close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CFDT Penthière mai 2016

IntégréTéléchargement
LA PENTHIERE
Le journal de la section CFDT
De Roissy – Le Bourget
MAI 2016
Sommaire :
- Page 1 :
Sommaire
- Page 2 :
Répar titions Contentieuses
- Page 3 :
F i ch e s G O LT
- Page 5 :
En Bref
- Page 6 :
Bulletin d'adhésion
La Penthière Mai 2016
page 1/6
Répartitions contentieuses :
« Il est l'or, Monseignor, l'or de se réveiller »...
… et de se demander ce qu'elles ont bien pu devenir !
Lors de nos tournées auprès des collègues des plates-formes aéroportuaires, nous avons
été interpellés à de nombreuses reprises au sujet des répartitions contentieuses.
Bon nombre de collègues en poste à Roissy et au Bourget, en Opérations Commerciales,
en Administration Générale comme en Surveillance, s'interrogent sur le versement de leurs
répartitions contentieuses :
Quelle est la durée approximative pour le versement d'une répartition ?
Comment se fait-il que certains agents malgré un grand nombre de contentieux à leur actif
n'aient toujours pas perçu un centime ?
Pourquoi le nom des agents n'apparaît plus dans le SILCF une fois le dossier traité, rendant
impossible un quelconque suivi ?
A qui peut bien profiter une telle opacité ?
Les plates-formes aéroportuaires nord-parisiennes restent à bien des égards des
affectations très lucratives pour les agents mais visiblement seulement en terme de
contentieux et de LCF !
Ainsi un énorme malaise s'installe au sein des équipes ou des bureaux de contrôles dès lors
que le sujet des répartitions est mis sur la table...
Et pas de jaloux, les revendications sont aussi vives dans les deux branches que compte
notre administration !
Pourtant, en fournissant un travail plus que satisfaisant, en réalisant des objectifs toujours
plus ambitieux, les agents des douanes participent aussi à la réussite de leur hiérarchie, au
déroulement de leur carrière et plus généralement au renom de notre administration qui ne
manque jamais une occasion de se féliciter de résultats en constante progression, voire de
s'auto-congratuler pour ces résultats remarquables et régulièrement affichés dans la presse.
Ainsi, il est donc plus que légitime que les agents attendent en retour une reconnaissance
de leur travail accompli qui passe également par un versement de répartitions contentieuses !
Comment maintenir chez ces acteurs de la réussite de notre administration une motivation
intacte si l'on ne récompense plus du tout leur implication, et si la plus simple forme de
reconnaissance et de remerciement en vient à disparaître ?
Chers collègues, pensez dans la mesure du possible à conserver une trace de vos
contentieux, cela pourra s'avérer utile au moment de faire les comptes...
Tous les services ne sont pas sous les feux des projecteurs, mais tous les collègues
participent, d'une manière ou d'une autre, au bon fonctionnement de notre administration.
La Penthière Mai 2016
page 2/6
Fiches GOLT :
Quand la simplification de procédure fait disparaître le
renseignement local...
Nous avons été interpellés également par certains d'entre vous, toutes branches
confondues, sur la façon dont sont transmises et traitées les informations concernant ce sujet
particulièrement grave et d’actualité qu’est la lutte contre le terrorisme !
Comme bon nombre d'entre vous ont pu le lire dans les fiches SDEC du mois de mars
2016, la douane se félicite de prendre une part active dans la lutte contre le terrorisme. Pour
cela, la DG a mis en place une nouvelle fiche de renseignement spécialement centrée sur les
suspicions de terrorisme.
Fini l’intégration d’une fiche CERES dans le SILCF par les agents ! Ces derniers, via cette
nouvelle fiche, transmettent directement les signalements au GOLT (DNRED).
Que dire de ce nouveau procédé ?
Dans une Penthière précédente, la CFDT émettait des doutes quant à l’efficacité de ces
fiches.
Nous affirmons désormais que si l’idée est excellente dans le fond, mais elle reste très
perfectible sur la forme.
Tout d’abord c’est la CROC qui se voit, par l’utilisation de la nouvelle fiche et sa
transmission directe, amputée d’une part de la collecte et du traitement de l’information qui,
si elle concerne la suspicion de terrorisme, est tout de même majoritairement en lien avec
des constations des services. Ces informations ont donc leur utilité également localement
pour les ciblages et les constations futures !
De plus l’opacité du devenir des renseignements transmis est totale. Il n’y a plus aucun
retour ni aucun échange avec la DNRED. Les agents sont pourtant demandeurs d’un retour
de leurs informations transmises, dans un souci de valorisation d'un travail personnel
d’abord mais surtout afin de pouvoir faire évoluer, approfondir, redéfinir les critères de
ciblage !
Nous espérons en tout cas que cette soudaine absence de retour n’est pas une volonté
délibérée de tenir à l’écart une partie des agents des douanes par manque de confiance...
Enfin les agents à l’origine des renseignements se posent des questions sur l’impact que
cette nouvelle fiche va avoir sur la valorisation et la reconnaissance de leur travail par la
hiérarchie.
Jusqu’ici le fait de créer une fiche CERES dans le SILCF permettait à l’agent de garder une
empreinte nominative de son action dans l’application douanière. Désormais, même si
l’agent indique son nom sur la nouvelle fiche, il n’existe plus aucune trace de sa contribution
ni de son travail fourni. L’agent émetteur devient au final un « anonyme » du
renseignement…
La Penthière Mai 2016
page 3/6
Se pose alors la question de savoir si, en cas de constatation par un service douanier ou
un autre service de l’Etat suite à la transmission d’un renseignement par un agent des
douanes, ce dernier sera associé effectivement à la constatation et son travail reconnu
hiérarchiquement ?
Nous sommes tous en droit d’en douter...
Une solution, loin d'être satisfaisante, à envisager pour le moment afin que le
renseignement continue de profiter également au niveau local serait de remplir malgré tout
une fiche CERES en plus de la fiche GOLT, ou de scanner la fiche GOLT rédigée afin de la
transmettre à la chaîne hiérarchique de Roissy... Mais nous en reviendrions à un principe
bien connu en douane qui fait de la volonté de simplification une surcharge de travail
malheureusement systématique pour les agents !
Pourtant, nos hiérarques ne doivent pas oublier que le renseignement vient
essentiellement du terrain. Et la volonté du D.I. de la DNRED de créer une cellule DOD
« Aéroports » en ïle de France en est la confirmation... Ce directeur éclairé est en toute
connaissance de cause très bien placé pour savoir apprécier le rôle des agents du terrain en
matière de renseignement, lui-même ayant eu par le passé l’oportunité d’exercer ses
fonctions en tant que chef de la division 1.
La Penthière Mai 2016
page 4/6
En bref...
Le lundi 09 mai 2016 se tenait
l' ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
de la section locale CFDT-Douane Roissy/Le
Bourget.
A cette occasion les adhérents CFDT ont pu
échanger avec leurs représentants du bureau
de section, leurs élus dans les différentes
commissions, des représentants du Bureau
National CFDT Branche Douane et du Syndicat
régional Finances Francilien (SYFF).
Fiche de contact CFDT Douanes de
Roissy - Le Bourget
Secrétaire Interrégional :
Guillaume HERSENT (Sodexi)
tel : 07 70 34 37 76
Secrétaire Interrégional adjoint :
Corinne SAINT-MARTIN (Cargo centre)
tel : 06 28 05 64 32
Correspondante Régionale Fret :
Dinah OLANOR (Régime
sud)
tel : 06 95 83 93 87
économique
Nous avons également procédé à un vote afin
d'élire les membres du bureau de la section
locale CFDT-Douane Roissy/Le Bourget.
Cette Assemblée Générale fera l'objet d'un
compte-rendu dans une prochaine Penthière
Express.
La Penthière Mai 2016
page 5/6
La Penthière Mai 2016
page 6/6
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
245 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler