close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Agenda 2016 - Écolambda Web

IntégréTéléchargement
Le mot du Dr. Maryse Etzol
Présidente de la Communauté de Commune de Marie-Galante
L’année qui vient de s’écouler a été riche en événements politiques à Marie-Galante.
Les élections départementales ont eu leurs vérités et la C.C.M.G a changé de gouvernance après les élections
municipales partielles de Grand Bourg. C’est dans un tel contexte que j’ai été élue à l’unanimité à la tête de
notre établissement public de coopération avec pour seule ambition de renforcer la solidarité intercommunale
pour hisser Marie - Galante au niveau de l’excellence. Cette solidarité, à partir de laquelle notre stratégie de
développement durable s’enracinera vraiment dans le territoire, est notre socle.
L’intercommunalité marie-galantaise a une histoire et repose sur une certaine tradition. S’il est vrai qu’elle
s’impose par les réalités géographiques, l’éloignement et les retards accumulés en matière d’infrastructure, il est
tout aussi évident qu’elle a du s’alimenter de la réflexion des élus et de l’intervention du peuple. Dans sa forme
actuelle, l’intercommunalité marie-galantaise soufflera en cette année 2016, ses 21 bougies. Elle s’est imposée
même aux plus récalcitrants. Pourtant, elle est loin d’être achevée.
Les récentes réformes votées par le Parlement en août 2015 vont accroître son poids sur l’échiquier politique.
Aussi de nouveaux défis nous attendent dans tous les secteurs d’activité. Mais, ayons avant toute chose, présent
à notre esprit que l’Homme qui doit être au centre de toute démarche de développement, dans tout projet
territorial. Dans un environnement marqué par le désengagement de l’Etat, il nous faut savoir faire preuve
d’audace et d’imagination pour répondre aux besoins chaque jour plus importants de la population. C’est
avant tout l’affaire de tous les marie-galantais.
Je vous invite à y prendre votre part, toute votre part. .
C’est à ce prix que nous pourrons franchir les obstacles qui se dressent devant nous.!
Dr Maryse ETZOL
Gayak Gaïac
Gaiacum Medicinalis
Cet arbre, endémique des Antilles, fleurit deux fois dans l’année:
de Février à Avril, puis de Septembre à Novembre.
C’est un chef amérindien qui en livra les secrets à un chef
espagnol, qui put ainsi guérir de la syphilis: c’est pour cet usage
qu’il fut importé en europe au début du XVIème siècle. Il fut alors
surnommé «bois de vie».
C’est par ailleurs un bois très dense fort utilisé en ébénisterie,
car il est extrêmement résistant... mais il n’a pas su résister à la
surexploitation de l’Homme: il a aujourd’hui pratiquement
disparu!
Le mot de l’amicale Ecolambda
On pyébwa, kochi ouben dwèt, ké toujou rété on pyébwa...
Quel que soit le chemin que nous empruntons sur ces terres, ce vieil ami
veille toujours sur nos pas. Il passe une muselière au soleil, nous protégeant
de ses morsures. Il nous offre le gîte lorsque «Lavalas» semble vouloir noyer
le carême fuyant. Et quand vient son moment, il nous offre le couvert, parant
nos repas des desserts les plus exquis... Parfois même, il panse les plaies de
nos imprudences, attendrit nos muscles tétanisés par le labeur des champs.
«Comment te remercier vieille branche?»
Cet agenda est une tentative de témoigner notre gratitude à cet ami mutliséculaire qu’est l’Arbre. À travers les siècles, nos ancêtres nous ont légué
les arômes, les recettes et remèdes qu’ils ont appris au contact des forêts.
Indispensables au point de les suivre par-delà les mers, ils constituent encore
un repère de choix, qui plus est à notre époque où le décors change si vite:
qui ne s’est jamais aidé du ramage d’un manguier pour reconnaître la maison
d’un comparse ou l’entrée d’un chemin de campagne?
Mais nous pensons aussi aux amoureux des arbres, randonneurs et autres
jardiniers aux mains remplies de magie. À ceux qui continuent de planter,
tailler et entretenir nos amis boisés: vous trouverez ici, nous l’espérons, un
soutien dans votre noble quête. Car si les arbres poussent vers le ciel c’est
peut-être parce que, tout comme nous, les astres les guident... afin qu’en bout
de course ils se trouvent grandis.
Seulement, attention! La lune ne fera pas tout: c’est surtout avec beaucoup
d’amour, de patience et de soins, que vous aiderez la forêts à trouver un
chemin... dans un coin de votre jardin.
Janvier
Le calendrier lunaire
Quelques informations pratiques
Cette année, nous avons décidé d’offrir un accompagnement à
ceux qui souhaiteront planter, tailler ou bouturer au rythme des astres. En effet, si l’influence
des cycles lunaires est aujourd’hui en débat, les anciens ont de tout temps planté et récolté
en fonction de la lune. En créole, les périodes propices aux travaux agricoles sont appelés
«Doukou». Voici le mode d’emploi de ce calendrier, ainsi que des informations utiles.
Les phases de la lune
Signe de la vitalité
Nouvelle Lune
Aux alentours de la
nouvelle lune, la période
serait propice aux semis
des racines: ignames,
madères, patates...
Lune croissante
À la période où la lune croît
s’accentuerait la vitalité des plantes.
Elles se conserveraient mieux à la
récolte. Vous pouvez tailler, traiter,
et mettre en terre vos plants.
Semer les plantes qui fructifient
hors-sol (pois, arbres fruitiers...)
Pleine Lune
La pleine lune est le moment
où
l’intensité
lumineuse
nocturne est à son maximum.
Les semis de maïs, laitue,
choux et pois auraient de
meilleurs résultats lorsqu’ils
sont effectués 2jrs avant la PL.
Lune décroissante
À la période où la lune décroît
s’accentue la vitalité des
plantes. Les récoltes seraient de
meilleure «qualité» mais moins
durable. Vous pouvez semer
(arachides, topinambours...), et
désherber.
Février
Légende
Non Kreyol
Nom français
Nom Latin
Symboles et conseils
Premier Quartier
Pleine Lune
Dernier Quartier
Feuille
Nouvelle Lune
Fleur
Fruit
Écorce
Avril
Mai
Juin
L 1
M 1
V 1
D 1
M 1
S 2
M 2
M 2
S 2
L 2
J 2
D 3
M 3
J 3
D 3
M 3
V 3
L 4
J 4
V 4
L 4
M 4
S 4
M 5
V 5
S 5
M 5
J 5
D 5
M 6
S 6
D 6
M 6
V 6
L 6
J 7
D 7
L 7
J 7
S 7
M 7
V 8
L 8
M 8
V 8
D 8
M 8
S 9
M 9
M 9
S 9
L 9
J 9
D 10
M 10
J 10
D 10
M 10
V 10
L 11
J 11
V 11
L 11
M 11
S 11
M 12
V 12
S 12
M 12
J 12
D 12
M 13
S 13
D 13
M 13
V 13
L 13
J 14
D 14
L 14
J 14
S 14
M 14
V 15
L 15
M 15
V 15
D 15
M 15
S 16
M 16
M 16
S 16
L 16
J 16
D 17
M 17
J 17
D 17
M 17
V 17
L 18
J 18
V 18
L 18
M 18
S 18
M 19
V 19
S 19
M 19
J 19
D 19
M 20
S 20
D 20
M 20
V 20
L 20
J 21
D 21
L 21
J 21
S 21
M 21
V 22
L 22
M 22
V 22
D 22
M 22
S 23
M 23
M 23
S 23
L 23
J 23
D 24
M 24
J 24
D 24
M 24
V 24
L 25
J 25
V 25
L 25
M 25
S 25
M 26
V 26
S 26
M 26
J 26
D 26
M 27
S 27
D 27
M 27
V 27
L 27
J 28
D 28
L 28
J 28
S 28
M 28
V 29
L 29
M 29
V 29
D 29
M 29
S 30
M 30
S 30
L 30
J 30
D 31
J 31
Juillet
Pour identifier chaque arbre...
Mars
V 1
Août
M 31
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
V 1
L 1
J 1
S 1
M 1
J 1
S 2
M 2
V 2
D 2
M 2
V 2
D 3
M 3
S 3
L 3
J 3
S 3
L 4
J 4
D 4
M 4
V 4
D 4
M 5
V 5
L 5
M 5
S 5
L 5
M 6
S 6
M 6
J 6
D 6
M 6
J 7
D 7
M 7
V 7
L 7
M 7
V 8
L 8
J 8
S 8
M 8
J 8
S 9
M 9
V 9
D 9
M 9
V 9
D 10
M 10
S 10
L 10
J 10
S 10
L 11
J 11
D 11
M 11
V 11
D 11
M 12
V 12
L 12
M 12
S 12
L 12
M 13
S 13
M 13
J 13
D 13
M 13
J 14
D 14
M 14
V 14
L 14
M 14
V 15
L 15
J 15
S 15
M 15
J 15
S 16
M 16
V 16
D 16
M 16
V 16
D 17
M 17
S 17
L 17
J 17
S 17
L 18
J 18
D 18
M 18
V 18
D 18
M 19
V 19
L 19
M 19
S 19
L 19
M 20
S 20
M 20
J 20
D 20
M 20
J 21
D 21
M 21
V 21
L 21
M 21
V 22
L 22
J 22
S 22
M 22
J 22
S 23
M 23
V 23
D 23
M 23
V 23
D 24
M 24
S 24
L 24
J 24
S 24
L 25
J 25
D 25
M 25
V 25
D 25
M 26
V 26
L 26
M 26
S 26
L 26
M 27
S 27
M 27
J 27
D 27
M 27
J 28
D 28
M 28
V 28
L 28
M 28
V 29
L 29
J 29
S 29
M 29
J 29
S 30
M 30
V 30
D 30
M 30
V 30
D 31
M 31
L 31
S 31
V 1
S 2
D 3
Janvyé Janvier
Kalbas
Calebassier
Crescentia cujete
L 4
M 5
M 6
J 7
V 8
S 9
D 10
L 11
M 12
M 13
J 14
V 15
S 16
D 17
L 18
M 19
M 20
J 21
V 22
S 23
D 24
L 25
M 26
M 27
J 28
V 29
S 30
D 31
Originaire du bassin caribéen et d’amérique centrale, ce petit arbre
culminant à 8m est aujourd’hui cultivé dans de nombreux pays tropicaux.
Les amérindiens en firent un élément symbolique fort: d’une calebasse on
tire deux Kwi... le calebassier n’était -il pas pour eux «l’Arbre de la Justice»?
Aujourd’hui la pratique a perduré, et s’est enrichie des mille usages que les
esprits créatifs savent encore lui inventer.
L’arbre fleurit toute l’année et porte ses fruits à même le tronc, souvent en
abondance. Il constitue un tuteur de choix pour la vanille, car il ne grimpe
pas très haut: ce qui est important pour la fécondation de la vanille qu’on
sait devoir faire à la main!
Rimèd anba pyébwa
Les amérindiens n’en firent pas
uniquement leur vaisselle: en effet, ils
prêtaient à la plante certaines vertues
dont ils avaient le secret. Elle leur
aurait notamment servi de purgatif (on
sait d’ailleurs aujourd’hui que la pulpe
peut provoquer une sévère diarrhée...
dangereuse!) mais ils en auraient aussi
fait des cataplasmes afin de soulager les
contusions.
Dentelle de Calebasse - Caroline UFFREN - route des basses
L 1
M 2
M 3
Févriyé Février
Fwomaje
Fromager
Ceiba pentandra
J 4
V 5
S 6
D 7
L 8
M 9
M 10
J 11
V 12
S 13
D 14
L 15
M 16
M 17
J 18
V 19
S 20
Le fromager est originaire d’amérique du sud, d’amérique centrale et
des antilles. Cet arbre majestueux (il peut atteindre 40m de hauteur!)
fait voyager nos craintes: n’est-il pas le refuge des Soukounyan? Mais
ces créatures maléfiques ne sont pas les seuls voyageurs qu’a accueilli le
Kapokyé... en effet, de son bois léger les amérindiens tiraient leurs kanawa
(pirogues). C’est notamment à son bord qu’ils ont peuplé nos îles.
Par ailleurs cette légèreté lui a vallu d’être choisi pour le conditionnement
des fromages, d’où son nom! (selon certains...) Son fruit, qui apparaît après
sa période de floraison de janvier à février, est appelé Kapòk. Il fournit
une fibre imperméable, isolante et imputrescible avec laquelle on fourrait
les matelas et les coussins. Celle-ci a été délaissée à l’arrivée de la fibre
synthétique: plus confortable... et moins chère.
D 21
Vols de nuit
L 22
M 23
Nos Genbo (Artibeus jamaicensis), raffolent
du nectar des fleurs de fromager (qui
s’ouvrent la nuit!) et duquel elles
s’enivrent
goulument.
Seulement,
ces fleurs ont la particularité d’être
phosphorescentes... Si vous vous
promenez aux abords de ces arbres
faites attention: elles sont inoffensives
mais peut-être tenteront-elles de se
faire passer pour un soukounyan!
M 24
J 25
V 26
S 27
D 28
L 29
Land art - Guy Gabon - Écomusée de Murat 2013
M 1
M 2
J 3
Mas Mars
Kanpech
Campêche
Haematoxylon campechianum
V 4
S 5
D 6
L 7
M 8
M 9
J 10
V 11
S 12
D 13
L 14
M 15
M 16
J 17
V 18
S 19
D 20
L 21
Le campêche est originaire du Mexique d’où il tire son nom d’une petite
ville qui fut au XVIIème siècle le repère des pirates de la caraïbe! Il peut
mesurer entre 3 et 10m de hauteur et fleurit de Février à Mars.
Les apiculteurs de l’île lui doivent une médaille... et plus d’une d’ailleurs
puisque les abeilles raffolent du nectar de ses fleurs et en font un miel tendre
et parfumé.
Son bois est très apprécié: en raison de sa forte densité, il a servi à fabriquer
des traverses de chemin de fer, et des pièces de marine. De plus il permet de
faire un charbon exceptionnel! Mais attention: si vous en coupez un, plantez
en trois... car il pousse très lentement, alors il est devenu rare.
M 22
M 23
J 24
V 25
S 26
D 27
L 28
M 29
M 30
J 31
Mille couleurs!
Durant des siècles il a servit
à produire une encre aussi
belle que durable, ainsi que
des teintures allant du rouge
vif au noir profond, en passant
par le bleu et le violet... c’est
pourquoi il est présent dans
les bibliothèques et les musées
dans le monde entier!
Encre et teinture de Campêche - Maison de l’Indigo - section Murat
V 1
S 2
D 3
Avril Avril
Bwa chandel
Bois chandelle
Amyris elemifera & Erithalis odorifera
L 4
M 5
M 6
J 7
V 8
S 9
D 10
L 11
M 12
M 13
J 14
V 15
S 16
D 17
L 18
M 19
M 20
J 21
V 22
S 23
D 24
L 25
M 26
M 27
Chandèl blan
Amyris elemifera
Ces deux Bwa chandèl sont des arbres
étonnants! Tous deux sont natifs de la caraïbe
et du golfe du mexique. Ils ont la particularité
d’être très inflammable, ainsi les jeunes
branches étaient utilisées autrefois comme
torches. D’ailleurs, le bwa chandèl blan est
appelé torchwood dans les pays anglophones.
Tous deux ont de fines fleurs blanches et
produisent des grappes de petits fruits ronds...
en somme tout est fait pour les confondre!
Mais ils ne sont pas de la même famille. Le
chandèl nwè fait partie de la famille des
rubiaceae, alors que le chandèl blan est de la
famille des citrus: les rutaceae. D’ailleurs, ce
dernier (Amyris elemifera) est très apprécié en
parfumerie pour ses arômes singuliers. Son huile
essentielle aurait des propriétés antibiotiques!
enflammé
J 28
V 29
S 30
Chandèl nwè
Erithalis odorifera
Bwa chandèl
D 1
L 2
M 3
Mé Mai
Paletivye nwe
Palétuvier noir
Avicennia germinans
M 4
J 5
V 6
S 7
D 8
L 9
M 10
M 11
J 12
V 13
S 14
D 15
L 16
M 17
M 18
J 19
V 20
S 21
D 22
L 23
M 24
M 25
J 26
V 27
S 28
D 29
L 30
M 31
Le palétuvier noir, aussi appelé palétuvier blanc ou mangle blanc,
est un grand voyageur. On le retrouve des côtes de l’amérique centrale
jusqu’aux littoraux africains, en passant bien sûr par Marie-Galante!
Le miel fait à partir de ses fleurs est d’un brun profond et très apprécié
pour son parfum. Son bois est lourd et durable, aussi est-il courant dans la
fabrication de poteaux.
Il a la particularité de «respirer» à l’aide de racines creuses, qui sortent comme
des dizaines de petits tubas à la surface de l’eau: les pneumatophores.
Cuir de mangrove
L’écorce du Palétuvier noir,
chargé de tanins, a été utilisé pour
la tannerie. D’ailleurs savez-vous
que le terme «tanner» vient de ces
fameux tanins? Mais ces techniques
millénaires ont laissé la place au
tannage chimique... un gain de
temps, mais toujours moins efficace
que ces plantes.
Par ailleurs, on tire du bois de
palétuvier une teinture jaune.
Miel de Marie-Galante - Section Faup
M 1
J 2
V 3
Jen Juin
Glouglou
Palmier glou-glou
Acrocomia aculeata
S 4
D 5
L 6
M 7
M 8
J 9
V 10
S 11
D 12
L 13
M 14
M 15
J 16
V 17
S 18
D 19
L 20
M 21
M 22
J 23
V 24
S 25
D 26
L 27
M 28
M 29
J 30
Originaire du bassin caribéen, ce palmier a même un cousin endémique:
Contrairement au glou-glou commun, le nôtre n’a
pas rangé ses épines: elles sont éparpillées sur le stipe (faux-tronc) et
non rangées en anneaux comme sur Acrocomia aculeata.
Acrocomia Karukerana!
Pour l’anecdote, un fossil de ce palmier a été trouvé et daté à environ 70
millions d’années (à quelques heures près...)! Depuis, nous avons coupé
à tour de bras cet ancêtre lointain: il faut dire que ces épines n’appellent
pas les câlins. Mais après tout si nous pouvons protéger nos rameaux de
la cochenille des cycas, nous pouvons bien protéger le glou-glou contre...
nous!
Glou glou glou!
Depuis des siècles le glou-glou
est utilisé en amérique du sud pour
produire une boisson alcoolisée
appellée «Vino de Coyol». De plus les
amérindiens se seraient servi de ses
épines pour chasser!
Par ailleurs, les graines sont
comestibles
et
très
riche
en
bétacarotène.
Elles
servent
à
produire une huile très recherchée en
cosmétique.
+ d’infos!
Des recherches fructueuses
ont abouti à la fabrication de
Biodiesel à partir des graines
de glouglou!
V 1
S 2
D 3
Juiyé Juillet
Flanbwayan
Flamboyant
Delonix Regia
L 4
M 5
M 6
J 7
V 8
S 9
D 10
L 11
M 12
M 13
J 14
V 15
S 16
D 17
Le flamboyant est originaire de Madagascar et de Zambie, il a fait son
voyage vers la guadeloupe au milieu du XVIIème siècle. C’est un arbre
aujourd’hui répendu dans de nombreux pays tropicaux. Il peut atteindre
15m de haut et fleuri de Mai à Septembre.
Les specimen jaunes sont plus rares, mais si vous avez la chance de passer
à la bonne période, soyez attentifs: l’un d’eux trône fièrement au bord de la
route de capesterre, juste avant l’entrée de la section Pichery!
L 18
M 19
M 20
J 21
V 22
S 23
D 24
L 25
M 26
M 27
J 28
V 29
S 30
D 31
Pitakòk an lakou’la
Jeu d’enfant avec les étamines de Flamboyant
Ses racines sont un vrai piège pour
les billes, seuls les joueurs de kristal
chevronnés osent aller y risquer leur
«œil-de-chat».
Mais à la fraîcheur des flamboyants,
ce sont surtout les bourgeons avancés
que guettent les écoliers: ils sont la
source d’un jeu passionant qui fera à
coup sûr oublier la sonnerie!
Les jeunes étamines se transforment
en Coq fougueux, et la cour devient
une arène...
+ d’infos!
Au Bangladesh, l’arbre est
traditionnellement utilisé
dans le traitement du diabète.
Des recherches scientifiques
ont montré des effets
hypoglycémiants et antiinflammatoires.
L 1
M 2
M 3
Out Août
Zoliv
Olivier pays
Byrsonima lucida
J 4
V 5
S 6
D 7
L 8
M 9
M 10
J 11
V 12
S 13
D 14
L 15
M 16
M 17
J 18
V 19
S 20
D 21
L 22
M 23
M 24
J 25
V 26
S 27
D 28
L 29
M 30
M 31
Lorsqu’on se balade à portée d’embruns, dans le maquis tropical qui
borde Marie-Galante, il n’est pas rare de tomber sur ces petits arbres en
colonies serrées. Originaire de la caraïbe et du golfe du mexique, il s’adapte
facilement aux conditions difficiles. Attention de ne pas le confondre avec
l’Olivier bord de mer (Bontia daphnoides)!
Son bois est utilisé en menuiserie, mais ce sont les charrons qui le
connaissent le mieux: il a longtemps servi à fabriquer les rayons et les roues
des charrettes.
Par ailleurs ses panaches de fleurs et de fruits attirent abeilles et oiseaux
sauvages. Il est une ressource de choix pour la faune de l’île.
Santé!
La faune sauvage n’est pas la seule
à s’intéresser de près au Zoliv! En effet,
l’association produit, à partir du macérat des
fruits, un Rhum Zoliv fort goûteux.
Par ailleurs, aux Bahamas différentes parties
de la plante sont utilisées en médecine
traditionnelle. Elles aideraient à soulager
les difficultés intestinales et l’écorce serait
dotée de propriétés anti-bactériennes. Les
amérindiens utilisaient d’ailleurs cette écorce
pour soigner les diarrhées!
Rhum Zoliv - Amicale Écolambda - Saragot
À consommer avec modération!
J 1
V 2
S 3
Sèptanm Septembre
Akoma
Acomat véritable
Sideroxylon foetidissimum
D 4
L 5
M 6
M 7
J 8
V 9
S 10
D 11
L 12
M 13
M 14
J 15
V 16
S 17
D 18
L 19
M 20
M 21
J 22
V 23
S 24
D 25
L 26
M 27
M 28
J 29
V 30
L’Acomat ou Acomat véritable, est originaire de la caraïbe et des
amériques centrale et du sud. Il mesure entre 18 et 30m, et produit des
fruits jaunes dont raffolent les oiseaux: il est donc un perchoir de choix que
guettent nos amis ailés... mais aussi les chasseurs qui y trouvent à coup
sûr pigeons gourmands et tourterelles gourmettes. Il fleurit deux fois dans
l’année, de février à mars et de septembre à novembre.
L’acomat, appelé False Mastic dans les îles anglophones, a été très utilisé
en construction en raison de son bois dense et imputrescible, son grain est
aussi très fin, ce qui en fait un bois précieux apprécié des tourneurs. Son
bois étant droit et solide, il a aussi fait nos «arbres» de moulin! Comme ses
congénères, il a été surexploité et tend à disparaître... il est aujourd’hui très
rare. Il y en a un beau specimen sur notre île, je le tiens de Sources sûres...
mais chut, c’est un secret!
Rimèd anba pyébwa
En médecine traditionnelle,
différentes parties de l’arbre sont
utilisées pour soigner certains
maux: diarrhée, fièvre, migraine,
maux d’estomac...
Par ailleurs sa sève permettrait de
fabriquer de la gomme à mâcher!
S 1
D 2
L 3
Òktòb Octobre
Gonmye wouj
Gommier rouge
Bursera simaruba
M 4
M 5
J 6
V 7
S 8
D 9
L 10
M 11
M 12
J 13
V 14
S 15
D 16
L 17
M 18
M 19
J 20
V 21
S 22
D 23
L 24
M 25
M 26
J 27
V 28
S 29
D 30
L 31
Le Gonmyé wouj est originaire du bassin caribéen, et peut mesurer
jusqu’à 15m. Ce n’est pas un bois utilisé, car trop vulnérable, les petites
bêtes s’en font un régal! Toutefois c’est un arbre rusé: quand arrive le
carême il se déshabille de son feuillage, pour ne le revêtir qu’accompagné
de son manteau fleuri d’avril à juin.
Il est souvent associé et confondu dans ses usages avec le Gonmyé blan,
pourtant ils ne se côtoient pas... ce dernier (Dacryodes excelsa) vit plutôt
en altitude et aime les terres pluvieuses. Il est tout de même vrai que les
deux produisent une gomme fort odorante, dont on se sert comme encens.
Sans se fouler!
Pour les fouteux qui ont repris
la saison le mois dernier, si vous
craignez que ce refroidissement
d’Octobre apporte son cortège de
foulures et autres cadeaux de terrain:
repérez un de ces arbres! En effet,
sa gomme appliquée en cataplasme
vous aidera à soulager les douleurs
musculaires... mais attention, une
saignée se pratique en diagonale sur
l’écorce, ni trop profonde, ni trop
longue: ainsi il sera toujours là pour
attendre votre prochain bobo!
Les oiseaux y viennent comme
au café: ses graines sont
riches en lipides, une source
d’énergie dont ils ont grand
besoin!
Gamme de médicaments - Phytobôkaz
(Rumago contient, entre autre, du gommier rouge)
M 1
M 2
J 3
Novanm Novembre
Bwadend
Bois d’inde
Pimenta racemosa
V 4
S 5
D 6
L 7
M 8
M 9
J 10
V 11
S 12
D 13
L 14
M 15
M 16
J 17
V 18
Voici venu un arbre providentiel! Originaire de la caraibe, il peut filer droit
jusqu’à 20m du sol. Cette «droiture» et son bois rouge durable en ont fait
un habitué des syèdlon, un «pilier» de la charpente traditionnelle.
Il fleurit de novembre à mars et il en existe 3 variétés, que l’on distingue par
leur parfum: citronnelle, girofle et anis. Ces parfums singuliers abritent bien
souvent les souvenirs des cuisines de nos enfances: «doudou, ay chèché dé
bèl fèy bwadend pou anman!»... les repas dominicaux avaient du mal à s’en
passer! Il n’est ainsi pas rare d’en trouver un pied derrière nos kaz...
S 19
D 20
L 21
M 22
M 23
J 24
V 25
S 26
D 27
L 28
M 29
M 30
Rimèd anba pyébwa
Les Kali’na (Caraïbes) nous ont
légué les usages les plus répandus
de la plante. Ils s’en servaient pour
assaisonner leurs plats, mais aussi
comme shampoing ou encore pour
soulager les maux de dents...
En effet, si les sciences modernes
attestent de ses mutiples propriétés
médicinales, les Hommes n’ont pas
attendu ces études pour en tirer un
baume fabuleux: le Béròm (bayrum).
Bayrum - fabrication maison
J 1
V 2
S 3
Désanm Décembre
Figye modi
Figuier maudit
Ficus citrifolia
D 4
L 5
M 6
M 7
J 8
V 9
S 10
D 11
L 12
M 13
M 14
J 15
V 16
S 17
D 18
L 19
M 20
M 21
J 22
V 23
S 24
D 25
L 26
M 27
M 28
J 29
V 30
S 31
Les Ficus sont une famille nombreuse: on dénombre plus d’un millier de
variétés, et presque chaque zone tropicale a sa variété endémique. Notre
figyé modi, comme ses parents proches, a la particularité de cacher ses
fleurs dans son fruit. Celles-ci sont un modèle de fidélité puisqu’elles sont
fécondées par une guêpe (Pegoscapus assuetus) et elle seule!
Si le figuier maudit, très proche du figuier banyan sacré d’Asie sous lequel
Boudha a trouvé l’illumination, pousse dans les ruines: c’est que les grives
se débarrassent là des graines en consommant les fruits. Il est souvent
confondu avec le «figuier étrangleur» (Clusia major). Mais ne le voyons pas
d’un œil trop sombre, car lorsqu’il s’éprend de l’un de nos vestiges agroindustriel, il le maintient aussi dans son étreinte: les protégeant ainsi du vent
et des intempéries, il offre un refuge à nos architectures abandonnées.
Ki malédisyon é sa?
Mais s’il est maudit, de quelle
malédiction s’agit-il au juste? Et bien
pour trouver la réponse à cette question il
faudra fermer votre livre de botanique et
ouvrir... la Bible! Dans l’évangile de Marc,
Jésus maudira un figuier, le condamnant
à ce que jamais plus personne ne puisse
manger de ses fruits... notre Ficus citrifolia
n’en portant pas, il doit certainement être
un descendant de ce fameux figuier!
Inscription: «Enjambez, mais prenez vos responsabilités»
Crédits
Photos: Michel Granguillotte
Mise en page: Remi B. Diall
Notes
Ebene vert
Rochefortia spinosa
Nous profitons de cette dernière page pour vous parler d’un
bois précieux. Ce que cet arbre produit est hors de prix... il a
aujourd’hui presque disparu, mais ce n’est pas à cause de cette
chose si particulière qu’on l’a exploité: il fournit pourtant un
bois magnifique très apprécié des artisans d’art. Non, le trésor
qu’il cache est plutôt dans son fonctionnement: il est capable de
changer un gaz irrespirable en oxygène! «Mais, nous direz-vous,
c’est ce que font tous les arbres!»... oui, vous avez raison, mais
ça ne nous empêche pas de les faire disparaître les uns après les
autres.
Rappelons-nous qu’il fut un temps, les registres des bateaux
notifiaient les quantités de «Bois d’Ébène» emportés çà et là, afin
d’être exploités... mais heureusement, il n’a pas disparu!
Coupez donc un arbre, si vous le devez vraiment, mais plantez-en
trois... ce n’est pas à lui, c’est à nos enfants qu’on le doit.
j’aurais aimé offrir mon dernier souffle
pour épargner un arbre centenaire
utile impuissant et seul...
Max Rippon, «Un arbre est mort», Débris de silence, Éd. Jasor 2002
La devinette de l’amicale
Un cadeau sera offert aux 5 premières bonnes réponses à
la question suivante: quel est le nom de cet arbre qui trône
fièrement à ma droite? Non, non: vous n’aurez pas d’indices!
Il en donne déjà assez lui-même...
Agenda 2016 du pays Marie-Galante
Espèces protégées
Acrocomia karukerana Dèndé
Rhyticocos amara Ti-koko
Colubrina elliptica Bwa mabi
Guaiacum officinale Gayak
Mastichodendron foetidissimum Acomat franc
Melocactus intortus Tèt a langlé
Rochefortia cuneata Bwa vè
Geonoma undata Koko makak
Cette liste non exhaustive est tirée de l’Arrêté du 26 décembre 1988
relatif à la liste des espèces végétales protégées en région
Guadeloupe.
Vous pouvez consulter le texte sur le site: legifrance.fr
Muraille verte
Ce projet a pour ambition de freiner puis arrêter la course
du Sahel: ce désert s’étend chaque année un peu plus. On
estime que deux millions d’hectares de forêts dans la bande
sahélienne sont perdus annuellement. Ensemble, onze états
sahélo-sahariens (Burkina Faso, Djibouti, Érythrée, Éthiopie,
Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan et Tchad)
ont créé l’Agence panafricaine de la grande muraille verte
(APGMV): le but est de planter une forêt sur des milliers de
kilomètres afin de barrer le désert:
un projet ambitieux, à suivre!
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
13 295 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler