close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cliquez-ici - Union Régionale des Foyers Ruraux du Poitou

IntégréTéléchargement
Le Rat CONTEUR
Le Moulin du Marais, Pôle Culturel Régional
des Arts de la Parole, du Livre et de la Lecture
La conteuse Hélène Palardy, emménage au Moulin …
C’est d’abord en tant que chanteuse rock que Hélène
Palardy monte sur scène. Elle trouve dans les
concerts et les chansons qu'elle compose une façon
harmonieuse de dire le monde. Pendant ses études,
elle effectue un mémoire sur le conte à l’hôpital,
croise des histoires qui l’emmènent au cœur d’un autre imaginaire.
Dès 2004, elle suit les formations conte du
Conservatoire
Paul
Dukas
et
poursuit
son
apprentissage théâtral.
En 2008, elle reçoit le Prix du public au Grand Prix
des Conteurs de Chevilly-la-Rue, puis elle intègre
le Labo de la Maison du Conte.
Une résidence de création en 2016—2017
Ce nouveau spectacle sera basé sur des données
biographiques pour emmener le spectateur vers un
monde où se mélange fantastique et poésie grâce à
l’utilisation de la métaphore de l’ombre.
« Une petite fille, en vacances dans le village de ses
grands-parents, s’ennuie. N’ayant pas d’amis, elle se
réfugie dans les livres et constate qu’elle peut vivre
les aventures qu’elle lit. Elle vit alors dans un monde
de plus en plus imaginaire et se lie d’amitié avec une
ombre qui n’est pas la sienne. Celle-ci va lui faire
rencontrer une « liseuse d’ombre », personnage qui
s’apparente à une sorcière au village, qui va lui révéler
un secret familial en lien avec l’identité de sa nouvelle
amie. »
Un projet de spectacle avec Arleen
Thibault. Les mots continuent de se
tisser entre L’URFR et le Québec
Loin des yeux, près du cœur quand même,
c’est un peu ce qui résume l’histoire entre le
Québec et l’URFR. Plusieurs rendez-vous,
plusieurs traversées... 2014 la signature d’
un protocole de collaboration entre le
Festival interculturel du Conte du
Québec, une coproduction avec René
Robitaille, une magnifique soirée avec Marc
Laberge. En 2015 un rendez-vous privilégié
avec Marie Lupien-Durocher et Sophie
Jeukens (Directrice
et directrice
artistique) de la Maison des Arts de la
Parole de SHERBROOKE et déjà deux
participations maintenant de Jean-Jacques
Epron au Festival interculturel du Conte du
Québec.
Un compagnonnage qui dure…et nous
pensons vous redonner rendez-vous très
prochainement avec la pétillante conteuse
Arleen Thibault.
Arleen qui ? Conteuse au répertoire
traditionnel mais aussi exploratrice des
« nouvelles avenues » du conte, Arleen
Thibault raconte avec délectation, finesse
et talent, s’accompagnant à l’harmonica et
aux pieds. La richesse de sa langue, sa voix
puissance, sa forte présence sur scène
font d’elle l’un des talents émergents du
Québec.
Le Chant des coquelicots, la nouvelle
création de Pierre Deschamps et Karine
Mazel-Noury est coproduite par l’ URFR
Poitou-Charentes
Stage Conte « Ose raconter ton village »
Avec Pierre Deschamps
Dans le cadre du congrès de la CNFR
Le 12,13,14 février, 10 conteurs amateurs
de la Sarthe et du Poitou-Charentes se
sont retrouvés au Moulin du Marais autour
de Pierre Deschamps pour participer au
stage « Ose raconter ton village »
Co-organisé par l’URFR et la Confédération
Nationale des Foyers Ruraux dans le cadre du Congrès National organisé en Mai
sur L’île d’Oléron.
« Séparés par la guerre, Jeanne et
François vont vivre l’attente, l’angoisse,
les espoirs déçus puis se retrouver. Au fil
des épreuves, leur amour devient une
nécessité, une question de survie pour
rester humains en temps d’inhumanité. Ils
ont dans leur simplicité, la puissance et la
grâce des héros de légende. Ils sont de
ceux qui ne renoncent pas. Les conteurs
Pierre Deschamps et Karine Mazel­Noury
nous entraînent de la grande à la petite
histoire grâce à un théâtre chorégraphié
qui
sublime
les
mots
pour
un
spectacle délicat et poétique. »
C’est l’aboutissement d’un projet
important de compagnonnage entre l’URFR
et Pierre Deschamps. Après plusieurs
périodes de résidences : collectage avec
la population, collectage et ateliers
scolaires, résidence de création plateau, …
Ca y est, le spectacle est né :
Le Chants des coquelicots.
Il est actuellement jouer tous les lundis à
Paris au « Théâtre des Déchargeurs », et
reçoit un très bon accueil de la presse et
du public . Il a été joué au Moulin du
Marais le Vendredi 18 Mars 2016, lors
d’une séance scolaire et une tout public.
Ce spectacle est coproduit par La Mégisserie – scène conventionnée (87),
l’Union Régionale des Foyers ruraux de Poitou-Charentes (79), la Ville de
Brive (19). Avec le soutien du
Festival Conte en Oléron(17) et de
l’association New Danse Studio à Brive (19).
Les objectifs de ce stage étaient de
travailler avec un conteur professionnel,
compagnon de route des foyers ruraux,
autour du fil conducteur « Ose Raconter
ton Village » et de proposer une aventure
collective qui parte des territoires et se
termine à Oléron pour « ose ton village »
en mai 2016
Une deuxième étape de formation est
organisée en mai pendant le congrès sous la
direction cette fois de Michèle Bouhet. Le
groupe présent se fera « ambassadeur » du
conte lors du congrès en proposant une
restitution publique.
Ils en redemandent…
A la suite de ce stage et à une demande
collégiale des participants et du formateur
une nouvelle session de stage sera organisé
pour poursuivre l’aventure…
FOCUS sur le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole
Le commission culture de la Confédération Nationale
des Foyers Ruraux a acté et validé la candidature
de Jean-Jacques EPRON au conseil d’administration
du RNCAP pour y représenter le mouvement des
Foyers Ruraux
Présentation
Le Réseau National du Conte et des Arts de la Parole (RNCAP) a été créé en 2007.
Ses membres sont des structures œuvrant dans le monde du conte et des arts de la
parole : lieux, festivals… Leurs profils sont divers : associations, bibliothèques et
médiathèques, collectivités territoriales… Quel que soit le profil, tous s’attachent à
développer des actions pérennes sur leur territoire d’intervention en lien avec des
acteurs locaux de ces territoires.
Objectif
Depuis sa création, le RNCAP a pour but de rassembler toutes les structures
œuvrant dans le domaine du conte et des arts de la parole. En œuvrant pour la
création de Coordinations Régionales d’Action pour le Conte (CRAC) avec d’autres
acteurs et en s’attachant à la spécificité des interlocuteurs rencontrés, le réseau a
ouvert plusieurs pistes de travail à développer dans les domaines du maillage
territorial, de l’interdisciplinarité et de la transversalité et de la mutualisation.
Exemple de mise en application du réseau
« Que serait une vie sans histoires ? » [14, 15, 16 juillet 2015 Avignon]
Les rencontres du Réseau National du Conte et des Arts de la Parole
Retrouvez l’intervention de Jean-Jacques EPRON lors de son intervention à Avignon
Suivez le réseau sur internet en vous rendant sur rncap.org
Contes en Chemins
Montée de Sèvre. Les mots au fil de l’eau
"Qui demeure éveillé à la fin d'une nuit
d'histoires ne peut que devenir le plus
grand sage du monde".
Alors tels des saumons, remontons à la
source des contes et laissons couler les
mots au fil de l'eau…
Et qui mieux que Pépito MATEO pour
cultiver nos imaginaires et ensemencer
notre jardin à histoires ?
Pépito ouvrira le bal aux contes de ce
18ème festival et se fera "passeur d'imaginaire" avec les stagiaires en escale à
Bougon pour ce temps dédié à la formation et à la transmission.
A la question "pourquoi faut-il raconter
des histoires ?", nous pourrions écouter
Michel DE CERTEAU nous murmurer que
"loin d'être chassé de nos sociétés
d'écriture et de chiffres comme un mode
de relation archaïque, indigne de notre
progrès, l'oralité y revient avec une
grande évidence. Elle constitue l'espace
essentiel de la communauté. Elle réclame
la reconnaissance de ses droits car nous
commençons à saisir plus nettement que
l'oral a un rôle fondateur dans la relation
à l'autre et à la culture".
A la même question, nous pourrions répondre qu'il faut cultiver nos imaginaires et que les
contes, sont comme des lunettes... c'est pour mieux voir, parce que nos yeux ne savent plus
voir, parce que nos oreilles ne savent plus écouter...
Raconter des histoires pour entendre les rumeurs et les bruissements du monde proche ou
lointain... avec ses noirs fracas, avec ses clartés et ses enchantements. Et en ces temps
chahutés où nous vacillons sur nos valeurs, se souvenir de cette anecdote :
"on dit que le conteur est un homme isolé debout sur un rocher face à l'océan.
Il raconte toutes les histoires du monde. L'océan l'écoute calmement, fasciné. Mais si, un
jour, le conteur se tait ou si on le fait taire, personne ne peut dire ce que fera l'océan...".
C'est pourquoi les 23 et 24 juillet nous proposons aux amateurs, professionnels, conteurs,
publics et curieux de se réunir pour que nos "Contes en Chemins" tissent, maillent et
fabriquent des histoires encore longtemps,
au fil de l'eau, avec une bonne "montée de Sèvre"...
Initiation à l’art de conter
"Le conteur et l’imaginaire » - Pépito Matéo
Plus de 20 ANS d’expérience de formateur
et 30 ans de scène ont convaincu Pépito
Matéo que le cheminement de l’artiste
pouvait se repérer dans une pratique
d’apprentissage et de recherche. Il fait
partie de ces artistes « indispensables »
capable de dire la folie du monde tout en
gardant cette légéreté salvatrice, cette
jubilation de la
parole vagabonde qui
nourrit et qui fait sens.
CONTENU DU STAGE :
Ce stage propose une sensibilisation et une
initiation à l'art de raconter. A partir d'un
travail sur le corps et la voix, l'utilisation
de l'espace et la relation à l'auditoire, il
s'agira pour chacun et chacune de trouver
sa manière de conter. Des exercices sur
les images sensorielles et des jeux d'
expression orale, compléteront des petits
essais d'écriture pour la parole.
Mercredi 20 juillet : Arrivée des stagiaires le
matin, accueil à partir de 10h. L'après-midi
entraînement collectif pour favoriser l'imaginaire
et le jeu. Echauffement, communication autour des
images, du langage et de la mémoire.
Jeudi 21 juillet : Inventions de petites structures
narratives avant de "se mettre à son conte" pour
repérer le propos, questionner la structure. Mettre
en route l'apport personnel en travaillant sur les
images, le rythme, le jeu en abordant les différents
niveaux du conteur.
Vendredi 22 juillet : Se préparer à restituer le
travail en public et un petit bilan et retour pour
chacun du travail effectué. - Samedi 23 juillet : En
matinée, restitution en public sous forme de petit
déjeuner conté convivial.
NOMBRE DE STAGIAIRES : 13
WEEK-END "POURQUOI FAUT IL RACONTER DES HISTOIRES ?"
Coordonné par la communauté de communes
Haut Val de Sèvre et l’ Union Régionale des
Foyers Ruraux du Poitou-Charentes.
Ces deux jours sont ouverts aussi bien à
des professionnels (éditeurs, organisateur
de festivals, membres du réseau des arts
de la parole régional, national, conteurs,
amateurs...) qu'au public de Contes en
Chemins.
AU PROGRAMME DES 23 ET 24 JUILLET:
- 1 petit déjeuner conté avec Pépito Matéo
- 1 présentation des amateurs
- 1 apéro-dînatoire "comment se transmettent les
histoires ? " avec les éditions Oui-dire , La Grande
Oreille et Planète Rebelle (Maison d’édition québécoise)
- 4 Spectacles Contes en Chemins
- 1 Conférence spectacle avec Michel Faubert
L’envie étant de proposer des moments de
convivialité, d'échanges et de partage
autour du conte et des arts de la parole.
Pour vous inscrire au stage d’initiation et/
ou au weekend merci de contacter :
L'Union Régionale des Foyers Ruraux
du Poitou-Charentes
Moulin du Marais
2 Rue du Grand Pré - BP28
79120 LEZAY
Tél. 05 49 07 97 78
Jean Jacques EPRON : 06 72 71 77 11
Clémentine RIVAULT : 06 98 27 70 66
Retrouvez toute l’actu
Contes en Chemin ici :
http://www.cc-hautvaldesevre.fr/
COÛT DU STAGE : 340 EUROS/Participant
(Frais pédagogiques, hébergement en pension
complète du mercredi midi au samedi midi, accès
aux spectacles, assurance et documentation).
https://www.facebook.com/Contes-enChemins-501929029869732/?fref=ts
La Compagnie de la Trace nous envoie
deux conteurs de talent : Michèle Bouhet
et Antoine Compagnon pour nous raconter
« Les mangeurs d'aurore »
« Il ne s'agit pas pour nous de devoir de
mémoire mais plutôt de cheminer dans une
histoire tragiquement humaine. Renée
Sarrelabout, déportée en camp de concentration à l'âge de vingt et un ans en 1943,
a témoigné pour toutes ces camarades qui
sont mortes, et qui n'ont pu ni revenir, ni
devenir. »
Sur scène, quelques lampes s'allument
éclairant la mémoire, la poésie d'Antoine
porte le cri du silence des voix disparues,
le courrier entre Michèle et Renée s'inscrit dans l'histoire d'aujourd'hui
"Chère Renée,
Je viens de planter des cyclamens sauvages
C'est bizarre de planter du sauvage..."
Renée Sarrelabout vivait avant d'être
déportée ; elle a vécu pendant et elle
vit toujours aujourd'hui.
Vendredi 20 mai
20h30
Salle du Moulin du Marais
Ce spectacle est programmé dans le
cadre des Scènes Nomades
Une balade Contée avec Thierry Bénéteau
pour se dégourdir les jambes et le cœur
«Marche aujourd’hui, marche demain,
à force de marcher on fait tout plein
d’chemin… Nous voilà partis ! »
D’abord un p’tit routin, une étroite venelle,
une musse sous un pont… Puis on s’arrête.
Les mondes prêtent leurs oreilles…
Et CRIC ! Et CRAC !
Le conte va sortir du sac… Ainsi vont les
histoires qui marchent avec le pas des
hommes depuis la nuit des temps.
Thierry Beneteau : Conteur mais aussi
jardinier, rêveur… Est-ce un jardinier qui
rêve ? Un rêveur qui jardine? Les deux !
C’est un baladin qui aime la Terre. Prenez le
temps d’entrer dans son jardin Ici, les histoires poussent à leur guise. Il en prend
soin. L’enfance bourdonne comme un essaim
d’abeilles. Peut-être au gré du vent un petit
air d’accordéon, une ritournelle tambourinée
viendront vous chatouiller l’oreille. Thierry
raconte avec tendresse, avec malice et l’on
prend goût au monde, à l’écouter. Poussez la
barrière et entrez …
Samedi 30 juillet 2016
16h30
Départ au Moulin du Marais
A lire dans cet hors-série, une version poitevine
du Chaperon Rouge, « Boudin, Boudine » !
C’e
st à
Les prochains rendez-vous du Moulin du Marais
Lire
!
Le Rat CONTEUR
Le Moulin du Marais, Pôle Culturel Régional
des Arts de la Parole, du Livre et de la Lecture
Pour nous contacter :
Union Régionale des Foyers Ruraux
du Poitou-Charentes
Moulin du Marais
Pôle Culturel Régional des Arts de la Parole, du
Livre et de la Lecture
2 Rue du Grand Pré - BP 28
79120 LEZAY (79)
05.49.07.97.78
Urfr.poitou-charentes@mouvement-rural.org
Www.mouvementrural-poitoucharentes.org
Rédaction & Conception Graphique
URFR Poitou-Charentes
Jean-Jacques EPRON
Clémentine RIVAULT
Licence n°2 : 143785
Licence n°3 : 143786
Siret : 40107352300029
APE : 9499Z
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
3 069 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler