fr – Paris, le 1er mai 2016 INTERDICTION DU FLASH BALL et du LBD 40/46
Une demande purement idéologique et dogmatique sans fondement
ALTERNATIVE Police CFDT est scandalisé par la demande formulée par certains politiques d’extrême gauche et d’autres personnalités quant à l’interdiction d’utiliser le flash‐ball et le Lanceur de Balles de Défense 40/46 par les policiers. ALTERNATIVE Police CFDT constate que ces personnes, qui exigent cette interdiction, s’inscrivent, comme à leur habitude, dans une démarche purement idéologique et dogmatique frisant avec de l’antiflic primaire ! Pour ALTERNATIVE Police CFDT il est toujours plus facile de s’en prendre à la police nationale, quand on n’a rien d’autre à proposer pour faire parler de soi ! En outre, ALTERNATIVE Police CFDT rappelle à ces bien‐pensants que le flash‐ball comme le LBD 40/46 n’ont pas suffisamment de précision pour laisser croire que l’accident de Rennes, où un jeune a perdu l’usage d’un œil, est un acte volontaire et délibéré des policiers ! À chaque fois qu’il y a eu un blessé, cela a toujours été à l’occasion de violences lors de manifestations. Leurs utilisations se font selon les règles en vigueur, uniquement sur instructions des autorités et non sur initiative. L’usage est toujours réfléchi et apprécié selon les circonstances et l’environnement. ALTERNATIVE Police CFDT regrettera toujours qu’il y ait des blessés mais il est important de replacer les faits dans leurs contextes : ceux des violences et de la casse. Dans de telles circonstances le risque zéro n’existera jamais. ALTERNATIVE Police CFDT rappelle que les policiers, mobilisés sur les manifestations, sont des professionnels de la sécurité formés, spécialisés et aguerris au service et au maintien de l’ordre ! Faudra‐t‐il effectivement un mort chez les policiers pour que le mot « manifester » ne rime plus avec agresser, violenter, incendier et dévaster ? ALTERNATIVE Police CFDT conseille à ces personnes, qui profitent d’une certaine notoriété pour stigmatiser encore une fois le travail de policiers, à demander l’interdiction de l’utilisation des pavés par certains de leurs manifestants afin que les policiers n’en soient pas les victimes comme cela a été le cas lors de la manifestation parisienne le 28 avril dernier. À ce titre, ALTERNATIVE Police CFDT dément toute violence policière : quand il y a un blessé parmi les manifestants pour 78 policiers blessés pour la seule journée du 28 avril, il convient plutôt de parler de violences aux policiers ! À force de toujours demander le retrait de certaines prérogatives aux policiers, de souhaiter l’interdiction de leurs moyens d’actions, on finit par revendiquer le recul de l’autorité pour toujours moins de sécurité et toujours plus d’anarchie ! ALTERNATIVE Police CFDT en a une belle démonstration en ce jour de la fête du travail. ALTERNATIVE Police CFDT tient à saluer les décisions du Ministre de l’Intérieur afin de faire respecter l’ordre et la sécurité en mettant à la disposition des policiers tous les moyens utiles et nécessaires tout en respectant le principe du droit à manifester ! ALTERNATIVE Police CFDT apporte tout son soutien à l’ensemble des policiers, durement touchés et totalement engagés depuis près de 18 mois. 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
9
Taille du fichier
168 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler