close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

balsanéo - Châteauroux Métropole

IntégréTéléchargement
HORS SÉRIE NUMÉRIQUE
MAI 2016
BALSANÉO,
À QUOI RESSEMBLERA LE FUTUR CENTRE AQUATIQUE ?
Une architecture signée
Mikou Design Studio
Un centre aquatique,
entre ville et nature
L’info en +
LES ARCHITECTES
MIKOU DESIGN STUDIO :
Les deux font la paire
La signature du futur centre aquatique revient au cabinet Mikou Design Studio. À
sa tête, deux jeunes architectes talentueuses, Selma et Salwa Mikou. Déjà primées
à plusieurs reprises pour la conception de la piscine Feng Shui d’Issy-les-Moulineaux,
elles ont pensé le futur centre aquatique en alliant l’urbain à la nature.
aquatique, c’est désormais plus qu’un
simple endroit où l’on vient nager»,
explique Selma Mikou. « Ce n’est
pas qu’une boîte avec des bassins
différents. La conception de ce type
d’équipements a beaucoup changé ces
dernières années. Il convient désormais
d’envisager un tel lieu comme un
véritable espace de rassemblement
sportif et culturel, où l’on vient vivre et
partager de bons moments. » Ainsi en
témoigne la piscine Feng Shui d’Issyles-Moulineaux que les deux architectes
ont conçu avec leur équipe. Le travail
qu’elles ont réalisé sur l’ergonomie et la
fluidité des espaces de cet équipement
public situé en région parisienne se
retrouve dans les plans qu’elles ont
Salwa et Selma Mikou, à l’origine de la conception du futur centre aquatique Balsanéo.
imaginés pour le centre aquatique
Balsanéo.
Diplômées de l’École nationale Après avoir travaillé avec des grands
supérieure d’architecture Paris- noms de l’architecture comme Jean « Notre expérience de la piscine Feng
Belleville, Selma et Salwa Mikou ont Nouvel et Renzo Piano, elles ont Shui d’Issy-les-Moulineaux nous a
fondé leur cabinet d’architectes, Mikou fondé leur propre studio d’architectes permis de bien cerner les attentes
Design Studio, en 2005. C’est une à Paris. Elles sont entourées de vingt actuelles. Il faut faire cohabiter plusieurs
véritable aventure familiale puisque collaborateurs et comptent déjà à leur usages : sportif, apprentissage, ludique,
les jumelles ont suivi le même cursus actif six projets.
détente et bien-être et différents publics
professionnel.
en un même lieu très atypique. », décrit
Leur premier projet, la conception du
groupe scolaire du Bailly de SaintDenis, n’a pas seulement consisté
en la création d’une école, mais d’un
bâtiment multi-usage intégrant à la fois
une maternelle et une élémentaire, ainsi
qu’une bibliothèque et un gymnase, le
tout conçu sous forme de sheds avec
de grands espaces vitrés ouverts sur
l’extérieur.
DE LA PISCINE FENG SHUI
D’ISSY-LES-MOULINEAUX
AU CENTRE AQUATIQUE DE
CHÂTEAUROUX
Les deux sœurs ne sont pas néophytes
dans la conception d’équipements
sportifs et notamment ceux ayant
trait aux sports nautiques. « Un centre
Selwa Mikou. Le cabinet Mikou Design
Studio a été récompensé par plusieurs
prix pour cet édifice public.
Il s’attaque désormais à un autre projet
de grande ampleur avec le centre
aquatique castelroussin.
L’aspect extérieur de Balsanéo, bâtiment bioclimatique, se veut un lien harmonieux entre l’urbain et la nature.
2
LE PROJET
À MI-CHEMIN
ENTRE VILLE ET VALLÉE VERTE
Plus qu’un centre aquatique, cet équipement sera un élément d’attractivité pour
le territoire. Sa spécificité ? Une légère surélévation, avec un positionnement à
cheval sur le boulevard de La Valla prolongé, donnant à la fois une vue imprenable
sur l’ÉcoCampus et sur l’hippodrome.
Châteauroux lors de la présentation du
projet à la presse fin avril. Il présente, de
plus, le gros avantage de ne pas toucher
à la nappe phréatique.
L’une des fortes contraintes prise en
compte lors de la conception du projet
demeure le dénivelé du site. « Il fallait
trouver une implantation cohérente qui
permette à la fois une visibilité depuis
le Centre d’études supérieures et les
boulevards, et une intégration idéale
dans le paysage naturel, d’où l’idée
de la surélévation », indique Selma
Mikou. Selma Mikou confirme : « pour
faciliter l’implantation de ce bâtiment
que nous voulions emblématique pour
l’agglomération de Châteauroux, il
était très important de comprendre son
interface avec ce qu’il y a autour. Nous
avons constaté toute la potentialité du
site et ses contraintes, à savoir : la rue
séparant les deux parcelles, le dénivelé
très important depuis le carrefour
avec l’avenue François-Mitterrand et
le caractère résidentiel d’une part et
urbain d’autre part. » « C’est une idée
de génie ! », a souligné le Maire de
Pour répondre à l’appel d’offres,
Mikou Design Studio s’est rendu à
plusieurs reprises à Châteauroux. Le
cabinet d’architectes s’est notamment
intéressé aux spécificités naturelles de
Châteauroux et de la vallée de l’Indre.
« Nous sommes très complémentaires
sur les projets que nous menons,
depuis leurs origines jusqu’à la phase
chantier que l’une d’entre nous suit
systématiquement en lien avec un
chef de projet. Dès la conception, nous
réalisons un travail étroit pour interroger
le site et le programme attendu. Nous
sommes venues cinq fois visiter le site,
pour « sentir » celui-ci, puis pour bien
comprendre la problématique de la
ville et de l’environnement proche du
lieu retenu pour accueillir ce centre
aquatique », explique Salwa Mikou.
L’aspect développement durable a par
ailleurs été pris en compte avec la
création d’une voie douce. Ce bâtiment
bioclimatique possèdera un bardage
en bois et sera équipé d’un système de
récupérations des eaux de pluie pour
les toilettes. Il intègrera une toiture
végétalisée et un chauffage au bois.
L’orientation solaire et les paramètres
liés au vent ont également été intégrés
dans la conception.
Pour le Maire de Châteauroux, Gil
Avérous, et son vice-président délégué
aux projets structurants, Michel Georjon,
« c’est une grande satisfaction de
travailler avec des professionnels qui
ont collaboré avec des architectes
ayant une renommée internationale ».
Le jury, composé de six élus, quatre
représentants de la profession des
architectes et d’un professionnel issu du
monde de la natation, a été séduit dès le
premier tour. Le projet de Mikou Design
Studio semble bien faire l’unanimité. Il
ne reste plus qu’à patienter pour pouvoir
enfin tester ce nouvel équipement
public, petit bijou de modernité et de
praticité.
3 espaces intérieurs
- Pratique sportive
1 bassin de 25 x 25m
1 bassin de 25 x 10m
- Pratique ludique
1 bassin ludique
Pataugeoire
- Espace spa bien-être
Douche à jets
Sauna
Hamman
Solarium
1 espace extérieur
1 bassin avec deux lignes de 50m, éventuellement chauffé.
Repères
Une enveloppe de
27 millions d’euros,
dont environ 18 millions
de travaux, sera dédiée
à la réalisation du centre
aquatique Balsanéo.
Le 2e semestre 2017
marquera le lancement
des travaux.
Juin 2019 : c’est la date
prévue pour la livraison
effective du centre
aquatique.
CHTX Métropole Hors Série N°2 | MAI 2016
Le centre aquatique Balsanéo est scindé
en deux halles : le premier est dédié à
la pratique sportive avec deux bassins
de 10 lignes ; le second est tourné
vers le ludique et le bien-être avec un
spa intégrant des douches à jets, un
sauna, un hammam, des solariums et
une pataugeoire pour les plus petits.
Un bassin extérieur avec deux lignes
d’eau de 50 mètres, qui pourrait être
chauffé pour un usage annuel, viendra
compléter le projet. Equipés de grandes
baies vitrées, le centre aquatique
laissera pleinement entrer la lumière
grâce à des oculus disséminés de part
et d’autre des deux halls.
3
SUR LE VIF
UN ÉQUIPEMENT OUVERT
À L’ANNÉE
La séparation des bassins ludiques
et sportifs permettra à Balsanéo
d’accueillir du public tout au long de
l’année. « Même si l’on doit intervenir
sur l’un ou l’autre, pour des raisons
techniques, le centre aquatique pourra
rester ouvert, contrairement à ce qui se
produit actuellement avec la piscine à
vagues de Belle-Isle et Firmin-Batisse »,
annonce Gil Avérous.
UN PROJET QUI DONNE
DÉJÀ ENVIE
Bien avant que les premiers baigneurs
n’aient eu le temps d’enfiler leur
maillot, le projet de centre aquatique
suscite déjà l’intérêt. Selon les deux
architectes, la lutte est acharnée entre
leurs collaborateurs pour faire partie de
l’équipe dédiée au projet castelroussin !
DES PARKINGS
DOUBLEMENT
MUTUALISABLES
Au final, deux parkings d’une capacité
totale de 350 places complèteront le
site. Le premier, situé en partie haute
entre le Campus et le boulevard
de La Valla prolongé, pourra servir
conjointement au centre aquatique et
aux établissements d’enseignement
supérieur. Le second, proche de l’Accueil
de loisirs sans hébergement (ALSH) de
La Valla, devrait permettre de résoudre
la problématique de stationnement
aux abords de l’hippodrome du
Petit-Valençay. « Nous envisageons
de déplacer l’entrée principale de
l’hippodrome à proximité de ce futur
parking, pour en faciliter l’accès et
améliorer la sécurité routière dans les
allées de Sagan, de l’hippodrome ou de
Talleyrand notamment », a précisé Gil
Avérous.
ET LA PISCINE À VAGUES ?
Gil Avérous, président de Châteauroux
Métropole, l’a déjà annoncé à d’autres
occasions, la piscine à vagues restera
une enceinte sportive, mais elle
changera d’objet. Lorsque Balsanéo
ouvrira ses portes, à l’été 2019, le site
de Belle-Isle entamera sa reconversion
en palais des arts martiaux. « L’aspect
extérieur sera conservé, tout comme
les vestiaires à l’intérieur, tandis que
la partie des bassins sera entièrement
reconfigurée pour abriter les nouvelles
installations destinées à ces sports de
combat », explique le premier édile
communautaire.
HIPPODROME
BOULEVARD JEAN MACÉ
CENTRE DE LOISIRS
DU MOULIN DE LA VALLA
HEI
D
VAR
ULE
BO
LA
DE
GÉ
LON
RO
LA P
VAL
CES
Carte d’implantation de Balsanéo
4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
2 209 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler