close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

03/05/2016 - La Presse de la Manche

IntégréTéléchargement
J
Jouez
ett gagnez
gagneez
aavec
vec
Corfou
des vvoyages
oyages à C
orfo
fo
ou
LA PRESSE
MANC
DE LA MANCHE
Changement de propriétaire
MARDI 3 MAI 2016 *
N° 21872 - 0,90 €
Reprise véhicules
toutes marques
zCcCIcF cICfIfFc fCcIiCcFCc IfCcmCcIfCcIfCcICfIfCc Cz
PaRc occasion
+ de 50 véhicules
en stock
Ford Cherbourg
Auto PAssion
9, rue Gambetta - B.P. 408 - 50104 CHERBOURG CEDEX
Tél. 02.33.97.16.16 - www.lapressedelamanche.fr
(anciennement Ford Lemasson)
CHERBOURG - 02 33 43 05 22
Justice. Prothèses PIP
C’est parti pour
le grand Cotentin
Quatre ans de prison
pour le patron
© AFP
Page 25
Jean-Claude Mas a été condamné hier par la cour d’appel
d’Aix-en-Provence à quatre ans de prison ferme. Le fondateur de la société Poly Implant Prothèse était poursuivi pour
fraude aggravée et pour escroquerie à l’égard de la société
de certification TÜV.
Cherbourg. Maison d’arrêt
Les téléphones
et la drogue en cellule
Page 2
RN175. 2 km à contresens
Une octogénaire
grièvement blessée
Page 2
Demandez
notre hors-série
© Jean-Paul BARBIER
Tour de France. 152 pages
Page 5
Dès aujourd’hui, le hors-série de La Presse de la Manche
sur « La Normandie et le Tour » est en vente chez tous les
marchands de journaux.
JO de Rio. Dans la Manche
Page 22
© Jean-Louis RAULT
Eric Delaunay,
unique qualifié ?
À moins de 100 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques
au Brésil, on fait le point sur les chances de participation
manchoises. À vrai dire, elles sont maigres.
Page 3
Point de vue
L’introuvable majorité
L’Assemblée nationale débute aujourd’hui l’examen de la loi Travail portée par
la ministre, Mme Myriam El Khomri. Elle
ne satisfait toujours pas les frondeurs,
en dépit des modifications apportées
au fil des semaines. Et elle ne rencontre pas davantage d’écho favorable
de la part de l’opposition, qui ne votera
pas ce texte. Ce qui a pour effet de le
confronter à une majorité introuvable.
Ennuyeux. D’autant plus que si la majorité présidentielle qui siège au Parlement est introuvable, il y a l’article 49-3
de la Constitution qui a déjà été utilisé
par le Premier ministre. C’est d’ailleurs
avec cette vigoureuse prothèse que la
loi Macron a pu être réputée adoptée par
l’Assemblée puisqu’il ne s’est pas trouvé
de majorité pour renverser le gouvernement.
Il est vrai qu’à force de chercher, on va
finir par la trouver, cette majorité introuvable. Car, après s’être impliqués avec
tant de conviction et d’enthousiasme
pour démolir le projet gouvernemental,
puis le faire évoluer, les frondeurs, qui
ont vu grossir leurs rangs et qui nourrissent leur détermination des manifestations démultipliées à travers le pays,
n’ont évidemment pas l’intention d’en
rester là. L’occasion est trop belle pour
faire mordre la poussière au gouvernement de Manuel Valls qui, à son tour, se
sent en sécurité derrière l’article 49–3
pour faire passer sa loi, même défigurée,
contre vents et marées.
Le Premier ministre risque d’oublier que
cet article de la Constitution, qui est fort
utile dans certains cas, peut se transformer en une arme thermonucléaire si le
blocage se mue en bras-de-fer. Dans la
plupart des cas en effet, le 49–3 a raison
des nuques raides qui ne veulent pas se
plier à la ligne majoritaire. Mais le dépôt
d’une motion de censure qui serait votée par l’opposition et les contestataires
permettrait de trouver cette majorité introuvable pour débloquer la situation.
Ce serait le coup de balai. Car le gouvernement serait renversé. Et une crise
politique viendrait s’ajouter à toutes les
autres.
Au chef de l’État de choisir entre le soutien à son Premier ministre et la dissolution de l’Assemblée nationale, ou de
prendre en compte le vote sanction
des députés et de changer le gouvernement. On le voit, le 49–3 n’est pas
une arme légère dans l’arsenal législatif. Or, les tensions qui ne cessent de
monter poussent au passage à l’acte.
La culture de la rumba cubaine ne permet pas, dans la durée, de trouver les
bonnes solutions. Vient le moment où
il faut trancher.
Jean LEVALLOIS
GARE MARITIME TRANSATLANTIQUE - 50100 CHERBOURG-EN-COTENTIN - 02 33 20 26 69
VOUS AUREZ
DU MAL
A REFAIRE
SURFACE
- RCS NANTES B 339 786 493 - Photos : GettyImages / T.Levron
© Jean-Paul BARBIER
Hier à Saint-Lô, sur proposition du préfet, la CDCI a définitivement entériné la création de la communauté
d’agglomérations du grand Cotentin. Elle fait machine arrière en redonnant leur indépendance à Carentan/
Sainte-Mère (ici le vote du président) et à Villedieu. Au 1er janvier prochain, la Manche passera bien de 27
à 8 intercommunalités.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 289 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler