close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Catalogue des formations 2016

IntégréTéléchargement
®
Catalogue des formations 2016
an
s
itio
né
colo
gique
Au cœur du dé
ve
lop
p
em
t
n
e
le
b
a
r
du
Acte
a
l
e
d
r
u
tr
Centre de Formation du Développement Durable et de l’Environnement
www.cfde.fr
ÉDITO
COP.
Trois lettres, déjà presque devenues un acronyme, pour souligner les enjeux des
changements climatiques pour notre pays et pour notre planète, évoqués lors de la
21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies à Paris en
décembre 2015.
Ces enjeux sont bien perçus par les chefs d’entreprise : un sondage OpinonWay pour
le compte de CCI France, en partenariat avec Europe 1 et La Tribune, en septembre
2015, souligne que pour 58 % des patrons la transition écologique est une nécessité.
Davantage de scepticisme chez eux, en revanche, lorsqu’il s’agit d’évaluer le caractère
contraignant des futures décisions de la COP.
Pourtant ce grand rendez-vous est fondamental pour un accord universel applicable à
tous pour lutter efficacement contre le dérèglement du climat.
Faire œuvre de pédagogie à tous les niveaux, par tous les canaux, est donc plus
indispensable que jamais.
Les CCI, au travers des nombreuses actions qu’elles portent, entendent y contribuer.
Elles favorisent la rencontre là où il y a l’innovation, sensibilisent, accompagnent et
forment les chefs d’entreprise et leurs collaborateurs.
Cette année encore, le CFDE a choisi d’être au plus près des attentes de ses clients :
œuvrer en faveur de l’employabilité, du maintien et du développement des compétences,
faciliter l’échange et la réflexion et renforcer nos partenariats.
Bonne lecture des offres de services 2016 du CFDE.
André Marcon
Président de CCI FRANCE
Savoir conduire le changement en des périodes difficiles sur tous les plans, économique,
social, environnemental, être à même de redonner du sens aux actions des acteurs
économiques et permettre à ces derniers de s’adapter et d’évoluer pour investir
de nouveaux territoires, nécessite une formation constante des femmes et des hommes
appelés à relever ces nouveaux défis.
Pour créer les nouveaux modèles économiques s’inscrivant dans la durée, la préservation
des ressources pour l’avenir, toujours dans le respect de l’Homme, les investissements
indispensables concernent aussi bien le capital financier, qu’environnemental ou humain.
C’est l’optimisation croisée de tous ces moyens mis en œuvre qui permettra d’atteindre
la meilleure efficacité économique, dans une Société résiliente où il fait bon vivre.
Il est « simplement » question de préparer notre avenir commun en permettant à chacun
de contribuer depuis la place qui est la sienne. L’atteinte de ces performances accrues
attendues s’appuie sur une totale collaboration entre les acteurs. Le Conseil d’Orientation
du CFDE figure cet « écosytème » pour comprendre les enjeux des différentes
parties-prenantes et en tirer ses propres propositions.
C’est entre autres en cela que le CFDE tient sa place au sein de la formation d’un éventail
très large de personnes, en développant ses cursus autour de ces thématiques nouvelles
d’économie circulaire, d’écologie industrielle… pour répondre à des attentes elles aussi
nouvelles. Et cela en s’adossant à des savoir-faire très variés et complémentaires
de ses nombreux partenaires, tout comme sur la qualité de ses formateurs, souvent
professionnels aguerris prêts au partage d’expérience.
Venez et formez-vous, la performance de tous y gagnera, à commencer par la vôtre.
Daniel Baumgarten
Président du Conseil d’Orientation du CFDE
Le CFDE : modernité et expérience !
De ses origines...
Après l’accident de Feyzin en 1966, l’État décide de renforcer les mesures de sécurité des installations industrielles et crée
un nouveau corps d’inspecteurs, spécialisé dans la prévention des pollutions et des risques : les inspecteurs des installations
classées.
Afin de répondre à la demande du Ministère de l’Industrie de former ces nouveaux agents de l’État, CCI France, crée en
1969 le CFDE, Centre de Formation et de Documentation sur l'Environnement, un lieu privilégié d’échanges d’expertises,
accueillant des acteurs de la maîtrise des risques industriels de tous horizons.
...à aujourd'hui
•L
e Centre de Formation du Développement durable et de l'Environnement de CCI France, est un organisme de formation
reconnu, proposant une offre variée sur des thématiques réglementaires et techniques dans les grands domaines de
l’environnement industriel et du développement durable,
•U
n lieu d’échanges et de partage d’expériences pour tous les professionnels du secteur,
•2
00 intervenants experts au sein du CFDE, à travers les différentes sessions de formation,
•D
es formations proposées en partenariat avec : ADEME, ALTERIS, BRGM Formation, CITEPA, ICSI, ENDETEC, ENEA
CONSULTING, INERIS Formation, MEDDE, EREP, GONDWANA, Le pôle Éco-conception et Management du Cycle de Vie, Humanité
et Biodiversité, CDC Biodiversité, Fédération des PNR, le label LUCIE, l’ObsAR.
• Une équipe dynamique et garante de la qualité de l’accueil et des formations.
Ils se forment chez nous
Ils interviennent chez nous
APAVE, AREVA, ASN,
Ministères :
MINISTÈRES DE L’ÉCOLOGIE, DE LA SANTÉ, DES FINANCES ET DE LA
DÉFENSE
Bureaux d’études et de conseils :
BUREAU VERITAS, APAVE, APSYS, DEKRA, EADS, EGIS SGS
Services inspection :
DREAL, DD(CS)PP, ARS
Organismes professionnels :
FEDEREC
Industriels :
PSA, RHODIA, TOTAL, SOLVAY
Et aussi :
ADEME, AGENCES DE L’EAU, BASF, BRGM, EADS, FOLEY HOAG AA,
HUGLO LEPAGE, INERIS, KING & SPALDING,
LEFEVRE PELLETIER & ASSOCIÉS
BUREAU VERITAS, CEA, DREAL
ET DD(CS)PP, IRSN, MICHELIN,
MINISTÈRE DE LA DÉFENSE, MINISTÈRE
DE L’ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT
DURABLE ET DE L’ÉNERGIE, PSA,
RENAULT, SANOFI AVENTIS,
SOLVAY, TOTAL...
www.cfde.fr
Informations pratiques en quelques clics
www.cfde.fr
@CCI_DD
sommaire
droit de
l’environnement (p. 6)
EAU (p. 12)
changement climatique
AIr (p. 16)
transition
énergétique (p. 18)
dÉchEts (p.22)
sites et sols pollués (p. 25)
Santé
environnement (p. 30)
risque naturel
et technologique (p. 32)
Économie
circulaire (p. 38)
Responsabilité SociÉtale
des Entreprises (P. 40)
communication (p. 36)
BIODIVERSITÉ (P. 42)
i
PROGRAMMES
SPÉCIAux Chambres
consulaires (P. 43)
Calendrier (P. 46)
Informations pratiques,
conditions générales
de vente et bulletin
d’inscription (P. 48)
droit de
l’environnement
• Législation des installations classées
- Réf : 02 • p.6
• Actualité juridique en environnement industriel
- Réf : 07 • p.7
• REACH & CLP : quels impacts sur la gestion
des substances chimiques ?
- Réf : 96 • p.8
• Étude d’impact : comment intégrer la démarche
ERC dans un projet ?
- Réf : 103 • p.9
• IED : quelles obligations pour les ICPE ?
- Réf : 42 • p.7
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Législation des installations classées - Réf : 02
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l'industrie et des bureaux
d'études, juristes, avocats, agents des organismes
et administrations de contrôle.
Prérequis
Aucun.
La législation des Installations classées
• La nomenclature
• La déclaration
• L'enregistrement
• Montage juridique d'un dossier d'autorisation
La procédure d’autorisation
OBJECTIFS
Maîtriser la législation des IC et ses dernières actualités.
Savoir élaborer le dossier d’autorisation, de déclaration
ou d’enregistrement. Cerner les contraintes d’urbanisme,
identifier les droits et les responsabilités de l’exploitant,
mesurer l’implication pratique des études d’impact
et de dangers. Comprendre les prescriptions de l’arrêté
d’autorisation.
LE + DE LA FORMATION
Interventions de multiples praticiens experts, travaux
dirigés par un inspecteur, QCM d’évaluation.
INFOS PRATIQUES
02A16 23 au 26/05/16
02B16 26 au 29/09/16
02C16 07 au 10/11/16
CFDE - Paris (4 jours)
2 275 € net déjeuners
compris
• Enquête publique
• Enquête administrative
• CODERST
L'articulation installation classée - droit de l'urbanisme
• Implantation d'ICPE et Plan local d'urbanisme (PLU)
• Schéma de cohérence territoriale (SCOT)
• Le permis de construire
La responsabilité civile et pénale - les sanctions administratives
• Responsabilité de l'exploitant et de l'inspecteur
• Sanctions encourues
• Pouvoirs du préfet
• Le contentieux devant les tribunaux judiciaires et administratifs
L'étude de dangers et les plans d'urgence (POI, PPI)
Les prescriptions techniques, préfectorales et ministérielles
Les outils de veille réglementaire sur internet
L'étude d'impact
Les mécanismes juridiques généraux
• L a hiérarchie des textes : Constitution, Charte de l'environnement,
directives communautaires, lois, décrets, circulaires
Travaux dirigés
• Étude en commun d'une installation soumise à autorisation
• Recherche des rubriques de classement
• Relations entreprise/inspection avant, pendant et après l'exploitation
Retour d’expérience d'un industriel
6
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Actualité juridique en environnement industriel - Réf : 07
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l'industrie et des bureaux
d'études, agents des organismes et administrations
de contrôle, chargés de mission et conseillers
des chambres de commerce et d’industrie.
Prérequis
Connaissances de base de la législation en matière
d'environnement industriel (cf. formation réf. 02).
OBJECTIFS
Connaître et décrypter les dernières réglementations
applicables en environnement industriel (installations
classées, déchets, eau, air, risques technologiques,
sites et sols pollués...),
anticiper sur les réglementations à venir.
LE + DE LA FORMATION
Point complet sur les réglementations récentes
et à venir.
La Conférence Environnementale pour la Transition Écologique
Actualité de la jurisprudence en environnement industriel
Nouveautés dans le domaine des risques accidentels,
technologiques et naturels
Focus réglementaires sur les textes qui marquent l’actualité
dans le domaine de l’environnement industriel :
• Eau
• Déchets
• Air
• Sites et sols pollués
• REACH & CLP
• L oi relative à la transition énergétique pour la croissance verte
et le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature
et des paysages
IED, dossier de réexamen et MTD
INFOS PRATIQUES
07A16 11 au 12/10/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 065 € net déjeuners
compris
IED : quelles obligations pour les ICPE ? - Réf : 42
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l'industrie et des bureaux
d'études en charge des dossiers « installations classées »,
agents des organismes et administrations de contrôle.
Prérequis
Connaissances de base de la réglementation applicable
aux installations classées (cf. formation réf. 02).
OBJECTIFS
Répondre aux obligations spécifiques applicables
aux installations IED. Comprendre le contexte et les enjeux
de la réglementation, identifier les rubriques IED dans
la nomenclature des IC et suivre les dernières évolutions
réglementaires applicables. Justifier la prise en compte
des MTD au cours de la vie de l’installation, et renseigner
les informations nécessaires dans les registres
et déclarations d’émissions polluantes.
INFOS PRATIQUES
42A16 01 au 02/06/16
Ouverture du stage et présentation des participants
• Présentation de la directive IED et transition avec la directive IPPC
• Transposition nationale
• Les rubriques 3000 de la nomenclature des IC concernées
• Rôle des BREF et conclusions MTD
Les meilleures techniques disponibles (MTD) et les BREFs
• Comment les MTD sont-elles élaborées ?
• Comment exploiter les BREFs?
• Rédaction et mise en œuvre des conclusions MTD
• Les guides et outils disponibles
Le dossier de demande d'autorisation ou de réexamen
(bilan de fonctionnement) d'une installation IED
• L a collecte d'informations sur les conditions d'exploitation
de l'installation
• Méthodologie d'élaboration du bilan de fonctionnement
• Le prise en compte des MTD et conclusions MTD
Cas concrets
Rapport de base - demande de dérogation
• La dérogation : mise en œuvre de l’article 15.4 de la directive
• Le rapport de base : ses objectifs, son contenu
CFDE - Paris (2 jours)
850 € net déjeuners
compris
7
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
REACH & CLP : quels impacts sur la gestion des substances
chimiques ? Réf
- : 96
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie, des bureaux
d’études, des entreprises productrices ou utilisatrices
de substances chimiques, agents des organismes
et administrations de contrôle, juristes et avocats.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Connaître les obligations induites par l’application
des règlements REACH et CLP, se repérer par rapport
aux autres réglementations existantes, constituer
le dossier d’enregistrement, remplir la fiche de données
de sécurité et satisfaire aux nouvelles exigences
en matière de classification, d’emballage et d’étiquetage
des substances et des mélanges.
INFOS PRATIQUES
96A16 11 au 12/10/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 060 € net déjeuners
compris
PROGRAMME
Le Réglement Européen REACH
• Enregistrement des substances, le dossier, l'évaluation
• Système d'autorisation, de substitution, les restrictions
• Rapport sur la sécurité chimique
• Éléments de contrôle par l'inspection
• Rôle de l'Agence Européenne des produits chimiques
• SIEF/outils REACH-IL et IUCLID 5
Mise en oeuvre du règlement REACH
• Impact sur les substances et préparation :
enregistrement et autorisation, notification CLP
• Impact sur les articles : SVHC, cas de substances rejetées
intentionnellement
La fiche de données de sécurite
• Quelles informations à transmettre ? à qui ? Comment ?
• Informations à préciser dans la FDS au titre de REACH et CLP
• Scénarios d'exposition
Le Réglement Européen CLP
• Contexte du règlement européen CLP
• L es grands principes du règlement CLP (type de classification,
obligations, délais…)
• L es grandes règles de classification et d’étiquetage
pour les substances et les mélanges chimiques
Incidence d'une classification d'un produit chimique
•P
résentation du lien entre la classification et les obligations issues
des réglementations européennes (REACH, SEVESO, transport
de matières dangereuses, cosmétiques, biocides…)
Les responsabilités juridiques face à REACH et CLP
• L e partage des responsabilités entre les différents acteurs
(fabricants, importateurs, producteurs, utilisateurs en aval)
• Les modalités de contrôle et les sanctions applicables
Retour d'expérience sur la gestion des substances chimiques
en Europe et hors UE
• L ’identification des obligations réglementaires suite à la vente
de produits chimiques en Europe et en dehors de l’Europe
• Présentation de cas concrets
8
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Étude d’impact : comment intégrer la démarche ERC dans un
projet ? - Réf : 103
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie et des bureaux
d’études RQSE, agents des organismes et administrations
de contrôle, juristes, avocats.
Prérequis
Connaissances de base de la législation sur les ICPE
(cf. formation réf. 02) ou en matière d’environnement
industriel (cf. formation réf. 07).
OBJECTIFS
Objectifs théoriques : connaître les nouveaux aspects
techniques et réglementaires de la réforme des études
d’impact, savoir répondre aux nouvelles exigences
réglementaires tout en coordonnant les différentes
études requises, comprendre le rôle de chacun
des acteurs. Mutualiser et articuler les mesures ERC
propres aux différentes réglementations.
Objectifs pratiques : Savoir réaliser une étude d’impact
de qualité, comprendre et intégrer la démarche ERC
du ministère dans un projet, développer des éléments
chronologiques et méthodologiques de la démarche.
INFOS PRATIQUES
103A16 17 au 18/05/16
CFDE PARIS (2 jours)
1 250 € net déjeuners
compris
PROGRAMME
Les aspects techniques et réglementaires de l’étude d’impact
• Les dispositions clés de la réforme des études d’impact
• les objectifs de l’étude d’impact et son contenu
• Les installations concernées par l’étude d’impact
Le rôle des différents acteurs en matière d’étude d’impact
•F
ocus sur les différents types d’acteurs (Maitre d’ouvrage,
BE, DREAL, autorité environnementale...)
• L ’étude des procédures (avis préalable, cas par cas,
fichier national des EI)
Travaux pratiques : réalisation d’une étude d’impact
• Point sur les guides méthodologiques
• Compatibilité du projet avec l’affectation des sols
• Interrelation et cumul des impacts avec d’autres projets
•A
rticulation de l’étude d’impact avec d’autres exigences
(MTD, études de dangers et démarche ERC)
Contexte et lignes directrices de la démarche ERC (Eviter,
Réduire, Compenser)
• Présentation de la doctrine et des principes de la séquence ERC
•M
éthodes et outils mobilisables pour conserver la qualité
environnementale des milieux
Comment prendre en compte la démarche ERC dans un projet ?
• Intégration de la séquence ERC dans des projets d’extension
d’une ICPE et d’une installation de méthanisation
Analyse en commun de la démarche ERC appliquée
à une étude d’impact
Retours d’expériences sur une démarche ERC
9
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
•U
ne alerte réglementaire, simple et efficace pour décrypter les textes applicables français
et communautaires, sans risques d’erreurs.
•U
ne veille personnalisée adaptée à vos activités et vos besoins sans perte de temps,
à partir de 12 thèmes et 150 mots clés personnalisables.
•U
ne base de données vous permettant d’accéder à un outil fonctionnel (moteur de recherche),
non surdimensionné répondant aux exigences de certification contenant
plus de 10 000 données juridiques (textes, projets, jurisprudences) commentées et analysées.
• Le Courrier de l’Environnement Industriel, bimestriel d’actualité juridique.
L’alerte réglementaire et la veille personnalisée gratuites pendant 6 mois
pour toute inscription à une formation.
eAU
• Impact des rejets polluants
- Réf : 80 • p.12
• Prévention de la pollution des eaux
d’origine industrielle
- Réf : 49 • p.13
• La gestion du risque inondation
- Réf : 149 • p.14
• Traitement des eaux industrielles
- Réf : 87 • p.15
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Impact des rejets polluants - Réf : 80
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie et des collectivités
en charge de la gestion des effluents, bureaux d’études,
exploitants de station d’épuration, agents
des administrations et organismes de contrôle.
Prérequis
Aucun.
L'écologie des cours d’eau
• L a ressource en eau : les causes d'une dégradation
et les conséquences écologiques
• Les rapports entre l'écologie et les usagers de l'eau
Analyse de la réglementation et de la jurisprudence
OBJECTIFS
Acquérir des connaissances de base sur les écosystèmes
aquatiques, comprendre l'action de différents types
de contaminants et leurs impacts sur les écosystèmes,
déterminer le rôle et les moyens de l’administration
en matière de protection du milieu aquatique, orienter
le choix des installations de traitement des effluents.
• Conférence environnementale pour la transition écologique
• Directive cadre sur l’eau et directive IED
• Loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA)
• Taxe sur la gestion des eaux pluviales urbaines
• Substances dangereuses pour l'environnement
• Articulation de la législation sur l’eau avec la législation des ICPE
Évaluation de la qualité des eaux par rapport
à la directive cadre
• Évaluation de l'état des cours d'eau
• Prise en compte des exigences de la DCE dans les rejets
Les pollutions classiques
INFOS PRATIQUES
80A16 05 au 07/04/16
CFDE - Paris (3 jours)
1 620 € net déjeuners
compris
•M
atières en suspension, matières oxydables, matières azotées
(azote réduit et azote organique)
• Prévision de la perturbation du milieu
• Importance du débit
• Définition d'un rejet acceptable / fixation des VLE et des NQE
•C
omment suivre les préconisations du guide technique
des objectifs de DCE (IOTA/ICPE) ?
L'eutrophisation
• Milieux concernés, causes et conséquences
Les « pollutions toxiques »
• L e devenir des toxiques dans l'environnement aquatique :
transfert, dégradation, accumulation
• Listes de substances toxiques et effets connus
•E
ssais biologiques « in situ » pour l'évaluation des effets
des rejets toxiques
Évaluation de l'impact d'un rejet dans le milieu aquatique
12
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Prévention de la pollution des eaux d'origine
industrielle - Réf : 49
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie et des bureaux
d’études, agents des organismes et administrations
de contrôle (stage du cursus de base des inspecteurs
des installations classées), avocats, responsables
des services techniques et assainissement
des collectivités locales, services de police des eaux.
Prérequis
Aucun.
Institutions, Droit et Police de l'Eau
• Cadre institutionnel (niveaux d'action et acteurs)
• Régime juridique et principes de la loi sur l'eau de 1992 et de 2006
• Encadrement par un système de planification
• Mécanismes de contrôle et pouvoir de sanction du juge
Le cadre communautaire sur l'eau : la DCE et les Directives
sur l'eau
Les outils opérationnels de la DCE : SDAGE, SAGE, Pdm, PAOT
OBJECTIFS
Identifier les textes réglementaires sur l’eau (loi sur
l’eau, directive cadre sur l’eau…). Intégrer les aspects
techniques, administratifs et financiers de la gestion
de l’eau dans l’entreprise. Analyser les prescriptions
techniques et leurs implications pour l’industrie
(incidence des prélèvements, impact des rejets, dans
les eaux superficielles et souterraines). Appréhender
les obligations de prévention des pollutions
accidentelles et la responsabilité de l’entreprise.
LE + DE LA FORMATION
Interventions de multiples praticiens experts, travaux
dirigés par un inspecteur, QCM d’évaluation.
INFOS PRATIQUES
49A16
49B16
49C16
49D16
49E16
49F16
PROGRAMME
26 au 29/01/16
14 au 17/03/16
21 au 24/06/16
20 au 23/09/16
15 au 18/11/16
06 au 09/12/16
CFDE - Paris (3,5 jours)
1 685 € net déjeuners
compris
Pollution des eaux et législation des ICPE
• Articulation des législations Eau et ICPE
• Etude d'impact des rejets d'eau et MD
• Arrêté ministériel du 2 février 1998 (VLE, Autosurveillance, GIDAF)
Recherche et réduction des Substances Dangereuses
dans l'eau (Action RSDE)
• Définition d'une substance dangereuse
• Évolution du cadre réglementaire national et européen
•P
oursuite de l'action RSDE : Plan national d'action contre les micropolluants, PNAR, Circulaires et notes RSDE depuis 2009
Témoignage d'un industriel
Les responsabilités en matière de pollution des eaux
• Pénales environnementales appliquées aux ICPE
Le déversement des eaux industrielles dans les réseaux
publics d'assainissement.
• Enjeux environnementaux, techniques, économiques et juridiques
• Acteurs et compétences en matière de raccordement
La prévention des pollutions accidentelles et gestion
des eaux pluviales
•S
chémas d'aménagement pour la collecte des eaux d'incendie
et des eaux pluviales
• Étude de cas
Rôles et missions des Agences de l'eau
• Cadre institutionnel
• Missions, enjeux et moyens des agences de l'eau
• Les aides financières et les redevances
13
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
La gestion du risque inondation : réduction de la vulnérabilité,
gestion de l'aléa et développement de la culture du risque Réf : 149
PUBLIC
Tout public en charge d’une activité économique, cadres
dirigeants, ingénieurs et techniciens de l’industrie
et des bureaux d’études, agents des organismes
et administrations de contrôle, juristes d’entreprise,
assureurs, établissements publics, représentants au sein
des instances de l’eau…
Prérequis
Aucun.
PROGRAMME
Connaître le cadre réglementaire, la gouvernance
et la planification du risque inondation
•P
résentation des textes européens et nationaux portant
sur les inondations
• Objectifs poursuivis par la réglementation
•P
résentation des différentes phases de mise en œuvre
de la réglementation
Les outils de prévention et de gestion du risque d’inondation
OBJECTIFS
Comprendre la nouvelle gouvernance et planification
du risque inondation. Établir les liens entre le risque
inondation et l’activité économique (et/ou un projet).
Identifier les outils et les ressources disponibles pour
réduire la vulnérabilité au risque. Sensibiliser
les professionnels pour une meilleure appropriation
de la thématique inondation en développant une culture
du risque. Connaître le rôle des différentes parties
prenantes (assureurs, établissement public territorial
de Bassin, etc…).
LE + DE LA FORMATION
Exposés interactifs, témoignages de chefs d’entreprise,
quiz de connaissances.
Exemple de l’action menée par un Etablissement Public
Territorial de Bassin (EPTB) dans la mise en œuvre
d’un programme d'actions de prévention contre
les inondations (PAPI) et d’une opération collective
de sensibilisation au risque
Retour d’expérience d’une CCI : représentation
et accompagnement des acteurs économiques
(gouvernance, attractivité…) par la CCI Paris Île-de-France
Retour d’expérience de la démarche de réduction
de la vulnérabilité des activités économiques menée
par l’Etablissement Public Loire
•S
ensibilisation, diagnostic et accompagnement des entreprises
pour la mise en place de mesures
Témoignages de chefs d’entreprise
Les aspects assurantiels et financiers
INFOS PRATIQUES
149A16
24/11/16
CFDE - Paris (1 jour)
660 € net déjeuner
compris
14
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Traitement des eaux industrielles - Réf : 87
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens en charge du traitement
des effluents dans l’industrie et les collectivités locales,
agents des organismes et administrations de contrôle.
Prérequis
Aucun.
PROGRAMME
Sources de pollution
• Présentation des polluants : boues et eaux
•M
esure sur site et en laboratoire : cas des macropolluants,
cas des substances dangereuses (actions RSDE notamment),
agrément des laboratoires
Mesures de débits et quantification des flux polluants
Traitement Physico-chimique
OBJECTIFS
Savoir caractériser les effluents à traiter (eaux et boues)
d’origine industrielle. Identifier les polluants, les effets
des rejets sur le milieu récepteur, les critères de pollution.
Analyser les polluants et principales filières de traitement.
LE + DE LA FORMATION
Visite d’une station d’épuration (sous réserve).
• Décantation, Dégraisseur, Flottation, Notion de coagulation-floculation
Traitements biologiques appliqués à l’industrie
•P
résentation des traitements biologiques
• Principes et technologie des traitements aérobies et anaérobies
Visite d’une station d’épuration (sous réserve)
Traitements spécifiques et traitements tertiaires
• Élimination de l’azote, du phosphore
•T
raitements spécifiques à certaines industries (traitement de surface)
Traitement des boues
INFOS PRATIQUES
87A16 06 au 08/06/16
CFDE PARIS (3 jours)
1 840 € net déjeuners
compris
• Déshydratation des boues
• Incinération, Valorisation (biogaz)
Stratégies de traitement des eaux industrielles
•C
ontraintes et paramètres essentiels au traitement des eaux industrielles
•D
éfinition et étude de la pollution émise
• Identification des différentes variantes de traitement à retenir
•É
tude comparative de ces différentes variantes de traitement
selon des facteurs techniques, économiques et d’exploitation
15
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
changement climatique,
AIR
• Réglementation air et climat en milieu industriel
- Réf : 34 • p.16
• Réduction des émissions de COV à l’atmosphère
- Réf : 37 • p.17
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Réglementation air et climat en milieu industriel - Réf : 34
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie et des bureaux
d’études en charge des dossiers « Air », agents
des organismes et administrations de contrôle.
Prérequis
Aucun.
PROGRAMME
Le contexte réglementaire et les enjeux
Les polluants atmosphériques et leurs dangers
La réglementation relative aux installations classées
•A
rrêté du 2 février 1998, arrêtés sectoriels, COV, impact sanitaire
des composés à phrases de risque
OBJECTIFS
Connaître les principaux polluants atmosphériques
et leurs impacts sanitaires, comprendre les implications
et les enjeux des réglementations communautaires
et nationales, identifier et analyser les déclarations
d’émissions à réaliser, connaître les inventaires
et registres existants.
LE + DE LA FORMATION
Interventions de multiples praticiens experts.
INFOS PRATIQUES
34A16 03 au 04/05/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 100 € net déjeuners
compris
La surveillance des émissions
Moyens d'analyse et de mesures, les systèmes de mesures
automatiques, l'autosurveillance
Les registres d’émissions et les inventaires, les déclarations
et contrôles d'émissions
• Arrêté du 31 janvier 2008
•R
egistre E-PRTR, présentation du site internet dédié
à la déclaration annuelle des rejets
• Rôle de la DREAL
Le système d’échange des quotas d’émissions de gaz à effet
de serre (SCEQE)
•D
ispositif réglementaire issu de la directive du 13 octobre 2003
établissant un système d’échange de quotas d’émissions
de gaz à effet de serre
• Liens avec le protocole de Kyoto
• Projet de révision du SCEQE
16
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Réduction des émissions de COV à l'atmosphère - Réf : 37
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens en charge du choix
et de la gestion des procédés émetteurs et des installations
de traitement des COV, de l'élaboration du Plan
de Gestion des Solvants, du Schéma de Maîtrise
des Emissions. Agents des organismes et administrations
de contrôle.
Prérequis
Aucun.
Les COV : définitions et propriétés
• Définitions, sources, rôles, propriétés et effets des COV
• Les niveaux d'émissions
• Les solvants
• Normes de qualité de l'air pour les COV
Le Schéma de Maîtrise des Emissions (SME)
• Objectifs et principes du SME
• Méthodologie d'élaboration
• Présentation des guides sectoriels et d'exemples de SME
OBJECTIFS
Connaître les sources, propriétés et effets des Composés
Organiques Volatils (COV). Comprendre les exigences
réglementaires applicables aux émissions de COV
et leur fondement. Identifier les contraintes liées
à la caractérisation des émissions de COV.
Connaître les principales techniques de traitement des COV.
Savoir élaborer un PGS et un SME et construire
une stratégie de réduction des émissions de COV.
INFOS PRATIQUES
37A16 20 au 22/09/16
CFDE - Paris (3 jours)
1 675 € net déjeuners
compris
Les exigences applicables : contexte européen
et réglementation française
• Typologie des émissions
• Approche sectorielle
• Valeurs limites d'émission
• PGS et SME
• Obligations de contrôle et de mesure des COV
La caractérisation des émissions canalisées et diffuses
• Mesures, analyses
• Extraction, prélèvement, échantillonnage
• Unités de mesure et incertitudes sur les résultats
• Examen d'un rapport de mesure
La caractérisation des émissions fugitives
• Typologie des émissions fugitives
• Présentation de la méthode EPA 21
• Illustration dans différents secteurs d'activités
Le traitement des COV
•P
résentation et comparaison technico-économique des principales
techniques de récupération et de destruction des COV
Le Diagnostic COV : choix entre respect des VLE et mise
en place d'un SME
• Critères de choix
Étude de cas
• Mise en pratique des thématiques abordées pendant le stage
• Réalisation d'un PGS et d'un SME
17
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
transition énergétique
• Installation classée de méthanisation
- Réf : 119 • p.18
• Gagner en efficacité énergétique à travers
le changement des comportements
- Réf : 147 • p.19
• DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie
Module 2 : démarche et méthode
- Réf : 152 • p.21
• Réalisation d’une visite énergie en entreprise
- Réf 122 • voir p.40 (formation réservée
aux conseillers consulaires)
• DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie
Module 1 : les fondamentaux
- Réf : 151 • p.20
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
En partenariat avec
Installation classée de méthanisation - Réf : 119
PROGRAMME
PUBLIC
Agents des administrations et organisations de contrôle,
ingénieurs et techniciens de l’industrie, de bureaux
d’études et de collectivités, éleveurs, agriculteurs,
gestionnaires de station d'épuration.
Généralités et définitions
Prérequis
Aucun.
Les gisements méthanisables
• Le déroulement d'un projet de méthanisation
• Situation de la filière en France et en Europe
• Enjeux et conditions-cadres pour le biogaz en France
• Catégorie et impacts sur les projets
OBJECTIFS
Acquérir les connaissances de base en matière
de méthanisation, connaître les spécificités
d’une installation de méthanisation (réglementaires,
technologiques, économiques, environnementales).
LE + DE LA FORMATION
Visite d’une unité de méthanisation.
Technologies de la méthanisation
• Description et critères de choix
Valorisation du biogaz
• Description et critères de choix
Aspects réglementaires et procédures administratives
• Réglementation environnementale
• DDAE
• Retour d'expérience d'un accident et visite d'inspection
Le dimensionnement d'une installation de méthanisation
INFOS PRATIQUES
119A16 13 au 15/06/16
CFDE - Paris (3 jours)
1 870 € net déjeuners
compris
Gestion du digestat
• Techniques et réglementation
• Épandage et plan d'épandage
Analyse économique d'un projet de méthanisation
• Les outils
• Les rachats de l'électricité et du biométhane en France
Visite d'une unité de méthanisation (sous réserve)
Construction d'une installation
• Aspects techniques et contractuels
• Exploitation et performances (paramètres et suivi)
Aspects environnementaux et communication
autour d'un projet
• Impacts environnementaux
• Communication : stratégie, outils, acteurs
Retour d'expérience sur les études ICPE méthanisation
18
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Gagner en efficacité énergétique à travers le changement
des comportements - réf : 147
PUBLIC
Employés, techniciens, agents de maîtrise, cadres
des entreprises commerciales et de services,
collaborateurs des CCI et autres réseaux consulaires.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Savoir expliquer pourquoi il est nécessaire de maîtriser
ses consommations d’énergie, participer à réduire
la facture énergétique, maîtriser les gestes accessibles
à tout salarié, appréhender ce que l’entreprise peut
mettre en œuvre, savoir « vendre » en interne les gestes
simples d’économies d’énergie.
LE + DE LA FORMATION
Cas pratiques.
INFOS PRATIQUES
147A16 14 au 15/03/16
CFDE PARIS (2 jours)
1 090 € net déjeuners
compris
PROGRAMME
Tour de table et atelier flash
C’est quoi l’énergie ? Retour rapide sur un concept
Co-construction comportementale
•E
xercices d’improvisation théâtrale pour découvrir sa position
sur l’énergie
•C
onstruction d’un portrait partagé sur la transition énergétique
articulé autour de 5 idées forces
• Quels leviers / freins entre sa position individuelle
et la représentation partagée ? Identification des conditions
d’acceptation des actions d’économie d’énergie
Preuves d’efficacité des gestes simples
• Mise en situation et ateliers pratiques
•P
résentation du bilan énergie de 2-3 entités distinctes (1 entreprise,
1 établissement public type CCI ou autre entité consulaire)
• Identification en commun des gisements d’économies d’énergie
•D
étermination des impacts directs et indirects, notamment
en direction de la facture énergétique
•R
etours d’expériences et échanges sur les gestes simples
et leur mise en pratique dans le quotidien du travail
Débriefing à chaud et retour sur l’atelier flash
Remise du guide des éco-gestes et échanges
Comment s’auto-évaluer ?
•É
laboration d’une grille d’auto-évaluation du positionnement
énergétique du salarié / agent dans l’entreprise
Le « nudging » - un outil pour simplifier le message
Écriture d’un projet personnel
• Utilisation de la méthode CAP-SONCAS
• Détermination d’un projet personnel avec au minimum 5 actions
Synthèse
19
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie
MODULE 1 : les fondamentaux - Réf : 151
Parcours de formation
PROGRAMME
PUBLIC
Cette formation est ouverte aux personnes de PMI ayant
en charge la responsabilité « énergie » dans l’entreprise
ou souhaitant l’acquérir. Sont notamment concernés les
responsables de production, maintenance, Qualité-Sécurité
-Environnement, travaux neufs, achats voire les chefs
d’entreprise.
Accueil des stagiaires et tour de table
Prérequis
Avoir en charge la responsabilité énergie dans l’entreprise.
Il est possible d’être dispensé du module 1 et de suivre
directement le module 2, sous réserve de passer
favorablement le test de positionnement prévu à cet effet.
Le fonctionnement des systèmes énergétiques
de l’entreprise
OBJECTIFS
anipuler les données énergétiques brutes pour
M
les convertir en données exploitables. Interpréter
finement une facture d’électricité. Reconnaître
les systèmes énergétiques. Identifier les paramètres
de fonctionnement des systèmes énergétiques.
INFOS PRATIQUES
151A16
02/05/16
CFDE - Paris (1 jour)
490 € net déjeuner
compris
Les unités énergétiques
• Identifier et distinguer les différentes grandeurs énergétiques
• Convertir les données énergétiques : cas de l’électricité
• Convertir les données énergétiques : cas des énergies fossiles
• Le pompage et la ventilation
• La production de froid
• La production d’air comprimée
Les paramètres électriques qui caractérisent son profil
utilisateur
• Interpréter une facture d’électricité
• Identifier des pistes d’optimisation tarifaires sur sa facture
d’électricité
• Identifier les solutions techniques pour diminuer sa facture
Le fonctionnement des systèmes énergétiques
de l’entreprise (suite)
• Chauffage des locaux
• La production de vapeur, d’eau chaude process ou sanitaire
Évaluation des acquis
Exercice pratique
20
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie
MODULE 2 : démarche et méthode - Réf : 152
PUBLIC
Cette formation est ouverte aux personnes en PMI ayant
en charge la responsabilité « énergie » dans l’entreprise
ou souhaitant l’acquérir. Sont notamment concernés
les responsables de production, maintenance,
Qualité-Sécurité-Environnement, travaux neufs,
achats voire les chefs d’entreprise.
Prérequis
Avoir suivi le module 1 ou posséder les connaissances
équivalentes. Dans ce dernier cas, le stagiaire pourra
être dispensé du module 1 sous réserve de passer
favorablement le test de positionnement prévu
à cet effet.
OBJECTIFS
Identifier les missions du référent énergie en industrie.
Identifier les acteurs contribuant à la stratégie
énergétique de l’entreprise. Identifier et hiérarchiser
les postes de pertes énergétiques au sein
de son établissement. Concevoir, coordonner et mettre
en place des actions de maîtrise de l’énergie. Suivre
et analyser des indicateurs de performance énergétique
Argumenter sur la démarche de performance énergétique
au sein de l’entreprise. Assurer une veille
sur les meilleures techniques disponibles au regard
de son activité.
INFOS PRATIQUES
152A16 03 au 04/05/16
CFDE PARIS (2 jours)
980 € net déjeuners
compris
Parcours de formation
PROGRAMME
Structuration de la démarche d’efficacité énergétique
• Identifier les missions du référent énergie en industrie
•S
’approprier la démarche de gestion de l’énergie et identifier le rôle,
responsabilité des différents acteurs y contribuant
Les bilans énergétiques thermiques et électriques
• Comprendre l’intérêt des bilans énergétiques et les interpréter
• Comprendre l’importance de réaliser différentes mesures physiques
• Identifier les pertes et les talons de consommation
Achats d’énergie
•C
omprendre et utiliser les évolutions la libéralisation des marchés
de l’énergie
• Identifier les leviers disponibles pour optimiser les achats d’énergie
•R
epérer les possibilités offertes par les contrats de maintenance
(P1/P2/P3)
Principales pistes d’amélioration de la performance
énergétique
• Identifier les actions comportementales
• Identifier les actions techniques
• Identifier les actions organisationnelles
Piloter des projets d’économie d’énergie
• Caractériser les actions de réduction de la consommation d’énergie
• Calculer la rentabilité économique des actions
Mesurer et suivre la performance énergétique
• Identifier et choisir les Indicateurs de Performance énergétique (IPé)
• Mettre en place un système de mesure pertinent des consommations
• Analyser les données recueillies
• Repérer les outils de suivi disponibles
Argumenter sur la démarche de performance énergétique
vis-à-vis de la direction et des différents services
•A
rgumentaires économique, environnemental, social et les moyens
adaptés
•A
ssocier les contextes climatiques et énergétiques aux enjeux
de la maîtrise de la demande en énergie
Effectuer une veille sur les évolutions de la maîtrise
de la demande en énergie
• Identifier les Meilleures Techniques Disponibles sur les utilités
et sur son secteur d’activité
• Repérer les spécificités réglementaires
•R
epérer les typologies d’acteurs de la MDE en France
et les SEE proposés
Construire son plan d’action
• S’exercer à hiérarchiser les pistes d’améliorations énergétiques
•S
’exercer à construire son plan d’action prioritaire, intégrant un plan
de comptage et de suivi quantifié des IPE
21
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
déchets
• Épandage : une solution pour les effluents
d’élevages et les autres déchets
- Réf : 104 • p.22
• Réglementation sur les déchets
- Réf : 67 • p.23
• Gestion des déchets dangereux
- Réf : 70 • p.24
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Épandage : une solution pour les effluents d'élevages
et les autres déchets - Réf : 104
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l'industrie et des collectivités en
charge de la gestion de l'épandage, gestionnaires de station
d'épuration, agents des organisations et administrations
de contrôle, responsables des services de police des eaux.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Mettre à jour les connaissances de base en matière
d'épandage et les modalités de contrôle.
INFOS PRATIQUES
104A16 27 au 29/06/16
Enjeux et réglementation relatifs aux épandages
Les épandages au titre de la directive nitrates
Agronomie (en fonction de la typologie des effluents)
•É
valuation des apports, des exportations
et des besoins agronomiques
• Évaluation des surfaces épandables
• Conditions d'épandages
Expertise des émissions d’odeurs à l’épandage – prévention
Travaux pratiques
• Appréciation d'un plan d'épandage proposé par le notifiant
•P
rescriptions à faire figurer dans l'arrêté d'autorisation
et modalités de contrôle
Questions - réponses avec le MEDDE
CFDE - Paris (3 jours)
1 420 € net déjeuners
compris
22
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Réglementation sur les déchets - Réf : 67
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens de l’industrie et des bureaux
d’études, juristes, avocats, responsables de production,
agents des organismes et administrations de contrôle.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Être capable de saisir toutes les implications pour
l’entreprise de la législation française et européenne sur
les déchets industriels suite à la transposition, connaître
les principaux acteurs intervenant en la matière,
identifier les filières de valorisation, appréhender
la responsabilité du producteur de déchets.
LE + DE LA FORMATION
Interventions de multiples praticiens experts.
INFOS PRATIQUES
67A16 21 au 23/03/16
67B16 28 au 30/11/16
CFDE - Paris (3 jours)
1 580 € net déjeuners
compris
La réglementation sur les déchets industriels
• Définition / catégories de déchets
• La classification des déchets
• La législation « déchets » (principes et obligations)
• L’approche par filière
Tendances de la politique française et européenne de gestion
des déchets industriels
La responsabilité en matière de déchets
Retour d'expérience d'une filière de valorisation et traitement
de déchets dangereux
• Présentation du secteur
• Réglementation applicable
Les études déchets
• Méthodologie et illustration au travers d'un exemple concret.
•C
as pratiques et exercices : la nomenclature des déchets,
le bordereau de suivi des déchets
Les transferts transfrontaliers de déchets
• Cadre réglementaire
• Procédures
• Contentieux
Éclairage sur la fiscalité liée à la gestion des déchets
en entreprise : les taxes dans le domaine des déchets
• TVA
• TGAP
Règles applicables au transport des déchets (ADR)
• Contexte réglementaire
• Les classes de danger
• Dénomination des matières dangereuses
• Type de transport
• Emballages
• Placardage et signalisation des véhicules
• Equipements et documents obligatoires
• Responsabilités des intervenants
• Cas d’exemption
• Formation
• Le conseiller à la sécurité
23
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Gestion des déchets dangereux - Réf : 70
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens en charge de la gestion
des déchets dangereux. Agents des organismes
et administrations de contrôle.
Prérequis
Connaissances de base sur la problématique
et la réglementation des déchets. Il est conseillé
aux débutants de suivre au préalable le stage réf. 67.
OBJECTIFS
Acquérir une vision globale de la gestion des déchets
dangereux : exigences réglementaires, caractéristiques
et risques associés, filières de traitement et d'élimination.
Identifier les pistes d'amélioration pour optimiser
la gestion des déchets dangereux dans l'entreprise.
LE + DE LA FORMATION
Visite d’une station d’épuration (sous réserve).
INFOS PRATIQUES
70A16 09 au 12/05/16
CFDE - Paris (4 jours)
2 110 € net déjeuners
compris
Contexte réglementaire et typologie des Déchets Dangereux
• Contexte réglementaire
• Gisements et typologie des DD
• Classification
• Impacts économiques et environnementaux
Risques liés aux Déchets Dangereux
• Principaux dangers
• Principes de tri et de stockage
Règles applicables au conditionnement, au transport (ADR)
et au suivi des déchets (BSD)
L'optimisation de la gestion des déchets
La gestion des déchets dangereux en centre collectif de stockage
Le traitement des déchets dangereux en cimenterie
et le prétraitement
Les traitements thermiques (incinération et évapo-incinération)
Les traitements physico-chimiques
• Neutralisation, décyanuration, déchromatation
Visite d'un centre de traitement de déchets industriels
(sous réserve)
Analyse et caractérisation des déchets dangereux
• Pourquoi et quand analyser un déchet dangereux ?
• Méthodologies générales
• Approche analytique et exploitation des résultats
• Échantillonnage et transport
• Exercices d'application
Retour d'expérience
24
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
sites et sols pollués
• Technique de dépollution :
sélection et dimensionnement
- Réf : 133 • p.25
• Essais de faisabilité / traitabilité
- Réf : 132 • p.26
• Savoir monter un dossier de restriction d’usage
ou de servitudes d’utilité publique
- Réf : 143 • p.26
• Arrêt d’activité : réglementation
et responsabilités
- Réf : 84 • p.27
• Mise en oeuvre des outils de gestion
Sites et Sols Pollués
- Réf : 47 • p.27
• Les formations de notre partenaire BRGM
• p.28
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Techniques de dépollution : sélection
et dimensionnement - Réf : 133
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens en charge des dossiers de sites
pollués : en bureaux d’études, dans les entreprises, au sein
des collectivités, chez les aménageurs et promoteurs
immobiliers et dans les organismes et administrations
de contrôle.
Prérequis
Connaître et appliquer régulièrement la méthodologie
nationale des sites et sols pollués. Il est fortement conseillé
d’avoir suivi la formation (réf. 47) « mise en œuvre des
outils de gestion des sites et sols pollués ». Être sensibilisé à
la norme NF X 31-620 et au référentiel de certification du LNE.
OBJECTIFS
Savoir sélectionner une technique de dépollution adaptée
à la situation réelle. Connaître les éléments
de dimensionnement. Évaluer la faisabilité technicoéconomique. Disposer des éléments permettant
une consultation des entreprises de travaux.
LE + DE LA FORMATION
Cas pratiques.
En partenariat avec
Contexte réglementaire et méthodologique
des sites et sols pollués
Le comportement des polluants et leurs facteurs
Liens entre facteurs d’influence et choix des techniques
de dépollution
•U
tilisation de l’outil de pré-sélection des techniques de dépollution
SelecDEPOL
Caractéristiques des principales techniques de dépollution
des sols
Les principaux éléments du dimensionnement
Rappel du bilan coûts-avantages affecté
aux sites et sols pollués
Consultation des entreprises et élaboration
d’un cahier des charges
Retour d’expérience sur les techniques de dépollution
d’un site
• Cas pratiques
INFOS PRATIQUES
133A16 03 au 04/10/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 360 € net déjeuners
compris
25
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Essais de faisabilité / traitabilité - Réf : 132
PUBLIC
Ingénieurs et techniciens en charge des dossiers de sites
pollués : en bureaux d’études et dans les entreprises.
Prérequis
Connaître et appliquer régulièrement la méthodologie
nationale des sites et sols pollués. Il est fortement
conseillé d’avoir suivi la formation « techniques
de dépollution » (Réf. 133). Etre sensibilisé à la norme
NFX31-620 et au référentiel de certification du LNE.
OBJECTIFS
Connaître les différents types d’essais et leurs principes.
Connaître les éléments de dimensionnement. Évaluer
la faisabilité technico-économique de ces essais.
LE + DE LA FORMATION
Études de cas.
INFOS PRATIQUES
132A16
22/11/16
En partenariat avec
PROGRAMME
Dépollution des sites et sols pollués
• L a place de ces essais dans le processus de gestion :
intérêt/enjeux/objectifs, distinction paillasse/terrain
Rappel des principaux facteurs influençant le choix
des techniques de dépollution
Caractéristiques des principaux essais
de faisabilité/traitabilité sur les différents milieux
•P
ompages d’essai, traçage, test d’épuisement, test d’extraction,
test de biodégradation, test de séparation
Les éléments du dimensionnement
Les limites / contraintes associées à ces essais
Les risques liés à la mise en œuvre de certains essais
Éléments de coûts de mise en œuvre
Comment interpréter et intégrer ces essais à une consultation
des entreprises
• Élaboration d’un cahier des charges spécifique
CFDE - Paris (1 jour)
650 € net déjeuner
compris
Savoir monter un dossier de restriction d'usage ou de
servitudes d'utilité publique - Réf : 143
PUBLIC
Cadres techniques et juridiques en charge des dossiers
sites et sols pollués dans les entreprises et les bureaux
d'études, agents des organismes et administrations
de contrôle, juristes et avocats.
Prérequis
Aucun.
Généralités en matière de RU et de SUP
Contexte réglementaire applicable aux installations IED
• Les fondements juridiques
• Les différents types de restrictions d'usage (SUP, PIG)
• Les rôles et les procédures de différents acteurs
• L'articulation avec le droit de l'urbanisme et les garanties financières
Prospectives en matière de SUP
OBJECTIFS
Connaître la réglementation en matière de Servitude
d'Utilité Publique (SUP) et savoir monter un dossier
de restriction d'usage.
INFOS PRATIQUES
143A16
143B16
PROGRAMME
20/06/16
01/12/16
• L es SUP et les évolutions prévues par la loi ALUR sur les SIS (Secteurs
d'Information sur les Sols)
Apprendre à monter un dossier de RU ou de SUP
• Volet juridique et technique
• Exercices pratiques
Retour d'expérience d'un industriel
• La mise en œuvre d'un dossier de restrictions d'usages ou de SUP
CFDE - Paris (1 jour)
645 € net déjeuner
compris
26
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Arrêt d'activité : réglementation et responsabilités - Réf : 84
PROGRAMME
PUBLIC
Cadres techniques et juridiques en charge des questions
de cessation d’activité et de sites pollués, dans les
entreprises et bureaux d’études, agents des organismes
et administrations de contrôle, juristes, avocats.
Prérequis
Aucun.
• Méthodologie
• Cohérence réglementation ICPE/réglement SSP
• Normalisation/certification
Garanties financières
La mise en place de servitudes d'utilité publique
OBJECTIFS
Identifier les obligations réglementaires liées à l’arrêt
d’activité, clarifier les responsabilités de l’exploitant,
du détenteur et du liquidateur judiciaire, appréhender
l’élaboration des servitudes d’utilité publique
et ses conséquences, connaître les risques juridiques liés
à une cession de site industriel.
LE + DE LA FORMATION
Intervention de praticiens experts.
INFOS PRATIQUES
84A16
Le cadre général de la politique nationale des sites et sols
pollués - Les obligations réglementaires de l'exploitant
27 au 29/04/16
L'appui des Etablissements Publics Fonciers aux collectivités
L'entreprise en difficulté face à l'environnement
• Le redressement
• La liquidation
La cession des sites industriels en activité ou fermés
L'intervention de l'ADEME en matière de sites et sols pollués
L'obligation de remise en état et la jurisprudence, la définition
des usages
Contenu des études de sous-sol (sols et eaux souterraines)
pour la constitution des dossiers de cessation d'activité :
aspects techniques
Aspects économiques de la remise en état de sites pollués
CFDE - Paris (3 jours)
1 580 € net déjeuners
compris
Mise en œuvre des outils de gestion Sites et Sols Pollués - Réf : 47
PUBLIC
Cadres techniques et juridiques en charge des dossiers
de sites pollués dans les entreprises, les collectivités
locales et les bureaux d'études.
Prérequis
Aucun.
PROGRAMME
La gestion des sites et sols pollués et la prévention
des risques chroniques
• La politique nationale de gestion des Sites et Sols Pollués
• Son articulation avec la démarche de prévention des risques chroniques
• L'évolution de la réglementation sur les installations classées
L'organisation de la cessation d'activité d'un site
OBJECTIFS
Mettre en œuvre les outils méthodologiques relatifs
à la gestion des SSP. Comprendre à travers des exemples
les deux démarches de gestion (plan de gestion et IEM).
Appréhender l’articulation et la cohérence entre la gestion
des SSP et la prévention des risques sanitaires chroniques.
INFOS PRATIQUES
47A16 26 au 28/09/16
CFDE - Paris (3 jours)
2 065 € net déjeuner
compris
• Les obligations réglementaires de l'exploitant
• La procédure de cessation d'activité
• La gestion de la défaillance de l'exploitant
Les garanties financières appliquées aux SSP
Mise en oeuvre des outils de gestion des SSP
•S
chéma conceptuel, diagnostics, visites, études préliminaires, IEM,
EQRS, Plan de gestion, bilan coûts-avantages, ARR, bilan quadriennal
•C
omportement des polluants, notions de sources de pollution,
d’impacts, de milieux d’exposition, de récepteurs et de risques
•M
ise en œuvre des outils de gestion, sur site et hors site,
du schéma conceptuel à l’élaboration d’un chantier de réhabilitation
• Présentation de cas concrets de gestion des Sites et Sols Pollués
Conclusion générale en matière de SSP
•P
lace de la démarche d'évaluation des risques sanitaires
27
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Les formations de notre partenaire
Le BRGM est l’établissement public de référence dans les applications des Sciences de la Terre, notamment dans
la gestion des ressources et dans la prévention des risques du sol et du sous-sol. Il poursuit 5 missions essentielles,
dont la formation.
Les formations proposées par le BRGM concernent tous ses domaines d’activité dans le champ des géosciences :
eau souterraine, sites et sols pollués, géothermie, géologie et ressources minérales, métrologie, risques naturels,
après-mine... Elles sont un atout dans la prise de décision en matière d’aménagement, d’environnement
et de développement durable.
Quelques formations proposées
• Introduction à la géothermie - Réf : GTH01
(Le 08/03 et 15/11/16)
•D
u site pollué à la valorisation du patrimoine foncier - Réf : Env01
(Le 15/09/16)
•C
onception d’un programme d’investigation et de surveillance (CPIS) - Réf : Env03
(Du 16 au 18/11/16)
•C
hantier de dépollution - Réf : Env08
(Du 02 au 03/06/16)
• Échantillonnage d’eaux souterraines, de sols et de sédiment sur site pollué - Réf : Env11
(Du 10 au 11/10/16)
Plus de renseignements sur : https://formation.brgm.fr
28
Contact
CFDE : 01
40 69PAIREAU
37 24 ou- 02
01 38
40 64
69 37 91
62 - brgmformation@brgm.fr
cfde@ccifrance.fr
Contact
et inscription
: Anne
Entreprises
de -50 salariés
s
u
o
v
z
t
e
n
e
g
a
m
e
n
n
Eng
o
ir
v
n
e
’
l
r
pou
rque
a
m
a
l
avec
▸ Lancez
et structurez votre projet environnemental et énergetique
▸ Valorisez
votre engagement à travers une méthode d’évaluation
simple et un investissement réduit
www.envol-entreprise.fr
eaux
en niv
ir
en no
s
de gri
inimale
taille m
ce e
mmer
s Ch
lée de
b
Assem
o
s de C
ambre
En partenariat avec
29
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
SANTÉ ENVIRONNEMENT
• Tour Aéro Réfrigérante (TAR) : Prévention
du risque lié à la légionellose
- Réf : 18 • p.30
• Prévention et gestion des risques
sanitaires chroniques
- Réf : 17 • p.31
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Tour Aéro Réfrigérante (TAR) : Prévention
du risque lié à la légionellose - Réf : 18
PROGRAMME
PUBLIC
Responsables hygiène, sécurité, environnement dans
l’industrie, consultants des bureaux d’études réalisant
des dossiers « installations classées », services
techniques des hôpitaux, agents des organismes
et administrations de contrôle.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Appréhender le risque sanitaire lié à l’inhalation
de la bactérie Legionella. Identifier les installations
à risque, appliquer les nouvelles exigences réglementaires
liées aux tours aéro-réfrigérantes et mettre en œuvre
les bonnes pratiques pour prévenir ce risque.
INFOS PRATIQUES
18A16
03/05/16
Legionella et légionellose
• Bactérie et contamination
• L'évolution du nombre de cas
• Les installations à risque
• Les différents systèmes de refroidissement
• Responsabilités
• Dissémination et exposition
• Origine de la contamination de l’eau circulante
Arbres des causes - facteurs de risques
La gestion du risque
• L’AMR
• Les différents types de circuits
• Plan d'entretien et outils de gestion
• Plan de surveillance et indicateurs
• Carnet de suivi
• Les différents stratégies de traitement
• La gestion des « bras morts » selon la stratégie en place
• Examen de cas concrets : retour d'expérience
Les exigences réglementaires du 14 décembre 2013
CFDE - Paris (1 jour)
570 € net déjeuner
compris
30
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Prévention et gestion des risques sanitaires
chroniques - Réf : 17
PUBLIC
Responsables hygiène sécurité environnement dans
l’industrie , consultants des bureaux d’études réalisant
des dossiers « installations classées », agents
des organismes et administrations de contrôle (stage
du cursus de base des inspecteurs des installations
classées (MEDDE), agents des ARS).
Prérequis
Connaissances sur le contenu de l’étude d’impact d’une
installation classée pour la protection de l’environnement
(cf. formation réf. 103).
OBJECTIFS
Appréhender la démarche de prévention et de gestion
des risques chroniques. Maîtriser les outils d'évaluation
(impacts sur les milieux et les risques sanitaires).
Connaître les modalités de maîtrise des émissions
et de surveillance environnementale.
PROGRAMME
Comment définir une démarche de prévention et de gestion
des risques chroniques ?
• La position du Ministère en charge de l'Ecologie
• Réglementation, doctrine et évolution de la méthode
Évaluation des émissions
• Inventaire et caractérisation des émissions
• Application des Meilleures Techniques Disponibles
Évaluation des enjeux et des voies d'exposition
• Construction du schéma conceptuel
Surveillance de l'environnement (air, sol, eau)
• Cadre et objet de la surveillance des milieux
• Définition et construction d'un plan de surveillance
• Métrologie des émissions diffuses et des matrices environnementales
• Interprétation des résultats
Définition et notions de toxicologie
• Les Valeurs Toxicologiques de Référence
• Les traceurs de risques
Évaluation de l'état des milieux (IEM)
LE + DE LA FORMATION
Etude de cas « fil rouge ».
• Interprétation des résultats de mesure autour du site
• Estimation de la dégradation et de la compatibilité des milieux
INFOS PRATIQUES
17A16
01 au 04/02/16
17B16 30/05 au 02/06/16
17C16
05 au 08/07/16
17D16
03 au 06/10/16
17E16
12 au 15/12/16
En partenariat avec
CFDE - Paris (4 jours)
2 300 € net déjeuners
compris
Évaluation des risques sanitaires (ERS)
• Caractérisation des expositions (scénarios et doses)
• Calcul et interprétation des indicateurs de risques
• Discussion des incertitudes
Retour d'expérience d'un industriel
Retour d'expérience d'une ARS
Retour d'expérience d'un inspecteur
QUIZ de synthèse et questions-réponses avec le MEDDE
31
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
RISQUE NATUREL
ET TECHNOLOGIQUE
• SIS - Quali-SIL
- Réf : 101 • p.32
• Sécurité des procédés
- Réf : 31 • p.33
• Les méthodes d’analyse de risques
- Réf : 79 • p.33
• Les études de dangers
- Réf : 20 • p.34
• Les formations de notre partenaire INERIS
• p.35
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
SIS - Quali-SIL - Réf : 101
En partenariat avec
PROGRAMME
PUBLIC
Ingénieurs intervenant dans le cycle de vie d’un SIS.
Formation de formateurs et/ou ingénieurs experts en
sécurité fonctionnelle suivant le référentiel Quali-SIL.
Prérequis
Travailler ou avoir travaillé (expérience supérieure à 2 ans
et ne doit pas dater de plus de 5 ans) :
• dans un domaine en rapport avec la sécurité fonctionnelle
•d
ans un domaine en rapport avec le cycle de vie
des SIS. Expérience à justifier par l'employeur. Niveau
scolaire minimum requis : Bac+2 avec justification
d'occupation d'un poste ingénieur.
OBJECTIFS
Répondre aux exigences de NF EN 61511. Comprendre
le management et la gestion des SIS. Faire le lien avec
les études de dangers et l’analyse de risques. Instaurer
un langage commun Sécurité Fonctionnelle.
Cette formation de 3 jours et demi prépare
à la certification volontaire Quali-SIL.
LE + DE LA FORMATION
Etude de cas « fil rouge ».
Notions générales
• SIS, norme NF EN 61511, contexte réglementaire, cycle de vie…
Analyse de risques et identification des SIF (Fonctions
Instrumentées de Sécurité) et du SIL (Safety Integrity Level/
Niveau d’Intégrité de Sécurité) requis
•Ê
tre capable d’identifier les SIF et de définir leurs performances
(SIL requis)
Conception, mise en service, modification et mise hors
service des SIS
Installation, validation, maintenance, test et inspection des SIS
Exploitation des SIS
Gestion de la sécurité fonctionnelle
•D
éfinir les activités et les indicateurs de gestion nécessaires pour
atteindre les objectifs de sécurité fonctionnelle
Vérification, audit, validation de la sécurité fonctionnelle
Synthèse, conclusion
Examen de certification des personnes : 75 questions QCM
et 25 questions ouvertes
INFOS PRATIQUES
101A16
08 au 11/03/16
101B16 28/06 au 01/07/16
101C16
11 au 14/10/16
ICSI - Lyon (3,5 jours)
CFDE - Paris (3,5 jours)
ICSI - Lyon (3,5 jours)
2 525 € net déjeuners
compris
Option sans examen :
2 200 € net
32
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
En partenariat avec
Sécurité des procédés - Réf : 31
PROGRAMME
PUBLIC
Personnes en charge de la conception, l’étude
et l’exploitation des procédés. Membres de l’encadrement
susceptibles de participer à des analyses de risques
et nécessitant une connaissance des dangers,
des barrières de prévention et de protection.
Concepts et vocabulaire
Prérequis
Aucun.
La combustion
Les principes des méthodes d'analyse de risque
Le retour d'expérience
La dispersion atmosphérique
L'explosion de gaz
OBJECTIFS
Identification des dangers des installations et procédés,
évaluation du niveau de risque des scénarios d'accident
imaginés, choix des barrières de prévention et de protection.
INFOS PRATIQUES
Début le 1er jour à 13h30 fin le dernier jour à 12h30
31A16 30/05 au 03/06/16
19 au 23/09/16
31B16
21 au 25/11/16
31C16
L'explosion physique
L'explosion en phase condensée
L'explosion de poussières
Les sources d'inflammation
La prévention des explosions et incendies
La méthodologie HAZOP d'analyse de risque
Technologie : choix des matériaux, équipements
sous pression, systèmes instrumentés de sécurité
ICSI - Lyon (4 jours)
2 750 € net déjeuners
compris
Les méthodes d'analyses de risques - Réf : 79
PUBLIC
Tout membre de l'encadrement amené à participer
à des analyses de risques : responsables et techniciens
de maintenance, responsables et techniciens de production,
responsables et techniciens de procédé, responsables
et techniciens de laboratoire et d'assistance technique,
responsables et techniciens des fonctions Hygiène,
Sécurité, et Environnement.
Prérequis
Aucun.
En partenariat avec
PROGRAMME
Organisation des études
Principes généraux d'évaluation du risque
• Identification des dangers, notion de risque
• Évaluation et réduction du risque
• Concept de FARMER
• L'analyse de risque
• Réalisation d'une analyse de risque
Le dossier technique de sécurité
Évaluation initiale du risque
OBJECTIFS
S'approprier les principes généraux des analyses
de risques.
INFOS PRATIQUES
79A16 28 au 29/09/16
ICSI - Lyon (2 jours)
1 610 € net déjeuners
compris
• Évaluation de la gravité potentielle
• Évaluation de la probabilité potentielle
• Évaluation du risque potentiel
Les barrières de sécurité
• Qualificatifs des barrières (passive, active, préventive, protectrice)
• Évaluation du risque résiduel
HAZOP semi quantitative (Revue Sécurité Sur Schéma)
• Objectifs
• Principe
• Organisation et documentation
• Début de réflexion sur l'exercice du décanteur
• Les fiches de risque
• Le rapport de synthèse
L'enregistrement des risques à maîtriser
• La fiche d'évaluation du risque
• Les éléments IPS
• Les Mesures de Maîtrise de Risques (MMR)
Les autres méthodes d'analyse de risque
Étude de cas Stockage de Toluène
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
33
Les études de dangers - Réf : 20
PUBLIC
Personnes en charge de l'élaboration ou de l'examen
des études de dangers : ingénieurs et techniciens
de l'industrie et des bureaux d'études, agents
des organismes et administrations de contrôle.
Prérequis
Connaissances de base sur la réglementation
des installations classées pour la protection
de l'environnement. Il est conseillé aux débutants
de suivre au préalable la formation réf. 02.
OBJECTIFS
Connaitre le contenu et la méthodologie de réalisation
d'une étude de dangers. Savoir mettre en oeuvre les
principales méthodes d'analyse de risques. Identifier les
éléments contribuant à la maîtrise pérenne de la sécurité.
LE + DE LA FORMATION
Mise en application au travers d’une étude de cas.
INFOS PRATIQUES
20A16 14 au 17/11/16
CFDE - Paris (4 jours)
2 580 € net déjeuners
compris
PROGRAMME
Le contexte réglementaire des études de dangers
•A
pplication de la Directive SEVESO 3, loi du 30 juillet 2003
et ses textes d'application
• Étude de dangers et dossiers de demande d'autorisation
La méthodologie d'analyse de risques
• Définitions
• Principes généraux et méthodologie
Présentation des principales méthodes utilisées dans
le cadre des études de dangers :
• Arbre des causes / événements,
• AMDEC,
• Analyses préliminaires des risques,
• HAZOP.
(Ces méthodes sont présentées au travers d'exercices pratiques)
Mise en oeuvre du calcul des fréquences d'occurrence
des scénarios d'accident
• Arbre des causes et arbre d'événements
Présentation des principaux phénomènes dangereux
• Les modèles disponibles
• Les critères de choix d'un modèle
Examen des études de dangers par l'administration
Étude de cas d'une étude de dangers d'une installation
industrielle
• Identification des risques
• Scénarios types
• Mesures de prévention à recommander
Bilan et évaluation de la formation
34
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Les formations de notre partenaire
Crée en 1990, l’INERIS, Institut national de l’environnement industriel et des risques, est un établissement public à
caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministère chargé de l’écologie. L’Institut a pour mission
de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des
personnes et des biens, et sur l’environnement.
Quelques formations proposées
Atex : les obligations de l’entreprise - Réf : RA72
A - 19/04/16 INERIS - Verneuil
B - 20/09/16 INERIS - Lyon
C - 29/11/16 INERIS - Aix-en-Provence
750 € HT
Atex : les produits dangereux et l’évaluation des risques, classement des zones ATEX
Identifier et analyser pour sécuriser les zones ATEX - Réf : RA40
A - 14 au 15/04/16 INERIS - Paris
B - 23 au 24/06/16 INERIS - Verneuil
C - 04 au 05/10/16 INERIS - Paris
D - 06 au 07/12/16 INERIS - Lyon
1 380 € HT
Atex/IEC Ex : les matériels : Tout savoir sur les matériels utilisables
en atmosphère explosive - Réf : RA35
A - 22 au 23/03/16 CPE - Lyon
B - 22 au 23/09/16 INERIS - Paris
C - 13 au 14/12/16 INERIS - Lyon
1 255 € HT
Ism-Atex électrique : être formateur selon le référentiel
Se préparer à la certification de compétence « niveau 3 » - Réf : RA30
A - 21 au 25/03/16 INERIS - Verneuil
B – 05 au 09/09/16 INERIS - Verneuil
C – 28/11 au 02/12/16 INERIS - Verneuil
2022 € HT en sus 350 HT pour l’examen
Ism-Atex non électrique : être formateur selon le référentiel
Se préparer à la certification de compétence « niveau 3 » - Réf : RA31
A - 25 au 29/04/16 INERIS - Verneuil
B – 06 au 10/06/16 INERIS - Verneuil
C – 14 au 18/11/16 INERIS - Verneuil
2022 € HT en sus 350 HT pour l’examen
Saqr-Atex : la réparation du matériel électrique Atex
Maîtriser la réparation du matériel protégé par enveloppe - Réf : RA27
A - 28 au 30/06/16 INERIS - Verneuil
1380 € HT
Plus de renseignements sur : www.ineris.fr
35
CFDE
: 01 40 69Jameaux
37 24 ou- 01
Contact etContact
inscription
: Stéphanie
03 40
44 69
55 37
65 62
01 - cfde@ccifrance.fr
stephanie.jameaux@ineris.fr
communication
• Maîtriser une réunion difficile
ou une réunion publique
- Réf : 94 • p.36
• Communication de crise
- Réf : 33 • p.37
• Communiquer des notions techniques
à un public de non experts
- Réf : 105 • p.37
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Maîtriser une réunion difficile ou une réunion publique - Réf : 94
PROGRAMME
PUBLIC
Toute personne amenée à participer à des réunions
publiques, impliquant de nombreux acteurs d'origines
différentes autour d'un dossier ou d'une situation
sensible. Toute personne impliquée dans une instance
de concertation (CSS, SPPPI...).
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Savoir préparer et animer une réunion de personnes
aux intérêts divergents. Comprendre les enjeux
d’une réunion publique, savoir créer les conditions
d’un bon déroulement de la réunion et faire passer son
message, dans un contexte d’environnement industriel.
LE + DE LA FORMATION
Mise en situation via un jeu de rôles. Formation
intra entreprise sur devis.
INFOS PRATIQUES
94A16 13 au 14/10/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 475 € net déjeuners
compris
Préparation de la réunion
• Comment se place la réunion dans le déroulement de la stratégie,
que peut-on attendre par rapport aux autres techniques
de communications ?
• Qu'en attendent les riverains des projets et les associations ?
•C
omment préparer la réunion : lieu, sectorisation, thématiques,
information du public ?
•C
ontacts préalables et négociations, implication des alliés,
intervention des élus
• Prévoir les questions qui seront posées
•P
révoir les supports de communication et adapter leur contenu
aux objectifs de la réunion
• Que faire vis à vis de la presse ?
Préparation de la réunion : pratique
• Cas pratiques pouvant varier selon l'origine des stagiaires
• L es stagiaires préparent en groupe la réunion à partir des éléments
de contexte fournis
Partager pour être compris (le fond)
• Gagner la confiance du public
• L'importance de l'écoute
• Les réactions parasites : dans la salle et chez l'intervenant
• L'agression verbale : faire face sans être déstabilisé
S'exprimer face au public (la forme)
• Les enjeux psychologiques en cours de réunion
• Quand l'attitude dément les paroles
• Les attitudes qui changent tout
• Comment réagir face à l'agression
• Éléments de lecture des postures et positions
• Exercice sous contrôle caméra
Pratique
• Techniques d'animation de réunion publique
• Exercice sous contrôle caméra
36
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Communication de crise - Réf : 33
PROGRAMME
PUBLIC
Directeurs d’établissement, cadres des entreprises
et de l’administration concernés par la communication
ou porte-parole en temps de crise.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Dans des situations de crise comme par exemple
un accident technologique, la mise en cause d’un produit
dangereux, une pollution ou un accident du travail,
dégager les principes et préciser les paramètres
de la communication face aux médias. Acquérir
une méthodologie dans la structure du message
au travers d’exercices vidéo à partir de cas concrets.
LE + DE LA FORMATION
Intervenants experts de la communication
et du journalisme en environnement. Formation
intra entreprise sur devis.
Définition de la crise médiatique
• L es situations de déstabilisation qui menacent l’image et l’activité
de l’entreprise
• L e rôle, les attentes et mode de fonctionnement des journalistes
dans l’urgence
• Les erreurs à éviter, les conseils à suivre
Faire une déclaration : exercices vidéo
• Le fond : définition de la stratégie de réponse
• La forme : concision et formulation du message
Être interviewé : exercices vidéo (travail à partir de différents
scénarios de crise)
• Préparation et anticipation des questions de médias
• Techniques de réponse à une interview
Faire face à une interview polémique : exercices vidéo
• Mise au point et choix des argumentaires
• Méthode pour garder un positionnement stratégique
INFOS PRATIQUES
33A16 19 au 20/05/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 475 € net déjeuners
compris
Communiquer des notions techniques
à un public de non experts - Réf : 105
PROGRAMME
PUBLIC
Toute personne amenée à participer à des réunions
publiques impliquant de nombreux acteurs d'origines
différentes autour d'un dossier ou d'une situation
sensible. Toute personne impliquée dans une instance
de concertation (SPPPI, CSS, …).
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Savoir s’exprimer par écrit et par oral sur des thématiques
techniques complexes en se faisant comprendre du public
(élus, riverains, associations, médias).
LE + DE LA FORMATION
Exercices pratiques et mise en situation. Formation
intra entreprise sur devis.
INFOS PRATIQUES
105A16 09 au 10/06/16
Approche théorique 1
• Comment communiquer pour que le public accepte les informations
données par l’organisme ?
• Comment vulgariser des notions techniques ?
Approche pratique 1
•R
édaction de communiqués de presse et de divers documents
écrits sur des situations délicates (incident, forte pollution,
résultats d’étude sanitaire)
Approche théorique 2
• Comment répondre aux questions gênantes ?
• Éviter le jargon technique
• Simplifier le langage sans perdre en exactitude
• L e rôle de la présentation dans la compréhension d’un docume
• Synthétiser
Approche pratique 2
•S
imulation d’intervention en public (SPPPI, réunion demandée
par un élu après un accident ou une pollution) en mettant
l’accent sur l’expression
CFDE - Paris (2 jours)
1 475 € net déjeuners
compris
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
37
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
• Écologie industrielle et territoriale :
de l’idée à l’action
- Réf : 142 • p.38
• Les grands principes de l’éco-conception
- Réf : 138 • p.39
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Écologie industrielle et territoriale :
de l'idée à l'action - Réf : 142
PUBLIC
Collectivités, réseaux consulaires, associations et clubs
d'entreprises, chargés environnement/développement
durable en entreprise, bureaux d'études.
Prérequis
Connaître les enjeux principaux du développement
durable, connaître les grandes composantes
des écosystèmes institutionnels territoriaux.
OBJECTIFS
Maîtriser le concept d'économie circulaire et les principes
de l'écologie industrielle et territoriale (EIT). Connaître les
enjeux d'une démarche d'EIT, ses freins et ses leviers en
fonction des différents périmètres d'action et les principaux outils méthodologiques. Savoir expliquer et communiquer sur ce type de démarche auprès des acteurs
économiques, institutionnels, territoriaux et grand public/
société civile. Savoir mobiliser les acteurs et les énergies
pour impulser sa mise en œuvre.
INFOS PRATIQUES
142A16
30/06/16
CFDE - Paris (1 jour)
660 € net déjeuner
compris
PROGRAMME
Écologie industrielle et territoriale – cadre, enjeux, retours
d’expérience
•D
éfinition de l’économie circulaire et articulation
de ses composantes
•E
njeux stratégiques et financiers de l’implication dans l’économie
circulaire
•O
pportunités en matière de développement de nouvelles offres
de services à destination des acteurs économiques et territoriaux
Écologie industrielle et territoriale – cadre, enjeux, retours
d’expérience (suite)
•D
éfinir les critères pour faciliter la mise en œuvre des actions
d’écologie industrielle
•É
cologie industrielle et territoriale : développer des réseaux
de coopération entre acteurs du territoire
• Panorama d’expériences d’écologie industrielle et territoriale
• Des échelles d’application à géométrie variable
Concevoir et mettre en œuvre une démarche d’écologie
industrielle et territoriale
• Définir un argumentaire « commercial »
• L es acteurs de l’EIT : des rôles, des compétences et des champs
d’intervention à articuler
• Quels arguments déployés pour convaincre ?
• Organiser la gouvernance et développer la coopération d’acteurs
• Financer son projet
• Construire un diagnostic
•O
ffres, besoins, flux : quelles informations rechercher
avec quels outils ?
• Recherche des synergies territoriales entre acteurs économiques
• Démarche d’EIT – Quels freins et leviers ?
38
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Les grands principes de l'éco-conception - Réf : 138
PUBLIC
Responsables, techniciens et consultants marketing/R&D
production/environnement et développement durable
d’entreprises, enseignants, public en reconversion
professionnelle.
Prérequis
Aucun.
En partenariat avec
PROGRAMME
L'intérêt de l'éco-conception pour votre entreprise
Les principes et les points clés de la démarche
• Concept, définitions, normes
•A
pproche stratégique : éco-innovation, éco-diversification,
iso-fonction, marketing
• Les 6 étapes de la démarche
Mise en oeuvre de la démarche autour d'un cas pratique
OBJECTIFS
Connaître et comprendre les principes d’éco-conception.
Découvrir et comprendre la rentabilité de l’éco-conception.
Connaître les enjeux règlementaires et les enjeux
normatifs. Déployer les étapes de mise en œuvre.
Savoir communiquer.
LE + DE LA FORMATION
Entraînement sur cas concrets, ateliers pratiques
et manipulations d’outils.
• Évaluation environnementale de la situation de référence
• Recherche des pistes d'éco-conception et aide à la décision
•É
valuation comparative de la solution choisie par rapport
à la solution de référence
• Communication environnementale
Réussir l'éco-conception en entreprise : conseils opérationnels
•S
ynthèse des facteurs clés de réussite d'une démarche
d'éco-conception
• Débriefing collectif
INFOS PRATIQUES
138A16
03/06/16
CFDE - Paris (1 jour)
650 € net déjeuner
compris
39
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
DES ENTREPRISES
• Savoir acheter responsable
- Réf : 43 • p.40
• Démarche RSE opérationnelle alignée sur l’ISO 26000 - LUCIE
- Réf : 140 • p.41
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Savoir acheter responsable - Réf : 43
PUBLIC
Directeurs et responsables achats, responsables
de familles d’achats, acheteurs privés, responsable
développement durable ou RSE, acheteurs publics
des Chambres consulaires.
Prérequis
Aucun.
En partenariat avec
PROGRAMME
Définition et enjeux des achats responsables
• Une définition des achats responsables
• Les enjeux pour la fonction achats
• L e baromètre ObsAR (avancées des politiques et des thèmes
achats responsables pour les acteurs publics et privés)
Le référentiel ISO 20400 (norme achats responsables issue
de l’ISO 26000, parution prévue en 2016)
OBJECTIFS
Comprendre les enjeux de la responsabilité sociétale
et du développement durable dans les achats.
Savoir définir et mettre en œuvre une stratégie d’achats
responsables en s’appuyant sur le référentiel ISO 20400.
Connaître des outils et systématiser une démarche
achats responsables quelle que soit la famille d’achats.
Mesurer la performance économique globale des achats
responsables.
LE + DE LA FORMATION
Remise du guide pratique des achats responsables
et du baromètre achats responsables de l’ObsAR.
INFOS PRATIQUES
43A16 07 au 08/03/16
CFDE - Paris (2 jours)
1 120 € net déjeuners
compris
•R
evisiter la responsabilité sociétale dans le processus achats,
avec les 7 questions centrales et les 30 domaines d’actions
de l’ISO 26000 applicables aux achats
•D
éterminer la sphère d’influence de son organisation (chaîne
de valeur) et comprendre le principe de vigilance
•C
onstruire une stratégie achats responsables partagée
par toutes les directions
•D
éfinir et manager une politique d’achats responsables
(cartographie des risques et opportunités RSE de la fonction
achats, définir des indicateurs de mesure)
• Intégrer opérationnellement les critères RSE dans le processus
achats (définition du besoin, élaboration du cahier des charges,
sourcing, contractualisation et retour d’expérience)
Les leviers opérationnels
•R
espect de l’environnement : reconnaître les produits respectueux
de l’environnement et du bien-être social
•M
aîtrise durable des coûts et des risques : savoir mesurer
la performance globale et utiliser l’outil coût global, maîtrise
des risques et création de valeur (ObsAR)
•D
iversité, insertion et action sociale : comment acheter auprès
des SIAE et STPA
•F
ournisseurs responsables : évaluation des fournisseurs, chartes
et label Relations Fournisseur Responsables
• Faciliter l’accès des TPE/PME aux marchés
• Impact trésorerie sur les fournisseurs : bonnes pratiques
en matière de délai de paiement
• Indicateurs achats responsables : tableau de bord et indicateurs
• Applications pratiques : quels produits ou services ? auprès de qui ?
40
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Démarche RSE opérationnelle alignée
sur l'ISO 26000 - LUCIE - Réf : 140
PUBLIC
Consultants Développement Durable / RSE, dirigeants
d'entreprise, responsables environnement, responsables
développement durable / RSE, responsables QSE,
directeurs d'établissement.
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Connaître les grandes lignes de la norme ISO 26000.
Maîtriser l'ensemble du référentiel d'auto-évaluation
LUCIE, et l'ensemble des étapes de la démarche.
LE + DE LA FORMATION
Possibilité pour les consultants de référencement
« consultant partenaire LUCIE » (voir conditions
sur www.labellucie.com).
INFOS PRATIQUES
140A16
140B16
140C16
140D16
140E16
23 au 24/02/16
19 au 20/04/16
21 au 22/06/16
20 au 21/09/16
22 au 23/11/16
Agence LUCIE - Paris
(2 jours)
1 188 € net déjeuners
compris
En partenariat avec
PROGRAMME
Norme ISO 26000 : présentation des articles
introductifs 1 à 4
Article 5 de l’ISO 26000/ Partie 1.1 :
Identifier ses parties prenantes
• Présentation d’un cas d’étude : « LOUE JOUE »
• Exercice d’application en groupes de travail
•C
orrection commentée et questions/réponses
avec le formateur
Article 5 de l’ISO 26000/ Partie 1.2 : Dialoguer
avec ses parties prenantes
Article 5 de l’ISO 26000/ partie 2 :
Identifier et hiérarchiser ses enjeux
Utilisation des résultats de l’article 5 comme outil
de pilotage stratégique
• Mise en situation pédagogique des participants
• Exemple de cas réels explicités et commentés par le formateur
Article 6 : questions centrales et domaines d’action
de l’ISO 26000
•P
résentation de l’article 6 de l’ISO 26000 et mise en cohérence
avec les 28 Principes d’Action du Label LUCIE
•P
résentation de l’outil d’évaluation LUCIE et rappel
des 28 Principes d’Action du référentiel d’évaluation
Exercices d’évaluation RSE de « LOUE JOUE »
d’après le référentiel LUCIE
•E
xercice pratique en groupe de travail : évaluation pédagogique
en groupe complet de « LOUE JOUE » sur un des 28 Principes
d’Action LUCIE, en utilisant le « fichier évaluateur »
•P
résentation et correction en groupe complet des évaluations
de chaque groupe de travail
Présentation du document d’évaluation et de rédaction
de plan d’action
Article 7 de l’ISO 26000 / intégration de la RSO
dans l’organisation
Labellisation LUCIE : origines et déroulement
•D
escription détaillée (objectifs, acteurs, outils, modalités)
des étapes d’une démarche de labellisation LUCIE
• L ien et positionnement du référentiel LUCIE vis-à-vis
de la norme ISO 26000
Revue générale des étapes de la formation et rappel
du déroulement global d’une labellisation
•R
evue chronologique des étapes de la formation,
et de l’intérêt et du positionnement de chacune d’entre elles
• Revue commentée du déroulement global d’une labellisation
LUCIE : étapes, finalité, outils, conseils
Quiz final et évaluation de la formation
41
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
BIODIVERSITÉ
• Risques et opportunités liés à la biodiversité
pour une entreprise ou pour un projet
- Réf : 116 • p.42
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Risques et opportunités liés à la biodiversité
pour une entreprise ou pour un projet - Réf : 116
PROGRAMME
PUBLIC
Tout public en charge d’un projet d’aménagement
(y compris d’une zone d’activités ou d’un site industriel)
ou d’une activité économique, en particulier des secteurs
suivants : agro-alimentaire, hygiène, santé, industries
extractives, filière bois, construction, énergie, tourisme,
services...
Prérequis
Aucun.
OBJECTIFS
Comprendre l’interdépendance entre la biodiversité
et l’entreprise et ses opportunités. Donner des clés
pour faire de la biodiversité un atout pour l’entreprise.
Comment concrétiser l’intégration de la biodiversité
dans la stratégie de l’entreprise ?
Tester sur des cas concrets par secteurs d’activités.
LE + DE LA FORMATION
Travail en ateliers, études de cas réels,
quiz de connaissance.
Pourquoi la biodiversité vous concerne ?
•N
otions générales sur l’interdépendance entre la nature et une
activité économique ou un projet. La dépendance aux ressources
naturelles qui se raréfient, l’impact sur les espèces et les milieux.
•A
ctualités / Contexte national et international : Stratégie Nationale
de la Biodiversité, loi-cadre biodiversité, Agence Française
pour la Biodiversité, mise en œuvre des trames vertes et bleues…
•R
isques : se prémunir contre les risques juridiques, financiers
et réputationnels
•O
pportunités économiques : économie de ressources, sécuriser
des approvisionnements, innovation, bonnes relations avec
le voisinage, lien avec la RSE, anticipation de la réglementation,
se démarquer de la concurrence, meilleur accès
à la commande publique
• Valorisation d’une stratégie respectueuse de la biodiversité
Outils pour réussir l’intégration de la biodiversité
dans la stratégie d’une entreprise ou dans un projet
•A
uto-évaluations, méthodes et outils pour comprendre et mesurer
les liens avec la biodiversité
•A
ctions et solutions pour la mise en œuvre de sa stratégie
biodiversité
• Indicateurs de suivi et d’évaluation et reporting
• Guides et acteurs
ATELIERS :
INFOS PRATIQUES
116A16
08/06/16
CFDE - Paris (1 jour)
660 € net déjeuner
compris
1°/ Enjeux sectoriels et Contexte réglementaire
•S
équence « éviter, réduire, éviter, compenser » (ERC) les atteintes
à la biodiversité, APA, études d’impact, trames vertes et bleues
(TVB), procédures espèces protégées, Natura 2000, normes,
labels et certifications
2°/ Solutions de compensation : acteurs et méthodes
•D
éfinition et appréciation de la compensation dans les étapes
de conception d’un projet
• Acteurs impliqués et leurs rôles respectifs
•É
tapes de mise en œuvre de la compensation écologique et retours
d’expériences
3°/ Une application pratique autour de retours d’expériences
(projet ou entreprise)
42
• Diagnostic et plan d’actions
•P
artenaires à intégrer : acteurs publics et privés, associations,
riverains…
• Financements : évaluation des coûts et sources de financement
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
PROGRAMMEs SPÉCIAux
CHAMBRES CONSULAIRES
• Accompagner les entreprises dans la mise
en place d’un système de management
environnemental par étapes
- Réf : 150 • p.43
• Réalisation d’une visite énergie en entreprise
- Réf : 122 • p.44
• Le Développement Durable pour les conseillers
entreprises des CCI
- Réf : 148 • p.44
• Actualité juridique en environnement industriel
- Réf : 07 • voir p.7
• Savoir acheter responsable
- Réf : 43 • voir p.41
Programmes prévisionnels, plus d’infos sur www.cfde.fr
Accompagner les entreprises dans la mise en place d'un système
de management environnemental par étapes - Réf : 150
PUBLIC
Cette formation s'adresse uniquement :
Aux chargés de mission et conseillers des 3 réseaux
de chambres consulaires (Chambres de Commerce
et d’Industrie, Chambres des Métiers et de l’Artisanat,
Chambres d'Agriculture), aux chargés de mission
des organisations professionnelles impliqués dans
des programmes énergie environnement avec l’ADEME,
si places disponibles.
Prérequis
Aucun.
PROGRAMME
Contexte et enjeux du management environnemental
Argumentaire pour sensibiliser les entreprises
Présentation de la norme AFNOR NF X30-205
Présentation détaillée des niveaux 2 et 3 de la norme
AFNOR NF X30- 205
Certification 1.2.3 Environnement et labellisation Envol
OBJECTIFS
Connaître les enjeux du SME par étapes. Maîtriser
le niveau 1 de la norme AFNOR NF X30-205 :
être capable d’en accompagner la mise en place.
Connaître les niveaux 2 et 3 de la norme AFNOR
NF X30-205 : être capable d’en parler.
INFOS PRATIQUES
150A16 23 au 24/11/16
CFDE - Paris (2 jours)
770 € net déjeuners
compris
43
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Réalisation d’une visite énergie en entreprise - Réf : 122
PROGRAMME
PUBLIC
Cette formation s’adresse uniquement aux chargés
de mission et conseillers des réseaux des Chambres
de Métiers et d’Artisanat et des Chambres de Commerce
et d’Industrie, aux chargés de mission des organisations
professionnelles impliqués dans des programmes
énergie-environnement avec l’ADEME, si places disponibles.
Prérequis
Connaissances générales sur la thématique énergie,
effet de serre et changement climatique.
OBJECTIFS
Élaborer un premier bilan de la situation énergétique
globale de l’entreprise.
Identifier des pistes d’actions élémentaires d’économies
d’énergie et éventuellement des actions nécessitant
un approfondissement par un prestataire spécialisé.
Sensibiliser l’entreprise pour qu’elle s’engage durablement
dans un système de gestion et de suivi de l’énergie
pouvant aller vers un vrai management de l’énergie.
LE + DE LA FORMATION
Visite en entreprise.
• Son rôle, ses atouts, ses propositions
• Dispositif et périmètre de la visite énergie
Présentation de la visite énergie et de ses différentes phases
• Le processus d’une « visite type »
• L’amont de la visite
• La présentation, l’administratif, le programme
• La découverte des lieux (méthodologie)
•R
echerche, analyse des principaux postes d’économies d’énergie
(étude de cas Industrie)
• Recherche et analyse des principaux postes d’économies d’énergie
•E
xercice de réflexion sur les utilités en tertiaire (étude de cas
tertiaire et artisanat)
• Présentation de l’outil « Eval’Energie »
• Présentation des outils complémentaires sur CD
Réalisation d’une visite énergie en entreprise (sur site)
Utilisation de l’outil « Eval’Energie »
L’audit facture : approche des contrats de fournitures d’énergie
Les différentes phases de la visite
Présentation des systèmes de management de l’énergie
et conclusion
INFOS PRATIQUES
122A16 16 au 18/03/16
Le conseiller énergie
• Normes EN 16001 et ISO 50001
CFDE - Paris (3 jours)
1 020 € net déjeuners
compris
Le Développement Durable pour les conseillers
entreprises des CCI - Réf : 148
PROGRAMME
PUBLIC
Conseillers entreprises des Chambres de Commerce
et d’Industrie.
Prérequis
Aucun.
Le plan national santé environnement
L’économie circulaire
La responsabilité sociétale des entreprises
OBJECTIFS
Sensibiliser les conseillers des entreprises des CCI,
au développement durable.
LE + DE LA FORMATION
Cas concrets.
Biodiversité
La responsabilité environnementale du chef d’entreprise
La maîtrise de l’énergie
Gestion de l’eau en entreprise
Gestion des déchets
INFOS PRATIQUES
148A16 Nous consulter
pour les dates
En région
Tarif forfaitaire pour
un groupe.
Nous consulter
44
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Un parcours de professionnalisation pour les chargés de mission des chambres consulaires a été mis en place depuis 2010, dans
le cadre d’un partenariat entre les trois réseaux consulaires et leurs organismes de formation respectifs et l’ADEME. Ce parcours a été
élaboré pour répondre aux besoins spécifiques de formation des chargés de mission dans le domaine de l’énergie et de l’environnement.
Chaque année, une ou plusieurs sessions de chaque module sont programmées. Des sessions complémentaires peuvent
être programmées dans votre région : un minimum de 6 à 8 stagiaires doit déjà être identifié. Dans ce cas, n'hésitez pas à
contacter l'organisme en charge de la formation pour en étudier la faisabilité.
Déjà plus de 250 stagiaires formés et très satisfaits des échanges interconsulaires, pourquoi pas vous !
Sessions nationales et sur demande en région
• Réalisation d’une visite énergie en entreprise – Réf 122 • p.44
Organisateur : CCI France/CFDE - www.cfde.cci.fr - Responsable : Jan-Erik STARLANDER
Sessions : 16 au 18 mars 2016 + Journée d’échanges
• Approche territoriale des énergies renouvelables : méthodes et rôle des Chambres consulaires
pour accompagner la transition énergétique :
Organisateur : Resolia - www.resolia.chambagri.fr - Responsable : Caroline BERINSTAIN-BAILLY
Sessions : 17 et 18 novembre 2016
• Prévention des déchets
Organisateur : CNIDEP - http://www.cnidep.com/ - Responsable : Nadine BERTRAND
Sessions : 22 septembre 2016
• Accompagner les entreprises dans la mise en place d’un SME par étapes – Réf 150 • p.43
Organisateur : CCI France/CFDE - www.cfde.cci.fr - Responsable : Jan-Erik STARLANDER
Sessions : 23 et 24 novembre 2016
Sessions sur demande en région
• Être acteur d’un PCET
Organisateur : Resolia - www.resolia.chambagri.fr - Responsable : Caroline BERINSTAIN-BAILLY
Pour les inscriptions, les dates et les coûts : www.formation-ademe-interconsulaire.fr
45
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
calendrier 2016
Référence
46
Formation
Page
Réf : 02
Législation des installations classées
p.6
Réf : 07
Actualité juridique en environnement industriel
p.7
Réf : 42
IED : quelles obligations pour les ICPE ?
p.7
Réf : 96
REACH & CLP : quels impacts sur la gestion des substances chimiques ?
p.8
Réf : 103
Étude d’impact : comment intégrer la démarche ERC dans un projet ?
p.9
Réf : 80
Impact de rejets polluants
p.12
Réf : 49
Prévention de la pollution des eaux d’origine industrielle
p.13
Réf : 149
La gestion du risque inondation : réduction de la vulnérabilité, gestion de l’aléa et développement
de la culture du risque
p.14
Réf : 87
Traitement des eaux industrielles
p.15
Réf : 34
Réglementation air et climat en milieu industriel
p.16
Réf : 37
Réduction des émissions de COV à l’atmosphère
p.17
Réf : 119
Installation classée de méthanisation
p.18
Réf : 147
Gagner en efficacité énergétique à travers le changement des comportements
p.19
Réf : 151
DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie - MODULE 1 : les fondamentaux
p.20
Réf : 152
DEREFEI : Devenir référent énergie en industrie - MODULE 2 : démarche et méthode
p.21
Réf : 104
Épandage : une solution pour les effluents d’élevages et les autres déchets
p.22
Réf : 67
Réglementation sur les déchets
p.23
Réf : 70
Gestion des déchets dangereux
p.24
Réf : 133
Techniques de dépollution : sélection et dimensionnement
p.25
Réf : 132
Essais de faisabilité / traitabilité
p.26
Réf : 143
Savoir monter un dossier de restriction d’usage ou de servitudes d’utilité publique
p.26
Réf : 84
Arrêt d’activité : réglementation et responsabilités
p.27
Réf : 47
Mise en œuvre des outils de gestion des sites et sols pollués
p.27
Réf : 18
Tour Aéro Réfrigérante (TAR) : Prévention du risque lié à la légionellose
p.30
Réf : 17
Prévention et gestion des risques sanitaires chroniques
p.31
Réf : 101
SIS - Quali-SIL
p.32
Réf : 31
Sécurité des procédés
p.33
Réf : 79
Les méthodes d’analyses de risques
p.33
Réf : 20
Les études de dangers
p.34
Réf : 94
Maîtriser une réunion difficile ou une réunion publique
p.36
Réf : 33
Communication de crise
p.37
Réf : 105
Communiquer des notions techniques à un public de non experts
p.37
Réf : 142
Écologie industrielle et territoriale : de l’idée à l’action
p.38
Réf : 138
Les grands principes de l’éco-conception
p.39
Réf : 43
Savoir acheter responsable
p.40
Réf : 140
Démarche RSE opérationnelle alignée sur l’ISO 26000 - LUCIE
p.41
Réf : 116
Risques et opportunités liés à la biodiversité pour une entreprise ou pur un projet
p.42
Réf : 150
Accompagner les entreprises dans la mise en place d’un système de management
environnemental par étapes
p.43
Réf : 122
Réalisation d’une visite énergie en entreprise
p.44
Réf : 148
Le Développement Durable pour les conseillers entreprises des CCI
p.44
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
23 - 26
Août
Septembre
Octobre
26 - 29
Novembre Décembre
07 - 10
11 - 12
01 - 02
11 - 12
17 - 18
05 - 07
26 - 29
14 - 17
21 - 24
20 - 23
15 - 18
06 -09
24
06 - 08
03 - 04
20 - 22
13 - 15
14 - 15
02
03 - 04
27 - 29
21 - 23
28 - 30
09 - 12
03 - 04
22
20
01
27 - 29
26 - 28
03
01 - 04
30 - 02
05 - 08
08 - 11
03 - 06
26 - 01
30 - 03
12 - 15
11 - 14
19 - 23
21 - 25
28 - 29
14 - 17
13 - 14
19 - 20
09 - 10
30
03
07 - 08
23 - 24
19 - 20
21 - 22
20 - 21
22 - 23
08
23 - 24
16 - 18
Nous consulter
47
CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE
Inscription à un stage de formation L’inscription à un stage de formation sera prise en compte par CCI FRANCE CFDE à réception d’une lettre de commande, accompagnée du bulletin
d’inscription dûment complété, sous réserve des places disponibles.
Pour cela, il suffit de compléter et d’adresser à CCI FRANCE CFDE le bulletin d’inscription disponible dans ce catalogue ou sur le site internet www.cfde.fr.
Par mail : cfde@ccifrance.fr ou par courrier à l’adresse suivante : CCI FRANCE - CFDE, 46 avenue de la Grande Armée - CS 50071, 75858 PARIS CEDEX 17
Vous pouvez également réserver votre place en appelant l’assistant(e) de formation dont les coordonnées sont indiquées sur la page du programme
qui vous intéresse. Toute réservation par téléphone devra être confirmée dans les meilleurs délais, par courrier ou par mail au moyen du bulletin,
pour rendre l’inscription effective.
Confirmation d’inscription et convocation
Trois semaines environ avant la date prévue pour la formation, le stagiaire reçoit une convocation par mail qui confirme son inscription au stage de formation.
Le programme avec les horaires et un plan d’accès sont joints à la convocation.
Évaluation du stage et attestation
Nous réalisons une évaluation en fin de stage. Le stagiaire est invité à remplir un questionnaire remis par le responsable du stage. Ce questionnaire
nous permet notamment d’évaluer l’adéquation du stage avec les objectifs décrits dans le programme ainsi que la qualité des animations. Une attestation
de formation est délivrée à l’issue du stage.
Facturation et paiement
À l’issue de la formation, CCI FRANCE CFDE émet une facture qui tient lieu de convention de formation. Toutefois, une convention peut être adressée
sur demande et en double exemplaire au service formation du client. Un exemplaire original signé est à retourner dès que possible à CCI FRANCE CFDE.
Les prix des stages de formation de CCI FRANCE CFDE sont nets de taxes (conformément à l’article 256 b du cgi) et indiqués en euros sur les programmes
détaillés figurant dans ce catalogue. Les déjeuners sont généralement pris en charge par CCI FRANCE CFDE.
Les entreprises qui sollicitent une prise en charge auprès d’un organisme de financement doivent effectuer leur demande préalablement à l’inscription.
Il appartient au responsable de l’inscription de communiquer les coordonnées de cet organisme et tous les éléments indispensables au paiement. En cas de
non paiement, CCI FRANCE CFDE se réserve le droit de réclamer le montant de ce paiement au responsable d’inscription solidairement débiteur à son égard.
Annulation-désistement
Pour toute annulation, à l’initiative du stagiaire ou de son employeur, qui devra être formulée par écrit, parvenue moins de 15 jours avant le début
de la formation, CCI FRANCE CFDE facturera un dédit correspondant à 50 % du montant du stage non imputable à la contribution financière obligatoire
au titre de la formation. Sauf cas de force majeure, pour tout désistement signalé moins de 48 heures avant le début du stage, absence ou abandon
en cours de stage, CCI FRANCE CFDE facturera le montant de la formation dans son intégralité.
CCI FRANCE CFDE se réserve le droit de reporter ou d’annuler un stage en cas de nombre insuffisant d’inscrits, ainsi que de réaliser le stage sur un autre site.
Juridiction compétente
Tout litige relatif à la conclusion, l’interprétation, l’exécution ou la cessation du présent contrat sera soumis, en cas d’échec du traitement à l’amiable
du litige, au Tribunal Administratif de Paris, exclusivement compétent y compris en référé, nonobstant l’appel en garantie ou la pluralité des défendeurs.
INFORMATIONS PRATIQUES
Lieu des formations : Centre de Formation du Développement Durable et de l’Environnement
CCI FRANCE - CFDE, 46 - 48 avenue de la Grande Armée, CS 50071, 75858 PARIS CEDEX 17,
Tél : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62
En cas de lieu différent, celui-ci est précisé sur le programme détaillé du stage.
rd
Ru
e
Ru
e
ott
ten
ram
on
eM
ed
e
Tr
o
yo
Rue de Tilsitt
de
Wa
g
Ru
c
za
dre
an
.L
eG
Ru
Av
en
ue
A.
d
tine
'Ar
ed
Ru
Ru
rge
afo
ret
eV
illa
Ru
gen
ain
alg
r
eL
son
Pois
Rue
Den
is
Ch
ey
e
Br
Ru
e
t
Ru
le
i
to
eD
ure
l'É
Hôtellerie
de
g
ur
Rue de Presbo
ur
ini
cc
Pi
F
Avenue
e
Étoile
Ru
on
Ternes
es
ahon
ot
Charles de
Gaulle
Charles
Étoile
de Gaulle
och
n
Situé près de la place de l’Étoile,
le CFDE est facilement accessible
par les transports en commun.
Métro :
Ligne 1 : Argentine
Ligne 2 : Charles De Gaulle - Étoile
Ligne 6 : Charles De Gaulle - Étoile
RER :
RER A : Charles De Gaulle - Étoile
RER C : Porte Maillot
Bus :
Bus 82 : a
rrêt Porte Maillot
Palais des Congrès
Bus 43 : arrêt Saint Ferdinand
Bus 73 : arrêt Argentine
Station Vélib et Autolib à 30 m.
o
ug
H
tor
c
Pour toute réservation d’hôtel vous pouvez contacter la Centrale
de Réservations Elysées Hôtels par téléphone, fax ou mail en vous
Vi
ue 00 - Fax. 01 85 34 72 12 - email : hotels@elyseeshotels.com
présentant au nom de CCI FRANCE - CFDE : Tél. 01 85 34
72
n
e
e
Ru
i
he
e Sue
e
Ru
aïg
omp
e Tri
z
er
ff
Malako
rlio
ée
eS
arn
Arm
ed
eC
Argentine
d
Arc
de l'
nu
e
us
e
Av
ye
Jo
ias
ac
e
ed
Ru
Rue
ue
de
R
c
sA
as
ci
a
Ac
c-M
Avenue Ma
ille
d
s
de
ret
de
es T
ern
ma
nar
Re
Ru Argentine
ran
Rue L
Be
eb
W
Ru
'Ar
Cls
oll
la
Vil
73
la G
e
Ru
lM
ne
are
Bus
ue d
olo
u
Sq
de
uC
ed
h
e
e
A.
d
han
Alp
ac
Ru
Ru
e
Ru
Pe
mb
se
lè
rgo
ere
e
Ru
e
Avenu
nd
ha
arc
tM
éF
ue
l
rune
Av
en
Ru
eS
Ru
B
Rue
e
tF
nd
na
rdi
Porte Maillot
C
du
Cit
Place
Rue du Débarcadère St Ferdinand
Neuilly
Porte Maillot
ue
R
el
ul
Ave
n
nd
ina
erd
F
St
ed
a
ev
Ru
rès
Bo
Place
de la Porte
Maillot
P
rd
ong
Brun
es C
au
uare de
Sq ertan
G.B
is d
Rue
Pala
Place
Tristan
Bernard
ie
ab
eL
Ru
ude
ire
e
er
eR
No
ini
cc
Pi
48
Le service de réservation vous adressera une confirmation de
Avréservation sous 24 à 48 heures. Vous pouvez annuler votre réservation sans frais jusqu’à 48 heures
avant la date d’arrivée. Au delà, la réservation sera facturée.
Les frais d’hébergement sont à régler à la fin de votre séjour directement auprès de l’hôtel.
Spécial hébergement "petit budget" : CISP : www.cisp.fr - Service de réservation : 01 43 58 96 00
BULLETIN D'INSCRIPTION (toutes les mentions doivent être renseignées).
À télécharger sur www.cfde.fr ou à photocopier, compléter en lettres capitales et retourner à :
CCI FRANCE - CFDE, 46 avenue de la Grande Armée - CS 50071 - 75858 PARIS CEDEX 17
ou par mail à : cfde@ccifrance.fr
*
*
*
*
*
*
*
*
*
Participant
q Madame q Monsieur Nom ..............................................................................................................................
Prénom ......................................................................................................................................................................
Fonction...................................................................................................................................................................... Tél ............................................................................................................. Fax .......................................................... E-mail nécessaire pour envoi de convocation............................................................................................................
Société / Organisme ...................................................................................................................................................
Service .......................................................................................................................................................................
Adresse ......................................................................................................................................................................
Code postal ..............................Ville ........................................................................................................................... Pays ......................................... * N° SIRET ................................................................................................................ Code NAF (ou secteur d’activité)................................................................................................................................
Stage
* Titre ........................................................................................................................................................................... * Date session.............................................................................. Réf. session ............................................................
*
*
*
*
Service formation de votre société
Nom du Responsable Formation ................................................................................................................................
Prénom ......................................................................................................................................................................
Tél .......................................................................................................... Fax .............................................................
E-mail nécessaire pour envoi de convocation............................................................................................................ Adresse ......................................................................................................................................................................
Code postal ..............................Ville ...........................................................................................................................
Pays ......................................... N° SIRET ..................................................................................................................
Code NAF (ou secteur d’activité)................................................................................................................................
* Adresse de facturation (si différente de celle de votre Service Formation)
Société / Organisme....................................................................................................................................................
Service........................................................................................................................................................................
Adresse ......................................................................................................................................................................
Code postal .............................. Ville ..........................................................................................................................
Pays ......................................... N° SIRET ..................................................................................................................
Code NAF (ou secteur d’activité)................................................................................................................................
Organisme de financement (le cas échéant)
Nom de l’organisme ...................................................................................................................................................
Tél ......................................................................................................... Fax ..............................................................
Adresse ......................................................................................................................................................................
Code postal .............................. Ville ..........................................................................................................................
Pays ...........................................................................................................................................................................
La demande de financement doit être effectuée par vos soins, préalablement à l’inscription.
Annulation - désistement
Pour toute annulation, qui devra être formulée par écrit, parvenue moins de 15 jours avant le début de la session,
le CFDE facturera un dédit correspondant à 50 % du montant du stage, non imputable à la contribution financière
obligatoire au titre de la formation. Sauf cas de force majeure, pour tout désistement signalé moins de 48 heures
avant le début du stage, absence ou abandon en cours de stage, le CFDE facturera le montant de la formation dans
son intégralité.
Date
Signature Cachet de l’entreprise
Valant acceptation des conditions générales de vente
Ces informations sont destinées à CCI FRANCE-CFDE. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978).
Pour l’exercer, adressez-vous à CCI FRANCE-CFDE, 46 avenue de la Grande Armée - CS 50071 - 75858 PARIS CEDEX 17 ou à cfde@ccifrance.fr.
* Obligatoire
i
49
50
© CCI France - PAO - Septembre 2015
Contact CFDE : 01 40 69 37 24 ou 01 40 69 37 62 - cfde@ccifrance.fr
Formations
en environnement industriel et développement durable
Air
www.cfde.fr
un
Dé
h
c
m
o
ollu
ch
és
no
log
iques
et
s
et
Te
es
ls
p
ica
tio
n
s
Sites
u
Risq
t Durable
É ne
r
Ri
sq
m
é
men
pe
lop
Régl
e
D
ion
tat
en
e
i
g
Ea u
ve
ue
a
S
s
s e
r
i
a
nit
m
o
C
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 408 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler