close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2008pdf - Alliance numérique

IntégréTéléchargement
RAPPORT D’ACTIVITÉS 2008
1er avril 2007 – 31 mars 2008
Réseau de l’industrie
numérique du Québec
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Sommaire
04 — Président du conseil d’administration
05 — Directrice générale
06 — Équipes
Conseil d’administration
Direction générale
04 — Alliance numérique
04 — Alliances
Alliance Internet
Alliance eLearning
Alliance jeu
04 — Missions internationales : objectif commercialisation
04 — Sommet international du jeu de Montréal
04 — Montreal Digital in China
04 — Grands Partenaires
04 — Membres
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Président du conseil
d’administration
C’est un euphémisme de dire
qu’Alliance numérique a connu, au
cours des derniers mois, de nombreux
changements : renouvellements
de la quasi-totalité des membres
de sa direction générale, nouveaux
locaux, nouvelle image, nouveau
positionnement.
Photo : Martin Vigneault
Cette période de restructuration est maintenant
Merci aussi aux anciens employés et notamment à
terminée. Elle a permis à Alliance numérique de
Gilles Bertrand et à Solange Blanchard, qui a eu la
mener à bien un repositionnement nécessaire et
lourde tâche de procéder à la reforme de l’organisme
d’accroître de 45 % son autofinancement tout en
afin de le rendre plus efficace. Notre but ultime
stabilisant le nombre de ses membres; en organisant
est qu’Alliance numérique réponde toujours plus
de nombreuses activités variées dont la quatrième
adéquatement au développement de l’ensemble de
édition du Sommet international du jeu de Montréal
notre industrie.
(SIJM) ou encore Montreal Digital in China. Le tout a
été réalisé en continuant de défendre les enjeux de
Je termine ici mon troisième mandat au sein du
l’industrie dont elle est le digne porte-parole.
conseil d’administration d’Alliance numérique avec
le sentiment du devoir accompli. La nouvelle équipe
Alliance numérique dispose aujourd’hui de nouveaux
solide et motivée, sous l’énergique direction de M.
bureaux, d’une nouvelle équipe dynamique et
Pierre Proulx, dispose aujourd’hui de tous les outils
motivée, et d’outils performants (sites Internet
pour mener à bien la mission de l’organisation
interactif, base de données évolutive, répertoire
et relever les nombreux défis qui l’attendent. Je
en ligne) qui vont lui permettre d’être encore plus
suis convaincu qu’Alliance numérique demeurera,
efficace et d’optimiser ses ressources. Gageons que
plus que jamais, l’acteur incontournable du
les prochains mois lui permettront de renouveler son
développement de l’industrie québécoise des
offre de services tout en étoffant son portefeuille de
contenus numériques interactifs et des nouveaux
services aux membres avec toujours en tête l’objectif
médias. J’ai pleinement confiance en l’avenir de
ultime de soutenir et d’accélérer la croissance et la
notre association, en sa persévérance. D’ailleurs, un
compétitivité de son industrie, dans le respect de
proverbe chinois abonde en ce sens : « Celui qui a
tous les intervenants.
déplacé la montagne, c’est celui qui a commencé par
enlever les petites pierres. »
À titre personnel, je termine ici mon troisième
et dernier mandat à titre de président du conseil
d’administration. J’aimerais profiter de cette
opportunité pour remercier les administrateurs qui
m’ont accompagné tout au long de ma présidence.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
Rémi Racine
Président
Artificial Mind and Movement (A2M)
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Directrice générale
C’est avec la satisfaction du devoir
accompli que, le 31 mars, j’ai quitté
mes fonctions au terme de la mission
pour laquelle j’avais été mandatée
18 mois plus tôt.
Le défi imposé était de taille, mais était nécessaire.
À titre personnel, cette expérience m’aura beaucoup
Il a permis à Alliance numérique d’accroître
apporté. Elle m’aura également permis de côtoyer
son autofinancement, une exigence de nos
des leaders et des personnalités brillantes, des têtes
bailleurs de fonds, de revoir et d’améliorer son
d’affiches dans leur domaine.
fonctionnement, de renouveler son équipe, de revoir
son positionnement, ses priorités et notamment la
Pour finir, je tiens à remercier le conseil
première d’entre elles : satisfaire et répondre, plus
d’administration et son président, Rémi racine, pour
que jamais, aux besoins de nos membres.
la confiance qu’ils m’ont témoignée. Merci à eux.
J’ai eu le plaisir de recruter une nouvelle équipe
Merci également et bonne chance à Alain, Guerdy,
dynamique qui a saisi ce nouveau défi à bras le
François, Olivier, Susan qui représentent avec
corps. Elle va apporter sa vision, ses idées nouvelles,
Pierre Proulx, mon successeur, le futur d’Alliance
ses expériences pour contribuer à faire d’Alliance
numérique. Bonne route!
numérique un acteur incontournable du secteur des
contenus interactifs et des nouveaux médias.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
Solange Blanchard
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Équipes
Conseil d’administration
Direction générale
Président
Solange Blanchard, directrice générale*
M. Rémi Racine*, président, A2M
Olivier Champion, directeur des communications
Vice-présidents
Guerdy Charles, conseillère, événements et services
Mme Tanya Claessens*, présidente, Kutoka
aux membres
M. John Christopher*, directeur mondial, services
Susan Harvey, directrice, finances et administration
d’innovation multimédia, Ericsson
Alain Lachapelle, directeur, Sommet international
Trésorier
du jeu de Montréal
M. André d’Orsonnens*, président du conseil et chef
de la direction, Druide informatique
François Prudhomme, directeur, Affaires
internationales et services aux membres
Secrétaire
M. Michel Lefebvre*, associé, fiscalité,
Gallant & Associés
Merci à Jean-Pierre Faucher, Jean-François
Administrateurs
employés, qui ont contribué à faire d’Alliance
Arseneau, Harold Gendron, trois des anciens
M. Dominique Brown, président, Beenox
numérique ce qu’elle est aujourd’hui.
Merci à Claudia Marcoux qui a largement contribué
M. Yan Cyr, président, Enzyme Labs
au succès de l’Espace affaires du Sommet
international du jeu de Montréal 2007 (SIJM).
M. Stéphan Lestage, vice-président
Communications, Cyber Génération
Merci enfin à tous les consultants qui ont oeuvré à
M. Jean-François Renaud, Associé, Adviso
M. Alain Tascan, Vice-président et directeur général,
Electronic Arts Montréal
la réalisation de nos projets : Natalie Gay (SIJM),
Martin Lessard (Alliance Internet), Isabelle
Marazzani (SIJM) et Julie René.
M. Pascal Tessier-Fleury, directeur général et viceprésident Finances, Sarbakan
*Pierre Proulx a succédé à Solange Blanchard le 1er avril 2008.
Observateurs (sans droit de vote)
M. Jean Asselin, ministère de la Culture et des
Communications
M. Pierre Lebel, ministère du Développement
économique de l’Innovation et de l’Exportation
* Ces membres appartiennent également au conseil exécutif
(CE). Émanation du conseil d’administration, le CE se réunit
régulièrement afin d’assurer un suivi des dossiers et d’assister
le directeur général.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Alliance numérique
Depuis sa création en 2001, Alliance numérique
(AN) vise à soutenir et à accélérer la croissance et la
compétitivité de son industrie dans le respect de tous
ses intervenants.
Elle souhaite faire du Québec un centre d’excellence
mondial reconnu en création, en production et en
diffusion dans le domaine des contenus interactifs.
1
AN a connu, ces derniers mois, de profonds
changements, certains apparents (déménagement,
employés, image) et d’autres moins (base de
données, organisation et fonctionnement) qui sont
cependant tout aussi importants.
2
Administration
3
La direction a ainsi abandonné son berceau
originel, la Cinémathèque, pour s’installer dans
de nouveaux locaux plus lumineux, fonctionnels
4
et conviviaux, au centre-ville.
AN finalise l’informatisation de ses outils. Cela lui
permettra d’être plus efficace, de mieux connaître
ses membres, et donc, de mieux répondre à leurs
5
besoins.
En dépit des turbulences traversées, AN a réussi à
stabiliser le nombre de ses membres, à organiser
la 4e édition du Sommet international du jeu de
Montréal (SIJM) qui a connu, avec plus de 1200
1. Pierre Proulx, directeur général
2. François Prudhomme, directeur, affaires
internationales et services aux membres
3. Alain Lachapelle, directeur, Sommet
international du jeu de Montréal 4. Olivier Champion, directeur des
communications
5. Susan Harvey, directrice, finances et
administration
participants, une affluence record, mais aussi toute
une série d’événements : Montreal Digital in China, le
Forum financement 2008 : Le capital de démarrage
(février 2007), et les Journées numériQC : Bien gérer
un projet Internet, c’est payant!; et Le eLearning, je
l’adopte 2!.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Événements
Forum financement 2008
2 mars 2008
Dans le cadre de l’événement Capital
innovation, Alliance numérique a organisé
le Forum financement 2008. Il avait pour
thème : Comment réseauter avec des anges
et des investisseurs? Ce dîner a pris la
forme d’un repas tournant et a donc vu les
convives changer de table trois fois (entrée,
plat principal, dessert). À chaque table, les
participants avaient l’occasion de rencontrer
et d’échanger avec les autres convives,
mais aussi et surtout avec un spécialiste de
l’investissement.
l’événement a attiré une centaine de personnes
ravies de cette expérience.
07/03/08
Dans le domaine des communications,
AN, soucieuse d’uniformiser ses outils de
communications et de présenter une image plus
moderne, plus dynamique qui reflète davantage
son secteur d’intervention, a adopté une
nouvelle signature.
Elle a profité de cette refonte pour modifier
légèrement son nom puisque Alliance numériQC
est devenue Alliance numérique afin d’être plus
intelligible.
Cette nouvelle image est d’ores et déjà appliquée à
son nouveau site Internet (www.alliancenumerique.
com). Au-delà, de cette refonte graphique, le
Organisé au Club Saint-James de Montréal,
Forum financement_36x48_b.pdf
Communications
nouveau site vise à présenter plus clairement et plus
simplement, l’ensemble de l’information concernant
AN, ses membres, sa mission, ses services, ses
activités.
14:58:46
Elle a également pour but de mettre en évidence
ses différents secteurs d’intervention : Le jeu vidéo
(Alliance jeu), le eLearning (Alliance eLearning), les
services et applications Internet (Alliance Internet)
et, demain, Alliance mobilité.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Bulletins
Outre les traditionnelles rubriques Quoi de neuf
Et nous n’entendons pas en rester là. N’hésitez
et Agenda, les bulletins tracent également,
pas à communiquer avec nous pour nous proposer
depuis janvier 2008, le portrait de nos membres
vos idées ou en savoir plus sur les nôtres, car le
ou de personnalités des différents secteurs
développement durable et responsable et l’affaire de
dans lesquels est impliquée l’organisation. Voici
tous.
la liste des portraits diffusés à ce jour :
• Michel Lefebvre, avocat, CGA, associé Gallant &
Veille et recherche
Alliance numérique se veut aussi un centre de
Associés
• Stéphane Dumont et Patrice Martel, associés,
référence pour les dirigeants d’entreprises,
les décideurs gouvernementaux, les divers
Revolver 3
• Nathalie Robitaille, fondatrice, Strataction
organismes ou médias qui souhaitent
• Alain Lachapelle, directeur, Sommet
s’informer sur les caractéristiques et l’évolution
de notre industrie.
international du jeu de Montréal
• Antoine Carre, président, Bug Tracker
• Alexis Brault, rédacteur en chef, 33mag
Que ce soit par l’intermédiaire des études, réalisées
à l’interne ou par d’autres partenaires, ou encore par
Le bulletin électronique bimensuel renseigne plus
des activités d’échanges et de discussion, Alliance
de 3 000 acteurs de l’industrie sur les activités et
numérique contribue à rendre cette industrie plus
occasions d’affaires d’ici et d’ailleurs.
compétitive.
Alliance numérique encourage
le développement durable et
responsable
• NetPUB 2008, Pour tout savoir sur l’évolution
d’Internet et des TI au Québec (réalisée par le
CEFRIO)
• Exploitation commerciale des contenus
audiovisuels sur les nouvelles plateformes de
Depuis quelques mois déjà, AN tend à
diffusion : études de cas (une étude réalisée
promouvoir et à encourager, à tous les niveaux,
le développement responsable et durable
à travers chacune de ses actions et de ses
pour le Fonds Bell et Téléfilm Canada.)
• Étude de positionnement (Benchmarking) sur
le jeu vidéo au Québec (en cours de rédaction)
activités. Voici quelques exemples récents :
• Utiliser du papier recyclable et recyclé pour
toutes ses impressions
• Utiliser des outils de communication
Le principe d’une étude consacrée à la mobilité a été
accepté et un financement a été débloqué pour ce
projet. Rendez-vous en 2009 pour la découvrir.
électroniques
• Travailler à faire du SIJM 2008 un événement
écologiquement responsable
• Appliquer les principes des quatre R : réduire,
réutiliser, recycler, redonner (notamment lors
de son déménagement)
• Travailler avec des organismes favorisant le
réinsertion sociale tels que Cuisine Atout, Resto
Plateau ou Boulot vers
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Affaires publiques
travail sur les aides fiscales aux régions ressources et
à la nouvelle économie (GTAF).
AN se veut le porte-parole de son industrie.
Sur ce plan, les derniers mois auront été
En effet, en mai, madame Monique Jérôme Forget,
placés, à différents niveaux, sous le signe des
ministre des Finances du Québec, avait annoncé la
crédits d’impôts et des aides fiscales, mais
création du GTAF en lui confiant le mandat de faire le
aussi du phénomène jeu sérieux qui, lors du
point sur les mesures fiscales (le principe même de
Sommet 2007, a grandement éveillé la curiosité
ces crédits, leurs impacts et leurs coûts) destinées à
journalistique.
soutenir le développement des régions ressources et
l’émergence de la nouvelle économie. Les mesures
En octobre 2007, AN a présenté ses
visées par cet examen concernent les sites désignés
recommandations et arguments devant le Groupe de
(Cité du multimédia, CNNTQ, CNE, CDTI) et doivent
arrivées à échéance entre 2009 et 2013.
Outre ses réponses aux diverses questions posées
par le GTAF, AN a tenu à réaffirmer l’importance de
soutenir le développement de l’industrie des TIC.
Elle a insisté sur la nécessité d’avoir une stratégie
concertée misant sur divers moyens (formation,
aide fiscale, financement, politique d’achat-Québec,
innovation, commercialisation) pour favoriser le
développement de ce secteur névralgique dans
l’économie québécoise et mondiale.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
Alliances
Alliance numérique est le regroupement de
différents secteurs d’intérêts qui travaillent chacun
à promouvoir leurs intérêts, activités et réalisations.
Équipe
• Le lancement des initiatives d’Alliance
Internet : La Charte de qualité Internet et Le
nom d’usager: membre@lienmultimedia.com mot de passe: charlie valide jusqu’au 30 septembte 2007
Depuis 1994: L'hebdo-pdf du multimédia et des nouveaux médias au Québec - Vol. 13 n o 39
DES JOBS! DES JOBS!
Détails et autre annonces
www.lienmultimedia.com/emploi
IDÉES AU CUBE cherche un
Directeur de production multimédia et vidéo
Nouvelles plateformes de diffusion:
au milieu d’agir maintenant
L
l’Internet, de l’informatique et des télécommunications). Certainement, que
ces informations peuvent être utiles,
notamment aux producteurs, qui
désirent explorer les nouveaux modes
de diffusion. Également, les tableaux
Gilbert Ouellette : L’étude aurait
en annexe recensant près de 80 exempu être faite il y a un an ou
ples d’initiatives sur les nouvelles
deux. Mais le contexte est cerplateformes peuvent assurément servir
tainement plus propice pour
à tous ceux qui veulent faire un benchjeter les bases d’une commark de ce qui existe sur tel ou tel type
préhension commune du
de plateforme.
phénomène des nouvelles
plateformes, notamment en raison d’initiatives qui sont réelles
Le Lien: Selon vous, qui êtes un
et qui sont en train de tracer
observateur du milieu depuis
la voie en terme de modèles
Gibert
Ouellette
longtemps, et sans rentrer dans
d’affaires. Le retard qu’accuse
des
détails
technologiques,
le Québec n’est pas insurquelles plateformes vont prendre le haut du pavé?
nom d’usager: membre@lienmultimedia.com
mot
de
passe:
charlie
valide
jusqu’au
23
septembte
2007
montable
si
on
arrive
à
s’inspirer
des
meilleurs
exemples
Hue Web Studio ch. Réalisateur (trice) Web
G. O. : Sans contredit, tout ce qui touche la diffusion
Le réalisateur web accompagne le client dans la et de les adapter à notre réalité de marché.
d’audiovisuel sur Internet va continuer à se développer à
conceptualisation de ses projets web. Son rôle est
la vitesse grand V dans les mois qui viennent. Mais cette
de matérialiser le bref créatif, agir à titre de conseiller Le Lien: L’étude aborde de nombreuses questions: approche a les mérites de ses lacunes. Comme pour le
stratégique et tactique tout au long du cycle de vie la popularisation de la haute vitesse, la multiplica- reste de l’édition et de la diffusion sur Internet, tout le
des projets, des campagnes et des points de tion des plateformes, la publicité ciblée, personna- monde peut s’improviser diffuseur et lancer un nouveau
présence Internet. À ce titre, il orchestre une équipe lisée et localisée, entre autres. Une fois ces infor- portail de télévision ou d’échange de vidéos. La
d’experts ayant comme objectifs de prendre en mations décortiquées et digérées par les acteurs, différence dorénavant va se jouer sur la connaissance de
charge la production, de trouver des moyens con- que doivent-ils faire maintenant?
marché et sur la capacité à se faire connaître. L’aspect
crets et novateurs pour atteindre les objectifs de G. O. : Les différents acteurs de la chaîne de valeur de la purement technologique n’est plus un facteur distinctif.
communication marketing des clients et des équipes production-diffusion-distribution de contenu audiovisuel La télévision mobile va de son côté continuer à susciter
créatives. Enfin, il est le gardien de l’intégrité des ne sont pas tous au même niveau actuellement dans la beaucoup d’attention. Mais au Canada, les modalités et
livrables. Le réalisateur Web cultive la fierté et la compréhension et l’assimilation du phénomène. Pour les conditions gagnantes pour vraiment apprécier le
confiance de ses clients en livrant des projets certains, il est grand temps de se mettre en mode veille et contenu audiovisuel sur un appareil mobile sont encore à
achevés et infaillibles. CV à cv@huewebstudio.com d’être attentifs à tout ce qui se passe au Canada et définir.
eConcordia ch. Concepteur(trice) graphique
Le
Lien
MULTIMÉDIA:
Pourquoi fallait-il faire cette
étude à ce moment-ci? Et
même, n’accuse-t-on pas un
certain retard ?
o
ailleurs dans le monde.
Depuis 1994: L'hebdo-pdf
multimédia
Hue Web Studio du
cherche
Adjoint (e)et des nouveaux médias au Québec - Vol. 13 n 38
Guide des meilleures pratiques en gestion de
Communications Cyber Génération
projets Internet. Ces initiatives ont pour but de
Animation : François Prudhomme - Alliance
favoriser le développement de l’industrie et de
numérique
rendre les acheteurs de services et applications
Internet mieux disposés face à ces solutions.
- [Du 24 au 30 septembre 2007]
e 18 septembre dernier, l’APFTQ et le RPM dévoilaient les résultas d’une étude sur les nouvelles plateformes de
diffusion. Le document «Les nouvelles plateformes de diffusion média - Des mutations profondes pour les industries
IDÉES AU CUBE est à la recherche d’un Directeur de l’audiovisuel et du multimédia» dresse un portrait complet et actuel de ce qui se fait au Québec, au Canada et
de production multimédia et vidéo pour le remplace- ailleurs dans le monde dans ce domaine. Le Lien MULTIMÉDIA a interviewé Gilbert Ouellette, de RADAR services
ment d’un congé de maternité. Faire parvenir c.v. à: média, auteur de l’étude, afin de cerner les enjeux auxquels font face producteurs, diffuseurs et distributeurs avec la
info@id3.com.
multiplication des plateformes de diffusion média.
Le Concepteur graphique sera impliqué dans la
création, ainsi que dans l’évaluation, de tout matériel
multimédia numérique pour les cours en ligne ou
pour tout autre projet connexe. Ceci inclut des interfaces web, composants interactifs, jeux, animations,
simulations, ainsi que tout autre matériel corporatif
ou promotionnel. Le candidat sera appelé à participer à tous les aspects de la création du matériel
visuel, de la conception (ceci peut inclure la programmation et le codage) et de la mise en place du
contenu (graphiques 2D/3D, interfaces, composants
interactifs, vidéos, etc.). Type d’emploi: temps plein;
Groupe: Conception et développement. Expiration
de l’offre: le 3 octobre 2007. Début de l’emploi: octobre 2007. CV à dina@econcordia.com. Détails:
www.econcordia.com
Président : Stéphan Lestage, vice-président,
• Sylvain Carle, Praized Media
• André d’Orsonnens, président, Druide
Les conférenciers étaient :
Informatique
• Rand Fishkin, chef de la direction et cofondateur
• Jean-François Renaud, associé, Adviso conseil
- SEOmoz (Seattle - États-Unis)
• Denis Roy, président, Egzakt
• Éric Lacroix, Direction des enquêtes et de la
- [Du 17 au 23 septembre 2007]
administratif (tive) / Coordonnateur (trice)
Pour d’autres, déjà en activité dans cet univers, une Le Lien: Est-ce que les producteurs, les diffuseurs,
DES JOBS!
DES JOBS!
L’adjoint (e) administratif (tive) se chargent d’assurer étude comme celle qu’on vient de publier ne va pas leur bref les acteurs traditionnels, ont peur de tous ces
Détails le
et bon
autrefonctionnement
annonces
courant du bureau et four- apprendre grand-chose, mais elle a le mérite, je l’espère, changements technologiques?
www.lienmultimedia.com/emploi
nissent des services de soutien administratif à de nommer et de documenter les divers volets associés G. O.: Je ne pense pas qu’ils aient peur des changements
l’ensemble de l’organisation. Sous la supervision de aux nouvelles plateformes. Ils pourront probablement technologiques comme tel, mais davantage des efforts
Hue Web Studio cherche
la hauteWebmestre
direction l’adjoint (e) administratif
est Langlois
faut déployer
pour se mettre
ainsi obtenir
uneune
meilleure
réception
partdedes
autres desqu’il
En 1997,(tive)
Daniel
lançait
fondation
dansdelelabut
soutenir
artistes
et des organismes
dontdans le bain, sans
Le webmestre procède
au montage
et corrections
responsable
de coordonner
les aspects
administratl’opération
sera rentable
acteurs duet
milieu
(bailleurss’intéressent
de fonds, syndicats
d’artistes savoir
les oeuvres,
les recherches
les actions
aux connaissances
sur la sirelation
des humains
face à court terme.
des pages/gabarits ifs
HTML
a la responsabilité
des et
projets,
de fournir desdu
services
de secrétari- et autres).
Au Québec
en particulier,
à leur environnement
technologique autant que naturel. En 10 ans, la fondation
Daniel
Langlois notre
pour système
l’art, de production et
bon fonctionnementat,des
dans
les différents
de sites
soutien
administratif,
de comptabilité et de
diffusion télévisuelles est relativement complexe et
et la technologie a soutenu 157 projets à travers le monde, de Montréal à Riga, en passant par le
environnements. Il doit
s’assurer Adresse
de la stabilité
et depourla science
réception.
contact
les candidats:
fragile. Les succès obtenus par nos émissions découlent
la cohérence de la navigation,
conformément à l’ar- Ghana et le Pérou.Le
EnLien
conférence
presse
à Ex-Centris,
Daniel Langlois de
a souligné
satisfaction
au plus de 30 ans.
: Quellesdeclés
l’étude
leur apporte-t-elle?
cv@huewebstudio.com.
longues sa
batailles
menéesface
depuis
borescence fournie par le réalisateur. Habileté à travail accompli, dévoilant
G. O. : Au-delà
d’une vision
d’ensemble
et commune
de David
au passage
une oeuvre
de l’artiste
ontarien
pour sur
prenAvantRokeby,
de mettreMachine
des énergies
de nouvelles avenues
maintenir l’intégrité du projet, livré de manière dre le temps.
la question des nouvelles plateformes, cette étude donne incertaines, les acteurs dits « traditionnels » veulent s’asautonome. Le travail est divisé en
55% webmestre,
des changé
indices depuis
sur les 10
pratiques
Détails
et autre annonces
«Notre mission n’a pas
ans, d’affaires actuellement en surer que leur business actuel rapporte. Il faut voir toute45% soutien pour de nouveaux
projets. Envoyez explique le philanthrope.
développement
chacuncedes acteurs de la chaîne (prowww.lienmultimedia.com/emploi
Ce qui a de
changé,
... suite page 2
votre dossier à cv@huewebstudio.com
ducteur,
diffuseur,
distributeur et nouveaux joueurs de
sont les pays sur lequel
nous nous
concentrons,
et surtout les pays en développement pour
Hue Web Studio
lesquels il est important de considérer les
cherche Développeur Flash junior & senior
impacts des technologies, qu’ils soient positifs
Le développeur Flash travaille à la réalisation d’ap- ou négatifs. Nous sommes les seuls dans le
plications et de sites Web. En partenariat avec les monde à faire un travail aussi spécialisé, avec
équipes créatives et technologiques de nos clients, il une telle ampleur. La variété d’organisations et
collabore à l’élaboration du volet pré-expérience au d’artistes que nous avons soutenus est incromoment de définir la stratégie, puis articule « l’ex- yable.»
périence de l’usager » au cours du mandat. La personne recherchée anime et programme des sites Quelques chiffres: en 10 ans, la fondation
Web -ou des éléments de sites Web- en Flash. Elle Daniel Langlois a analysé et évalué 2287 proassure le montage et la supervision de sites ou d’élé- jets et en a soutenu 157, dont 21 en traitement
ments Flash, y compris le montage sonore et vidéo. numérique des images et du son, 23 installaEnvoyez votre dossier à cv@huewebstudio.com tions informatisées et environnements sensibles et réactifs, 26 en art réseaux télématiques
Détails: www.lienmultimedia.com/emploi
et télécommunications et 12 en recherche sur la Daniel Langlois en compagnie de l’artiste ontarien
Hexagram ch. Coordonnateur - communications préservation et la conservation numérique. Et David Rokeby
Responsabilités générales: En collaboration princi- ce sur les cinq continents. Un exemple dont
palement avec le chef de la direction, le coordonna- Daniel Langlois est particulièrement attaché: le soutien au comment. Mais les montants peuvent être plus petits:
teur a pour mandat d’assurer la préparation, l’organ- projet Ghana’s High Life Music, du Gramophone Records «Si un artiste a besoin de 2000 $, il aura 2000 $», précise
isation, la promotion et le suivi des communications Museum and Research Centre of Ghana, qui a permis de le président de la fondation.
internes et externes, des activités et des autres serv- transférer sur plateforme multimédia des milliers et des
ices afférents de Hexagram auprès de ses membres milliers d’heures de musique et d’histoire orale con- Deux événements viennent souligner l’anniversaire de la
et du milieu des arts médiatiques universitaires, de servées sur des vieux disques 78 tours. Daniel Langlois fondation. Machine pour prendre le temps (boul. Saintl’industrie et de ses divers publics cibles au Québec, n’est pas peu fier de souligner l’apport de sa fondation Laurent), une oeuvre commandée spécialement pour
au Canada et à l’étranger. Poste contractuel à dans les pays en émergence où l’accès populaire aux l’occasion à David Rokeby (récipiendaire du Prix du
Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatemps complet à durée déterminée. Date de début : nouvelles technologies est souvent limité.
tiques en 2002). Pendant un an, deux caméras installées
Octobre 2007. Salaire à discuter. Lettre et CV à l’atsur le toit du complexe Ex-Centris ont filmé Montréal ont
tention de « Recrutement communications » par la «Les sommes
emmagasiné des images sur un disque dur. Par le biais
poste : 1155, rue University, bureau 901, investies dans
d’un logiciel qu’il a lui-même conçu ces images sont
Montréal,Québec, H3B 3A7 ou par courriel : les projets variassemblées de façon à créer un mouvement de caméra
ent, a expliqué
info@hexagram.org
unitaire et sans failles. «Ce sont trois quarts de millions
pour sa part
d’images qui ont été captées pour créer l’apparence du
Jean Gagnon,
L’UQÀM ch Tech. en production multimédia
flot de temps continuel», a expliqué l’artiste. Le résultat,
Emploi temporaire jusqu’au 29 juillet 2008 (poss. d i r e c t e u r
diffusé en continu sur deux écrans plasmas installés dans
prolongation).Profil recherché: DEC, intégration mul- général de la
la salle des pas perdus d’Ex-Centris, plonge le spectateur
timédia ou l’équivalent; 2 ans d’exp. pertinente; f o n d a t i o n
dans Montréal au fil des saisons.
depuis
1998.
Connaissance du logiciel Fash 7.0 et plus; Maîtrise
de ActionScript 2.0; Conn. de base des pratiques de La plus imporPar ailleurs, du 20 septembre au 9 décembre 2007, le
tante,
300
000
Jean Gagnon, directeur général
programmation orientées objets OOP; Conn., FLEX;
Musée des beaux-arts de Montréal accueillera l’exposiTrès bonne connaissance des technologies DHTML, $, est allée à de la Fondation Daniel Langlois
tion e-art: Nouvelles technologies et art contemporain, qui
une
université
Javascript, CSS et XML; Exp. dans le chargement
propose des oeuvres de 10 artistes canadiens et
de ressources externes dans Flash tels que:SML, montréalaise.
étrangers ayant bénéficié du soutien de la fondation.
À
l’étranger,
les
bourses
vont
de
50
000
à
100
000
$.
images, movs et swfs.Salaire: Entre 17,75 $ et 24,85
$. CV à affichages.secteur2@uqam.ca. indiquer le # Notre procédure d’analyse et de sélection fait qu’on ne se
trompe pas souvent.» Un suivi de chaque projet permet
[Sophie Bernard]
0708E11, avant le 21 septembre
de s’assurer que les fonds ne sont pas utilisés n’importe
Fondation Daniel Langlois: 10 ans
d’investissement en art, science et technologie
Événements
veille stratégique - CEFRIO
• Jacques Pigeon, président - Elara stratégies
• Pierre Dulude, analyste principal, Culture
Journée numériQC : Bien gérer un projet Web :
canadienne en ligne - Patrimoine canadien
C’est payant! – 12 septembre 2007
• Martin Goudreau, directeur général - Auto123.
Au programme :
com/Evolio
• Dominique Garant, directrice des affaires
générales - Éducaloi
• Des présentations d’études de cas sur les
• Jean-Marc Campagna, superviseur, solutions
meilleures pratiques en gestion de projets Web
électroniques - Hewitt Équipement
• Des clients qui viennent partager leur
expérience sur leurs besoins, leur implication
dans leurs projets et leurs relations avec des
Réalisations
prestataires
• Un rassemblement d’entreprises qui offrent des
Dans la lignée du lancement de La Charte de qualité
Internet, qui souhaitait mobiliser les artisans du
services et applications Internet
secteur, le comité a travaillé à la finalisation du
Guide des meilleures pratiques en gestion de projets
Internet.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
1 0
Comité
Présidente : Kristina Schneider, directrice du
eLearning, Documedia
Animation : François Prudhomme - Alliance
numérique
• David Beaudoin, associé principal, NVS Learning
• Claude Martel, président, Educonsillium
• Hugues Foltz, directeur général, Ellicom
Événements
Ateliers
Tout au long de l’année le comité a également
Journée numériQC : Elearning, je l’adopte 2! –
présenté plusieurs ateliers :
• Conférence discussion : Le Nouveau Monde de la
1er juin 2007
conception pédagogique (octobre)
• Atelier préparatoire sur le marché américain du
Cette activité organisée, une fois n’est pas coutume,
eLearning (novembre)
à Québec, en juin 2007 a attiré près de 80 personnes.
• Conférence discussion : Comment obtenir de
Elle a été l’occasion de lancer le premier répertoire
bons conseils au sujet des technologies de
des entreprises de eLearning du Québec, un des
formation? (janvier)
principaux outils de commercialisation pour ce
• Conférence discussion : La formation mixte :
secteur.
une nouvelle mode ou le futur de la formation?
(février)
Comité
• Lyne Bouchard - Montréal International
• Dominique Brown - Beenox
• Jason Della Rocca - IGDA
Animation : Alain Lachapelle - Alliance numérique
• François Décarie - Production Arcadia
Avec le départ de Jean-Pierre faucher, qui l’animait,
• Sylvie Gagnon - TechnoCompétences
ce comité a quelque peu ralenti ses travaux, mais va
• Susanne Guèvremont - Centre NAD
très rapidement, propulsé par la sortie de la nouvelle
• Martin Klein - Audiokinetik
étude de positionnement, les reprendre sous la
• Bruno Légaré - Téléfilm Canada
gouverne de son successeur.
• Rémi Racine - A2M
• Alain Tascan – Electronic Arts
• Phillipe Turp - Campus Ubisoft
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
11
&#&(*/4
Missions internationales :
Objectif commercialisation
Se développer à l’international n’est pas facile pour
une petite entreprise qui ne dispose pas toujours
des finances pour le faire. C’est alors qu’intervient
Alliance numérique qui coordonne et organise leur
présence sur les grands événements internationaux
et les aide à profiter des marchés étrangers.
Salons étrangers
Accueil de délégations
Canada Games@Game Convention 2007
Bienvenue! Welcome! Buenos Dias! OHayô!
– Leipzig, Allemagne, août 2007
Guten Tag! God Dag!
Accompagnement d’un groupe de 3 entreprises
Alliance numérique accueille régulièrement
du Québec pour 11 du Canada. Les entreprises
des visiteurs et des groupes de l’étranger qui
québécoises présentes étaient : Audiokinetic,
s’intéressent à l’industrie québécoise. Cette année,
Humagade et Quazal.
plusieurs délégations ou groupes ont été rencontrés
par notre équipe. Ils venaient des États-Unis, du
Tokyo Game Show – Tokyo, Japon,
Mexique, du Japon, dans le cadre du SIJM, ou de
septembre 2007
Chine, mais aussi de l’Europe (Allemagne).
Accompagnement d’un groupe de 14 entreprises du
Ces délégations viennent le plus souvent visiter les
Québec sur un total 29 du Canada. Les entreprises
grands studios montréalais, mais aussi découvrir ce
présentes étaient : Audiokinetic, True Player Gear,
qui se fait dans les plus petites structures en région.
Enzyme Testing Labs, Wicked Studios, Bug-tracker,
Kutoka, Wave Generation, Technologies Quazal,
Pour promouvoir l’industrie et ses membres,
Logiciels Mistic, DTI Software, Artificial Mind &
Alliance numérique a également actualisé la vidéo
Movement, D-Box, Investissement Québec, Pixman.
promotionnelle intitulée Québec is Game! pour
Investissement Québec.
Game Connection @ GDC 2008 – San Francisco,
États-Unis, mars 2008
Cette vidéo a été produite conjointement avec
Investissement Québec et est présentée dans
Organisation d’une mission CANADA GAMES pour
(".&$0//&$5*0/"5
(".&%&7&-011&3$0/'&3&/$&
4"/'3"/$*4$0
diverses rencontres et événements.
une entreprise du Québec, Alchemic Dream, sur un
total de 16 au Canada.
BSUJOUIF
FDSVJUJOH
FOU
0SHBOJ[FECZ
A l l i a n c e
0OCFIBMGPG
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
1 2
Sommet international du jeu de
Montréal - www.sijm.ca
Là, où le jeu commence!
Pour sa quatrième édition, le Sommet
international du jeu de Montréal
(SIJM) a été celui des records
et des premières. Des records au
niveau des affluences, du nombre
de conférenciers et de sessions.
Des premières dans le domaine des
communications et surtout dans celui
du contenu.
Une édition record
Le SIJM bénéficie également désormais
Les 27 et 28 novembre, le Sommet 2007 a attiré
• D’une nouvelle adresse unique : sijm.ca
plus de 1200 personnes venues écouter près de 80
• De plans (zone exposition) ou formulaires
conférenciers qui ont proposé plus de 50 ateliers,
(bénévoles, médias) en ligne
débats ou conférences. Une année qui marque un
• De documents bilingues (français-anglais)
nouveau pas en avant pour un événement qui ne
traduits de manière systématique dans les deux
fêtait que son quatrième anniversaire.
langues, etc.
Nouvelle image
Sur le plan des communications, le Sommet a aussi
renouvelé son image et ses outils afin d’avoir une
véritable signature visuelle et de mettre en avant
Montréal comme destination.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
13
Contenu : Deux nouveautés, deux succès
Les participants à l’Espace affaires ont confirmé
la signature de quatorze ententes pour une valeur
L’édition 2007 a surtout été marquée par deux
combinée de 4 765 000 $. De plus, une centaine
nouveautés. L’arrivée d’une section Jeu sérieux
d’autres contrats potentiels sont en attente. Les
(Serious Game) qui, si elle a connu un succès timide
montants de ces derniers sont évalués à un peu plus
en terme d’affluence, a été un grand succès sur le
de 42 millions de dollars.
plan médiatique. En 2008, le Jeu sérieux deviendra
d’ailleurs une section à part entière du Sommet.
L’édition 2008 s’annonce également sous les
meilleurs auspices. En attendant, nous vous invitons
L’édition 2007 a également vu la véritable naissance
à revivre l’édition 2007 en photos ou en vidéo :
de l’Espace affaires qui a été créé afin de proposer
rendez-vous sur sijm.ca.
aux éditeurs, aux studios de développement, aux
détenteurs de propriété intellectuelle, et aux
décideurs de ce secteur, un service personnalisé
d’organisation de rencontres d’affaires. Cette année,
Espace affaires a accueilli près de 600 rencontres pour
plus de 70 entreprises. Testé à une petite échelle en
2006, l’Espace affaires a été une très belle réussite.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
14
Yoshiaki Koizumi
Jonathan Blow
2007 Speakers
David Perry // Chris Hecker
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
15
Montreal
Digital in
China
Projet — Géré par Alliance numérique,
Montreal Digital in China (MDC) est un
projet lancé par la Ville de Montréal
en février 2007 et qui s’est terminé en
février 2008.
M. Gérald Tremblay, maire de Montréal, et Nathalie Robitaille, chargée de projet MDC,
lors d’un voyage en Chine.
Le projet vise à soutenir les entreprises
MDC favorise une démarche étape par étape
montréalaises du secteur du jeu vidéo et de
constituée principalement des activités
l’animation dans leurs efforts d’exploration des
suivantes :
occasions d’affaires offertes par le marché chinois.
• Diffusion d’information de marché (séminaire,
Le projet devait collecter de l’information de marché
site Web,)
(primaire et secondaire), la diffuser auprès du
• Voyages de prospection (programmes
marché cible, organiser des voyages d’exploration
individuels)
en Chine et oeuvrer à titre de conseiller auprès des
• Conseil personnalisé (exécution de projet)
entrepreneurs afin de les aider à développer leur
Les entreprises québécoises visées par le projet
stratégie chinoise.
sont actives dans le domaine :
Les objectifs du projet sont les suivants :
• Du jeu vidéo : jeux en ligne ou pour le
• Collecter l’information pertinente sur l’état
mobile; entreprises de services (QA, tests et
actuel de l’industrie et sur la compréhension du
localisation)
marché chinois
• De l’animation
• Diffuser l’information auprès du marché cible
• Du logiciel de production (2D/3D)
• Mener des voyages d’exploration en Chine
• Offrir du conseil individuel aux entrepreneurs
désirant se lancer sur le marché chinois
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
16
Actions menées
Résultats
• Sondage (février et mars 2007)
Le projet a été confié à une consultante, spécialiste
• Séminaire d’information de marché : Le Jeu
de la Chine, Nathalie Robitaille, présidente de
vidéo et l’animation en Chine (janvier 2007)
Strataction Conseil, et a notamment permis à :
• Voyage d’exploration (juillet 2007)
• Bug-Tracker d’ouvrir une antenne à Chengdu
• Mission avec le maire de Montréal et trois
compagnies du secteur du jeu vidéo et de
• Unima Logiciel de lancer son produit en Chine et
contenu en animation.
de signer des ententes de distribution
• DTI Software de passer de nouvelles
commandes auprès de ses clients chinois
MDC a aussi permis à de nombreuses autres
compagnies de profiter de rencontres individuelles
visant à les conseiller sur leur stratégie dans ce
pays et de participer au séminaire d’information
de marché tenu en janvier 2008. Finalement,
une banque d’information et un blogue sont en
développement afin de diffuser l’information
recueillie durant le projet et stimuler les échanges
sur la Chine.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
17
Grands Partenaires
Les Grands Partenaires sont des membres ou des
membres associés qui choisissent de s’engager
davantage. Alliance numérique les remercie pour
leur soutien.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
1 8
Partenaires
Merci également à nos partenaires publics.
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
19
Membres
4 Éléments Studios
D-Box
A2M
DCE Solutions
Absolunet
De Marque
Adviso
Développement axial
Aetios Productions
Didasko
Alchemic Dream
Digimart
Alliances Télésoft
Documédia
Amusement Cyanide
Druide Informatique
Animed Media
DTI Software
API-Association des professionnels en Intranet,
Internet et extranet
EA Montréal
Aptimed
eConcordia
Arcadia
Educonsillium
Arevelk
ÉduGénie
Arinso
Egzakt
Artis Communications
Ellicom
Audiokinetic
Enregistrement Audiobec
Enzyme Labs
BBDO Montréal
Ericsson Canada
Bell Canada
ExpertISA Solutions d’apprentissage
Beenox
Bleu Lime
Fabrique Audio Numérique
Bluesponge
Feeling Software
Bob
Frima Studio
Bug Tracker
Fugitive interactive
Caisse populaire Desjardins de la maison de Radio-
Gallant & Associés
Canada
Gameloft
Caméléo Technologies
Globalex
CEFRIO
Cégep du Vieux Montréal
HB Conception virtuelle
Cégep@distance
Heenan Blaikie
CEIM
Hexagram
Centre de recherche informatique de Montréal
High Road Communications
(CRIM)
Humagade
Centre de transfert pour la réussite éducative du
Humania Technologies
Québec (CTREQ)
Centre NAD
Idéeclic
Cobra Holdings
ifuzion
Cogigraph (Technologies)
Inalogic
Collège de Bois-de-Boulogne
Info-Kit Technologies
Collège de Maisonneuve - Institut des technologies
Ingenio
de l’information (ITI)
Inis
CommerceTech
Institut international des télécommunications
Conception Design Ware
Intellogix
Consulat général du Royaume-Uni à Montréal
Investissement Québec
CORPAV Services audiovisuels
Jet Black Games
CREO
Cubi Technologies
Kutoka Interactive
Cyber Génération
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
2 0
Language Research Development Group
SOFAD
LMSOFT
Strataction Conseil
Logilangue International
Studios Side City
Loto-Québec
Sylvain E. Leduc, avocat
Lussier & Khouzam
Systèmes Humains-Machines
LVL Studio
TechBa Montréal
Mbiance
TechnoCompétences
Media Principia
Technomédia Formation
Megavolt
Témoin Production
Micro-Accès
Télé-Québec
Mission économique de France à Montréal
Thot/Cursus
Mistic Software
Total Casting
Montréal International
Tram Media
MoreIdeas
Tribal Nova
Mosaic Design
True Player Gear
Multiple-media.com
Turbulent Média
Musitechnic
Ubisoft
NDI Média
UGC & Partners/Dailywom.tv
Netic Hypermédia
Université de Sherbrooke
NetMarketing Solutions
Université du Québec à Montréal
Novasys
Université Laval
NVS Learning
Université de Sherbrooke
Odd1
Visio-Soft Communications
Opossum
Volta Créations
Oralys
Wave Generation
PMD Logisoft
Web Conforme
Preview Media
Wendigo Studios
Productions Nova Média
Wicked Studios
WizGo
QA International
XiV (Groupe)
Quazal
Yu Centrik
RBC Banque Royale
Revolver 3
Revolys
Réseau d’informations scientifiques du Québec
(RISQ)
Samson Bélair/Deloitte & Touche
Sarbakan
Savard-Martin et associés
ScoLab
Sidlee
Société de gestion BTLF
Société des arts technologiques
Société générale de financement du Québec
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
2 1
1450, rue City Councillors, bureau 800
Montréal (Québec) H3A 2E6
alliancenumerique.com
A l l i a n c e
n u m é r i q u e
//
r a p p o r t
d ’ a c t i v i t é s
2 0 0 8
//
2 2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 356 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler