close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Coleoptera: Bruchidae de Ceylan1

IntégréTéléchargement
Coleoptera: Bruchidae de Ceylan
1
Par J. D E C E L L E
Musee Royal de l'Afrique Centrale, Tervuren, Belgique
Monsieur le Professeur Per Brinck m'a confie
l'etude d'une collection de 711 exemplaires de
Bruchidae rassembles entre les 3 Janvier et 23
mars 1962 par la Lund University Ceylon
Expedition. Je le prie de trouver ici mes plus
vifs remerciements pour la confiance qu'il m'a
ainsi accordee.
Ma gratitude va aussi a Madame I. S. K e leinikova du Musee zoologique de l'Universite
Lomonosov de Moscou, au Dr. R. T. Thompson
du British M u s e u m a Londres, au Dr. Tord
N y h o l m du Naturhistoriska Riksmuseet de
Stockholm et au Dr. A . Villiers du M u s e u m
national d'Histoire naturelle de Paris qui m'ont
communique ou permis de consulter les types
necessaires pour mener a bien ce travail.
La connaissance des Bruchidae de l'ile de
Ceylan est restee encore fort fragmentaire. Peu
de travaux y ont ete consacres e t la plupart
d'entre e u x se bornent a fournir de courtes
descriptions d'especes nouvelles. En 1816, fut
signale et decrit le premier Bruchide cingalais :
Bruchus convolvuli
Thunberg (nec Gyllenhal,
1833) dont 1'appellation fut inutilement modifiee en Spermophagus
guttulatus
Schonherr,
1839. Walker, en 1859, decrivit 3 nouvelles
especes : Bruchus figuratus,
incretus et decretus. D a n s son « Essai d'un catalogue des insectes de l'ile de Ceylan », e n 1863, Motschoulsky cite 6 Bruchidae : Bruchus scutellaris
F.,
les 4 especes deja citees mais placees dans le
genre Spermophagus
et enfin
Spermophagus
cisti F. Cette derniere espece est europeenne
et, il est p e u probable qu'elle se rencontre
reellement a Ceylan. Trois ans plus tard, en
1866, Motschoulsky, dans la quatrieme partie
de son « Essai de catalogue », decrivit 2 especes
supplementaires : Bruchus trifasciatus
et Sper­
mophagus niger. En 1905, Schilsky, dans « D i e
Kafer Europa's », signala Caryoborus
pallidus
Ol. de Ceylan. II s'agit ici aussi probablement
d'une erreur de determination, cette espece
etant ouest-africaine. Enfin Pic, au cours de sa
longue carriere de descripteur de nouveautes,
decrivit 5 nouvelles especes cingalaises : en
1917 : Spermophagus
aeneipennis
et
ceylonicus,
en 1924 : Pachymerus
ceylonicus
et
Caryopemon Ihostei et en 1927 : Bruchus nalandus. C e
sont done au total, 14 especes qui sont citees
dans la faune cingalaise, 2 d'entre elles etant
certainement mal nominees.
L'expedition de l'Universite de Lund a
recueilli 17 especes de Bruchidae ; 8 d'entre
elles etaient deja connues de l'ile. Cela permet
de citer, actuellement, un total de 21 especes
recoltees avec certitude a Ceylan. U n nouveau
genre et six nouvelles especes ont ete reconnus
parmi le materiel rassemble par l'expedition
suedoise.
Sous-famille
Bruchinae
Genre Callosobruchus Pic
Bruchus subgen. Callosobruchus
Pic, 1902, Rev.
Ent., 22, p. 6.
Callosobruchus;
Bridwell, 1929, Proc. ent. Soc.
Wash., 31, p. 40.
Espece-type: Curculio chinensis L., 1758, de­
signee par Bridwell (1929).
1. Callosobruchus chinensis (L.]
Curculio chinensis L., 1758, Syst. N a t , 10, p. 386.
Bruchus [Callosobruchus)
chinensis;
Pic, 1912,
Echange, 28, p. 92.
Callosobruchus chinensis;
Southgate, 1958, Bull.
ent. Res., 49, p. 591.
Bruchus scutellaris F., 1792, Ent. Syst, 1, 2, p. 372.
Bruchus scutellaris; Motschoulsky, 1863, Bull. Soc.
imp. Nat. Moscou, 36, p. 519.
W e s t e r n P r o v . : Colombo,
13.I.1962, in garden. Loc. 2. 1 $.
Colpetty,
5-
Originaire du Sud-Est asiatique ; infeode aux
graines seches de nombreuses Legumineuses
cultivees [Phaseolus,
Vigna, Dolichos,
Pisum,
Cicer, e t c . ) , a ete introduit dans la plupart des
regions chaudes et p e u t se multiplier dans les
entrepots des regions plus temperees. Cite de
Ceylan par Motschoulsky ( 1 8 6 3 ) .
2. Callosobruchus nigripennis (Allard)
Bruchus nigripennis Allard, 1895, Ann. Soc. ent.
Belg., 39, p. 226 ; holotype $ du Nord de l'lnde
au British Museum.
Bruchus [Callosobruchus)
nigripennis; Pic, 1913,
in Junk, Col. Cat, 55, p. 37.
Espece brun-rouge avec le dessus du corps
noir, les antennes et les pattes anterieures e t
medianes rousses.
Y e u x gros, saillants, p e u separes au-dessus.
Pronotum noir, gibbeux, avec une double
callosite basale blanc nacre.
Elytres noirs, mouchetes de pubescence grise.
Stries avec des points allonges. U n e elevation
a la base des 3e et 4e stries.
Pygidium roux, assez plan, beaucoup plus
long que large, triangulaire et peu incline.
D e n t interne des femurs posterieurs fine et
aigiie. A p e x des tibias posterieurs avec l'epine
anterieure longue, les autres tres courtes.
Eastern
Prov.:
Kandekademadu
Aru,
Stream 15 mi SSW of Batticaloa, 8.III.1962. Loc.
C i t e uniquement de l'lnde.
3. Callosobruchus bicalcaratus n. sp. (Fig. 1)
Espece caracterisee par son pronotum tres
court, sa forte ponctuation tres dense, sa colo­
ration rouge ferrugineux avec les deux tiers
posterieurs des elytres et le pygidium noirs et
ses tibias posterieurs avec deux longues epines
apicales.
$ . T e t e allongee, plus longue que le prono­
tum, densement et rugueusement ponctuee
avec une carene longitudinale, p e u indiquee
entre et en arriere des yeux. Ceux-ci brun
ferrugineux, separes au-dessus par u n espace
egalant leur diametre, saillants, mais relativem e n t plus petits que chez les autres especes du
genre. Antennes un p e u plus longues que la
tete et le pronotum reunis ; leurs quatre pre­
miers articles rouges, les suivants plus sombres ;
i e r article assez gros mais n o n allonge, le 2e
court, le 3e mince et plus long que le ier, le
4e conique, les s e a i o e dentes en scie et
progressivement plus transverses. Pieces buccales ferrugineuses, les palpes labiaux d'un
brun plus sombre.
Pronotum tres court, conique ; ses flancs
presque rectilignes ; sa largeur a la base egalant
pres de 2 fois sa longueur et 2,5 fois sa largeur
a l'apex ; son lobe antescutellaire bien marque,
legerement deprime ; son disque regulieranent
convexe, tres densement et rugueusement
ponctue ; sa pubescence jaune-beige sauf sur
le lobe antescutellaire ou elle est plus dense et
blanche. Ecusson petit, u n p e u plus long que
large, a dense pubescence blanche.
Elytres 2,5 fois aussi longs que le pronotum
et, pris ensemble, u n p e u plus longs que larges.
Leurs flancs elargis sur leur premier tiers,
ensuite faiblement retrecis. Leur base sans
aucune elevation. Stries profondes avec leur
ponctuation tres marquee. Interstries tres
densement microponctues et legerement granuleux vers l'avant. Coloration rouge ferrugineux
sur leur ier tiers avec les epaules obscurcies,
noire sur leurs deux tiers posterieurs, la teinte
rouge se prolongeant vers le 2e tiers le long de
la suture. Pubescence peu distincte sur la
coloration fonciere sauf sur deux bandes transverses, irregulieres, blanches : 1'anterieure lege­
rement oblique vers 1'arriere, de l'exterieur
vers l'interieur, a la limite des colorations rouge
et noire, l'autre, plus large, u n p e u en arriere
de leur 2e tiers ; une lineole de pubescence
blanche, allongee, sur le 3e interstrie entre
les deux bandes transversales.
Pygidium convexe, plus long que large, subvertical, noir, tres densement mais superficiellement ponctue et microsculpture.
Dessous brun de poix, tres densement
pontue, finement et regulierement pubescent.
Les pattes anterieures et medianes ferru­
gineuses avec les tibias medians plus sombres.
Pattes posterieures brun de poix. Femurs
posterieurs tres epais, bicarenes sur leur face
ventrale ; leur carene externe avec une dent
obtuse, leur carene interne avec une petite
dent tres aigiie. Tibias posterieurs epais, ca­
renes, leur apex avec une longue et forte epine
inferieure interne, deux petites epines laterales
et une epine superieure relativement forte,
egalant la moitie de l'inferieure (fig. i b ) .
Longueur : 2,2 m m (sans la tete et le pygi­
dium) .
Fig. i. - Callosobruchus bicalcaratus n. sp. - a. Silhouette. - b. Tibia posterieur gauche. c. Anneaux chitinises de la bourse copulatrice des genitalia femelles. - d. Plaque chitinisee
denticulee de la bourse copulatrice. - e. Spermatheque.
Genitalia $ : bourse copulatrice membraneuse, diaphane, avec deux anneaux chitinises,
assez larges, symetriques, servant de support
a deux invaginations en forme de bonnet et
dont la surface est comme spinulee (fig. i c ) ,
et avec une plaque chitinisee, impaire, allongee, munie d'une dizaine de denticules plus ou
moins alignes (fig. i d ) ; spermatheque en
forme de long hamecon, sa surface ridee
transversalement (fig. l e ) .
Holotype $ : N o r t h C e n t r a l
gala Natural Reserve, 8 mi N W
8.II.1962, loc. 5 6 : 1 , under bark of
au Musee zoologique de l'Universite
P r o v . : Ritiof Habarana,
logs. Holotype
de Lund.
Genre Cornutobruchus nov. gen.
C e nouveau genre est proche du genre africain Conicobruchus
Decelle. II est caracterise
par la tete munie de deux protuberances cornues en arriere des yeux, le pronotum conique,
legerement dilate en bourrelet a son apex et
sans carenes laterales, les elytres sans elevation
basale, les femurs posterieurs allonges, non
epaissis, munis de deux carenes inferieures,
l'interne presentant u n petit denticule avant
l'apex, les tibias posterieurs carenes, munis de
8 - 1 0 epines apicales, l'externe inferieure etant
u n peu plus longue que les autres, les metatarses carenes avec u n court mucron inferoapical.
Espece-type : Cornutobruchus
veddarum
n.sp.
4. Cornutobruchus veddarum n. sp. (Fig. 2)
Espece de coloration rouge-brun, densement
couverte de pubescence brune.
Cf. T e t e allongee, munie de deux tubercules
anguleux derriere les y e u x et les tempes,
etranglee en arriere de ces sortes de c o m e s ,
tres densement ponctuee, granuleusement sur
le cou. Y e u x gros, echancres sur les 4 / s e s de
leur diametre. Antennes courtes (fig. 2b) ; leur
ier article gros et court, le 2e tres court, le 3c
conique, u n peu plus grand que le ier, les 4e
a i o e articles dilates en dent de scie, tous moins
longs que larges ; les trois premiers articles
brun rougeatre, les suivants brun plus sombre.
Pieces buccales brunes avec les palpes plus
fonces. Y e u x fortement ecartes sur le dessous
de la tete qui est tres densement ponctue.
Pronotum conique ; son apex dilate en bour­
relet sur les cotes ; ses flancs faiblement Stran­
gles apres l'apex, ensuite subrectilignes jusqu'aux angles posterieurs aigus (fig. 2a) ; sa base
pres de 2 fois egale a son apex ; son rapport
largeur/longueur de 4/3. Son disque plus convexe des deux cotes du sillon longitudinal
mieux indique vers i'arriere. Sa surface microsculpturee et a grosse ponctuation profonde.
Sa pubescence gris-beige, plus dense et plus
pale dans le sillon longitudinal et sur ses flancs.
Ecusson petit, a peine u n p e u plus long que
Fig. 2. Cornutobruchus veddarum nov. gen. et sp. - a. Silhouette. - b. Tete et antenne
droite du cf. - c. Extremite apicale du tibia posterieur gauche. - d. Tegmen et parameres.
c. Lobe median et armature du sac interne. - f. Spicule gastral du cf. - g- Urosternite de
la §. - h. Extremite du style interne gauche. - i. Spermatheque.
large, echancre a l'apex et densement couvert
de pubescence gris-beige.
Elytres u n peu plus longs que larges, 1,8 fois
aussi longs que le pronotum. Leurs cotes di­
lates sur leur premier quart, ensuite attenues
subrectilignement vers leur apex arrondi exterieurement, subrectiligne e n dedans (fig. 2 a ) .
D i s q u e elytral legerement applani, sans eleva­
tions basales. Stries profondes avec leur points
allonges. Interstries tres densement microsculp-
tures avec quelques gros points alignes a la
base des interstries internes. Leur pubescence
tres dense, masquant les teguments, d'un brun
plus clair sur les interstries impairs, d'un brun
plus sombre sur les interstries pairs (cette
difference etant parfois assez confuse).
Pygidium beaucoup plus long que large, in­
cline a 4 5 , faiblement convexe jusqu'a son
apex qui est brievement et fortement convexe ;
son disque microsculpture et avec quelques
0
gros points ; teguments masques, sauf a l'emplacement des gros points, par une dense
pubescence gris-beige, assez claire.
Dessous brun ou brun-rouge, plus sombre
sur la poitrine, tres finement et densement
ponctue et couvert de pubescence claire, masquante et reguliere ; dernier arceau abdominal
echancre pour recevoir le pygidium.
Pattes brun-roux, finement pubescentes,
avec les femurs, surtout les posterieurs, assombris. Femurs posterieurs allonges, a peine dila­
tes, bicarenes a leur face inferieure, la carene
interne munie d'un petit denticule avant la
faible echancrure anteapicale. Tibias poste­
rieurs carenes, leur apex muni de 7 - 9 petites
epines, l'anterieure externe u n peu plus forte
(fig. 2 c ) . Metatarses carenes, avec u n court
mucron infero-apical.
Longueur : 2,6 a 2,8 m m (3,3 a 3,5 m m avec
la tete et le pygidium).
Edeage : virga triangulairement lanceolee,
avec une dizaine de soies de chaque cote (fig.
2e) ; sac interne presentant d'avant e n arriere :
trois courts alignements spinules, paralleles,
deux amas spinules, sublateraux a convexite
tournee vers l'interieur, et enfin deux longues
bandes spinulees s'elargissant vers la base ;
flancs de l'exophalle renforces, se prolongeant
sur l'apodeme ; parameres relativement paral­
leles, n o n elargis a l'apex, chacun muni d'une
quinzaine de soies inegales (fig. 2d) ; spicule
gastral p e u chitinise, en forme d'Y (fig. 2f).
$ differe du cf par ses y e u x u n p e u moins
saillants, ses antennes u n p e u moins dilatees en
dents de scie et a partir du s e article seulement,
son pygidium plus allonge et beaucoup moins
convexe a l'apex, et son dernier arceau ventral
non emargine.
Genitalia
2 : urosternite avec quelques soies
apicales (fig. 2g) et son spicule gastral cintre ;
styles internes avec u n appendice en forme de
baguette, portant une courte soie (fig. 2h) ;
spermatheque en forme d'hamecon, sa surface
presque lisse (fig. 2i).
C e t t e espece est n o m m e e d'apres le n o m des
anciennes populations pre-dravidiennes de l'ile
de Ceylan : les Veddas.
Holotype cf, allotype $ et un paratype cf :
N o r t h e r n P r o v . : 2 mi E of Paraiyanalankulam,
20 mi W of Vavuniya, 15.II.1g62, in dense second­
ary dry forest, loc. 82. Holotype et allotype au
Musee de Lund; paratype dans ma collection.
Genre Bruchidius Schilsky
Bruchidius Schilsky, 1905, Kafer Europa's, 41,
p. B.
Bruchidius ; Bridwell, 1932, Proc. ent. Soc. Wash.,
34, p. 104.
Espece-type: Bruchus quinqueguttatus
Ol., 1795
(designee par Bridwell).
Ce genre heterogene regroupe, pour le m o ­
ment, la plupart des especes de l'Ancien Monde
qui ne peuvent pas etre rangees parmi les
Bruchus sensu stricto, defini par Schilsky, ou
placees dans les quelques coupes generiques
creees plus recemment chez les Bruchinae.
5. Bruchidius cingalicus n. sp. (Fig. 3)
Appartient au m e m e groupe que les especes
africaines : submaculatus
Fahr. et
rubicundus
Fahr. D e coloration brun-roux a brune avec
l'apex du pronotum etroitement, la suture
elytrale, les deux interstries externes des
elytres, la poitrine et la moitie du premier seg­
ment abdominal n o i r s ; parfois le pygidium
assombri.
Tete courte, brun-roux, plus sombre entre
et en avant des y e u x et sur la faible bosse du
vertex, u n peu e n arriere des yeux, finement
et tres densement ponctuee et pubescente.
Y e u x brun-noir, saillants, echancres sur les 3/4
de leur diametre et separes en dessus par u n
espace egalant les 2/3 de ce diametre. A n ­
tennes brun clair, c o u r t e s ; leur i e r article
allonge et fort, le 2e assez fort, egalant un peu
plus de la moitie du ier, les 3e e t 4 e plus
minces et tous deux plus longs que larges, le
5e dilate interieurement en dent de scie et u n
p e u plus long que large, les 6e a i o e transversalement dilates e t tous u n p e u plus larges
que longs (fig. 3 b ) . Palpes brun fonce.
Pronotum fortement arrondi sur les cotes et
tres retreci vers l'avant, pres de 1,5 fois aussi
large que long. Son lobe antescutellaire large.
Sa surface irregulierement bosselee ; son axe
longitudinal impressionne sur sa moitie posterieure ; ses angles posterieurs, les angles de son
lobe antescutellaire e t la portion anterieure de
ses flancs egalement deprimes. Ponctuation
pronotale dense. Coloration brun-roux avec
l'apex etroitement lisere de noir. Pubescence
gris-beige, tres reguliere et partiellement masquante. Ecusson court, en rectangle plus large
que long, avec ses angles posterieurs un peu
184
Fig. 3. - Bruchidius cingalicus n. sp. - a. Silhouette. - b. Antenne droits. - c. Lobe
median. - d. Tegmen et parameres.
epineux ; sa largetir egalant la largeur cumulee
des deux interstries suturaux.
Elytres egalant 1 , 8 fois la longueur du prono­
tum et tres legerement plus longs que larges.
Leurs flancs elargis sur leur premier tiers, en­
suite progressivement et faiblement attenues
jusqu'a leur apex separement arrondi. Stries
marquees mais peu profondes, avec leur ponctuation allongee ; les 3e et 4e stries debutant
en arriere d'une petite protuberance subbasale,
bidenticulee. Interstries plans, densement chagrines. Coloration brun-roux ou brune avec la
suture, tres etroitement, et les deux interstries
les plus externes beaucoup plus sombres.
Pubescence gris-beige clair, assez uniforme.
Pygidium plus long que large, incline a 45° ;
ses cotes arrondis ; sa convexite s'accentuant
vers l'apex ; sa coloration rousse ou brune ; sa
pubescence couchee, gris clair, reguliere.
Dessous avec le thorax, y compris toutes les
pieces laterales, et la moitie du premier seg­
m e n t abdominal noirs, le reste de l'abdomen
roux ou brun ; pubescence grise, reguliere et
dense, surtout sur la poitrine.
Pattes rousses avec l'apex des tibias posterieurs etroitement plus sombre de m e m e que
l'extremite apicale des deux premiers articles
tarsaux et la totalite du quatrieme. Femurs
posterieurs relativement p e u dilates ; leur face
inferieure bicarenee, la carene interne munie
d'un tres faible denticule avant la sinuosite
anteapicale. Tibias posterieurs carenes, leur
apex avec trois petites epines supero-laterales
et deux courtes epines inferieures, l'externe
etant u n peu plus longue que l'interne. M e tatarses avec un court mucron infero-apical.
Longueur : 2,5 a 2,9 m m (2,9 a 3,5 m m avec
le pygidium).
Edeage : virga en triangle tronque a son
extremite et avec six soies laterales ; cotes de
l'exophalle renforces se prolongeant sur l'apodeme ; sac interne sans armature bien caracterisee, presentant en avant trois bandes de fines
spinulations, puis un amas de granulations plus
ou moins ordonnees en deux masses fig. 3c) ;
parameres legerement dilates avant l'apex et
portant une douzaine de soies inegales.
Holotype cf et 3 paratypes: N o r t h e r n
P r o v . : Tharakundu, 4 mi N W of Mannar,
15.II.1962, loc. 85, on Acacia in dry sandy area.
Holotype et 2 paratypes au Musee de Lund ; 1
paratype dans ma collection.
6. Bruchidius walkeri (Pic) (Fig. 4)
Bruchus
figuratus
Walker, 1859, Ann. Mag. nat.
Hist., (3) 3, p. 2 6 1 ; holotype § de Ceylan au
collection Pic, au Museum national d'Histoire
naturelle de Paris.
Fig. 4. - Bruchidius walkari
droites du cf et de la $.
(Pic). -
Antennes
British Museum (nee figuratus Gyll., 1839).
Spermophagus figuratus ; Motschoulsky, 1863, Bull.
Soc. imp. Nat. Moscou, 36, p. 519.
Bruchus walkeri Pic, 1912, Echange, 28, p. 92.
Bruchus (Callosobruchus') walkeri; Pic, 1913, in
Junk, Col. Cat., p. 57.
Espece de coloration variee de rouge et de
noir, presentant une fascie oblique rouge allant
de l'arriere des epaules a la mi-longueur de la
suture. Surtout caracterisee par les antennes
fortement pectinees du male et transversalement fort elargies de la femelle (fig. 4 ) .
Pronotum conique. Elytres avec une eleva­
tion a la base des 3e a s e stries. Pygidium en
forme d'ecu, presentant deux grandes taches
de pubescence blanche dans ses angles basaux.
Femurs posterieurs presentant a leur face inferieure une carene interne avec une forte dent
suivie de deux tres petits denticules. Tibias
posterieurs avec le denticule apical, inferointerne un peu plus long que les autres. Metatarses carenes mais non mucrones.
W e s t e r n P r o v . : Yakkala, 18 mi NE of
Colombo, 15.I-26.III.1g62, loc. 11, swept on vegeta­
tion at ditches in paddy fields, 1 cf - E a s t e r n
P r o v . : Vayiriuttu, 5 mi W of Trincomalee,
9.II.1962, loc. 59, in teak plantation, 1 cf - P r o v .
o f U v a : Kuda Oya, 15 mi S of. Wellawaya,
22.III.1962, loc. 168, in sweep net, 1 cf et 2 JJ.
Decrit de Ceylan, ne semble pas avoir ete
cite d'ailleurs.
Petite espece noire, densement couverte de
pubescence gris-beige, avec l'apex des elytres
etroitement orange e t les appendices testaces ;
antennes du male longues et fortement en
dents de scie a partir du 4e article (fig. 5O.
Edeage : virga triangulairement lanceolee ;
sac interne presentant d'avant en arriere : u n
amas de denticules devenant plus petits vers
la base, ensuite une piece impaire chitinisee
assez large, munie de trois denticules et enfin
deux pieces chitinisees, allongees, symetriques
et dentees (fig. 5 a ) .
W e s t e r n P r o v . : Ratmalana, 9 mi S of
Colombo, 7.I.1962, loc. 6, swept on dry grass on
sandy beach, 1 ex. N o r t h C e n t r a l P r o v . :
Ritigala Natural Reserve, 8 mi N W of Habarana,
8.II.1962, loc. 56 :1, swept on vegetation at small
stream, 1 ex. E a s t e r n P r o v . : Vayiriuttu, 5 mi
W of Trincomalee, 9.II.1962, loc. 59, swept in teck
plantation, 1 ex. N o r t h e r n P r o v . : 2 mi W
of Point Pedro, 13.II. 1962, loc. 69, swept on herbs
on sandy bay, 1 ex.
C e t t e espece decrite de Ceylan a ete aussi
trouvee e n Afrique' du Sud: Durban, 1905,
F. Muir coll. (British M u s e u m ) .
8. Bruchidius mendosus (Gyll.) (Fig. '5b et 5g)
Bruchus mendosus Gyll., 1839, in Schonherr, Gen.
Cure, 5, p. 7 2 ; lectotype cf du Bengale, au
Naturhistoriska Riksmuseet a Stockholm.
Bruchus minimus Motschoulsky, 1858, Etudes ent.,
5, p. 97 ; lectotype cf de Birmanie, au Mu'see
zoologique de l'Universite Lomonosov a Moscou.
SYN. NOV.
Bruchus decretus Walker, 1859, Ann. Mag. nat.
Hist., (3) 3, p. 261 ; type cf unique de Ceylan,
au British Museum. SYN. NOV.
Spermophagus decretus ; Motschoulsky,' 1863, Bull.
Soc. imp. Nat. Moscou, 36, p. 519.
Les synonymies nouvelles ont ete etablies
apres etude des genitalia males des types.
Petite espece noire, fort courte, couverte de
pubescence blanc gris, uniforme. A n t e n n e s du
cf longues, depassant la moitie de la longueur
du corps, dentees en scie a partir du 4e article
( 'g- 5g) ; antennes de la' 2 phis courtes e t
dentees a partir du s e article ; les trois premiers
articles antennaires de coloration pale, le 4e
brun-noir, les suivants noirs. Pattes anterieures
:
f
7. Bruchidius nalandus (Pic) (Fig. 5a et 51)
Bruchus nalandus Pic,-1927, Melanges exotico-ent,
48, p. 12; type de Nalanda a Ceylan dans la
Fig. 5. - a-e: Lobes medians des genitalia males de Bruchidius: a. nalandus [Pic). b. mendosus (Gyll.]. - c. trifasciatus (Motsch.]. - d. brincki n. sp. - e. anderssoni
n. sp. - f-i: Antennes droites de Bruchidius : f. nalandus (Pic]. - g. mendosus (Gyll.). h. brincki n. sp. - i. anderssoni n. sp.
et medianes testacies avec la base des femurs
anterieurs et les femurs medians assombris ;
pattes posterieures entierement noires.
Longueur : 1 a 1,5 mm.
Edeage : virga courte ; sac interne sans arma­
ture bien caracterisee en dehors de deux petites
pieces basales munies, chacune, de 3 - 4 denticules (fig. 5 b } .
C e t t e espece semble etre repandue abondanv
m e n t et partout a Ceylan. U n total de 625
exemplaires provenant de 54 localites differentes ont ete recoltes par l'expedition suedoise. V o i d les numeros de ces localites et le
nombre d'exemplaires y captures : loc. 4
( 2 e x . ) ; 6 CO ; 7 CO ; 8 ( 9 ] ; 10 ( 1 6 ) ;
11 ( 8 ) ; 13 :1 ( 1 4 ) ; 13 :ii Cs); ^ CsD;
25 CO ; 36 CO ; 37 ( 2 ) ; 42 ( 0 ; 43 ( 4 7 ) ;
48 (j) ; 50 CO ; 56 :1 ( 1 0 ) ; 57 (27J ; 59
C 3 ) ; 63 C 6 ) ; 64 ( 5 ) ; 65 C 3 ) ; 67 ( 2 ) ; 68
( 5 ) ; 70 C 3 ) ; 7
C3D ; 75
C 9 ) ; 76
C7D ;
77 ( i ) ; 80 ( 2 ) ; 82 ( 4 0 ) ; 83 [ 6 ] ; 87 ( 2 ] ;
104 C 3 D ; 106 ( 0 ; 109 ( 9 ) ; i n C 3 ) ; 123
C 1 1 2 ) ; 133 CO ; 134 CO ; 135 C O ; 3 6 ( 7 4 ) ;
138 CO ; i 3 9 Cio) ; 142 ( n ) ; 143 :1 CO ;
144 CO ; 148 C15D ; 150 ( 1 2 ) ; 151 ( 2 ) ; 152
(3J ; 1967 '-I C 3 6 ) ; 168 ( 7 2 ] ; 170 ( 0 - Pour
l'explication de ces numeros voir : Brinck,
P.,
Andersson,
H., & Cederholm,
L., 1970-1971 :
Reports from the Lund University Ceylon
Expedition in 1962. Vol. I. Report 1. Introduc­
tion. - Ent. scand. Suppl. I: I V - X X X V I . Lund.
1
Western
P r o v . : Colombo, Colpetty, 5 13.I.1962, loc. 2, in garden, 1 9Yongammulla,
3 mi E of Yakkala, 18 mi NE of Colombo, 4.II.1962,
loc. 4, 1 9- P r o v . o f U v a : Lunugala, 10 mi
ENE of Badulla, 13.III.1962, loc. 142, 1 cf - - Kuda
Oya, 15 mi S of Wellawaya, 22.III.1962, loc. 168,
-
j
Inde, Bengale, Birmanie,
doute tout le Sud asiatique.
Ceylan
et
sans
9. Bruchidius trifasciatus (Motschoulsky)
(Fig- 5c)
Bruchus trifasciatus Motschoulsky, 1866, Bull. Soc.
imp. Nat. Moscou, 39, p. 405; lectotype 2
et 1 paratype 9 des montagnes Nura-Ellia a
Ceylan, au Musee zoologique de l'Universite
Lomonosov a Moscou.
Petite espece noire, couverte d'une pubes­
cence blanc cendre et fauve. Sur les elytres, la
pubescence la plus pale masque fortement les
teguments et la pubescence la plus sombre est
disposee e n trois bandes transversales : l'anterieure etant disposee au premier tiers et souvent indistincte, la mediane etant situee u n p e u
en arriere de la mi-longueur et etant bien
marquee, surtout sur les interstries externes,
la troisieme etant enfin legerement anteapicale. Antennes egalant la moitie du corps,
entierement testacies ou assombries a partir
du s e ou du 6e article. Pronotum court, u n
p e u plus de 1,5 fois aussi large que long.
Ecusson un p e u plus long que large. Elytres
egalant plus de 2 fois la longueur du pronotum
et, pris ensemble, un p e u plus longs que larges ;
points des stries allonges. Pattes testacees avec
le plus souvent la base des femurs posterieurs
et les tibias partiellement assombris.
Edeage : virga tres longuement lanceolee ;
sac interne presentant d'avant en arriere deux
bandes allongees de spinulations mal definies,
puis u i / a m a s de petites epines et enfin, basalement, une demi-douzaine d'epines allongees
(fig- 5<0-
Cette espece n'est connue que de Ceylan.
10. Bruchidius brincki n. sp. (Fig. sd et sh)
Espece d'aspect assez semblable a celui de
Bruchidius
trifasciatus
mais plus allongee et
plus etroite et avec l'extremite des antennes et
les pattes posterieures noires.
Tete relativement courte, carenee longitudinalement entre les yeux. Y e u x saillants, legere­
ment transverses, largement et profondement
echancres, separes par un espace egalant approximativement leur diametre. A n t e n n e s plus
longues que la moitie du corps, dentees en scie
a partir du s e article (fig. 5I1) ; leurs quatre
premiers articles testaces, le s e assombri, les
six derniers noirs.
Pronotum conique a peine un peu renfle sur
les cotes ; plus large que long (dans le rapport
4/3) ; sa ponctuation dense, grosse et rugueuse;
sa pubescence grise sur son axe, sur ses flancs
et sur le lobe antescutellaire, fauve et moins
dense entre son axe e t ses flancs. Ecusson petit,
aussi long que large ( u n p e u plus long que
large chez trifasciatus]
e t couvert de pubes­
cence gris argente.
Elytres 2 fois aussi longs que le pronotum et
plus longs que larges. Leurs stries fines avec
des points arrondis, depassant leur largeur.
Base des elytres legerement relevee a la base
des 3e et 4e stries. Pubescence elytrale gris
cendre avec la base et trois bandes transver­
sales incompletes de pubescence plus fauve et
moins dense, les elytres paraissant ainsi gris
cendre avec quatre fascies noires : la i r e basale,
la 2e au quart anterieur, la 3e u n peu en
arriere du milieu et la 4e anteapicale, la plus
large et la mieux indiquee etant la 3e, surtout
sur les interstries les plus externes.
Pygidium triangulaire, u n peu plus long que
large ; sa pubescence gris cendre, plus dense a
sa base et sur son axe longitudinal.
Dessous densement pubescent de gris.
Pattes anterieures testacees avec le dernier
article tarsal fonce. Pattes medianes testacees
avec la base de leur femur et le dernier article
tarsal assombris. Partes posterieures entierem e n t noires a l'exception du 3e article tarsal et
parfois de l'extremite des 2e et 4e articles
tarsaux. D e n t inferieure des femurs poste­
rieures fort reduite. Tibias posterieurs carenes
et courts, leur epine apicale infero-interne un
peu plus forte que les autres.
Longueur : 1,3 a 1,6 m m .
Edeage : virga e n triangle a cotes concaves ;
sac interne presentant d'avant e n arriere deux
longues bandes de petits nodules, une piece
impaire ehitinisee de forme subtriangulaire et
enfin deux pieces chitinisees, allongees, symetriques, portant, chacune, une dizaine de
denticules [fig. sd). Parameres allonges, subparalleles, non elargis a l'apex et portant u n e
demi-douzaine de soies (les parameres de
Bruchidius
mendosus,
trifasciatus et anderssoni
sont fort semblables).
Holotype cf, allotype $ et 2 paratypes $ :
W e s t e r n P r o v . : Yakkala, 18 mi NE of Colom­
bo, 20.1.1962, loc. 16 : 1 . — 1 paratype $: W e s t ­
e r n P r o v . : River Ja Ela, 10 mi NNE of Colom­
bo, 1 i.I. 1962, loc. 7. - 1 paratype $ : S a h a r a g a m u w a P r o v . : Kahawatta, 15 mi SE of Ratna­
pura, 1.111.1962, loc. 106. - 2 paratypes cf : P r o v .
o f U v a : Stream 2 mi N W of Haldummulla,
2.III.1962, loc. i n . - 2 paratypes cf et 1 paratype
$ : P r o v . o f U v a : Lunugala, 10 mi ENE of
Badulla, 13.III.1g62, loc. 142.
11. Bruchidius anderssoni n. sp. (Fig. 5e et 51)
Petite espece noire du m e m e groupe que les
precedentes, caracterisee par ses antennes tres
longues, ses y e u x fort saillants et tres rapproches et sa pubescence gris-fauve.
T e t e courte, fortement carenee. Y e u x gros
et saillants, separes par u n espace etroit de
l'ordre du 1/56 de leur diametre. A n t e n n e s
egalant presque la longueur du corps, dentees
a partir de leur 4e article, leurs derniers articles
tres allonges (fig. si) ; les 4 premiers articles
testaces, le 5e assombri, les 6 derniers noirs.
Pronotum conique ; ses cotes presque rectilignes. Sa ponctuation dense. Sa pubescence
gris-fauve, uniforme et reguliere. Ecusson tres
petit.
Elytres un peu plus longs que larges. Leurs
stries superficielles. Leurs interstries tres densem e n t et finement microsculptures. Leur p u ­
bescence gris-fauve, assez uniforme avec une
fascie transversale, p e u indiquee, plus sombre.
Pygidium et dessous a dense pubescence
grise, masquant les teguments.
Partes anterieures et medianes testacies. Les
posterieures plus brunes avec la moitie basale
de leurs femurs assombrie. Femurs posterieurs
avec un petit denticule. Tibias posterieurs avec
l'epine apicale infero-interne u n p e u plus
longue que les autres.
Longueur : 1,8 mm.
Edeage : virga en triangle allonge, portant
4 soies ; sac interne presentant deux bandes
paralleles de denticules tournes vers l'interieur,
s'elargissant et fusionnant vers l'arriere, les
denticules etant alors tournes vers l'avant, puis
deux plaques chitinisees, en forme de croissant,
dentelees sur leur face convexe et enfin 7
epines allongees (fig. 5 e ) .
Holotype c f : C e n t r a l P r o v . : Stream 2 mi
E of Madugoda, 18 mi E of Kandy, 12.III.1962,
loc. 134.
Genre Acanthoscelides Schilsky
Acanthocelides Schilsky, 1905, Kafer Europa's, 41,
pp. N, 4if, 41C et 41LL.
Acanthoscelides Schilsky, 1905, ditto, n° 95-n° 98.
Acanthoscelides;
Bridwell, 1929, Proc. ent. Soc.
Wash., 31, p. 42.
Espece-type : Bruchus obtectus Say, 1831.
C e genre est strictement confine au N o u v e a u
M o n d e ruais une de ses especes est devenue
subcosmopolite.
12. Acanthoscelides obtectus (Say)
Bruchus obtectus Say, 1831, Descr. Cure. N. Amer.,
p. 1 ; type de Louisiane.
Bruchus incretus Walker, 1859, Ann. Mag. nat.
Hist, (3) 3, p. 261 ; holotype cf de Ceylan au
British Museum. SYN. N O V .
Spermophagus incretus ; Motschoulsky, 1863, Bull.
Soc. imp. Nat. Moscou, 36, p. 519.
Acanthoscelides obtectus; Bridwell, 1929, Proc. ent.
Soc. Wash., 31, p. 42.
La bruche des haricots, maintenant repandue
a p e u pres partout, n'a pas ete observee par la
mission zoologique suedoise a Ceylan. Le type
de Bruchus incretus decrit de Tile par Walker
correspond bien a cette espece.
Fig. 6. - a-c. Caryedon languidus CGyll.): a. Extremite apicale du lobe median et armature
du sac interne de l'edeage. - b. Bourse copulatrice des genitalia femelles. - c. Spicule
gastral de la 2- d-f. Caryedon indus (Motsch.) : d. Extremite apicale du lobe median
et armature du sac interne de l'edeage. - e. Bourse copulatrice des genitalia femelles. f. Spicule gastral de la
_
Sous-famille
Pachymerinae
Genre Caryedon Schonherr
Caryedon Schonherr, 1823, Tab. Synopt. Fam.
Curculion., Isis von Oken, 2, p. 1134.
Caryedon; Bridwell, 1929, Proc. ent. Soc. Wash.,
J
31, P- 44Caryedon; Decelle, 1966, Rev. Zool. Bot. afr., 74,
p. 169.
Caryedon ; Decelle, 1968, Bull, et Ann. Soc. r. Ent.
Belg., 104, p. 424.
Espece-type : Bruchus serratus Ol., 1790.
D e u x especes fort voisines, le plus souvent
confondues sous le seul nom de
Caryedon
languidus, ont ete trouvees a Ceylan. Elles ne
peuvent guere etre separees qu'apres extraction
des genitalia males ou femelles. Toutes deux
sont decrites de l'lnde et se rencontrent frequemment en m e m e temps ; elles semblent,
toutes deux, etre infeodees aux Cassia (Caesalpinae). Caryoborus
pallidus 0 1 . , 1790, signale
par Schilsky de Ceylan [Kafer Europa's, 41,
n ° 7 , 1905), est sans nul doute mal n o m m e et
doit etre rapporte a l'une des deux especes
ci-dessous.
13. Caryedon languidus (Gyll.)
[Fig. 6a, b et c)
Bruchus [Caryoborus)
languidus Gyll., 1839, in
Schonherr, Gen. Cure, 5, p. 129; type de
Calcutta et 1 paratype de Manille, au Naturhistoriska Riksmuseet a Stockholm.
L'exemplaire marque « type » et. provenant
de Calcutta est tres i n c o m p l e t : il lui manque
la tete, le pronotum et l'abdomen. Le « para­
type » de Manille est plus complet. II lui
manque toutefois 1'abdomeri. U n e de ses an­
tennes possede encore six articles ; les se et 6e
sont allonges et fortement en scie. Ce paratype
doit etre considere comme lectotype de l'espece
et a pu etre compare a des exemplaires semblables provenant de l'lnde et de Ceylan.
Caryedon languidus est en moyenne de taille
plus forte que C: indus [3,0 a 3,8 m m contre
2,8 a 3,3 m m ) . Ses y e u x sont plus saillants et
moins ecartes ; ses antennes sont plus allongees
et plus fortement en dents de scie ; son prono­
tum est plus grand avec ses cotes moins paral­
l e l s vers la base.
Genitalia
d" : virga lanceolee ; armature du
sac interne avec 8 dents, groupees de chaque
cote en deux paires ; la dent anterieure la plus
forte, recourbee en hamecon (fig. 6 a ) .
Genitalia
$ : bourse copulatrice avec 4
petites zones u n p e u plus sclerifiees; spicule
gastrale plus allongee, avec ses deux branches
distales moins largement separees (fig. 6b et
6c).
N o r t h C e n t r a l P r o v . : Ritigala Natural
Reserve, 8 mi N W of Habarana, 8.II. 1962, loc.
5 6 : 1 , 2 $ $ . - Kahatagasdigiliya, 20 mi ENE of
Anuradhapura, 10.II.1g62, loc. 65, 1 $ . E a s t e r n
P r o v . : Nilaveli, 8 mi N N W of Trincomalee,
10.II.1962, loc. 61, 1 cf et 1 9, on shrub Leguminosae. N o r t h e r n P r o v . : Pali Aru, 20 mi
NE of Mannar, 15.II.1962, g ex., loc. 87.
Cette espece ayant ete confondue avec la
suivante, il n'est pas possible de prendre en
consideration les donnees bibliographiques. II
semble toutefois que Caryedon
languidus
est
repandu dans tout le S et sans doute le SE
asiatiques.
14. Caryedon indus (Motschoulsky)
(Fig. 6d, e et f)
Caryaborus indus Motschoulsky, 1858, Etudes ent.,
7, p. g 8 ; lectotype cf de l'lnde orientale, au
Musee zoologique de l'Universite Lomonosov a
Moscou.
Pachymerus ceylonicus Pic, 1924, Melanges exoticoe n t , 42, p. 2 5 ; lectotype cf de Ceylan, au
Museum national d'Histoire naturelle de Paris.
SYN. NOV.
Caryedon languidus; Mukerji et Chatterjee, 1951,
Indian J. of Ent., 13.
cule gastrale en Y avec ses deux branches dis­
tales paralleles, plus ecartees (fig. 6 f ) .
N o r t h C e n t r a l P r o v . : Ritigala Natural
Reserve, 8 mi N W of Habarana, 8.II.1962, loc.
56 :1, 1 9Kandurukanda, 20 mi NE of Haba­
rana, 8.II.1962, loc. 57, 2 99- N o r t h e r n P r o v . :
Pali Aru, 20 mi NE of Mannar, 15.II.1962, loc. 87,
14 exemplaires.
-
Inde et Ceylan.
Genre Caryopemon Jekel
Caryopemon
1855, Ins. Saundersiana,
hieroglyphicus
1,
Jekel,
15. Caryopemon lhostei Pic
Caryopemon lhostei Pic, 1924, Echange 39, (error
pro 40), 418, p. 3 0 ; holotype au Museum natio­
nal d'Histoire naturelle de Paris.
Caryopemon lhostei; Lhoste, 1927, Miscell. ent.,
3°, P- 95Cette espece a ete obtenue a Paris, de graines
d'Abrus precatorius provenant de Ceylan. Ellc
est peut-etre synonyme de Caryopemon
cruciger (Steph., 1839).
Elle n'a pas ete recoltee par l'expedition de
l'Universite de Lund.
Sous-famille
Amblycerinae
Genre Spermophagus Schonherr
Spermophagus
C e t t e espece est fort semblable a la precedente. La serie-type, conservee a Moscou,
comprend quatre exemplaires males et quatre
femelles. J'ai designe et disseque un lectotype.
Le lectotype de P. ceylonicus en est semblable.
Les deux especes peuvent etre separees
d'apres les caracteres signales plus hauts. D e
plus, la coloration de C. indus est generalement
plus sombre que celle de C. languidus.
Genitalia
cf : virga tronquee a l ' a p e x ;
armature du sac interne avec 6 dents : les
anterieures plus fortes, en croissant, n o n re­
courbee en h a m e c o n ; les deux posterieures
avec une petite epine laterale (fig. 6 d ) .
Genitalia
9 : bourse copulatrice avec deux
pieces laterales bien sclerifiees (fig. 6e) ; spi­
Jekel,
P- =5Espece-type : Caryopemon
1855.
Schonherr, 1833, Gen. Cure,
1,
p. 102.
Euspermophagus Zacher, 1930, Arb. biol. Reichsanst. Land- u. Forstwiss., 18, p. 237; especetype: Mylabris sericea Geoffroy, 1785.
Spermophagus;
Bridwell, 1946, J. Wash. Ac. Sc.,
36, p. 56.
Espece-type : Spermophagus titivilitius Boh., 1833.
C e genre comporte de nombreuses especes,
souvent fort voisines, qui ne peuvent guere
etre discriminees sans l'examen des genitalia
males.
U n e espece europeenne, Spermophagus
cisti
F., a ete, certainement erronement signalee de
Ceylan par Motschoulsky (1863, Bull. Soc.
imp. Nat. Moscou, 36, p. 5 1 9 ) .
16. Spermophagus convolvuli
(Thunb.)
Bruchus convolvuli Thunb., 1816, K. Vet. Acad.
Handling., 1, p. 4 4 ; decrit de Ceylan [nec con­
volvuli Gyll., 1833).
Spermophagus convolvuli;
Schonherr, 1833, Gen.
Cure, 1, p. 113.
Spermophagus
guttulatus Schonherr, 1839, Gen.
Cure, 5, p. 141.
Spermophagus
convolvuli;
Motschoulsky, 1863,
Bull. Soc. imp. Nat. Moscou, p. 519.
Cette espece entierement brune et a petites
macules de pubescence blanche n'a pas ete
recoltee par l'expedition suedoise.
17. Spermophagus ceylonicus Pic
Spermophagus
ceylonicus
Pic, 1917, Melanges
exotico-ent., 26, p. 9 ; holotype cf de Ceylan, au
Museum national d'Histoire naturelle de Paris.
Espece noire, de 2,5 m m de longueur, mouchetee de tres nombreuses macules de pu­
bescence gris-blanc. N o n recoltee.
18. Spermophagus albosparsus Gyll. [Fig. 7)
Spermophagus albosparsus Gyll., 1833, in Schon­
herr, Gen. Cure, 1, p. n o ; holotype 9 des
Indes orientates, au Naturhistoriska Riksmuseet
de Stockholm.
Spermophagus subsignatus Gyll., 1839, in Schon­
herr, Gen. Cure, 5, p. 139; holotype cf des
Indes occidentales [error ?), au Naturhistoriska
Riksmuseet de Stockholm. SYN. NOV.
Spermophagus
tessellatus
Motschoulsky, 1858,
Etudes ent., 7p, p. 97 ; lectotype cf, 6 paratypes
Cf et 2 paratypes 9 de Birmanie, au Musee zoologique de l'Universite Lomonosov a Moscou.
SYN. NOV.
Spermophagus albofasciatus Pic, 1913, in Junk, Col.
Cat., 55, p. 58 [error pro Spermophagus
albo­
sparsus Gyll.).
Edeage : virga subtriangulaire ; sac interne
presentant vers sa base un amas de spicules, se
transformant progressivement vers 1'arriere en
epines bien individualisees [fig. 7b) ; parameres en forme d'ailes, lobes a la base, portant
quelques soies dans leur partie proximale, tres
minces et comme chiffones dans leur portion
distale [fig. 7 c ) .
Les edeages de 1'holotype de Sp.
et du lectotype de Sp. tessellatus
extraits.
subsignatus
ont ete
N o r t h W e s t e r n P r o v . : 10 mi of Puttalam, 2.II.1962, loc. 45, 1 9- N o r t h C e n t r a l
P r o v . : Ritigala Natural Reserve, 8 mi N W of
Habarana, 8.II.1962, loc. 56 :1, 1 cf- - Kandurukanda, 20 mi NE of Habarana, 8.II.1962, loc. 57,
2 99- - Kantalai, 8-9.II.1962, loc. 58, 1 cf - P r o v .
o f U v a : Wellawaya, 18 mi S Badulla, 2 1 22.III.1962, loc. 167 :1, at light, 1 cf -
Sans doute repandu dans tout le Sud asiatique ; l'indication « India occidentalis » du type
de Sp. subsignatus
est certainement erronee.
Vraisemblablement infeode aux Hibiscus.
19. Spermophagus niger Motschoulsky (Fig. 8)
Spermophagus niger Motschoulsky, 1866, Bull. Soc.
imp. Nat. Moscou, .39, p. 405; holotype cf des
montagnes Nura-Ellia a Ceylan, au Musee zoologique de l'Universite Lomonosov a Moscou.
Espece plus attenuee aux deux extremites
que Sp. albosparsus
(fig. 8 a ) . ' P u b e s c e n c e du
pronotum et des elytres fine, fauve fonce avec
quelques macules de pubescence gris cendre,
plus ou moins disposees transversalement sur
les elytres. Pubescence du pygidium et du
dessous du corps, plus fournie et gris clair.
Edeage : virga courte, arrondie sur les cotes ;
sac interne sans armature caracterisee, avec
deux minces alignements paralleles, legerement
noduleux a sa mi-longueur (fig. 8b) ; parameres en forme d'aile arrondie a leur base,
pointue a leur extremite, portant lateralement
de longues soies, quelques soies supplementaires a la surface du lobe basal (fig. 8 c ) .
P r o v . o f S a b a r a g a m u w a : Hatherleigh,
1 mi S of Rakwana, 28.II.1962, loc. 101, 3 cf cf •
Connu u n i q u e m e n t d e Ceylan.
Fig. 9. - Spermophagus aeneipennis Pic. - a. Lobe
median et armature du sac interne. - b. Parameres.
20. Spermophagus aeneipennis Pic (Fig. 9)
Spermophagus
aeneipennis
Pic, 1917, Melanges
exotico-ent, 26, p. 9 ; holotype $ de Ceylan, au
Museum national d'Histoire naturelle de Paris.
Cette espece est exterieurement fort semblable a Sp. niger; elle n'en differe guere que
par les reflets bonrzes du pronotum et des
elytres.
Edeage : virga triangulaire ; alignements noduleux, paralleles du sac interne plus allonges
que chez Sp. niger (fig. 9a) ; parameres en
forme d'aile pointue, recourbee vers sa milongueur, portant lateralement des soies plus
courtes que chez Sp. niger; cote interne des
ailes renforce sur leur moitde proximale (fig.
9bDNorth Central
P r o v . : Kandurukanda,
20 mi NE of Habarana, 8.II. 1962, loc. 57, 1 cf et
3??U n i q u e m e n t cite de Ceylan.
21. Spermophagus cederholmi n. sp. (Fig. 10)
Espece noire, relativement trapue, couverte
d'une pubescence reguliere gris-beige.
C?. T e t e relativement courte, carenee entre
les yeux. Ceux-ci grands, fortement transverses,
tres largement et profondement echancres,
rapproches et se touchant presque sur le dessus. A n t e n n e s entierement noires, longues,
depassant la moitie du corps ; tous leurs ar­
ticles, a partir du 3e, plus longs que larges et
n o n dilates.
Pronotum beaucoup plus large que long
(rapport 5/3) ; ses cotes fortement arrondis ;
sa base tres cintree des • deux cotes du lobe
antescutellaire ; ses carenes laterales dirigees en
avant vers le milieu des yeux. Sa ponctuation
double : la plus fine tres dense, l'autre a peine
u n p e u plus forte et beaucoup plus dispersee.
Sa pubescence reguliere, assez uniformement
blanc cendre a beige. Ecusson petit, trian­
gulaire, a fine pubescence grise.
Elytres, pris ensemble, u n peu plus larges
que longs ; leurs cotes arrondis et elargis sur
leur premier tiers, ensuite, progressivement et
plus rectilignement attenues. Stries superficielles, marquees de points arrondis. Interstries
tres densement microsculptures. Pubescence
reguliere, dense, semblable a celle du prono­
tum.
Pygidium large, fortement convexe et recourbe a l'apex ; sa ponctuation double, sem­
blable a celle du pronotum ; sa pubescence grisbeige, reguliere, plus serree que celle des
elytres, surtout a son apex.
Dessous a dense pubescence semblable a
celle du pygidium.
Pattes noires. Femurs posterieurs larges,
bicarenes sur leur face inferieure, la carene
externe fortement lamellaire, l'interne ne devenant lamellaire qu'a l'apex. Tibias poste­
rieurs courts ; leur apex avec 7 - 8 denticules
sur le h a u t ; leur carene infero-externe avec
un peigne de petits denticules serres sur leur
moitie distale. Eperons des tibias posterieurs
rouges, l'interne u n peu plus long que l'externe.
Metatarses plus longs que les trois derniers
articles tarsaux et munis d'un mucron inferoapical.
Longueur : 2,2 a 2,3 mm.
Edeage : virga lanceolee ; sac interne presentant d'avant en arriere : deux longues bandes
paralleles de petits nodules, ensuite deux fortes
dents irregulieres, tronquees a l'apex et enfin
sept epines a base elargie (fig. 10b) ; parameres
recourbes vers l'exterieur et se transformant en
aile membraneuse portant de courtes soies
(fig. 10c).
9. Differe du cf par ses antennes u n p e u
plus courtes et par son pygidium beaucoup
moins convexe et recourbe a l'apex.
Holotype cf et 2 paratypes cf: N o r t h e r n
P r o v . : Pali Aru, 20 mi NE of Mannar, 15.ll.1962,
loc. 87. Allotype $ : N o r t h C e n t r a l P r o v . :
Kantalai, 8-9.II.1962, loc. 58.
Holotype, allotype et 1 paratype au Musee zoologique de l'Universite de Lund; l'autre paratype
dans ma collection.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 049 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler